biocoopcahors

Membres
  • Content count

    9
  • Joined

  • Last visited

About biocoopcahors

  • Rank
    Visiteur occasionnel

Contact Methods

  • ICQ 0
  1. Biocoop J'attends Vos Questions

    Bonjour, C'est une des questions qui nous taraude, a biocoop, nous sommes en plein changement dand la distribution de la bio, nous nous avons optés pour une certainnes autonomie des magasins qui a la vertu de laisser au créateur certain choix, assortiments, taille, actions d annimations, prix... la contropartie de cela c'est un réseau tres hétéroclite, un manque de pouvoir de négociation, une lenteur de décision... Tous les systemes on leurs cotes obscures, mais le principal, c'est de préservé la base de notre démarche, qui est pour nous la chartre Biocoop, que les futures magasin face 100 m2 ou 1000 m2, nous devons respecter cette chartre, qui est la seule garantie d'un commerce different respecteuse des hommes des animaux et de l'environnement. Le danger aujourd hui, et pas demain, mais aujourd'hui c est la grande distribution qui notamant leclerc a des projets de supermarché de 1000 m2 en bio, qui vas se fournir en argentine pour le pomme qui ne vas ni respecter la saisonnalité des produits et encore moins une chartre social. ET qui va certainnement faire fermé un bon nombre de petit magasin militant. la question est peut faire aussi grand qu eux en y ajoutant toutes l'éthique de la consom'action que dois acompagné l'achat des produits bio. Perso je le crois, apres on verra...
  2. Biocoop J'attends Vos Questions

    Nous ne reférencons jamais tous les produits d'un fournisseurs, c'est avant tout le choix du produits et apres celui du fournisseurs surtout quand c'est des grosses machine comme celnat qui a terme devrais etre meme deferencer si c'est possible, pour eviter la bio industrielle il nous faut réflechir a l'appro chez les gros importateurs qui on de plus en plus de mal a nous garantir leurs produits et qui importe beaucoup de chine exemple les graines de courge de tournesol... Nous controlons toutes les exportations hors cee et les mauvaises surprises sont fréquentes (présence de pesticide sur des haricots blancs...)... C'est un avantage de notre coopération entre magasin qui nous permet de mettre des moyens de contrôle impossible pour un indépendant hors réseau a mettre en place. désolé pour les retard dans mes réponses mais les journées sont longues et les semaines sont courtes....Be YO
  3. Projet création magasin bio

    salut, je suis gérant d'une biocoop, que j'ai créée il y a 7 mois magasin indépendant je suis dispo pour renseigner, aidé dans la mesure de mes connaissances ceux et celle qui aimerait des infos... pour me joindre 06.10.32.75.62, le soir apres 20 heures, apres le boulot. bonne chance a tous coordialement Denis
  4. Biocoop J'attends Vos Questions

    bonjour Mirielle, Merci pour ta réflexion, qui est juste et qui pose le probleme de la décroissance générale de la société, face a des envies personnelles qui vont plûtot dans l'autre sens, le plus toujours plus. Je suis de ton avis concernant les petits magasin, et il est claire que pour moi, l'agrandissement des surface ne va pas souvent avec la qualité. Apres de nombreuse questions se pose, sur le dévellopement, est ce que l'on ne va pas se reveiller un jour avec un supermeaché INTERBIO ou LECLERCbIO, si des coopérative telque la notre ne se développe pas, tout en respectant leurs chartres, le bio business sera largement soit récupérer oubien dissous dans des linéaires qui favorise largement l'exploitation et la destruction de l'environnement... Denis
  5. Biocoop J'attends Vos Questions

    bonjour, Je ne crois pas que cela soit simplement une question de vocabulaire, mais il est vrais que la confusion exite, et que nous avons négliger notre communication, et certains spécialistes l'on fait a notre place, et pas vraiment dans notre sens. Pourquoi sommes nous différents des franchise, simplement par la structure meme de la coop, qui est stucture de la facon suivant : nos décisions et les orientations "bonne ou mauvaise d'ailleurs" sont prise d abord en reunion de bassins chaque trimestre qui regroupe un 12 ene de magasin, qui délégue un représentant pour les assemblée de région dont dépend trois commissions qui sont le produits, l'admissions et la convention distribution social et gestion, toutes c'est commissions sont assurer par les gérant de magasin et par des employé de la coop, pour tous ce qui est plus technique comme l'analyse des produits alimentaires que nous référencons. Ensuite l'assemblé génerales de tous le gérants donne les oreintations au conseil d'administration qui est composé de 12 administrateurs : 9 représentant des magasins et 1 representant des salariés 1 représentant des producteurs et 1 des consomateurs. Donc voila la structure de decision qui resemble en rien aux franchises, demande donc au franchisé Mc crados, et qui a le désaventage que nos décisions sont tres longue a prendre entre 1 ans et 2 ans de discussion parfois, mais qui a le grand avantage, est que les décisions sont celle des magasins, par exemple la commission de développement est composé de 9 personnes dont 7 gerants et 2 salariés, donc c'est véritablement des représentants des magasins qui décide du développement de biocoop. ce qui n'exite dans aucune franchise. denis
  6. Biocoop J'attends Vos Questions

    hello, merci pour ton intervention, je voulais juste faire remarquer que le réseau biocoop n'est pas une franchise, et c'est tres important nous sommes indépendants et nous partagons en communs des supports logistiques qui sont a l'avantage des plus petites structures qui grace a cette mis en commun de moyen peuvent existé dans des villages de moins de 1000 habitant parfois. Nous n'avons aucune obligations consernants le référancement et biocoop, précinise largement l'approvisionnenent local. Apres nous sommes les premiers a regréter les anciennes pratiques commerciales, mais si nous n'évoluons pas nos petites structures disparaitrons au profit des chaines ou des gros distributeurs. Pour infos, je suis gerant de magasin depuis plus de 15 ans, et j ai permis a 3 de mes assistants d'ouvrir leurs propres magasins et je suis surement le moins bien payé d'entre eux. Je ne crois pas que ce la soit une question "d'expérience" c'est juste dire clairement et honêtement les choses. Et agir, plutôt que subir, malheureusement les discourts sont souvents loin de la réalité. Et de voir les bo discourt de ceux qui vont chez l'un ou chez l'autre par ce que c'est moins chers, et bien qu'il continue. Moi je vend plus chers mais mes employes mange tous bio (il on 200 euros par mois offert et déclaré sur leurs fiche de paie pour les cotisations, déclaré en avantage en nature), nous payont leurs transports (en commun seulement) et il font 35 HEURES, et ils ne sont pas exploités comme souvant en prestectant tel ou tel causse. J'ai aussi vu beaucoup d'abus sociaux sous prétexte de cette causse qui nous réunis. Denis
  7. bonjour a tous, J ai lu de nombreuse critique et interogation sur le réseau Biocoop. Ce qui m'ammène a vous ecrire aujourd'hui. Je suis gérant d'une biocoop a cahors, je m'appel Denis et je travail avec ma femme Sophie. et je suis assez étonner de voir que certains puisse nous comparer avec la GMS et encore plus de voir parler de biocoop comme d'une socièté de distribution similaire au autres grands acteurs du métier du commerce. C'est a mon avis mal connaître à la fois ce métier et notre réseau, alors c'est pour cela que je suis a votre disposition pour vous éclairé sur mon expérience personnel et sur biocoop si je le peu. Biocoop c'est d'abord 281 magasins actuellement tous indépendants, et j'insiste la dessus, nous n'avons a l'heures ou je vous écrit, aucun contrat de réseau, une gestion de chaque magasin complétement indépendante, une politique commerciale compétement libre, ce qui fait amméne a une certain incohérence, notament au niveau des prix pratiqué par certain mais qui assure a chacun de nous une véritable liberté, la possibilité de faire de vrais choix, et une possibilité d'adaptation a l'environement locale unique. Du coup parler de biocoop en général c'est comme de parler de des chinois en général c'est oublier que du nord au sud et de l'ouest a l'est, que nous sommes tous différents mais unis dans une valeur de base, la défense de l'agriculture biologique, éthique et le commerce. C'est sur nous sommes des commercants, et le but et de gagner notre vie, personnellement je suis rémunéré 990 euros par mois, je travail 6 jours sur 7 je participe a au moins 2 reunions mensuels pour la coopérative, ou nous discutons de chartres sociales, de saisonnalité des produits, d'éthique, de défense du consommateur, de lutte contre les ogm... Biensur certain d'entrenous sont plus Business que d'autre, mais on pourrais reprocher a d'autre d'etre telment militant, qu'il font pour a la nouvelle clientele qui se posse moins de questions, et qui a souvent plus peur pour sa santé, que pour le respect de l'environnement. Alors la comparaisson avec la grande distribution est étonnante, que cela soit l'une ou l'autres des enseignes, le principe et leurs succes c'est le prix. Ok. mais c'est quoi le prix, c'est résultat d'une pression sur la masse salariale et sur les employés, travail plus pour que le patron gagne plus (je ne connais par de gérant de biocoop qui qagne 400 fois le salaire de son premier employé) notre chartre sociale nous limite a une différence de trois fois. Préssion sur les fabricans, systeme des marges arrieres le personnel des enseignes et les catalogues les annimations sont payer par les distributeurs. Manque de tracabilité, les marques de distributeurs cachent toutes visibilité sur les origines des produits, avez vous déja vu une usine carrefour ? un agriculteur carrefour ? Aujourd'hui les produits financiers de tel groupe sont plus important que le produit du travail, grace a la pression sur leurs fournisseurs qu'il payent a 120 JOURS, ils placent l'argent que vous y dépensé tous les jours,ce qu'il leurs perment de vous offrir des services financier banque assurance... a des taux de rentabilité financieres exorbitants. Alors il n'y plus cas remplacé les caissières par des machines et la boucle est bouclé. Déja qu'il n'y plus de vendeur, si c'est cela l'avenir du commerce, c'est vrais que dans le réseau biocoop ont se plante complétement. Moi je crois au commerce, et a la proximité, je serre tous les jours la mains de mes clients, de discute, j'écoute. Biensur je fais de la marge, biensur j'espere gagner plus d'argent, mais est ce pour cela que je défends pas activement des convictions qui sont profondes et vraies. Allez au dela de votre propre visions des choses, allez plus loing, que la facade, connaissez vous un seul autre groupe de commercant qui annalyse chaque produits de son catalogue pendant un ans voir plus avant de le référencé ? Parce que il faut ca aujourd'hui les reséau sont de plus en plus compliqué et les apparences de plus en plus trompeuse, la sur utilisations de l'image de l'écoloqie et de la bio par la pub, permette de caché le pire pratique et dessein. Enfin, je pourrais vous en écrire encore des tonnes mais bon, il faut pronné la décroissance, et la sobriété, je répondrais a ceux qui me soliciterons, je rappelerais simplement que je parle en mon nom, et en aucun cas au noms de mes partenaires et colaborateurs du réseau Biocoop. Denis