la chevre

Contraception Alternative Et Naturelle

481 posts in this topic

Salut à toutes

petite rectification dans ton discours sur l'injaculation: le sperme n'est pas injaculé dans le sang, mais dans la vessie, donc il est éliminé dans les urines et n'apporte pas d'éléments minéraux et d'énergie pour Monsieur; par contre quelle énergie a- t-il dépensée pour apprendre à injaculer? d'autre part à mon humble avis, notre corps n'a pas besoin des éléments qu'un organe n'est pas sensé lui fournir! La nature est bien faite. Il vaut mieux boire de l'eau minérale

chouette mama pour l'histoire de l'urine c'est éffectivement évoqué dans le boukin et il précise que c'est le cas unikement si la technique est mal métrisé, j'ai demandé si c'etait le cas à mon homme il m'a di k'il regarderai si ses urines sont troubles

et non pas d'énergie dépensé pour injaculé c'est tout à fait le contraire

la nature est bien faite je suis tout à fait d'accord mais ne pas faire d'enfant ce n'est pas naturelle et usée la prostate peut entrainer des problemes de cancer et d'incontinance alors des fois je prefere forcé la main à la nature

il vaut mieux boire de l'eau minérale ? c'est une idée reçu , les mineraux sont tres peu assimilable dans l'o mais bien plus dans les légumes

bon je répondrai à tes autres remarques plus tard (j'ai pas le net chez moi c'est asses compliké)

bisous

et courage lys :bisou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour a toutes,

ca fait un petit moment que je lis attentivement les differents sujets de ce forum (et d'autres sur les memes sujets) et que j'essaie d'appliquer ces petites recettes a ma vie de tous les jours.

Concernant la pillule contraceptive, je la prennais depuis 1998, cela ne m'avait jamais vraiment choquee, toutes mes amies et la majorite des filles de mon age que je connais la prenne. En juillet dernier, en lisant par hasard ce forum ou un autre, je me suis renseignee sur les methodes alternatives existantes. Je suis avec mon copain depuis 1997, je suis allergique au latex, et un peu tete en l'air. Je me suis donc tournee vers la pose d'un sterilet sans hormone pour femmes sans enfants (nullipare). J'avais dans la tete que ce systeme me permettrait + ou - naturellement de pouvoir retrouver des cycles naturels, de retrouver une libido naturelle et de pouvoir prendre le temps de connaitre les variations de mon corps (temperature, glaire cervicale...).

Actuellement je suis tres contente de mon choix. La pose n'a pas ete des plus agreables, mais je suis beaucoup mieux dans mon corps.

et puis en plus de ne plus avoir a penser a la pillule tous les jours, ca fait toujours ca en moins de dechets et d'economie (150 euros/an).

pour les voyages pas mal aussi!

voili voila

j'espere que mon temoignage pourra aider certaines! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors moi j'ai arrêté la pillule il y a 7 mois. J'ai arrêté en me disant que j'allais acheter la bête qui coûte (300 à 400 euors sur e-bay, le lady comp), trop cher.

Je me tourne vers la méthode sympto-thermique, demande plus d'investissement, de temps mais plus interessante pour se connaître.

Pourquoi l'arrêt? en premier lieu, cela me gonflait d'y penser tous les jours. Avec les oubli et donc les décalages, je portais un protège-slip la moitié du mois dû au spotting (léger écoulement de sang) comme ils disent.

- un taux de cholestérol élevé (2,59). Là je me fais plaisir et je suis sûr que quand je me déciderai à faire un contrôle il n'y aura pas de souci.

- mon taux de fer était palot aussi.

Le bénéfice de l'arrêt est que je ne fais plus le yo-yo avec 4-5 kilos. J'ai toujours eu plus ou moins la même alimentation entre avant, pendant la prise de pilule et maintenant.

Mon poids diminue (même si depuis 2 mois je suis sans activité), j'ai perdu 4 à 5 kilos par rapport à mon poids d'il y a 10 mois. :clown:

Le poids que j'atteinds aujourd'hui (55 kg, 1m 68) est le maximum d'avant prise de la pillule.

Je ne sais pas si je vais perdre encore 1 ou 2 kilos (comme je m'approche de l'alimentation vivante à grands pas), peu importe mais les kilos que je prenais (surtout les fesses et culottes de cheval) sont dû à la pilule, là je n'en doute plus.

Mais la perte de poids est très progressive après l'arrêt de la pilule.

J'avais des règles régulières (sauf exeption) avant la prise de pilule,et depuis l'arrêt c'est variable.

Bref, c'est du bénef cet arrêt même si je suis une débutante pour la connaissance du cycle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour Ganaiabre, :)

Je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu dis que ne pas faire d'enfant n'est pas naturel, c'est bien pour cela que dès que l'on veut différer la conception d'un enfant, il y a contrainte quelle que soit la méthode utilisée.

Et quand on parle de méthode naturelle pour la méthode sympto-thermique, elle est naturelle par rapport au fait qu'elle respecte le corps des deux partenaires et qu'ils peuvent se donner l'un à l'autre sans barrière (ni chimique, ni mécanique,) car quand on aime vraiment on n'a pas envi de se "préserver"de quelle que façon que ce soit et on se sent gardien du respect du corps de l'autre.

Je suis d'accord avec toi aussi pour les légumes...

J'attends la suite de tes réponses avec beaucoup d'intérêt.

Bravo Pepe et Talane, :bravo:

je vous souhaite beaucoup de joie dans la découverte du fonctionnement de votre corps (température et glaire).

Quand tu seras plus sûre de toi dans tes observations, pepe, tu pourras même envisager de te passer de stérilet... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, bonjour!

J'ai décidé d'arrêter la pillule car, comme le disait l'une d'entre vous, manger bio, arrêter/diminuer l'allopathie, c'est insuffisant si on reste accro à la pillule, me semble-t-il. D'un autre côté, je trouve cela passionnant de pouvoir être "maître" de cet aspect de ma féminité, de mon corps, en apprenant la méthode des indices combinés , voir : Planning famillial Naturel (Belgique) Pour la Belgique, c'est le PFN qui organise les formations des monitrices/eurs.

J'ai franchi le pas dernièrement : je me suis inscrite à leur formation pour devenir à mon tour formatrice et pouvoir par la suite conseiller les femmes, les couples, qui comme moi désirent une méthode de contraception efficace et naturelle (ou de fécondation, car c'est très efficace aussi puisqu'on apprend à connaître les périodes les plus fertiles!!).

Si un couple a des difficultés à procréer, le plus souvent, la première demande du gynéco sera que la femme note sa t° tous les matins, et c'est sur base de ces infos qu'il pourra vérifier si il y a un cycle ovulatoire ou anovulatoire.

Je n'ai pour le moment participé qu'au premier WE de formation, il y en a 5-6, mais je trouve cela passionnant.

Depuis, je prends note de ma t° tous les matins (et je dois dire que j'éprouve moins de difficultés à me lever, rien que par le fait de penser à moi en me réveillant), j'essaye aussi de décrire mon col et ma glaire, ce qui n'est pas évident au départ, c'est à la longue que les adjectifs évidents me viendront en tête, là je suis en période d'observation.

Et je pense également qu'après quelques mois d'auto-observation, ma perception de mon corps sera plus claire, qu'alors je ferai plus attention à d'autres signaux de mon corps qu'avant je ne "sentais" même pas, comme la douleur qui peut avertir de l'ovulation, la perception des seins, les désirs qui augmentent, ... et j'arriverai à les mettre en relation avec mon cycle, puisque je saurai où j'en suis.

Dès que ma formation sera finie, je serais ravie de faire part de cette méthode à ceux qui le désirent.

En attendant, pour "réussir", il faut que j'aie les tableaux des cycles de plusieurs mois de 3 femmes à analyser (t°, col, glaire). (j'en profite pour faire passer un petit appel, en effet, je n'ai que des collègues mâles, des colloc' mâles, et ce n'est pas si facile d'en parler à un mec pour sensibiliser par intermédiaire sa copine)

Donc, ceci est un appel à celles qui utilisent déjà cette méthode, si elles pouvaient me faire parvenir leurs tableaux, j'en serais ravie, je les en remercierais beaucoup!

(fax : 0032 81 40 86 57 à l'attention de Julie, avant le 15 avril 2006, merciiiii!!)

J'encourage toutes celles et ceux qui mettent en application cette méthode, ou toute méthode naturelle. C'est dommage que peu de gens ne font le pas de cette reprise de conscience de son corps.

Que votre journée soit belle et heureuse!

Gayanée

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut chouette mama

jreviens pour la suite de mes réponses

QUOTE

J'avais une question "sérieuse" à te poser: as-tu cherché à comprendre pourquoi les méthodes naturelles t'ont fait peur?

et bien c'est vrai que ces méthodes me font peurs parceque toutes les femmes de ma famille utilise l'une de ses méthode et elles ont toutes avorté au moins une fois

en suite c'est parceque j'ai la phobie de la grossesse j'en ai fais des cauchemars lorsque mon ami m'a dis qu'il souhaitais avoir des enfants de nous deux

mais c'est mon histoire personnelle (traumatisme intra utérin selon ma mere)

donc c'est vrai que l'éjaculation est trop symbolik pour que je la suporte dans mon corps

avec le temps je finirai peut etre par l'accepter

en suite je connais tres bien mon corps pour reconnaitre mes jours d'ovulations

sinon mon ami a regardé et non cela ne repart pas par l'urine mais bien dans le sang

et oui il aprécie l'effet energetique de cette pratique

QUOTE

J'avais une question "sérieuse" à te poser: as-tu cherché à comprendre pourquoi les méthodes naturelles t'ont fait peur?

C'est vrai que la femme a plus de désir durant la période ovulatoire et l'homme aussi d'ailleurs.  Sur ce plan là nous ressemblons aux animaux, mais notre spécifité humaine est la capacité de nous raisonner  .

Ce désir de relations au moment de l'ovulation nous montre bien que l'union sexuelle a 2 dimensions: celle du langage amoureux, et celle de la conception d'un enfant. A chaque cycle, le corps de la femme, mais aussi son coeur et son psychisme se préparent à une éventuelle grossesse. Il n'est donc pas étonnant qu'elle ait plus de désir en période ovulatoire, même si dans l'immédiat il n'y a pas de projet d'enfant. Et l'homme sent aussi que la femme est plus attirante durant cette période; c'est très mystérieux

je t'avouerai que pour nous c'est plutot le contraire que pour vous , nous avons des raports pendant mes ovulations et tres peu en dehors ou nous avons plutot envie de tendresse

justement j'aime écouter mon corps et ressentir notre instinct animal

un monde de diversité pour des etres tous différents demandais qu'il existe différentes pratiques

l'important est de trouver la sienne

la notre est plus complexe et longue mais c'est la seule qui nous convienne

je regrette d'etre mal comprise mais je connais de nombreuses personnes qui pratique le tao et en sont heureux

bien à toi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde :)

Un petit coucou en passant ;)

Bon ça fait qu'elle temps que je cogite a vos methode de temperature, c'est le genre de methode qui me plait bien, 100% naturel et qui m'oblige a penser a moi. Mais les matins passent et le thermometre et toujours sur la table de chevet. Bref :rolleyes: et puis en reflechissant a mes derniers cycles y'a bien de periode ou je suis caline comme une vielle chatte et des jours ou faut pas m'approcher, bref j'ai abandonner l'idée de m'imposer le thermometre, j'ai juste a faire gaffe quand je me sens trop :wub: . Et puis apres tout si ça doit arriver et meme si c'est pas prevu ça restera un belle evenement :innocent:

Pour celle qui ont fait le choix d'abandonner la pillule comme moi. Et bien les cycles sont relativement stable en tout cas beaucoup moins cahotique qu'avant la prise de la pillule. Je sais pas si le corps prend le plis, si c'est l'effet long terme de la pillule, si c'est l'age qui fait que ça se cale tout seul... bref en tout cas c'est regulier et si ça change c'est doucement mais finit les cycles court, long, troooooop long etc etc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hé-hé, moi je suis débarassée de la question pour les 8 mois à venir :-)

Laure, maman de 8, bientot 9 :fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

chère Ganaiabre,

je suis très touchée par ta franchise et ta confiance. J'espère très fort que tu pourras un jour avoir la joie d'être mère. Le cheminement peut être long et j'espère que tu es bien aidée et accompagnée pour cela.

En tout cas ton partage et particulièrement enrichissant car il nous permet de nous poser les questions essentielles.

Il est vrai qu'une méthode (quelle qu'elle soit) mal utilisée, peut amener à une grossesse non désirée. Sache qu'aucune méthode n'est fiable à 100%.

A mon humble avis, l'avortement n'est pas une conséquence d'une faille dans la contraception mais du fait que l'accueil d'un enfant paraît impossible (psychologiquement, matériellement...). Il me semble que la vraie question est pourquoi avons-nous tant de mal à accueillir un enfant quand il se présente? Chacun devrait se poser cette question et y réfléchir sérieusement afin de se sentir prêt à accueillir une grossesse imprévue....

Excuse-moi d'insister par rapport à l'injaculation, mais scientifiquement c'est impossible que le sperme puisse passer dans le sang. Le volume du sperme lors d'une éjaculation et de l'ordre d'un dé à coudre, cela ne peut donc pas se voir dans les urines.

Encore merci infiniment pour ton partage. Avec toute mon affection. :bisou:

Bonjour La chèvre,

Si tu n'es pas une accro du thermomètre pour l'instant, tu peux utiliser l'observation de la glaire.

En ce qui concerne la modification des cycles, il est difficile de généraliser car chaque femme évolue de manière différente, en fonction de ce qu'elle est et de son histoire.

Certaines auront des cycles très réguliers jusqu'à la ménopause d'autres non.

La plupart du temps, les cycles sont irréguliers quand la jeune fille commence à avoir ses régles jusqu'à 20/25 ans, puis avec le temps et les grossesses les cycles se régularisent au moins jusqu'à 35 ans environ. Ensuite la femme entre en période de préménopause durant laquelle les cycles raccourcissent puis rallongent progressivement avec des périodes "anarchiques" en fin de préménopause. Tout cela se fait progressivement et la femme a le temps de "voir venir". Lorsqu'elle utilise les méthodes naturelles elle sait où elle en est au jour le jour quant à sa fertilité en notant bien ses observations sur un graphique.

Bien à toi

Quant à toi Laure,

il va falloir que tu t'appelles Laure9 maintenant!!! :D Veinarde, j'espère que tu as une petite pensée et un peu de compassion pour ceux qui t'envient....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, je suis à la recherche d'un moyen de contraception qui ne soit pas trop KKBeurk comme la pilule :furieux:

J'ai entendu parler d'un stérilet sans hormones pour les femmes n'ayant pas encore eu d'enfants (ce qui est mon cas), :huh: c'est le stérilet "nullipar " (je ne suis pas sûre de l'hortographe, désolée...).

Est-ce que quelqu'un l'a déjà essayé, ou connait ce moyen de contraception? :?:

Est-ce vraiment sans hormones? :!:

Y à t-il des effets secondaire comme avec la pilule? :malade:

Merci à tous ceux qui pourrons me renseigner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut,

je n'ai jamais essayé de stérilet, mais voici des liens vers un site qui parle de questions médicales.

j'aime bien ce site, je le trouve plein de bon sens...il balaye pas mal de rumeurs et d'idées farfelues.

lire: les DIU au cuivre sont des dispositifs mesurant moins de 4 cm de long, le plus souvent en forme de " T ", composés de plastique recouvert d’un fil et de manchons de cuivre. Plus la surface de cuivre est grande, plus le DIU est efficace, car c’est le cuivre qui est contraceptif : il est spermicide, ce qui signifie qu’il détruit les spermatozoïdes avant qu’ils aient traversé l’utérus et ne se dirigent vers la trompe (où les attend un ovocyte...)

et

le DIU ("stérilet") n’est pas "réservé aux femmes ayant eu des enfants" ! ! !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Un sujet existe deja sur le forum.......

http://forum.eco-bio.info/index...=126&hl=pillule

..... mais c'est a chacun(e) de trouver sa methode contraceptive.... perso j'ai pas encore trouver celle qui me convient le mieux.... celle qui s'en rapprocherais le plus serait celle du thermometre... mais c'est un peu risquer... ou alors faut juste etre preparé :rougit:

Bonne lecture

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te remercie vraiment beaucoup Florbela pour tes infos sur les DIU au cuivre!!! :bisou:

Ca m"a rassurée de savoir qu'il existait un moyen de contraception sans hormones (je ne le savais pas) et ça m'a permis de lever plusieurs tabous et idées reçues que j'avais sur les "stérilets" :siffle:

. J"avais un peu peur de ce genre de contraception...Et surtout je croyait que ça n'existait qu'avec hormones :furieux:

que je ne supporte pas, vu le nombre incalculable de pilules que j'ai pu essayée, toujours avec des effets secondaires pas très agréables et que je ne veux plus entendre parler... :aie:

alors je suis plus ouverte à ce genre de moyen. Cela dit, j'ai un peu peur de la pose, au niveau douleur... :malade:

Je vais consulter mon gyné et vais voir ce qu'il en pense.

Merci encore pour le lien très intéressant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou nail

suis contente si ça t'ai aidé.

moi aussi, j'ai eu effets secondaires avec pilules.

de plus, sur le long terme, les hormones ça ne peut pas être bon!

comme dit la chèvre, difficile de trouver la méthode idéale...

bonnes recherches!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit infos pour les hommes.... pour une fois que ça ressemble a l'egalité des sexes :P

Ben il existe une methode de "remonte coucougnette" avec un colier de perle qui maintient les testicules au chaud et bloque ainsi la fertilité des spermatozoides :wub:

... infos paru dans Decroisance du mois de decembre ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Nail

En ce qui concerne les DIU, ça n'est pas douloureux, tout au plus désagréable, comme nombre de manipulations chez le gyné, mais y a pas de quoi en faire un plat. En revanche, ma gyné m'a bien expliqué que le stérilet sans hormone favorise les avortements puisqu'il est possible que la fécondation ait lieu et que par la suite l'oeuf ne puisse pas faire sa nidation. Donc il faut aussi réfléchir, d'un point de vue personnel, si cela représente un problème au niveau moral, voire religieux, de savoir que des petits "bébés" existent et meurent par ce dispositif.

Encore une question de choix personnel. Pour ma part, j'ai fait retirer mon stérilet, car il me provoquait des irritations et surtout des contractions douloureuses au niveau de l'utérus, notamment quand je faisais du sport (jogging, trampoline). Il me fallait parfois rester 1 ou 2 heures allongée à grand renfort de spasfon pour que les choses se calment. Donc, on ne peut pas dire que c'est anodin. CQFD.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou !

La Chèvre, peux tu nous en dire plus sur ce truc pour les hommes ?

Cà m'intéresse ! Je n'ai pas envie de prendre la pillule ni de me faire poser un stérilet alors si après les accouchements mon mari povait aussi s'investir un peu, ça m'arrangerait bien !

Je ne connais pas la revue "décroissance". Où la trouves tu ? En kiosque ?

Merci de prendre un peu de temps pour la réponse !

Bonne soirée

Share this post


Link to post
Share on other sites

voir ICI la décroissance, mon marchand de journaux a eu un mal fou à l'obtenir !

je vais voir s'il l'a reçu, quand j'en saurais plus sur le "remonte coucougnette" j'irai voir sur le site de martin winckler pour voir s'il en parle. Martin Winckler, auteur entre autres de

" la maladie de Sachs" (disponible en Folio) a aussi écrit "Contraceptions mode d’emploi " 2003, éd.LE DIABLE VAUVERT.

ce qu'il pense du DIU pour nullipares ( il est pour )

http://martinwinckler.com/article.php3?id_...r_recherche=DIU

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par un grand coup de chance j'ai trouver le journal de la decroissance chez mon GROS libraire (verger des muses)......

Pour la methode ils ne font refference a aucune personne en particulier... juste a la methode cryptorchidie.... a voire avec les moteur de recherche

Je partage aussi ton point de vue Nefoat ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le site de martin winckler, je suis allée y faire une petite balade et j'y ai trouvée des infos très intéressantes :bravo:

Ca m'a permit d'y voir un peu plus clair et de me rassurer sur ce mode de contraception, car pour avoir des infos avec les gyné c'est dur dur :furieux: ils sont pas très objectifs...et pas très ouverts...

Sinon je n'ai pas réussi à trouver ce journal la décroissance, dommage... :pleur:

Mais je ne désespère pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien justement, moi j'ai trouvé que ce monsieur regardait les choses d'un point de vue technique, sans se poser la question de savoir si ingérer des hormones était bon pour les femmes. Lorsqu'il dit que le stérilet n'est pas abortif, c'est dans le sens ou l'oeuf nidé ne tombe pas :

si un DIU au cuivre provoquait un "mini avortement", les utilisatrices de DIU auraient, régulièrement (chaque fois qu’elles sont fécondées, donc pour certaines, chaque mois !!!), un retard de règles indiquant un début de grossesse, puis des hémorragies très abondantes contenant un embryon ; or, ce n’est pas le cas : les retards de règles sur DIU sont rares

mais il oublie qu'on peut aussi considérer qu'un ovule fécondé, même sans pouvoir nider, est déjà un embryon (à mon avis)

et en disant que les règles sont presque contre nature (c'est comme ça que je l'ai compris, puisqu'il trouve idéal de pouvoir n'avoir plus de règles !)

En règle générale, je ne suis même pas du tout d'accord avec le type de propos qu'il tient :

C’est toute la beauté de cette méthode de contraception (qu’il sagisse du DIU au cuivre ou du DIU hormonal) : elle est très efficace et n’agit pas sur le cycle naturel des femmes. C’est pourquoi à l’heure actuelle, John Guillebaud, le plus grand spécialiste mondial de la contraception, la considère comme la plus proche de la « méthode contraceptive idéale », qui reste encore à inventer.
Comme je l’écris dans un autre article de mon site, que penseriez-vous d’un médecin qui refuserait de vous vacciner contre une maladie certainement mortelle sous prétexte qu’il n’est pas d’accord avec les risques hypothétiques de la vaccination ? Vous lui diriez probablement qu’il n’est pas question de son opinion, mais de votre vie. Et vous auriez raison. Pourquoi refuser ce même droit aux femmes qui veulent se faire poser un DIU ?

ou encore

Comprenez-moi bien : je ne suis pas un partisan farouche et exclusif du DIU. Je suis un partisan du choix par la femme de la méthode qui lui convient, indépendamment de la position idéologique et des craintes subjectives du médecin ; bref, d’un choix fondé sur des preuves scientifiques.

et l'homme, il n'a pas le droit de dire ce qu'il pense là dedans ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour...

Un ptit mot pour préciser que le stérilet est très loin d'être une panacée !!!

Par sa présence dans l'utérus il crée une petite inflamation permanente (cad une petite maladie permanente :pleur: ). Par ailleurs il n'est pas forcément sans effets secondaires. Moi j'ai des règles beaucoup plus abondantes d'où problèmes d'anémie. De plus mes règles ne sont plus du tout régulières alors qu'elles l'étaient parfaitement avant! Elles sont aussi parfois douloureuses (jamais avant d'avoir un stérilet) avec des sautes d'humeurs très embétantes à vivre.

Et puis le pompon, c'est des refroidissements style rhumes, maux de gorge etc... Bref une baisse de mes défenses immunitaires (encore une fois, avant le port du stérilet, rien de tout ça... Une santé de fer !!! ).

J'aime bien la méthode de contraception naturelle ,mais c'est un moyen de contraception qui ne peut s'appliquer que dans un couple stable où l'homme participe autant que la femme . Il doit accepter +- 10 jours sur le cycle d'avoir une sexualité différente (cad préservatif ou pas de pénétration - le coït interrompu n'est pas du tout fiable... Je l'ai appris à mes dépends...).

Mais voilà il y a quelques jours, j'ai entendu parler d'une technique reconnue par l'OMS. Il s'agit d'exercices de yoga bien précis et qui nécessitent un enseignement. C'est paraît-il tout à fait efficace et sans aucun effet secondaire :bravo: .

Alors si quelqu'un a des infos je suis hyper demandeuse. Je me réjouis déjà du jour où je pourrai me débarasser de ce :furieux: de stérilet !!!

Sania :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut! J'ajoute mon grain de sel...

Question contraception j'ai eu aussi à faire des recherches car j'ai eu des gros problèmes avec la pilule (cette satanée pilule!)... Aujourd'hui, et depuis maintenant 4 ans, j'en suis à la méthode du calendrier-thermomètre dite sympto-thermique. Observation de la glaire, observation du col de l'utérus, observation des douleurs et autres signes, prise de température tous les matins, tenir un registre de toutes ces infos ont peut-être de quoi en rebuter plusieurs mais je ne pense pas qu'on puisse repousser cette méthode complètement naturelle et qui ne coûte rien (juste un thermomètre mais vous en avez toutes déjà un!) du revers de la main. Le plus grand avantage: tu connais ton corps et tu apprends à identifier des signes avant-coureurs des menstruations, de l'ovulation, des cycles hormonaux... «Connais-toi toi-même» qu'il disait l'autre, alors, pourquoi ne pas essayer vous-mêmes?

Informez-vous avant de dire que c'est pas efficace. Dans mon cas ça l'est en tout cas.

Pimprenelle xxx :accolade:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou .

Je trouve aussi que la methode de contraception naturelle est super efficace. Je l'ai pratiquée pendant un certain temps. Il me paraît cependant clair que cette "méthode" n'est effective que lorque l'homme participe pleinement et que le couple est stable. Mon copain actuel vient d'accepter de s'engager dans cette belle aventure. J'ai rendez-vous chez le gynéco demain pour me débarasser de mon stérilet.

Ceci dit je viens de recevoir des références de livres sur la gestion de son corps par le Tantra, le Tao et le Yoga que je compte bien "étudier". Il y est question de gestion féminine mais aussi d'injaculation masculine. Je ne prendrai pas de risque, mais je trouve aussi que connaître son corps et ses possibilités est fondamental. Il est temps de chercher les solutions à l'intérieur de soi et non plus à l'extérieur :heart:

Sania

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now