allyn

Membres
  • Content count

    15
  • Joined

  • Last visited

About allyn

  • Rank
    Membre habitué

Contact Methods

  • ICQ 0
  1. merci de la réponse venezia ! J'ai découvert il n'y a pas longtemps que j'avais deux pieds d'aloé véra au dessus de mon évier dans la cuisine ! c'est mon copain qui les a amené lorsqu'on s'est installé. Lors d'une conversation, j'évoquais qu'il se disait plein de bonnes choses sur le gel issu de l'aloé vera et que ce serait sympa d'en avoir. J'ai eu un peu honte quand il m'a dit que c'était les plantes qu'on avait en hauteur dans la cuisine ! en plus, c'est surtout moi qui m'occupe des plantes à la maison...mais celles-ci, j'avais zappé... ils ne sont pas encore en grande forme, encore quelque temps et je teste
  2. j'aurai une juste question d'ordre pratique et encore... Comment on prononce le "alun" de la pierre d'alun. le "un" se prononce comme le chiffre 1 ou comme la "lune" ou autre...? En fait, je l'utilise depuis plusieurs mois mais je n'ai jamais eu à le prononcer, donc je me posais la question! sinon, j'en suis plutôt contente. Sur que c'est un peu moins efficace qu'un déo classique mais ça me va très bien pour l'instant (pas tester l'été encore!), je suis pas trop exigente sur l'hygiène et tout le tralala... puis plus je l'utilise, plus elle se lisse (c'est une véritable pierre : au début, un peu dur!) et plus c'est un plaisir de l'utiliser, j'ai envie de la faire glisser partout ! merci pour la réponse!
  3. je rejoins les interrogations de Myrddin. Autant il y a des aspects qui me paraissent très pertinents dans l'alimentation crue, autant les arguments sur l'alimentation instinctive me touchent pas vraiment. Puis on parle d'instinct mais il y a pleins de règles à suivre : ordre des aliments, façon de les consommer, quantité à consommer, attention aux fruits doux... certaines choses qu'on désirent sont bonnes, d'autres sont mauvaises. Comment les différencier si ce n'est par la raison en faisait abstraction de son 'instinct" (=de ses envies) ?? Puis, j'ai du mal à saisir la dimension naturelle dans le fait d'acheter des fruits par internet provenant de l'autre bout du monde, cultivés sur des terres et dans un environnement que l'on connait pas et qu'on a jamais vécu et pratiqué et qui sont ensuite transportés par avion, puis par camions à travers toute l'Europe ?? (cf Orkos) Les produits viennent du monde entier. imaginez quand vous faites une commande tous les acheminements nécessaires entre la centalisation de tous les produits commandés jusqu'à la livraison chez vous ! Je pense que la société Orkos pose le dilemme entre prendre soin de sa santé et prendre soin de l'environnement. Elle ne peut pas concilier les deux. Pour moi, l'environnement est beaucoup plus important, puis, il existe d'autres moyens de concilier les deux
  4. ce n'est pas une histoire de règle ou pas règle (même avec des conditions...) mais un fait : ce qui vient par avion a une emprunte écologique énorme "En ce qui concerne le transport aérien, il faut savoir que chaque fois qu’on passe 10 h en avion, il faut 0,5 hectares de forêts et un an pour “digérer” la pollution..." quand on y réfléchit, ça concerne tellement de choses...
  5. La Publicité à L'école ...

    Uriane, tu fais vraiment un très beau travail auprès de tes élèves, je ne peux que te soutenir ! J'ai moi aussi un souvenir de distribution d'échantillons en primaire (il y a 12-15 ans donc) échantillons de .... boursin ! je m'en souviens encore, je revois le caddie plein dans le hall de l'école et surtout le bazar après (fromages écrasés par terre, papiers crado partout..!) Alter => je confirme pour les parents qui ne défendent que leur gamin. Ma mère a été longtemps parent d'élève, elle regrettait beaucoup cet aspect dans les réunions
  6. Famille Desco

    Pour le bio, notamment producteurs/transformateurs, il y a de quoi faire en Charente-Maritime, surtout dans le Sud du département, autour de Saintes ... dans l'annuaire bio, 94 résultats ! Il faut appeler pour voir si ils proposent des produits en vente directe et quand est-ce qu'ils ouvrent. mais je sais qu'on peut trouver en production locale : farines, produits laitiers, légumineuses, fruits et légumes frais, de la viande, huiles, tisanes, etc... et du pineau biensur !! Bon, le département est quand même grand, ça fait de la route si il faut aller voir tous les producteurs... mais faut voir autour de chez soi. Je suis en train de me dire qu'il faudrait une sorte de coopérative rassemblant les produits des producteurs bio locaux... c'est pas de rôle des coop bio ?? bé aujourd'hui, il faut croire que non car on trouve que très peu de produits locaux dans ces magasins !! (seul truc trouvé qui venait de charente-maritime : de la farine et encore un seul type...) Si vous vous fournissez chez certains producteurs, transformateurs, coop bio, ça serait sympa de se partager les "expériences", genre les infos qu'on a du mal à trouver sur le net : horaires d'ouvertures, présence sur les marchés...
  7. J'ai trouvé l'initiative sympa... "Julie, cuisinière volante en charente maritime, vous propose une cuisine simple, inventive, colorée et BIO ! Vous souhaitez une restauration bio pour un repas de famille ou entre amis, pour vos stages, pour vos clients, pour vos salons... " et vous pouvez retrouver sur son blog des recettes, les RDV pour les stages ou autres découvertes http://cuisinebio.blogspot.com/
  8. Le spam au téléphone !

    pendant mes années lycée je rentrais le midi manger chez moi et les démarcheurs apellent souvent dans ces horaires. presqu'un jour sur deux j'avais le droit un appel d'eux pour ma mère et c'était toujours la même conversation : "Mme B...? Non, c'est sa fille. Mme B... n'est pas là? Non, elle travaille." Ils tombaient jamais sur la bonne personne et ça ne les empêchait pas de rapeller à chaque fois! j'ai jamais eu d'appels qui m'étaient adressés personnellement mais je fais souvent la standardiste, en ce moment pour un de mes colloc qui a pris la lourde de charge de mettre son nom sur l'annuaire ! mais bon, vu que mon bureau est loin du téléphone, le temps je pose mon stylo et mes feuilles, me lève, descende l'escalier en faisant attention de pas glisser car je suis en chaussettes et que je traverse le couloir, le tout assez tranquillement parce que bon... les sonneries sont vite écoulées !!
  9. Hé bien je dirais, ça marche ! puisqu'il y a déjà eu des commandes ce serait surtout bien que ça dure !
  10. ça je ne sais pas mais sur la liste qui circule, il y a déjà environ 25 noms
  11. qques nouvelles, la structure marche toujours, la prochaine commande est programmée. apparemment, ils ont fait une AG où chacun s'est réparti les rôles, une fiche circule pour s'inscrire aux travaux nécessaires : réception, préparation des commandes, etc ... il y a environ une journée et demi de divers travaux de préparation et une journée complète de distribution des commandes. plus, je pense, des choses de "logistique". la cotisation annuelle est de 5€ truc sympa qui peut donner des idées, on peut prendre un abonnement "produits laitiers" auprès d'un producteur. Comme pour les paniers de fruits et légumes, on s'engage à acheter un petit lot de produits laitiers que l'on va chercher toutes les semaines.
  12. Porter Plainte En Ligne

    hihi! ça me rapelle quand on faisait des concours de lancers de noyaux de cerise (avec la bouche) par dessus le mur du voisin... sinon, c'est bien triste ça, ça va dans le sens de la politique actuelle de monter les gens les uns contre les autres et qu'ils s'occupent de petits (faux) problèmes du bout de leur nez plutôt que des réels enjeux de notre monde, qu'on essaye de nous faire oublier...
  13. oui comme souvent dans le bénévolat, tout peut s'essoufler vite. Là je sais pas depuis combien de temps ça dure, ni si il y a des engagements à l'adhésion (par ex, "obligation" de faire certaines taches ou si ça se fait naturellement...?). Enfin, j'espère que les personnes sont conscientes que c'est l'engagement de chacun qui fait vivre la structure. mais c'est sûr, il y certainement des gens qui sont plus impliqués que d'autres, au moins pour gérer l'ensemble, expliquer et redistribuer le travail à faire Normalement, je vais avoir plus d'informations ce WE, je donnerais des nouvelles !
  14. Je connais une personne qui fait partie d'une association de consommateurs bio. de ce que j'en connais, ils ont pris contact avec un maximum de producteurs bio du département et ont recensé tous les produits disponibles, et notamment en gros (par plusieurs kilos pour tout ce qui est sec : farine, pois, ...) de même avec certaines entreprises car il y a aussi des produits d'entretiens, de solidarmonde etc... achetés également en gros (par groupe de 6 par exemple..) Ils ont fait une liste de tout ça, et environ tous les 2 mois, chaque membre fait sa liste et puis ils font une commande commune auprès de chaque producteur. Pour l'instant, c'est tous les 2 mois car ça demande pas mal d'investissement et d'organisation : passer commande, reconditionner certains produits (la farine arrive par 25 kg qu'il faut mettre en 5kg ou 1kg) , réceptionner les commandes, trouver un lieu de stokage et puis pendant une journée, redistribuer à l'ensemble des membres. Maintenant, chaque personne qui amène un nouveau contact de producteurs doit s'occuper de ce contact car sinon, trop de boulot pour les membres actifs... Et j'ai eu une de leurs listes sous les yeux, les prix sont vraiment très intéressants par rapport au bio dans les coop bio !! ( ou en plus on trouve très peu de produits locaux... et finalement, ils se font quand même une bonne marge sur certains produits ...) voilà, j'en sais pas bcp plus mais je pense y participer très prochainement... je trouve que c'est l'une des meilleurs solutions pour la distribution de bio !