Sign in to follow this  
Followers 0
Eric

Une bactérie pour dépolluer les déchets radioactif

9 posts in this topic

Alors que des débats ont lieu pour enterrer ou non de façon irréversibles nos déchets nucléaires, une bactérie découverte en 1956 révèle de stupéfiantes propriétés.

deinococcus_radiodurans.jpg

Les capacité de survie et de réparation de l'ADN de la bactérie Deinococcus radiodurans en milieu radioactif ont rapidement attiré l'attention des spécialistes chargés de la gestion des déchets nucléaires.

* Elle est très résistante à la déshydratation.

* C'est le seul organisme connu qui résiste aux UV. Il peut tolérer quelque chose comme 10000 fois la dose mortelle pour des humains.

* Elle résiste aux attaques de bains acides.

* Le froid ne lui fait pas peur : passés -45°C, elle « s’endort ».

* Elle est adaptée aux milieux extrêmement radioactifs. Pour donner une idée, alors que 10 grays (ou 1000 rads) suffisent à tuer un humain, Deinococcus radiodurans peut survivre à des doses 3000 fois plus importantes.

La clef de sa survie réside avant tout dans un système de réparation de l'ADN particulièrement efficace. Après avoir subi une dose de radiations capable de provoquer plusieurs centaines de ruptures de la double hélice, le génome retrouve son intégrité en seulement vingt-quatre heures, sans mutations excessives. Réparation par excision des nucléotides, des bases, des mauvais appariements ou par recombinaison… Deinococcus radiodurans sait tout faire ou presque !

Pour plus d'informations :

Article de "Sortir du Nucléaire

Article pdf du CEA

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut comprendre qu'à 5h30, on n'ait pas les yeux bien en face des trous...

Une bonne moitier des liens que tu nous as donné ce matin ne sont pas valables, Eric...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On peut comprendre qu'à 5h30, on n'ait pas les yeux bien en face des trous...

Une bonne moitier des liens que tu nous as donné ce matin ne sont pas valables, Eric...

Bien à toi,

Nico.

Oui, c'est réglé !

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir,

je suis nouvelle sur ce forum, je me lance...

désolé mais certains liens ne fonctionnent toujours pas et sur le CEA je n'ai pas trouvé l'article sur la bactérie.

Ma question : cela semble très intéréssant comme bactérie surtout pour diminuer les déchets radioactifs qui me semblent trop nombreux, mais ne faut il pas aussi s'en méfier vu qu'elle a résistance aussi importante ?

De plus ne pourrait elle pas évoluer et devenir une menace ?

Merci

aurelie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Cette bactérie, ce n'est pas une superbe méthanobactérie?

(Pas d'infos et de liens fonctionnelles).

Je serai plus intéressé de connaître ses émissions résiduelles dans l'environnement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour tout le monde,

une question me vient à l'esprit: cette bactérie est ultra-résistante certes mais elle ne dégrade pas les déchets radioactifs n'est-ce pas ?

J'ai fait quelques recherches et j'ai trouvé 2 bactéries qui précipitent l'uranium. Elles peuvent donc être utilisées pour dépolluer les sols et les eaux (l'uranium soluble précipite et on peut le ramasser). Cependant, il reste quand même les déchets radioactifs, on ne fait que les déplacer… Connaissez-vous une bactérie, ou même une réaction quelconque, qui permet de faire disparaître la radioactivité ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le fond je suis pour mais reste encore la question des effets négatifs suite à cette transformation car il y en a toujours (Rien ne se crée tout se transforme)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sign in to follow this  
Followers 0