la chevre

Contraception Alternative Et Naturelle

481 posts in this topic

Ca y est, je me suis mise à la methode sympto thermique (etude de a glaire et de la temperature).

Cette méthode me conviens très bien, j'arrive à reperer mes moments fertiles et infertiles.

Mais voila, avec mon compagnon, c'est assez difficile. Car maintenant, je souhaite avoir des rapprts sexuels pendant les jours fertiles (evidement, nous ne souhaitons pas de grossesse) or je trouve que cette pratique tue un peut la spontanéité. J'ai l'impression que ces moments sont programmés. Alors, lorsque je suis infertile, il n'a pas forcement envie et lorsque je suis fertile, il veut mais je suis obligée de lui dire non, pas de rapport,juste un "calin". :blushing: Bref, c'est vraiment pas cool je trouve se type de rapport. Comment vous faites vous pour garder cette harmonie "sexuelle" tout au lon du cycle?

Share this post


Link to post
Share on other sites

OUF ! Voilà un sujet vraiment "fertile" ! 19 pages ! Pas eu le temps de toutes les lire, mais d'après le moteur de recherche personne n'a parlé de la pillule "cerazette" dont m'a parlé ma gynéco. Cette pillule est micro-dosée, et c'est un mono-progestatif, c'est-à-dire qu'elle ne contient pas d'oestrogènes de synthèse comme la plupart des pillules mini-dosées. Si le dosage est intéressant, en revanche les effets secondaires n'ont pas l'air très engageants : pertes de sang irrégulières et absence de règles parfois. :ermm: L'une d'entre-vous aurait-elle testé cette pillule pour me faire part de son témoignage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
OUF ! Voilà un sujet vraiment "fertile" ! 19 pages ! Pas eu le temps de toutes les lire, mais d'après le moteur de recherche personne n'a parlé de la pillule "cerazette" dont m'a parlé ma gynéco. Cette pillule est micro-dosée, et c'est un mono-progestatif, c'est-à-dire qu'elle ne contient pas d'oestrogènes de synthèse comme la plupart des pillules mini-dosées. Si le dosage est intéressant, en revanche les effets secondaires n'ont pas l'air très engageants : pertes de sang irrégulières et absence de règles parfois. :ermm: L'une d'entre-vous aurait-elle testé cette pillule pour me faire part de son témoignage ?

Bonjour !

Oui, je l'ai consommée un ou deux mois. J'ai rien eu les quinze premiers jours, mais après j'ai eu denouveau mal aux seins tout le temps jusqu'à ce que j'arrête. Donc comme c'était mon dernier espoir du côté hormonal, j'ai tout laissé tombé, d'autant plus que j'étais déjà inquiète pour le fait de m'enfiler des hormones. Pendant cette période je n'ai pas eu mes règles, et elles sont venues trois mois après que j'arrête.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors, lorsque je suis infertile, il n'a pas forcement envie et lorsque je suis fertile, il veut mais je suis obligée de lui dire non, pas de rapport,juste un "calin". :blushing: Bref, c'est vraiment pas cool je trouve se type de rapport. Comment vous faites vous pour garder cette harmonie "sexuelle" tout au lon du cycle?

humm.....on fait des bébés !

:victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca y est, je me suis mise à la methode sympto thermique (etude de a glaire et de la temperature).

Cette méthode me conviens très bien, j'arrive à reperer mes moments fertiles et infertiles.

Mais voila, avec mon compagnon, c'est assez difficile. Car maintenant, je souhaite avoir des rapprts sexuels pendant les jours fertiles (evidement, nous ne souhaitons pas de grossesse) or je trouve que cette pratique tue un peut la spontanéité. J'ai l'impression que ces moments sont programmés. Alors, lorsque je suis infertile, il n'a pas forcement envie et lorsque je suis fertile, il veut mais je suis obligée de lui dire non, pas de rapport,juste un "calin". :blushing: Bref, c'est vraiment pas cool je trouve se type de rapport. Comment vous faites vous pour garder cette harmonie "sexuelle" tout au lon du cycle?

Pareil pour nous... C'est normal d'avoir plus envie à ces moments-là, moi je le sens fort, et lui aussi est influencé par mes hormones. On en rigole en se disant qu'on n'est vraiment que des bêtes... Par contre, ce n'est pas moi qui dit non. On gère la méthode à deux. Je l'ai prévenu au début que dans ces moments-là, j'avais très envie de faire l'amour, et que s'il insistait, je ne saurais pas dire non. Donc nous sommes tous les deux garants. Il regarde dans mon carnet pour voir où on en est. :gardecoe:

Je dois juste parfois me défendre pendant la nuit quand il me saute dessus sans être éveillé :nono:

:rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi aussi j'utilise cette méthode (étude de la glaire) avec mon mari. Nous sommes allés à une conférence BILLINGS.

Pour la température, je ne me sens pas, car ce n'est pas très glamour et en plus, il faut que ce soit à la même heure...

IMPOSSIBLE avec des enfants.

Nous avons eu un enfant en déc 2001.

Je l'ai allaité à la demande.

Quand il a eu 17 mois, le 2ème bébé s'est annoncé, malgré l'allaitement....

Les deux enfants ont 26 mois d'écart (2è né en fév 2004)

Maintenant, je suis à nouveau enceinte, pour avril 2008.

Les INCONVENIENTS de la méthode :

- c'est dur de faire participer l'homme.

- c'est dur de se dire non plusieurs jours par mois

- c'est dur de comprendre sa glaire AVANT le retour de couches (et c'est long, quand on allaite à la demande)

- c'est stressant de prendre des risques, à certains moments

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, il ne fait pas prendre sa température toujours à la même heure... il faut noter à quelle heure on la mesure. Et tenter de la prendre assez souvent vers la même heure, mais ce n'est pas obligatoire. Il vaut mieux se dire : tous les jours, vers 8h30 (par exemple!). Et ensuite on fait un simple calcul pour retrouver quelle aurait été la température mesurée à 8h30 par rapport à celle qu'on a réellement mesuré à 7h00, ou à 10h00 (par exemple). Durant ma formation, il y a des formatrices qui nous expliquaient que, même en étant infirmière (avec des horaires de nuit, des décalages de sommeil, etc), elles n'avaient pas dû utiliser une autre méthode que la méthode des indices combinés (glaire ou col + température + calcul). Et elles ont toujours eu leurs enfants à des moments précis, qu'elles avaient décidés en couple.

Le côté peu glamour, certains le voient dans l'auto-observation des glaires plus que dans la prise de température... ça dépend de chacun(e).

La fait de faire participer l'homme, ça, ce n'est pas uniquement pour les méthodes naturelles...

Est-ce qu'ils se posent des questions, quand leurs compagnes prennent la pilule? Non, ils sont tout aussi peu impliqués.

Je pense d'ailleurs que le fait des les "obliger" à s'impliquer, en utilisant une méthode naturelle, leur permet d'être ACTIFS et RESPONSABLES, tout autant que leurs compagnes. Ils ne doivent pas subir le fait qu'elles décident du moment auquel elles veulent avoir un enfant, elles seules peuvent décider d'arrêter la pilule, même sans leur demander leur avis (ça peut arriver...). Je pense que c'est leur faire honneur que de leur permettre d'être partie prenante dans cet acte. Mais s'ils ne le voient pas comme ça, s'ils prennent ça comme une contrainte imposée par leurs compagnes, alors il est sans doute temps de discuter profondément en couple sur la vision des choses...

La prise de risque, stressante, ne devrait pas exister. Si tu as peur à certains moments, il vaut mieux rencontrer une formatrice qui t'expliquera quelles sont les règles à appliquer en post-partum, car elles sont spécifiques!! Si tu continues d'avoir peur, alors il faut en discuter en couple et décider de la façon de faire (préservatif, plaisir sans pénétration, etc.). Quand on connaît bien les règles de la méthode, on peut décider, en couple, quel niveau de risque on désire atteindre (si un enfant est le bienvenu ou bien si ce n'est pas du tout le moment : lees choses sont + ou - souples).

"se dire non plusieurs jours par mois" n'est-ce pas compensé par l'utilisation toute l'année d'une méthode qui respecte le corps?

;-) Je dis ça juste parce que tu ne listes que les inconvénients de la méthode (et il n'est pas question de les passer sous silence, ça permet le dialogue), mais une liste des avantages aurait été sympa. Surtout que tu sembles utiliser la méthode depuis toutes ces années, donc tu dois bien en être un peu contente?

Je n'ai pas encore d'enfant, j'utilise la méthode (avec des préservatifs en cas d'envie au milieu de la période fertile), en me basant sur la température principalement. J'ai encore un peu de mal à observer mon col ou ma glaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gayanée,

Je partage ce que tu dis. Mais j'ai l'impression qu'en Belgique, on reçoit une formation différente de ce que les Françaises peuvent avoir. L'intérêt de la méthode des indices combinés, c'est qu'on ne se fie jamais à un seul facteur observé, contrairement à Billings. Il en faut toujours au moins deux. Et pour tous les cas spéciaux (post-partum, cycles très courts, etc.) il y a des procédures spéciales aussi.

Et par contre, j'ai un témoignage d'une amie qui rejoint celui d'Isabelle95. Avec des enfants, c'est pas facile... Eux ont eu la quatrième involontairement comme ça.

Pour aller encore dans le sens de Gayanée, c'est exactement ce que mon compagnon aime dans la méthode : il est responsable et actif aussi. Il trouve que ce n'est pas juste que les femmes soient seules garantes de la fertilité du couple, et assument sutout tous les inconvénients au niveau financier et au niveau santé.

Et effectivement, nous on dose le risque. Abstinence en période à risque (pcq allergique aux préservatifs :-( ). Mais parfois on grapille un jour ou deux sur les marges de sécurité, en sachant que si je tombe enceinte, ce n'est pas très grave, même si dans l'idéal on préfère attendre encore un peu. Mais c'est un choix personnel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour les filles (et les gars)

Il existe aussi la possibilité d'utiliser un diaphragme. C'est très courant aux Etats-Unis, depuis très longtemps (= début du 20è siècle), on peut en trouver en France, et il faut juste une visite chez un gynéco pour déterminer la taille qui convient. D'ailleurs, aux Etats-Unis, on trouve des éponges contraceptives, mais qui à ma connaissance ne sont pas commercialisées en France.

J'aurais voulu savoir si certaines d'entre vous avaient déjà utilisé ce(s) méthode(s)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour les filles (et les gars)

Il existe aussi la possibilité d'utiliser un diaphragme. C'est très courant aux Etats-Unis, depuis très longtemps (= début du 20è siècle), on peut en trouver en France, et il faut juste une visite chez un gynéco pour déterminer la taille qui convient. D'ailleurs, aux Etats-Unis, on trouve des éponges contraceptives, mais qui à ma connaissance ne sont pas commercialisées en France.

J'aurais voulu savoir si certaines d'entre vous avaient déjà utilisé ce(s) méthode(s)...

Si on en trouve en France, des éponges. On a testé et pas apprécié ! C'était dur à mettre (c'est mou et gros !), on la sentait. L'avantage avancé c'est qu'on peut la garder pour plusieurs rapports, mais dès le deuxième mon chéri avait mal au gland (A cause de la texture de l'éponge, faut pas oublier que ça frotte).

(lol mon dieu vous allez croire qu'on est des bourrins !)

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'après plusieurs témoignages prendre un bain (très) chaud inhibe le potentiel de fertilité des spermatozoides, en période à risque il suffit donc peut être de s'assurer que l'homme a pris ce bain peu avant pour éliminer les risques ! (En plus c'est agréable un bain chaud de temps en temps :P)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rajoute les avantages de la méthode sympto-thermique (pour Gayanée et les autres, bien sûr) :

- entièrement écologique

- pas de médicament à ingurgiter

- homme obligé de prendre conscience du cycle de la femme

- homme obligé de tenir compte des jours "rouges" (fertiles)

- discussion du couple et prise de décision commune les jours "rouges" (favorise la communication)

- méthode adaptée aux cycles irréguliers, aux périodes d'allaitement et pré-ménaupose

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je rajoute les avantages de la méthode sympto-thermique (pour Gayanée et les autres, bien sûr) :

- entièrement écologique

- pas de médicament à ingurgiter

- homme obligé de prendre conscience du cycle de la femme

- homme obligé de tenir compte des jours "rouges" (fertiles)

- discussion du couple et prise de décision commune les jours "rouges" (favorise la communication)

- méthode adaptée aux cycles irréguliers, aux périodes d'allaitement et pré-ménaupose

Et je rajouterais aussi : possibilité de (ré)appropriation de son corps par la femme. Ce qui réjouit la féministe que je suis !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pareil pour nous... C'est normal d'avoir plus envie à ces moments-là, moi je le sens fort, et lui aussi est influencé par mes hormones. On en rigole en se disant qu'on n'est vraiment que des bêtes... Par contre, ce n'est pas moi qui dit non. On gère la méthode à deux. Je l'ai prévenu au début que dans ces moments-là, j'avais très envie de faire l'amour, et que s'il insistait, je ne saurais pas dire non. Donc nous sommes tous les deux garants. Il regarde dans mon carnet pour voir où on en est. :gardecoe:

Je dois juste parfois me défendre pendant la nuit quand il me saute dessus sans être éveillé :nono:

:rolleyes:

Ton compagnon a l'air d'avoir bien adhéré à cette méthode... Pour ma part, il n'y croit pas forcement; Il me donne toujours l'exemple de sa mère qui a eu 4 enfants alors qu'elle utilisait des méthodes naturelles. Bref, pas facile de changer les mentalités. Du coup, je doute de cette méthode. enfin non,pas de cette methode mais de moi... de me tromper un jour dans mon cycle.

Donc pour l'instant, je le fais seule. Je lui préviens juste que en ce moment on ne peut pas avoir de rapports. Il respecte.

J'espère que petit à petit, il prendra l'initiative de me le demander

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi j'utilise cette méthode (étude de la glaire) avec mon mari. Nous sommes allés à une conférence BILLINGS.

Pour la température, je ne me sens pas, car ce n'est pas très glamour et en plus, il faut que ce soit à la même heure...

IMPOSSIBLE avec des enfants.

Nous avons eu un enfant en déc 2001.

Je l'ai allaité à la demande.

Quand il a eu 17 mois, le 2ème bébé s'est annoncé, malgré l'allaitement....

Les deux enfants ont 26 mois d'écart (2è né en fév 2004)

Maintenant, je suis à nouveau enceinte, pour avril 2008.

Ces 3 grossesses, les as tu voulues?

Ou malgré la methode billings, tu a été enceinte?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Sajadanse,

Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire par :

Mais j'ai l'impression qu'en Belgique, on reçoit une formation différente de ce que les Françaises peuvent avoir.

Veux-tu parler de la formation spécifique à la méthode symto-thermique, ou bien de "l'éducation sexuelle" générale ? De quelles différences parles-tu exactement ?

Et par contre, j'ai un témoignage d'une amie qui rejoint celui d'Isabelle95. Avec des enfants, c'est pas facile... Eux ont eu la quatrième involontairement comme ça.

Là non plus, je ne comprends pas bien ce que tu veux dire. Qu'est-ce qui n'est pas facile avec des enfants ? D'appliquer une contraception naturelle ? En ce cas, je ne vois pas bien pourquoi ?

Personnellement j'ai 4 enfants, et ça n'interfère en rien dans le fait que nous appliquions une contraception "naturelle". Bon, j'ai déjà témoigné de ça à plusieurs reprises sur différents forums, donc j'ai peur de me répéter (je ne sais pas si j'en ai déjà parlé ici, mais probablement que oui quelque part dans ce topic). En tout cas, voilà pas mal d'années que je n'utilise plus de contraception, sauf préservatif si on a envie pendant les jours fertiles (ce qui est évidemment trrrrrès fréquent, comme certaines l'ont souligné). Je me fie uniquement à la sensation de glaire (sans même plus avoir besoin de mettre les doigts au col) et à mon ressenti personnel (tiraillements bas-ventre, humeur, connexion subtile et indéfinissable avec mon "moi" intérieur), ayant appris à me connaître depuis tout ce temps.

Mes filles ont maintenant 12 et 10 ans et demi, et j'essaye au fil des conversations de leur faire prendre conscience de l'importance de se connaître, d'être en connexion intime avec soi, de ne pas être dégoûtées par leur corps et ses manifestations diverses, ses humeurs, ses liquides, ... mais ce n'est pas évident d'être crédible et attractive, avec un discours qui se veut responsabilisant, face à la pression de la société, de la pub, de l'extérieur, des copines et mères de copines qui délivrent bien entendu un autre message.

Y a-t-il dans la salle des mères d'adolescentes qui pourraient témoigner de comment ça se passe pour leurs jeunes filles en herbe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces 3 grossesses, les as tu voulues?

Ou malgré la methode billings, tu a été enceinte?

- 1er bébé = désiré

- 2ème bébé = arrivé un peu trop tôt

- 3ème bébé = désiré (et même attendu 3 ou 4 cycles...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, Tinuviel, je veux parler de la formation à la méthode sympto-thermique organisée chez nous par le PFN. Des nombreuses discussions que j'ai eues sur d'autres forums, je me suis rendue compte que ce n'était pas tout à fait pareil ce que les Françaises, entendaient. Alors que en Belgique, quand on parle de ces formations on parle de la même chose.

Au niveau de la difficulté avec les enfants, je crois qu'elle entendait la difficulté à avoir une température fiable quand tu as dû te lever pendant la nuit. Elle disait aussi que la disponibilité qu'on se donne pour être plus calin les jours permis ne coïncide pas forcément avec le temps que les enfants veulent bien te laisser. Donc après la 4e (non prévue), ils ont décider de laisser tomber. Je ne sais pas s'ils utilisaient des préservatifs à côté.

Moi je me dis que j'essaierai quand même :-), j'y crois, bien sûr. Et préservatifs pas possible parce que je suis allergique. C'est sûr ça complique un petit peu, mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu nous diras si ça marche....????

noublies pas la formule magique ! :sorcerer:

*ah oui en fait je viens de me rendrec ompte quon etait rendu à la 20 eme page deja....

hihi..

donc la recette aux huiles essentielles, cest du bidon cest ça?? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors voilà : ça y est, j'arrête les frais question hormones chimiques ! Depuis que j'ai pris cette décision, j'en éprouve une incroyable sensation de liberté et c'est vraiment jouissif ! :yahoo:

C'est venu d'un coup : ras-le-bol d'être en contradiction avec mon mode de vie "écolo-bio" et d'être sous "médicament" en permanence. Et puis, il y a aussi le curiosité de savoir comment mon corps fonctionne naturellement... sensation un peu oubliée depuis le temps que je prends la pilule... J'ai la chance d'avoir un chéri qui me suit dans cette démarche, ça aide (d'après vos commentaires !).

Quelques petites interrogations toutefois sur les méthodes de contraception naturelle qu'il me semble falloir combiner pour plus d'efficacité. Je me demande si j'aurai la rigueur nécessaire pour la méthode dite "de la température" et pour l'observation de la qualité de la glaire cervicale, je ne pense pas avoir encore assez d'expérience en la matière pour en être sûre. :unsure:

Donc, j'ai pensé associer à tout ça l'utilisation de l'appareil PERSONA, coûteux, mais avec des résultats d'après ce que j'ai pu en lire ici ou là. Celles qui l'ont utilisé pourraient-elle me dire où elles se le sont procuré et à quel prix (je n'arrive pas à trouver le site du vendeur) ? Merci par avance !

Autre petite question, à partir de quand ces méthodes d'auto-observation sont-elles valables quand on vient tout juste d'arrêter la pilule ? Cette-dernière a-t-elle encore un effet (si oui, pendant combien de temps) sur le fonctionnement des cycles ?

Merci à toutes de vos conseils :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alors voilà : ça y est, j'arrête les frais question hormones chimiques ! Depuis que j'ai pris cette décision, j'en éprouve une incroyable sensation de liberté et c'est vraiment jouissif ! :yahoo:

C'est venu d'un coup : ras-le-bol d'être en contradiction avec mon mode de vie "écolo-bio" et d'être sous "médicament" en permanence. Et puis, il y a aussi le curiosité de savoir comment mon corps fonctionne naturellement... sensation un peu oubliée depuis le temps que je prends la pilule... J'ai la chance d'avoir un chéri qui me suit dans cette démarche, ça aide (d'après vos commentaires !).

Quelques petites interrogations toutefois sur les méthodes de contraception naturelle qu'il me semble falloir combiner pour plus d'efficacité. Je me demande si j'aurai la rigueur nécessaire pour la méthode dite "de la température" et pour l'observation de la qualité de la glaire cervicale, je ne pense pas avoir encore assez d'expérience en la matière pour en être sûre. :unsure:

Donc, j'ai pensé associer à tout ça l'utilisation de l'appareil PERSONA, coûteux, mais avec des résultats d'après ce que j'ai pu en lire ici ou là. Celles qui l'ont utilisé pourraient-elle me dire où elles se le sont procuré et à quel prix (je n'arrive pas à trouver le site du vendeur) ? Merci par avance !

Autre petite question, à partir de quand ces méthodes d'auto-observation sont-elles valables quand on vient tout juste d'arrêter la pilule ? Cette-dernière a-t-elle encore un effet (si oui, pendant combien de temps) sur le fonctionnement des cycles ?

Merci à toutes de vos conseils :gardecoe:

Bonjour.

Tu veux faire un bébé ou pas ? Parce que les appareils du genre Persona peuvent te faire prendre des risques si tu souhaites t'en servir pour la "contraception".

Pour la combinaison des symptômes, il y a : température, position et texture du col, sécrétions et sensations.

C'est très bien expliqué dans le bouquin du Professeur Rötzer qui a été cité plusieurs fois dans ce sujet. ("L'art de vivre sa fertilité"), et c'est assez facile à faire. Plutôt que de te fier à un appareil pas très sûr et très coûteux et avant de te lancer dans la RNN, je te conseille d'utiliser d'autres moyens de contraception que la pilule le temps d'apprendre comment tu fonctionnes.

édit :

PS : J'ai essayé de t'envoyer un mp. Mais je ne suis pas sûre que ça ait bien marché. L'as-tu reçu ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour.

Tu veux faire un bébé ou pas ? Parce que les appareils du genre Persona peuvent te faire prendre des risques si tu souhaites t'en servir pour la "contraception".

Pour la combinaison des symptômes, il y a : température, position et texture du col, sécrétions et sensations.

C'est très bien expliqué dans le bouquin du Professeur Rötzer qui a été cité plusieurs fois dans ce sujet. ("L'art de vivre sa fertilité"), et c'est assez facile à faire. Plutôt que de te fier à un appareil pas très sûr et très coûteux et avant de te lancer dans la RNN, je te conseille d'utiliser d'autres moyens de contraception que la pilule le temps d'apprendre comment tu fonctionnes.

édit :

PS : J'ai essayé de t'envoyer un mp. Mais je ne suis pas sûre que ça ait bien marché. L'as-tu reçu ?

Pas de bébé au menu pour l'instant, même si ce ne serait pas une mauvaise surprise ! Je ne comptais pas me fier qu'à un appareil du genre "Persona" biensûr, mais je vois que d'après toi le coût n'en vaut pas... le coup ! Je me disais pourtant qu'un peu de "science" pourrait être rassurant, en combinaison avec les autres symptômes.

C'est quoi la RNN ?

Je vais essayer de me procurer le livre en question (on le trouve en librairie ?).

Pour ce qui est de ton message, je n'ai pas pu y avoir accès, ou alors j'ai fait de mauvaises manipulations...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas de bébé au menu pour l'instant, même si ce ne serait pas une mauvaise surprise ! Je ne comptais pas me fier qu'à un appareil du genre "Persona" biensûr, mais je vois que d'après toi le coût n'en vaut pas... le coup ! Je me disais pourtant qu'un peu de "science" pourrait être rassurant, en combinaison avec les autres symptômes.

C'est quoi la RNN ?

Je vais essayer de me procurer le livre en question (on le trouve en librairie ?).

Pour ce qui est de ton message, je n'ai pas pu y avoir accès, ou alors j'ai fait de mauvaises manipulations...

RNN : régulation naturelle des naissances. On ne peut pas exactement parler de conception, puisqu'il s'agit de repérer les périodes fertiles afin de savoir quand s'abstenir. Rötzer compte plus large qu'Ogino, rassure-toi !

Ca implique donc une période d'abstinence. Si pendant cette période tu fais quand même des galipettes, et que tu tombes enceinte ben c'est pas une défaillance de la méthode, et si tu fais des galipettes avec toutefois une contraception et que tu tombes enceinte, ben là non plus tu ne peux pas dire que c'est un échec de RNN mais un échec de la contraception utilisée pendant ta période fertile.

(Je précise parce que on entend parfois des propos vraiment injustes au sujet des méthodes naturelles. Elles méritent d'être défendues !)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gayanée,

Je partage ce que tu dis. Mais j'ai l'impression qu'en Belgique, on reçoit une formation différente de ce que les Françaises peuvent avoir. L'intérêt de la méthode des indices combinés, c'est qu'on ne se fie jamais à un seul facteur observé, contrairement à Billings. Il en faut toujours au moins deux. Et pour tous les cas spéciaux (post-partum, cycles très courts, etc.) il y a des procédures spéciales aussi.

Pour les Françaises (ou Français, puisqu'il s'agit principalement d'une affaire de couple) que cela intéresse, certaines Françaises sont formées à Bruxelles et enseignent la méthode (parfois en couple) en France, en IDF et en Province.

On peut trouver leurs coordonnées sur le site belge du Planning Familial Naturel (dans l'onglet 'Contactez-nous'), ou sur le site de Régulation Naturelle des Naissances qu'a créé l'une des formatrices Françaises.

Pour les Belges intéressées, le site du PFN vous permet de contacter une formatrice dans chaque région.

>NanaBio, si tu as des hésitations, des doutes, des questions, je te conseille vraiment de rencontrer une formatrice (ne fut-ce qu'un contact par téléphone), car c'est vraiment rassurant de se lancer dans l'aventure avec la confiance qu'on a lorsqu'on est bien renseignée!

En tout cas, je te souhaite une belle aventure dans la régulation naturelle des naissances! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

heu ... j'ai bien lu toutes les pages, mais je me pose une petite question, désolé, je suis lente à comprendre :tete-cogne:

si on utilise seulement la méthode de température, on ne peut pas prévoir l'ovulation à l'avance, donc quand la température augmente, c'est trop tard, on risque déjà d'être enceinte ?

merci de m'éclairer

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now