humanum

C'est quoi "bio"???

116 posts in this topic

Bonjour,

Depuis des années la mode du bio est sur les étalles. Je vis dans un monde de plus de 6 milliards d'être humains, j'essai d'être le plus propre possible pour être accepté par mes semblables, je mange le plus gustatif possible et je bois de l'eau de source (quand c'est possible) ou du bon vin de terroir.

Mais je ne comprends toujours pas ce que veut dire le mot ou le label BIO.

Y a-t-il quelqu'un qui puisse me dire la vrai signification du BIO???

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Depuis des années la mode du bio est sur les étalles. Je vis dans un monde de plus de 6 milliards d'être humains, j'essai d'être le plus propre possible pour être accepté par mes semblables, je mange le plus gustatif possible et je bois de l'eau de source (quand c'est possible) ou du bon vin de terroir.

Mais je ne comprends toujours pas ce que veut dire le mot ou le label BIO.

Y a-t-il quelqu'un qui puisse me dire la vrai signification du BIO???

Merci

bio=vie...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Depuis des années la mode du bio est sur les étalles. Je vis dans un monde de plus de 6 milliards d'être humains, j'essai d'être le plus propre possible pour être accepté par mes semblables, je mange le plus gustatif possible et je bois de l'eau de source (quand c'est possible) ou du bon vin de terroir.

Mais je ne comprends toujours pas ce que veut dire le mot ou le label BIO.

Y a-t-il quelqu'un qui puisse me dire la vrai signification du BIO???

Merci

un agriculteur qui fait du bio s'engage par contrat avec des organismes de contrôle à ne pas utiliser pour ses cultures (ou élevages) d'engrais ni produits de traitements de synthèse.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_biologique

Share this post


Link to post
Share on other sites

En quelques mots:

L'agriculture BIOlogique est une pratique respectueuse de la VIE.

Le paysan bio veille à favoriser la vie du sol, les equilibres naturels et la relation sol-plante-animal (un sol vivant => des cultures saines => des animaux en bonne santé). Concrètement il utilise des variétés et des races adaptées à son terroir, pratique des rotations de cultures, des associations de plantes (légumineuses/graminées), et toute méthode permettant de se passer des engrais chimiques et des pesticides. Les animaux sont nourris avec les cultures de la ferme et leur fumier composté nourrit à son tour la terre. Quand cela est nécessaire, les animaux sont soignés avec des médecines naturelles (phytothérapie, homéopathie...).

Ainsi les produits obtenus ne contiennent pas de produits chimiques et sont souvent plus savoureux (variétés anciennes, plantes et animaux "ayant pris le temps de pousser"...).

Ces techniques sont encadrées par un cahier des charges qui permet de donner des garanties aux consommateurs. Chaque maillon de la filière (du producteur au distributeur) est contrôlé pour pouvoir identifier le produit final par le logo AB.

Acheter un produit Bio, c'est donc contribuer au développement d'une agriculture qui respecte l'environnement (absence de chimie, biodiversité, économie d'énergie...) et l'Homme (santé, social, autres rapports nord-sud...).

La bio n'est pas une mode, c'est un mouvement (encore trop lent...) nécessaire à la survie de la planète et des générations futures.

J'espère que je t'ai un peu éclairé, Humanum, et je peux répondre plus précisément si tu le souhaite.

Tiens, ton pseudo a la même racine que Humus, Humanité, Humilité... Tu dois donc sentir que tout cela est lié.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci,

Donc si j'ai bien compris le bio est avant tout un tas de règles qui donnent droit à un label de plus ? Cela n'a rien à voir avec la dignité humaine ou la responsabilité humaine! C'est un moyen pour beaucoup de sociétés de se faire un peu plus de fric sur le dos des pauvres gens qui souhaitent être naturels!

Alors dès questions surgissent quant à la réalité des paysans "bio" ou les produits "bio". Comment peut-on dire aujourd'hui qu'un produit est pur et sans produits chimiques (nitrates et autres sulfates) alors que la nature mets plus de 100 ans pour éliminer ce que nous et nos anciens ont appliqué depuis longtemps (obligés peut-être, influencés surement)? Et les pluies acides n'ont-elles pas d'incidence sur ces cultures? Faire du "bio" à coté d'une grande ville est-il logique?

Quant à la tenue des animaux sur leurs terroirs est-ce que cela est vrai? La limousine ou autres races mangent-elles seulement de l'herbe des prairies???

Même si ma question n'était pas sur le sujet alimentaire mais sur le fait d'être bio je vois que la référence première est l'affairisme. Dans ce domaine je ne cherche pas le "bio" mais le naturel. Car comment peut-on faire du naturel à niveau industriel???? C’est pourtant aujourd'hui ce qui se passe puisque ce filon est devenu pour des marques leur objectif principal.

Moi j'aimerais que quelqu'un puisse me dire ce qu'est bio mais humainement parlant car les Humains sont les seuls qui méritent une raison de dévouement. Les produits sont à ce que chacun veux bien leur donner comme valeur. Personnellement j'ai gouté à certains produits bios de marques très connues et je trouve que c'est fade sans saveur et sans consistance.

Mais c'est une question de goût. Et le goût c'est comme la couleur à chacun la sienne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

humanum, je trouve triste que tu penses cela...

moi je vois du positif dans ce label, même s'il dessert des intérêts capitalistes : il faut peut-être mieux faire du capitalisme "bio" que du capitalisme classique non? notre planète nous en remerciera...

alors évidemment que "manger bio" doit s'inscrire dans une démarche bien plus profonde, mais si chacun faisait à son rythme ?

d'abord le bio de carrouf, puis le bio de biocoop, pui peut-être les amap ou l'envie de faire un jardin...

le bio ne garantie absolument pas qu'un produit est pur, il garanti qu'il a été produit selon certaines règles strictes qui sont respecteuse de la terre.

personnellement, je suis plus dans une démarche écologique, que de santé. je pars du principe qu'il faut vivre et qu'il faut bien mourir de quelque chose, alors les restes de pesticipes dans la pomme que je mange, je m'en cogne.

en revanche, je ne veux pas laisser une planère qui ressemble à une poubelle à mes enfants. c'est pour cela que j'essaye de manger local, labellisé label rouge ou bio, que je fais extrèmement gaffe à ce que je jette, à ce que j'emploie comme produits d'entretiens et comme cosmétiques.

je suis des personnes qui croient au père noël : je crois que l'on peut faire du naturel (ou du bio, comme tu veux) à moyenne échelle. je crois même à un jour ou les pesticides seront à la fois "sûrs" (c'est à dire archi contrôlés) et pratiques pour les paysans, et qu'ils l'utiliseront avec parcimonie.

voilà c'était mon point de vue...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Personnellement j'ai gouté à certains produits bios de marques très connues et je trouve que c'est fade sans saveur et sans consistance.

Mais c'est une question de goût. Et le goût c'est comme la couleur à chacun la sienne.

salut t'as mangé quoi? du tofu froid?

tu as l'air trés énervé c'est peut être parce que tu digères mal?

As tu pensé à supprimer le lait de vache de ton alimentation?

Nan :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Donc si j'ai bien compris le bio est avant tout un tas de règles qui donnent droit à un label de plus ? Cela n'a rien à voir avec la dignité humaine ou la responsabilité humaine! C'est un moyen pour beaucoup de sociétés de se faire un peu plus de fric sur le dos des pauvres gens qui souhaitent être naturels!

Apparemment tu n'as pas lu nos réponses et reste sur tes idées préconçues!

Le bio n'est pas une règle ou un label de plus: c'est une façon de travailler avec la nature et sans chimie. Si certaines sociétés n'y voient qu'une niche commerciale, elles contribuent malgré tout au développement d'une agriculture plus propre. Mais l'idéal est de s'approvisionner le plus directement possible. Va voir des paysans bio avant de faire ton jugement... La plupart te parleront de leur métier avec passion et te feront goûter de bons produits. Et tu verras que pour eux, le bio est loin d'être la poule aux oeufs d'or!

Alors dès questions surgissent quant à la réalité des paysans "bio" ou les produits "bio". Comment peut-on dire aujourd'hui qu'un produit est pur et sans produits chimiques (nitrates et autres sulfates) alors que la nature mets plus de 100 ans pour éliminer ce que nous et nos anciens ont appliqué depuis longtemps (obligés peut-être, influencés surement)? Et les pluies acides n'ont-elles pas d'incidence sur ces cultures? Faire du "bio" à coté d'une grande ville est-il logique?

Les produits bio contiennent rarement de résidus de pesticides, alors que les autres en contiennent tous.

Devant l'ampleur des dégats causés par les pesticides sur la nature (eau polluée...) et sur les gens (développement de certaines maladies...) il est temps de réagir. Alors c'est pas parce que mes voisins continuent de traiter que ça va m'empêcher de faire du bio, c'est pas parce l'environnement est déjà pollué que je vais renoncer à travailler proprement.

Je travaille pour tes enfants, humanum! (s'il est encore temps...) pour qu'ils profitent encore d'une nature belle et vivante, et restent en bonne santé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

OH LALA pourquoi tant d'aggressivité humanum???

therese a tres bien resumé se que le mot bio veut dire!

on voit des produits estampillé bio = qui respect l'environnement, c'est à dire que l'exploitant agricole respect un cahier de charge trés precis où sont referencés les produits qui a (ou pas), le droit d'utilisé; tout cela est très strictement surveillé d'ailleur l'obtention du label BIO ne se fait pas du jour au lendemain, les sols doivent avoir plusieurs années sans (ou certain) produits phytosanitaires.

Un sol bio respect l'environnement, ne le pollue plus, la faune et la flore sont protégés.

l'élévage bio doit repndre aussi à des charges très stricte, l'alimentation et aussi l'habitat de l'animal élevé doit etre en respect avec la vie animale

Le fourrage doit provenir de culture bio, l'animal ne doit pas etre élevé en batterie où sur caillebotis, il doit etre élevé à l'air libre et on le laisse "grandir" naturellement sans forçage et plus longtemps.

le bio c'est avant tout proteger et respecter l'environnement ( pour les generations future) pour ce qui est du gout, il ne devrait pas avoir de difference mais le bio a permis de retrouver des especes oubliées ( especes peu productives, fragiles...) qui ont souvent plus de saveurs il permet aussi de laisser "poussé" normalent le produit dit bio,se qui accentue le gout.

un lait bio a plus de gout qu'un lait non bio, les vaches ont mangé des fourrages ou de l'herbe des patures et non des farines faites à partir de reste animal ( scandale de la vache folles)

c'est vrai tout les produits bio ne sont pas conforme à l'ethique , mais c'est à nous consommateur de faire attention et de lire les étiquettes, soyon responsable!

Share this post


Link to post
Share on other sites

hey humanum t parti du forum?

les filles ont super bien répondu à tes questions...que penses tu du bio maintenant?

et puis as tu déja croqué dans une salade verte issue de cette agriculture là....? hum...je viens juste de m'en régaler...

allez fais pas la tête bon dieu!

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thérèse a super bien expliqué :clap_1:

.../ je mange le plus gustatif possible et je bois de l'eau de source (quand c'est possible) ou du bon vin de terroir.

L'eau de source, elle est proche de terres avec des apports d'engrais ou dans un milieu protégé car "inexploitable" au sens le plus péjoratif, ou avec des moutons qui gambadent dans l'herbe?

.../ Personnellement j'ai gouté à certains produits bios de marques très connues et je trouve que c'est fade sans saveur et sans consistance..../

Des produits de base (légumes, légumineuses, fruit) ou issues d'une transformation (des plats tout prêts, des gâteaux)?

Si tu parcoures ce forum, tu verra pourquoi certaines personnes n'achètent jamais des produits "de marques très connues" fussent-elles bio. Et privilégient les produits de base bio pour faire à manger et non du tout prêt.

Je crois que tu as tout compris avec ces 2 phrases.

Et si tu vas acheter des produits (légumes ou pain) sur les marchés, tu peux trouver des étalages qui ne paient pas de mine et le gars t'expliquera qu'il cultive en bio, mais sans label. Généralement, tous les produits sont sur une table et non sur 10 mètres de longueur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui,mais là,attention,sans label,c'est à dire sans controle indépendant,c'est un peu trop facile,je connais un boulanger,sur le marché, qui prenait la mention,qui ne la prend plus(toujours ça d'économisé!) et qui continue à vendre son pain sur son acquis,sa réputation,autour de son pain,il vend des produits labellisés(confitures,huile de tournesol...etc) ce qui fait que la majorité de ses clients(nombreux!)croient qu'il prend toujours la mention,je ne dis pas qu'il fraude,je n'en sais rien,mais je dis que c'est une attitude limite que je condamne,je pense que le consommateur a intérèt sur le long terme ace que tout le monde soit controlé par un organisme indépendant!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

A noter tout de même que l'agriculteur pourrait frauder si il le voulait.

Je vais reprendre la ferme familiale dans les mois à venir: élevage bovin viande en bio depuis plusieurs années.

Il y a un audit par an -> je trouve ça légé, légé.

Les premières années, l'audit s'est fait dans le bureau à éplucher les factures et la compta. et c'est tout.

A noter que les 2 derniers audit ont été plus sérieux.

Visite du cheptel, analyse des céréales produits sur la ferme pour nourrir les vaches et analyse du sol sur les prairies naturelles.

En résumé, consommez bio. Le cahier des charges est quand même sérieux (disponible en chambre d'agtriculture) pour celui qui veut vraiment savoir de quoi on parle

et j'ajoute autant que possible: consommez bio chez des producteurs que l'on connait et que l'on sait de bonne fois. Renouez le contact agriculteur / consommateur

Les deux doivent marcher ensemble !!!

@ plus.

L'api-jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre logique qui m'interpelle, c'est le transport. L'autre jour, je suis allée dans un supermarché connu en Belgique car je n'avais plus de pommes et pas possible d'attendre le marché du mardi... Je vais vers les pommes bio et je vois avec stupeur qu'elles sont importées d'argentine. Je comprends bien l'utilité d'importer des produits qu'on ne trouve pas chez nous, mais je ne comprends pas du tout pourquoi on importe ce qu'on peut trouver dans le terroir local.

J'essaye dans la mesure du possible de consommer bio, local et de saison. En pratique, j'achète chez le producteur et non au supermarché, même si les finances m'obligent à faire des concessions. Le producteur chez qui je vais a le label nature et progrès, l'un des plus sévères en Belgique.

Bio qui vient de l'autre bout du monde, pour moi, ça n'est plus bio. Ca pollue autant voire plus que du non bio d'ici :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bio qui vient de l'autre bout du monde, pour moi, ça n'est plus bio. Ca pollue autant voire plus que du non bio d'ici :(

C'est toute la nuance entre le "bio" et l'"écolo"...

Dans ton esprit (ainsi que dans le mien et dans celui de beaucoup de personnes ici présentes), tout ce qui est bio devrait être écolo, mais tout le monde ne pense pas ainsi... Beaucoup de consommateurs n'achètent bio que pour leur petite santé...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je me permets d'intervenir car je me suis posée exactement la même question. Du coup, j'ai fait un dossier complet sur les produits biologiques et me suis rendue compte que c'était un vrai calvaire d'être sûr de consommer comme il faut. Ce 'comme il faut" qui n'est d'ailleurs pas toujours le bio.... Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon dossier, paru sur le site de l'association DietiMiam.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste une petite note de protestation.

La sur-abondance du mot "bio" (ou "biologique") me fait mal à la tête.

Pourquoi ce côté répétitif parlé et écrit du même mot ?

En titre ou à l'intérieur d'un paragraphe, d'accord.

Mais là, on y a droit minimum une phrase sur deux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste une petite note de protestation.

La sur-abondance du mot "bio" (ou "biologique") me fait mal à la tête.

il n'y a pas que toi :rolleyes:

je vais éditer le terme en minuscules dans le titre tiens !

ça fera déjà moins mal aux oreilles ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est normal,comme le bio a "bonne presse" auprés des "consomateurs moyens",les putes de la pub qui ne pensent qu'au fric et vendraient leur mère avec un certificat de virginité s'ils le pouvaient,récupèrent tout et nimporte quoi pourvu que ça se vende et que ça leur rapporte....le bio comme le reste,c'est ça les putes,y a que le fric qui les interresse,quand on aura "passé de mode" si ça arrive,on ne les interressera plus,pour eux on sera devenu des "loseurs" et on pourra crever la bouche ouverte..........

quand je me suis installé paysan bio,il y a 29 ans,ça faisait rire en douce les voisins,l'idéaliste,le cultivateur de "lotentique"comme disait jean de florette,maitenant ça les fait moins rire sauf que comme il y a une embellie sur le prix des céréales,c'est repartit aux traitements "tout azimut",celui qui traite pas et risque ainsi de perdre un peu de rendement est un "povre couillon",heureusement qu'on a de meilleures marge qu'eux et qu'on gagne plus à l'hectare,ça les emmerde encore un peu mais on est des marginaux!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
pollueurs,salopeurs de nature et d'environnement,je voudrais que vos descendants aillent cracher sur vos tombes!
comme dit le proverbe breton tempète en décembre et t'en chie en janvier...

Tu es un poète, Michel... :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout a fait d'accord, michel !

Mes parents aussi sont agrobio depuis plus de 30 ans, et tout le monde les prenaient pour des fous a cette époque... D'aillerus ils sont en photovoltaique depuis presque 20 ans, et pareil, c'était des fous... Mais peut etre faut il se réjouir de cette évolution ?

Aujourd'hui, c'est vrai que c'est difficile de faire la part des choses entre les marques et sa manière de consommer, bio ou non bio, tout a été résumé dans les différents messages (choix des marques, produits de base, produits importés, je rajouterai commerce éthique, et l'éthique, c'est pas que pour les pvd, c'est aussi pour les paysans de france et d'europe...)

Pour rebondir sur la terminologie "bio", une petite anecdote : j'ai recherché récemment un maitre doeuvre pour nous aider dans un projet de renovation en ecohabitat. Un type, d'une boite que je ne nommerai pas mais au nom très "bio" :langue: est venu voir la batisse. Très vite, on a surtout compris qu'il surfait sur la vague : il nous a vendu au bout de 10 min une clim (enfin une pac, c'est la meme chose...), parce que "pour le futur bb", "une maison en pierre, il fait vite chaud dedans, alors par chez nous..." (heu, c'est l'inverse mon coco, il fait bien frais 'été, et trop froid l'hiver !), et surtout surtout...

la nunuche qui l'accompagnait, quand il nous a parlé du photovoltaique (" ca rapporte tres vite, c'est un super investissement !") nous a dit : "c'est très bio, de mettre du photovoltaique" la je me suis retenu, j'ai serré les dents !!! :24: :24: :24:

En +, mon ami qui est dans le métier du photovoltaique m'a dit qu'il avait annoncé des chiffres tres alléchants, et totalement bidons...

Pour revenir sur le bio dans l'agriculture, on peut noter que c'est fou que les agriculteurs qui font tout pour respecter la terre doivent payer pour le prouver, alors qu'un agriculteur qui pollue, n'a de compte a rendre à personne... Quel triste monde...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour rebondir sur la terminologie "bio", une petite anecdote : j'ai recherché récemment un maitre doeuvre pour nous aider dans un projet de renovation en ecohabitat. Un type, d'une boite que je ne nommerai pas mais au nom très "bio" :langue: est venu voir la batisse. Très vite, on a surtout compris qu'il surfait sur la vague : il nous a vendu au bout de 10 min une clim (enfin une pac, c'est la meme chose...), parce que "pour le futur bb", "une maison en pierre, il fait vite chaud dedans, alors par chez nous..." (heu, c'est l'inverse mon coco, il fait bien frais 'été, et trop froid l'hiver !), et surtout surtout...

la nunuche qui l'accompagnait, quand il nous a parlé du photovoltaique (" ca rapporte tres vite, c'est un super investissement !") nous a dit : "c'est très bio, de mettre du photovoltaique" la je me suis retenu, j'ai serré les dents !!! :24: :24: :24:

En +, mon ami qui est dans le métier du photovoltaique m'a dit qu'il avait annoncé des chiffres tres alléchants, et totalement bidons...

Halala, l'écoconstruction, y en a du fric à se faire, y en a du matériaux miracle, des PAC avec coeff de 5, du matériel avec retour sur investissement record!!! C'est d'ailleurs le seul argument avancé: c'est votre portefeuille qui va se sentir mieux, crédit d'impôt, économie d'énergie donc de sous. De sous et de C02 (entre autre), mais c'est secondaire, l'argument choc, ce sont les sous. D'un côté c'est bien car çà banalise l'écoconstruction, mais il y en a des vampires et de l'ignorance !!!

Je suis un peu dans la partie, j'essaye modestement de faire changer les idées reçus sur l'écologie dans le bâtiment et SURTOUT de lutter contre les arnaques, les fausses info et la pub contre tous ces matériels parfois efficace, souvent coûteux, alors qu'il y a autre chose à faire avant. AINSI QUE CONTRE LE CIMENT !!!!!!!!!!!!!!!

Si vous souhaitez des conseils, même une aide si vous êtes en Bretagne, laissez un message (MP ou autre si vous voulez que tout le monde en profite)

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci Mireille pour la petite modif. :victory:

-

dites moi si je me trompe sur la mode du produit bio-écolo.

je ne connais pas trop l'historique

mais il me semble que l'allemagne est pionnière dans tout ce qui est ecolo, etc...

et pourtant c'est un pays hyper pollué.

il me semble aussi que l'on fabrique et consomme plus de ce genre de produit à côté des villes,

extrèmement polluées de par nature. (broutte le bitume)

ce n'est pas la consommation du produit qui me gêne, c'est simplement le fait de vivre en ville.

ouvrez la fenêtre et respirez l'air frais du matin à plein poumon.

n'est ce pas que des volailles élevées en plein air avec du bon grain

sont situées dans le même département que des volailles élevées en batterie ?

je suis plutôt pour la consommation de ces produits "naturellement" fabriqués (s'ils ont meilleur saveur)

mais je me demande si ce sont les bonnes personnes qui militent pour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now