Thany33

Traitement Parquet Massif Châtaigner/chêne

52 posts in this topic

Bonjour,

J'achète une maison ancienne (construction autour de 1900) et je signe dans quelques jours.

Avant le déménagement, j'ai quelques jours pour poser dans la chambre de ma fille de 3 ans un parquet que j'achète en scierie : du chataigner massif 10mm non traité.

Mon principe est de faire en sorte que chaque modification qui sera apportée dans la maison (progressivement) soit :

1- le plus respectueuse possible de l'environnement et des habitants de la maison

2- en harmonie avec le cachet de la maison

3- durable, facile à vivre et à entretenir, valorisant.

Dans cette optique, quel traitement de surface me conseillez-vous pour ce parquet ?

J'ai lu ici et là des choses sur les cires, les huiles et les vitrificateurs. Les vitrificateurs semblent pratiques à poser et entretenir mais me semblent en opposition avec mon 1er point.

Je n'ai aucune expérience ni connaissance dans la pose ou l'entretien des cires ou huiles.

De plus, le chataigner est un bois clair et je ne souhaite pas particulièrement le teinter.

J'attends vos suggestions.

MERCI

Share this post


Link to post
Share on other sites

:4-bisou: Comment, on n'a pas répondu assez vite ??

on dirait qu'à part les parquets flottants et les vitrifiés il n'existe rien d'autre :rolleyes: , mais comment faisaient nos parents et grand-parents et les autres ?? je ne suis pas spécialiste mais pour une chambre et du chataignier, on peut très bien se passer de vitrification ( si toutefois ça existe en "eco produits" )

le parquet non vitrifié, eh bien ça se cire, pas forcément souvent, c'est selon les pièces... chez moi je l'ai fait assez régulièrement au début, en plus de l'avoir bien saturé à l'huile de lin au départ, sinon tu vas te ruiner en cire, mais ça fait un bail qu'il n'est plus ciré dans les règles de l'art.

entretien :

http://raffa.grandmenage.info/post/2005/07...toyage_des_sols

Plancher huilé ou ciré

* Aspirateur ou microfibre sèche + rehuiler ou recirer 1 fois par an.

* Si nécessaire savon noir (serpillère microfibre à peine humide).

* Lait nettoyant pour plancher huilé ou ciré de la marque Leinos ou autre marque écologique.

produits parquets écolos : voir moteurs de recherche...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci !!! :gardecoe:

Je me sens moins seule !!! :flowers:

Il est vrai que le "vrai" plancher/parquet est devenu plus rare à poser, c'est plutôt de l'ancien qu'on comptinue d'entretenir...

Si d'autres ont d'autres pistes... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me demandais si une microfibre pouvait remplacer complètement l'aspirateur????

Et peut on aussi nettoyer les tapis avec????

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Nous avons mis de l huile sur nos parquets massif,acacia,orme,chene et erable.

huile KUNOS distribuee fabriquee par livos,disponible a la maison de l ecologie.

Notre cabine de douche est en bois,traitee avec cette huile,rien a redire.

Cordialement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Nous avons acheté une maison ancienne (19ème) il y a un an. Le parquet cloué sur lambourde après avoir été débarrassé de plusieurs couches de moquette, ragréage et autres dalles PVC n'était finalement pas récupérable. Fait de bois résineux il se délitait. Le coût du ponçage était plus élevé que le prix du m2 de chêne.

Nous avons donc choisi de le remplacer par du chêne massif (cuisine, salon, couloir, chambres). Nous avons aussi utilisé du châtaignier (chambre, bureau) pour remplacer une moquette sur un hourdis.

La question de son traitement s'est ensuite posée. Après avoir pris des informations dans les textes et auprès de vendeurs de produits, j'ai fini par choisir de l'huile de lin mélangée pour 50% avec de l'essence de térébenthine. (Le coût est nettement inférieur aux huiles dites modernes.) Nous en avons passé trois couches. Il aurait fallu huiler une fois par jour pendant la première semaine puis une fois par semaine pendant 1 ou 2 mois, puis etc. Pas le courage ni le temps.

Finalement le résultat est très satisfaisant. Nous avons un bébé qui se charge de patiner le parquet à la purée et autres compotes. Malgré ce traitement de choc, un lavage mensuel à la serpillère, eau tiède et produit spécial sol traité à l'huile de lin (Starwax) suffit à lui redonner un bel aspect. Pour l'instant il n'y a pas de tâche indélébiles.

Par contre le châtaignier qui se trouve dans des pièces bien moi sollicitées se salit plus facilement. Les traces de passage forment comme un chemin en forêt. Le nettoyage identique à celui du chêne atténue les traces mais le résultat n'est pas très satisfaisant...

Il y a sûrement des produits plus écologiques, mais nous ne pouvions pas nous permettre de respecter le dogme :-) intégralement.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.

--

Cyrson

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,

Nous avons mis de l huile sur nos parquets massif,acacia,orme,chene et erable.

huile KUNOS distribuee fabriquee par livos,disponible a la maison de l ecologie.

Notre cabine de douche est en bois,traitee avec cette huile,rien a redire.

Cordialement.

Bonjour à tous et ravie de pouvoir participer à vos échanges!

Un grand merci au créateur de ce site.

La construction de notre maison en bois se termine et je me questionne sur la manière de traiter le plancher -hélas pas en bois aussi noble que le vôtre... puisqu'il est en pin. Tout simplement. Nous en avons dans toute la maison. Nous pensions le vitrifier mais je suis tombée sur un site qui présente des produits bio, comme les huiles et cires dures. Quelqu'un aurait-il déjà fait l'expérience de ces produits? Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les planchers en bois comme le chêne ou le châtaigner, de l'huile de lin est bien suffisant. éventuellement le premier passage on peut diluer avec de l'essence de térébenthine.

Et après pour le nettoyage, aspirateur et de temps à autre un coup de serpillère à peine humide et c'est tout !

Le pin lui est nettement moins résistant malheureusement. Le teinter peut-être avec du brou de noix par exemple. La couleur plus foncée atténuera les tâches dûes aux passsages. Ensuite appliquer de l'huile de lin également et nettoyage comme les autres planchers.

Il faut faire attention aussi au pin, après la pose il a tendance à changer de couleur avec la lumière (jaunir en fait). Le laisser se stabiliser avant traitement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

je voudrais récupérer un parquet en chêne pour l'instant recouvert de moquette.

j'aimerais savoir trois choses:

1- quelle méthode pour le grattage de la moquette? (cette question est la moins importante de toutes, je pense qu'on s'en sortira, mais si vous avez une expérience à partager, n'hésitez pas)

2- est-ce que l'huile de lin est la seule huile adaptée? n'y aurait il pas d'autres huiles? (je cherche à donner une couleur plutôt claire au parquet)

3- la question la plus importante: combien de passages pour l'huile de lin? dans les messages précédents, certains recommandent de multiples passages, d'autres un seul passage...

voilà voilà. je n'ai pas bien compris à quoi sert la térébenthine alors j'envisage de mettre simplement de l'huile.

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Muguet, zéro idée pour gratter ta moquette ( rabot ? ponceuse ?), mais quelques infos sur l'huile :

Ici (FAQ) faire son mélange ou pas, rentable ou pas :

http://www.la-maison-ecologique.com/apropos.php?id=2

Concernant la térébenthine, elle permet de diluer les corps gras et donc de faire mieux pénétrer la première couche d'huile ou de peinture dans le bois, en réduisant un peu le séchage puisqu'elle est volatile.

Elle a également un léger pouvoir insectifuge. A ta place j'en mettrais un peu si tu fais toi-même ton mélange.

Les prix varient énormément car il y a plusieurs térébenthines. Ne pas confondre le produit beurk issu de la distillation du pétrole (essence minérale, non renouvelable) de la solution traditionnelle : essence issue de la distillation de résine de pin, doublement rectifiée de préférence.

Faire des essais au niveau des proportions car la pénétration est différente selon l'humidité du bois ...

En tout cas cela donne pas mal de souplesse à l'application, et quand on a un bois qui "pompe" beaucoup, cela permet d'éviter de se retrouver avec des endroits auréolés, gorgés d'huile, dont le séchage est alors problématique et la teinte moins régulière.

Sinon, comme alternative au lin, certains fabricants d'huile dure préconisent un mélange à base d'huile de ricin, qui préserverait un peu mieux que le lin la teinte claire de l'essence d'origine ...

Au niveau des passages, je n'ai huilé pour l'instant que des surfaces de travail, mais l'idée reste la même : tu feras moins de passages si ton plancher est bien poncé, sans petites "barbes". De toute façon s'il y a de la moquette dessus, pas le choix ...

Deux couches, c'est déjà bien. Comme dit Mireille, si tu fais ça + cirage ensuite, ça devrait aller très bien ! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Linaigrette pour ta réponse.

A la lecture de l'artcile dont tu as mis le lien, je me dis qu'il faudrait peut être que j'investisse dans une huile dure à base de ricin???? je n'ai aucune idée des prix, il faut que j'aille voir. j'ai pas mal de travaux à faire dans cet appartement (je n'ai pas encore emménagé) alors il faudrait pas non plus que je perde toute mon énergie à tester des recettes sur le parquet...

quel est le rendu sur tes plans de travail, pour la couleur? et quelle était la matière de ton bois?

l'appartement dont je te parle est très sombre (c'est son gros défaut) et donc je cherche à remettre de la lumière dans les pièces. alors je vais peut etre m'orienter vers des huiles dures au ricin... à moins que fasse "ricin+ térébenthine+ cire d'abeille"???? (ça se mélangera un truc pareil???).

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur le site de la maison de l'écologie, on trouve des huiles dures avec un nuancier très fin( je suis étonnée). voici la composition:

"Composition complète Huile de lin, ester de standolie d'huile de lin et de résine naturelle, huile de bois, carbonate de zinc, acide silicique, cire micronisée, composants isoaliphatiques, siccatifs sans plomb. "

ils précisent "faible teneur en solvants"...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait le ricin je n'ai pas testé (à part sur les cils :rolleyes:) , car je n'en ai jamais trouvé en gros bidon, je te dis juste ce que j'ai lu. Je n'ai pas trop d'idée du prix car je parlais d'un produit tout fait dispo en Bioc... .

Le plan de travail dont je parle était en pin, recouvert de vernis super foncé (l'horreur), j'ai donc tout poncé et raboté puis huilé, du coup maintenant j'ai une teinte miel assez claire très sympa, proche du bois d'origine.

Concernant le nuancier dont tu parles, je n'ai jamais testé cette marque mais elle a bonne presse. Ce type de nuancier est assez courant chez la plupart des fabricants de peintures écolo ( il y a le même pour les lasures en général). Je suppose que l'incolore ira très bien si ton plancher a une jolie teinte homogène au départ ... ou bien l'acajou si tu veux estomper certaines irrégularités (la planche "acajou" semble d'ailleurs être du chêne).

La faible teneur en solvants : c'est indispensable pour prétendre à un étiquetage "écologique" ou norme NF environnement. cf pdf ici :

http://forum.eco-bio.info/index...?showtopic=4412

Je te déconseille vraiment d'incorporer de la cire d'abeille à tes premières couches d'imprégnation. Garde ça pour les finitions ! D'abord huiler, ensuite cirer ! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces explications. Avec de l'huile de lin (j'écarte l'huile de ricin puisqu'apparemment je n'en trouverai pas "nature"), penses-tu que j'arriverai à une teinte claire sur un parquet en chêne? il s'agit d'un parquet teinté très foncé (je le sais car dans une pièce attenante, il n'y a pas de moquette dessus, et il est recouvert d'un vernis très foncé) mais en le ponçant, je suppose que je dosi récupérer une teinte plutôt claire.

dans l'idéal, j'aimerais parvenir à une teinte comme celle qu'on peut voir ici, sur la photo du milieu (celles qui l'encadrent sont trop foncées ou trop claires):

http://www.mr-bricolage.fr/parquets.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

je crois d'ailleurs que cette teinte doit ressembler à celle de ton plan de travail?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon plan est plus clair mais ça tient à l'essence du bois. J'ai dû beaucoup poncer pour faire partir le vernis. Si ton plancher est épais et que tu sais que tu peux le poncer à fond pour faire partir tout le vernis qui s'est immiscé dans les mini-recoins du bois, il ne devrait pas y avoir de souci ( attention aux poussières > yeux et poumons).

Je cherche des photos pour te montrer que c'est possible de virer le vernis foncé.

Bon, voilà, j'ai que ça, donc montage vite fait ! Le plan poncé-huilé-ciré a été pris sous lumière artificielle donc c'est beaucoup moins jaune à la lumière naturelle, la teinte finale oscille entre la tranche en bas à gauche et le jaune là où y a mon chat qui se dit "au secours, je suis poursuivi par des oignons !" :siffle:

post-4907-1203169683_thumb.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah merci c'est gentil! mais si c'est encore plus clair ça me rassure beaucoup!

par contre j'ignore quelle est l'épaisseur du parquet! peut être en faisant une entaille sur un bord...

merci beaucoup pour tes réponses, c'est très gentil! :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites

le résultat est étonnant! c'était vraiment foncé et le résultat est génial! je suis contente de voir ça, parce que j'avais peur que l'huile de lin soit trop foncée, mais là je suis bluffée!

et ton chat est adorable :coeur-anime:

donc, deux couches d'huile de lin + térébenthine et une fois que c'est sec, une application de cire d'abeille ou carnauba.

merci beaucoup :flowers::flowers::flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Autrefois on "roulait" les parquets en bois massif, chêne ou mélèze en montagne. C'est à dire qu'on faisait passer un gros rouleau de bois d'un bout à l'autre de la pièce à plusieurs reprises et longuement, sans aucun produit. et on avait un bois lisse et brillant. Est-ce quelqu'un dont la famille est vosgienne pourrait retrouver cette vieille façon de faire ?

J'es profite pour dire qu'il y a longtemps que je suis là, merci à vous tous d'y être aussi.

Belouga

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

pour ma part, j'utilise de l'huile Biopin pour mon vieux plancher, et j'en suis très satisfait (quoique, c'est un peu brillant à mon goût)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

grâce aux messages situés plus haut dans ce fil, j'ai une recette pour huiler mon parquet: 50% huile de lin, 50% essence de térébenthine: merci encore à vous!

cependant, une autre idée a germé dans ma tête: faire un parquet très clair, blanc cérusé... oui ça peut paraître ambitieux en bricolage bio... j'avais trouvé sur le net une boutique qu vendait une huile pour parquet qui blanchissait mais en fin de compte, j'ai appris (grâce à Linaigrette ;) ) que les siccatifs sans plomb qu'elle contient sont légèrement toxiques.

j'ai donc pensé qu'en ajoutant des colorants dans mon huile de lin, je pourrais parvenir à le blanchir...

j'ai pensé à m'inspirer de la composition de l'huile blanchissante pour en fabriquer moi même. l'huile en question (que je ne nommerai pas) contient donc:

"Huile de lin, ester de standolie d'huile de lin et de résine naturelle, huile de bois, carbonate de zinc, acide silicique, cire micronisée, composants isoaliphatiques, siccatifs sans plomb.

"

Les siccatifs sans plomb sont donc les éléments toxiques et permettent à l'huile de sécher plus vite. je suppose que le pigment blanchissant est soit l'acide silicique, soit le carbonate de zinc, mais en faisant une recherche sur le net, je n'ai pas trouvé quelle est leur couleur.

je voulais donc savoir si quelqu'un avait une expérience d'un blanchissement de parquet? je suis sûre que c'est possible mais la question c'est comment...

j'ai pensé donc à ajouter des pigments blancs à l'huile de lin, mais je ne sais pas si ça marchera.

j'ai aussi vu que l'acide oxalique blanchit le bois mais je ne sais pas si c'est adapté au parquet et j'en ignore le rendu, surtout avec l'huile de lin.

je cherche à obtenir un effet du type de ce que l'on peut voir ici, c'est la deuxième image intitulée "parquet chêne blanchi vitrifié":

http://www.dinasol-parquet.com/teintes-parquet.htm

ma demande est un peu compliquée, je ne sais pas si quelqu'un pourra me répondre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour,

grâce aux messages situés plus haut dans ce fil, j'ai une recette pour huiler mon parquet: 50% huile de lin, 50% essence de térébenthine: merci encore à vous!

Attention l'essence de térébenthique est toxique et allergène !

... je suppose que le pigment blanchissant est soit l'acide silicique, soit le carbonate de zinc, mais en faisant une recherche sur le net, je n'ai pas trouvé quelle est leur couleur.

C'est le carbonate de zinc ! mais il est assez peu couvrant dans l'huile

j'ai pensé donc à ajouter des pigments blancs à l'huile de lin, mais je ne sais pas si ça marchera.

j'ai aussi vu que l'acide oxalique blanchit le bois mais je ne sais pas si c'est adapté au parquet et j'en ignore le rendu, surtout avec l'huile de lin.

Pour le pigment ca marchera et tu obtiendras un effet "cérusé" si tu mets peu de pigments ou un pigment au pouvoir couvrant faible. L'acide oxalique (toxique) ne va pas blanchir le bois mais le décolorer.

ma demande est un peu compliquée, je ne sais pas si quelqu'un pourra me répondre...

J'ai essayé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, scombrax a raison de te mettre en garde, tu as mis bien trop de térébenthine ...

Je crois qu'à ta place j'achèterais un pot de bonne huile dure toute faite, en la rallongeant avec de l'huile de lin et un peu de térébenthine puisque tu en as déjà, mais moins que la proportion décrite.

Mettons 65 % huile dure, 5 % pigment, 20 % lin et 10 % térébenthine ? Il faut tester, les pigments blancs sont très couvrants donc 5% c'est peut-être trop.

Moi je fais toujours au pif et après je note la proportion qui a donné de bons résultats.

Tout ça en protégeant bien les yeux et la bouche pour ne pas respirer les poussières, car les pigments sont de fines particules qui se baladent partout. Tu peux les incorporer d'abord à la térébenthine en faisant un mélange bien homogène (écraser au pinceau ou avec un mortier de verre).

Evidemment c'est un compromis car ce n'est pas une recette entièrement maison, mais pour un parquet coloré, je ne lésinerais pas sur l'adjonction d'une vraie huile dure dans le mélange, qui contient quand même pas mal d'ingrédients qui ont leur intérêt en terme de protection !

Pour l'acide oxalique je n'ai jamais essayé, mais comme dit scombrax, ça vaut le coup de savoir si effectivement tu tiens à avoir une décoloration ou une coloration, les effets seront différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now