sof

Membres
  • Content count

    41
  • Joined

  • Last visited

About sof

  • Rank
    Membre habitué

Contact Methods

  • ICQ 0
  1. J'espère... Je me méfie de tout ce qui n'est pas "indigène". ça peut causer tellement de dégats... ou très bien s'implanter dans la faune et la flore locale. J'espère que ce sera plutôt le second cas
  2. Salut !

    Bonjour ! ça fait un moment que je visite ce forum et que je vous lis, j'ai enfin fini par m'inscrire. Etudiante en écologie, je m'intéresse bien sûr à tout ce qui touche à la nature et à sa protection, à grande échelle ou dans sa maison. Bon, comme tout étudiant, je n'ai pas les moyens de vivre aussi "bio" que je le voudrais, mais ça viendra peut être un jour? En attendant, je fais ce que je peux comme je peux, même si quand on prend conscience de l'énormité des problèmes écologiques et de la passivité/naïveté/cupidité des gens, on enrage de ne pas pouvoir faire plus Bon autrement, mon autre passion, c'est les chiens, et tout ce qu'on peut faire avec, depuis les promenades partagées jusqu'à l'éducation, la mise en valeur par un dressage approprié de l'énorme potentiel de nos clébards ! Voilà !
  3. Désolée de venir mettre un bémol à vos espoirs, mais je viens vous rappeler que l'arbre Sapindus mukorossi ne pousse pas naturellement en France, et donc que VOUS ETES EN TRAIN D'IMPLANTER UNE ESPECE INVASIVE !!!! Petit rappel : "une espèce invasive est une espèce exotique qui devient un agent de perturbation nuisible à la biodiversité autochtone des écosystèmes naturels parmi lesquels elle s’est établie" Or, personne n'est capable de prédire les conséquences qu'auront l'implantation de Sapindus mukorossi sur nos écosystèmes français. Et s'il se plaisait tellement qu'il se mettait à proliférer? Et s'il envahissait les espaces disponibles pour la flore de nos régions? Et s'il produisait des toxines ou des composés chimiques nuisibles pour certains végétaux, certains animaux? Peut être qu'il vaut mieux s'en préoccuper AVANT que cela ne devienne un problème écologique. Vous connaissez probablement le cas de la jussie, importée parce qu'elle était jolie, et qui maintenant étouffe nos marais et nos cours d'eau, ou de la tortue de Floride, qui concurrence la Cistude d'Europe, en voie de disparition, ou de l'écrevisse de Louisiane, qui décime les amphibiens, cistudes, poissons, et qui creuse des galeries profondes dans les berges des rivières si bien qu'elles s'effondrent. Ou l'algue Caulerpa taxifolia, "échappée" de l'aquarium de Monaco (par les eaux de vidange des aquariums) et qui aujourd'hui envahit la méditerannée et détruit les herbiers de posidonie, qui abritent et nourrissent une faune importante. Les exemples sont hélas beaucoup trop nombreux, il serait dommage que l'arbre à noix de lavage soit le prochain... Alors autant les acheter. Elles proviennent d'un pays ou cet arbre est dans son écosystème.