salmobio

Membres
  • Content count

    529
  • Joined

  • Last visited

About salmobio

  • Rank
    Membre régulier

Contact Methods

  • MSN salmobio@hotmail.fr
  • ICQ 0

Profile Information

  • Commune Pyrénées
  1. Régénérateur D'eau

    Bonjour Pedro, Une eau faiblement minéralisée tend toujours vers l'équilibre physico-chimique. A mon sens, notre corps est un ensemble d'organes relié par une multitude de canaux fonctionnnant par pression osmotique pour les fluides. Donc si on démontre, qu'il n'y a pas d'absorbtion, il y a donc une dépense énergétique pour préserver la perte de sels minéraux lors du drainage comme pour certains animaux. Je ne suis pas spécialiste du tout chez l'homme, mais souvent les études sur les animaux sont de bons modèles pour nous en apprendre un peu plus sur nous. Comme tu dis, sur un point, on est d'accord. IL y a une grande part d'incertitudes à démontrer. Si l'eau réellement, n'est pas importante pour ce qu'elle apporte, et si il n'y a pas d'échange. Alors pourquoi la traiter? Cordialement,
  2. Régénérateur D'eau

    Bonjour Pedro, Je réponds tardivement et brièvement, pardon. Ces divers spécialistes ne partagent pas cet théorie "d'absorbtion" des minéraux de l'organisme par une eau de boisson "trop pure" .. !! et aucun que je connaisse n'affirme un quelconque "danger" d'une consommation quotidienne d'une eau "saine" et très faiblement minéralisée ... valeur de minéralisation d'une eau "bio-compatible" = entre 15 et 150 mg/l .. !! Si pour eux c'est une théorie, c'est qu'ils ne l'ont pas étudié encore sur l'homme? Puisque c'est démontrer sur de nombreuses espèces animales! J'avoue être peu convaincu et il ne sufit pas de le dire, mais de le justifier par des échantillons représentatifs d'une large population en sciences et si possible par des essais chroniques. Désolé, Pedro, mais je reste avec mon principe de précaution qui ne faut pas chercher à normaliser sans démontrer. Cordialement,
  3. Au début du siècle, au vu de la croissance démographique de le population, pour palier à la déforestation massive, l'énergie alternative présenté a été les énergies fossiles. C'était l'argument pour pouvoir chauffer tous les foyers à cause du manque de bois. Je ne pense pas dès lors, qu'on accorde d'important crédits d'impôts pour le bois, d'autant plus qu'il n'y aura pas assez de sous produits du bois à valoriser pour tous. D'un point de vue environnemental, malgré les progrés réalisés sur les chaudières des émissions de résidus atmosphérique et autres subsistent. En ce cas, il devient très difficile d'en faire une énergie propre pour un emploi massif dans les villes (cas des intoxications à l'arsenic assez fréquentes au 18 ème siècle à Paris par exp et on ne parlait pas des dioxines à l'époque et d'autres sels minéraux). Côté pompe à chaleur chauffer une maison avec un maximum de puissance à 1700 watts en pointe, c'est mieux que d'avoir 6 ou 7 convecteurs à 1000 watts mini. Côté électricité, j'habite un département des plus productifs en France en énergie renouvelable grâce à l'implantation de nombreuses centrales à turbine hydro sur nos nombreux cours d'eau. Donc pas de centrales nucléaires à proximité, pour me rappeler une triste réalité que subissent les français. Côté ressources (électricité) avenirs, d'importants progrès on été réalisés aux USA sur la cathode des piles à combustibles en substituant le platine par des composites, ce qui a suscité un vif intérêt des leader en composites pour ne pas les citer les japonais qui s'investissent à trouver la solution en composite pour l'anode. Côté France, peu de moyen en Unité mixte de recherche et avec un désengagement des principaux financiers en énergie pour ne pas les citer. La fameuse pile viendra à nous hors continent quand les économistes l'auront décidé. Côté sous produits de déchets bois, pour concevoir du bioéthanol les agriculteurs utilisent de plus en plus de sciures à la place de la paille pour concevoir les litières du bétail. Donc, les sous produits bois semblent mieux valoriser et se vendent de nos jours. Linaigrette, on agit tous en fonction de notre contexte et de nos ressources géographiques différemment, si tu penses que ta meilleure alternative reste à t'investir dans une chaudière à bois. Pourquoi pas? Amicalement,
  4. Bonjour Linaigrette, Je crainds fort que l'état ne propose pas de mesures incitatives en faveur du bois, car ce n'est pas une énergie inépuisable. Le pétrole est arrivé à temps pour empêcher la déforestation en Europe. Désolé, je n'ai pas d'expérience à te communiquer en chaudière, je suis plus partisan des pompes à chaleur.
  5. Le carburant agricole part lui même peut être considéré comme écologique. Mais ce sont les mauvaises pratiques indirectes des agriculteurs par des amendements excessifs organiques à des périodes inapropriées qui libèrent le N2O pour optimiser les rendements face aux pénuries des cultures. L'azote si il n'est pas utiliser par les plantes et bactéries, il s'oxyde. Il n'y a pas suffisamment de surface agricole pour du carburant et de l'alimentaire à la fois. Cela conduira a de mauvaises pratiques en fertilisant pour optimiser les rendements, si vous m'avez compris. Les bio-carburants ne sont pas l'énergie d'avenir, mais devraient être complémentaires en cas d'excédents agricoles. En attendant les agriculteurs sont ravis de la montée de leur tarifs et je suis content pour eux.
  6. Toilettes sèches

    Juste pour vous faire découvrir ou redécouvrir, cette étude sur les différentes toilettes sèches de part le monde. http://www-engees.u-strasbg.fr/fileadmin/u...san_UMR_GSP.pdf
  7. Les Nitrates

    Si il n'y avait que l'eau potable comme soucis en bretagne et les algues. J'ai pas mal étudier des biocénoses aquatiques sur une rivière côtière nommée le Scorf en Bretagne pour mesurer l’impact des variations de qualité d’eau des activités humaines et ses effets à long terme sur la structure de ses peuplements. Et ce n'est pas d'aujourd'hui. Et lorsque une pollution survient dans un milieu pour conclusion, on assiste à un profond bouleversement pouvant se traduire par un changement de dominance relative des différentes espèces des cours d’eau ou voir pire la disparition de certaines espèces. Si la cour Européenne se soucit actuellement de la qualité des eaux, j'espère qu'elle se préoccupera au plus vite des scientifiques pour les aider à normaliser des nouvelles méthodes d'évaluation des risques des rejets des installations classées en mésocosmes, plus pertinentes et couteuses que les précédentes. Parce que Grenelle, je n'y crois plus.
  8. Les Nitrates

    C'était important que je me corrige, cela aurait pu mal interpréter par d'autres lecteurs. 40 mg/l, cela commence à faire beaucoup. Il faut en ce cas manger moins de salades riches en nitrates. Un bon filtre semble utile.
  9. Les Nitrates

    Mais, non??? Pardon, les cyanobactéries sont nocives et dangereuses à la consommation, je ne l'avais pas précisé. Elles sont présentent dans tous les compartiments naturels organiques et anaérobie et réduisent les nitrites en azote atm à partir d'une certaine température du milieu. Elever des cyanos, pour de l'eau !!! Je te le déconseille fortement. Je devrais faire attention à ce que j'écris, je ne voulais certainement pas dire cela. Un filtre parfait, peu être? Cela dépend de ta concentration de nitrates dans ton eau de consommation.
  10. Les Nitrates

    Bonjour, L'eau perd son oxygène dissous plus la température augmente (O2, NO3, NO2). Tu obtiens donc une dénitrification avec les nitrates (NO3) qui sont réduits en nitrites (NO2) puis en condition vraiment anaérobie les nitrites passent enfin en azote atmosphérique (N2), mais cette opération du passage de nitrites en azote, se fera plus lentement sans l'aide de bactéries type cyanobactéries. Il risque de falloir chauffer longtemps pour attendre la réduction de nitrites en azote diatomique. Donc, tu as de fortes chances de te débarasser de tous les nitrates en les réduisant en nitrites plus dangereux pour notre santé. Egalement, d'autres sels minéraux dissous dans l'eau sont perdus avec l'affectation de potentiel redox par volatisation, précipitation... ( ex: sels incrustés dans le récipient de chauffe (Nacl perte du cl, ...). Bref, plus l'eau chauffe plus elle perd ses sels dissous bons et mauvais. Si c'était si simple, cela serait déjà normalisé.
  11. Régénérateur D'eau

    Bonjour, (QUOTE PEDRO) pour assurer ces diverses actions dans les meilleures conditions , l'organisme a besoin d'une eau la plus "saine" possible (pour éviter de dire "pure" ) Celà à changer, je ne sais plus QUOTER :-) Pas à usage quotidien Pedro, celà serait prescrit pour une thérapie médicale. Aucune vie n'est possible dans l'eau pure, même pour un poisson. (Dépenses énergétiques énorme pour empêcher ses sels minéraux contenu dans le sang de s'échapper vers le milieu extérieur ( loi de la pression osmotique)). L'eau au quotidien apporte différents sels minéraux au métabolisme pour enrichir le sang pour nourrir les organes et tissus. Mais pas de lipides, glucides... (ou quantité négligeable) Autrement, on a tous des constantes de régulation en sels minéraux à maintenir dans le sang et l'eau participe puisque plus facilement assimulable par l'organisme que l'alimentation. Une eau trop pure est acide, peu minéralisée, donc absorbe des sels par pression osmotique (bon pour un drainage pour éliminer les métabolites ou déchets dans le sang ), mais en boire constamment est dangereux pour la santé (perte de sels dans le sang, mais il y a le rôle des pompes et canaux (dépenses énergétiques, fatigue de l'organisme souvent le rein ---> diabète). Voilà, pour résumé court sur ma compréhension sur l'ensemble de ces mécanismes et il serait bien sage et avisé d'écouter les recommandations sur la qualité des eaux de consommation de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Je me rappelle pas bien de tous mes cours très généraliste, merci de m'aider si je m'égare et ne me jeter pas de cailloux. :-) @+ mais pas souvent sur le forum.
  12. Du travail de restauration d'hydrosystèmes, ce n'est pas ce qui manque dans les Pyrénées. C'est les moyens financiers, le manque d'engouement associatif des gens et du manque de compétences en écologie dans l'administration. Que des SAGES virtuels dans les Pyrénées. Pas de DOCOB des habitats des cours d'eau, pas de suivi de modélisation d'hydrobiologie... Pas de sous pour faire travailler les entreprises et spécialistes sur du long terme. Impossible de démarrer des travaux sur des nouveaux biomarqueurs sur des organismes cibles ou autres. Bref, le déclin du suivi de l'environnement d'années après années. Comme partout les efforts en matières de respect à l'environnement se réduisent à ce que l'on voit, les déchets en autres. Bonne continuation gens et c'est très dure de sensibiliser les gens à ce que l'on ne voit pas. @+
  13. Si, l'eau des Pyrénées. Le SOS semble incompris, mais bonne continuation pour la suite de vos travaux de restauration d'habitats et de zones humides. Trop loin pour participer à votre association scientifique et écologique.
  14. Bonjour à tous, Cette bactérie, ce n'est pas une superbe méthanobactérie? (Pas d'infos et de liens fonctionnelles). Je serai plus intéressé de connaître ses émissions résiduelles dans l'environnement.
  15. Bonjour, En toute logique pour former une vitamine B12, il faut du cobalt assez rare dans l'eau et les processus biochimiques des plantes ne permettent pas de mieux métabolisés cette vitamine. Les animaux métabolisent mieux le cobalt en vitamines B12, il me semble via le système digestif et excréteur. Cela parait évident que si on sollicite moins notre métabolisme, l'ensemble des systèmes physiologiques vieillissent moins vite. Mais notre organisme a des besoins énergétiques totalement différents d'une personne à l'autre, selon les activités physiques, le sexe et bien d'autres variables. A chacun de trouver son point d'équilibre alimentaire en fonction de son "bien être" et de sa vie. Je ne comprends pas trop l'intérêt de certains scientifiques à vouloir normaliser nos repas, car nous sommes tous des cas des particuliers que l'on devrait considérer selon notre mode de vie, des facteurs climatiques et beaucoup d'autres paramètres. Ps: Pas lu ce livre, juste quelques remarques au passage.