sarah48

Ségolène et la scolarisation des trois ans

15 posts in this topic

je reprend le sujet de Maïpi,

car il a été détourné de son origine,

c'est dommage.

il serait intéressant qu'un max de personnes aille sur son site pour laisser un commentaire.

il y en a déjà , mais c'est mieux d'être nombreux à in terpeller cette candidate.

personnellement, je ne fais pas l'école à la maison,

mais je suis contre l'obligation scolaire à n'importe quel âge.

voici le lien

http://www.desirsdavenir.org/debats/list.php?182

bonne lecture

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai repris sur le site de LAIA quelques propos de Ségolène et Nicolas

C'est à vomir !

Ségolène Royal

alors ministre déléguée chargée de l'enseignement scolaire

lors de la séance sénatoriale du 29 juin 1998 au Sénat, portant sur le projet de loi relatif au renforcement de l'obligation scolaire

"S'agissant, tout d'abord, du droit de l'enfant à l'instruction, je veux rappeler à mon tour, après M. le rapporteur, que plusieurs milliers d'enfants échappent chaque année à l'école de la République. Bien souvent, au nom de l'instruction dans la famille, ces enfants sont maintenus dans un état d'inculture, d'ignorance, ou, pis encore, embrigadés, aliénés, maltraités.

[...]

Si, au XIXe siècle, était prévue la possibilité d'instruction dans les familles, c'est parce que le réseau d'écoles que nous avons aujourd'hui n'existait pas.

Il ne faut donc plus permettre que cette possibilité offerte par la loi soit détournée de son objet ou utilisée pour mettre en péril le droit de l'enfant à l'instruction.

[...]

Il ne faut pas que la présente loi ait un effet contraire à celui qui est recherché et que, en réglementant la scolarisation dans la famille, celle-ci se trouve banalisée, voire encouragée

[...]

En conclusion, je voudrais souligner que la scolarisation des enfants doit être la règle parce que la personne humaine exige, pour s'élever à sa dignité, d'être éduquée à la citoyenneté, de connaître et de rencontrer l'autre dans sa différence et dans son égalité dès le plus jeune âge, d'accéder au savoir et à la connaissance pour résister à l'obscurantisme.

Interdire à l'enfant cette expérience fondamentale, c'est l'exclure de l'humanité, c'est le soumettre aux hasards des influences, c'est le rendre plus vulnérable en le faisant moins libre."

Retrouvez ces propos sur le site du Sénat

Sur son blog

"Nous voulons que l’école, avec la culture et les valeurs qu’elle véhicule, avec son rôle social, reste l’un des socles de notre société. Nous devons donc réussir à restaurer cette fonction d’égalité de tous devant l’éducation."

Retrouvez ces propos sur le blog de Ségolène Royal

-----------------------------------------

Nicolas Sarkozy

alors président de l'UMP et ministre de l'Intérieur

lors d'une réunion des nouveaux adhérents, au sein de l'UMP

"L'école est obligatoire, on ne demande pas l'avis de celui qui ne veut pas y aller. Il y va comme des générations avant et après lui. On va à l'école parce que c'est son devoir, parce que c'est un droit, mais on y va. On apprend ce que l'on a à apprendre et lorsque l'on est assez grand, c'est-à-dire après 16 ans, on décide de ce que l'on fait, mais pas avant. Ce n'est pas un choix.

L'absentéisme scolaire doit être sanctionné et lorsqu'une famille ne met pas ses enfants à l'école, les allocations familiales doivent être mises sous tutelle, parce que sinon elles ne servent à rien."

Retrouvez l'intégralité du discours sur le site de l'UMP

A noter l'article L131-2 du Code de l'Education :

L'instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l'un d'entre eux, ou toute personne de leur choix

=> l'école n'est donc pas obligatoire !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce rappel salutaire, concernant ces 2 zigotos qui se présentent, toujours le m^me amalgame entre instruction familiale et secte, instruction familiale et obscurantisme... Leur discours est à l'encontre des notions de liberté et de responsabilité individuelle. Moi cela me révolte, et le mot est faible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque vous faites un regroupement des positions sur le sujet, je vous recolle ce que j'ai mis dans le sujet dédié à José Bové :

L’éducation

Là, je recopie : "L’éducation, la formation doivent devenir une priorité nationale. Le Service Public de l’Éducation a été durement attaqué, fragilisé par des contre-réformes libérales. Pour faire réussir partout, tous les jeunes, Nous voulons nous donner les moyens d’un grand service public national, laïque de l’éducation, fondé sur la gratuité réelle de la maternelle à l’université." Tout est dit, non ? Pas la peine d’en rajouter ?

Les mesures ? En vrac pour ne pas vous lasser : budget du ministère de l’Éducation Nationale fixée à 7% du PIB, abrogation de la loi Fillon, obligation de scolarité de 3 ans à 18 ans, carte scolaire rétablie, le bac maintenu comme diplôme garantissant l’accès aux études supérieures, sans sélection à l’entrée à l’université.

http://www.unisavecbove.org/spip.php?article799

On peut continuer avec les autres candidats ? Ce genre de topic regroupant les positions de chacun sur des sujets précis est peut etre plus pratique...

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut continuer avec les autres candidats ? Ce genre de topic regroupant les positions de chacun sur des sujets précis est peut etre plus pratique...

Bonne idée ! Parce que celà ne sert à rien de taper sur l'un si les autres font pareil :ermm:

Il faudrait plus farfouiller chez Sarko ( beurk...) voir Bayrou, besancenot et tutti quanti....

au premier qui trouve !

Share this post


Link to post
Share on other sites

En quoi la scolarisation obligatoire vous semble cohercitive ????

Personnellement (et tout comme Ségo : :langue: )je considère que l'école de la république est garante, entre autre choses, de la formation d'une culture commune nécessaire à la cohésion des habitants d'un même sol (région, pays, union de pays...). C'est bien plus facile d'être solidaires quand on se reconnaît dans l'autre, non?.. Ca n'empêche bien sûr pas les différences individuelles ;) .

C'est évident que certains parents sont tout à fait à même d'instruire eux-même leurs enfants, en plus de les éduquer.

Mais c'est quand même mieux que certains enfants soient contraints d'aller à l'école... : elle est aussi un facteur de réduction des inégalités de réussite dans la vie professionnelle future. Un enfant scolarisé dès la maternelle apprendra plus facilement à lire qu'un enfant rentré à l'école en CP...si, si. Et les habiletés en lecture conditionnent le reste des apprentissage!

Alors si on oblige certains enfants à fréquenter l'école dès leur plus jeune age parce qu'ils en ont besoin, alors mieux vaut tous les obliger. Car sur quels critères devra-t-on se baser pour considérer que tel ou tel parent est un pédagogue plus compétent qu'un autre?

Après, que les valeurs ou la culture transmises par l'école ne correspondent pas aux mutations de la société, et que ses performances dans la formation de tous les éléves ne soient pas toujours fameuses.......ben je suis d'accord. Mais si on veut que ça change, y'a qu'à militer ;) .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hein29.gif ...bon sang, mais c'est bien sûr! et la marmotte emballe le chocolat dans le papier alu Inclassable93.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien Catherine ? Tu me trouve à côté de la plaque ? :noexpression:

Désolée mais je pensais (encore naïvement je suppose) que l'un des rôles majeurs d'un forum était de permettre la discussion entre ses membres. C'est pourquoi j'ai simplement demandé des éclaircissements sur votre façon de voir, tout en exposant (très succintement) la mienne.

Alors, si tu ne veux pas me répondre, pas de problème, et puis comme ça je risque pas de te comprendre.

Je vais quand même faire un tour sur les autres posts traitant ce sujet, j'y trouverai peut-être quelqu'un d'assez charitable pour dialoguer amicalement avec une pauvre candide... :original:

Share this post


Link to post
Share on other sites
-----------------------------------------

Nicolas Sarkozy

alors président de l'UMP et ministre de l'Intérieur

lors d'une réunion des nouveaux adhérents, au sein de l'UMP

"L'école est obligatoire, on ne demande pas l'avis de celui qui ne veut pas y aller. Il y va comme des générations avant et après lui. On va à l'école parce que c'est son devoir, parce que c'est un droit, mais on y va. On apprend ce que l'on a à apprendre et lorsque l'on est assez grand, c'est-à-dire après 16 ans, on décide de ce que l'on fait, mais pas avant. Ce n'est pas un choix.

L'absentéisme scolaire doit être sanctionné et lorsqu'une famille ne met pas ses enfants à l'école, les allocations familiales doivent être mises sous tutelle, parce que sinon elles ne servent à rien."

Retrouvez l'intégralité du discours sur le site de l'UMP

A noter l'article L131-2 du Code de l'Education :

L'instruction obligatoire peut être donnée soit dans les établissements ou écoles publics ou privés, soit dans les familles par les parents, ou l'un d'entre eux, ou toute personne de leur choix

=> l'école n'est donc pas obligatoire !

il faudrait faire préciser ces propos, car ils me semblent avoir été dit dans le contexte de l'absentéisme scolaire et non pas de l'instruction en famille. Attention à ne pas sortir des phrases à tout va du contexte d'une conversation ... :noexpression:

nb: je tiens à rectifier ça, cela ne veut pas dire que je suis pour Sarco.

Par contre je vois qu'en ce qui concerne Ségolène, c'est clair et net qu'elle est contre l'IEF... :furious: les termes 19ème siècle ça me fait faire des bons...

vous êtes mal barré amis français... il semble qu'aucun candidat ne veuille laisser la liberté d'enseignement tel qu'elle est actuellement...

triste...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, oui Kristo, j'ai bien conscience que le terme "cohercitif" véhicule la notion de contrainte, et que cette dimension est présente dans toute scolarisation obligatoire. Je l'ai employé dans un sens un peu péjoratif mais j'aurai effectivement dû utiliser un terme plus fort pour traduire ce que je pense être votre ressenti.... :rolleyes::blush: .

Quand je dis que je pense que l'obligation scolaire pour certains enfants est nécessaire, et dès la maternelle, je précise que c'est parce qu'elle est un facteur de réduction des inégalités de réussite dans les apprentissages futurs à l'école élémentaire. Et, je crois que les enfants vivant dans un milieu familial qui n'est pas en mesure de les instruire, et ce pour X raisons (travail des 2 parents, niveau d'étude des parents, différenciation éducative selon le sexe de l'enfant ...), bénéficient donc d'une scolarisation précoce.

Mais je comprend tout à fait que d'autres enfants ne réussissent pas à trouver leur place à l'école et pour des raisons très diverses malheureusement (en dehors des valeurs consuméristes on peut également parler du climat opressant d'une classe de 35 élèves, du poid des programmes sur la conduite d'une journée scolaire, de l'uniformisation des comportements...); je pense aussi aux enfants handicapés pour lesquels peu d'efforts sont faits. Bien entendu qu'il est cruel de sacrifier le bien-être de ces enfants-là !!!

C'est pourquoi je voudrai savoir sur quels critères on peut se baser pour obliger quelques uns à suivre une scolarité dit "normale" (avec les inconvénients qu'elle entraîne) et autoriser l'école à la maison pour d'autres ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est pourquoi je voudrai savoir sur quels critères on peut se baser pour obliger quelques uns à suivre une scolarité dit "normale" (avec les inconvénients qu'elle entraîne) et autoriser l'école à la maison pour d'autres ?

Je pense que justement il de devrait pas avoir d'inégalité, de préférences... on devrait tous avoir le choix et donc ne pas obliger les uns aux détriments des autres etc.

la majorité des parents choisiront de toutes façon l'école, par habitude, par facilité, pcq ils la jugent adéquate... ou pcq ils n'ont pas le temps (parents travaillant tous les deux).

les quelques parents scolarisant leur enfant à domicile sont souvent soit des "riches" payant instructeurs et nounous à prix forts, soit des parents un peu bohèmes, préférant les méthodes alternatives sans raison particulière "essentielle", voir des parents dont les enfants ne s'intègrent pas dans les systèmes scolaire (enfants surdoués, handicap, hyperactif, différent...)

Cette poignée de personnes ne menaceront pas le lourd dinosaure qu'est l'institution scolaire "officielle" !

Vouloir "o-bli-ger" les enfants à aller à l'école dès trois ans (sous couvert de je ne sais quelle bonne raison 'souvenez vous de la secte untel" blabla) c'est pénaliser ces quelques parents qui veulent expérimenter une vie différente et aspirent simplement à ce qu'on les laisse tranquille !

C'est faire une "tempête dans un verre d'eau" et encore mettre des bâtons dans les roues de ceux qui "ne marchent pas dans le rang"

les politiques n'ont-ils pas d'autres chats à fouéter que de faire la chasse aux sorcières ?? l'institution scolaire est en chute libre, il est temps de redresser la barre, ne feraient-il pas mieux de s'occuper de cela d'abbord?

De plus les gens qui scolarisent les enfants à domicile sont souvent des parents responsables et instruits eux-même.

Et enfin il y a des contrôles de l'état, pour vérifier que les enfants "apprennent bien quelque chose"...

cela suffit à évincer les abus, et remettre dans le circuit les enfants que les parents ne mettraient pas à l'école par "je m'en foutisme" ou pour leur bourrer la tête (intégrisme religieux)

donc franchement...

Je vois pas où est le problème ! :noexpression:

Foutons la paix aux gens nom d'une pipe ! :furious: on est en démocratie me*r*de !

Il faudrait faire entendre d'avantage notre voix. interpeller les politiques, marre qu'ils prennent des décisions pour des sujets qu'ils ne connaissent pas, par lesquels ils ne sont pas concernés et au sujet desquels ils ne rencontrent pas les personnes concernées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kristo : j'ai déjà expliqué pourquoi j'utilise des termes comme "obliger", "contraindre"... (au fait merci pour les corrections orthographiques Hi Hi):

citation : "Quand je dis que je pense que l'obligation scolaire pour certains enfants est nécessaire, et dès la maternelle, je précise que c'est parce qu'elle est un facteur de réduction des inégalités de réussite dans les apprentissages futurs à l'école élémentaire. Et, je crois que les enfants vivant dans un milieu familial qui n'est pas en mesure de les instruire, et ce pour X raisons (travail des 2 parents, niveau d'étude des parents, différenciation éducative selon le sexe de l'enfant ...), bénéficient donc d'une scolarisation précoce."

Simplement-naturelle : tes explications sont très claires, merci beaucoup ! A partir de celles-ci je comprend tout à fait ce que tu entends par "faire une tempête dans un verre d'eau", il est vrai que déjà 99% des enfants fréquentent la maternelle dès 3 ans. Et puis je crois surtout avoir un peu détourné ce post :blush: en généralisant à l'école obligatoire à tout âge.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On peut continuer avec les autres candidats ? Ce genre de topic regroupant les positions de chacun sur des sujets précis est peut etre plus pratique...

Voilà ! j'ai trouvé pour les principaux candidats dans le site :

http://www.lire-ecrire.org/

"Leurs propositions

FRANÇOIS BAYROU

Exclure les élèves perturbateurs vers des établissements de petite taille, dotés de moyens spécifiques.

Enseigner les racines de la langue orale et écrite; retour à l'apprentissage du latin et du grec.

Ouvrir les écoles pendant les vacances.

Porter, en dix ans, l'investissement par étudiant au niveau de la moyenne des pays performants de l'OCDE.

Créer un droit opposable à la scolarisation des enfants handicapés.

SÉGOLÈNE ROYAL

Scolarisation obligatoire dès 3 ans.

Développer «toutes les formes d'encadrement éducatif, y compris militaire, dans des chantiers humanitaires».

Valoriser financièrement l'innovation, surtout dans les établissements en difficulté.

Doubler l'allocation de rentrée scolaire pour la porter à 540 euros.

Augmenter de 25% la dotation aux établissements par élève en difficulté.

NICOLAS SARKOZY

Un crédit d'impôt pour les jeunes retraités qui feraient du soutien scolaire.

Diviser par deux les effectifs des écoles les plus dégradées.

Donner aux parents le pouvoir de participer aux décisions concernant l'organisation de la vie scolaire.

Financer les places à l'université en fonction des débouchés de chaque filière.

«Donner le droit aux 5% des meilleurs élèves de chaque établissement» de rejoindre une classe préparatoire aux grandes écoles."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour !

Juste pour vous apporter mon témoignage de maman d'enfants "à petit plus " , car parfois nous avons des réfléxions assez hallucinantes !

Notre fille ainée a été diagnostiquée THADA (trouble déficitaire de l'attention) avec dyslexie sévere , mémoire défaillante , etc ....après l'expérience de diverses ecoles nous avions choisi l'ecole Diwan pour leur pédagogie individualisée (et le bilinguisme aussi il est vrai car il s'agit de l'immersion linguistique en Breton durant toutes les heures de présence scolaire ) . Les difficultées d'Ovahé à l'écrit avec l'apparition de regles de grammaires pour les 2 langues nous ont contraints à quitter Diwan et ses formidables instituteurs pour une ecole freinet ou tout se passe bien aussi . Durant ce temps de latence entre les 2 ecoles nous avions évoqué l'instruction à la maison , et tout le monde nous est tombé dessus , criant au scandale et à l'irresponsabilité ....

L'année dernière est arrivé notre petit dernier par le biais de l'adoption , notre petit bout est reconnu handicapé à 80% par la MDH (maison du handicap) , du coup se pose la question de sa future scolarité ..et là tout le monde nous demande ou nous allons "le mettre" !!!Je précise qu'il pete la forme et n'a aucun trouble mental .

Bref , quand on prend les choses en main , visiblement ça plait pas , mais quand l'enfant fait peur , là on en fait ce qu'on veut ....

Voilà , c'était juste un coup de gueule en passant ...

Au total , l'année prochaine nous devons déménager et si un de nos enfants ne "convient pas" à l'ecole primaire du bourg , et bien ils serons tous les 3 éduqués à la maison , et je pense que nous aurons des arguments pour défendre notre point de vue de parents .

Je suis outrée par les propos de nos politiques , encore completement à la ramasse sur le sujet . En effet , des parents desco que nous connaissons , aucun ne figure parmi la population analphabete et sectaire que l'on devine comme cible dans les messages qu'ils font passer ... c'est facile de faire de la desinformation !

katell.

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'aimerais apporter une petite précision donnée par un militant PS, concernant la question de la scolarisation obligatoire dès 3 ans. En fait, cette obligation ne s'adresserai pas aux parents, mais à l'école. Les écoles auraient obligation d'accueillir toute demande d'inscription, et ne pourraient plus refuser qui que se soit.

Voilà, pour la question que je lui avait posé. Ségo vient dans ma ville au mois d'avril, j'en saurai peut-être un peu plus.

Bien à vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now