Nestor345

Rester jeune et en forme

270 posts in this topic

Médecine énergétique

Je viens de visionner une émission TV sur la RTBF (TV belge, produite avec M6), intitulée "Enquêtes Extraordinaires" Les Guérisseurs, 1H30',

Clic ici + naviguer vers le lien TV + insérer dans l'onglet "Recherche" ce qui suit :

"Enquêtes extraordinaires" "Mardi 27 Juillet " "Regardez en vidéo"

NB: pour visionner ce soir ou dans les qques jours qui viennent (7 jours à partir du délai de diffusion).

Je suis plutôt du genre "terre à terre" mais ouvert d'esprit.

Petite précision : L'hôpital universitaire de Harvard intègre des énergétiseurs dans l'équipe de soins des opérés. On les appelle souvent des magnétiseurs ou des guérisseurs, en dehors des milieux scientifiques. On n'explique pas; on constate ...

On élimine évidemment les profiteurs et les charlatans (Il faut faire le tri). Lorsqu'on s'adresse à un énergétiseur, on le fait parallèlement, sur recommandation d'un praticien conventionnel. On ne se contente pas du bouche à oreille ou alors on s'expose à des désagréments (perte de temps et inefficacité ...). Cela dépasse ici le stade placébo. DSS explique très bien la différence dans l'émission. A partir du moment où l'énergétiseur répète le processus avec succès, de manière constante et continue, ce n'est plus un effet placebo, aléatoire par définition.

L'émission commence avec un reportage sur les barreurs de feu, puis continue avec des témoignages de praticiens médecins diplômés qui collaborent (grands brûlés, opérés du cœur, club sportif, etc).

Rien de bien neuf pour certains mais pour ceux qui ont besoin d'une caution scientifique (Harvard déjà cité, David Servan-Schreiber, ou d'autres infirmières qui font appel en cachette, dans un 1er temps, à ces "guérisseurs", par exemple).

Je vais creuser le sujet "médecine énergétique".

Je savais déjà que notre corps était un carrefour / puits énergétique, mais qu'un magnétiseur puisse sentir et moduler l'aura énergétique au point de nous déplacer / faire tomber ou pivoter (yeux fermés), je viens de franchir un nouveau palier ...

J'enfonce probablement une porte ouverte pour ceux qui connaissent déjà la médecine ayurvédique ...

PS: Il faut accepter de jouer le jeu, sinon inutile de visionner l'émission.

:chapeau: Nestor

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'émission commence avec un reportage sur les barreurs de feu, puis continue avec des témoignages de praticiens médecins diplômés qui collaborent (grands brûlés, opérés du cœur, club sportif, etc).

Je pense que c'est la même chose que ce qu'on appelait, dans nos campagnes « les charmeurs de feu » ? Autrefois, ce n'était pas un métier, les gens faisaient ça pour les autres. Comme les rebouteux, ils sont devenus bien rares, alors que les guérisseurs qui, encouragés par la mode des médecines alternatives, ont fait de leur don une profession lucrative sont légions. 

En tous cas, ça fait plaisir d'entrevoir une alliance future de la médecine moderne et des dons naturels de certaines personnes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

vidéo de 4.41'' du Pr Henry Joyeux (Chirurgien, cancérologue)

http://www.lanutriti...a-1921-252.html

=> Comment faire de vos fruits / légumes des légumes bios :applaus:

PS: Ce n'est pas comme le conseil de laver un fruit dans de l'eau vinaigrée :furious: Inutile pour les pesticides (nettement insuffisant même si c'est opportun de le faire : L'action mécanique de frotter enlèvera une très petite partie).

Pour les pressés : Faites tremper une pomme ou une poire la nuit dans l'eau et bien nettoyer 2 fois (dégorgement).

Pour les carottes: Pelez-les et cuisez-les à la vapeur.

:sorcerer:

PS: On boycotte évidemment les fraises d'Espagne et les pommes du Chili (bourrées de pesticides comme ce n'est pas permis !).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Anticancer fruits et légumes contaminés

Source : Anticancer - Prévenir et lutter grâce à nos défenses naturelles. Par David Servan-Schreiber. Editions Robert Laffont. 21 €

*) Fruits et légumes les plus contaminés (préférez bio) :

Cerise

Fraise

Framboise

Nectarine

Pêche

Poire

Pomme

Raisin

Céleri

Citrouille

Concombre

Courge

Epinard

Haricot vert

Laitue (surtout si en hiver à cause de l'excès d'azote => nitrates).

Pdt

Poivron

*) Fruits et légumes les moins contaminés (l'origine des fruits est moins importante) :

Ananas

Banane

Kiwi

Mandarine

Mangue

Melon

Myrtille

Orange

Pamplemousse

Papaye

Pastèque

Prune

NB : En fait, la plupart des fruits dont on ne mange pas l'épluchure ou l'écorce.

Asperge

Aubergine

Avocat

Brocoli

Champignon

Chou

Chou-fleur

Oignon

Petits pois

Radis

Tomate

NB : En l'absence de pathologie, la plupart des nutritionnistes conseillent de manger le fruit non pelé, même si les pesticides se concentrent dans l'enveloppe extérieure. En effet, les avantages sont alors supérieurs aux inconvénients.

Néanmoins, n'abusez pas des fruits et légumes repris dans la catégorie des végétaux les plus contaminés, si vous n'êtes pas sûr de leur provenance. Je pense ici aux régimeurs qui font une cure de raisin non bio ou aux mangeurs de pommes (3 à 4 pommes qui tient lieu de repas) et qui trouvent très commode de sauter un repas ; au régime de désintoxe (régime fruitarien).

Ce n'est évidemment pas un problème si vous vous organisez et limitez l'impact des pesticides et fongicides : Je fais maintenant tremper ma pomme dans l'évier pdt la nuit, avec 2 ou trois autres fruits.

Au petit déj je mange 2 fruits dont un avec pelure (banane). Le corps pourra ainsi mieux gérer l'envahisseur …

Donc ainsi il n'y a pas de problème si je limite les sources de contamination au petit déj et à la collation.

Il y a évidemment moyen d'encore mieux se protéger en occupant la place ou en délogeant les intrus, mais dans ce dernier cas il vaut mieux respecter un protocole précis (désintoxe).

Vous pouvez choisir la méthode douce et boire du lait de chèvre frais si vous habitez la campagne, loin de champs de maïs ou de colza (généralement pulvérisés).

NB : Le petit lait de chèvre contient une assez grande quantité de tous les oligo-éléments dont nous avons besoin. Ce petit lait contient aussi de fortes doses de calcium et de magnésium. Il y a tout ce dont nous avons besoin. On y trouve aussi 3 acides aminés extrêmement importants pour la désintoxication : la valine, la leucine et l'isoleucine.

Il n'existe aucun produit « naturel » et complet qui soit aussi efficace pour une désintoxication.

NB : Attention toutefois à ne pas abuser du petit lait qui a un impact certain sur la sécrétion d'insuline (taux insulinémique très élevé si pris isolément).

Vous pouvez aussi saturés votre corps d'électrolytes contre-poison pour déloger et chélater les métaux toxiques tels le mercure ou l'aluminium mais cela risque de saturer à la sortie et de surcharger le foie et créer ainsi un état de nausée ou autre malaise avoisinant.

« Le mercure se fixe dans le corps aux endroits où les minéraux / oligo-éléments ont normalement leur place. Le mercure est un métal, au même titre que le sélénium, le cuivre, le zinc qui eux, sont de bons métaux. D'une certaine manière, on peut aussi classifier le calcium et le magnésium parmi les métaux car ce sont des ions bivalents.

Le mercure se fixe donc là où devrait se trouver ces bons composants. Quand le corps est saturé de bons minéraux, de calcium, de magnésium, de molybdène, de germanium, cuivre, zinc et de tous ces éléments dont nous avons besoin, il se crée une concurrence avec les autres métaux aux points de liaison. La fixation du mercure est rompue, le mercure est délogé ; c'est vraiment la compétition dans le corps … »

L'étape suivante consiste à apporter au corps ce dont il a besoin pour capter les métaux et les éliminer. Il faudrait donc des capteurs, qui emprisonnent ces toxiques (chélation) si vous vous décidez à passer à la vitesse supérieure. Bien suivre un protocole et se faire assister par un nutritionniste !

Le cerveau pourrait adopter une attitude défensive en cas de sollicitation inappropriée et / ou excessive en l'absence d'un protocole adapté. Surtout pas de bricolage si vous choisissez la méthode lourde …

http://www.ateliersante.ch/mercure.htm

Source du texte entre guillemets : « Les métaux lourds et leurs effets sur la santé »

Dr méd. Dietrich Klinghardt M.D., PH.D, Seattle, WA.

Dr Patricia Kane PH. D., Milville, NJ.

Et si vous vous mettiez à dorloter votre foie, si vous augmentiez le compte de votre banque d'enzymes (kombucha), si vous preniez une eau magnésée (1 cuillerée à thé plate de nigari dans un litre d'eau peu minéralisé, telle Volvic, Valvert (soit 100 mg / litre), si vous surveilliez le niveau de vitamines C et E (anti-oxydants qui permettent de recycler le glutathion, maître anti-oxydant) …

Minéraux et antagonistes des minéraux

=> « Quand votre corps est déficient en un minéral qu'il exige, il recherchera un remplaçant. Par exemple, les cellules dans vos artères exigent du zinc. Si le zinc n'est pas disponible, le corps substituera le cadmium toxique à ce métal. Le résultat est des artères qui sont moins flexibles, menant à l'hypertension et aux parois artérielles endommagées ou fissurées. Le corps essaye alors de réparer les artères endommagées en raccordant les fissures avec de la plaque (=> du cholestérol) ».

=> Le cadmium est un carcinogène connu et est trouvé dans la fumée de cigarette. En plus des artères, le cadmium se concentrera dans la glande de la prostate des hommes, le sein et l'utérus de femmes, et les reins. <br style=""> <br style="">

Minéraux sains / Antagoniste minéral

Calcium / Plomb

Zinc / Cadmium

Soufre - molybdène / Cuivre -

Sélénium / Mercure

Magnésium / aluminium (=> Calcium, Magnésium et vitamine B6)

NB : Certains oligo-éléments peuvent devenir toxiques au-delà d'un certain seuil (cuivre par exemple).

=> Les sources diététiques du zinc incluent les grains entiers, légumineuses (haricots, lentilles, pois), noix, fruits de mer (huîtres), les nourritures « enrichies ».

Les sources diététiques de soufre incluent les légumes feuillus, germe de blé, noix, oeufs, fruits de mer (palourdes).

Les sources diététiques du molybdène incluent les grains entiers, légumineuses (haricots, lentilles, pois), noix. Des insuffisances en ce minéral sont rarement constatées.

Les sources diététiques du sélénium incluent les grains entiers, fruits de mer, noix du brésil / d'Amazonie.

Les sources diététiques de magnésium incluent les noix, la banane, les grains entiers, les lentilles, certaines variétés de pois et les pois cassés, les crustacés.

Augmentez ces sources, tandis que vous réduirez les sucres et l'alcool, qui augmentent l'excrétion du magnésium…

NB : Le silicium organique serait un anti-agoniste de l'aluminium, surtout au niveau ostéoblastes, ndlr.

NB : Attention à l'excès de potassium (fruits), antagoniste du magnésium, si vous ne compensez pas avec une eau magnésée. Le magnésium est nécessaire pour l'absorption du calcium (rapport 1/2), ndlr.

http://www.mgwater.com/calmagab.shtml

En assurant un approvisionnement constant du corps en aliments nécessaires, les antagonistes minéraux déjà incorporés à la structure du corps seront libérés à temps tandis que les tissus se reconstruisent. Le mercure, le plomb et le cadmium sont enlevés du corps par le glutathion. Bien surveiller l'apport de vitamine C et E pour recycler le glutathion (vitamine œnologique si plus de 500 mg par jour) (toute la gamme des tocophérols pour la vitamine E).

Pour vérifier la présence de métaux il n'y a qu'un seul examen vraiment valable c'est celui des porphyrines urinaires au labo Philippe Auguste à Paris.

www.labbio.net

Les porphyrines urinaires

L'analyse des coproporphyrines renseigne sur l'intoxication aux métaux lourds. Les porphyrines sont des corps cruciformes synthétisés par toutes les cellules du monde vivant. Dans la mitochondrie et le cytoplasme de ces cellules, 8 enzymes assurent cette synthèse. Ces enzymes présentent une sensibilité différente aux métaux lourds et dérivés organiques, ce qui permet le typage de l'intoxication le Docteur Robert Nataf mesure et interprète ces analyses.

Pour toute analyse :

Laboratoires Philippe Auguste Paris http://www.labbio.net/

PS : La taurine est vitale pour détoxifier l'organisme des métaux lourds, pour produire des sels biliaires (émulsion qui formera un amalgame) et pour l'équilibre entre le calcium et le magnésium dans la cellule : la taurine fait entrer le magnésium et sortir le calcium … La prise en continu n'est pas nécessaire.

Voir labo LONGEVIE MAGNETAURINE (1 comprimé par jour ou comme conseillé).

http://www.longevie....=products&id=67

Ou BIOTAURINE Nutergia (2 gélules par jour au cours des repas. Cure de 1 mois à renouveler) (+ nigari)

http://www.nutergia....on=4&produit=15

:chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord merci Nestor pour toutes ces informations et précisions :fleurs:

Concernant l'aspartame... et sa dangeurosité... je tiens à noter que la plupart des diabétique en consomme... en substitution du sucre et selon les conseils de leur médecin...

Il y a un problème, non??? Les médecins ne seraient ils donc pas au courant des effets secondaires de l'aspartame?!

Par ailleurs vous dites qu'il y aurait 92 symptomes en reaction à la prise d'aspartame, où puis-je trouver cette liste?

Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout d'abord merci Nestor pour toutes ces informations et précisions :fleurs:

Concernant l'aspartame... et sa dangeurosité... je tiens à noter que la plupart des diabétique en consomme... en substitution du sucre et selon les conseils de leur médecin...

Il y a un problème, non??? Les médecins ne seraient ils donc pas au courant des effets secondaires de l'aspartame?!

Par ailleurs vous dites qu'il y aurait 92 symptomes en reaction à la prise d'aspartame, où puis-je trouver cette liste?

Merci.

eh bien c'est très simple tu tapes "toxicité aspartame" sur gogol et bonne lecture !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je m'excuse j'avais poser cette question en "hate" sans me renseigner de moi même au préalable.

Et bien quand on lit ce que provoque l'aspartam , on se demande pourquoi elle est encore autorisée!

Share this post


Link to post
Share on other sites

:flowers:Merci Mireille!

En realité les infos je "decouvre" un peu tard le post de Nestor. J'aurai envie de reagir a chaque article!

Je vais calmer un peu mes ardeur et continuer à me renseigner.

J'espere que d'autres articles suivront :king:

Share this post


Link to post
Share on other sites
En realité les infos je "decouvre" un peu tard le post de Nestor. J'aurai envie de reagir a chaque article!
=> Tu ouvres un post et je viendrais répondre, si tu mets un lien ici, afin que ce post ne devienne pas trop "bordélique" :innocent:

Vit D forme active ?

À la lecture d'un post sur les compléments en vit D, je me suis posé la question suivante à propos de la vitamine D3 que je prends depuis 4 semaines (ostéopathie lombaire et cervicale) , est-elle vraiment active ? Biodisponibilité, efficacité ?

Faut-il du soleil en plus, comme quand j'en ingère via le poisson (bcp trop peu) ?

*) Ouverture d'une parenthèse:

Je présuppose que la plupart des lecteurs sont au courant de l'interaction de la vit D sur le système immunitaire, sur le squelette osseux (assimilation du calcium), etc. Sinon je vous conseille vivement de vous informer sur les derniers liens donnés ci-dessous avant de poursuivre la lecture de cet article.

*) Formes de vit D

Il existe une dizaine de formes de vitamine D.

La vitamine D3, sous forme de calcitriol, est la forme active de vitamine D chez tous les individus.

Avant d'arriver à ce stade, nous avons synthétisé au départ du cholestérol, en partie (80 %), et sous l'action du soleil (en Europe du Nord et au Canada seulement de mi-avril à mi- octobre, de manière optimale : question de longueur d'onde et d'angle de rotation de la terre), ou bien au départ de l'alimentation (20 %) (poisson gras principalement) de la vitamine D3 cholécalciferol.

A ce stade nous avons besoin du soleil pour dégrader les stérols (rayons UVB).

Ensuite ce cholécalciferol est véhiculé dans le sang par une protéine spéciale liante. Le foie le « réceptionne » et « hydroxylise » la molécule en Calcidiol. Ici, nous n'avons plus besoin de soleil, sauf pour recharger les stocks et soulager la banque d'enzyme ;)

Puis les reins activent ce calcidiol en calcitriol, qui est la forme finale active (utilisable par l'organisme), comme déjà précisé plus haut.

- Le calcidiol (aussi appelé calcifédiol) a comme forme chimique : 25(OH)D3

- Le calcitriol a comme forme chimique : 1, 25(OH)2 D3 (forme active).

En savoir un peu plus ?

Voir discussion initiée ci-dessous avant de poursuivre sur éco-bio, afin de m'éviter des redites.

http://www.lappart-d...e-d-t11119.html

Lecture conseillée: Infos suppl. :

http://www.lanutrition.fr/Vitamine-D-l-appel-de-David-Servan-Schreiber-a-4206.html (prévention cancer, cardiologie, ostéopathie)

http://www.amessi.or...ouveau-scandale (Thierry Souccar laNutrition.fr)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un petit article en guise de up

Sus aux graisses trans !

Il ya deux types de graisses trans : les graisses trans naturelles produites par l’estomac des ruminants (produits laitiers) et les graisses trans industrielles obtenues suite au processus d’hydrogénation afin de faciliter le stockage et surtout la conservation.

C’est surtout les trans industriels qu’il faut traquer.

Une huile à majorité saturée est solide à température ambiante. Une huile à majorité polyinsaturée (colza par exemple) reste liquide lorsque entreposée au frigo.

Les acides gras saturés non dénaturés ne sont pas le Grand Satan si vous mangez équilibré et cuisinez avec des produits faits maison, non dénaturés … c’est une question de proportion !

Notre cerveau a aussi un besoin vital de graisses saturées non dénaturées par la cuisson (et non raffinées).

Mais, en général nous n’avons guère besoin de nous soucier de l’apport des graisses saturées, si ce n‘est qu’elles sont généralement en excès. Donc lorsque votre médecin vous dit de surveiller les AGS, car vous avez trop de cholestérol, il n’a pas tort, mais seulement à moitié. Car il vous induit en erreur : Le cholestérol n’est pas Le Petit Frère de Lucifer. Nous avons besoin du cholestérol pour un tas d’hormones (…). Point trop n’en faut, c’est d’accord, mais ne serait-ce pas l’arbre qui cache la forêt ?

Voir liens ci-dessous pour approfondir le sujet.

« Idéalement les apports en acides gras saturés devraient représenter 25 % de nos apports en lipides. En réalité nous consommons 46 % de graisses sous forme saturée ».

Revenons à l’excès d’AGS : Trop d’AGS est mauvais car ils rigidifient les parois des vaisseaux et empêchent les nutriments d’arriver à destination ; la communication et les échanges cellulaires se font plus difficilement …

Par contre les AG insaturés fluidifient la circulation. Pensez aux esquimaux qui font / faisaient facilement des hémorragies …

Mais si vous hydrogénez ces AGMI et AGPI ils vont se comporter comme des AG saturés.

Pire, ils vont diminuer le taux de cholestérol HDL, en leurrant le cerveau en prime !

Alzheimer guette le mangeur ignorant les bonnes graisses …

« Résultat : le ratio cholestérol total / cholestérol HDL diminue et le risque cardiovasculaire augmente. Et il n’est pas nécessaire de consommer des quantités colossales de ces acides gras pour voir le risque augmenter : les experts estiment que dès 5 grammes d’AGT quotidiens le risque de souffrir de troubles cardiovasculaires augmente de 25 % ! ».

En outre ces AG trans favorisent la résistance à l’insuline et peuvent donc augmenter le risque de diabète. Et quand on sait qu’un excès d’AGS aboutit à un excès de cellules adipocytes, il n’y a qu’un pas pour lier les AGS et les Trans.

« Certaines valeurs rapportées par le rapport de l’Afssa font d’ailleurs froid dans le dos. Car si en moyenne, un homme consomme 3,36 grammes d’AGT par jour et une femme 2,76 grammes, ce qui reste en dessous du seuil préconisé par l’Afssa, certains enfants de 12 à 14 ans, notamment les garçons, peuvent consommer jusqu’à 9,74 grammes d’acides gras trans quotidiens. Coupables : les cookies, les brioches, les frites, les nuggets… Bref, tous les aliments dont les ados raffolent et qui sont justement les plus riches en graisses trans ».

Sources des Extraits : Lanutrition.fr http://www.lanutrition.fr/Acides-gras-trans-comment-les-%C3%A9viter-a-2189.html

*) Infos supplémentaire sur le cholestérol :

Je vous invite aller lire :

« Risque d'infarctus: le cholestérol n'est pas coupable »

Une entrevue avec le Dr Michel de Lorgeril, médecin, cardiologue et nutritionniste

http://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Entrevues/Fiche.aspx?doc=delorgeril_m_20071001_ent

Cholestérol : ami ou ennemi ?

Auteur : Marcel Arickx (biochimiste)

http://phill443.unblog.fr/2008/04/03/marcel-arickx-le-cholesterol-nest-pas-responsable-des-maladies-cardiovasculaires/

Je présente mon point de vue sur le cholestérol dans le topic :

Le Cholestérol : Vaste Escroquerie ?

sur éco-bio, rubrique « Ecologie pratique et alimentation »

http://forum.eco-bio.info/index.php?showtopic=7089

:chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

  Alzheimer guette le mangeur ignorant les bonnes graisses …

Voilà une affirmation bien péremptoire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voilà une affirmation bien péremptoire...

serpent027.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suite de ce post à cette nouvelle adresse.

:chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

... il faut avoir une hygiène de vie, manger de tout mais équilibré, boire de l'eau du robinet et de l'eau minérale, maintenir une activité physique et sportive.

Surtout ne pas se laisser berner par tous les marchands de régime alimentaire et fabricants de machine à eau machin anti oxydante truc muche etc etc

Prenez vous en charge !!! B)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo tu viens de résumer en quelques mots toutes mes années de questionnement, des centaines de pages lues, analysées, confrontées sur les produits alimentaires et la biologie humaine.

Je n'aurai pas cru ça possible...

Je crois que je préfère les infos de Nestor quand même :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo tu viens de résumer en quelques mots toutes mes années de questionnement, des centaines de pages lues, analysées, confrontées sur les produits alimentaires et la biologie humaine.

Je n'aurai pas cru ça possible...

Je crois que je préfère les infos de Nestor quand même  :rolleyes:

Pas moi. « Parfait » me paraît peut-être pas parfait, mais plein de bon sens, bien plus que les promoteurs de régimes dont la plupart sont, à terme plus ou moins longs, nuisibles pour la santé (ou au mieux sans intérêt) et le porte-monnaie.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je trouve la definition de parfait: parfaitement simple et realiste et realisable! en plus j'ai tout compris! :chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

NB: Ce post aurait dû figurer sur la suite. Sinon je vais me faire remonter les bretelles.

Ne poster plus ici svp.

http://www.eco-bio.i...-et-en-forme-2/

correction effectuée : Lire la suite sur le lien ci-dessous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now