Liana

Membres
  • Content count

    83
  • Joined

  • Last visited

About Liana

  • Rank
    Membre régulier
  • Birthday 02/04/60

Contact Methods

  • Website URL http://www.cfaitmaison.com
  • ICQ 0

Profile Information

  • Commune Sud Est de la France
  1. Faire Son Pain

    Bonsoir, Pour compléter cet échange, voici un petit schéma qui explique ce que contient le levain. http://www.boulangerie.net/Loi/DossierPays...evain/art6.html Un dossier très intéressant : http://www.boulangerie.net/Loi/ActLoidos.html "Voyage au pays du levain" par Marc Dewalque Bon surf et bons pains au levain naturel.
  2. J'ai photographié mes grains de kéfir de fruits de près (on voit aussi des points marron-jaune ce sont les grains de figue). Je trouve qu'ils ressemblent à des pépites. Les grains de kéfir sont fragiles. Ils peuvent dépérir à cause d'utilisation d'eau du robinet, de contact avec du métal, de fruits traités, de vaporisation de produits ménagers (désodorisant, insecticides), etc... Je ne sais pas si tu vas arriver à redonner robustesse à tes grains abimés. Quand on a des grains en bon état il est prudent de faire une double "sauvegarde" : une petite partie séchée et une petite partie congelée, et d'en placer dans des foyers autour de soi. Ainsi en cas de problème on sort la copie de secours. C'est déjà tellement difficile de s'en procurer quand on n'en a jamais eus. Je rince aussi les grains entre chaque préparation. Bon kéfir.
  3. Faire Son Pain

    Bonjour, Moi je suis de l'avis de pastèque en ce qui concerne le levain. Plus il y a de son plus le levain est actif (c'est pourquoi on conseille de faire son levain avec une farime complète de blé ou de seigle par ex.). Les meilleurs résultats de levée du levain naturel chez moi aussi c'est avec un levain au seigle (T170). Les farines complètes des pâtes à pain pompent beaucoup plus de liquide (on met donc plus d'eau que pour une pâte à farine blanche). Et un pâton très hydraté est peu ou plus du tout façonnable, dans ce cas on passe à une cuisson "en moule". Mais pour moi un pain façonné (non moulé) à la farine blanche est plus gonflé une fois cuit qu'un pain façonné (non moulé) à la farine complète. Bonne boulange.
  4. Bonjour, Selon le navigateur nous n'avons pas les mêmes rubriques. Pour l'instant je n'ai pas trouvé de navigateur qui les propose toutes. Il manque : Sous IE Charte d'utilisation, Actualité et événements, Nouveaux venus, Ecologie pratique et alimentation, Ecologie pratique à la maison, Hypermaché ou Biocoop ? Consommation de produits biologiques Partage de bonnes adresses web Partage de lectures Sous Firefox : Ecologie intérieure et santé pratique Sous Maxthon Browser : Charte d'utilisation, Actualité et événements, Nouveaux venus, Ecologie pratique et alimentation, Ecologie pratique à la maison, Hypermaché ou Biocoop ? Consommation de produits biologiques Partage de bonnes adresses web Partage de lectures Bon courage Eric pour la mise en place de ce nouveau forum. Je ne trouve pas l'assistant non plus. Bon dimanche.
  5. Bonjour j'ai fait des yaourts de graines (inspirée par les recettes du livre en téléchargement sur le site d'Eric. de Diane Langlois, merci Eric). Sans cuisson et sans chauffer, sans yaourtière. 1°) aux amandes : J'ai mis à tremper des amandes 12 h dans de l'eau, la peau marron s'enlève ensuite facilement. J'ai mis avec presque le même volume d'eau. J'ai rempli le pot au 3/4. J'ai laissé sur le plan de travail dans la cuisine la journée et j'ai trouvé un laitage fermenté (il était monté dans le pot de yaourt comme le ferait un levain). 2°) au tournesol : J'ai pris les graines de tournesol décortiquées que j'ai l'habitude de faire germer et je les ai fait tremper 6 heures, puis laisser germer 6 heures. J'ai mixé avec de l'eau. Même résultat que la préparation précédent. Le volume a beaucoup augmenté pendant la fermentation et rapidement un "fromage" a flotté sur une sorte de "petit lait". Le goût de ces laitages végétaux fermentés est vraiment différent de tout ce que je connais (laitage d'origine animale, kéfir de lait, laitage de kombucha). C'est un peu acide. Comment faire la différence entre un aliment fermenté et un aliment avarié ? Je me demande : - combien de temps ça peut se conserver avant d'être avarié. - si on arriverait à faire un levain pour la boulange à partir de cette fermentation (ça ressemble vraiment à un levain). (Je ne peux pas comparer le goût car je n'ai jamais avalé du levain de blé ou de seigle cru...) - pourquoi un yaourt au lait d'origine animal ou de soja ne change pas de volume alors qu'un yaourt de graines ou d'amandes "grimpe" dans le récipient ? Donc je confirme : on arrive à faire quelque chose qui ressemble à un laitage mais ce n'est guère économique, les matières premières nécessaires par yaourt sont plutôt chères. J'avais lors d'une précédente expérience essayé de faire un yaourt d'avoine fermenté. (selon une recette d'annachose vue sur un autre forum). Yaourt d'avoine : 25 cl d'eau pure 125g (1 tasse) de flocons d'avoine 1/2 cac de sauce soja NON PASTEURISÉE ou de jus de citron Mélanger jusqu'à consistance lisse (mixer). Verser le mélange dans un bol en VERRE, couvrir de mousseline et laisser fermenter durant 10h dans un endroit tiède jusqu'à ce qu'il ait le degré d'acidité désiré. Au bout de ce temps, couvrir et réfrigérer pour stopper la fermentation. Pour accélérer la fermentation, on peut ajouter quelques cuillérées à thé de yaourt précédemment préparé. Se conserve bien quelques jours au frigo. Ca ressemblait tellement à un levain que je n'ai pas goûté. Consommez vous ce genre de préparations ? Bonne journée.
  6. Oui uriell tu as raison, mon précédent post aurait été mieux placé dans le sujet "Faire Des Préparations Aux Laits Végétaux ?, Comment faire des laitages végétariens", je n'y ai pas pensé car j'avais ouvert ce sujet pour avoir des idées de recettes de cuisine de laitages aux laits végétaux (crème, mousse etc). Donc apparemment le problème (ne pas réussir à obtenir de yaourts d'une fermeté correcte en utilisant un lait végétal fait à la machine) semble valable quelque soit la marque et le modèle de l'appareil utilisé. A moins que quelqu'un témoigne du contraire. Et pour l'instant personne n'a de solution. Oui ce serait intéressant qu'on nous dévoile comment est fabriqué le lait végétal commercialisé (avec lequel il est simple de réaliser des yaourts). Merci en tout cas pour ta réponse.
  7. Bonjour, Ce qui m'interpelle dans ce que tu écris c'est qu'au départ tu as des grains ressemblant à des bouquets de chou-fleur. Donc pour moi tu as au départ des grains de kéfir de lait (couleur blanche en forme de sommités de chou - fleur. Leur milieu de vie est un lait d'origine animal (ils survivent aussi dans du "lait" de soja). Et après tu indiques la recette du kéfir de fruits : - eau pure (celle du robinet est pure et non traitée dans le bassin grenoblois où je vis) - citron et figue issus de l'agriculture biologique Pour faire du kéfir de fruits il faut utiliser des grains spécifiques. Des grains transparents qui ne ressemblent en rien à des choux-fleurs. Ils sont isolés les uns des autres et gelatineux. Leur milieu de vie c'est de l'eau sucrée (minimum) ou bien eau sucrée avec fruits secs sucrés (par ex. figue) et fruit acide (par ex. citron) lorsqu'on prépare la boisson. Tes grains de kéfir de lait semblent dépérir et ne plus se multiplier, je pense, car tu les utilises pour faire du kéfir de fruits à l'eau. Ils vivraient et se reproduirait dans du lait. Pour le kéfir d'eau il me semble nécessaire que tu te procures des grains de kéfir d'eau.
  8. Bonjour, J'aimerais savoir si vous arrivez à faire des yaourts normalement fermes à partir de laits de soja faits à la machine. De nombreux visiteurs de mon site m'écrivent pour me demander des conseils car ils ne réussissent pas leurs yaourts à partir de lait de soja fait maison à la machine. C'est dommage quand on a investi dans une machine de devoir encore racheter du lait de soja tout fait pour faire ses propres yaourts. Et je ne sais que leur répondre car je n'ai pas de machine à lait végétaux. Avez vous des conseils ? Peut être qu'un jour j'investirai dans une machine, mais il y a du choix et je ne sais laquelle choisir. Avec quelle machine réussissez-vous à faire un lait de soja permettant la préparation de yaourts de soja ? Fait-elle aussi correctement des laits de riz ? Merci à vous.
  9. Mon devoir n'est pas de juger et de condamner, il y a des lois et des tribunaux pour ce rôle là. En aucun cas mes propos disent "ce monsieur a écrit des propos intéressants donc je ne me permets pas le droit de le juger = dans certains cas, on peut fermer les yeux". Là c'est ton interprêtation et elle t'est propre. Que quelqu'un écrive des propos intéressants ou pas, ne change en rien ma position. Et je n'ai jamais dis que dans certains cas, on peut fermer les yeux ! Je suis contre la pédophilie, de plus elle est punie par la Loi et Burger a été jugé par un tribunal. Après avoir utilisé mon droit de réponse pour rétablir ce que j'ai dit, je pense qu'il n'est pas utile de polémiquer sur le droit à l'être humain de juger autrui, d'autant plus qu'on n'est pas au courant du dossier... Chacun est maître de ses choix.
  10. Si je ne me suis pas positionnée dans le débat à propos de Orkos et Guy Claude Burger c'est parce que j'ai pas suivi cette affaire, ne connaissant G.C. Burger que par la lecture très récente de son livre "la guerre du cru" et c'est tout, je me vois mal porter un jugement sur cette personne. Je ne suis pas instincto mais je pense qu'il développait une idée intéressante sur le plan alimentaire. J'essaie de ne pas juger autrui mais je ne suis pas inconditionnelle de Burger. Et je suis comme beaucoup totalement opposée à la pédophilie.
  11. :bisou: Merci helxine et pasteque pour vos réponses à mes questions. Il m'arrive de faire du pain des esséniens, l'été séché au soleil, et à défaut, au four, je profite que le four ait chauffé pour une autre cuisson (utilisé par mes filles), j'ai "investi" dans un thermomètre de cuisson (merci Lidl ). Je laisse très peu de temps (peut être une demi-heure) vu qu'on va les consommer le jour même ou le lendemain. Je me demande si on peut considérer les "pains essene" commercialisés comme étant "vivants". C'est sûr au départ c'est fait à partir de vivant (des graines germées), mais ça reste vivant combien de jour(s) une fois en l'état de petits pains essenes ? Ils restent probablement plusieurs jours en rayon, je crois. Qu'en pensez-vous ? Merci pour ces recettes pasteque, je vais aller voir le fichier que tu m'indiques. J'ai encore beaucoup à apprendre. J'ai mis à tremper des amandes, pour demain. Je n'avais pas encore entendu parler de consommer des fermentations de graines oléagineuses. Je me demande quel goût ça a, avant de te lire j'imaginais que ça avait un goût d'avarié. :malade: .. faut que je teste... Bonne nuit
  12. Bonjour Helxine ton pain essénien tu le fais toi-même ? (ou bien tu achètes du "pain essene" tout prêt ?) Tu as une recette ? avec ou sans cuisson ? Pasteque, tu parles d'"amandes, noix, oléagineux divers trempés", ça a le temps de germer ? (tu trempes combien de temps ?) Tu avais un jour parlé de : "noix et graines preparées en pates fermentées". C'est différent ? C'est fait maison ? Tu peux nous donner la recette ? C'est comment une banane réhydratée ? (elle est en rondelles sèches au départ ?). Merci pour vos réponses.
  13. Bonjour, En suivant le lien proposé par Biobio, j'ai suivant le lien en bas de la page "accueil"... Quelle ne fut pas ma surprise de lire ici perso.orange.fr/joyeux-bio/index cités les noms d'Ann Wigmore, Viktoras Kulvinskas, L'Institut Hippocrate, Brian Clément dans le paragraphe "Les liens entre Henri JOYEUX, sa femme et des charlatans américains, adeptes des médecines parallèles : " (dans le dernier tiers de la page). Des charlatans ?!? Je pense qu'avoir des idées différentes doit vraiment déranger les non convaincus. Bonne journée.
  14. Merci à Talane pour la récap de la recette Budwig. J'ai essayé ce matin. N'ayant pas de moulin à farine, je me demandais comment avoir de la farine fraîchement moulue... (Il n'y a aucun moulin dans mon secteur géographique). J'ai donc tenté de moudre mes graines de sarrasin (celles que je fais germer d'habitude et qui sont donc fraîches et vivantes) dans un moulin à café (l'engin beige électrique des années 70 quand on moulait son café à la maison). Ca marcheeee ! S'il faut préparer farine, jus de citron, émulsion, fruits en morceaux pour la crème chaque jour, ça prend du temps. Mais le résultat est bon. Mon mari aussi a apprécié. Je n'ai pas sucré et j'ai mis un yaourt au soja au lieu du laitage d'origine animale. J'ai toujours bien déjeuner le matin au réveil, ça fait partie des rituels familiaux et du plaisir de prendre le petit déj. avec mon mari (je me réveille pour ça à 5h30 alors que je ne travaille pas !). Depuis mes changements de choix alimentaires, c'était sans gluten, sans sucre, sans café, sans produit d'origine animale, pourtant. Mais à vous lire je réalise que j'ai souvent aussi le coup de pompe de 11 h... Bonne journée avec ou sans ptit déj.
  15. Comme Mireille je fais la mayonnaire avec le jaune d'oeuf cru. Ce qui n'est pas très tentant dans l'oeuf cru c'est le blanc tel qu'il est dans l'oeuf. (c'est un avis personnel). Je le consomme parfois cru aussi mais battu en neige et intégré dans une sauce pour crudités (par ex. un yaourt au soja ou une crème de soja -soja cuisine- plus blanc d'oeuf + fines herbes (au choix et/ou menthe, persil, ciboulette, estragon), plus huile (d'olives, de noix ou de noisettes) ou purées d'oléagineux (cacahuètes, noisettes, amandes etc..) ou épices ou moutarde (ou graines germées de moutarde écrasées). Le blanc peut servir à faire de la meringue (mais uniquement si vous consommez toujours du sucre). La meringue peut sécher sans cuisson.