esTerre

Membres
  • Content count

    200
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by esTerre

  1. bonjour, je suis une jeune maman d'une petite fille de 6 mois, je ne veux pas la vacciner. j'habite sur l'île de la réunion et cherche une pédiatre compréhensive !!! A l'aide !!!
  2. Bonjour à tous, j'ai fait le tour des sujets sur le post alimentation vivante et je n'ai rien trouvé sur les lacto-fermentation, alors je démarre le sujet. Voilà faites vous des lacto-fermentations lesquelles? Y a t'il des contre-indications majeurs (notamment lorsuq'on ne dispose pas nécessairement de produits bio, est ce dangereux????) Au niveau des ustensiles aussi savez vous où trouver une râpe à choucroute ???
  3. Voilà un article que j'ai trouvé sur le net il y a quelques jours sur le gras, les fruits et l'alimentation vivante. Qu'en pensez-vous ?
  4. Y'a Quelqu'un?

    J'habite à La Réunion et je me désole de voir tant d'initiatives écolo en France et ailleurs. J'ai créé une asso pour essayer de lancer un mouvement alternatif à La Réunion, je cherche des personnes ds le même esprit pour mettre des tas d'actions concrètes en route!!! Allons allons !!!Plis né na de fou plis nou ri !
  5. Et bien ma petite fille a déjà bientôt 1 an mais en tombant sur ce post j'ai souhaité offrir mon témoignage. "Née au Ladakh le 17 avril 2007. Voilà bientôt 2 semaines que j'attends. D'après les docteurs, l'accouchement aurait du avoir lieu le 1er avril. Mais, Bébé a décidé qu'il choisirait lui-même le bon moment pour venir au monde. Je dois avouer qu'il n'a part tort de retarder sa venue car jour après jour, le temps se fait de plus en plus magnifique. Il s'accorde au printemps qui est en pleine expression. Les arbres ont revêtu leurs verts bourgeons, certains sont même déjà plein de bouquets de fleurs roses qui embaument l'air d'une douce odeur de vie; les oiseaux piaillent à tout coeur et amassent des brindilles en vue de la construction des nids, l'eau revient doucement dans les caneaux (qui vont irriguer les champs)... Partout, c'est le renouveau, la naissance... C'est comme si on était en phase avec l'Univers, en accord avec les lois de la Nature. Après quelques inquiétudes sur ce retard, je reprends confiance (merci Ananda, merci Carol) et accorde toute ma confiance à ce petit être qui est en moi... La journée passe et je sens que les contractions se font de plus en plus fréquentes...et de plus en plus intenses. J'ai le pressentiment que le moment est arrivé. Pourtant, en même temps je n'ose y croire...je ne sais pas. Après une demi journée de contractions de plus en plus douloureuses, il m'apparait qu'effectivement c'est surement pour aujourd'hui. Je ne sais pas vraiment quand est-ce qu'on considère que le travail démarre. Mais devant ces contractions à répétition, on met tout en place. Je m'assied à terre. Il me semble impossible et même inhumain de rester allongée sur le lit. Comment peut on faire subir cela aux femmes à l'hôpital !!! Je suis contente de vivre ça, ici dans l'intimité de notre chambre. Je peux me déplacer, changer de position comme bon me semble, vivre mes inconforts physiologiques sans avoir le regard de docteurs et d'infirmières inconnues sur moi. Concevoir qu'il est possible d'aller aux toilettes pendant le travail ; faire une pause, boire... Samuel est là près de moi, prêt à m'assister dès que les contractions se manifestent, par des massages dans le dos, en me soutenant le corps... il est comme un pilier dans mon dos sur lequel je m'appuie, je me relâche, je puise mon énergie, une partie de ma douleur est ainsi soulagée. L'avoir ainsi près de moi, attentif à tous mes gestes me rend plus forte. A chaque contraction, je respire et j'accompagne le mouvement de Bébé vers la sortie. Parfois, j'ai la sensation d'être en hyperventilation, alors je fais quelques expirs le plus calmement possible, pour retrouver mes esprits. Par deux fois, des nausées m'obligent à aller vomir . Là encore je pense à la gêne que j'aurais ressentie si j'étais à l'hôpital. Ces pensées me redonnent de l'énergie. Le travail a commencé vers 2 heures du matin, le temps passe, il est déjà 6 heures, le jour pointe. Je trouve que c'est terriblement long, la douleur est terrible. Pendant les temps de repos, parfois le doute m'assaille, il y a un grand silence en moi. Intérieurement, j'appelle Bébé, j'aimerais qu'il bouge, qu'il me fasse un petit signe... Rien. Une petite vague de peur s'empare de moi. Une petite voie mesquine tente de me saper le moral et me dit "tu vois, tu veux faire l'originale, accoucher à la maison, sans assistance...tu te rends compte des risques, c'est totalement irresponsable..." J'entends cette voix et je veux qu'elle se taise. Non, je sais qu'on a fait un bon choix, non par égo mais pour le bien-être de Bébé. Je sais qu'il le sait et j'ai confiance en lui. Soudain, des petits coups sur mon côté droit, il est là, prêt à reprendre son parcours. "Oh, mon amour, je suis là aussi prête à continuer". La douleur est de plus en plus forte mais une nouvelle énergie est en moi. Je sens que dans peu de temps il sera là avec nous. Dehors il fait jour. De la position assise, je m'accroupis. Samuel me maintient dans le dos. Une première poussée. Je sens que ça arrive. Oui. On voit le sommet du crâne. Une fois encore je pousse de toute mes forces. J'ai mal, c'est comme un déchirement, pourtant la vue de la tête de Bébé me fait tout oublier, une vague de bonheur me parcoure. Samuel passe devant moi et accueille Bébé, dont le reste du corps sort d'un seul coup. On se regarde. Le sentiment qui nous relie est indescriptible à ce moment-là, c'est comme un arrêt dans le temps. Il me met Bébé dans les bras. C'est le grand soulagement. On en a même oublié de regarder son sexe. On le fait. C'est une fille. De tout mon être, je remercie la Terre-Mère, gardienne de nos corps et de notre santé ; je la remercie d'avoir exaucé nos voeux. Mais ce n'est pas tout à fait terminé, il ne faut pas oublier le second accouchement, celui du placenta. Que serait une fleur sans ses racines ? Après une vingtaine de minutes, le placenta est expulsé. Ca y est. On exulte de joie. On y est arrivé. Notre petite fille est là, les yeux grands ouverts. Moi encore maladroite devant ce petit corps, je le sers contre moi pour qu'il prenne ma chaleur. Je ne sais combien de temps nous resterons ainsi, tous les trois, collés les uns aux autres, dans un silence plein d'émotion, d'amour et de joie. Le jour est levé. Epuisée, je vais me coucher avec Pema, son cordon et son placenta. Nous avons opté pour une naissance lotus, c'est-à-dire sans couper le cordon et en gardant le placenta. Ainsi, le bébé ne subit aucun stress à la naissance. Une naissance sans violence, consacrée à l'amour. Telle la fleur de Lotus, le bébé puise sa force dans son réseau racinaire (le placenta), au travers de sa longue tige-racine (le cordon). Une fois qu'il sera ancré dans ce nouveau monde, il s'en détachera naturellement, en douceur. C'est par un acte d'amour pour Pema (signifie Lotus en tibétain) que nous avons choisi de vivre ainsi cette naissance. Puissions-nous inspirer certains, comme d'autres couples l'ont fait pour nous." Et voilà depuis 11 mois et 4 semaines ont passé et c'est toujours le bonheur
  6. oups c'était le message de l'année dernière ...mais c'est pas grave !!!!bonne année hihihi

  7. merci pour mon anniversaire :) j'ai découvert ton petit message un peu tard :P

  8. J'espère que ce message ne sera pas assimilé comme un message commercial !!!! Appel de la revue silence à diffuser dans vos réseaux pour que S!lence existe en 2009 Opération 2009 soutiens ! Comme l'ensemble de la presse, la revue Silence connaît actuellement des difficultés qui compromettent son avenir. Vous pouvez obtenir des précisions sur le site de la revue en allant voir www.revuesilence.net et choisir "2009 soutien". Un appel à don et à abonnements est lancé. Nous vous invitons à nous retourner un chèque du montant de votre choix. Ce chèque peut correspondre à : • votre abonnement. • des abonnements d'une ou de plusieurs personnes de votre entourage. • un don L'objectif de cette campagne de soutien est de récolter 2009 chèques pour un montant total de 80000 euros dont 1000 nouveaux abonnements d'ici la fin de l'année 2008. En vous remerciant par avance de votre soutien, Silence, 9, rue Dumenge 69317 Lyon cedex 04 Tél : 04 78 39 55 33 www.revuesilence.net
  9. Voilà un moment que j'y pense et je me dis qu'en rassemblant nos énergies nous pourrions mettre en place de belles alternatives sur cette si belle île !!! En fait j'aimerais beaucoup que l'on puisse organiser -des rencontres "culinaires" autour de l'alimentation vivante (partage d'informations, de connaissances, de contacts, de repas...) -et également organiser une ou des conférences en faisant intervenir Tal Schaler et pourquoi pas Brian Clément. pour le premier point ça peut se faire de manière très souple, chez les uns et les autres sans cadre formel pour le second, c'est un projet en gestation de l'association Arterre que j'ai créée il y a deux ans... Qu'en pensez vous? Qui serait prêt(e) à me donner un coup de main?
  10. wahou !!! Merci pour toutes ces recettes J'ai hate de trouver un peu de temps pour m'y mettre
  11. La Vie Biogénique

    Tu es toujours la bienvenue !!!! Et je serais aussi très intéressée par le bouquin d'autant plus qu'il est maintenant introuvable.
  12. Etant dans le milieu associatif et m'investissant particulièrement dans la sensibilisation je trouve que ces médias alternatifs ont toute leur place et leur raison d'être notamment face aux médias conventionnels de la pensée unique. Une très grande majorité des gens ont peu de sens critique face à ces médiasC'est sur que l'on trouve beaucoup de choses sur le net et sur des forums comme celui-ci mais je dois avouer que des fois j'en ai assez de l'ordi et je pense que beaucoup de gens n'y ont pas non plus accès. Pour le contenu, ceux qui participent à la vie de ces associations et peuvent faire partie du comité d'écriture (d'ailleurs Silence lance régulièrement un appel pour demander les sujets que l'on voudrait voir traiter et l'on peut même envoyer des articles). Aussi je ne crois pas à l'abonnement strictement individuel, lorsque je m'abonne je fais tourner la revue autour de moi et c'est une ressource documentaire pour mon asso, c'est aussi et surtout un réseau de contacts intéressants. Je crois qu'il serait quand même très intéressant de trouver ces revues dans les médiathèques, les Bibliothèques, BU et divers cafés lectures...etc des fois si sur le coup certains dossiers ne m'intéressent pas je reviens dessus des mois plus tard et là je suis surprise d'y trouver des articles très intéressants. Des fois on a une réaction quasi allergique aux sujets d'actualités surtout parce que les médias conventionnels nous font du bourrage de crâne (même France Inter, la seule radio "normale" que j'écoute régulièrement), ca fait du bien alors de trouver des articles qui disent, abordent les choses d'une autre manière, qui disent tout simplement autre choses...et aussi qui font de l'information positive (en particulier dans ce cas je pense à Passerelle Eco, qui me donne vraiment la motivation a chaque fois que je la lis)
  13. Dépôt De Paniers Bio

    Bonjour Anne, Je comprends parfaitement tout ce que tu dis et je te souhaite tout le courage qu'il faut. C'est souvent le problème du monde associatif, malheureusement. Je suis présidente d'une association pour la sensibilisation à l'écologie et à la vie saine...etc et malgré des discussions passionnantes avec des amies ou diverses rencontres, je trouve peu de soutien pour mener à bien des actions militantes. Il y a souvent un gouffre entre le discours et les actes. Après beaucoup de gens pensent que le concept du bio s'arrête au fait de manger bio (et des fois ils achètent plein de produits transformés qui viennent de perpète !!!). je pense que c'est vraiment un mode de vie (proche de la Terre) une façon d'être (soi-même) et d'être avec les autres (toutes les autres formes de vie). En tout cas j'espère que tu vas trouver des bonnes volontés pour t'accompagner et que le petit apéro fera son effet ti pa ti pa na rivé (comme on dit en créole = petit à petit on y arrive)
  14. Bonjour, voilà j'ai une question multiple (pour un amie qui ne tardera pas à s'inscrire sur ce forum j'espère) : Sa petite fille de 5-6 mois a des quintes de toux qui inquiètent sa mère, elle semble aussi arrêter sa respiration. Est il possible que ce soit la coqueluche? Je ne suis pas pour les vaccins et j'en ai souvent discuté avec elle mais étant hyper inquiète ce n'est pas un discours qu'elle arrive à entendre. Elle envisage de l'emmener chez la pédiatre et du coup lui faire ses vaccins. J'aimerais assez vite que si quelqu'un (habitant du côté de Sceaux dans le sud de Paris) me transmettre les coordonnées d'un(e) pédiatre, médecin homéopathe ??? ouvert(e) aux médecines alternatives et qui pourrait lui être de bon conseil. Merci
  15. Bonjour a tous, Je suis en train de mettre en place un atelier danse/théâtre/écriture/cinéma sur l'impact de l'agro-industrie sur notre environnement (autour des thématiques soulevées par le film Alerte à Babylone), cet atelier devant durer 1 semaine je suis à la recherche d'autres films (d'animation pour enfant, documentaires divers...etc) relatif à la nature, l'écologie et/ou diverses thématiques environnementales) que je pourrais projeter à cette occasion. Dans l'idéal des films "libres" car ca revient cher de payer les droits de diffusion (même si je comprends que c'est juste, je ne peux pas investir autant compte tenu du budget limité de notre association) Merci de vos conseils, des titres que vous pourrez me conseiller...etc
  16. Sensibilisation à L'écologie

    Merci pour vos réponses J'ai trouvé pour "l'homme qui plantait des arbres" il faut voir avec Radio-Canada (qui possède les droits). Je leur ai écrit (le site de Radio-Canada)
  17. Sensibilisation à L'écologie

    ah oui il est superbe mais qui dois je contacter pour avoir le droit de le diffuser en public?
  18. Naissance De Yana

    Merci à vous deux, c'est un très beau témoignage, plein de sincérité; je retrouve pas mal de sentiments que Samuel et moi avons ressenti lors de l'accouchement de Pema. (par rapport à l'inutilité de la présence d'une sage-femme, la volonté d'assumer notre "folie", cette c...) en tout cas ce sont des récits comme les vôtres qui m'ont mise sur le chemin de la naissance à domicile et j'espère bien que ca inspirera et redonnera confiance à d'autres couples. Aussi je trouve très bien de parler de la douleur de l'accouchement, car lors de la naissance de Pema j'ai été terriblement surprise de la douleur et pendant un temps j'en ai voulu aux amies qui m'avaient "caché" que ca pouvait faire aussi mal !!! Puis en fait après la naissance, j'ai compris que la joie de la venue de l'enfant peut facilement faire oublier ces désagréments, toutefois je trouve que c'est important de transmettre l'expérience de la naissance dans sa totalité et ne pas tenter de l'enjoliver. Pendant ma grossesse j'ai été en contact avec un couple espagnol qui ont un site (en anglais, mais eux peuvent communiquer en français) qui m'a apporté beaucoup de réconfort.
  19. J'ai reçu il y a peu de temps des gousses de caroube crue et je me demandais comment les préparer. Suffit-il de les moudre pour obtenir la poudre ?? (ce que j'ai l'habitude d'acheter)
  20. A tout hasard serais tu Charlotte qui a fait des études à la Réunion???
  21. Bonjour, mon zhom est en train de monter une étagère avec des grandes croûtes de cryptoméria récupérées. Pour le revêtement on pense mettre de l'huile de lin. Mais il faut un siccatif; En existe t'il des écologiques? Quelle marque? Sinon y a t'il d'autres solutions? On habite dans une zone où l'humidité peut être très importante et où l'on trouve ce qu'on appelle ici "les poux du bois" sorte de mite du bois. Il faut donc les protéger. Que pensez vous de la cire ?
  22. Led : L'éclairage Du Futur

    Le CRIIREM avait en effet mis en garde contre l'utilisation des ampoules fluocompactes en août 2007. A lire l'article suivant.
  23. C'est vrai à mon retour de Thaïlande je n'ai plus laché mes baguettes jusqu'à ce que je les perde (en balade), mais je viens de rouvrir un carton et retrouver des baguettes que j'avais déjà il y a qques années !!!! Je suis bienheureuse de retrouver cette manière de manger, je trouve que l'on prend plus le temps, je m'amuse à attraper mes lentilles germées individuellement
  24. Sans parler nécessairement de bois, c'est vrai qu'on aime les matières naturelles. Pour notre part, on a fabriqué nos assiettes dans des calebasses ou dans des noix de coco. Pour les couverts, on n'hésite pas parfois à manger avec les doigts (c'est bizarre mais c'est comme si la nourriture avait plus de goût). Mais on a quand même des assiettes et des couverts en métal On est convaincu que c'est mieux d'utiliser des couverts en matières naturelles et ce post va nous remotiver à faire le ménage dans notre vaisselle !!! merci à ce forum de permettre à nos pensées de se transformer en actions.
  25. Nouvelle Venue

    Tout d'abord bonjour J'ai une amie qui a la sclérose en plaque et j'aimerais l'entrainer progressivement vers une alimentation plus saine dans l'espoir qu'elle guérisse; Mais les créoles étant très attachés à leur cari (riz, grains en sauce, viande et un peu de brèdes "verdure cuite") j'aurais besoin de tous les arguments et témoignages pour l'encourager dans cette voie. Ton témoignage me sera donc précieux.