Sign in to follow this  
Followers 0
la chevre

Plantes Sauvages Comestibles

184 posts in this topic

Oups ... moi le stage m'intéresse bien !

Tu aurais un peu plus d'infos sur le quand, le comment et le combien ?

Merci :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Ben là comme je disais c'est déjà passé... Mais s'il y en a un autre, ça sera plutôt en automne (je remettrai une annonce sur le forum.) Tu vis en Belgique? Parce que j'en connais d'autres des chouettes stages possibles ici. sinon y'a aussi 1 chouette site sur des stages à faire en France, faudrait que je recherche l'adresse, dis moi si ça t'intéresse. En France y'a aussi les stages de François Couplan, qui fait de super recettes (j'ai un de ses livres ici.) Pis après comme ça on pourra s'échanger les recettes.. Moi j'adorerais en tout cas!

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

On est en train de s'offrir petit à petit la série dédiée aux plantes de Francois Couplan (voir sur son site pour les stages, ça donne envie, www.couplan.com)

Il s'agit de la série suivante:

"Le régal végétal" (plantes sauvages comestibles)

"La cuisine sauvage" (comment accomoder 1000 plantes oubliées)

" Les belles vénéneuses" (plantes sauvages toxiques)

"Le champ et le jardin" (plantes cultivées et ornementales commestibles et toxiques)

"Les cryptogames cuinaires" (algues, champignons, mousses et lichens, comestibles et toxiques)

Les végétaux nous aiment (bienfaits des plantes...)

Il y a aussi (parmi d'autres) son livre "Vivre en pleine nature" qui me donne envie d'aller vivre dès demain au fond des bois. Si on y rajoute le lien du site sur les cabanes, fraîchement communiqué sur le forum...

Connaissez-vous un super guide de la flore avec belles images, et descriptions détaillées? Nous ne savons encore lequel choisir.

Bonne cuisine sauvage! Pas au hasard hein? :malade: car on a perdu nos savoirs-faires nous les hommes d'aujourd'hui!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben justement le guide delachaux et nestle - reconnaître facilement les plantes- , par François Couplan...

Je le trouve chouette, facile d'usage (encore que je ne connaisse pas très bien l'usage des "clés"...) et il comporte des infos sur le toucher, l'odorat,le goût, ce qui rend la tâche plus facile!

:P

Bonne nuit, si c l'heure pour vous :-)

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben voilà, ça m'apprendra :epuise: on va dire que j'étais fatiguée aussi quand j'ai posé la question! Merci Mari-Laure. :bisou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous :accolade:

C'est le printemps et depuis une quinzaine de jours par chez moi tout commence "enfin" a pousser. :wub:

Alors je n'ai pas manqué de me faire quelques fleur de coucou, enfin primevere, d'ailleur toute les primevere se mangent ;) , ensuite quelques violette aussi au passage :coeur: bon j'ai renoncer a en faire du sirop, gelé et compagnie ça demande une cuiellette trop abondante et je trouve pas ça tres ecolo stop

Sinon j'ai lu que le gaillet grateron, ça se mange, d'ailleur je crois bien qu'on a deja causé sur ce topic :) alors hop c'est partie, comme le gaillet ne fait de 15cm je m'en suis fait une petite botte, que j'ai decoupé en petit tronçon et cuit avec un peu d'huile d'olive et terminé a la creme fraiche :rolleyes:

Bon ben ne nous affolons pas, la recette n'est pas encore au point :malade: le collant reste un peu, y'a un peu d'acidité... bref c'est po' tres goutu mais y'a de l'idée quand meme. Alors je vais recommencer en l'ebouillantant et en en fesant une purée. Melanger avec une purée de pomme de terre, dans des lasagnes végétariennes.... bref je pense qu'il y a plein d'occasion pour exterminer dans l'assiette cette mauvaise herbe qui colle :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce moment chez nous, c'est le plein boum de l'Ail des ours qui pousse tout autour de chez nous en abondance.

On en fait une véritable cure : dans les salades, en potage, en pistou, etc . . .

Un régal.

Et bien sûr on en engrange au séchoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pas beaucoup d'ail des ours par ici mais plein d'asperges sauvages, quel régal !!

:wub: des photos d'une ballade près de chez moi ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour a tous,

dis voir MIC ,tu prends quelle partie de la plante pour faire tes recettes?

et secher , c'est comment?

merci de ta reponse;j'ai hate d'essayer.hhuuuuumm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Filoche,

Je prends les feuilles entières pour mes recettes, avant la floraison (en ce moment il n'est pas encore fleuri chez nous).

ziimgpe.jpg

Je sais qu'on peut aussi utiliser les racines ou les fleurs, mais j'en ai moins l'expérience. Et l'utilisation des racines empeche la plante de se maintenir sur un site.

Séché, ça fait une réserve pour toute l'année, ça donne un goût d'ail beaucoup plus subtil et ça nous permet d'en vendre sur les marchés.

On le mixe également avec du sel, c'est idéal pour saler et aromatiser des tomates, par exemple. En fait, on le laisse sur la table et on s'en sert à la place du sel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le site sur les fleurs comestibles, c'est un super cadeau!

Cette année, j'ai osé dégusté les violettes de mon jardin, c'est délicieux, mais le goût est délicat, il vaut mieux la croquer seule (même goût que les bonbons). J'en ai parsemé une salade de radis noir avec en plus des jeunes feuilles de pimprenelle, riches en vitamine C...c'était au moins un régal pour les yeux.

L'été, j'ajoute des pétales de soucis et des fleurs de bourrache dans mes salades.

Les orties ont recommencé à pousser et j'en ai déjà fait des soupes, riches en sels minéraux, magnésium...J'en fait aussi une sauce pour les pâtes, juste revenues avec un oignon dans de l'huile puis assaisonnées et mixées dans de la crème fraîche ou de soja.

C'est pas très raffiné, mais c'est gratuit et riche en éléments nutritifs pour la sortie de l'hiver quand on n'a plus de sous. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pur ces belles photos! :accolade: Où habites-tu Mireilles? Dans les Cévennes? :D

J'ai fait mes premières recettes de plantes sauvages. Chapattis à la violette, soupe à l'ortie, et asperges sauvages. Mais je ne suis pas sûre de moi pour la récolte de ces dernières :l'asperge est semblable à l'asparagus des photos ci-dessus mais sans ses feuilles qui ressemblent à un jeune conifère, voyez c'que j'veux dire :rougit: . C'était très amère, mais pas mauvais. Je les ai trouvé le long du canal de l'entre-deux-mers (lot-et-garonne). Elles s'enroulent autour de jeunes arbustes. Les gens du coin les mangent.

Bonne cuisine! :sorcier:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'habite en Provence, entre Aix et Aubagne, le pays des asperges sauvages ;) par contre pour les orties, c'est plutôt rare. En ce moment le thym est en fleurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'était très amère, mais pas mauvais. Je les ai trouvé le long du canal de l'entre-deux-mers (lot-et-garonne). Elles s'enroulent autour de jeunes arbustes. Les gens du coin les mangent.

çà ne serait pas du houblon ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

non, Geispe, ce n'est à priori pas du houblon. L'asperge est vraiment de la même forme que l'asparagus "de Mireille" ;) mais elle semble moins rigide (elle a besoin de s'enrouler autour de quelque chose. Je n'ai pas repéré ses feuilles, s'il y en a :rougit: Je regarderai mieux la prochaine fois. :siffle: :accolade:

Share this post


Link to post
Share on other sites

aucune idée du véritable nom de la plante ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, je n'ai pas trouvé son correspondant sur le net. Il me manque un bon bouquin sur les plantes (prochain achat!) pour la trouver. Je transmettrai l'info quand je l'aurai. :fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour en revenir à ma drôle d'asperge, quand c'est cuit, ça ressemble au fragon en cliquant ici.

Mais quand c'est cru, ça n'a encore pas grand chose à voir. Pas piquant, pas aussi régulier, pas aussi rigide, beaucoup moins de feuilles qui en se moment sont souples et arrondies comme des coeurs.

Bon je ne sais pas trop ce que j'ai mangé en tout cas. :surpris: :retourné: Je suis surprise car j'en ai encore vu tout au long de notre dernière ballade et je n'arrive pas à l'identifier. (je n'ai pas d'appareil photos) :bisou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour :)

Alors comme on m'a demandé les titres des mes livres...

Atlas de la flore de l'essonne de Gerard Arnal

La nature comestible de Iron Burrows

Sauvages et comestibles de M-C Paume

Guide des plantes medicinales de Paul Schauenberg

Heu je crois que c'est tou... quoi que pas tres sure en faite... :wacko:

Sinon pas encore sur mes etageres mais que je conseille a tout le monde, c'est les livres de François Couplan, le maitre en la matiere :bravo:

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça y est, ma soit-disant asperge sauvage, c'est :rougit: du Tamier, ou herbe aux femmes battues (car sa racine soignerait les ecchymoses...) Merci Couplan ("Vivre en pleine nature") , et La Chevre aussi pour tes références.

Voici ses feuilles

Voici ses fruits, toxiques. :!:

Voici sa tige, comestible photo accompagnées de quelques infos.

Attention à la toxicité du rhizome également.

Bonne cueillette!

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci. c'est intéressant... je ne connaissais pas Mais çà pousse pas chez moi apparemment dans le Nord Est...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super rapide et paf.... merci google.....

Ail des ours

http://www.supertoinette.com/fiches_recett...he_ail_ours.htm

J'en ai deja vu en foret l'an dernier en mars j'espere que j'en trouverais par chez moi cette année.. mais je veux bien que tu nous en cause... c'est peut etre une plante special salmobio  :lol:

L'ail des ours est une belle plante un peu spécial en effet car on lui prête des vertues détoxifiante et notamment en ce qui concerne la chélation du mercure.

Sinon, toutes la plupart des vertus données à l'ail se conjuguent aussi à l'ours :retourné:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0