sajadanse

Membres
  • Content count

    91
  • Joined

  • Last visited

About sajadanse

  • Rank
    Membre régulier

Contact Methods

  • ICQ 0

Profile Information

  • Commune Wavre (Belgique)
  1. Amis Belges, J'arrive...

    Ne sous-estime pas les Japonais Bon, c'est vrai, je n'aime pas les touristes et l'aspect touristique. Moi-même je me sens extrêmement mal à l'aise dans ce rôle. Et puis, quand je sors le midi, je crois que je préférerais être dans une vraie ville, que dans un lieu touristique. Mais bon, faut vivre avec, hein... En tous cas, Nico, bonne visite à vous deux.
  2. Into The Wild

    J'ai été fort retournée par le film, sans savoir dire exactement pourquoi. Il m'a fallu plusieurs jours pour m'en remettre vraiment et ne plus avoir des images qui revenaient devant les yeux. Un des points qui m'a marqué, c'est la différence entre la solitude volontaire et forcée. On voit que son attitude change du tout au tout dès le moment où il est contraint de rester là parce que la rivière a gonflé. Son vocabulaire change "alone" -> "lonely" et sa manière de réagir à la nature aussi. Mais au delà de cela, ça me laisse un sentiment de malaise que je n'arrive pas bien à identifier, mais j'y réfléchis.
  3. Amis Belges, J'arrive...

    Ah oui, j'avais oublié l'Esplanade :-D C'est vrai que du coup Louvain-la-Neuve n'est plus le royaume des louveteaux et des scouts le samedi... J'avoue que je n'y vais pas souvent. J'aime pas trop les centres commerciaux Et ça a fort changé la ville à côté de laquelle j'ai grandi quand même. Ce n'est pas que je veuille te décourager de Bruxelles... enfin, c'est vrai que moi je sature pour l'instant. J'y travaille, justement du côté de la Grand Place, et c'est ... beeerk.... très touristique. Bon, j'avoue c'est joli, mais ça pue le tourisme. Tous les magasins, les restos, ou presque c'est à vocation touristique. C'est pas vraiment Bruxelles... Il faut y trainer un peu plus longtemps pour repérer les endroits avec un peu de caractère. Sinon, si tu veux sentir Bruxelles, tu peux aller trainer un peu du côté de la station Schuman, admirer tous les fonctionnaires européens, les poubelles fermées dans le métro parce qu'on a trop peur, avec un peu de chance tu tomberas au moment d'un sommet européen et tout sera barricadé, tu devras faire un détour d'1/4 d'h pour traverser le rond-point, alors que les eurocrates, eux peuvent y passer. Prendre l'ascenseur près du Palais de Justice qui amène dans les Marolles, quartier populaire. Ah oui, mon endroit préfére, la Chapelle de la Madeleine, près de la Grand place aussi, mais pas touristique du tout, justement. Etrange... Bon, quand même un petit lien sur le quartier de la Baraque puisque visiblement tu ne connais pas http://mrw.wallonie.be/DGATLP/DGATLP/Pages...raque/index.htm Bonne préparation de votre voyage
  4. Amis Belges, J'arrive...

    Dans le cadre d'une visite "fauteuil friendly", pourquoi ne pousseriez-vous pas une pointe jusqu'à Louvain-la-Neuve? C'est pas très loin de Bruxelles. Il faut faire le trajet en train, c'est assez facile. La difficulté quand on voyage avec un fauteuil, c'est qu'il faut prévenir la sncb à l'avance. Alors il y a quelqu'un qui vient avec un plan incliné. Louvain-la-Neuve (pour moi qui vit près ce n'est pas super intéressant), mais pour les étrangers c'est assez exceptionnel parce que c'est une ville nouvelle (25 ans). Donc relativement homogène, enfin indescriptible. La ville est piétonne, il y a de nombreux plans inclinés, beaucoup de choses sont accessibles aux chaises roulantes. Et puis sur le bord, il y a le quartier de la Barraque, quartier alternatif qui date des débuts de la ville, roulottes, zomes, maisons en terre-paille, cabanes, la Fattoria, petit magasin bio mais au départ une association qui visait à faire travailler au jardin des handicapés, enfin de multiples pôles. La ville est petite, donc pas besoin de transports en commun à l'intérieur. Le samedi n'est pas le meilleur jour pour la ville, parce que c'est une ville étudiante, donc qui se vide le week end, mais pour le quartier de la Barraque oui. Et il y a une auberge de jeunesse sur place si vous voulez y passer une nuit. Sinon, à Bruxelles, je suggère le MIM (Musée des instruments de musique), qui est assez nouveau et avec ascenseurs.
  5. Conjonctivite - soins des yeux

    Dasn ces cas-là, je conseillerai en homéo des granules d'euphrasia, en interne, et un collyre à l'euphrasia en externe. C'est assez efficace, et "stérile". C'est le médicament des yeux...
  6. Contraception Alternative Et Naturelle

    Oui, Tinuviel, je veux parler de la formation à la méthode sympto-thermique organisée chez nous par le PFN. Des nombreuses discussions que j'ai eues sur d'autres forums, je me suis rendue compte que ce n'était pas tout à fait pareil ce que les Françaises, entendaient. Alors que en Belgique, quand on parle de ces formations on parle de la même chose. Au niveau de la difficulté avec les enfants, je crois qu'elle entendait la difficulté à avoir une température fiable quand tu as dû te lever pendant la nuit. Elle disait aussi que la disponibilité qu'on se donne pour être plus calin les jours permis ne coïncide pas forcément avec le temps que les enfants veulent bien te laisser. Donc après la 4e (non prévue), ils ont décider de laisser tomber. Je ne sais pas s'ils utilisaient des préservatifs à côté. Moi je me dis que j'essaierai quand même :-), j'y crois, bien sûr. Et préservatifs pas possible parce que je suis allergique. C'est sûr ça complique un petit peu, mais bon...
  7. Contraception Alternative Et Naturelle

    Gayanée, Je partage ce que tu dis. Mais j'ai l'impression qu'en Belgique, on reçoit une formation différente de ce que les Françaises peuvent avoir. L'intérêt de la méthode des indices combinés, c'est qu'on ne se fie jamais à un seul facteur observé, contrairement à Billings. Il en faut toujours au moins deux. Et pour tous les cas spéciaux (post-partum, cycles très courts, etc.) il y a des procédures spéciales aussi. Et par contre, j'ai un témoignage d'une amie qui rejoint celui d'Isabelle95. Avec des enfants, c'est pas facile... Eux ont eu la quatrième involontairement comme ça. Pour aller encore dans le sens de Gayanée, c'est exactement ce que mon compagnon aime dans la méthode : il est responsable et actif aussi. Il trouve que ce n'est pas juste que les femmes soient seules garantes de la fertilité du couple, et assument sutout tous les inconvénients au niveau financier et au niveau santé. Et effectivement, nous on dose le risque. Abstinence en période à risque (pcq allergique aux préservatifs :-( ). Mais parfois on grapille un jour ou deux sur les marges de sécurité, en sachant que si je tombe enceinte, ce n'est pas très grave, même si dans l'idéal on préfère attendre encore un peu. Mais c'est un choix personnel.
  8. Faire Sa Farine De Riz

    Bonjour Sophie, Moi j'ai déjà moulu du riz pour en faire de la farine. Avec un petit moulin manuel. C'est dur, et difficile d'obtenir une farine aussi fine que dans le commerce. Ce n'est valable que si on a le temps et l'énergie à y consacrer. Puis j'ai comparé le prix du riz et le prix de la farine de riz... et si je me souviens bien, il n'y a pas beaucoup de différence (enfin ça dépend des marques...). Le seul avantage c'est d'avoir de la farine fraîche, mais vu le temps que ça prend, c'est difficile de le faire au moment-même. A moins d'avoir un moulin électrique... bonne chance
  9. Contraception Alternative Et Naturelle

    Pareil pour nous... C'est normal d'avoir plus envie à ces moments-là, moi je le sens fort, et lui aussi est influencé par mes hormones. On en rigole en se disant qu'on n'est vraiment que des bêtes... Par contre, ce n'est pas moi qui dit non. On gère la méthode à deux. Je l'ai prévenu au début que dans ces moments-là, j'avais très envie de faire l'amour, et que s'il insistait, je ne saurais pas dire non. Donc nous sommes tous les deux garants. Il regarde dans mon carnet pour voir où on en est. Je dois juste parfois me défendre pendant la nuit quand il me saute dessus sans être éveillé
  10. Une autre piste... il y a le problème de la circulation du sang, mais aussi celle de l'énergie. J'ai une collègue qui a cessé d'avoir les mains froides après une séance de shiatsu. Et moi globalement, je constate que j'ai les mains beaucoup plus chaudes après un travail énergétique (style tai chi, chi kong, yoga, etc). Et c'est beaucoup plus durable qu'une solution extérieure. Selon moi c'est la piste pour régler le problème. Travailler de l'intérieur au lieu de chercher des solutions extérieures. Mais cela demande de l'investissement en temps... Sinon comme palliatif : Frotter les mains très vites l'une contre l'autre, ça fait de l'effet aussi. Et pour la journée, porter des mitaines. Même si le bout des doigts est à l'air, le fait de protéger le poignet, ça tient beaucoup plus chaud. La bouillote pour les pieds la nuit. Ou, solution de dernier recours, les chaussettes et les gants Damart... là on étouffe tout de suite. Bonne chance
  11. J'allais répondre : "ben oui, c'est ce qu'on a dit", puis j'ai relu les messages, et me suis rendue compte que ce n'était pas dit explicitement ici, mais sur un autre fil (je ne sais plus lequel). Moi évidemment, je suis d'accord, et ce que je disais de l'autre côté, c'est que pour moi le bio n'est même pas encore au prix réel. Pas assez cher pour garantir aux agriculteurs des conditions de vie proportionnelles à la somme de travail. Mais ça en fait bondir certains. Je ne sais plus où j'avais lu ça, donc je n'ai plus les chiffres exacts, mais au Moyen-âge, 1kg de farine coûtait le salaire d'au moins une journée de travail!!! Bon, la situation à changé, je ne dis pas qu'il faut revenir au MA, mais comparé au prix dérisoire de la farine, même bio à l'heure actuelle, ça permet de relativiser la notion de "cher"
  12. il y a aussi pour moi, une autre explication au caractère nourrissant des légumes (bio ou pas). C'est la manière dont on les cuisine. Je ne parle pas de type de cuisson, hein, mais plutôt de l'énergie et de l'amour qu'on met dedans. Ca peut, dans certains cas, rendre passables des produits non bio, pour moi. Mais si c'est la même personne qui cuisine les deux, alors là, la différence est flagrante... Mais certaines personnes, même avec des produits bio, n'arrivent pas à les rendre "énergétisants" à mon goût. Simple constatation...
  13. tout à fait d'accord avec toi. Ca me fait exactement cet effet-là. Si je mange des produits non bio, je sens que je mange, mais je n'ai pas l'impression que cela me nourrisse. En général, cela finit par faire disparaître la sensation de faim, mais j'en ai pour des heures à digérer. Là je ne suis pas sûre. Que les pays d'Afrique, d'Asie, etc produisent en bio, oui, c'est l'idéal, mais pour eux, pas pour nous. Le piège c'est que souvent les meilleurs produits partent pour l'exportation. Et puis eux ils leur reste les trucs dégueu importé d'Europe parce que c'est moins cher. Et puis surtout, dans ces pays, c'était naturellement bio, jusqu'à ce que l'Europe et les Usa essaient de leur fourguer leur stock d'insecticides qu'on ne peut plus employer parce que c'est trop dangereux. Donc, mon opinion c'est que chez eux aussi, il faut essayer de restaurer un marché local. La question de savoir s'il faut intervenir est plus délicate. On est responsable de la situation chez eux, c'est certain. Mais est-ce qu'ils ne se débrouilleraient pas mieux sans nous? Je sais pas...
  14. Le Bio Est Ce Cher ?

    Soanne, je suis désolée pour toi que les choses soient si difficiles pour l'instant. On mène effectivement une vie très précaire quand on n'a pas d'argent. Et c'est sûr que faire 60 km pour aller acheter bio, ça n'a pas de sens, au contraire. Pour moi c'est la même distance que les supermarchés, c'est-à-dire entre 5 et 10 km. Mais si tu peux faire tes courses au marché, trouver des producteurs en qui tu as confiance, c'est encore le plus intéressant. Mes paniers ne sont pas bio, mais cultivés en permaculture, et sont livrés pas trop loin, donc j'en profite bien. Je te souhaite tout de bon. J'espère que vos soucis vont se résoudre.
  15. Le Bio Est Ce Cher ?

    Ben effectivement, moi j'ai dit que le bio n'était pas assez cher, et je maintiens... quand on voit la manière dont les agriculteurs bio doivent bosser (12h/jour en moyenne, je crois) pour gagner le minimum vital, je trouve que non, le prix n'est pas encore vraiment juste. Ou peut-être que c'est une histoire de diminuer les intermédiaires... Les paniers de légumes directement du producteur, ça fait gagner beaucoup... Par contre, j'ai dit 150 euros par mois par personne adulte, et non par semaine. Et c'est sans se priver, avec des produits sans gluten, du lait de riz et tout ça, et légumes et fruits uniquement de saison (enfin, je casse un peu les pieds de mes colocs avec ça parce qu'elles y font pas toujours attention). Donc je pense qu'il y a moyen de faire avec moins. Mais je comprend bien ta frustration, Soanne. Je vis aussi avec un très petit salaire, et j'ai un peu l'impression de vivre dans un monde parallèle, quand je vois tous les prix de l'électroménager, des mp3, des billets de trains, des bagnoles, de ce qui fait le quotidien de beaucoup de gens. Passer un week end à Paris ou Londres, c'est totalement exclu pour moi. Ni télé, ni portable, une toute petite voiture, bref, le strict minimum. Heureusement l'argent ne fait pas le bonheur