Alter

Membres
  • Content count

    475
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Alter

  1. J'ai fait une recherche, mais je n'ai rien trouvé sur ce sujet. Depuis que le prix du lait augmente, le prix du beurre aussi (logique !!). Là, je prends peur : 2,65 euros en supermarché pour le beurre bio, et jusqu'à 3,95 euros à la petite épicerie bio sur le marché !! (plaquettes de 250 g). Savez-vous s'il existe une "machine" pour faire du beurre, comme les yaourtières, par exemple ? Je fais mes yaourts, je sais faire le fromage, mais le beurre ... Je ne me vois pas baratter !! Par contre, s'il existait une "beurrière", je peux trouver du lait frais (tout chaud, en fait) en bio à 60 cts le litre vers chez moi, là c'est vraiment intéressant ! Quelqu'un aurait-il des infos, des idées ????
  2. "C'est étonnant ce que tu dis à propos des journaux et de la radio. Pour moi ces médias font également partie du problème. Ils véhiculent aussi des bêtises et de la pub, et ne nous laissent pas le choix de ce dont nous voulons être informés. Pour moi, le nouveau monde c'est sans les mass-médias. Si ce sujet intéresse, on peut pet-être créer un nouvel échange, sauf s'il en existe déjà un que j'ignore " Voilà, pour ne pas parasiter le fil du téléphone portable ( !!!) wifi et autres, je créé un nouveau sujet pour répondre à calispera. J'ai fait une recherche sur le forum, mais je n'ai pas trouvé de sujet vraiment dédié aux media. Donc, question : les media sont-ils une source d'information ?? En fait, pour ma part, je ne vois pas bien comment s'informer en ne passant pas par le biais des media ??? On ne peut pas être partout à la fois, et connaître des gens partout qui nous relateraient en direct ce qu'il se passe en permanence dans le monde !! Et puis j'apprécie aussi que des spécialistes fassent des analyses que mes connaissances (ou ma perspicacité !! ne me permettraient pas forcément de faire. Par contre, on peut choisir. Par exemple, en ce qui concerne les journaux, il y a des journaux plus ou moins sous l'emprise de la pub, plus ou moins indépendants, plus ou moins dans la course au scoop. Le Monde Diplo par exemple, Politis, ou encore Silence ou La Décroissance me semblent ne pas véhiculer trop de bêtises et traiter en général de questions de fond. J'apprécie beaucoup aussi le Courrier International qui donne une véritable ouverture sur le monde, et qui fait des dossiers de presse très intéressants. Pour les radios, c'est vrai que c'est plus compliqué. Mais avec un petit mélange de France Culture, et de France Inter à ses heures -pas tout, loind de là, je suis d'accord- (comme Là-Bas si j'y suis), on peut arriver à ne pas être lobotomisé !! En ce qui concerne la télé, j'ai complètement abandonné, mais je reconnais qu'avec les programmes d'Arte et de la Cinq, on peut vraiment s'informer sur des sujets très variés. Mais je trouve qu'après avoir pesé le pour et le contre, il y a plus d'inconvénients que d'avantages à avoir la télé chez soi, donc pour moi, pas d'états d'âmes !!!! On vire !!! Bien sûr, il y a aussi maintenant INternet, mais je n'envisagerais de m'informer uniquement via le net. 1. C'est beaucoup plus fastidieux (il faut aller à la pêche aux nouvelles). Et puis il y a une telle profusion d'infos, que l'info est noyée. Trop d'information tue l'information. 2. Avec les journaux / radios, on connaît l'orientation, le sérieux, etc... On sait avec qui on traite, on peut donc si nécessaire prendre le recul nécessaire. Avec le net, on ne sait pas toujours à quel genre de site on a affaire. 3. Conséquence donc : c'est plus difficile avec le net de reconnaître le vrai du faux, l'authentique de la propagange, de l'exagération voire de la mauvaise foi tout court. Par contre, je trouve le net très intéressant pour approfondir un sujet : c'est très facile de trouver une grande quantité d'informations, et des critiques variées. Chaque medium à sa place, et à chacun son utilité !!
  3. Salut à tous, Voilà, je me pose des questions sur ce que recouvrent vraiment ces différents termes : permaculture, biodynamie, agro-écologie ?? Bien sûr, je comprends que toutes sont respectueuses de l'environnement et utilisent l'agriculture biologique, mais encore ?? Qu'est-ce qui les différencie ? Quelles sont les spécificités de chacune d'entre elles ? Merci aux membres agriculteurs ou jardiniers avertis qui pourront me répondre !!
  4. n'a pas encore défini son statut

  5. Frans Krajcberg

    Je ne résiste pas au plaisir de vous parler d'un artiste (peintre, sculpteur, photographe) très engagé : Frans Krajcberg. Il est très peu connu en France, et pourtant, il a vécu en France, et il y a un petit fond permanent de ses oeuvres à Paris. C'est maintenant un monsieur âgé, né en Pologne, dont la famille a été exterminée pendant la deuxième guerre, qui s'est mis à la peinture après la guerre. Il a étudié en Allemagne, a habité à Paris, et a fini par aller vivre au Brésil, où il vit maintenant ... sur un arbre ! Son art est plus qu'inspiré par la nature, il y est étroitement mêlé : peintures d'arbres, fleurs, feuilles avec des pigments naturels, moulages, photos de la forêt brésilienne en feu, ombres portées, et surtout de magnifiques sculptures (qui ont été exposées à Bagatelle pour l'année du Brésil) dans des arbres calcinés ; un appel pour essayer de mobiliser pour la sauvegarde de la forêt amazonienne. Malgré son âge très respectable, il est plein de vie, de projets, je le trouve tout-à-fait formidable. Je vous mets un lien vers son site, où vous pouvez voir des photos de ses oeuvres. http://lanore.club.fr/krajcberg/index.html (bon, je ne sais pas pourquoi, le lien n'a pas l'air actif ! : ) L'association qui le soutient héberge régulièrement des conférences sur l'environnement. (mais c'est sûr, pour pouvoir y assister, il vaut mieux habiter à Paris !)
  6. Voilà, ça n'a pas vraiment à voir avec l'écologie, et pourtant... Aujourd'hui, il y avait dans plusieurs villes de France des manifs élèves/profs/parents d'élèves pour protester contre les coupes franches dans l'éducation nationale, les classes surchargées prévues pour la rentrée, etc... J'étais à Grenoble : beaucoup de lycéens, peu d'adultes, mais on ne peut pas dire que c'était une grosse manif, on a connu bien plus nombreux en 2003 ! Et pourtant : peu après être arrivés devant le Rectorat : nombreuses grenades lacrymos, alors qu'il y avait des enfants en poussette. Scènes d'affollement, surtout avec le public de la manif : des élèves jeunes, pas préparés du tout à ce genre "d'incident". Heureusement, à ma connaissance, rien de bien grave, quelques interventions des pompiers. Mais comment ça se fait qu'on a été "gazés" alors qu'on était bien moins nombreux qu'en 2003, et que de toute façon, le gvt n'a pas l'intention de bouger d'un demi-millimètre ? Est-ce parce que contrairement à 2003, il n'y a pas que les fonctionnaires en colère ? Les écolos (cf OGM), les consommateurs de tout poil (pouvoir d'achat), les familles nombreuses (dernières idées gouvernementales), les défenseurs des droits de l'homme (manifs de soutien au Tibet). Le gvt aurait-il peur d'une insurrection générale ? Est-on au bord d'un ras-le-bol généralisé ? En tout cas : bienvenue en Sarkoland !! Gazons les jeunes, les bébés, tabassons les journalistes, ignorons le peuple et cirons les pompes aux multinationales, mais ne vous inquiétez pas, nous sommes en démocratie, et très soucieux des droits de l'homme, en plus !! Une petite dernière : les media n'en parlent pas du tout, mais plein de parents se mobilisent contre "Base Elèves". Et bien certains parents recevraient des coups de fil les menaçant de suspendre les allocations familiales ... Pourquoi veut-on à ce point que nos enfants soient fichés sur Base Elève ????? ça me fait froid dans le dos, tout ça ...
  7. Premier Vol

    Bonjour et bienvenue ! Eh bien, tu trouveras tout plein de connexions positives sur le forum !!! Plein d'idées, d'expériences et de convivialité ! Tu pourras aussi apporter ta contribution : chaque pierre est importante pour l'édifice, et permet à tout le monde d'avancer. Pour faire un travail sur la colère et l'amour, n'hésite pas à faire un grand tour dans la partie spiritualié ... je suis sûre que tu y trouveras un bon coup de pouce !!! Bonne chance dans ta quête, et à bientôt de te lire sur le forum.
  8. Oui, dans le bac adoucissant, et tu rajoutes 3 gouttes d'HE de ton choix.
  9. Sinon, ça ne ressemble pas à du cacao, mais l'avantage du petit-déjeuner Budwig-Kousmine, c'est justement qu'il apporte toutes les vitamines dont le corps a besoin. (Je sais, je deviens mono-maniaque avec Kousmine, mais franchement le bouquin est passionnant - "Sauvez votre corps").
  10. J'ai fait une recherche sur le forum, mais n'ai rien trouvé traitant de ce sujet. Depuis quelques jours, je suis plongée dans "Sauvez votre corps !" du Dr Kousmine. Elle explique entre autres que la farine utilisée plus de 14 jours après avoir été moulue est "morte" si on peut dire, car les grains de blé écrasés s'oxydent peu à peu et tous les oligo-éléments, vitamines, minéraux s'altèrent. J'achète ma farine dans une ferme locale (bio), moulue sur meule de pierre, mais entre le moment où elle est moulue et celle où je la cuisine, il s'écoule définitivement plus de deux semaines. Alors je me dis que le mieux serait de moudre à la maison, au fur et à mesure... J'ai fait une recherche sur Google : on peut trouver des moulins à farine manuels, et là, je doute que je m'y colle plus de deux jours. J'ai trouvé celui-là, électrique (sur tompress, 399 Euros, quand-même !!!) Description détaillée Moulin électrique en bois 300 W, 1 300 trs/min, meules en granit de 9 cm de diamètre. Rendement : 1 kg de farine en 1/4 d'heure. Dimensions : 26x19,5x33 cm. mais je me demande si c'est une bonne idée... 1300 trs/min, c'est pas un peu rapide ? Normalement, quand c'est moulu avec des meules de pierre, l'avantage réside dans la lenteur, non ? Qu'est-ce que vous en pensez ? Est-ce que l'un ou l'une d'entre vous moud ses graines ? (ça peut aussi marcher pour toutes les autres céréales, je suppose, et aussi toutes les graines type tournesol, lin, courge, etc). Comment faites-vous ? Manuel ou électrique ? Qu'est-ce qu'il faut éviter ? Qu'est-ce qu'il vaut le mieux faire ?
  11. Héhé, comme quoi, le monde est petit ! (prof d'anglais, mais plus pour longtemps j'espère ... j'attends les textes sur les départs volontaires). Merci pour les liens : je compile, et je vais faire quelques fiches pratique à afficher dans le placard de la cuisine, histoire que ce soit pratique !!! Je souffre depuis de nombreuses années de cystites à répétition (comme en ce moment, ), et un de tes liens dit que les résultats peuvent parfois être spectaculaires ! Kousmine explique aussi que le problème de l'acidité est lié à notre mode de vie trop sédentaire. Peu d'oxygénation = de l'acide. Elle recommande de faire de l'exercice physique dehors au moins 7 heures par semaine (1 heure par jour, quoi !). Pas toujours évident entre le travail, les enfants et la maison (et les amis aussi !!!). Je sais qu'il faut que je creuse de ce côté-là aussi.
  12. Waouh ! Merci Nestor !!!! Tu as vraiment l'air de t'y connaître : tu travailles dans cette branche, ou c'est une passion ? En tout cas, merci pour ces infos complètes, qui vont m'aiguiller. (J'imprime, et j'affiche la liste !).
  13. Tes infos sont super intéressantes Nestor, et j'étais très intéressée par le Kombucha, mais il y a qq chose qui me turlupine. Je suis en train de lire le bouquin du Dr Kousmine ("Sauvez votre corps !" = un beau pavé de 600 et qq pages, j'en ai pour un petit moment ... ), et elle explique entre autres que le PH est très important, et que nos conditions de vie moderne (sédentarité + nourriture) ont souvent pour résultat trop d'acidité dans le sang et les urines, source de nombreux problèmes de santé. Certes, elle explique que l'augmentation du PH vient de l'accumulation d'acide métabolique (et non d'acide organique, comme apparemment il y en a dans le Kombucha). Mais est-ce que la quantité importante d'acide organique du Kombucha ne risque pas d'aggraver les problèmes d'acidité ?
  14. Soutenons La Revue Silence

    Merci esTerre de faire passer l'info. J'ai été abonnée, et comme souvent, au moment de se ré-abonner, on n'a pas tout de suite les moyens, on met le papier de côté, le temps passe, et ça passe à la trappe. J'essaie de me bouger, et je fais circuler l'info dans ma liste de diffusion.
  15. Collectif D'achat Vers Gap

    Bonjour Teepol, Bergère ne peut pas te répondre maintenant, car elle est partie ... en estive ! (ce n'est pas une blague !) Je vais peut-être lui rendre visite, donc dans ce cas je lui transmettrai l'info, sinon il faudra qu'elle épluche le forum cet automne !!!
  16. Ne prends pas ce que je vais écrire comme une critique de ton initiative, Franck, qui est très intéressante. (A ce propos, pour le bricolage, j'en suis toujours à la construction de la remorque de mon vélo, donc je ne pense pas qu'on puisse compter sur moi, par contre, pour l'anglais, si tu as besoin d'un coup de main, c'est plus dans mes cordes si ce n'est pas trop technique). Je voudrais par contre clarifier mon propos, puisqu'apparemment il n'était pas si clair. Je pense que les Révolutions ne se font que lorsqu'une partie importante de la population n'a PLUS RIEN A PERDRE, comme les personnes de tes exemples, justement. Jusque là, peu de personnes se bougent, parce qu'elles espèrent quand-même encore ne pas tout perdre. Pour un vrai changement, "il faut" (si on peut dire) donc : beaucoup de personnes qui n'ont plus rien à perdre, et des leaders soit qui ont tout à gagner grâce à ce changement, soit qui ont des convictions politiques assez fortes pour passer outre le fait d'avoir quoi que ce soit à perdre ou à gagner. Exemple : la révolution française, c'est bien lorsque les gens n'avaient plus rien à manger qu'ils sont passés à l'action, menés pas quelques bourgeois que les changements arrangeaient bien. Ou bien la Révolution en Russie, c'est bien la faim qui a poussé les gens à la Révolution, et quelques idéologistes qui ont mené le tout. J'en suis désolée, mais à mon avis, ce sera la même chose pour la décroissance. Et à ce propos, deuxième remarque : même en construisant une voiture hyper écolo, peu consommatrice voire pas du tout, ça ne changera pas les choses à long terme, car le pétrole n'est pas la seule ressource que l'on trouve en quantité limitée sur terre, et en plus est impliqué dans beaucoup plus de choses que l 'essence (plastiques, engrais, vêtements, etc). Il faut absolument que les gens prennent conscience qu'ils vivent dans un environnement LIMITE, et que le seul mode de vie durable, c'est celui qui ne prend pas plus à la planète que ce qu'elle donne (au long terme, évidemment). Ce n'est donc pas une voiture propre qui résoudra les problèmes, même si ça serait mieux que rien, c'est clair, mais une véritable révolution culturelle, qui ne se fera pas par l'opération du saint-esprit, ni via les media (dommage, c'est manifestement ce qui influence le plus les comportements ...)
  17. Malheureusement, cent fois malheureusement, étant donné que les politiques se refusent à préparer la décroissance, les choses ne changeront que lorsque trop de personnes seront dans des situations critiques. Et elles changeront parce que ces personnes-là les feront changer, pas par une quelconque volonté politique, car comme tu le dis, le pétrole cher ne dérange pas tant que cela les personnes qui ont de l'argent. Cela fait des années que les mouvements de la décroissance le disent : de toute façon, on n'a pas le choix, la décroissance, on y a va. Soit on la prépare, et on a des chances de la vivre au mieux pour le plus grand nombre, soit elle nous sera imposée, et ça risque d'être la catastrophe. Parce qu'effectivement, quand les gens n'ont plus les moyens de se rendre à leur travail ou plus rien à mettre dans leurs assiettes, ils sont prêts à n'importe quoi. Y compris et surtout n'importe quelle forme de violence. Mais il ne faut pas se leurrer, aucun responsable politique ne préparera la décroissance. Ce n'est pas porteur : ça serait même carrément mettre fin à sa carrière. Tant qu'il n'y aura pas de révolution culturelle profonde, tant que ce n'est pas "la base" qui demandera de la décroissance, rien ne pourra être mis en place. Pour mémo : les Français viennent d'élire un Président dont le slogan est "travailler plus pour gagner plus" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ET effectivement, rien n'est fait pour faciliter les choix responsables. Prenons le train, par exemple. J'ai 3 enfants : même avec la carte famille nombreuse, n'importe lequel de mes déplacements reste moins cher en voiture qu'en train. Sans parler : de l'inconfort de la plupart des transports en commun, de leur manque de souplesse, et de leurs retards. Vous trouvez que c'est agréable d'attendre dans une gare ? Souvent un monde fou, un brouhaha, des quais étroits où l'on a du mal à circuler, de la saleté, des vigiles pas très inspirants, des "restos" si on peut dire hors de prix, et un suspens quant-à l'heure des départs ... Ne parlons pas du train lui-même, où si l'on n'a pas les moyens de se payer la première classe, on assiste à toutes les conversations des imbéciles qui hurlent dans leurs portables (je prends maintenant le train avec des boules kiès pour cette raison !!!), les sièges ne sont pas confortables, on est serrés, on n'a peu de place pour ses bagages, et j'en passe et des meilleures (diverses expériences, comme des enfants qui vomissent, et il faut faire avec le "vomi" pendant tout le trajet, ou bien des personnes complètement bourrées qui s'installent pas loin, des gens qui renversent leurs boissons, ça coule dans tout le couloir, etc). Franchement, il faut être motivé !!!!! Non, c'est une véritable révolution qu'il faut mettre en place : multiplication des lignes SNCF, surtout en zone rurale, des trains hyper fréquents (toutes les 10 mn, on doit pouvoir aller à la gare, et prendre le prochain train, c'est tout), des tarifs vraiment attractifs, du confort, du respect, de l'ergonomie ... Pour que les gens délaissent leurs voitures, il faut que les transports en commun offrent VRAIMENT des avantages. Et si on avait eu un Grenelle de l'environnement digne de ce nom, la première chose que l'on aurait décrétée, c'est que le train est un service public et un outil indispensable à la réduction de CO2, et qu'il n'est pas soumis à la rentabilité !!!! Pour moi, bien qu'il faille aussi trouver des solutions pour les déplacements de proximité (comme Bébert le montre), la priorité des priorités, c'est de rendre les transports en commun accessibles et attractifs pour le plus grand nombre.
  18. Petite Loutre

    Bonjour et bienvenue petite loutre ! Bravo pour tout ce que tu mets en place, et pour ton optimisme et ton sourire ! Je pense que tu l'as compris, ou au moins que tu le pressens : la séparation d'avec ton conjoint te permettra d'aller au bout de ce que tu es, en un sens, c'est un luxe dont tout le monde ne profite pas. Je suis moi aussi une maman qui élève 3 enfants seule, et qui essaye d'aller au bout de mes convictions, de vivre en accord avec ce que je suis. Parfois, dans ces cas-là, c'est plus simple d'être seule avec ses enfants !!! C'est vraiment super que tu sois avec ta fille : les enfants nous forcent à nous en sortir, et donnent un sens à notre parcours. ET puis ils sont toujours débordants d'amour ! Bonne chance à toi, à bientôt de te lire sur le forum j'espère !
  19. Gercofis, c'est un peu hors sujet , je réagis juste par rapport à la couleur de cheveux que tu voulais retrouver. Je viens d'éplucher le livre de France Guillain "Le Bain Dérivatif", qui mentionne plusieurs témoignage de personnes ayant retrouvé une couleur de cheveux (mais pas toujours uniformément, par contre ... ) en pratiquant les bains dérivatifs. Tu peux trouver des fils consacrés à ce sujet sur le forum. Voilà, bonne continuation, dans tes expériences !!
  20. Presentation Disparu???

    Bonjour Ecoloplus, Une petite rectification : comme tu pourras le remarquer, sur ce forum, les signatures ne comportent pas de lien publicitaire. Tu peux mettre une citation, une image, pourquoi pas un message qui te tient à coeur, mais ... pas de pub !! Je t'invite à faire un tour sur le forum, visiter les différentes rubriques : tu verras que ce n'est pas dans nos habitudes de ne pas dire les choses directement. Mais par contre, nous essayons de le dire avec respect et diplomatie, c'est peut-être là la différence d'avec les autres forums. Eric explique très bien pourquoi il ne veut pas de publicité : c'est une pollution mentale, et nous sommes nombreux à le rejoindre sur ce sujet. Il y a une différence entre renseigner une personne, et lui imposer une idée, un lien, un produit, etc... Par contre, comme Linaigrette te l'a expliqué, tu peux mettre des liens dans ton profil. Nous sommes nombreux ici à trouver insupportable la publicité imposée via les différents média et supports, nous essayons donc de ne pas reproduire la pub d'office sur le forum.Nous essayons au contraire de nous libérer des schémas de pensées et de la dictature des comportements, par le biais des échanges. Par contre, ça nous ferait plaisir que tu participes aux différents débats, que tu partages ton expérience dans les domaines de l'écologie, la décroissance, la simplicité, peut-être même la spiritualité. Le monde de demain que nous essayons de construire a besoin de nos IDEES, nos EXPERIENCES, notre ENTHOUSIASME, pas que l'on pense à notre place et que l'on nous impose une manière d'agir. A bientôt sur le forum !
  21. J'applique la méthode à Eric : je ressens profondément que c'est ce que je dois faire, alors je le fais. Bizarrement, pour l'instant, je ne suis pas vraiment inquiète. Mon entourage est bien plus inquiet que moi, et comme tu t'en doutes, n'approuve pas franchement cette décision. J'ai l'impression que les solutions vont venir (j'ai quand-même quelques idées pour gagner ma vie, mais plutôt des choses chez moi). Je ne dis pas que c'est gagné : c'est vraiment un territoire nouveau pour moi, et j'essaye de faire confiance à ce que je pense être mon intuition. Je ressens ce besoin d'aller à l'essentiel, de tracer mon chemin, d'aller vers le vrai et l'authentique : me désencombrer des activités qui m'éparpillent, en gros. Je me sens de plus en plus détachée des valeurs portées par cette société, et je vois de plus en plus qu'il y a de multiples échelles de valeurs. Or, au travail, on est obligé au moins de faire semblant d'adhérer aux valeurs de la société, et ça me pèse vraiment trop. Je me sens trop écartelée entre ce que je me sens être, le mode de vie qui va avec, et ce qu'il me faut être en continuant à travailler, au moins dans le mode de vie que ça implique. Voilà, j'ai l'impression d'entamer un grand voyage, qu'une grande aventure commence ... J'espère, Serezeta, que ta nouvelle maternité t'aidera à trouver ton chemin à toi aussi.
  22. Se rencontrer cet été dans le loiret!

    Coucou Noémie ! Contente de voir que tout va bien pour toi. Je ne suis pas sûre d'aller vers Orléans cet été, mais je suis sûre qu'on arrivera à passer un moment ensemble : j'attends avec impatience le récit de tes aventures. Bises
  23. Comme je te comprends, Serezeta. Je ressens aussi cette impression que d'aller au travail m'empêche de me concentrer sur l'essentiel, et sur ma progression spirituelle. Comme si j'étais parasitée, mangée. J'ai longtemps culpabilisé, en pensant à ceux qui n'ont pas de travail, et qui seraient désespérés d'avoir n'importe quel emploi. Et puis cette semaine, j'ai pris ma décision. Soit j'obtiens une mutation, comme j'en ai fait la demande (dans les montagnes), soit j'arrête. J'ai longtemps longtemps hésité, car je suis seule avec mes enfants (3), et évidemment, en tant que chef de famille, je porte de grosses responsabilités. Eh bien ... si tu savais comme je me sens mieux depuis que j'ai pris cette décision !!! LI-BE-REE
  24. Bonjour, Depuis l'année passée, j'expériment le sirop d'épicéa : c'est déliiiiiiiiiiiiiiicieux !! (Recette au passage : ramasser les jeunes pousses d'épicéa. Mettre dans un récipient, et juger du volume de pousses. Les retirer, et mettre du sucre dans le récipient : 2/3 du volume environ. Recouvrir le sucre d'eau : mouiller le sucre. Ajouter les pousses d'épicéa. Bien mélanger. Le premier jour, le mélange est assez sec, mais au fur et à mesure, il se liquéfie. Filtrer environ 10 jours après). C'est un sirop léger, que l'on utilise pour manger les yaourts, par exemple. (Ce n'est pas un sirop concentré comme les sirops à boire, dans lesquels il faut rajouter de l'eau). Mon problème, c'est qu'au bout d'un certain temps, à t° ambiante, le sirop finit par développer une pellicule de moisi. Or, je ne peux pas tout stocker au frigo, et j'aimerais pouvoir en utiliser en dehors de la période des pousses d'épicéa. Question donc : connaîtriez-vous un conservateur naturel ? J'ai bien pensé à l'EPP, mais j'ai peur que ça dénature le goût.
  25. Je fais aussi la 2eme recette (couches superposées de pousses et de sucre), mais, en général, il faut mettre les pots au soleil, et là .... le soleil fait cruellement défaut, hmhm ! C'est vrai, je n'avais pas pensé à faire bouillir l'eau avant, je pensais que le sucre jouerait le rôle de conservateur.