Nico.

nids de guêpes/frelons comment s'en débarrasser ?

63 posts in this topic

je pense comme d'autres qu'il est utile de détruire les nids de frelons asiatiques (le mieux étant encore de piéger le maximum de reines au printemps),comme je ne suis pas trés "hardi" avec ce genre de bétail,j'appelle mon copain Richard qui utilise une méthode assez efficace,il a des tubes en alu qui s'emboitent les uns dans les autres et ainsi il peut monter sans risques un tuyau souple jusqu'au nid,le tuyau est relié à une bouteille (genre bouteille de gaz) de souffre (bisulfite je crois)produit utilisé courament par chez nous par les viticulteurs pour souffrer les vins

quand le tuyau est,à distance (et délicatement),orienté sur l'entrée du nid,là il ouvre la bouteille et le gaz souffré est envoyé dans le nid,il suffit d'étendre un drap dessous pour récupérer les frelons "dans le coltar",moitié asphyxiés,qui tombent au sol de suite et sans faire de "manières" pour les écraser ou les faire bruler.

c'est une méthode qui me parait bien,n'utilisant pas d'insecticide toxique et bien moins dangereuse que de grimper dans les arbres à parfois 8-10m de haut

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit : sujet combiné

Bonjour à tous,

je me suis rendu compte que j'avais sans doute un ou plusieurs nids de guêpes dans mon fourgon. Comme je compte dormir dedans lors de mes prochaines vacances, j'aimerais éviter de "balancer" de l'insecticide partout, certes efficace, mais je crains pour ma santé dans ce cas...

J'ai enlevé un nid vers le filtre à air, mais il y a de nombreuses cavités dans un fourgon, et je suspecte la présence de ces piqueuses dans des endroits bien inaccessibles...

Je ne cherche pas forcément à les tuer... Une idée pour les faire fuir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suspecte la présence de ces piqueuses

les reines se ballades actuellement pour construire des nids qu'il est encore facile d'enlever car ils n'en sont qu'à leur début. (la reine est alors toute seule et il n'y a pas encore ou pas beaucoup d'ouvrières).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Petite question : est-ce que les guêpes "mangent" le polystysrène et le plâtre ?

J'ai une colonie qui s'est installé entre un mur en parpaing et l'isolant intérieur (placo-polystyrène), et j'entend très distinctement des bruits de "grignotage" par lintérieur de la chambre de ma fille.

Ces bestioles ont repéré un passage le long du bardage.

Les pompiers sont intervenus en pulvérisant un insecticide... et elles sont toujours là !

D'après le bruit qu'elles font, je dirais qu'elles sont très nombreuses, et occupent un espace d'environ 1 mètre sur 1 mètre 50...!

Que faire...?

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

en principe elles ne s'intéressent pas aux matériaux autres que le bois qu'elles vont chercher à l'extérieur pour en faire de la pâte à papier et construire ou agrandir le nid.

peut-être que parfois elles peuvent creuser un petit passage dans un endroit trop étroit mais çà me semble assez rare et sans véritables dégats.

sinon actuellement elles n'arrêtent pas de "vrombir" bruyamment avec leurs ailes pour ventiler le nid car elles supportent mal trop de chaleur.

si leur va et vient n'est pas dans un endroit vraiment de passage proche il ne devrait pas y avoir de problème.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y a effectivement des "bzzz-bzzzz", mais aussi des "crunch-crunch", et j'ai un peu peur des les voir traverser le mur un de ces 4...

Ma "grande" de trois ans :lol: est ressortie de sa chambre en hurlant quand elle a entendu ces bruits !

Share this post


Link to post
Share on other sites

aller vers l'intérieur est peu probable à moins que le mur soit vraiment très fin et qu'elles manquent de place, mais çà m'étonnerait qu'elles en arrivent à faire un trou dans un mur... :-) ; en principe elles ne s'aventurent guère à l'intérieur mais vont toujours plutôt vers l'extérieur.

il m'est arrivé un jour qu'il y ait des individus qui s'égarent à l'intérieur par une fissure dans des planches, mais ce n'est pas elles qui ont fait un passage : il existait... à ce moment-là on peut toujours encore le boucher...

Share this post


Link to post
Share on other sites

aller vers l'intérieur est peu probable à moins que le mur soit vraiment très fin et qu'elles manquent de place, mais çà m'étonnerait qu'elles en arrivent à faire un trou dans un mur... :-) ; en principe elles ne s'aventurent guère à l'intérieur mais vont toujours plutôt vers l'extérieur.

il m'est arrivé un jour qu'il y ait des individus qui s'égarent à l'intérieur par une fissure dans des planches, mais ce n'est pas elles qui ont fait un passage : il existait... à ce moment-là on peut toujours encore le boucher...

Il y a 2 ans, on a eu une véritable armée de polistes qui se sont installés sous les tuiles du toit, juste au-dessus de notre chambre. Le problème, c'est qu'elle tombaient dans la chambre par les interstices entre les planches de bois, surtout quand il y avait de la lumière dans la chambre, mais pas toujours. Elle tombaient directement sur nous, dans le lit ! Il nous est arrivé d'être piqués plusieurs fois par nuit... Le problème n'a cessé qu'à l'arrivée du froid.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les polistes ne sont pas agressives et elles ne piquent que par accident... (il y a diverses sortes de guêpes)... là effectivement il aurait fallu poser quelque chose sur le plancher afin qu'elles n'y passent pas, car une fois la nuit tombée elles sont attirées par la lumière, s'il y en a à proximité...

Share this post


Link to post
Share on other sites

les polistes ne sont pas agressives et elles ne piquent que par accident... (il y a diverses sortes de guêpes)... là effectivement il aurait fallu poser quelque chose sur le plancher afin qu'elles n'y passent pas, car une fois la nuit tombée elles sont attirées par la lumière, s'il y en a à proximité...

Tout à fait, elles ne piquaient que par peur, par contre, il nous en tombait dessus même quand il n'y avait pas de lumière. Il était impossible d'accéder à cet espace sous les tuiles. On a rebouché à la pâte à bois et comme on a pu les défauts des planches et les espaces entre les planches. La plaisanterie a duré des mois...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour un petit nid de guêpes qui venait de se former (2 à 4 jours maximum), j'ai pu m'en débarasser, d'abord en envoyant un gros seau d'eau dessus (puis s'écarter rapidement !), et en revenant le lendemain, faire tomber le nid avec une perche (les guêpes étant déjà parties).

Pour un nid plus important, sous les combles avec entrée directe dans la chambre de mes filles :crying: j'ai fait appel à une société privée, qui a pulvérisée de la mousse entre les tuiles. Plus de guêpes cette année (pour le moment), mais l'intervention de moins d'une heure m'a quand même coûté 110 euros...

Mais cela reste moins cher qu'un séjour à l'hôpital pour mes filles où un membre de la famille, je ne suis donc pas mécontent d'avoir contribué à baisser le trou de la secu :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, j'ai partagé ma chambre ds une ile méditerranéenne avec de gentils frelons qui nichaient à l'intérieur d'une large fissure qui traversait le mur contre lequel était adossé mon lit, évidemment la fenêtre était toujours ouverte et le va et vient au-dessus de ma tête régulier mais jamais je n'ai été piquée (ni mon bébé ni mes chiens); à cette époque je croyais fermement qu'il y avait une tolérance tacite mais mutuelle entre nous (la jeunesse est un état de grâce)

bien des années ont passé, aujourd'hui il me serait impossible d'envisager une telle cohabitation : peur irrationnelle d'être piquée et même de succomber à de trop nombreuses piqures et pourtant quand la fenêtre était fermée ils attendaient toujours sagement ds leur trou d'être libérés et la trajectoire de leurs vols entre le trou et la fenêtre ouverte et vice-versa n'a jamais dévié, bizarre, non ?

ici les pompiers vous débarrassent de ces indésirables

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, il n'est pas toujours possible de cohabiter avec un nid de guêpes ou un nid de frelon et il est parfois nécessaire de procéder à la destruction de la colonie. Je vous conseille de faire appel à une société spécialisée dans votre région plutôt que de se lancer dans l'opération par vos propres moyens, sauf si vous avez le matériel et l'expérience. Pour ma part je possède une petite société spécialisée en destruction de nid et j'utilise des méthodes naturelles lorsque cela est possible.

Amicalement,

Poliste

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now