biocoopcahors

Biocoop J'attends Vos Questions

75 posts in this topic

bonjour a tous,

J ai lu de nombreuse critique et interogation sur le réseau Biocoop. Ce qui m'ammène a vous ecrire aujourd'hui. Je suis gérant d'une biocoop a cahors, je m'appel Denis et je travail avec ma femme Sophie. et je suis assez étonner de voir que certains puisse nous comparer avec la GMS et encore plus de voir parler de biocoop comme d'une socièté de distribution similaire au autres grands acteurs du métier du commerce. C'est a mon avis mal connaître à la fois ce métier et notre réseau, alors c'est pour cela que je suis a votre disposition pour vous éclairé sur mon expérience personnel et sur biocoop si je le peu.

Biocoop c'est d'abord 281 magasins actuellement tous indépendants, et j'insiste la dessus, nous n'avons a l'heures ou je vous écrit, aucun contrat de réseau, une gestion de chaque magasin complétement indépendante, une politique commerciale compétement libre, ce qui fait amméne a une certain incohérence, notament au niveau des prix pratiqué par certain mais qui assure a chacun de nous une véritable liberté, la possibilité de faire de vrais choix, et une possibilité d'adaptation a l'environement locale unique. Du coup parler de biocoop en général c'est comme de parler de des chinois en général c'est oublier que du nord au sud et de l'ouest a l'est, que nous sommes tous différents mais unis dans une valeur de base, la défense de l'agriculture biologique, éthique et le commerce. C'est sur nous sommes des commercants, et le but et de gagner notre vie, personnellement je suis rémunéré 990 euros par mois, je travail 6 jours sur 7 je participe a au moins 2 reunions mensuels pour la coopérative, ou nous discutons de chartres sociales, de saisonnalité des produits, d'éthique, de défense du consommateur, de lutte contre les ogm... Biensur certain d'entrenous sont plus Business que d'autre, mais on pourrais reprocher a d'autre d'etre telment militant, qu'il font pour a la nouvelle clientele qui se posse moins de questions, et qui a souvent plus peur pour sa santé, que pour le respect de l'environnement.

Alors la comparaisson avec la grande distribution est étonnante, que cela soit l'une ou l'autres des enseignes, le principe et leurs succes c'est le prix. Ok. mais c'est quoi le prix, c'est résultat d'une pression sur la masse salariale et sur les employés, travail plus pour que le patron gagne plus (je ne connais par de gérant de biocoop qui qagne 400 fois le salaire de son premier employé) notre chartre sociale nous limite a une différence de trois fois. Préssion sur les fabricans, systeme des marges arrieres le personnel des enseignes et les catalogues les annimations sont payer par les distributeurs. Manque de tracabilité, les marques de distributeurs cachent toutes visibilité sur les origines des produits, avez vous déja vu une usine carrefour ? un agriculteur carrefour ? Aujourd'hui les produits financiers de tel groupe sont plus important que le produit du travail, grace a la pression sur leurs fournisseurs qu'il payent a 120 JOURS, ils placent l'argent que vous y dépensé tous les jours,ce qu'il leurs perment de vous offrir des services financier banque assurance... a des taux de rentabilité financieres exorbitants. Alors il n'y plus cas remplacé les caissières par des machines et la boucle est bouclé. Déja qu'il n'y plus de vendeur, si c'est cela l'avenir du commerce, c'est vrais que dans le réseau biocoop ont se plante complétement.

Moi je crois au commerce, et a la proximité, je serre tous les jours la mains de mes clients, de discute, j'écoute. Biensur je fais de la marge, biensur j'espere gagner plus d'argent, mais est ce pour cela que je défends pas activement des convictions qui sont profondes et vraies. Allez au dela de votre propre visions des choses, allez plus loing, que la facade, connaissez vous un seul autre groupe de commercant qui annalyse chaque produits de son catalogue pendant un ans voir plus avant de le référencé ? Parce que il faut ca aujourd'hui les reséau sont de plus en plus compliqué et les apparences de plus en plus trompeuse, la sur utilisations de l'image de l'écoloqie et de la bio par la pub, permette de caché le pire pratique et dessein.

Enfin, je pourrais vous en écrire encore des tonnes mais bon, il faut pronné la décroissance, et la sobriété, je répondrais a ceux qui me soliciterons, je rappelerais simplement que je parle en mon nom, et en aucun cas au noms de mes partenaires et colaborateurs du réseau Biocoop.

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement je ne peux pas dire grand chose, je ne connais pas les Biocoop (je vis en Belgique). Par contre Mireille connaît extrêmement bien la distribution bio pour avoir été responsable d'une coopérative bio (et elle insiste pour ne pas confondre avec biocoop, bien que sa coopérative en ait fait partie) pendant 20 ans (je crois, ou 15 ? enfin bon) et qui a vu l'évolution de ce secteur. Elle est vraiment très critique envers le réseau biocoop et elle a argumenté à chaque fois sur ce forum.

On est conscient qu'il ne faut pas généraliser les problèmes rencontrés par certain à toutes les biocoop. Il faut comprendre que le principal truc qui nous chiffonne est cette évolution petite coop --> grosse chaîne de franchisés avec financiers. Grosse chaîne de franchisés (biocoop donc) = modification du marché (biobusiness, apparition des multinationales, disparition des petites références au profit de gros producteurs plus solides cad faisant aussi du non bio, etc.) + disparition des petites coop --> supermarché bio.

Les premiers consommateurs bio (nous sommes bcp sur ce forum à en être) fuyaient aussi les supermarchés et n'ont pas l'intention d'y revenir, qu'ils soient bio ou pas, pour eux la taille limite d'un magasin bio c'est AU GRAND MAX la supérette et encore ... la taille idéale est l'épicerie. Pour eux toujours certaines marques, le suremballage, les produits qui viennent de loin etc. sont persona non grata et se retrouvent pourtant en biocoop.

Le reproche qui est fait c'est que l'âme du bio et ses valeurs ait disparu en enterrant les pioniers avec. Le monde évolue, le monde change c'est certain ... ce n'est pas bon de regarder en arrière, c'est certain aussi, mais c'est notre droit de le regretter. On se réconforte en se disant que le bio, en perdant son âme, c'est répandu et démocratisé mais nous ne nous retrouvons pas toujours dans ce type de magasin.

Share this post


Link to post
Share on other sites

hello,

merci pour ton intervention, je voulais juste faire remarquer que le réseau biocoop n'est pas une franchise, et c'est tres important nous sommes indépendants et nous partagons en communs des supports logistiques qui sont a l'avantage des plus petites structures qui grace a cette mis en commun de moyen peuvent existé dans des villages de moins de 1000 habitant parfois. Nous n'avons aucune obligations consernants le référancement et biocoop, précinise largement l'approvisionnenent local. Apres nous sommes les premiers a regréter les anciennes pratiques commerciales, mais si nous n'évoluons pas nos petites structures disparaitrons au profit des chaines ou des gros distributeurs.

Pour infos, je suis gerant de magasin depuis plus de 15 ans, et j ai permis a 3 de mes assistants d'ouvrir leurs propres magasins et je suis surement le moins bien payé d'entre eux. Je ne crois pas que ce la soit une question "d'expérience" c'est juste dire clairement et honêtement les choses. Et agir, plutôt que subir, malheureusement les discourts sont souvents loin de la réalité. Et de voir les bo discourt de ceux qui vont chez l'un ou chez l'autre par ce que c'est moins chers, et bien qu'il continue. Moi je vend plus chers mais mes employes mange tous bio (il on 200 euros par mois offert et déclaré sur leurs fiche de paie pour les cotisations, déclaré en avantage en nature), nous payont leurs transports (en commun seulement) et il font 35 HEURES, et ils ne sont pas exploités comme souvant en prestectant tel ou tel causse. J'ai aussi vu beaucoup d'abus sociaux sous prétexte de cette causse qui nous réunis.

Denis

Share this post


Link to post
Share on other sites
le réseau biocoop n'est pas une franchise

Question de vocabulaire ... les biocoop ne sont pas vraiment des franchises mais ils le sont de fait quasi. (une simple recherche google franchise biocoop te montrera que la confusion est plus que répandu, y compris dans les sites spécialisés de franchises). Ils n'ont plus grand chose à voir avec une coopérative en tout cas (non ?)

Encore une fois ce ne sont pas les différents magasins biocoops qui sont pointés du doigt mais l'enseigne biocoop, sa politique et ses orientations.

Voir aussi http://www.decroissance.info/Histoire-d-un...vaise-rencontre

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

Je ne crois pas que cela soit simplement une question de vocabulaire, mais il est vrais que la confusion exite, et que nous avons négliger notre communication, et certains spécialistes l'on fait a notre place, et pas vraiment dans notre sens. Pourquoi sommes nous différents des franchise, simplement par la structure meme de la coop, qui est stucture de la facon suivant : nos décisions et les orientations "bonne ou mauvaise d'ailleurs" sont prise d abord en reunion de bassins chaque trimestre qui regroupe un 12 ene de magasin, qui délégue un représentant pour les assemblée de région dont dépend trois commissions qui sont le produits, l'admissions et la convention distribution social et gestion, toutes c'est commissions sont assurer par les gérant de magasin et par des employé de la coop, pour tous ce qui est plus technique comme l'analyse des produits alimentaires que nous référencons. Ensuite l'assemblé génerales de tous le gérants donne les oreintations au conseil d'administration qui est composé de 12 administrateurs : 9 représentant des magasins et 1 representant des salariés 1 représentant des producteurs et 1 des consomateurs. Donc voila la structure de decision qui resemble en rien aux franchises, demande donc au franchisé Mc crados, et qui a le désaventage que nos décisions sont tres longue a prendre entre 1 ans et 2 ans de discussion parfois, mais qui a le grand avantage, est que les décisions sont celle des magasins, par exemple la commission de développement est composé de 9 personnes dont 7 gerants et 2 salariés, donc c'est véritablement des représentants des magasins qui décide du développement de biocoop. ce qui n'exite dans aucune franchise.

denis

Question de vocabulaire ... les biocoop ne sont pas vraiment des franchises mais ils le sont de fait quasi. (une simple recherche google franchise biocoop te montrera que la confusion est plus que répandu, y compris dans les sites spécialisés de franchises). Ils n'ont plus grand chose à voir avec une coopérative en tout cas (non ?)

Encore une fois ce ne sont pas les différents magasins biocoops qui sont pointés du doigt mais l'enseigne biocoop, sa politique et ses orientations.

Voir aussi http://www.decroissance.info/Histoire-d-un...vaise-rencontre

Share this post


Link to post
Share on other sites

:flowers: merci pour l'apologie de ton réseau, biocoopcahors, ça fait plaisir de voir qu'il y a des gérants de biocoop qui aiment leur métier et qui croient aux nobles causes véhiculées par leur réseau et les mettent en pratique ! :flowers: oui, il y a de vieilles discussions ici :rolleyes:

Raffa a très bien résumé mon point de vue (pour info j'ai été tenancière d'une toute petite "coop bio" un concept bien éculé, pendant 13 ans, après avoir été biocoop 2 ans, mais dès 1995 j'ai refusé de continuer dans leur réseau, je ne le regrette pas, mais j'insiste mon cas est très particulier et sans intérêt ici ) :) bref, ça m'économise de répéter ce que je pense de "l'évolution" du "bio", surtout que ce genre de débat me semble de plus en plus vain :

autant à une époque ( fin des années 90 oui, ça pouvait encore choquer alors !) j'en voulais à biocoop ente autres d'avoir promotionné et soutenu à fond la marque SOY alors qu'elle faisait partie de Novartis, autant maintenant que je sais que tout est essentiellement une affaire de biobusiness, qu'il falait mettre en place déjà à cette époque le paysage du marché "bio" actuel ( et c'est pas fini, ils prévoient je ne sais combien de nouvelles créations de supérettes/an ), bref, je ne regarde cela que de loin, disons que j'y crois moins aux beaux discours...

ceci dit, c'est vrai qu'il faut distinguer la base (les magasins biocoop qui peuvent être super) du réseau lui-même. maintenant que des gérants ont investi pour monter ce type de structures commerciales très loin des petites coops historiques, il faut que tout ce monde puisse travailler, acheter, vendre, ça ne doit pas être évident tous les jours, je connais des gérants qui sont très stressés par tous ces soucis économiques... moi j'aurais naïvement préféré que le réseau opte pour une multitude de petites structures qui auraient cohabité en harmonie, sans viser le développement, en ne proposant que des produits de base, pas de superflu... Mais il faut faire avec son temps ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour Mirielle,

Merci pour ta réflexion, qui est juste et qui pose le probleme de la décroissance générale de la société, face a des envies personnelles qui vont plûtot dans l'autre sens, le plus toujours plus. Je suis de ton avis concernant les petits magasin, et il est claire que pour moi, l'agrandissement des surface ne va pas souvent avec la qualité. Apres de nombreuse questions se pose, sur le dévellopement, est ce que l'on ne va pas se reveiller un jour avec un supermeaché INTERBIO ou LECLERCbIO, si des coopérative telque la notre ne se développe pas, tout en respectant leurs chartres, le bio business sera largement soit récupérer oubien dissous dans des linéaires qui favorise largement l'exploitation et la destruction de l'environnement...

Denis

:flowers: merci pour l'apologie de ton réseau, biocoopcahors, ça fait plaisir de voir qu'il y a des gérants de biocoop qui aiment leur métier et qui croient aux nobles causes véhiculées par leur réseau et les mettent en pratique ! :flowers: oui, il y a de vieilles discussions ici :rolleyes:

Raffa a très bien résumé mon point de vue (pour info j'ai été tenancière d'une toute petite "coop bio" un concept bien éculé, pendant 13 ans, après avoir été biocoop 2 ans, mais dès 1995 j'ai refusé de continuer dans leur réseau, je ne le regrette pas, mais j'insiste mon cas est très particulier et sans intérêt ici ) :) bref, ça m'économise de répéter ce que je pense de "l'évolution" du "bio", surtout que ce genre de débat me semble de plus en plus vain :

autant à une époque ( fin des années 90 oui, ça pouvait encore choquer alors !) j'en voulais à biocoop ente autres d'avoir promotionné et soutenu à fond la marque SOY alors qu'elle faisait partie de Novartis, autant maintenant que je sais que tout est essentiellement une affaire de biobusiness, qu'il falait mettre en place déjà à cette époque le paysage du marché "bio" actuel ( et c'est pas fini, ils prévoient je ne sais combien de nouvelles créations de supérettes/an ), bref, je ne regarde cela que de loin, disons que j'y crois moins aux beaux discours...

ceci dit, c'est vrai qu'il faut distinguer la base (les magasins biocoop qui peuvent être super) du réseau lui-même. maintenant que des gérants ont investi pour monter ce type de structures commerciales très loin des petites coops historiques, il faut que tout ce monde puisse travailler, acheter, vendre, ça ne doit pas être évident tous les jours, je connais des gérants qui sont très stressés par tous ces soucis économiques... moi j'aurais naïvement préféré que le réseau opte pour une multitude de petites structures qui auraient cohabité en harmonie, sans viser le développement, en ne proposant que des produits de base, pas de superflu... Mais il faut faire avec son temps ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour! je ne suis pas très à l'aise avec ces réflexions et tous ces termes, mais c'est très intéressant et j'ai une question de novice :

Quelle est la différence entre une "biocoop" et une "coopérative bio" ??? :blink: la différenciation des termes n'est pas évidente :D

(pour moi, c'est un peu comme si on me disait qu'un bonhomme sympathique, c'est différent d'un sympathique bonhomme :P ). Merci d'avance pour l'explication!

Share this post


Link to post
Share on other sites

:flowers: biocoopcahors ne venant pas très souvent et c'est bien dommage, je vais répondre avant lui, en résumant :

c'est plus profond que la simple inversion des termes en fait, et ça a d'ailleurs permis certains glissements dans l'esprit des clients, pardon des consommacteurs ;)

biocoop c'est un réseau de distribution et une enseigne... au fonctionnement coopératif très étendu.

une "coop bio" c'est l'abréviation de "coopérative biologique" terme qui désigne en fait soit une SCCC ( société coopérative civile de consommation-structure fermée réservée aux seuls membres - ) soit une coopérative à forme de sté anonyme (SA, ouverte à tous, je résume )

le terme "biocoop" découle effectivement de coop bio, car il y a longtemps (années 70...) pour acheter du bio local et "militant" il falait se grouper en assocs de consommateurs ou en coopératives d'achats, d'où le terme abréviatif "coop bio".

certaines de ces structures ont choisi dans les années 80 de se fédérer sous l'enseigne/réseau "biocoop" qui est devenu depuis un grand réseau de distribution de produits bio ( le 1er même en France d'après leurs dires). le réseau a un fonctionnement coopératif avec ses magasins, déjà parce qu'ils doivent en faire partie (= un magasin indépendant ne peut pas se servir chez la centrale d'achats biocoop )

les assocs ou coopératives du départ le sont parfois restés, mais on trouve surtout des SARL, des SA, ou des sociétés coopératives anonymes dans les magasins membres du réseau biocoop...

par extension de langage, on a tendance à désigner les "magasins bio" ( = un commerce indépendant ou une structure coopérative non membre du réseau biocoop ) par le terme "biocoop" = "je vais à la biocoop" " vous trouverez ça en biocoop" etc. et les vraies "biocoop" qui ne sont pas forcément des coops ( loin s'en faut parfois) par des "coops bio" :rolleyes:

ce qui m'agaçait beaucoup quand je m'occupais d'une coopérative indépendante ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nous n'avons aucune obligations consernants le référencement

bonjour biocoopcahors,

je sais que le message est ancien mais je tente toujours ma question :

j'ai voulu commander du grand épeautre "celnat" en grande quantité à ma biocoop, ca n'a pas été possible, sur la liste que le responsable a consultée ce produit ne figure pas dans cette marque mais dans une autre....

je comprends les impératifs liés à l'approvisionnement mais puisqu'il y a déjà au magasin des produits celnat, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas commander tel ou tel produit de la meme marque...

merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour bleulavande :flowers:

avant que notre ami biocoopcahors ne revienne, je me permets de te suggérer une piste qui pourrait excuser le gérant bien que ce dernier aurait pu t'expliquer cela en toute transparence :

un magasin bio petit ou moyen ou même une biocoop s'approvisionne rarement directement chez le fournisseur, ici en l'occurence Celnat.

il passe par un grossiste ( pour biocoop, c'est... la plupart du temps biocoop le grossiste :victory: ) qui ne référence pas forcément TOUT ce que produit Celnat, ou telle autre marque.

le grossiste ou la centrale d'achats a une sélection de produits et je suppose que ton grand épeautre en 25 kg ne devait pas y être.

Si le magasin doit commander directement un produit précis chez Celnat, il y perdra par rapport aux prix de la centrale, déjà parceque Celnat va imposer un minimum de commande et un franco de port, puis des remises en quantité etc en fonction de la taille de la commande etc.

en général, c'est mieux de passer par un catalogue d'un grossiste où l'on peut prendre aussi plein d'autres choses qui se vendent bien si possible ;)

et puis pour commander exprès pour une seule personne qui voudra "juste" un sac de ... kg, il faudra ajouter plein d'autres denrées aléatoires pour obtenir le franco de port et si possible une marge intéressante etc.

A l'époque où je m'occupais d'une coop bio ( qui n'était pas biocoop) je n'avais pas ce genre de demande que j'aurais été ravie qu'on me pose, mais il m'est arrivé, pour moi, de demander à mon grossiste de bien vouloir me commander, la prochaine fois qu'il passerait commande lui-même à Celnat ( ou autre marque) tel ou tel produit en quantité.

c'est tout à fait faisable, mais on te fait bien comprendre que ça n'est pas prévu dans leur fonctionnement habituel, que ça risque de prendre du temps, s'ils n'oublient pas entre temps etc.

Mais en insistant ça finit per marcher, car le produit y est bien chez le fournisseur, le tout est de le faire venir lui tout seul mélangé aux commandes habituelles et automatiques...

voilà je ne pense pas être loin de la vérité.

ceci dit, parfois on est jamais aussi bien servi que par soi-même, Celnat propose un tarif particuliers, vois si ça vaut le coup de stocker un peu ?

édit : je dis tout ça mais, n'ayant plus leur catalogue, je n'ai pas pu vérifier chez Celnat s'ils ont du grand épeautre en 25 kg, à priori ils devraient. sinon pour les céréales, celnat a des sacs de 3 kg puis ça passe à 25 kg, effectivement chez Markal, par exemple on a des sacs en 5kg etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour bleulavande :flowers:

avant que notre ami biocoopcahors ne revienne, je me permets de te suggérer une piste qui pourrait excuser le gérant bien que ce dernier aurait pu t'expliquer cela en toute transparence :

un magasin bio petit ou moyen ou même une biocoop s'approvisionne rarement directement chez le fournisseur, ici en l'occurence Celnat.

il passe par un grossiste ( pour biocoop, c'est... la plupart du temps biocoop le grossiste :victory: ) qui ne référence pas forcément TOUT ce que produit Celnat, ou telle autre marque.

le grossiste ou la centrale d'achats a une sélection de produits et je suppose que ton grand épeautre en 25 kg ne devait pas y être.

Si le magasin doit commander directement un produit précis chez Celnat, il y perdra par rapport aux prix de la centrale, déjà parceque Celnat va imposer un minimum de commande et un franco de port, puis des remises en quantité etc en fonction de la taille de la commande etc.

en général, c'est mieux de passer par un catalogue d'un grossiste où l'on peut prendre aussi plein d'autres choses qui se vendent bien si possible ;)

et puis pour commander exprès pour une seule personne qui voudra "juste" un sac de ... kg, il faudra ajouter plein d'autres denrées aléatoires pour obtenir le franco de port et si possible une marge intéressante etc.

A l'époque où je m'occupais d'une coop bio ( qui n'était pas biocoop) je n'avais pas ce genre de demande que j'aurais été ravie qu'on me pose, mais il m'est arrivé, pour moi, de demander à mon grossiste de bien vouloir me commander, la prochaine fois qu'il passerait commande lui-même à Celnat ( ou autre marque) tel ou tel produit en quantité.

c'est tout à fait faisable, mais on te fait bien comprendre que ça n'est pas prévu dans leur fonctionnement habituel, que ça risque de prendre du temps, s'ils n'oublient pas entre temps etc.

Mais en insistant ça finit per marcher, car le produit y est bien chez le fournisseur, le tout est de le faire venir lui tout seul mélangé aux commandes habituelles et automatiques...

voilà je ne pense pas être loin de la vérité.

ceci dit, parfois on est jamais aussi bien servi que par soi-même, Celnat propose un tarif particuliers, vois si ça vaut le coup de stocker un peu ?

édit : je dis tout ça mais, n'ayant plus leur catalogue, je n'ai pas pu vérifier chez Celnat s'ils ont du grand épeautre en 25 kg, à priori ils devraient. sinon pour les céréales, celnat a des sacs de 3 kg puis ça passe à 25 kg, effectivement chez Markal, par exemple on a des sacs en 5kg etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

( oups j'ai fait une mauvaise manip .....)

merci mireille,

je comprends mieux maintenant le fonctionnement

en fait je me sers chez celnat, car je stocke mes céréales et légumineuses, comme je les achète en gros, je me suis organisée, mais leurs prix ont flambé pour les particuliers..

je pense que je vais favoriser mon petit magasin

ceci dit à la biocoop ou je suis allée, ils ont prit le temps de regarder, j'avais posé la question, une première fois, ils n'avaient pas trouvé, j'ai ensuite rappelé par tel, et je suis repassée, et ils avaient pris le temps de regarder de plus prés. la biocoop n'existe pas depuis longtemps, j'ai entendu des commentaires des personnes qui se servent là bas et qui sont assez contents des gérants, de leur disponibilité, de leurs connaissances, de leur gentillesse.....donc à voir

merci beaucoup en tout cas pour toutes tes explications

que penses tu du site basebio ????

ca revient un peu au meme que les biocoop, c'est de la plus grande distribution, ceci dit pour les personnes qui sont éloignées d'un point de vente

je n'ai pas encore bien regardé.....

si tu as un avis....

encore merci et bonne journée

Share this post


Link to post
Share on other sites

basebio, je ne connaissais pas, ça m'a l'air pas très cher en effet, mais il faut commander en quantités, par contre je n'ai pas trouvé mention ni de franco ni de frais de port. je suppose qu'il faut s'inscrire pour le savoir à la fin de la commande ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
basebio, je ne connaissais pas, ça m'a l'air pas très cher en effet, mais il faut commander en quantités, par contre je n'ai pas trouvé mention ni de franco ni de frais de port. je suppose qu'il faut s'inscrire pour le savoir à la fin de la commande ?

en fait il faut simuler une commande que tu envoies et tu recois en retour par email la facture globale frais de port inclus, à toi de voir si tu valides ou non ta commande. j'ai essayé la simulation sur une petite commande mais elle n'était pas assez importante les frais de port étaient trop lourds, j'ai pas voulu réessayer, j'avais pas trop envie de leur faire perdre du temps d'autant que dans le courant du mois de janvier l'étape simulation et attente de l'email pour connaitre les frais de port sera supprimée, on pourra voir directement en ligne le montant total de la commande

donc je vais attendre un peu .....

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour info, à propos de ce qui pourrait être pris pour de la mauvaise volonté pour agréer les désiderata d'un client, une anecdote récente chez une "coop bio" (-pas biocoop mais au fonctionnement similaire : gestion informatique, codes barres etc.) :

je voulais commander une galette des rois de chez un boulanger bio du coin qui en fait de très bonnes: la coop où je me sers désormais est cliente de cette boulangerie et je pensais qu'il suffisait de commander pour recevoir :rolleyes:

eh non, on m'a fait savoir que la coop avait référencé une autre marque, et que c'était trop compliqué que de devoir créer un code spécial pour un article ponctuel ( même si de fait, il est déjà vendu pour la boutique puisque le client est prêt à l'acheter). j'en conclue que ce qui se produit pour une modeste galette non référencée peut être ainsi appliqué à d'autres articles qui ne se trouvent pas en magasin...

c'est plus clair maintenant pour moi aussi :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites
pour info, à propos de ce qui pourrait être pris pour de la mauvaise volonté pour agréer les désiderata d'un client, une anecdote récente chez une "coop bio" (-pas biocoop mais au fonctionnement similaire : gestion informatique, codes barres etc.) :

je voulais commander une galette des rois de chez un boulanger bio du coin qui en fait de très bonnes: la coop où je me sers désormais est cliente de cette boulangerie et je pensais qu'il suffisait de commander pour recevoir :rolleyes:

eh non, on m'a fait savoir que la coop avait référencé une autre marque, et que c'était trop compliqué que de devoir créer un code spécial pour un article ponctuel ( même si de fait, il est déjà vendu pour la boutique puisque le client est prêt à l'acheter). j'en conclue que ce qui se produit pour une modeste galette non référencée peut être ainsi appliqué à d'autres articles qui ne se trouvent pas en magasin...

c'est plus clair maintenant pour moi aussi :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai tout compris....................

merci pour ton anecdote, enfin désolée pour ce petit tracas sur le moment, mais en tout cas c'est trés clair !!!!

donc on peut revoir la formule : "si on veut, on peut"

il semble que ce ne soit pas toujours aussi simple

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, avec la gestion informatique devenue quasi obligatoire il est à craindre que ça soit de moins en moins simple et convivial de commander un produit dans un magasin :rolleyes:

post-78-1200297259_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

je prend la suite, mais va savoir si quelqu'un répondra ?

bon, voilà le problème, j'ai une biocoop près de chez moi, mais euh! je ne sais pas dans votre région, mais ici, euh! on va dire qu'il faut arriver avec une grosse mercedes, voir un gros 4x4 pour pouvoir acheter sans faire un trou monstrueux dans le porte monnaie.

donc, je me suis mis en recherche de pouvoir acheter en direct mes produits, pour l'instant j'y arrive on va dire pas trop mal, les algues, la farine, mais pour le riz, quinoa, epeautre, boulghour c'est pas pareil, les légumes c'est facile, le poisson aussi, j'me débrouille pour mes yaourts.

c'est vrai que la solution basebio à l'air sympa mais faut encore se payer des frais de port pas possible, alors si des fois il y en a qui sont ok pour un groupement moi j'fonce, car je remarque que beaucoup pense souvent que bio = cher moi je dirai non, mais des fois j'me pose la question

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Si la biocoop n'est pas la panacée alors quel type de commerce "bio" est-il souhaitable ?

Merci beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avoir un jardin si on a cette immense chance, s'échanger des légumes, du pain ou des oeufs entre voisins ... tout commence au niveau local, non ? :flowers:

Favoriser le commerce de proximité, acheter des produits locaux auprès de petits producteurs, grouper les achats entre gens du même secteur ...

Quelle serait la raison d'être d'un commerce bio qui n'aucun lien avec le pays ?

Et puis, le réseau Biocoop n'est pas parfait, mais heureusement qu'il existe ! Libre à nous d'acheter ensuite au sein de cette structure des produits en vrac et pas suremballés, venus de pas trop loin et pas de l'autre bout du monde ... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour biocoopcahors,

je sais que le message est ancien mais je tente toujours ma question :

j'ai voulu commander du grand épeautre "celnat" en grande quantité à ma biocoop, ca n'a pas été possible, sur la liste que le responsable a consultée ce produit ne figure pas dans cette marque mais dans une autre....

je comprends les impératifs liés à l'approvisionnement mais puisqu'il y a déjà au magasin des produits celnat, je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas commander tel ou tel produit de la meme marque...

merci !

Nous ne reférencons jamais tous les produits d'un fournisseurs, c'est avant tout le choix du produits et apres celui du fournisseurs surtout quand c'est des grosses machine comme celnat qui a terme devrais etre meme deferencer si c'est possible, pour eviter la bio industrielle il nous faut réflechir a l'appro chez les gros importateurs qui on de plus en plus de mal a nous garantir leurs produits et qui importe beaucoup de chine exemple les graines de courge de tournesol... Nous controlons toutes les exportations hors cee et les mauvaises surprises sont fréquentes (présence de pesticide sur des haricots blancs...)... C'est un avantage de notre coopération entre magasin qui nous permet de mettre des moyens de contrôle impossible pour un indépendant hors réseau a mettre en place.

désolé pour les retard dans mes réponses mais les journées sont longues et les semaines sont courtes....Be YO

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

Si la biocoop n'est pas la panacée alors quel type de commerce "bio" est-il souhaitable ?

Merci beaucoup

Bonjour,

C'est une des questions qui nous taraude, a biocoop, nous sommes en plein changement dand la distribution de la bio, nous nous avons optés pour une certainnes autonomie des magasins qui a la vertu de laisser au créateur certain choix, assortiments, taille, actions d annimations, prix... la contropartie de cela c'est un réseau tres hétéroclite, un manque de pouvoir de négociation, une lenteur de décision... Tous les systemes on leurs cotes obscures, mais le principal, c'est de préservé la base de notre démarche, qui est pour nous la chartre Biocoop, que les futures magasin face 100 m2 ou 1000 m2, nous devons respecter cette chartre, qui est la seule garantie d'un commerce different respecteuse des hommes des animaux et de l'environnement.

Le danger aujourd hui, et pas demain, mais aujourd'hui c est la grande distribution qui notamant leclerc a des projets de supermarché de 1000 m2 en bio, qui vas se fournir en argentine pour le pomme qui ne vas ni respecter la saisonnalité des produits et encore moins une chartre social. ET qui va certainnement faire fermé un bon nombre de petit magasin militant. la question est peut faire aussi grand qu eux en y ajoutant toutes l'éthique de la consom'action que dois acompagné l'achat des produits bio. Perso je le crois, apres on verra...

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,je travaille dans une biocoop depuis maintenant 2 ans et je pense que le probleme de vient pas de"biocoop" a proprement parlé mais plutot des la maniere que chaque gerant emploi .....en fait comme chaque magasin est independant ,le gerant gere son magasin comme il l'entand ce qui est logique...malheureusement certain d'entre eux ne sont plus dans l'esprit de la bio mais plutot dans l'esprit "profit".....bien entendu je ne dis pas qu'ils sont tous comme ca heureusement...mais pour ma biocoop c le cas et je trouve ca dommage......

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now