Sign in to follow this  
Followers 0
sarah48

césarienne, je suis en colère........

29 posts in this topic

coup de fil d'un copain,

"elle est née,... par césarienne..."

Le therme était dépassé depuis trois jour,

déclenchement,

72h de contractions avec un bébé qui ne descend pas, tête inclinée du mauvais côté,

péridurale,

bébé ne descend pas,

césarienne sous deuxième péridurale..........

je me sens triste, profondément triste.

quand laissera-t-on les bébés tranquilles, et décider de leur moment?

quand arretera-ton de considerer l'accouchement comme un acte médical à haut risque?

Nous parents devons faire entendre nos besoins et avons le pouvoir de faire évoluer les conditions de naissance de nos enfants.

sarah, triste, en colère, mais déterminée

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, il y a risques et risques. C'est sur qu'il faut "aider" lorsque l'enfant (ou la mère ) sont en danger. Néanmoins, par risque, actuellement, on dirait que c'est le corps médical qui se couvre au maximum, on sait pourquoi... (ps, je ne cautionne pas, qu'on ne se méprenne pas), d'ac avec toi, c'est navrant...

Pour la petite histoire, ma fille est née, 6 jours après terme, on lui a -on m'a- foutu lma paix, pas de provocation ni rien, top top!!

Et comme disait feu mon arrière grande belle mère à l'époque "t'en fais pas, quand la pomme est mûre, elle tombe!". Comme cette petite phrase a pu me soulager!!

En tout cas bienvenu à cette petite fifille!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'aime beaucoup cette expression "qd la pomme est mûre, elle tombe".

je la garde ds un coin pour les futures mamans que je verrai ds le cadre de notre asso de parents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends ta colère Sarah48.  :tete-cogne:

Chaque fois que j'entends parler de déclenchement d'accouchement, je suis également très triste. Et très mal...

A la fois pour les parents (qui parfois le subisse) mais surtout pour l'enfant.

Cette plannification forcing est le premier manque de respect dont les adultes marquent le nouveau né -qui arrive tout bousculé- et c'est dur à accepter.

Je ne peux pas croire que cet acte n'aura pas de conséquence sur cet être là.

Share this post


Link to post
Share on other sites

et à grande échelle , sur notre société.

Michel Odent fait un paralléle entre condition de naissance et respect de notre planète....

on est mal barré...

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est aussi aux parents de "bien" choisir le professionnel qui va les aider.

nous,on a eu 5 enfants(ça a bien sur été plus difficile pour ma femme que pour moi..) et lors du premier accouchement,on n'avait pas vraiment fait gaffe à tout ça,on était trés jeunes(19 et 21 ans)l'accouchement a été difficile mais pas catastrophique,mais aprés,c'était en 1980,ils continuaient à ne donner au bébé que de l'eau sucrée le premier jour(pour qu'il se vide soit disant...)connerie des années 50,alors que,moi à l'école d'agriculture on m'avait apris qu'il fallait donner le colostrum aux jeunes mammifères le plus tôt possible,on passait pour des arriérés à vouloir persister à allaiter le bébé par sa mère,ect..un jour(à 3 ou 4 jours)que ma fille avait 3 boutons sur le visage,quand elle est revenue de la toilette elle sentait la franboise,on pense qu'ils lui ont donné des antibios sans notre accord,et quand on est partis elle avait un point rouge d'une piqure,on ne sait pas si c'était d'une prise de sang pour les test de dépistage de maladies graves(ça c'est bien)ou si ils ont faitle BCG sans notre accord(vu qu'ils avaient bien sentis qu'on était contre les vaccinations.

bref sans être complètement catastrophique,on n'était pas vraiment contents d'eux,on a donc changé de gynécologue pour les enfants suivants,et là sans être écolo,on a eu un bon professionnel qui respectait nos choix,mais maintenant avec le regroupement des maternités,ça ne serait plus possible de changer de clinique,c'est pas facile tout ça,l'accouchement à la maison,ma femme n'a jamais voulu et elle a peut être eu raison,car pour le dernier à 4,9kg,ça a été assez difficile et on a eu bien peur,mais finalement,il a passé quand même sans trop de casse sauf une 5° épisiotomie

Share this post


Link to post
Share on other sites

que je rejois ta colère, sarah !

ça commence à bouger, mais c est si lent...

bises

Maïpi, qui fut concernée (2 césariennes, puis 2 naissances par "voie basse" bref, 2 vrais accouchements quoi ! dont le dernier à la maison... ah... que ça fit du bien !!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

[bonjour

Je voudrai juste signaler que les cesariennes sont evidememnt contre nature cela signifie qu'il existe souvent des complications apres..j'en ai subies 2 et on peut dire que ça ete un vrai massacre !!!!!! heureusemnt pas pour les bebes........

Avant je n'avais pas un poil de ventre j'etais tres mince et musclee et là il m'ont detruit ma ceinture abdominale!! je vous raconte pas le ventre que j'ai pris les organes qui se " baladent " expression d'un medecin d'ou mauvaies digestion etc etc.....Les douleurs, les contorsions que je suis encore obligee de faire parfois pour que ça se replace !!!!

Ce n'est que grace aux methodes naturelles que je remet tout en place !! Par ailleurs si j'avais entrepris l'une d'elle ( que je ne connaissais pas à l'epoque) je n'aurai jamais subi de cesarienne......

Pour les hopitaux ils y vont fort !!! ainsi ma niece etait branchee de partout ma mere ( grand mere) qui a vu ça a vu rouge elle leura ordonne de retirer tout ça !! ( la petite allait mourir soi- disant) je ne l'ai pas vu mais ils l'avaient perfusee par tout pour un bebe qui vient de naitre........

Comme ils rechignaient ma mere s'est rendue avec un pediatre de l'exterieur........( ça a barder !!) eh bien le lendemain la petite n'avait plus ses sondes et perfusions et etaiit prete à sortir !! comme par enchantement elle etait gueri !!! n'allerr pas dire qu'apres ils ne font pas d'experience sur les gens!!!......;

Aujourd'hui elle a 25 ans se porte bien et est infirmiere liberale à la campagne ( au passage elle ne pouvait plus les supporter à l'hosto ou elle travaillait)

Le probleme des hopitaux dans l'ensemble c'est son manque d'humanite et de ..........Compassion........Dommage car certains medecins; aide soignants infirmiars y croient et font leur maximum....... :chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Sarah,

Je suis d'accord avec toi : le système médical joue à des jeux de petit enfant... ils ne connaissent pas la santé...sinon ils ne seraient pas médecins...

Je souhaite t'apporter un autre point de vue...celui qui part de l'hypothèse de la réincarnation qui pour moi est certain...ainsi que 80% de la planète.

Pour moi, chercheur en santé, il est important de connaître le chemin de vie de l'être qui arrive...et s'il décide de naître par césarienne, c'est son choix aussi...comme l'âme décide de son prénom...qu'elle souffle aux oreilles de ses parents...

Pour information, quand l'être décide d'arriver par césarienne, c'est qu'il choisit de ne pas savoir qu'il est né...car au moment du passage du col, il y a tout un jeu d'électromagnétisme et tout un système qui se met en route au niveau des énergies du corps...

Ceci est un choix en fonction de sa mission, qu'est-il venu faire sur Terre ? il a donc besoin de cet outil , de cette protection pour parvenir à obtenir ce dont il a besoin (vital, essentiel)...puis vient le jeu avec la mère...(jugements, culpabilisation etc...) qui vient faire grandir la mère, lui montrer ce qu'elle doit lâcher : possession, pouvoirs, attentes etc...

La responsabilité est aux parents...quand cesseront-ils de faire des enfants pour eux ?

Quand cesseront-ils de répeter le schéma de reproduction ?

Quand conscientiseront-ils qu'ils doivent préparer leur terrain avant de déposer la graine ? comme le fait un jardinier, un artiste de la Terre...conscient de la Terre...

Quand cooscientiseront-ils qu'ils peuvent communiquer avec l'être depuis, voir avant la conception ?

Quand conscientiseront-ils qu'ils sont au service de l'âme qu'ils accueillent...?

Et peut-être bien que tant d'âme decident la voie de la césarienne afin de se protéger des mensonges et du chantage des adultes et d'être pas trop abîmé au moment où ils devront communiquer leur créativité, leur Nature...pour venir apporter leur beauté au changement planétaire...

Un point de vue que je viens partagé...

Share this post


Link to post
Share on other sites

très émue de te découvrir, xblanco :coeur-anime:

Il y a 20, 18 et bientôt 16 ans, j'ai donné la vie à Châteauroux accompagnée par l'équipe de Max Ploquin : repas végétariens à la demande, sortie de la maternité après cicatrisation de l'ombilic, l'allaitement en place, la sécurité de base aussi, large accueil de la famille, peu importe les techniques, la jeune femme que j'étais est née maman.

En septembre prochain, ma grande de 20 ans va entrer à l'école de sage-femme, elle va apprendre, se faire formater, mais elle est si ouverte à la vie !

Je veux bien recevoir, pour elle (elle est là), tous les liens, toutes les références utiles, merci :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ixblanco, ton message me questionne...

Tu penses qu'un enfant va s'incarner chez un couple en particulier parce qu'il sait que 9 mois plus tard une équipe de médecin va faire foirer un accouchement (en déclenchant, allongeant, monitorant, stressant etc la mère) qui aurait pu se passer très bien avec une autre équipe (ou avec personne du tout d'ailleurs ;) )?

Parce que sinon j'ai du mal à comprendre qu'un enfant choisisse la césarienne lorsqu'elle est finalement induite par l'équipe médicale...?

Et que la responsabilité est aux parents de choisir les meilleurs accompagnants, je ne le nie pas, le soucis c'est que ce n'est pas toujours possible... déjà parce que des accompagnants comme témoigne Mirtali, ou Pithiviers, les SF libérales etc, à il y en a peu, et puis aussi parfois on croit s'être entouré des meilleures personnes, et puis non... Ou bien tu crois que tout ça ce n'est pas un hasard, que c'était "écrit" et/ou nécessaire, quand les choses ne tournent pas comme espéré, même quand on s'est "responsabilisé" ...?

Ca me questionne parce que je suis persuadée que si mon fils aîné est né par césarienne quelque part c'était quelque chose de nécessaire, cet énorme électrochoc que ça m'a fait, et les changements fondamentaux que j'ai du opérer dans ma vie, au final ça m'a plus fait avancer que n'importe quoi d'autre... Ca pour moi j'en suis persuadée, mais pour lui? Aurait il donc décidé de naître ainsi, et pourquoi...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Est-ce qu'on ne confondrait pas deux choses? La première que tout dans la vie a un sens, même le pire, et qu'il nous faut être à l'écoute de nos propres expériences? N'est-ce pas cela être "en éveil"?

La seconde qu'il est du droit de chacun de faire ses choix, de ne pas suivre bêtement un troupeau qui impose une route toute tracée, un protocole foireux tel que celui de l'hôpital lors d'un accouchement etc? Le droit d'être plus qu'un numéro sur un dossier médical?

Je sors de la chez la gyné pour mon RDV annuel, et je suis en colère parce qu'elle m'a passé un savon: selon elle accoucher comme je l'ai fait dans une maison de naissance, sans médecin, est complètement dingue, mais je suis une inconsciente!!

Inconsciente?? En posant un choix?? C'est un comble!! :furious::furious::furious:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Croline,

(J'aime ton Avatar, je me rappel de l'histoire avec le renard...elle me fut soufflée à un moment afin de comprendre l'acceptation de mon âme...(asthme en réel)...le circonflexe qui cache le "s" et l'équilibre du "t" qui n'existe plus avec la sexualité...revoir notre vieux françois...)

C'était une petite parenthèse hors-sujet...

je te répond entre les lignes, je ne sais si cela va fonctionner pour la mise en forme, je test :

Ixblanco, ton message me questionne...

Tu penses qu'un enfant va s'incarner chez un couple en particulier parce qu'il sait que 9 mois plus tard une équipe de médecin va faire foirer un accouchement (en déclenchant, allongeant, monitorant, stressant etc la mère) qui aurait pu se passer très bien avec une autre équipe (ou avec personne du tout d'ailleurs ;) )?

Le hazard n'existe pas...c'est quand dieu ne veut pas faire parler de lui...et avec des "si" on peut refaire le monde...en tournant en rond...

Oui il y a choix avant même l'incarnation, une sorte de contrat à trois...et l'âme choisit à 99% la façon dont se passera sa naissance...

(La nativité n'existe que très peu, sauf encore chez les peuples authentiques qui ont survécu à l'imposition...)

J'ai connu beaucoup de Femme faisant ce que l'on appel souvent un travail sur soi, acceptation de l'être qui arrive, compréhension des différentes dimensions etc...qui souhaitaient accoucher à la maison et qui finirent à l'hopital ou autre en césarienne...il n'y a pas de culpabilité à avoir de la part des mères...elles font tout ce qu'il leur possible en fonction de leur limitation et c'est justement celles-ci que choisit l'être qui s'incarne...pour les manques des parents (je parle de manque, pour moi les défaults n'existent pas). il vient faire grandir le terrain...

Parce que sinon j'ai du mal à comprendre qu'un enfant choisisse la césarienne lorsqu'elle est finalement induite par l'équipe médicale...?

L'équipe médicale, je dirais enfonce le clou des limitations...mais oui, l'être choisit ses confrontations ou/et protections...

Et que la responsabilité est aux parents de choisir les meilleurs accompagnants, je ne le nie pas, le soucis c'est que ce n'est pas toujours possible... déjà parce que des accompagnants comme témoigne Mirtali, ou Pithiviers, les SF libérales etc, à il y en a peu, et puis aussi parfois on croit s'être entouré des meilleures personnes, et puis non... Ou bien tu crois que tout ça ce n'est pas un hasard, que c'était "écrit" et/ou nécessaire, quand les choses ne tournent pas comme espéré, même quand on s'est "responsabilisé" ...?

tout à fait d'accord...

Ca me questionne parce que je suis persuadée que si mon fils aîné est né par césarienne quelque part c'était quelque chose de nécessaire, cet énorme électrochoc que ça m'a fait, et les changements fondamentaux que j'ai du opérer dans ma vie, au final ça m'a plus fait avancer que n'importe quoi d'autre... Ca pour moi j'en suis persuadée, mais pour lui? Aurait il donc décidé de naître ainsi, et pourquoi...?

je trouve que tu as tout compris...et pourquoi l'a-t-il choisit : pour son futur !!!

Il y aujourd'hui des maisons de naissance à mettre en place, j'y travail, si certain sont interressés afin de les créer, ils faut donc des responsables, pionniers, ils peuvent me contacter...

Je travail aussi dans le dialogue avec l'être (d'avant la conception jusqu'à 3/4 ans) en troisième language, celui de l'image...les résultats sont des plus émouvants que j'ai pu vivre, quand l'être dit quoi manger à la mère, ce qu'il est venu faire, d'où il vient...Quelle beauté de vivre une nativité...je ne l'ai pas vécu comme père mais comme expérimentation avec des couples dans cette approche là... :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ca me questionne parce que je suis persuadée que si mon fils aîné est né par césarienne quelque part c'était quelque chose de nécessaire, cet énorme électrochoc que ça m'a fait, et les changements fondamentaux que j'ai du opérer dans ma vie, au final ça m'a plus fait avancer que n'importe quoi d'autre... Ca pour moi j'en suis persuadée, mais pour lui? Aurait il donc décidé de naître ainsi, et pourquoi...?

J'ai un parcours similaire au tien, Croline. C'est la césarienne pour Florence qui fait que je me bats comme un lion pour protéger de cela mon enfant suivant. Ma prise de conscience "écolo" vient de là. Avec un accouchement normal, peut-être n'aurais-je pas senti cette urgence de créer du lien avec mon enfant, n'aurais-je pas autant porté et n'aurais-je pas arrêté de travailler, peut-être que je n'allaiterais plus depuis longtemps, je ne sais pas. Je ne crois pas non plus que c'est "fini" une fois que la césarienne a lieu. L'enfant et la mère ont des ressources pour se réparer.

Perso, j'ai eu aussi le problème que cette première césarienne pour certains implique une césarienne à chaque fois. J'ai enfin rencontré quelqu'un qui accepte de me suivre et de m'accompagner respectueusement dans l'accouchement, avec le moins de gestes médicaux possibles, mais ça a été un parcours du combattant.

@Ixblanco: je me demande dans le cas de Florence si ce n'est pas moi qui ai choisi, par peur, de ne pas accoucher. Je ne m'en sentais pas capable. Pour Florence, j'ai vécu une grossesse pleine d'angoisse. Cette fois-ci, je suis zen et sûre de ma capacité à mettre au monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste pour témoignage :

J'ai eu ma 1ère par césarienne en urgence (provoqué car therme passé) résultat : elle était coincée donc césarienne après avoir tenté les forceps et ventouses puis la péridurale qui n'agissait plus. Bref très mal vécu pour moi et mon bb. Aujourd'hui âgée de 8 ans les relations sont tjrs difficile avec elle suite à l'acouchement et ce qui s'en est suivie.

Par contre pour le 2ème : aucun problème et un très bon souvenir de mon acouchement qui s'est passé par voie basses. Tout ça pour dire qu'il ne faut pas penser encore que si le 1er est par césarienne le second aussi.

Autre chose : les césariennes d'aujourd'hui n'ont rien à voir avec celle d'avant (et heureusement) ma cicatrice est toute petite, pas de douleurs, pas de poils au ventre. Bref aujourd'hui elle sont (en général) plutôt bien réussie et donc mieux acceptées je pense. (bien que moi il m'a fallu plusieurs années).

Pour ce qui est d'avoir le choix : je reste perplexe : étant trop étroite une césarienne était quand mm envisagée. Le second est passé sans problème mais c'est parce que j'ai accouché un mois avant therme et donc le gabarit n'était pas le mm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:coeur-anime: cadeau aux mamans, aux anciens actuels et futurs bébés, un texte de Julos Beaucarne :

Les bébés ne naissent plus le dimanche, mon amour, on les force à sortir du ventre de leur mère n’importe quand, or, seuls les bébés savent le moment précis ou ils doivent sortir du ventre de leur mère mais souvent hélas l’homme de science n’attend pas que le bébé frappe à la porte, il est pressé de finir sa journée, pourtant, c’est son métier de mettre au monde des bébés. On dirait qu’il a même oublié qu’il fût un bébé lui-même alors il n’attend pas que le bébé frappe à la porte pour sortir, il force le bébé à sortir parce que l’homme de science, le cerveau de cette opération magique et délicate... eh bien... hélas, il a autre chose à faire. Pourtant c’est primordial pour un bébé de sortir au bon moment de sa maman, la maman sait peut-être mieux que l’homme de science quand le bébé veut sortir, elle le sait, elle le sent, ça fait 9 mois qu’ils vivent ensemble, il n’y a pas moyen de vivre plus proche que ça, ce me semble, ça me paraît être du pur bon sens, bon sang de bonsoir. C’est primordial pour un bébé de sortir au bon moment du ventre de sa mère pour pouvoir se sentir toute sa vie au bon moment, à la bonne place, à sa place quoi. La naissance d’un enfant c’est un moment fixé par les astres, par le cosmos lui même. Ne forcez pas le bébé à sortir, s’il n’est pas prêt, si vous le forcez, il se sentira brimé, il sortira inachevé du ventre de sa mère, il ne se sentira pas respecté, on lui aura appris dès sa naissance à se plier à la loi des hommes qui veulent que la terre entière avec et y compris les bébés leurs soient soumis, ils veulent dès la naissance faire tout de suite des bébés, des esclaves de la vitesse qui obéissent au doigt et à l’oeil aux diktats de la discipline scientifique, ils ne veulent surtout pas que les bébés goûtent le plaisir de naître, qui est peut-être le plaisir le plus raffiné qui soit: ce moment de sa naissance, de sa libérance, il va le retenir toute sa vie dans la mémoire de sa chair, de sa peau.

Les bébés ne naissent plus le dimanche, mon amour, c’est tellement dommage. Je voudrais ne voir sortir les bébés du ventre de leurs mères qu’au moment où ils le décident. Ne forcez pas les bébés à courir dehors de leur mère, donnez-leurs leur chance de naître à leur rythme et de commencer dans la joie une vie autonome en accord avec le monde. Les hommes se croient les maîtres de l’univers, ils savent un peu mais pas tout, souvent ils ne prennent pas en compte l’horlogerie secrète de la naissance. Libérez les bébés du carcan du temps. Ca fait longtemps qu’ils sont en route. Un bébé vaut bien qu’on s’attarde à sa naissance pour faire la fête, c’est lui qui sera le demain. S’il vous plaît, ne cassez pas dès la naissance le demain des êtres à venir.

Julos Beaucarne 10 Avril 2008

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Mirtali pour cette citation...

il est touchant de lire des vivants...

Share this post


Link to post
Share on other sites
:flowers: Oh oui! Merci Mirtali! Quel chouette texte! Il m'émeut... Je ne savais pas que Julos était encore dans l'action, c'est tout récent ce texte, où est-ce que tu l'as trouvé?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ixblanco, oui cet avatar c'est la première peinture de ma fille vers ses 2 ans, née par voie basse de façon respectueuse, et qui m'a fait prendre conscience de la force que je pouvais avoir en moi... Et mon fils, né donc par césarienne, souffre... d'asthme.

J'aime beaucoup le respect que tu mets à parler de "manques", qui tire un trait sur cette culpabilité bien judéo-chrétienne, car dans le fond tu as raison, inutile de culpabiliser, mais être conscient de ses limites et chercher à aller au-delà pour un meilleur équilibre, c'est sûrement plus juste...

Formidable si tu travailles à offrir des lieux de naissances plus respectueux! Ici en Belgique nous sommes un peu plus chanceux même si ce n'est pas encore idéal non plus...

Elbereth, c'est vrai que nos parcours se ressemblent. Je suis contente que tu aies trouvé l'accompagnant qu'il vous faut (tu avais reçu mon MP à propos de Bl'A?)

Wyve, parcours similaire aussi puisque BB1 déclenché pour "dépassement de terme" (à 40 SA et 5 jours :rolleyes: ... un vendredi, veille de vacances de Pâques... Mirtali, tu imagines que le texte de Julos me parle beaucoup), et pour BB2 il me manquait soit disant 4 mm (!!) et donc on voulait me re-césariser. Mais je ne les ai pas laissés faire, et heureusement! Ma puce avait sensiblement les mêmes mensurations que son frère... Par contre le fait que les césariennes laissent moins de traces physiques, je ne pense pas que ça fasse automatiquement qu'elles soient mieux acceptées. Pour avoir été au côtés de femmes en ayant subi (dans le cadre de l'association Césarine et même bien avant), j'en ai vu/lu des femmes traumatisées, malgré que les suites post op aient été nickel...

Et pour la relation avec l'enfant, c'est vrai que ça change la donne... J'ai pris le parti d'en parler à mon fils, déjà tout bébé, avec des mots simples, et puis à chaque anniversaire je lui raconte le jour de sa naissance - avec des détails en plus chaque fois... un fois nous avons regardé des photos de césariennes ensemble, il était très curieux, et "content" quelque part de voir comment il était né, ça fait partie de son histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, j'ai une question qui est peut être hors sujet... Vos témoignages sont vraiment enrichissants et magnifiques.

Je ne suis pas encore maman, mais je compte le devenir un jour :)

Et je me demande : quels sont les risques si un bébé dépasse le terme? s'il reste 5, 10, 20 jours ou un mois de plus dans le ventre de sa mère ? (si jamais c'est possible) ? Ne peut-on pas supposer une erreur dans la date de calcul du début tout bêtement ? Y a t-il un moyen de refuser de se faire provoquer si tout va bien pour la maman et le bébé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour, j'ai une question qui est peut être hors sujet... Vos témoignages sont vraiment enrichissants et magnifiques.

Je ne suis pas encore maman, mais je compte le devenir un jour :)

Et je me demande : quels sont les risques si un bébé dépasse le terme? s'il reste 5, 10, 20 jours ou un mois de plus dans le ventre de sa mère ? (si jamais c'est possible) ? Ne peut-on pas supposer une erreur dans la date de calcul du début tout bêtement ? Y a t-il un moyen de refuser de se faire provoquer si tout va bien pour la maman et le bébé ?

Voir aussi quelques infos ici

http://larbreabebes.free.fr/Pages/p_acc_decl.htm

On y dit notamment que le terme de 40 semaines précises n'est peut-être pas le même pour toutes les femmes!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci beaucoup pour vos réponses.

ca me semble tellement naturel d'attendre patiemment le jour qu'aura choisi le bébé si tout se passe bien....

une très bonne copine à moi est née après 10mois passé dans le ventre de sa maman... elle est née en 1982 ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0