Sign in to follow this  
Followers 0
toma_nancy

Centrales thermiques dans la vallée de la moselle [réunion le 18/01]

3 posts in this topic

Bonjour,

Bon d'abord je me présente. JE suis toma - 25 ans d'epinal.

Ce forum me semble être un bon endroit pour aborder le projet de centrales électriques au bois dans la vallée de la moselle (Arches et Eloyes). Pouxeux a refusé le projet.

Voici quelques details, de provenance "non-établie", mais qui me semblent pour le moins intéressants, quoique potentiellements discutables :)

LE PROJET :

Une enquête publique vient de se clore le 4 juin 2006, sur les communes d'ARCHES (site déchetterie vers Dinozé) et d'ELOYES (zone industrielle)dans les VOSGES.

Elle concerne le projet d'implantation dans ces deux communes voisines, en 2008 de deux centrales thermiques de production d'électricité par brûlage de déchets de bois, puissance : 20 MGW par usine. Une autre centrale de même type serait prévue à USSEL en CORREZE.

Le groupe SITECOGEN est à l'origine de cette opération (activité : production d'électricité par la biomasse )

Ce groupe est actionnaire à 49,94 % d'une deuxième société : SOFIMAT S.A. qui elle-même à créée une filiale : SOFIBOIS SARL qui exploitera ces deux centrales.

L'activité transport (400 000 tonnes par an ) sera sous traité à une société vosgienne.

C'est un montage de sociétés en cascade assez obscure, dans lequel se trouve l'intervention d'un fond de pension américain : ARLIGHT CAPITAL.Des subventions

Importantes entreraient dans le montage financier.

LE PROCESS INDUSTRIEL :

Les deux sites consommeront annuellement 400 000 tonnes de bois déchiquetés et résidus de scieries. Mais du fuel et des déchets ménagers et industriels pourront être brûlés (info à confirmer)

Cette ressource sera transportée par camion et collectée en LORRAINE- -FRANCHE COMTE- ALSACE -BOURGOGNE.

Par site une chaudière de 65 MW avec un rendement de 90% produira de la vapeur, avec l'eau provenant du réseau public de distributions (32 000 M3 par an )

Cette vapeur par l'intermédiaire d'une turbine et d'un alternateur de 21 MW produira de l'électricité au réseau EDF.

La cogénération n'est pas prévue, ceci permettrait de récupérer la chaleur résiduelle de la vapeur après son travail mécanique.

Pour cette raison le rendement énergétique du bois consommé s'élèvera au chiffre dérisoire de 31 %….

Après la combustion il restera les déchets sous deux formes, total pour les deux sites

Les mâchefers pour 4560 tonnes par an.

Les cendres pour 17 300 M3 par an.

ANALYSE DU PROJET :

1- Consommation d'eau.

Enorme prélèvement sur la nappe phréatique, via le réseau collectif d'eau potable.

Soit 62000 M3 par an pour les deux sites.

2-La ressource.

C'est un gaspillage énorme de la ressource  bois de la région Est.

De par le rendement de 31 %, c'est deux tiers du bois introduit en chaudière qui est perdu (le rendement est de 90 % dans le cas d'une chaudière utilisée pour le chauffage )

C'est développer régionalement une forte concurrence sur la ressource,  la production lorraine est estimée à 450 000 tonnes par an.

C’est déstabiliser cette partie de la filière bois, alors que déjà certaines entreprises vosgiennes manquent de bois déchiqueté.

C'est priver les habitants et les collectivités locales, de l'utilisation  économique du bois déchiqueté pour les besoins de chauffage (cette quantité de bois permettrait le chauffage de 650 établissements de la taille d'un collège de 500 élèves ).

Cette  utilisation locale de la ressource bois :

-Réduit au minimum les transports et les nuisances écologiques qui s'y rapportent.

-Produit une efficacité énergétique maximum avec 90 % de rendement.

-Est un élément de développement local par le retour aux habitants des économies

réalisées sur un chauffage aux énergies fossiles.

3-Les transports

Les 400 000 tonnes de bois seront transportées par camions souvent sur de longues distances.

Ce sont 20 000 camions par an (chiffre à vérifier) sur les routes avec comme corollaire :

Consommation importante de gasoil et émissions proportionnelles de CO2 et de particules diesel. Résultats opposés, aux efforts actuels pour réduire ces trois paramètres.

A mettre en parallèle, l'aberration de voir les deux tiers du chargement de chaque camion perdu dans le process (cf. 31 % de rendement )

4-Les déchets.

Pas de recyclage prévu pour les déchets industriels. Ils seront déposés en décharges de types CET classe 1 ou 2.Encore une pollution supplémentaire :

Machefers = 4500 T. Cendres = 17 330 M3.

5-Intérêt économique.

Cet investisseur est intéressé seulement par la valeur préférentielle du KWH payé par EDF dans le cadre du soutien à la production d'électricité par énergies renouvelables. Actuellement, il serait question de 50 à 80c le KWH, alors qu’EDF ne rachète que 8c le KWH d’électricité produite dans les centrales hydrauliques.

C'est donc le consommateur qui paiera l'opération : Sur la facture EDF, voir la ligne

" Contribution au service public d'électricité " = 0,0045 € au 1° juillet 2006, destiné à payer ce différentiel.

6- Pollution atmosphérique.

Enormes quantités de CO2 produites, gaz toxiques issus de la combustion des autres déchets (à préciser), et gaz d’échappement émis par les poids lourds.

Il est à craindre que toute la zone comprise entre Epinal et Remiremont, ainsi qu’ entre Hadol et Docelles soit concernée…

CONCLUSION :

Cette opération a pour seul but la rentabilité financière pour les actionnaires de SOFIMAT, sous couvert de développement des énergies renouvelables.

C'est un pillage de la ressource bois des communes forestières de nos départements et régions du Grand Est. Ceci aura pour conséquence un gaspillage insensé de cette richesse collective, avec en retour des conséquences lourdes sur le plan écologique.       

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, on fait parfois passer beaucoup de choses sous couvert de la mode des énergies renouvelables: "bio"masse, "bio"carburants, dont le bilan n'est pas toujours très écologique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Voila, demain soir jeudi 18 janvier, à 20h30, réunion d'information du collectif anti-centrale biomasse au centre culturle d'eloyes

toma

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0