la chevre

Contraception Alternative Et Naturelle

481 posts in this topic

Il me semble qe j'avais deja fait un petit tour sur le site.

C'est hors sujet mais perso.. voila je ce que je repondrais.....

Et si les animaux avaient une âme ? oui mais differente de la notre

Et s'il y avait des bases sur la Lune ? evidement sur la face caché de la lune

Et si l'Atlantide avait effectivement coulé ? oui (l'arche de noe en est une preuve)

Et si Darwin avait tort et qu'il n'y avait pas de chaînon manquant ? l'homme ne descend pas du singe

Et si la preuve de l'existence d'un gouvernement mondial était sous nos yeux ? ba quand on voit le 11 septembre, les puces electronique, ... tout devient plus clair donc oui sans esiter!

Et si nous prouvions la réalité de différentes dimensions d'existence ? comme la reincarnation, ou d'autre forme de vie oui

Et si le phénomène OVNIs se détachait du canular ? c'est un vrai faux canular bien ficeler par les usa mais oui bien sur que nous ne sommes pas tout seul

Tout n'est peut etre pas "vrai" dans l'article que j'ai proposer d'ailleur je ne l'ai pas lu completement mais j'en ai discuter avec mon frere et j'étais d'accord avec lui sur ce qu'il avait retenu du texte....

C'est comme partout il n'y a pas une verité, il y en a plusieur qui coresponde a chacun selon ce qu'ils sont pres a entendre, d'ou depend ou l'on se place. Enfin je reste persuader des effets nocif de la pillule sur la santé. Je l'ai prise 2 ans et j'ai bein vu la différence j'ai pas besoin d'avoir un cancer au sein ou un kyste au ovaire pour me dire ba oui p'etre que c'est a cause de ma pillule! Les seins douloureux et les kilo en trop ça me suffit pour comprendre que c'est pas bon pour mon organisme

:fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour :D

Car un bonjour cela fait toujours plaisir ;)

Tout d'abord l'article sur la pilulle me semble convaincant.

Simplement je m'interroge sur ce site posant des questions du genre :

Et s'il y avait des bases sur la Lune ? :blink:

Et si les animaux avaient une âme ? (qu'est-ce qu'une "âme" ?)

A bientôt.

:bisou:

Jean-François.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

On sort du sujet, mais j'aime bien le culot du webmaster de On nous cache tout

Et si nous "étions" Dieu... (carrement whistling.gif )

J'en parle aussi sur ce site : c'est par ici !

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors bonjour a tout le monde :D et bonne nuit a Jef ;)

J'étais un peu pressé alors escuse moi si j'ai pas mis (eu le temps de mettre) les formes .

Bonsoir :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde :D

La chèvre avait écrit :

"Enfin je reste persuader des effets nocif de la pillule sur la santé. Je l'ai prise deux ans et j'ai bien vu la différence j'ai pas besoin d'avoir un cancer au sein ou un kyste au ovaire pour me dire ba oui p'etre que c'est a cause de ma pillule ! Les seins douloureux et les kilos en trop ça me suffit pour comprendre que c'est pas bon pour mon organisme."

Tu as bien fait d'écouter ton corps. Mais tes douleurs au seins n'étaient peut-être pas provoquées par l'absorption de la pillule. Maintenant, si tes douleurs ont totalement disparu depuis l'arrêt de la pillule... Je m'incline.

Quand à la question de la prise de poids, je n'ai pas d'avis à ce sujet, même si certaines hormones peuvent effectivement provoquer la prise de poids, entrent aussi en ligne de compte l'alimentation, les activités quotidiennes...

Une question : Existe t-il une pillule pour les hommes ?

Bon dimanche :fleurs:

Jean-François.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Jef :D

Pas vas falloir s'incliner car je n'ai plus de douleur aux seins depuis que j'ai arreter la pillule. Pour les kg en trop j'avais jamais réussit a la perdre avec la pillule et des que j'ai arreter ils sont partis tout seul. C'est peut etre un double coup de chance mais ça m'a convaincu ;)

il me semble que les pillules pour homme existent mais elles sont pas trop au points et c'est pour ça qu'on en parle pas beaucoup. Ca vaudrais quand meme le coup d'aller un gynéco pour etre sure! mais compter pas sur moi je suis en guerre contre les gynéco!

:fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir :D

Si tu n'as plus de douleurs aux seins alors je m'incline bien bas.

Qu'appelles tu des kilos en trop (deux, cinq...) ?

Concernant la pilulle pour homme, il me semble en avoir entendu parler voilà quelques années.

On doit pouvoir trouver des infos à ce propos sur le Net ;)

Je vais de ce pas lancer une petite recherche via... Goooogle :wub:

Pourquoi es-tu en guerre contre les gynécos ?

A bientôt.

:bisou: :fleurs:

Jean-François.

PS. : Quel est donc ton prénom ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour jef :D

Bon rigolez pas mais j'avais que 2kg en trop (puffff ridicule je sais surtout en 2 ans) mais il se trouve que ça fait presque 10 ans que je fais le meme poids alors j'avais pas envis de changer de garde robe pour une pillule parceque 1kg/an x par 10 ans (deja) le résultat c'est pas beau a voire :aie:

J'espere que tu aura trouver ton bonheur sur google et que tu nous le fera partager!

Pourquoi en guerre contre les gynéco..... heu.... parceque j'en ai eu une (enfin qu'une) qu'on m'a conseiller parcequ'elle etait tres douce, il s'est averer que la douceur est une apreciation personnel et jouer les cowboy pendant une journée avec des saingnements j'appel ça autrement :furieux: (ou alors je supermegagigasensible). Comme ma sensibilité me fesait y aller a reculer (juste pour une "commande" de pillule et les frotis obligatoire) j'ai preferer arreter dès que j'ai pu. Et puis je suis un peu contre la medecine allopathique et la gynéco c'est pas compatible avec mon mode de pensée. Donc je fais sans!

ps: .... petit curieux !!! alors c'est un prenon que t'as jamais du entendre avec 2 prenom bien français et avec un peu d'imagination ça se prononce comme 2 matières noble (enfin a mon gout)... alors je te laisse un peu chercher .... ;)

:fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour :D

Deux kilos en trop... catastrophe ! :lol:

Je n'ai pas trouvé grand chose sur le web concernant la pilulle pour homme.

Quelques infos périmées depuis plusieurs années. Je creuserais un peu plus ce week-end ou la semaine prochaine.

Oulala... c'était quoi ta gynéco... une dingue :angry: Tu as bien fait de ne pas y retourner !

Bon après réflexion, concernant ton prénom, je donne ma langue au chat :P

Passes une très bonne fin de semaine.

A bientôt.

:fleurs:

Jean-François.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour jef

Et pourtant c'est ma marraine qui me la conseiller :??: De toute celle qu'elle a connu c'est la plus douce. :malade: tant pis pour moi je suis hors norme :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour :D

La plus douce... qu'est-ce que c'était les autres :furieux:

Hors norme... peut-être, mais je pense surtout que tu es mal tombé.

Et si tu es hors norme, raison de plus pour faire preuve de beaucoup douceur.

Je te fais de gros :bisou:

A bientôt.

Jean-François.

Share this post


Link to post
Share on other sites

BOnjour Jef :D

T'es trop gentil :wub: ... t'as raison je suis surement mal tombé et j'ai pas envis (pour l'instant) d'aller voire si les autres sont vraiment doux. Mais je ne renis pas le faite d'etre un peu douillette aussi , souffrir c'est pas obligatoire alors quand on peut eviter :siffle:

Est ce que tu as eu le temps de fouiner sur les pillules masculines ou pas?

Et si on pouvait juste faire confiance a la vie? :sorcier: c'est surement la meilleur chose a faire? C'est peut etre utopique mais ça demande surement a etre approfondie...

:fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour :D

Merci :rougit:

En effet, tu es probablement mal tombé.

Mais quoi qu'il en soit, douillette ou pas, ta gynéco aurait pu faire preuve de douceur :furieux:

Je suis tout à a fait d'accord avec toi. S'ouffrir ce n'est vraiment pas obligatoire.

Je n'ai pas eu le temps de creuser la question de la pillule pour homme.

Mais je ne jette pas l'éponge, pour autant à ce sujet.

Faire confiance à la vie... tu as peut-être bien raison.

A quoi bon se prendre la tête du matin au soir.

La vie est courte. Amusons nous un peu plus :fete:

A bientôt.

:fleurs:

Jean-François.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Je viens de lire tout ce forum et je le trouve très intéressant, il me semble que c'est une question qui se pose effectivement à deux.

Ma préférence va à la méthode naturelle de régulation des naissances pour plusieurs raisons :

Cela veut dire que les deux partenaires s'impliquent et se disent aujourd'hui s'ils peuvent ou pas.

Ensuite c'est aussi intégrer que l'acte amoureux a pour vocation de transmettre la vie, ce que nous oublions parfois ne cherchant que notre plaisir. C'est donc respecter la vie et son cycle.

C'est aussi se responsabiliser, savoir que si la fécondation arrive nous l'assumerons.

Et pour finir, cette méthode, si les principes sont respectés, est d'une fiabilité quasi totale.

C'est le respect de nos corps

PS: pour en savoir plus il y a bien le site du CLER dont Loo nous a parlé plus haut !

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à toutes et à tous,

mon message ne fera pas avancer le problème de la chèvre. mais je tenais à faire part de mon expérience.

lassée par la pillule, j'ai fini moi aussi par arrêter il y a un an à peu près au profit du preservatif. je vis en couple depuis 5 ans, j'ai 27 et lui 25 ans et ce choix nous convient à tous les 2. je confirme que les hommes sont près à assumer cela.

je trouve la pillule trop chimique pour le corps. c'est un moyen de contraception formidable qui a fait avancer les femmes et les hommes. je n'hésiterais pas à la reprendre dans d'autres ciconstances. simplement à chacun sa sensibilité et ses choix de couples, aujourd'hui nous sommes bien comme ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Justine :)

Merci pour ta participation. Depuis que j'ai lancé le topic, j'ai avancé a grand pas sur le chemin de la bio, et je ne me vois pas du tout faire le chemin inverse et me pourrir avec une pillule.

C'est peut etre egoiste comme idée mais la prochain homme qui partagera ma couette devra s'en contenter.... c'est pas ça la liberté de la femme :siffle: Je ne compte jamais la reprendre, et si des soucis de fille devaient m'arriver, je choisirais aussi une autre medoc que la pillule guerit tout... le plus fort que je prend j'ai un doliprane, meme en cas d'infection j'arrive à me passer d'antibio alors c'est pas pour prendre cette satanée pillule, non mais :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

juste un petit témoignage au sujet de ce petit "bonbon" quotidien. Àprès 2 ans d'arrêt de la pilule nous avons eu un petit bonhomme, quand l'allaitement s'est terminé ma gynéco m'a prescrit la même pilule bien que je lui avais demandé des renseignements sur d'autres moyens. Cette satanée pilule a provoqué 5 semaines de pertes hémorragiques, ma gynéco m'a donc prescrit une pilule micro-dosée. Je l'ai prise sagement pendant 2 mois jusqu'à me dire que ces drôles d'insomnies avec bouffées de chaleur que j'avais depuis 2 mois étaient peut-être liées. Nous avons donc décidé avec mon copain de stopper cette méthode et oh miracle je redors correctement depuis. De là à tirer des conclusions de cause à effet...

:siffle:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Estouest

Cette satanée pilule a provoqué 5 semaines de pertes hémorragiques, /QUOTE]

<_< ha je comprend mieux j'ai eu moi aussi la periode perte hermoragique a chaque rapport , :malade: c'est vraiment po cool.. mais j'ai jamais pensé que ça pouvais etre du a la pillule...encore une bonne raison pour ne pas y retourner :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'imisce dans ce topic que je découvre.

Je viens partager mon expérience en la matière.

Personnellement, ça fait un an et demi que j'ai eu mon retour de couches depuis la naissance de mon 4è enfant, et j'ai décidé que je ne reprendrais plus la pilule non plus.

Depuis ce temps, nous n'employons aucune "méthode".

Simplement, j'ai appris petit à petit à me connaître, à observer les réactions de mon corps, à ressentir et à faire confiance à ces ressentis pour savoir où j'en étais dans mon cycle ... et ça fonctionne jusqu'à présent très bien.

J'ai toujours été du genre très fertile (monsieur enlève son pantalon et je me retrouve enceinte ... :) ), enceinte à chaque fois dès le premier cycle après arrêt de contraception ou après fausse couche. C'est dire que je devais trouver quelque chose qui fonctionne.

Je n'ai jamais pris ma température : trop contraignant.

Je préfère m'en tenir aux observations que je peux faire de manière simple et sans "instruments" autres que mes doigts :-)

Je me fie donc tout d'abord à ma glaire. Généralement, les sensations de vulve "humide" suffisent pour savoir qu'on entre en phase féconde, mais confirmer cela par une palpation du col pour voir s'il est ramolli est glaireux est bien efficace.

Ensuite, je me fie aux sensations abdominales : tiraillements et lourdeurs précédant l'ovulation de quelques jours, et douleur assez précise dans les heures qui entourent l'évènement, que je situe généralement très bien.

Dès les douleurs finies, 24 heures de prudence et c'est bon.

Et en dernier lieu, et c'est le plus difficile à "expliquer", je me fie à mon ressenti profond. Ca veut dire qu'en période de doute (il arrive que certains mois je ne ressente que très peu les tiraillements d'ovulation, alors je ne sais pas très bien où j'en suis), je "m'écoute" littéralement, et "quelque chose" au fond de moi me souffle généralement "ok tu peux y aller", ou "fais gaffe, pas maintenant".

Mon compagnon, qui est beaucoup plus rationnel que moi, se base généralement beaucoup plus sur les dates. Il arrive que parfois il me dise "mais c'est bon, tu as dû ovuler le x de ce mois-ci, en fonction de tes dernières règles". Or il se fait que je suis assez irrégulière, et que parfois je "sais" que là, on n'est pas encore dans le vert, et qu'il faut faire attention, ou qu'au contraire, malgré que seulement 11 jours se soient écoulés, j'ai déjà ovulé.

Comment je le sais, ça je l'ignore :-)

Mais je le sais, et je me fais de plus en plus confiance étant donné que ça semble marcher.

Ah oui, un bon baromètre aussi : la libido !

Autour de l'ovulation, je me sens vraiment chatte, langoureuse, allumeuse ... j'ai des envies très physiques quoi ! C'est assez caractéristique, et c'est aussi quelque chose que la castration chimique de la pilule ne permet pas de ressentir, toutes ces variations du cycle qui font qu'on se ressent vraiment femme dans ces vagues qui vont et viennent dans notre corps selon les moments de la lune.

Voilà, notre expérience.

J'oubliais de préciser qu'en période "rouge", il nous arrive fréquemment d'utiliser un préservatif plutôt que de nous abstenir. Mais on peut tout aussi bien faire l'amour sans pénétration, ce qui est aussi très bien :-)

De toute façon, ça ne concerne qu'une petite fenêtre de 6 à 8 jours par mois, ce n'est pas si terrible !

En tout cas, et dans une démarche résolument bio et visant l'autonomie, je pense que s'affranchir de toute technologie et essayer de retrouver le contact avec son corps fait partie du chemin "logique".

Sans compter que c'est une approche qui renforce la confiance en soi, l'amour et l'écoute de son corps, l'implication du partenaire ... bref, que du positif :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes et tous !

juste un ch'tit témoignage !

la femme qui m'accompagne depuis prés de 35 ans, à ce jour... ;) , prenait il y a quelques années, une pilule soit disant micro dosée!

mais en quoi ???

Parce que le mélange avec un autre médoc, de mes ... , pour l'hypertension, lui donnait juste de la dépression, ainsi qu'à toutes les femmes qui le consommait ???!!!

c'est un médecin, il y en a de bon, (mais pétard qu'il faut chercher... ) voyant son état, et connaissant l'incompatibilité, lui a prescrit l'arrêt de son médoc anti-hypertension... !

concernant l'hypertension, j'en avais jusqu'à ce que je prenne du magnésium (en Nigari ICI )

le médecin de ce jour... <_< ne comprend pas ma baisse significative de la tension 18 => 13 mais c'est un autre souchi... ;)

Cordialement !

Bernard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

C'est marrant que ce sujet soit remonté justement maintenant !!! Parcequ'en effet je termine mes règles et on a décidé Zhom et moi que la pilule c'était fini - définitivement !!! Je la prend depuis 14 ans (avec 3 arrêts de qqs mois à 1 an!)... J'avoue qu'on est un peu dans l'inconnu... J'espère apprendre rapidement à redécouvrir les signes de mon corps. On voulait s'offir le Ladycomp à 450€ mais on a eu des imprévus donc plus les moyens tant pis on verra bien...

En même temps si un accident survenait il nous ferait plaisir :wub: donc ce n'est pas si risqué que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

BOnjour Tinuviel :)

:bravo: bravo pour ta p'tite histoire..... je voudrais bien en etre la mois aussi :rolleyes: .... mais c'est pas encore ça.... et puis je suis pas en position pour me dire ... un p'tit accident peut devenir un beau brin de vie :wacko: ... et c'est pas faute de m'ecouter, je "me" comprend et je m'ecoute impec mais question feminité y'a du boulot.... c'est a mon avis parceque j'ai les ch'touille que ça foire :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai fait un ch'tit oubli... :siffle:

c'est que l'hypertension est arrivé avec la pilule ... !!!

et puis zapré, c'est le tiroir caisse qui se met à fonctionner !

oubli réparé !

En même temps si un accident survenait il nous ferait plaisir  donc ce n'est pas si risqué que ça

euh... si je disais cela à mes filles... je changerai de prénom, je me ferais appeler arthur... :rolleyes:

je souhaite des "accidents" comme cela à ceux qui l'accepte... ;)

:bisou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Alors moi j'ai pris la pilule pendant 5 ou 6 ans, et j'ai arrêté depuis quelques mois. Il a fini par m'apparaitre évident qu'il était absurde de manger sain et vivre écolo pour ingérer une pilule médicamenteuse quotidiennement...

J'ai acheté un petit livre très complet qui était présenté dans S!lence il y a quelques mois. Ca s'appelle "l'art de vivre sa fertilité", et c'est de Josef Rötzer (Ed. Nouvelle Cité). C'est une méthode naturelle (dite sympto-thermique) qui permet aussi bien d'éviter un enfant que d'aider à en avoir un, puisque ça consiste à connaitre son corps et son cycle. Ca utilise la prise de température couplée à l'observation de la glaire, aux ressentis, ou à l'auto-palpation du col de l'utérus. Je trouve ça fascinant... pour moi ça a été une découverte complète! Le site du CLER indiqué par Loo présente la même méthode. Je n'utilise rien d'autre, mais si un accident arrivait ça n'aurait rien de dramatique maintenant...

Le ladycomp, je connaissais pas, mais ça me fait l'effet d'une usine à gaz... A-t-on vraiment besoin d'un ordinateur hors de prix alors qu'on a tous chez soi un réveil, un thermomètre, un bout de papier et un stylo... Avec la méthode de ce bouquin, on apprend comment s'en servir, c'est forcément plus fiable que ce qu'un ordinateur peut faire puisqu'on se base en plus sur le ressenti que la machine n'a pas, et pour le petit effort en plus on apprend à connaître son corps!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now