Guest muguet

Un vaccin contre le cancer du col de l'utérus

29 posts in this topic

Un vaccin existe désormais contre le cancer du col de l'utérus, celui-ci étant provoqué par le Papillomavirus. Je ne suis pas pour les vaccins en général car en général ils protègent contre des maladies virales qu'on peut soigner si on les attrape. Dans le cas du cancer, il me semble que les traitements sont un peu moins sûrs que pour la grippe ou d'autres maladies. Je me dis donc que peut être ce vaccin en vaut la peine? en plus, ça m'éviterait de devoir faire un frottis tous les ans, ce qui me casse les pieds à chaque fois!

Je ne suis pas du tout spécialiste de ces questions, je ne comprends pas vraiment le mécanisme du cancer du col de l'utérus, pas plus que je ne comprends le mode de fonctionnement du vaccin!!! Donc, si quelqu'un a un avis un peu tranché là dessus ou des infos supplémentaires, ça m'intéresse.

voici un petit lien explicatif:

Visit My Website

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour muquet,

tonpost m'interesse d'autant plus que j'ai une amie qui est tochée par ce cancer, du moins on est en attente des résultats de la biopsie...pour voir le stade. J'ai trouvé sur le net un article trés interessant concernant le cancer et sa dimension somatique c'est ici un extrait des travaux du Docteur Hamer: ici

nan :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

hum... derrière les vaccins il y a sans doute de bons sentiments mais il y a surtout de très puissants intérêts financiers en jeu. Je me permets de mettre un extrait du dernier n° de la revue "votre santé" ( abonnez-vous ici ! ). je vais demander l'autorisation au journal et si ça pose pb je l'enlèverai. L'article de Sylvie Simon, comme toujours très bien fait et documenté, incite à la plus grande prudence.

votre_sante.PDF

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cet article très fouillé. Je pensais qu'il n'existait qu'un seul Papillomavirus, et effectivement ça n'est peut être pas si efficace et les effets secondaires n'ont pas l'air encore bien maîtrisés! merci beaucoup!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques mois plus tard ... des nouvelles du vaccin :

"Le communiqué est presque passé inaperçu. Deux jeunes femmes de 16 et 18 ans sont mortes en Allemagne et en Autriche d’une façon « subite et inexpliquée » après s’être fait vacciner contre le cancer du col de l’utérus. C’est l’agence européenne du médicament (EMEA) qui a révélé cette information, le 24 janvier. L’agence ajoute avoir reçu des rapports sur d’autres décès de femmes, sans préciser combien de cas sont concernés.L’agence est très prudente. Pour l’heure, les causes des décès n’ont pas été identifiées. Et aucune corrélation n’a été établie entre les décès et la vaccination. Le vaccin est toujours autorisé et l’agence prévient qu’elle va continuer de « surveiller de près » la sécurité du vaccin. Mais deux gamines qui meurent brutalement après une vaccination, de manière si suspecte que les autorités sanitaires sont alertées, voilà qui devrait susciter des questions et une enquête rigoureuse pour en savoir plus. … "

Article complet :

http://www.bakchich.info/article2473.html

Info lue sur le site : lesensdenosvies.org

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour Agnès merci pour le lien, c'est encore plus grave que je pensais....de toutes façons, le Conseil d 'Etat n' a déjà pas été apte à statuer sur les dangers du vaccin Hépatite B, ce sera la même histoire pour ce vaccin là, les labo sont tranquilles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je savais ça déjà, mais c´est beau d´informer a les plus perssones posibles de ce que c´est peieur le remède que l´infirmité.

Mercí parce que c´est un thème très très imortant. Je ne comprens pas comme ils pouvent fer ça, pour prevenir? Quoi ,pour le futur?

Avec des importans efectes secundaries? :help:

Si nous sommes nous mêmes qui nous faisons les enfermetes avec notres emotions et notre devenir dans la vie? Realement qu´est

ce que nous pouvons prevenir avec ça? :wacko:

J´ai une fille, je ne la vaccinere pas de ça, bien sûr . :nono:

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, les liens donnés par Nelly sont excellents sauf que Dr Winckler n'est pas gynéco mais généraliste mais c'est un détail sinon on complètera utilement les liens de Nelly par ceux-ci:

Avis du Dr Bérengère Arnal Schnebelen, médecin gynécologue qui ne fera PAS vacciner sa fille de 13 ans:

http://www.votre-sante.com/news.php?dateed...0759&page=0

Avis du Dr Marc Vercoutère et de Christian Rasson, pharmacien belge:

http://visiondepoque.wordpress.com/2007/11...0%A6-a-risques/

Article de l'excellente journaliste médicale Sylvie Simon sur Agoravox:

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=19418

Article de Jean Marie-Mora, président de la ligue nationale pour la liberté des vaccinations (LNPLV) sur Agoravox également:

http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=30223

Information donnée par les médecins du groupe suisse de réflexion sur les vaccins:

http://www.infovaccins.ch/antiHPV.htm

Un article dans un journal suisse sur base des avis de 2 médecins de ce même groupe de médecins:

http://216.239.59.104/search?q=cache:kMP9b...;cd=1&gl=be

Les 3 dossiers complets du site pharmacritique sur les vaccins antiHPV (2 pour le Gardasil et 1 pour le Cervarix):

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/gardasil/

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/g...e-a-l-etranger/

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/cervarix/

Des informations tant en anglais qu'en français sur les risques IMMENSES (et le mot est faible!) de ce type de poison de vaccins transgéniques:

http://www.alterinfo.net/Les-effets-indesi...ers_a11985.html

(NB: DANS LA PARTIE COMMENTAIRE DE CE LIEN CI-DESSUS VOUS POURREZ LIRE LE TEMOIGNAGE DE MARIANE QUI DIT AVOIR VU MOURIR SON AMIE SOUS SES YEUX 2 SEMAINES APRES CE VACCIN ET CE, EN FRANCE DONC IL EST CERTAIN QUE LES DECES N'AIENT PAS EPARGNE LA FRANCE MÊME SI LA PRESSE N'A PAS RELATE CELA....ICI EN BELGIQUE JE PEUX VOUS CERTIFIER QUE MA MERE M'A DIT, QUELQUES JOURS AVANT QUE MARIANE NE POSTE SON TEMOIGNAGE, QUE DANS LA PHARMACIE BRUXELLOISE OU ELLE AVAIT ETE ELLE AVAIT CLAIREMENT ENTENDU UNE JEUNE FEMME EXPLIQUER A LA PHARMACIENNE QUE 2 DE SES AMIES AVAIENT PERI ICI EN BELGIQUE APRES CE VACCIN!!)

http://www.bakchich.info/article2473.html

Ici les liens les plus actuels vers judicial watch, vous y verrez que le nombre de décès après ce vaccin est officiellement (mais combien en vrai?) de 25 et le nombre d'effets secondaires non mortels mais néanmoins gravissimes est lui, officiellement toujours de plus de 8000.

Quand on sait que même le CDC et la FDA admettent que le report d'effets secondaires indique un chiffre qui tourne autour de 1% de la réalité, on peut réellement craindre le pire et des centaines de décès et des centaines de milliers d'effets gravissimes ne sont pas impossibles si, comme c'est le cas dans les faits, une majorité de victimes continuent à ne pas faire le lien entre leurs maux et le vaccin!

Quel gouffre pour la sécu! Pas de quoi s'étonner après des scandales pareils que Michael Moore ait matière à travailler avec son docu Sicko, franchement....

http://www.judicialwatch.org/documents/2008/VAERS_Deaths.pdf (= fiches de décès)

http://www.judicialwatch.org/documents/200...l_VAERS_All.pdf (= report effets secondaires graves, attention c'est un énorme fichier de 58,34MB!)

Ici un site/blog US où on peut lire une avalanche effrayante de témoignages de filles comme de mères qui viennent parler de leur fille, victimes de ce vaccin -poison: hospitalisations, malaises, syncopes, perte de la vue , problèmes de règles à gogo et surtout l'immense regret à chaque fois "ah, si seulement j'avais su!!" Cela donne envie de pleurer tant ça n'en finit pas, c'est une tra-gé-die!!!!

http://www.kkrasnowwaterman.com/blog/tabid...de-effects.aspx

Bien cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec les vaccins, on touche à l'absurde : alors qu'on est en bonne santé, accepter de se laisser empoisonner (par de l'aluminium à hautes doses, des OGM, des virus même morts ou atténués...) - avec ce que cela comporte comme risques pour la santé - en espérant éviter une maladie dont on ne peut même pas savoir si on l'aurait attrapée ou non !

Nous sommes bien dans un monde de Shadoks :

post-6426-1215420680_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le nouveau numéro (n°81) de Pratiques de Santé consacre une page aux champignons médicinaux comme alternative au Gardasil.

Je ne sais pas comment couper un fichier PDF, donc je joins ici tout le numéro :

PDS81.pdf

(la revue considère sa "reproduction intégrale vivement conseillée avec mention d'origine", c'est pourquoi je m'autorise cette pièce jointe)

Share this post


Link to post
Share on other sites
J´ai une fille, je ne la vaccinere pas de ça, bien sûr . :nono:

:flowers:

Il ne faut la laisser vacciner ni "de ça" :nono: , ni de rien d'autre :nono: :nono: :nono: .

C'est tout-à-fait radicalemnt que les tdoctrines et les pratiques vaccinalistes s'opposent au bon fonctonnement des êtres vivants, comme le montrent plusieurs des textes auxquels renvoient des messages placés sous le présent sujet.

Voyez aussi, notamment, sur le présent site sous un "sujet" du forum consacré à la petite enfance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire ceci sur le gardasil à cette page :

http://www.drdesforges.com/smartsection+item.itemid+65.htm

voici un extrait de l'article. Il fait malheureusement écho à d'autres similaires au sujet des autres vaccins.

Judicial Watch dit qu'il a obtenu des documents de la US Food and Drug Administration (FDA), sous la Freedom of Information Act, qui détaillent 1.824 nouveaux cas.

Ces cas ne comportent pas moins de huit décès liés au vaccin, en sus des trois signalés parmi les 1.637 effets indésirables rapportés plus tôt.

Parmi les nouvelles informations de Judicial Watch:

L'information a été reçue ... concernant une jeune femme de 17 ans qui, en juin 2007 ... a été vaccinée avec une première dose de Gardasil ... Au cours de la soirée du même jour, la patiente a été retrouvée inconsciente (sans vie) par sa mère. La réanimation a été effectuée par le médecin d'urgence, mais en vain. La patiente est décédé par la suite (sic).

L'information a été reçue ... concernant une fillette de 12 ans avec un passé d'insuffisance de l'aorte et de la valve mitrale ... qui a été vaccinée le 1er mars 2007 au bras gauche par la médecine interne avec une première dose de Gardasil ... Le 1er mars 2007, la patiente a été présentée au service des urgences avec une tachycardie ventriculaire et est décédée.

Les informations originales et les suivantes ont été reçues d'un médecin. Elles concernent une fillette en bonne santé de 13 ans qui a été vaccinée avec la première doses et la deuxième de Gardasil. Ultérieurement, la patiente a eu ... une paralysie en bas de la poitrine, des lésions du nerf optique ... À l'époque de ce rapport, la patiente n'avait pas récupéré.

Le flot de réactions indésirables signalées durant l'année 2007 à la FDA par le biais du Vaccine Adverse Event Reporting System, comprenait 347 réactions graves.

Judicial Watch dit : " Sur les 77 femmes ayant reçu le vaccin durant leur grossesse, 33 ont subi des effets indésirables allant de l'avortement spontané à des anomalies fœtales. D'autres effets secondaires graves continuent à être signalés, dont, la paralysie, la paralysie faciale périphérique de Bell, le syndrome de Guillain-Barre, et les attaques d'apoplexie, "

Et ces chiffres ne peuvent même pas inclure tous les cas, dit Judicial Watch. Il a été intenté cette semaine une poursuite contre la FDA pour avoir omis de répondre intégralement aux demandes d'informations concernant le vaccin.

Judicial Watch voulait précisément l'accès à la correspondance concernant le vaccin entre Merck et la FDA, les communications entre la FDA et GlaxoSmithKline, qui travaille sur un vaccin similaire baptisé Cervarix, et les rapports des consommateurs, des professionnels de la santé et les autres problèmes en ce qui concerne le vaccin contre le HPV.

Lorsque les problèmes ont surgi de l'enquête de l'organisation sur le vaccin contre le HPV, et que les premiers rapports ont commencé à arriver, Fitton les a décrit comme " un catalogue d'horreurs. "

Un rapport antérieur, N° 275438-1, décrit la réaction comme une thrombose coronaire, une soudaine mort cardiaque. " La première dose de vaccin de Gardasil a été donnée le 12 mars 2007. Effondrée et morte le 26 mars 2007... L'échocardiogramme indiquait que le ventricule droit était très agrandi, le petit ventricule gauche de même avec de grands caillots de sang dans l'oreillette droite et le ventricule droit. "

Un autre rapport notait que la femme a été vaccinés et " est morte d'un caillot sanguin 8 heures après avoir reçu le vaccin Gardasil. "

Des officiels avec Abstinence Clearinghouse ont noté dans une monographie que des groupes incluant la Texas Medical Association, l'American Academy of Pediatrics, l'Association of American Physicians and Surgeons, et l'American Academy of Environmental Medicine se mettent publiquement en grève contre la vaccination obligatoire.

____________________________

* Le vaccin GARDASIL n'est pas un traitement pour le cancer du col.

* Le vaccin GARDASIL ne dispense pas des mesures de précaution appropriées vis à vis des maladies sexuellement transmissibles (MST).

* Le vaccin GARDASIL ne prévient pas la progression de lésions préexistantes autres associées aux HPV (papillomavirus).

* Le vaccin GARDASIL ne remplace pas les tests de dépistage de routine du cancer du col de l'utérus (même si vous avez été vacciné).

* Le vaccin GARDASIL ne protège pas contre les types 31 33 35 39 51 52 58 responsables de 25% des cancers du col. Ni contre le HPV 45. Les HPV 16 et 18 contenus, eux, dans le vaccin et le HPV 45 sont responsables de 70 % du cancer du col.

* Le vaccin GARDASIL peur être inefficace sur les sujets qui présentent une altération de la défense immunitaire.

* Le vaccin GARDASIL doit être administré avec prudence en cas de baisse du nombre de plaquettes sanguines (thrombocytes).

* Le vaccin GARDASIL a une durée de protection inconnue! "des études de suivi à long terme sont en cours"...

* En matière de cancer du col, on sait que l'infection virale et l'expression de certains gènes viraux apparaissent comme des facteurs nécessaires mais non suffisants de la transformation tumorale.

* Le cancer du col représente 3.6% de tous les cancers féminins.

Le nombre de partenaires sexuels est déterminant.

* L'incidence du cancer du col en France régresse régulièrement.

En conclusion

Le GARDASIL ne présente aucun intérêt particulier chez les adolescentes de 9 à 15 ans. La meilleure prévention du cancer du col reste les tests de dépistage...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ce vaccin est une blague.... en plus de tout ce que vous venez d'expliquer tous par vos contributions, j'aurais quelque chose à ajouter: je peux lire dans mon encyclopédie quid que près de 95% des femmes contractant ce virus l'éliminent naturellement!! les autres ont une déficience immunitaire et donc.... réagiraient mal à une vaccination. (!)

C'est un peu la même arnaque qui vaut pour la rubéole. :menteur:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

ma fille, 18 ans, a vu un gynéco pour prendre la pillule ; il lui a consellé le vaccin, elle m'en a parlé et je lui ai dit que je n'étais pas du tout pour, mais que c'est elle qui déciderait . (je ne n'étais pas encore documentée à ce moment là).

Et puis on en n'a plus parlé, et négligente que je suis et prise par beaucoup d'autres soucis, j'ai oublié de remettre ça sur le tapis une fois que j'ai été résolument et farouchement contre .

Hier elle m'a annoncé qu'elle avait fait une première injection, et ça m'a fait un effet terrible .

Colère douleur peur mélangées, culpabilité aussi d'avoir permis cela, je ne veux pas qu'on abime mon bébé, je suis dégoûtée j'ai une impression de trahison, c'est odieux d'autant plus que ça s'adresse à des tout jeunes, confiants, naîfs, et qui croient le docteur, bien sûr ... j'ai peur et j'ai mal et j'en pleure de rage de douleur et d'impuissance .

Bon, je n'étais pas venue pour vous parler de mes bobos mais pour vous demander ce qu'il en est : je ne sais pas combien il doit y avoir d'injections . 3 ?

Si on ne fait pas les suivantes, est-ce que ça limite les dégats ?

Quand le vaccin est tout récent, n'y a-t'il pas un moyen de l'atténuer ?

Si vous avez quelques idées là dessus, je veux bien les connaître, et puis si vous aviez aussi quelques mots qui puissent me rassurer un peu ....

Je commence à craquer .... mon autre fille a la mucoviscidose, et moi la maladie de Basedow ...
:tete-cogne:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bé, pas chouette, ca... Je ne saurai te donner une réponse précise, mais ce que je ferais à ta place...

Déjà, sûr que les deux injections suivantes (si il en faut 3), je conseillerai a ma fille de ne pas les faire (enfin, elle est majeure... et vaccinée, en l'occurence...). Les liens cités ci-dessus devraient lui donner du grain a moudre a reflechir... Et pour l'injection faite, ne pas se rendre malade, ce qui est fait, est fait, il faut l'accepter et essayer de le faire passer au mieux. Je me tournerai vers ton homéopathe de famille, si tu en as un et qu'il est au fait de tout ca. Sinon, de quelle région es tu, peut quelqu'un ici pourra te guider vers un bon médecin ?

Dans le livre "vaccinacios, le droit de choisir", du docteur choffat, déjà cité, il donne ce qu'il appelle le "nosode" du vaccin, mais c'est interdit et introuvable en france (lui, il est suisse...). Malheureusement, aucun tuyau dans le bouquin sur ce vaccin, trop récent...

Bon courage.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Flamk.

Bien sûr, je lui ai "conseillé" (sur le mode impératif) de ne pas faire les 2 autres injection .

Je lui ai dit seulement que tout ça n'était pas très sûr, que les vaccins en général étaient à éviter autant que possible et que je n'aimais pas qu'on serve de cobaye à la médecine à notre insu .

J'ai mis les liens dans mes favoris, mais je crois que je ne les lui ferai pas lire , parce-qu'une grosse trouille par là dessus n'arrangerait pas forcément les choses .

Je vais effectivement en parler à mon homéopathe le plus vite possible, mais .....

Je suis dans un bled à la frontière du gard et de l'hérault .

.............

pffff ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis a bagnols sur ceze dans le gard ! quel est ton bled, peut etre que je peux connaitre qql1 de bien ? tu peux m'écrire en mp si tu ne veux pas donner ce genre de détails sur le forum... J'ai un médecin tres bien, mais non conventionné, et ca te fais sans doute loin...

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la fin d'un excellent message de Franck du 14 février :

La meilleure prévention du cancer du col reste les tests de dépistage...

Les "tests de dépistage", comme leur nom l'indique clairement, ne sont en aucune façon des moyens de prévention. Pour qu'un cancer ou tout autre dérèglement puisse être "dépisté", il faut évidemment qu'il soit déjà installé. Il est alors trop tard pour le prévenir.

Je ne suis pas assez bien informé pour dire du mal des "tests de dépistage". Je veux bien admettre que l'on ait intérêt à savoir le plus tôt possible que l'on est atteint d'un cancer, afin d'en tirer des décisions utiles. Il faut toutefois se garder en pareille occasion de se laisser impressionner par les conseils des médecins cancérologues ou autrement empoisonneurs.

Peut-être certains examens peuvent-ils déceler des états précancéreux, ce qui est beaucoup mieux (je suppose que c'est notamment possible par la bio-électronique de Vincent (que l'on continue de pratiquer, sauf erreur de ma part).

Mais l'important est de prévenir effectivement, autrement dit de se maintenir en bonne santé, car seule une personne en mauvaise santé peut tomber malade. Il faut donc éviter de s'exposer à tous les facteurs pouvant conduire directement ou indirectement vers des cancers (ou d'autres maladies), par conséquent ne pas manger de molécules in'existant pas dans la nature ou connues comme dangereuses (donc passer à l'instinctothérapie : voyez dans nos "forums" le "sujet" ayant ce titre) et dans la mesure du possible ne pas toucher à de telles molécules (éviter donc les vêtements et autres étoffes, en particulier les sous-vêtements comportant des fibres synthétiques) et ne pas en inhaler (il est difficile, si l'on habite en ville, de ne pas inhaler des gaz émis par les voitures ou par les cheminées ; on peut au moins se garder de la fumée de tabac et veiller à aller s'oxygéner le plus souvent possible), mener une vie suffisamment active, ne pas se soumettre à des rayonnements ionisants ou à des champs électomagnétiques nocifs, etc. D'autres conseils seraient à ajouter. Je suis pour ma part spécialement sensible aux dangers d'une alimentation dénaturée, à ceux des vaccinations, dont nous nous occupons ici, à ceux des médicaments chimiques, à ceux du tabagisme (passif aussi bien qu'actif). Mais je en sais pas tout.

.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis fait vaccinée à mes 16/17 ans (inconsciente que j'étais...) et heureusement je n'ai rien pour le moment. Il me semble qu'il fallait réaliser la première injection avant un quelconque rapport sexuel, je me trompe ?

Savez-vous si je risque de voir apparaître des maladies prochainement ? Cela fait tout de même un peu plus d'un an... :ermm:

Je regrette amèrement moi qui suis maintenant contre les vaccins...bouh!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now