Eric

Vitamine B12 Et Compléments Alimentaires

107 posts in this topic

Bonjour à tous,

Suite au sujet sur le CQ10, j'ai eu envie d'élaborer un peu sur le sujet.

J'ai eu au cours d'un trajet en voiture avec Brian Clement entre Auxerre et Troyes une discussion très intéressante sur les compléments alimentaires.

Je suis quelqu'un d'assez opposé à leur utilisation. Brian aussi, de principe, et il l'annonce assez ouvertement dans ses conférences.

Néanmoins, Brian observe une dégradation générale des l'état de santé physique et mentale des personnes qu'il reçoit et une hausse inquiétante des carences diverses. Plusieurs explications à cela : des variétés culturales trop sélectionnés, des terres mortes utilisées comme simples support pour les cultures, des aliments trop prérarés et cuits.

Notre discussion était centré sur la B12, qui est un sujet très discuté en ce moment au niveau médical.

Brian m'a rapporté qu'aux USA, près de 70% de la population était carencée en vitamine B12, une vitamine qui est en fait une bactérie vivant dans le sol, et qui est détruite par l'usage de pesticides. Dans ces 70%, les 3/4 des personnes présentant des déficiences sont des personnes qui ont une alimentation comprenant de la viande et du lait, aliments que l'on annonce comme étant les seuls contenant de la B12. Je l'ai encore lu dans des documents distribués à l'occasion d'un repas pour des enfants à l'occasion de la semaine du goût. On sait bien maintenant que certaines graines germées, la choucroute, certains produits fermentés, les micro algues bleu vert comme l'algue klamath, en contiennent, et probablement d'autres sources végétales ignorées à ce jour.

Brian était très surpris de cette carence (70% !) dans la population qui entraine de nombreux problèmes de sénilité, et a fait beaucoup de recherches personnelles sur le sujet. Depuis plusieurs années, lorsqu'il se rend dans une capitale, il se rend dans les bibliothèques médicales et recherche les plus anciennes planches anatomiques disponibles. Il a ainsi pu retrouver des planches anatomiques dessinées datant de 1700, 1750...etc jusqu'à 2006. A sa grande surprise, un tout petit diverticule présent à la jonction entre l'instetin grèle et le gros intestin était représenté en 1700 de façon assez nette, puis plus atténuée en 1800 et il a progressivement disparu de nos jours ce diverticule n'existe plus. D'après ses recherches, ce diverticule servait à la production et/ou collecte et au recyclage dans le corps humain de la vitamine B12. Le corps humain a été progressivement "trompé" par la dégradation de notre alimentation accompagné de beaucoup de fermentations intestinales et a cru a tort que ces fermentations produisaient de la B12 (si j'ai bien tout compris). Cette découverte fera l'objet d'un article accompagné des photos de clichés dans le numéro de janvier de la revue de l'Institut Hippocrates. Je tacherai de le traduire et de reproduire les clichés.

Quand j'ai parlé de compléments alimentaires, Brian m'a dit que si tout allait bien, nous ne devrions pas en prendre. Malheureusement, un environnement très pollué, quelques générations d'alimentation décadente avec des conséquences anatomiques comme celle décrite ci dessus, des cultures de moins en moins diversifiées et un stress croissant font que la plupart d'entre nous présentent des carences alimentaires. Voilà, ce n'est pas pour faire peur, mais quand on nous dit que nous sommes en décadence, quand Claude Aubert sort son livre sur la diminution de l'espérance de vie, et quand j'ai ce genre de discussion je me dit que nous sommes quand même au bord du précipice, comme tant nous le disent. Alors que de grands défis spirituels nous attendent dans les années à venir.

Alors j'étais de ceux qui avaient des idées assez arrêtées sur les compléments alimentaires (qui sont issus à 70% de la chimie, attention !), mais j'ai dû réviser mes opinions las dessus. Il y existe des compléments scpécifiques pour certains maladies.

Ce qui ressort des deux stages que j'ai organisé, c'est que s'il n'y avait qu'un seul complément à prendre régulièrement pour une personne en bonne santé, cela serait une micro algue bleu vert du lac klamath (la mieux), ou bien de la spiruline ou de la chlorelle.

Et s'il y en avait un deuxième, ce serait des enzymes, qui ne sont pas vraiment un complément mais un outil permettant de découper nos aliments avec plus d'efficacité, surtout quand on mange cuit. Les aliments crus sont accompagnés de leurs propres enzymes pour les dégrader, ces enzymes ont disparu après la cuisson et des années d'alimentation cuite on sérieusement tapé dans les réserves du corps.

Voilà pour ce que j'avais envie de partager.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y aura t il des enregistrements de ces reunions (Nous espérons tous)

et qui nous parle du COQ 10

Share this post


Link to post
Share on other sites
On sait bien maintenant que certaines graines germées, la choucroute, certains produits fermentés, les micro algues bleu vert comme l'algue klamath, en contiennent, et probablement d'autres sources végétales ignorées à ce jour.

je ne veux pas lancer de polémiques, mais quand même : attention, c'est TRES controversé ça.

les associations végés mettent en garde contre cette affirmation. la b12 qu'on dit trouver dans les algues serait une substance "analogue" mais non identique à la B12 et non assimilable par l'humain.

je n'ai pas d'avis personnelle sur cette question, sauf celle-ci : je crois qu'il faut tenir compte du fait que à ce jour, il n'y a pas de preuve scientifique de l'existence de B12 dans les végétaux.

après, comme toujours, c'est à chacun de se renseigner et d'assumer les risques d'un comportement choisi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y aura t il des enregistrements de ces reunions

malheureusement, mon enregistrement a raté intégralement. J'essaie de récupérer des fichiers audio des 2 personnes qui ont filmé en partie.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne veux pas lancer de polémiques, mais quand même : attention, c'est TRES controversé ça.

Justement, mon opinion est que on va bientôt pouvoir parler de ces controverses au passé, à la lumière des carences qui semblent plus importantes chez les personnes consommant des produits animaux. Dès que l'article sera paru début 2007, je le mettrai en ligne.

On peut aussi lire avec intérêt cet article.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'etais moi sur montpellier et brian clement a expliqué la meme chose a quelques details pres qu'il 'a pas pu autant devlopper

si comme toi, eric , je suis opposé aux complements alimentaires , je considere toutefois que la spiruline , surtout produite localement en france ( sis si il y en a!!je peux donner mes cntacts...) peut etre pensée comme un "aliment" a part entiere et non poit un complement alimentaire

pour ce qui est de la klamath , c'est autre chose!!

brian a t il un débutt d'explication concernant cette carence generalisée( plus precisement que le terme de pollution?)

thierry "sine carne/pas steack"

Share this post


Link to post
Share on other sites

MERCI à toi, Eric, pour cet exposé très intéressant permettant de réfléchir différemment à certains sujets.

Si tu as du neuf (en français !) je suis preneur !

BàT,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Eric,

Je te remercie pour ton post sur la B12 et les compléments alimentaires.

Je suis aussi partisan d'éviter les compléments alimentaires et de puiser au maximum les vitamines et nutriments dans les fruits les légumes, les céréales et les légumineuses mais dans certains cas comme les rhumatismes, la dépression, ils me semblent qu'ils peuvent peuvent être un coup de pouce sérieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci eric,

comme complement alimentaire je prend,:

de la vitamine C, de la spiruline,de la dhea,du ginsgeng, de l'huile de bourrache. Voila et je me sent super bien !

je me suis renseigné pour le COQ10 ill parait que c'est surtout pour les malades du coeur...

didier

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour relancer la polmique , je viens de voir en biocop de la "vitamine b12" sous forme de gellules...en fait c'est un extrait de riz complet

que penser de sa bio disponibilité ???je suis sceptique et pense qu'un tel complement artificiel ne fait que traverser notre corps pour terminer dans la fosse ...sceptique , elle aussi ( excusez moi , c'etait trop tentant...)

alors vrai ou faux , la b12 dans l'algue klamath , la spiruline , l'extrait de riz complet et surtout vrai ou faux , notre corps peut il en tirer profit??

j'avoue que devant tant de questions je choisis la facilité de jouer en touche en esperant qu'une alimentation variée , mangée dans la joie et la paix satisfera tous les besoins de mon etre...

thierry "pas steack"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

concernant la B12 et la spiruline, voici ce que j'ai lu sur le site de antenna.ch

--- Citation:

Vitamine B12

Il faut souligner la teneur exceptionnelle en vitamine B12 (cobalamine) qui est de loin la vitamine la plus difficile à obtenir dans un régime sans viande car aucun végétal courant n'en contient. La spiruline en est quatre fois plus riche que le foie cru, longtemps donné comme meilleure source.

Il faut pourtant noter qu' il existe une controverse à propos de la biodisponibilité réelle du complexe B12 de la spiruline chez l'homme.

Certains tests radiochimiques de liaison au facteur intrinsèque nieraient la présence de vitamine B12 "active" dans la spiruline (41). Ces résultats seraient variables selon les souches de spiruline et cette même méthode d'analyse révèlerait de hautes teneurs en B12 "active" dans certaines souches (30).

--- Fin de la citation ---

C'est moi qui ai mis en gras et gras souligné dans la citation.

L'original se trouve ici sous forme de PDF :

http://www.antenna.ch/pdf/aspects_nutritionnels.pdf

J'ai aussi trouvé ce texte:

--- Citation:

VITAMINE B12

La controverse sur la B12 dans la spiruline continue surtout dans les milieux végétariens. Certains prétendent qu'il ne faut pas consommer de spiruline à cause

des analogues de B12 qu'elle contient. Jacques Falquet résume très bien l'état actuel des connaissance sur ce sujet important ainsi :

·Une proportion variable (mais forte) de la vitamine B12 présente dans la

spiruline est en fait un (ou des) analogue dépourvu d'activité B12 chez l'humain

·Cette proportion varie selon la spiruline analysée ; celle de Hawaï contiendrait

36 % de B12 active

·Les analogues de B12 existent dans de nombreux produits alimentaires et sont

naturellement détectables dans la plasma humain

·La vitamine B12 présente dans les comprimés multi-vitamines peut se convertir

spontanément en analogues non-assimilables

·La dangerosité réelle des différents analogues de B12 est actuellement

inconnue (aucune étude clinique sérieuse)

·La littérature scientifique ne rapporte aucun cas de troubles liés à aux

analogues de B12 de la spiruline (plus de 30 ans de consommation de spiruline

dans les pays industriallisés)

·La population du Kanem (ou la spiruline est consommée traditionnellement) ne

semble pas affectée de troubles particuliers (or l'anémie pernicieuse est

mortelle et ses symptômes sont "spectaculaires").

Voilà des arguments pour vos discussions sur les marchés.

--- Fin de la citation.

L'original est ici en format PDF:

http://spirulinefrance.free.fr/Resources/D...mbre%202005.pdf

La citation est à la fin du fichier.

a+

Vincent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi, je trouve que les compléments alimentaires ne devraient pas etre absobées, am oins d'avoir une carence entrainant des maladies.

Je pense que l'alimentatation peut suffire.

Malheureusement, souvent les naturopathes irodologues et autres, prescrisent presque systématiquement des complements alimentaires!! :surpris: Et ils sont pour la plupart tres tres tres chers!!!!!

Ceci dit, si l'alimentation ne suffit plus a nous donner tout ce dont on a besoin, alors, je ne sais plus quoi penser :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

édit modération: post combiné

En espérant ne pas créer un sujet déjà existant ...

Je rebondis sur une question précédente, quant à la vitamine B12. J'ai lu récemment que la vitamine B12 dont on disait qu'elle se trouvait aussi dans les algues, le tofu, certains champignons, les produits lacto-fermentés ... n'en était pas vraiment ( apparence similaire, mais pas la même chose ). Et que par conséquent, seuls les produits animaux en contenaient.

Question : que pensez-vous ou que savez-vous de ces nouvelles affirmations ? Faut-il y croire scientifiquement parlant ?

Si cette dernière affirmation est vrai, que pensez des propositions d'alimentations style alimentation vivante ( ou diète halleluyah, ou végétalisme très strict ) qui exclut totalemnt tout produits animaux, y compris laits ou oeufs ? Dans le sens, comment présenter une diète comme idéale si elle crée à long terme des carences ? Je trouve totalement artificiel de prendre des cachets de vitamine B12, ce n'est pas ce que la nature a prévu pour nous, c'est abberrant.

Je pose ces questions sans soucis de polémiques, mais dans un esprit de recherche d'un régime alimentaire équilibré, convenant à l'homme et respectant le vivant.

A vous lire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
édit modération: post combiné

En espérant ne pas créer un sujet déjà existant ...

Je rebondis sur une question précédente, quant à la vitamine B12. J'ai lu récemment que la vitamine B12 dont on disait qu'elle se trouvait aussi dans les algues, le tofu, certains champignons, les produits lacto-fermentés ... n'en était pas vraiment ( apparence similaire, mais pas la même chose ). Et que par conséquent, seuls les produits animaux en contenaient.

Question : que pensez-vous ou que savez-vous de ces nouvelles affirmations ? Faut-il y croire scientifiquement parlant ?

Si cette dernière affirmation est vrai, que pensez des propositions d'alimentations style alimentation vivante ( ou diète halleluyah, ou végétalisme très strict ) qui exclut totalemnt tout produits animaux, y compris laits ou oeufs ? Dans le sens, comment présenter une diète comme idéale si elle crée à long terme des carences ? Je trouve totalement artificiel de prendre des cachets de vitamine B12, ce n'est pas ce que la nature a prévu pour nous, c'est abberrant.

Je pose ces questions sans soucis de polémiques, mais dans un esprit de recherche d'un régime alimentaire équilibré, convenant à l'homme et respectant le vivant.

A vous lire ...

C'est exact, la seule vitamine B12 assimilable se trouve dans les protéines animales. La vitamine B12 est le seul supplément que je prends : je suis végétalienne depuis plusieurs années et je trouve dans mon alimentation toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires sauf la B12. Je précise que je suis suivie par un médecin nutrionniste

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est exact, la seule vitamine B12 assimilable se trouve dans les protéines animales.

Attention, c'est un sujet très controversé, même dans le domaine de l'alimentation vivante, et je ne pense pas qu'on puisse se reposer sur ce genre d'affirmation.

Il semblerait qu'il existe des sources végétales de B12 comme expliqué plus haut dans ce topic. J'invite chacun à lire le chapitre complet sur la vitamine B12 dans "conscious eating" dont on peut lire de larges extraits sur Google books en tapant "B12" dans "search in this book".

Il y a aussi un article en français basé sur le livre du Dr Gabriel Cousens ici. ou encore une traduction Google d'un de ses articles ici.

J'ai reparlé avec Brian Clement le week end dernier de ses découvertes sur la B12 relatées plus haut. Il est en train d'envisager de réaliser une étude clinique complète sur plusieurs centaines de personnes, cela prendra un an ou deux. Pour l'instant il prévoit la publication d'un article d'ici le mois de novembre, je m'empresserai de le traduire car ce sujet m'intéresse, je suis intimenent convaincu qu'il y a des croyances erronnées qui circulent las dessus.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention, c'est un sujet très controversé, même dans le domaine de l'alimentation vivante, et je ne pense pas qu'on puisse se reposer sur ce genre d'affirmation.

Il semblerait qu'il existe des sources végétales de B12 comme expliqué plus haut dans ce topic. J'invite chacun à lire le chapitre complet sur la vitamine B12 dans "conscious eating" dont on peut lire de larges extraits sur Google books en tapant "B12" dans "search in this book.

J'ai reparlé avec Brian Clement le week end dernier de ses découvertes sur la B12 relatées plus haut. Il est en train d'envisager de réaliser une étude clinique complète sur plusieurs centaines de personnes, cela prendra un an ou deux. Pour l'instant il prévoit la publication d'un article d'ici le mois de novembre, je m'empresserai de le traduire car ce sujet m'intéresse, je suis intimenent convaincu qu'il y a des croyances erronnées qui circulent las dessus.

Eric

Malheureusement, je ne lis pas l'anglais donc impossible pour moi de comprendre cet article.

Et jusqu'à présent les études médicales faites ont démontré qu'il n'y avait pas de B12 assimilable dans les protéines animales ; j'aimerais bien qu'on puisse me démontrer le contraire, mais je n'ai rien trouvé de sérieux sur le sujet.

Les végétaliens qui ne se supplémentent pas en B12 en ont subi les conséquences (parfois très graves). Soyez quand même vigilants à ce niveau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse Iomaga.

En ce qui me concerne, je consomme quotidiennement de l'algue Klamath, qui contient de la B12, donc quelque part, c'est un supplément.

Pour moi, la levure et les aliments lacto fermentés en contiennent aussi...jusqu'à preuve du contraire peut être un jour.

As tu une idée de la composition des compléments que tu prends ?

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci pour ta réponse Iomaga.

En ce qui me concerne, je consomme quotidiennement de l'algue Klamath, qui contient de la B12, donc quelque part, c'est un supplément.

Pour moi, la levure et les aliments lacto fermentés en contiennent aussi...jusqu'à preuve du contraire peut être un jour.

As tu une idée de la composition des compléments que tu prends ?

Eric

Je prends de la vitamine B12 DELAGRANGE, ce sont des ampoules vendues en pharmacie qui ne contiennent que de la B12.

Pourrais-tu STP me donner plus de précisions quant à la présence de B12 dans l'algue Klamath, et dans les aliments lacto fermentés ? (liens vers des études par ex).

Quant à la levure, ce sont uniquement les levures qui poussent sur un sol riche en B12 qui en contiennent (peu) et il faudrait manger des quantités de levures énormes par jour pour couvrir nos besoins en B12 qui sont d'environ 1,5 micro grammes par jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai modifié ma réponse pendant quen tu écrivais la tienne : il y a pas mal d'infos sur cette page.

Pour la klamath, je vais voir ce que je trouve, j'ai beaucoup de doc papier, pas grand chose sur le web.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai modifié ma réponse pendant quen tu écrivais la tienne : il y a pas mal d'infos sur cette page.

Pour la klamath, je vais voir ce que je trouve, j'ai beaucoup de doc papier, pas grand chose sur le web.

Eric

Merci Eric pour ce lien, j'ai lu très rapidement mais je regarderai plus attentivement demain (trop fatiguée là). Je ne sais trop quoi en penser, les médecins végétaliens eux-mêmes recommandant un supplément en B12, alors, que croire ? Tous mes amis végétaliens de longue date se supplémentent. Je vais y réfléchir.

Quelques liens sur la B12 :

http://www.dietobio.com/vegetarisme/fr/vit_b12.html

http://www.vegetarisme.info/vegetarien67.html

http://www.vegetarisme.info/forummessage.p...;id_forum=16417

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'article en francais que tu cites est particulierement interressant , merci eric!!

il pointe pour moi un fait majeur et que l'on retrouve de facon recurrente dans le domaine de la dietetique ( et plus largement encore...) qu'est ce qu'une norme???

l'indicateur doit il etre le symptome ou un dosage en reference a une norme dont on peut questionner la legitimite???

exmple , on mesure ton taux de b12 dans l'organisme alors que tu ne manifestes aucun signe de carence, et ce taux est "en dessous " des normes , du coup tu deviens carencé et donc ...malade!!!

mais nom de diou de qui se fout on????

cette approche la est purement artificielle et surtout totalement coupée du vivvant , du "reel".

doit on alors doser tous les nutriments de l'organisme , "au cas ou....."??? :tete-cogne:

et comparer ces valeurs a quels chiffres , les moyennes de quel type de population? et est ce parceque le francais moyen a un taux lambda de b12 que ce doit devenir la norme de bonne santé???

je me mare :tete-cogne: ...sans etre provoc , je dirais meme qu'a constater l'etat psychique et physique de bon nombre de mes contemporains j'ai plutot tendance a etre effrayé par une norme elaborée sur "leurs " valeurs!!!!!

c'est bidon tout ca , la base ce doit etre le symptome , le ressenti personnel , cessons de detecter tous azimuts , cela ne sert que les richissimes fabriques de medicaments ou de complements alimentaires ( que je fourre dans le meme sac!!!!)

marre de ce dogmatisme! :furious:

ouf , ca y est papy est calmé :sleeping: , merci a vous!!

thierry"pas steack"

Share this post


Link to post
Share on other sites
l'article en francais que tu cites est particulierement interressant , merci eric!!

il pointe pour moi un fait majeur et que l'on retrouve de facon recurrente dans le domaine de la dietetique ( et plus largement encore...) qu'est ce qu'une norme???

l'indicateur doit il etre le symptome ou un dosage en reference a une norme dont on peut questionner la legitimite???

exmple , on mesure ton taux de b12 dans l'organisme alors que tu ne manifestes aucun signe de carence, et ce taux est "en dessous " des normes , du coup tu deviens carencé et donc ...malade!!!

mais nom de diou de qui se fout on????

cette approche la est purement artificielle et surtout totalement coupée du vivvant , du "reel".

doit on alors doser tous les nutriments de l'organisme , "au cas ou....."??? :tete-cogne:

et comparer ces valeurs a quels chiffres , les moyennes de quel type de population? et est ce parceque le francais moyen a un taux lambda de b12 que ce doit devenir la norme de bonne santé???

je me mare :tete-cogne: ...sans etre provoc , je dirais meme qu'a constater l'etat psychique et physique de bon nombre de mes contemporains j'ai plutot tendance a etre effrayé par une norme elaborée sur "leurs " valeurs!!!!!

c'est bidon tout ca , la base ce doit etre le symptome , le ressenti personnel , cessons de detecter tous azimuts , cela ne sert que les richissimes fabriques de medicaments ou de complements alimentaires ( que je fourre dans le meme sac!!!!)

marre de ce dogmatisme! :furious:

ouf , ca y est papy est calmé :sleeping: , merci a vous!!

thierry"pas steack"

Je te comprends mais parfois, lorsque le symptôme arrive, il est trop tard pour faire machine arrière. D'accord avec toi sur le fond mais ne faisons pas non plus n'importe quoi avec notre santé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Iomega et Pastèque,

De ce que j'ai lu et entendu, mais c'est à prendre au conditionnel vu le sujet, il y aurait de la B12 en petites quantités :

- Dans les légumes lactofermentés crus

- Dans certaines algues de mer, certaines en contenant plus que d'autres

- Dans certaines graines germées, la luzerne en contenant beaucoup de mémoire

- Dans les algues bleu vert style Klamath, chlorelle, spiruline

- Dans le jus d'herbe de blé

Je reste vague volontairement, parce qu'il faudrait reprendre ces catégories une par une pour voir les taux, les cumuler pour les comparer à une alimentation quotidienne...etc.

Le fait est que je pense personnellement qu'une alimentation végétalienne "classique" (majoritairement cuite) peut exposer à des risques de carences en B12

Personnellement, en ce moment, je mange des graines germées, du tartare d'algues, de la choucroute de la klamath TOUS LES JOURS, ainsi que du jus d'herbe de blé. Je considère la klamath comme un complément alimentaire, que je prends sur une base quotidienne, je considère donc que je me supplémente. Cela ne me pose plus de problème existentiel, vu la discussion que j'ai eu avec Brian en octobre dernier et que j'ai rapportée en haut de ce topic.

Par contre, je ne conseille surtout pas de ne pas prendre de suppléments en B12. Gabriel Cousens invite de toutes façons à la fin de son chapitre à prendre de la B12 en supplémentation par sécurité, surtout dans des moments de vie singuliers comme la grossesse par exemple. J'invite chacun à faire ses recherches, malheureusement c'est beaucoup plus facile quand on parle anglais, et à tirer ses conclusions. Ce sujet reste très controversé de toutes façons, dans ces cas là le ressenti est une bonne boussole. J'ai initialement réagi en lisant qu'il n'y avait de la B12 QUE dans les produits animaux, ce qui est pour moi et à titre personnel un mythe de l'alimentation occidentale traditionnelle qui permet de justifier bien des aneries nutritionnelles, dont je suis moi même le témoin quand j'interviens dans des cantines.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour à tous,

et les 8 acides aminés essentiels? existent ils en quantité sufisante et assimilables dans une alimentation végétalienne?

amicalement,

nan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Iomega et Pastèque,

De ce que j'ai lu et entendu, mais c'est à prendre au conditionnel vu le sujet, il y aurait de la B12 en petites quantités :

- Dans les légumes lactofermentés crus

- Dans certaines algues de mer, certaines en contenant plus que d'autres

- Dans certaines graines germées, la luzerne en contenant beaucoup de mémoire

- Dans les algues bleu vert style Klamath, chlorelle, spiruline

- Dans le jus d'herbe de blé

Je reste vague volontairement, parce qu'il faudrait reprendre ces catégories une par une pour voir les taux, les cumuler pour les comparer à une alimentation quotidienne...etc.

Le fait est que je pense personnellement qu'une alimentation végétalienne "classique" (majoritairement cuite) peut exposer à des risques de carences en B12

Personnellement, en ce moment, je mange des graines germées, du tartare d'algues, de la choucroute de la klamath TOUS LES JOURS, ainsi que du jus d'herbe de blé. Je considère la klamath comme un complément alimentaire, que je prends sur une base quotidienne, je considère donc que je me supplémente. Cela ne me pose plus de problème existentiel, vu la discussion que j'ai eu avec Brian en octobre dernier et que j'ai rapportée en haut de ce topic.

Par contre, je ne conseille surtout pas de ne pas prendre de suppléments en B12. Gabriel Cousens invite de toutes façons à la fin de son chapitre à prendre de la B12 en supplémentation par sécurité, surtout dans des moments de vie singuliers comme la grossesse par exemple. J'invite chacun à faire ses recherches, malheureusement c'est beaucoup plus facile quand on parle anglais, et à tirer ses conclusions. Ce sujet reste très controversé de toutes façons, dans ces cas là le ressenti est une bonne boussole. J'ai initialement réagi en lisant qu'il n'y avait de la B12 QUE dans les produits animaux, ce qui est pour moi et à titre personnel un mythe de l'alimentation occidentale traditionnelle qui permet de justifier bien des aneries nutritionnelles, dont je suis moi même le témoin quand j'interviens dans des cantines.

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now