myo

Membres
  • Content count

    52
  • Joined

  • Last visited

About myo

  • Rank
    Membre régulier
  • Birthday 12/01/76

Contact Methods

  • Website URL http://
  • ICQ 0

Profile Information

  • Commune reims
  • Centres d'intérêt Lapeinturelapeinturelalalapeinture........
  1. C'est que je fais pour mon eczéma - dès que je vois des choses louches sur ma peau : cure d'argile. Et puis, une recette : je met un peu d'huile d'olive dans les cataplasmes d'argiles - c'est le seul truc qui a marché pour moi (je n'ai jamais essayé l'aloe véra). Et depuis que je me démaquille à l'huile d'olive, j'e n'en ai presque plus sur le visage Ce n'est pas le même eczéma, mais l'huile d'olive ne peut pas faire de mal - au pire, ça fait la peau douce Myo
  2. Je suis aussi la chieuse de service En fait, il y a les personnes qui ne sont pas bio du tout et sont parfaitement heureux dans Carr...land, et puis ceux qui se déclarent bio - et se repaissent de produits rien moins que naturels, mais avec le sentiment d'être bio. Des "bio d'âme" - mais pas d'assiette. Ex : j'ai convertit mes parents, c'était facile puisque mon changement d'alimentation a amenée à un changement spectaculaire de ma condition physique. Ils sont donc 100% bio, en parole, mais quand j'ouvre leur frigo ... Les gens ne savent pas ce que "agriculture biologique" signifie. Autre ex : un ami ne démordait pas que Barilla ce n'est pas bio ... Le bio de grande surface, combiné au "fair trade" que les grandes surfaces se sont également accaparé n'aident pas les gens à comprendre. Il manque vraimment d'informations sur le sujet. En gros, quand on entend parlé de bio, c'est pour dénoncer tel producteur bio qui refilait du pas bio, ou les risques du bio, ou encore le bio pour les riches / le bobobio. Ce n'est pourtant pas compliqué de faire la différence entre "avec" et "sans" pesticides - mais perdu dans la masse d'information et de désinformation - il y a confusion. Une autre question : il me semble que plus les gens ont un certain niveau d'étude, plus ils sont véhéments contre le bio (c'est une généralité, avec toute ces limites, je le reconnais ). Les journalistes sont majoritairement anti bio (sinon, ça se saurait), mais aussi les docteurs, les universitaires ... En bref (encore pardon pour le raccourcit), plus on sait, moins on pense et moins on la capacité de se remettre en cause ? Je pense à un "ami" directeur machin chose - étude bac + Pfff, docteur en je en sais plus quoi, qui m'expliquait que le jus de fruit en bouteille est bon ... parceque c'est marqué sur la bouteille Myo P.S. : mon précédent message était destiné au sujet "sucre" qui a un peu dévié il est vrai. Désolée, je m'emmêle les postes !
  3. Petite Annonce Matrimoniale

    Nous sommes donc d'accord - si si, lis bien ... Par contre, faire des rencontres en utilisant une grille de critères (religieux, physiques, économiques, qu'importe), je trouve que ça rétrécit singulièrement le champ des possibles. Là où ce me plait (encore) moins, c'est quand ces critères reviennent à chercher quelqu'un de "pareil". En fait, c'est typiquement meetic (dont je parlais un peu plus haut) sauf qu'en fait de catho or not, il s'agit de style / genre musicaux / hobby / signe astrologique ou autre. L'âme soeur n'est pas forcément soeur jumelle, non ? La recherche du même = c'est la où je voie le risque d'immobilisme. Et ces propos n'engage que moi (au titre de *ex meetic girl* )- personne d'autre ne s'est exprimé sur le sujet. Je garde donc pour moi seule les soupçons "d'étroitesse d'esprit". Myo
  4. Petite Annonce Matrimoniale

    Cela ne me semble pas évident du tout ! Etre catholique ou le devenir, ça laisse peut d'option - et à propose d'ouverture d'esprit ... ! J'étend ma critique (car c'en est bien une - assumons !) à toute les petites cases qui font nos horizons : catho juifs musulmans boudhistes (j'en oubli - mais c'est pas mon créno - ni mon crédo ), écolo ou polluo, bio ou toxico ... Je n'ai rien contre les étiquettes sauf quand il faut faire tenir toute une vie à l'intérieur. D'accord pour se déclarer catho ou écolo ou toxico. Après tout, c'est assumer (et revendiquer) sa vie, ses opinions. Mais se figer dedans et - pire ! - vouloir entrainer quelqu'un dans cet immobilité ... non, vraimment. J'aime quand il y a un peu de place pour l'imprévu - et donc, l'inconnu et donc ... la rencontre. Myo - peintro P.S. : bonne nouvelle = pas besoin d'être catholique pour partager ce qui forme le fond de la morale / de l'éthique catholique. Magique non ?
  5. Je met de l'eau dans mon vin (bio) : il ne s'agit pas de "messages anti-chien" mais de citation de propos anti-chien... Ca m'apprendra à partir en guerre dès qu'on remet en cause l'existence de mon croisé hamster malinois ! N'empêche (et histoire d'enfoncer le clou) ce genre de discours est courant, mais je ne l'attendais pas ici. Je l'ai notemment entendu d'une personne "à fond nature" mais qui trouvait inacceptable les chiens en ville. Et les chiens partout d'ailleurs aussi, en dehors des fermes ou des troupeaux à garder - qui sont de + en + rare quand même. Voilà pour la rectification Myo P.S. : j'admire l'alimentation que certains donnent à leur animaux (notemment nomade qui semble incollable sur le sujet). Mon premier chat (myo ici présente à gauche) m'a tellement fait tournée en bourrique quand j'ai voulu lui cuisiner des petits plats que je suis passée définitivement aux croquettes !
  6. ! Merci Thierry - je vais essayé dès que j'aurai réussi à faire germer qque chose ..... J'ai pas la main verte, même avec les graines. Par contre, la gourmandise aidant ... Myo
  7. C'est quoi ces messages anti-chien - ou le chien est vu comme une pollution supplémentaire ???? Non mais ?! Si la lutte contre la pollution nous conduit à éradiquer le vivant qui nous est proche (les animaux de compagnie font aussi partit du *VIVANT* ... ! ), alors je décroche, je vous laisse à vos lutte écolo et vais promener et polluer un peu plus la planète avec mon petit batard de chihuahua ! Et puis pourquoi ne pas vous faire harakiri sur l'autel de la lutte contre la pollution ? Parcequ'entre un chien et un être humain, question pollution, y a pas photo ! Pour en revenir à la nourriture, et plus particulièrement aux croquettes : - j'ai 7 chats, donc, pas vraimment le choix, c'est croquettes pour tout le monde (mais, question : comment nourrir sainement un chat, qui par nature, ne veux manger que de la viande ou du poisson ???). Jusqu'à il y quelques semaines, ils étaient nourris avec des croquettes du véto - pas le haut de gamme mais quand même assez chères. Les croquettes premier prix leur donnaient des pb de peau ou de digestion. Et puis j'ai trouver des croquettes bio en sac de 10 kg, un peu moins cher que celles du véto (58 euros). Et bien j'ai réduit la consommation de croquettes de 50% ! Bien qu'en semi liberté et assez actifs, mes chats avaient tendance à faire du gras (2 étaient carrément gras), et lorsque les bols de croquettes étaient vides, il régnait une telle hystérie féline dans la maison que je devais céder et renflouer les gamelles. Maintenant, non seulement mes chats mangent moins mais en plus ce n'est plus l'affolement quand il n'y a plus rien à croquer. Résultat : les plus gros s'affinent lentement, et les autres ne changent pas. Finalement, les croquettes bio s'avèrent bien moins chères que celles que j'achetaient auparavant. Myo
  8. En fait, le grand ménage a déjà eu lieu : - exit tous qui pensent que je suis une naive manipulée par je ne sais quel grand gouru de la secte des homeopathes / naturopathes. Ca fait déjà de la place ... - et enfin ceux qui traduisent : "non merci mac do ça ne me dit rien" par "je suis anorexique" Il en reste quelques uns qui n'en pensent pas moins ... Le truc bizarre c'est que je ne rencontre pas d'écolo ou de "bio" ? Où sont ils, où êtes vous ??? Et le coup du tupperwear (qui est particulièrement provocateur contrairement à ce que pourrait laisser penser cette innocente boite plastique), je l'ai fait, refait, et me suis lassée. Maintenant, je préfère jeûner plutot que me battre - d'ailleurs, une soirée de diète de temps en temps, c'est très bien ! Merci Thierry pour tes messages hyper énergisant. Des messages "vivants" ! Myo
  9. Reims

    Bonjour ! J'habite reims, en ville, et donc pas de jardin sauf un carré de terre déjà bien employé par mes chats. Alors si vous avez dans votre jardin des plantes fraîches telles que ortie, thym, souci ... et j'en oubli, ça m'intéresse ! Des oeufs aussi ... ? Vu la qualité de la viande de poulet des élevages bio aujourd'hui (= bof bof), je ne suis pas certaine que les oeufs bio viennent de poules heureuses et épanouies ... Myo
  10. Magique ! Merci Mireille
  11. Certe ! Mais ce qui est fabuleux, c'est d'entendre ces raisonnements complètement inopérants, absurdes, de les entendre encore et encore, sans que jamais personne ne s'offusque. Par ex : - le nucléaire est une énergie propre et ... bio ! Si ! Je vous assure, j'ai entendu ça à la radio la semaine dernière - l'amalgame entre élevage bio et grippe aviaire (faut du culot quand même ...) - - les ogm au secours de l'humanité en souffrance ... Et les gens y croient, VRAIMMENT ??? Il y en a plein d'autre - vous les connaissez. Question : comment répondre à ces absurdités ? Par la raison ??? Mais le simple bon sens devrait suffire ! Que les gens refusent de se mettre en cause, je comprend ( ) mais qu'ils se confortent avec de telles bêtises ? Comment est ce physiologiquement possible ? Aucun anti corps, aucune cellule grise ne s'affole de ça ? Et bien moi, ça m'épate ! Et je ne trouve plus rien à répondre Une autre question : j'ai entendu il y a qques années un documentaire sur un pays en Afrique qui avait pris le partit de l'agriculture bio - à l'échelle du pays. Une success story qui allait à l'encontre de tout ce qui se pense sur l'Afrique ou le bio. Sauf que, la politique est venu y mettre son nez = fin de l'histoire. Connaissez vous cette histoire ? Savez vous où la trouver ? J'ai oublié le nom du pays, la date ... Myo P.S. : à la radio toujours, une bonne émission cette fois ci : "terre à terre" le samedi matin sur france culture / 7h00 ... émission que je rate évidemment chaque semaine, c'est fait pour !
  12. Tisanes maison

    Merci Kristo pour ces éclaircissements - je vais pouvoir siroter ma tisane le coeur (et le foie) léger. Et la tisane de thym le matin à la place de mon demi litre de café (nobody's perfect) - j'y avais pensé ... j'y pense encore ... Pb : comment trouver des plantes fraîches quand on habite en ville Je vais poster un message dans le forum de ma région - alors, amis rémois, si vous avez des orties dans votre jardin ... Myo
  13. Oui - c'est aussi ma position, et je dîne donc avec mes chats (qui ont leur croquettes bio ). Ca n'empêche que c'est un frein pour "la vie en société". Ex: dans un vernissage - trouver un verre d'eau est un miracle, alors espérer y trouver du bio ... Et arriver avec mon tupperwear fait là carrément mauvais genre En fait, je fréquente des personnes qui non seulement ne sont pas bio ou écolo ou même conscientes de ce que ces mots signifient, mais qui en plus sont radicalement anti bio. Ne parlons pas d'être écolo. Il y a un sujet intitulé "pourquoi le bio est si cher". On pourrait faire un sujet : "pourquoi le bio est si impopulaire". Quand je dis que je mange bio, les gens comprennent ... "gogo" ... Bio signifie pour eux des produits sans goûts (pas de pesticide = pas de goût ?), chers (ça, c'est un peu vrai pour ceux qui doivent tout acheter en magasin) et dangereux pour le reste de l'humanité - rien que ça ... Sur France culture, j'ai entendu cette semaine que l'agriculture bio c'est bien pour un petit nombre (les happy few de la nature ?!), mais d'une part ça ne permet pas de nourir tout le monde (pfff) et d'autre part, ça représente un danger car si toute l'agriculture / l'élevage passait au bio, des insectes, des maladies, des calamités de l'ancien temps reviendraient pour ravager nos culture et notre civilisations ... Sisi ! Sur France Inter, cette même semaine, j'ai aussi entendu qu'il était plus sur de manger un oeuf non bio (et donc sous "control total") que bio et susceptible de contenir on ne sait quelle saleté que dame nature aurait mis là. Alors oui, on peut toujours expliquer, être pédagogique ... Mais encore faut il que les gens aient envie d'entendre - ce qui voudrait dire quelque part accepter l'éventualité de se remettre en cause. Et là, il y a peu de candidats. Donc ? Changer d'amis et de radio ? En attendant de faire le grand ménage, je vais petit déjeuner. Je suis en retard, mes chats m'attendent Myo
  14. J'aime bien cette idée de sortir du virtuel et de se rencontrer - ou du moins laisser cette possibilité ouverte. Les pseudos et les avatars (d'ailleurs en haut à gauche, je vous présente Myo, ma minette un peu coquette et poseuse ) sont utiles et nécessaires - mais je trouve ça sain et rassurant de savoir qu'il y a une issue de secours au virtuel et que tout le monde a un nom, un visage, et peut être un jour l'envie ou l'occasion de se rencontrer. Maintenant, comment rendre ça possible ... ? Là, je suis moins bavarde Le pb des forums régionaux, c'est qu'il y a certaines régions qui ne sont pas "gâtées" question bio. Ex : la champagne ardenne. Je crois que je pourrais attendre longtemps seule embastillée dans mon forum avant de voir passer quelqu'un du cru ! Myo
  15. Ce n'est pas vraimment le sujet du sucre, mais en réponse à Airelle : c'est vrai que si on commence à manger bio ou équilibré ou ... bref, à avoir des égards pour son assiette, on est vite seule. Pour moi, pas le choix, il y a plein d'aliments que je ne supporte pas. Alors les ptits resto entre copains ....... Ca devient plus problématique pour le travail, ou disons la "socialisation". Quand on ne peut pas siroter une coupe de champagne ou grignoter des petits fours, les perspectives sont vite bouchées. Bien sur on peut toujours expliquer - mais c'est vite lassant pour tout le monde l'histoire de ma vie / mon foie et pourquoi non vraimment sans façon, je ne bois pas, je ne mange pas, je ne fume pas et je ne me drogue pas ! Et je n'exagère même pas ... Airelle, je ne voulais pas te décourager non plus ! Mais la "bouffe" (car ici il ne s'agit pas d'alimentation) c'est un truc collectif, une sorte de grande messe et il ne fait pas bon bouder ou changer de paroisse ! Myo