Sign in to follow this  
Followers 0
la chevre

Plantes Sauvages Comestibles

184 posts in this topic

bonjour,

je suis perdue  :P

alors, ici je réponds à dteuz qui demandait

http://forum.eco-bio.info/index...t=0entry15225

quel était le pourpier bon à manger.

c'est donc le Portulaca oleracea ou  pourpier maraîcher

images:

http://jeantosti.com/fleurs2/pourpier.htm

ou http://www.botanical-online.com/concursgua...ordesembre3.htm

Attention au pourpier qui pousse sur des sols trop pollués...comme par zazard c'est le plus laxatif :lol:

En fait...c'est ma salade préféré depuis tout petit...mais difficile à trouver en dehors des champs eux-mêmes... quoique..

C'est aussi une salade très consommée par les "fameux" crétois :)

très riche nutritivement, on y trouve même ces fameux oméga 3 dont les controverses défilent pour assommer la curiosité des gens :retourné:

La meilleur, enfin je pense, est celle qui présente des tiges légèrement pourpres plutôt que vertes....

Bon Appetite :sorcier:

Share this post


Link to post
Share on other sites
En ce moment chez nous, c'est le plein boum de l'Ail des ours qui pousse tout autour de chez nous en abondance.

On en fait une véritable cure : dans les salades, en potage, en pistou, etc . . .

Un régal.

Et bien sûr on en engrange au séchoir.

Salut Mic.... c'est où chez toi..que je viennes ramasser un peu d'ail des ours :) :??:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre à Amonthot : je suis dans le sud de l'Alsace, limite Vosges et Territoire de Belfort.

Une présentation plus précise page 12 Nouveaux venus/Présentation de tous les membres.

Si tu veux venir cueillir de l'Ail des Ours, il va falloir te dépecher : sa cueillette touche à sa fin pour cette année, avec la hausse des températures, il ne va pas tarder à fleurir puis les feuilles vont jaunir et bientôt disparaître.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour répondre à Amonthot : je suis dans le sud de l'Alsace, limite Vosges et Territoire de Belfort.

Une présentation plus précise page 12 Nouveaux venus/Présentation de tous les membres.

Si tu veux venir cueillir de l'Ail des Ours, il va falloir te dépecher : sa cueillette touche à sa fin pour cette année, avec la hausse des températures, il ne va pas tarder à fleurir puis les feuilles vont jaunir et bientôt disparaître.

Merci Mic :) c'est très gentil de ta part.... ce sera pour l'année prochaine peut-être... ma titine est en panne et je suis en plein recrutement de colocataire actuellement car j'ai décidé de rester encore un temps sur paris avant de revenir dans le sud retrouver mes racines.

Je vais devoir me contenter de sauces allemandes à l'ai des ours d'ici...mais très bon appétit for you :)

Suis un peu béotien, mais pas trouvé la page 12 de présentation ! Ce sera pour lorsque je serais plus grand ;)

A bientôt ciaciao,

Stef

Share this post


Link to post
Share on other sites
Suis un peu béotien, mais pas trouvé la page 12 de présentation ! Ce sera pour lorsque je serais plus grand ;)

volià de quoi grandir rapidement...

Fais gaffe aux pantalons trop courts !

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour le gaillet il y a plusieurs especes il me semble en avoir trouvé une qui ne s agrippe pas , qui n a pas de petites boulles les fleurs semblent identiques les feuilles aussi en étoile mais plus espacées.il se trouve plus en haltitude.

quelqu 'un peut il m eclairer? j ai un peu de mal a le localiser idem pour la mauve, la sauge , la prele des champs et la marjolaine !

je sais que cela fais beaucoup de plantes differentes mais vos conseils et votre aide sont les bienvenus :help: merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Haggardaz,

La plante que tu décris ressemble à l'Aspérule odorante qui est en fleur actuellement et que nous cueillons.

Est-ce que ta plante dégage une savoureuse odeur en séchant ?

Elle appartient à la même famille que le gaillet gratteron, mais ne s'aggrippe effectivement pas et elle est délicieuse en sirop, tisane ou en vin de mai . . . Elle a des vertus digestives et relaxante.

Elle pousse en altitude dans les forêts de hètre.

Mic

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour

je suis nouveau sur le forum , j'habite dans le gard près du gardon ,

ou il y a pas mal de plantes sauvages et jaimerai bien les connaitres, mais surtout

savoir quand c'est le moment de les ramasser

d'autre part ,j'ai une pelouse , mais j'aimerai plutôt la transformer en jardin ou justement il y aurais des plantes sauvages commestible

sous le climat chaud du midi , je pense qu'il est préférable de mettre des plantes sauvages commestible que du gazon anglais qui est dur d'entretien et qui meurt dès les premières chaleurs

si quelqu'un peut me donner des conseils , pour les variété , il sera le bienvenu car je n'ai aucune expérience dans ce domaine , mais c'est un domaine qui me plait

salut

java script:emoticon(':help:')

smilie

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour mic ,

je ne l est pas fait secher donc pour l odeur je ne sais pas mais elle ressemble vraiment au gaillet blanc que j ai vu en photo sur le site wikipedia.org(imagegalium album1)

de plus elle pousse en hauteur mais pas forcement vers les forets ces feuilles sont en formes d etoile a 8 branches espacées de bien 5 centimetres .

je suis presque persouadé que c est ça.

merci beaucoup pour ta reponse et si il y a d autres sugestions......

Share this post


Link to post
Share on other sites

il y a pas mal de sortes de gaillets et ils sentent pratiquement tous bons lorsqu'ils sèchent : c'est eux qui donnent une odeur carastéristique parfumée au foin. L'aspérule odorante est par contre un gaillet que l'on ne trouve pratiquement qu'en forêt.

Pour déterminer les plantes je vais souvent sur google-images et en cherchant avec le nom français ou latin on a plus que le choix de photos et de sites.

Pour d'autres il y a aussi http://www.plantes-comestibles.com/plantes...comestibles.php

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui on dirait bien que c est l asperule odorante que j ai trouvé il y en a presque de partout . juste que les feuilles en étoile sont plus petites que sur les photos que j' ai vu . encore merci pour vos reponses

Share this post


Link to post
Share on other sites

Soupe crue d'orties ?

miam miam...

de mon côté, les premières pousses ce cette plante magique sont arrivées dans mon estomac sous forme de ce que j'appelle caviar

( en gros, mixées avec de l'huile d'olive, pour manger des carottes et navets crus avec

j'ai aussi testé comme base un avocat avec autant d'orties que j'avais, on ne sent plus l'avocat à cause de la force de l'ortie, mais c'est délicieux quand même )

au passage, quid des asperges sauvages ? j'en entends beaucoup parler, mais ne sais pas les reconnaître

idem pour les poireaux

sinon, je sens que demain je vais aller en cueillette d'ail des ours, je connaîs un ptit coin paradisiaque...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais si vous consommez des plantes sauvages, vous n'êtes plus tenu d'appliquer ces combinaisons « obligatoires ».

Une bonne soupe crue d'orties ou une salade de feuilles de pissenlit, alliaire, plantain et mauve parsemée de fleur de violette, vous apporteront toutes les merveilleuses protéines complètes dont vous avez besoin.

Alors, une bonne raison pour mettre à profit nos promenades dominicales,

À vos paniers smile.gif

Et ça veut donc dire que l'on peut se contenter, dès que le printemps arrive, de salades sauvages et de fruits quand ils pointent le bout de leur nez... ?

Edit admin : Kristo ayant, pour des raisons personnelles, supprimé l'intégralité de ses messages ainsi que les sujets commencés par lui sur le forum, cela peut perturber, voire rendre incompréhensibles certaines discussions. Merci de votre compréhension.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour les asperges et les poireaux , ca depend vraiment de l'aire eographique ou tu habites....en dehors de l'arc mediterranéen , tu ne trouveras pas d'asperges ( pour les reconnaitre regardes le feuillage ultra decoupe typique des asperges , de plus les jeunes pousses sortent de terre et ne sont pas la prolongation d'un rameau.reperes la touffe au feuillage abondant et tu trouveras la pouse!)

par contre moulte jeunes pousses que certains appellent "asperges" mais qui n'en sont pas , que dans le tarn on nmme "respunchus" et qui sont le plus souvent des jeunes pousses tendres de tamier ( a recolter jeunes avant que n'apparaissent les baies toxiques!)

quand au poireau , c'est typique des terres a vigne , coteaux , terre pauvre donc et legere. pour le reconnaitre , ca ressemble....a un poireau ( c'est a dire feuilles plates , contrairement aux ciboules q ont des feuilles rondes!!!)

de l'ail des ours , miam!!!c'est ma plante fetiche malheureusement trop rare en catalogne!!!

thierry"pas steack"

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'embêtant avec le poireau sauvage c'est justement qu'il pousse surtout dans les vignes et que celles-ci sont sulfatées (à moins d'avoir de la vigne bio à portée) ; mais c'est tellement délicieux, un peu sucré par rapport au poireau cultivé et avec un goût d'ognon plus prononcé

l'idéal c'est de trouver une ancienne vigne plus cultivée donc non traitée et là : miam-miam

les asperges nous n'y sommes pas encore allés cette année mais c'est vrai qu'ici tous les ans on se régale ; ça fait partie de notre folklore avec le ramassage des champignons ! (quoique depuis quelques années à cause de la sècheresse les champignons se font de plus en plus rares)

Share this post


Link to post
Share on other sites
:flowers: dépêchez vous si vous n'êtes pas encore allés aux asperges, elles sont bien en avance par rapport à l'an dernier !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben écoute, la semaine dernière on est allé voir s'il y avait des morilles (trouvé 1 vingtaine et toutes petites)et en général en même temps on ramasse des asperges dans la colline. Et bien là juste 1 ou 2 par ci par là donc à mon avis ça commençait à peine mais peut être que vers chez toi il a plu plus que sur les hauteurs de Toulon

Share this post


Link to post
Share on other sites

effectivement , j'insiste sur la necessité de faire super gaffe au lieu de recolte....strictement aucun talus de vigne en exploitation , au minimum 50 meteres de toute culture!!

sur la vigne c'est l'horreur ce qu'ls balancent!!

mais y'a pas que ca , je pense partuculierement aux habitant-e-s de l'arc mediterraneen , pensez aux epandages d'nsecticide par helico!!

j'ai une amie de l region de marseille qui paie tres cher au niveau sante sa salade sauvage quotidienne!!

thierry"pas steack"

Share this post


Link to post
Share on other sites

yep!

merci pour ces réponses précises pour les poireax et asperges

je m'en vais de ce pas, après un repas de fruits et une récup de bananes au marché d'en bas de chez moi, aller gaiement cueillir des pousses d'ail des ours

au fait, est-ce que l'on peut le faire sécher ?

je pense que oui, mais pour le manger en salade après, c'est peut-être limite, non ?

(ou bien en conserver en lacto-fermentation, je vais essayer ça )

Share this post


Link to post
Share on other sites

oh lala, que de choses intéressantes en vous lisant

pour ma part je trouve qu'il n'y a rien de mieux qu'une ballade où chacun montre la plante et parle de l'usage qu'il en fait

je me souviens par exemple de la belle maman grecque de ma soeur qui, bien que ne parlant pas un mot de français, nous faisait découvrir la "vlita" qui se trouve en fait être de l'amarante et nous la faisait simplement cuire à la vapeur pour la manger avec un filet de citron et d'huile d'olive

depuis la "rigolote" (l'a-marante) est servie à la table de plusieurs membres de ma famille !!!! et j'en fait de véritables cures

d'ailleurs je suis à la recherche de journées découvertes de plantes comestibles dans ma région, et je vais bien finir par trouver :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors là par chez nous il y en a des plantes sauvages à manger ! je me suis toujours dit depuis que je vis ici (une trentaine d'années ; avant mariage région parisienne ; bof, bof) qu'en cas de guerre ou de plus de ressources j'étais sûre au moins de ne pas mourrir de faim en m'exilant dans la colline ! As-tu goûté la "cousteline" (c'est pas l'époque, plutôt l'automne), les asperges (hier, bonne récolte ainsi que de belles morilles noires très parfumées). Mais le plus c'est quand même à l'automne : pas besoin de te parler des "safranés et des sanguins" les incontournables du midi, des cèpes et autres délicieux champignons (quand il a plu assez), des châtaignes (quans les castagners sont à l'abandon bien sûr !) tout ça accompagné de nos délicieuses "herbes de provence" ramassées en même temps... voilà que je me mets l'eau à la bouche toute seule !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Petit message pour grandedouce:

François Couplan propose des stages de decouverte de la flore comestible. C'est une grande pointure française en plante comestible sauvage. Son site: http://www.couplan.com/

:flowers:

En ce moment c'est aussi les crosses de fougère. Cru, cuite comme des asperges...... :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites

en lisant ce sujet, je me suis souvenue que, gamine et adolescente, pendant mes ballades au petit bonheur la chance, me perdant volontairement dans les bois et les champs, il m'arrivait de "goûter" certaines plantes... avant de finalement savoir lesquelles étaient vraiment comestibles... pi là, vous m'avez mis l'eau à la bouche!

alors je suis allée chercher de l'Ail des ours dans le bois près de chez moi.... :lol:

un tapis accueuillant...

0704crapahut03.jpg

j'en ai ramassé quelques poignées (et en ai mangé presque autant) puis, à la maison, j'en ai fait une quiche! :langue:

(Pâte: 150g de farine, 75mL d'huile, 75mL d'eau, 1cc rase de sel (mélanger, étaler au rouleau et garnir un plat à tarte, piquer le fond avec une fourchette et sepoudrer de chapelure)

3-4 poignée de feuilles d'ail des ours (avant floraison) (les laver et les hacher, en garnir le plat)

5oeufs, 100mL de lait/crème/lait de soja-amande-riz-noisette (etc XD), 1 cc de sel, poivre (battre dans un saladier et verser sur l'ail)

1 champignon de paris (coupé en rondelle) et 100g de fromage rapé (gruyère) : répartir sur le dessus

cuire 30min à 220°C)

et bon appétit! ^0^

0704crapahut04.jpg

0704crapahut05.jpg

(même que mon frère et mes parents en ont mangé, ont aimé, et n'en sont pas morts.... :D )

sinon, je suis une grande grignoteuse d'oseille, de fleurs de primevères et de coucou, et de tiges de pattes d'ours (enfin, c'est comme ça qu'on appelle ça par chez moi, je connais pas le vrai nom...) mais d'habitude je les mange en me balladant, c'est rare que j'en ramène à la maison pour cuisinser (fallait voir la tête de ma mère aussi la fois où j'ai rapporté des orties... :24: )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0