Sign in to follow this  
Followers 0
bricou

VACCIN OREILLONS

15 posts in this topic

Hello je suis une maman de 3 enfants . Mon fils ainé a 16 ans et n'a pas eu les oreillons. Evidemment il est presque imposssible de l'attraper cette maladie, de nos jours, car tout le monde ou presque se fait vacciner. Je voudrais le faire vacciner maintenant mais on ne me propose toujours lque le ROR.

Est-ce quelqu'un peut me dire si on peut trouver ce vaccin - uniquement celui des oreillons - et pas les autres, en Suisse (ou ailleurs ) et dans de bonnes conditions de sécurité d'utilisation . En France c'est impossible!

D'avance merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je connais les pb des oreillons chez les adultes, mais je connais aussi les pb des vaccins ..... De plus, il n'est pas dit que votre fils sera immunisé. Désolée, mais le mythe du vaccin bouclier magique contre les maladie, je n'y crois plus.

Par contre, la réalité du vaccin poison (c'est ce qu'ils ont été pour moi - et pour bcp d'autres qui ne feront jamais la connexion entre leur pb de santé et la vaccination), j'ai vu, vécu et je vis encore et encore pour de nombreuses années.

Un ex : j'ai eu à l'age de 7 ans le vaccin contre la rubéole (rougeole / rubéole pour être exacte). Et depuis l'âge de 7 ans, j'ai des rhumatismes ... Tous les jours, tout le temps. Pas de répit. Et puis, vacciner une gamine de 7 ans contre la rubéole ?!?!!! Aujourd'hui, 30 ans, je n'ai pas (et ne veux pas) d'enfant. Alors la rubéole ...

On a continué à me vacciner - et ce jusque l'âge de 17 ans, alors si vous voulez des histoires de vaccins, j'en ai plein :furious: !

Laissez votre fils décider avec les vrais données du pb. Et avec du temps aussi.

Myo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour , je rejoins à 100% Myo.

Moi aussi je ne crois plus à la mythologie vaccinale. Moi aussi je suis victime de vaccins et à seulement 24 ans je regrette TOUS LES JOURS d'avoir eu ces poisons dont le sinistre vaccin HB!!!!!

Que ce soit chez les humains (adultes et enfants) ou chez les animaux, ne pas vacciner c'est mettre déjà toutes les chances de son côté sur le plan sanitaire, après....faire cela ne dispense pas d'avoir une saine hygiène de vie mais force est de constater que, se faire vacciner en ayant une saine hygiène de vie ce n'est PAS DU TOUT un gage de bien être et d'absence de problèmes...

En 2 ans de temps, j'ai pu lire des centaines de témoignages de victimes: diabète, sclérose en plaques, autisme, épilepsie, coma, décès, etc

UNE VRAIE HECATOMBE ET LE VERROU MAJEUR PERMETTANT LA POURSUITE DE CE VERITABLE DESASTRE C'EST, comme l'a dit à si juste titre Myo, LE FAIT QUE LA GRANDE MAJORITE DES VICTIMES NE PENSENT PAS A FAIRE LE LIEN, pensant simplement avec leur cancer, leur asthme, leur leucémie, leur diabète, leur SEP etc que c'est juste "la faute à pas de chance"!

Les vaccins sont un vrai fléau et avec mes problèmes de santé, moi non plus je n'aurai pas d'enfants mais il est très très clair pour moi que si j'en avais avec ce que je sais, jamais je n'accepterais que ceux-ci reçoivent la moindre goutte du moindre vaccin, jamais!

Je préférerais mourir que d'infliger ça, par ma décision à qui que ce soit.

J'ai un jeune chaton depuis quelques mois et là aussi, avec ce que je sais, je ne pourrais plus me regarder dans une glace si je faisais quand même vacciner ce chat parce que contrairement à l'époque où mes 3 autres ont été vaccinés, ici je sais les faits, j'en ai pris connaissance.

Le véto pourra donc poireauter ad vitam avec ces poisons, ce sera rien du tout et elle est rayonnante de santé sans ça ce qui ne m'étonne plus du tout!!!

Bonne santé à tous sans cette vaccinomanie débilitante et si contre-productive!!!

Bien cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai reçu le ROR à 18 mois, "comme tout le monde". Et quand j'ai été faire ma visite d'avant mariage chez le médecin... surprise, je n'étais pas immunisée contre la rubéole... En fait, mon immunité n'était pas suffisante pour me protéger contre la maladie. Je trouve criminel de vacciner des enfants contre cela, ce qui reporte le problème à l'âge adulte, où la maladie est la plus dangereuse!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait d'accord avec toi Elbereth...

Ceci dit, ça peut arriver aussi quand on a fait "naturellement "la maladie dans l'enfance. J'ai fait la rubéole, mais mon immunité était insuffisante lors de la prise de sang à l'âge adulte...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout à fait d'accord avec toi Elbereth...

Ceci dit, ça peut arriver aussi quand on a fait "naturellement "la maladie dans l'enfance. J'ai fait la rubéole, mais mon immunité était insuffisante lors de la prise de sang à l'âge adulte...

OUI Viou MAIS statistiquement parlant le bon sens penche tout de même vers la non vaccination des enfants aussi jeune afin de leur laisser la chance de s'immuniser naturellement parce que si en effet la rubéole est une affection qu'on peut faire plusieurs fois, il faut quand même noter que le taux de réinfection est de 50% après vaccination alors que de seulement 5% donc qqn de vacciné dans l'enfance ou même à l'âge adulte garde 10X plus de risque que qqn de naturellement immunisé d'être réinfecté or la réinfection peut malformer le foetus aussi!!!

Selon le cours de virologie médicale de la fac de médecine de Lille, le risque qu'une femme non immunisée (naturellement ou artificiellement) fasse une rubéole pendant la seule période à risque de sa grossesse (cad le seul premier trimestre) est de 1/10 000

Quand on sait que même en cas d'infection de la mère pendant ce premier trimestre , période critique, le foetus ne sera malformé que dans 20 à 30% des cas maxi, étant parfaitement normal dans tous les autres cas, cela fait une probabilité en valeur absolue (d'avoir donc un enfant réellement malade) de:

1/10 000 X 30/100= 0,0023%!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

En revanche, comme en atteste l'étude suivante:

Annals of the Rheumatic Diseases 1986;45:110-114

....55% des femmes vaccinées vont développer de l'arthrite ans les semaines qui suivent la vaccination or certaines arthrites peuvent ne jamais disparaitre comme en atteste notamment le témoignage ci-dessus de Myo.

0,0023% d'un côté et 55% de risque de l'autre; tout est clair et tellement clair que cela doit expliquer que les médecins semblent tenir à leurs articulations puisque selon une enquête parue dans Jama, magazine médical le + lu au monde (JAMA; 245(7): 711-13), 78% des médecins interrogés déclarent refuser ce vaccin pour eux-mêmes et ce pourcentage monte même à 91% de refus parmi les gynécologues pourtant quotidiennement au contact de patientes enceintes!

Faites ce que je dis pas ce que je fais en somme...elle n 'a définitivement pas beau visage cette médecine de maladie!!!!!!!!!!!!!!

Bien à vous tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
OUI Viou MAIS statistiquement parlant le bon sens penche tout de même vers la non vaccination des enfants aussi jeune afin de leur laisser la chance de s'immuniser naturellement parce que si en effet la rubéole est une affection qu'on peut faire plusieurs fois, il faut quand même noter que le taux de réinfection est de 50% après vaccination alors que de seulement 5% donc qqn de vacciné dans l'enfance ou même à l'âge adulte garde 10X plus de risque que qqn de naturellement immunisé d'être réinfecté or la réinfection peut malformer le foetus aussi!!!

Selon le cours de virologie médicale de la fac de médecine de Lille, le risque qu'une femme non immunisée (naturellement ou artificiellement) fasse une rubéole pendant la seule période à risque de sa grossesse (cad le seul premier trimestre) est de 1/10 000

Quand on sait que même en cas d'infection de la mère pendant ce premier trimestre , période critique, le foetus ne sera malformé que dans 20 à 30% des cas maxi, étant parfaitement normal dans tous les autres cas, cela fait une probabilité en valeur absolue (d'avoir donc un enfant réellement malade) de:

1/10 000 X 30/100= 0,0023%!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

En revanche, comme en atteste l'étude suivante:

Annals of the Rheumatic Diseases 1986;45:110-114

....55% des femmes vaccinées vont développer de l'arthrite ans les semaines qui suivent la vaccination or certaines arthrites peuvent ne jamais disparaitre comme en atteste notamment le témoignage ci-dessus de Myo.

0,0023% d'un côté et 55% de risque de l'autre; tout est clair et tellement clair que cela doit expliquer que les médecins semblent tenir à leurs articulations puisque selon une enquête parue dans Jama, magazine médical le + lu au monde (JAMA; 245(7): 711-13), 78% des médecins interrogés déclarent refuser ce vaccin pour eux-mêmes et ce pourcentage monte même à 91% de refus parmi les gynécologues pourtant quotidiennement au contact de patientes enceintes!

Faites ce que je dis pas ce que je fais en somme...elle n 'a définitivement pas beau visage cette médecine de maladie!!!!!!!!!!!!!!

Bien à vous tous

:blink::blink::blink:

J'ai jamais été très copine avec la vaccination mais alors là ... Je ne pensais quand même pas que le rapport risque/bénéfices était à ce point là .... :wacko:

Je suis scandalisée !

C'est à ce demander où est le bénéfice qu'en retirent les services publiques... eux qui pleurent pour le trou de la sécu ... !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui "simplement naturelle" MOI AUSSI JE SUIS VERITABLEMENT SCANDALISEE.

Il y a 2 ans j'ai décidé que je voulais connaître le mieux possible le sujet et j'ai dévoré des dizaines d'ouvrages, en anglais, en français, j'ai lu et entendu des centaine sde victimes de vaccins, j'ai épluché des études, lu des magazines, etc mais aussi des livres favorables aux vaccins pour pouvoir comparer et j'ai été effarée de voir à quel point il était évident de s'apercevoir que la vaccinologie n'avait RIEN de scientifique, que ce n'était qu'un vulgaire ramassis d'incohérences, de mensonges, dissimulations et invraisemblances.

C'est odieux

Mais hélas, plus c'est gros plus ça passe on dit....

Les gens sont très naïfs et très maléables hélas, Big Pharma fait d'eux ce qu'elle veut parce qui quand on fait peur à qqn on peut en tirer ce qu'on veut et qu'elle elle a un intérêt financier évident. Je ne suis pas spécialement conspirationniste et je n'irais pas forcémment jusqu'à dire que Big pharma a la volonté de tuer et de rendre malade mais ce qui est sûr et certain pour moi c'est que la cupidité est telle que si cela doit coûter la vie et la santé à des millions de gens aux 4 coins du monde et bien tant pis, ça n'émeut pas Big Pharma qui serait quand même prête à verser une larme sur une perte en bourse.

Avec le vaccin anticancer du col c'est pareil, c'est une horreur: un vaccin qui a déjà fait 25 morts officiels (mais combien en vrai?) aux Usa, plus de 8000 effets gravissimes (là aussi officiels), tué en Autriche (qui elle, par bon sens a cessé de recommander et de rembourser ce poison vaccinal), tué en Allemagne mais il a aussi déjà tué en France et en Belgique même si la presse n'en a pas encore parlé. Je l'ai contactée et j'espère que ça va bouger car c'est de plus en plus grave là. Hier encore je lisais le témoignage d'une américaine qui a une image anormale du foie après ce vaccin (moi j'ai la même chose mais après le vaccin HB, autre vaccin transgénique comme le gardasil), une autre jeune de 16 ans est en train de perdre la vue depuis qu'elle a fait ses 3 doses et figurez-vous que le médecin a osé lui dire que c'était parce qu'elle ne nettoyait pas assez les verres de ces lunettes!!!!!!!!

Une autre maman écoeurée disait encore hier soir (hier aprem aux USA car décalage horaire) qu'elle allait envisager un procès contre Merck vu l'état de sa fille et qu'elle voulait plus s'impliquer dans le combat contre ce poison alors je vais la contacter et nous allons voir comment nous pourrions faire un partenariat USA/Europe d'information sur les dangers de ce poison foudroyant. Il le faut parce que le bonheur et la vie des gens sont en jeu et aussi comme vous l'avez dit que cela va nous coûter à nous tous bien de l'argent via les cotisations sociales (trou de la sécu!!)

Bien à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Selon le cours de virologie médicale de la fac de médecine de Lille, le risque qu'une femme non immunisée (naturellement ou artificiellement) fasse une rubéole pendant la seule période à risque de sa grossesse (cad le seul premier trimestre) est de 1/10 000

C'est interpellant!!

Ce chiffre est-il calculé dans un environnement où tout le monde est vacciné (donc contamination probable faible) ou dans des familles où tous les enfants font la rubéole...? (panique si la maman est enceinte?)

Une autre question: si la vaccination marche si mal, pourquoi n'entend-on plus jamais parler dans notre entourage d'enfants ou d'adultes qui font la rubéole?

(pareil pour le typhus, la diphtérie etc)

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est interpellant!!

Ce chiffre est-il calculé dans un environnement où tout le monde est vacciné (donc contamination probable faible) ou dans des familles où tous les enfants font la rubéole...? (panique si la maman est enceinte?)

Une autre question: si la vaccination marche si mal, pourquoi n'entend-on plus jamais parler dans notre entourage d'enfants ou d'adultes qui font la rubéole?

(pareil pour le typhus, la diphtérie etc)

J'ai pas assez épluché le sujet (mais avec tout ce que je lis, ça fait un sujet en plus à ma liste à découvrir ...) pour répondre de manière posée ... mais je peux donner un avis qui me vient à l'esprit, comme ça.

Je dirais que personnellement, je ne pense pas que les vaccins soient totalement " inefficaces ", leur rôle est d'immuniser contre un ou plusieurs virus donné, et en général on va dire que ça fonctionne plutôt bien pour ce rôle là.

De plus les épidémies commencent toujours par quelque part. et quelqu'un refile la maladie à quelqu'un qui... bref. Alors forcément, moins de gens seront malades, moins il y a de risque d'être au contact avec le virus.

Auparavent on avait parfois 10 ou douze enfants... imagine une rougeole dans une telle famille, on peut être sûr que les 12 enfants seront atteints, et donc ça fait exploser les statistiques ... (Tout ça pour dire que les chiffres c'est bien mais qu'il faut comparer ce qui est comparable)

Maintenant, pourquoi ces maladies sont en régression, il y a aussi une autre explication, tu parles du Typhus notamment, bin je pense que l'hygiène de vie y est pour 80% au moins !

Faut voir la réalité en face : on a la chance ne ne plus vivre entassés dans des trous humides, de ne plus travailler 50 heures par jour à un dur labeur qui use le corps, de pouvoir se laver quotidiennement (à tord ou à raison), de manger à sa faim (et même plus qu'à sa faim), et de pouvoir courir à l'hosto dès la moindre suspicion du moindre bobo...

On ne vit plus non plus à côté de fleuve-égoût où traînent n'importe quelles crasses, à commencer par des carcasses d'animaux de boucherie morts qui empestent et amènent choléra et autre joyeuseté... (Oui, je me passionne aussi d'histoire et je fais ma généalogie, donc je me suis renseignée de la situation dans laquelle vivaient mes ancêtres dans ma ville il y a à peine une centaine d'année ...)

Forcément ça fait une sacrée différence !

Mais même, admettons (ou faison semblant) que la réponse à ta question est que l'hygiène ET les vaccins ET la moinde probabilité d'être en contact avec le virus; ont apporté une nette régression d'un certain nombre de maladies, ok, et tant mieux, mais pour moi le problème est ailleurs.

L'ennui pour moi dans les vaccins, ça serait plutôt tous les additifs (aluminium, mercure, sulfites, ... et que sais-je encore) qu'il y a dans les vaccins, et dont on connaît pourtant la toxicité.

Il y a ensuite le fait qu'on vaccine les enfants trop tôt (système immunitaire immature) et pour trop de chose en même temps. (dans la nature tu as qd même peu de chances d'être au contact du tétanos, de la dypthérie, de la coqueluche et de la polio en même temps...) En tout cas, c'est l'avis de la fondation Kousmine dans leur bouquin les 5 pilliers de la santé.

Et puis aussi, j'ai lu je ne sais plus trop bien où, l'hypothèse qu'à force d'être vacciné contre tout, le système immunitaire n'a plus " rien à se mettre sous la dent " et fini par s'attaquer à notre propre corps, ce qui expliquerait l'explosion des allergies, et des maladies auto-immunes. Tiens... les rhumatismes et les problèmes inflammatoires inexpliqués sont souvent d'origine auto-immunes, non ? Le corps se détruit lui-même !... d'où polyarthrite, et tout la triclée de saloperie de maladies.

Attention je ne dis pas que seuls les vaccins sont responsables de ces maladies, bien que dans certains cas précis, on a vu que oui (cf le lot de témoignages) mais d'une manière générale, sans être les seuls responsables, probablement qu'ils apportent leur lot d'entraves au bon fonctionnement naturel du corps et participent à nos " maladies modernes "

Les services de santé peuvent brandir leur statistique de régression de la rougeole en Europe ... d'autres pourraient brandir leur statistiques prouvant la progression fulgurantes des allergies, des cancers et des maladies auto-immune ou orphelines cette dernière décennie.

Lien de cause à effet ? Je ne sais pas, mais il y a en tout cas matière à réfléchir. "L'épidémie" de cancers me paraît plus inquétante que celle de la rougeole en tout cas ...

De plus les avis divergent, chaque pays a ses propres conseils ou obligation en matière de vaccins. Les combinaisons ne sont pas les mêmes d'un pays à l'autre. L'âge auquel on préconise de vacciner les enfants non plus... Certains gouvernements font littéralement peur aux parents et obligent la vaccination d'une manière forte tandis que d'autres sont plus souples (en Belgique seul la polio est obligatoire) même s'ils désinforment aussi et conseillent tout un pannel de vaccination que majorité des gens acceptent sans se poser la moindre question.

Alors, qui croire dans tout ça ?

En tout cas, refusons les méthodes d'intimidation qui tentent à culpabiliser les gens en disant que non-vaccination = maladies = mort = parents indignes. N'oublions pas que la vaccination est très récentes à l'échelle de l'histoire et qu'on a bien vécu sans avant ...

Sur ce, bonne nuit à tous et toutes ! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il est possible que ce chiffre de 1/10000 soit celui dans une société ou une majorité d'enfants sont vaccinés en effet MAIS avant l'introduction du moindre vaccin contre cette affection plus de 90% des jeunes femmes en âge de procréer avaient déjà fait la rubéole et étaient donc immunisées à vie!

Le risque de rubéole congénitale restait donc très marginal. Bien moins risqué que les risques du vaccin qui allait arriver...

La question de savoir pourquoi on entend moins parler de cas de rubéole?

J'y répondrai en disant que moi j'entends souvent parler de cas de rubéole chez des enfants ou des adultes qui ont été vaccinés et, d'autre part si cela ne parait pas c'est surtout parce qu'il y a un grand tabou vaccinal et ce tabou, dans les faits, se traduit par la désastreuse tendance anti-sccientifique de systématiquement nier et réétiquetter les maladies quand elles apparaissent malgré le vaccin. On veut donc nier chaque échec vaccinal autant que possible parce que les effets secondaires deviennent si patents pour "le bon peuple" qu'on n'a plus trouvé que ça pour sauver la face du branlant rapport bénéfices/risques!!

On parle par exemple de bronchite asthmatiforme pour éviter de reconnaitre une coqueluche chez un vacciné , d'état grippal chez un vacciné contre la grippe.

On a aussi procédé de la sorte en changeant très vite et de façon fort malhonnête les critères diagnostics de la polio peu après l'arrivée du vaccin aux USA en 56. Cela biaise tout évidemment au niveau des statistiques avant/après. En effet avant on parlait de cas de polio sans nécessairement avoir vérifié cela au labo, on se limitait souvent à la clinique tandis que dès après l'introduction du vaccin on a exigé un temps de paralysies bien plus long pour pouvoir parler de polio (alors que la polio peut ne pas générer de paralysies dans 99% des cas ou le plus souvent des paralysies très transitoires!)et des examsn systématiques de laboratoires!

Alors oui bien sûr que le taux de polio a fort baissé mais dans le même temps on s'apercevait que le taux de méniningite aseptiques (= cas de polio réétiquetés) avait augmenté de 300% et les virus echo et coksakie ont eux aussi explosé (par compensation, la nature ayant horreur du vide) et il faut savoir qu'ils peuvent eux aussi dans certains cas causer des paralysies!!!

Moi je vous dis : on perd CLAIREMENT au change avec cette vaccinomanie.

Je lisais dans l'excelent livre "La société cancérigène, lutte-t-on vraiment contre le cancer?" du Dr Geneviève Barbier et d'Armand Farrachi que les cas de cancer avaient commencé à devenir vraiment perceptibles au plan statistique il y a 200 ans pour augmenter toujours plus depuis ce moment là. Ce livre est sorti en 2004. 2004-200=? 1804.

Que s'est-il passé aux alentours de cette date??

On a commencé à faire le tout premier vaccin du monde: le vaccin de Jenner contre la variole (commencé en 1796)

Ce vaccin était connu pour causer des cancers de la peau à l'endroit des scarifications et des leucémies surtout.

Vu qu'un cancer peut mettre des années avant de se déclarer, ce laps de temps entre 1796 et 1804 est tout à fait compatible, ça colle fort bien.

Idem pour le rôle fort suspecté des vaccins antivarioliques et antipolio dans la genèse de l'épidémie de sida.

Sans vaccins, la santé avec notre hygiène actuelle, assez de nourriture, les antibio (qui auraient moins été prescrits à tout va car sans vaccins et bien nourris les gens auraient été moins malades donc moins de résistance aux antibio aux effets désastreux!!) serait éclatante sur tous les plans au niveau statistique par rapport à ce qu'elle est aujourd'hui. Jamais aucun "trou de la sécu" n'existerait, c'est si évident que ça donne envie de pleurer que les pseudos experts machin ou untel continuent par leur aveuglement de nous mener à notre perte!!!!!

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites
On parle par exemple de bronchite asthmatiforme pour éviter de reconnaitre une coqueluche chez un vacciné , d'état grippal chez un vacciné contre la grippe.

Il y a une forte recrudescence des coqueluches pour le moment, vous le saviez?

Mon homme (qui a l'art d'attraper des trucs bizarres) l'a eu il y a 2 ans. il a vu deux spécialistes pneumologues qui ont certifié qu'il était IMPOSSIBLE de faire une coqueluche de nos jours. Et qui se sont arrangés pour "perdre" la prise de sang :victory:

NB: il était vacciné ET l'avait déjà faite quand même dans l'enfance.

Finalement c'est notre médecin de famille qui a posé le diagnostic car...son épouse l'avait attrapé aussi :rolleyes:

En tout cas les symptômes sont tellement effrayants qu'il est impossible de les confondre avec une bronchite asthmatiforme!

On joue sur l'angoisse des parents. J'imagine mon petit bébé avec les même symptômes, et je dois admettre qu'il n'en sortirait pas vivant...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, oui on jour sur la peur c'est évident et je pourrais donner milles exemples.

Pour n'en citer que deux on peut visiter le site

www.varicella.be

et un site en anglais pour vanter le vaccin mais de façon plus subtile (en faisant croire à un site neutre, objectif):

www.doitforyourbaby.com/

Le Dr Leduc pédiatre belge aujourd'hui à la retraite mais qui a une expérience de plus de 40 en pédiatrie explique dans un de ses ouvrages qu'il déconseille le vaccin contre la diphtérie, contre la rougeole et contre la coqueluche et explique que pris en main par des homéos ces pathologies ne se compliquent jamais.

Ainsi un enfant avec une rougeole aura sans doute belladona parfois morbillinum, pour la coqueluche le remède de choix est pertussinum et cela aurait aussi grandement pu aider votre mari!!

En ayant pris cela cela aurait vite résolu son problème et analyses de sang ou pas, en le résolvant cela aurait été une preuve de plus, à posteriori que c'était bien la coqueluche!!

Bien à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Consulter un homéopathe nécessite ici une assurance complémentaire que nous n'avons pas (vu qu'on consulte peu (ou pas) de médecin...

Par contre les huiles essentielles l'avait bien aidé!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou Viou, ne croyez pas que je sois riche car c'est tout le contraire et je n'ai pas d'activité professionnelle à cause des ravages du vaccin HB...

Je pense que, si ce n'est pas déjà fait, cela pourrait vous être utile de lire "La mafia médicale" du Dr Ghislaine Lanctôt radiée pour avoir osé écrire ce chef d'oeuvre de bon sens et de vérité ainsi que sa suite logique le livre "Le procès de la mafia médicale" de Joachim Schaffer qui raconte son simili-procès devant l'ordre des médecins du Québec....

Vous verrez à quel point les assurances sont souvent à l'opposé des intérêts de notre santé dans ce système actuel!

Bien à vous

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0