Marie-Hélène

Produits Bio Et Budget

65 posts in this topic

Bonjour,

J'ai du mal à trouver des infos sur comment se débrouiller pour acheter et manger bio tout en ne mangeant pas son budget ? Pour tout vous dire, je voudrai partager l'expérience de mères ou pères de famille ou conjoint convaincu face aux réticances de " la partie adverse" : j'ai un peu l'impression de passer pour une zombie alors que je ne recherche finalement que le mieux-être de toute ma famille.... ou trovuer l'info sur ce ( superbe ) forum ?

Merci à vous tous, MH

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Marie-Hélène, c'est vrai que "bio" ne passe pas dans la recherche car il n'a que 3 lettres...

on a évidemment beaucoup abordé cette question, mais sous forme de réponses dans d'autres sujets... c'est là qu'il faut parcourir les titres des rubriques "consommation bio et citoyenne"

par ex, dans "Hypermaché ou Biocoop ?" on a

Pourquoi La Bio Est Si Chére

dans "Consommation bio et citoyenne"

Le Bio Est Ce Cher ?

Le Bio, C'est Pas Cher

Le Prix Des Produits Bio En Question Et Réponses

mais c'est peut-être plus clair d'ouvrir un sujet, on verra :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour,

J'ai du mal à trouver des infos sur comment se débrouiller pour acheter et manger bio tout en ne mangeant pas son budget ? Pour tout vous dire, je voudrai partager l'expérience de mères ou pères de famille ou conjoint convaincu face aux réticances de " la partie adverse" : j'ai un peu l'impression de passer pour une zombie alors que je ne recherche finalement que le mieux-être de toute ma famille.... ou trovuer l'info sur ce ( superbe ) forum ?

Merci à vous tous, MH

Bonjour marie hélène,

pour acheter bio sans se ruiner il y a des locaux qui font beaucoup de légumes et de volailles sans ajout de perticides ou d'engrais sur les marchés, renseigne toi auprès d'eux pour le pain tu peux te procurer des farines directement dans les moulins cela réduit la facture de 25 % au moins. ne t'inquiète pas de la réticence de tes proches le bio est encore considéré comme une nourriture fade et monotone à toi de leur prouver que la cuisine est meilleure en confectionnant des menus avec des ingrédients qu'il ne connaissent pas (quinoa, blé ancien, pâtes complètes, boulgour etc... à acheter en vrac en biocoop) mais ne soit pas déçus tu ne fera pas de convaincus dans les accrocs aux surgelés et à la cuisine facile mais si tu peux en persuader un ou deux c'est pas mal. Bisous à toi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Sesbon,

Merci pour tes conseils judicieux, je me demande si je suis prête, vivant au coeur de Bruxelles à investir du temps et de l'énergie pour trouver ces locaux.... je crois que le bio-logic du coin devrait m'aider sinon ce serra pour quand je serai de retour à ma Terre natale ... je me demande s'il y a des biocoop en Belgique ?

Non, la réticence de mes proches et surtout de mon Om est financière mais sans être un accro aux surgelés, il aime la bonne bouffe comme beaucoup de belges donc.... je vais le faire changer d'avis par le GOUT car tout le monde dit que le bio a plus de goût: es tu d'ac avec cette info ? Si oui, grr.... :blushing: je vais devoir me mettre plus sérieusement à la cuisine en masquant les produits et leur lieux de provenannce !!!!

En atendant, je te souhaite un très doux week end ! MH

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, la réticence de mes proches et surtout de mon Om est financière mais sans être un accro aux surgelés, il aime la bonne bouffe comme beaucoup de belges donc....

Si par bonne bouffe tu sous-entends une bouffe grasse et pleine de viande, effectivement ça coute chère en bio (ou ça ne coute pas chère en conventionnelle). Si par contre tu sous-entends de la nourriture variée, avec du gout et de la nouveauté, il ne pourra qu'être conquis. Une céréale complète à un gout tout autre qu'une céréale blanche, il faut s'y habituer petit à petit. Ma femme mange avec difficulté du riz complet (dont je raffole…)

je vais le faire changer d'avis par le GOUT car tout le monde dit que le bio a plus de goût: es tu d'ac avec cette info ? Si oui, grr.... :blushing: je vais devoir me mettre plus sérieusement à la cuisine en masquant les produits et leur lieux de provenannce !!!!

En atendant, je te souhaite un très doux week end ! MH

Le bio n'a pas plus de gout. Certain produit bio on un gout différent des produits classique bas de gamme (ce que tout le monde ou presque mange donc). Une bonne huile conventionnelle aura le même gout qu'une huile bio. Un bon fruit de saison aura le même gout en bio etc.

Par contre une tomate en hiver sera aussi mauvaise en bio qu'en conventionnelle. Au delà de la différence bio/conventionnelle il y a beaucoup de différence de qualité. La plupart des produits bio sont de bonne qualités => plus chère, mais meilleurs.

Il ne faut pas cacher un tel changement dans l'alimentation, mais le faire par petite touche, trouver des produits qui plaisent. Si le changement de nourriture et fait dans le conflit tu finiras par abandonner. Si par contre tu trouves des produits qui vous plaisent tout ne sera pas perdu… :victory: :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites

La résistance de mon mari était due

- Au prix. J'ai résolu le problème en achetant mon panier bio au marché et en devenant végétarienne (50 euros d'économie par mois!). Je n'achète plus de plats préparés. Opération blanche par rapport au non bio.

- Au goût: je suis devenue végétarienne et je ne lui donne de la viande qu'un jour sur deux, et on ne peut pas faire tous les plats toute l'année. Mon argument, ça a été "c'est moi qui fait les courses, c'est moi qui choisit". Je ne travaille pas, lui bien, et son manque d'envie de faire les courses m'a fait gagner la bataille :)

- Au fait qu'il vaut mieux une pomme non bio d'ici qu'une pomme bio d'argentine question impact environnemental... Et là, j'accepte l'argument. Nous mangeons donc bio, local et de saison.

Il y a 6 mois que nous avons fait ce changement radical, et maintenant, zhom est contant:

- il a maigri

- il a l'impression d'être beaucoup plus en forme

- il se sent en phase avec la nature et trouve finalement agréable que les goûts varient suivant les saisons.

Voilà un converti (pour l'écoconstruction et les toilettes sèches, il faudra attendre un peu ...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour Sesbon,

Merci pour tes conseils judicieux, je me demande si je suis prête, vivant au coeur de Bruxelles à investir du temps et de l'énergie pour trouver ces locaux.... je crois que le bio-logic du coin devrait m'aider sinon ce serra pour quand je serai de retour à ma Terre natale ... je me demande s'il y a des biocoop en Belgique ?

Non, la réticence de mes proches et surtout de mon Om est financière mais sans être un accro aux surgelés, il aime la bonne bouffe comme beaucoup de belges donc.... je vais le faire changer d'avis par le GOUT car tout le monde dit que le bio a plus de goût: es tu d'ac avec cette info ? Si oui, grr.... :blushing: je vais devoir me mettre plus sérieusement à la cuisine en masquant les produits et leur lieux de provenannce !!!!

En atendant, je te souhaite un très doux week end ! MH

Bonjour marie hélène

mais bien sûr que tu es prête le fait de te poser ces questions signale ta démarche le bio est un mode de vie pas plus difficile qu'un autre mais différent il est évident qu'en belgique il existe des biocoop (même 122 exactement) quant à la réticence financière euh... ! en remplaçant au fur et à mesure certaines choses et en s'alimentant avec des produits de saison judicieusement (les petits producteurs de marché sont idéaux pour les repères saisonniers ils ne vendent que leur production locale) et cela n'empêche que l'on mange bien quant aux goûts tu retrouvera dans le bio le vrai goût des aliments parfois différents il est vrai étant donné les exhausteur de goût fabriqués par l'industrie chimique et rajoutés aux plats cuisinés et autres. Mais un seul mot d'ordre santé, santé, santé nous absorbons en moyenne 1.8 KG DE PESTICIDE TRANSFORME PAR HABITANT !!!! dans nos aliments, rendez vous compte !! le cancer se marre au coin de la rue voilà un argument . Bisou tout plein à toi et à ton Om :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites
je vais le faire changer d'avis par le GOUT car tout le monde dit que le bio a plus de goût: es tu d'ac avec cette info ?

Non, je ne suis pas complètement Ok avec cette info:

D'une part, il est vrai que certains produits bio ont meilleur gout, mais c'est loin d'être le cas pour tous. Pour deux produits transformés identiques (disons deux paquets de madeleine par exemple), bio ou pas bio ne fait aucune différence. Par contre, pour certains légumes de saison, là oui, il y a une différence.

Mais il est vrai aussi que nous sommes habitués à manger des produits chimiques, donc certaines personnes pourront trouver meilleur un produit non bio qu'un produit bio pour cette raison. C'est aussi une question d'habitude, manger des céréales semi-complète, par exemple, c'est un vrai changement de gout, et on est souvent atttaché au gout des choses que l'on connait bien, surtout si on a été élevé comme cela dans l'enfance. Mon mari, par exemple, prétend que certains produits non bio ont meilleurs gout que nos produits bio: c'est souvent le cas quand il compare les céréale ou les sucres raffinés (non bio) et non raffinés (bio, céréales complètes ou sucre complet). De plus, les produits non bio sont souvent bourrés d'additifs, comme les exausteurs de gout, qui nous rendent dépendants, et qui nous donnent la sensation qu'ils sont meilleurs.

Enfin, pour terminer sur une note positive: il y a un an, j'étais dans la même position que toi: mon mari, lui aussi amateur de bonne bouffe, avait du mal à se laisser convaincre. Plus d'une fois, il m'a dit que ce que je cuisinais n'étais pas bon, que c'était meilleur quand ce n'était pas bio...Etc... Bon, il est vrai qu'il a aussi fallu que je me mette à la cuisine et que j'ai raté de nombreux plats. j'ai dû batailler pied à pied avec lui, ruser, tricher même (mettre du sucre complet sans lui dire, et ensuite, une fois qu'il avait mangé, le lui dire pour bien lui montrer que cela ne faisait aucune différence au gout et qu'il était de mauvaise foi quand il prétendais que le sucre complet gâchait le gout), j'ai dû aussi m'adapter, trouver des compromis, ça n'a pas été simple. Mais maintenant, après 1 an, il est globalement content et il trouve qu'on mange mieux qu'avant. Si exceptionnellement, on ouvre une boite de conserve de supermarché (c'était notre quotidien il y a 3 ans), il fait la grimace. Bref, l'évolution a été positive, mais il faut sans cesse s'adapter, chercher, se battre, ne pas lâcher l'affaire...Etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, je ne suis pas complètement Ok avec cette info:

D'une part, il est vrai que certains produits bio ont meilleur gout, mais c'est loin d'être le cas pour tous. Pour deux produits transformés identiques (disons deux paquets de madeleine par exemple), bio ou pas bio ne fait aucune différence. Par contre, pour certains légumes de saison, là oui, il y a une différence.

Mais il est vrai aussi que nous sommes habitués à manger des produits chimiques, donc certaines personnes pourront trouver meilleur un produit non bio qu'un produit bio pour cette raison. C'est aussi une question d'habitude, manger des céréales semi-complète, par exemple, c'est un vrai changement de gout, et on est souvent atttaché au gout des choses que l'on connait bien, surtout si on a été élevé comme cela dans l'enfance. Mon mari, par exemple, prétend que certains produits non bio ont meilleurs gout que nos produits bio: c'est souvent le cas quand il compare les céréale ou les sucres raffinés (non bio) et non raffinés (bio, céréales complètes ou sucre complet). De plus, les produits non bio sont souvent bourrés d'additifs, comme les exausteurs de gout, qui nous rendent dépendants, et qui nous donnent la sensation qu'ils sont meilleurs.

Enfin, pour terminer sur une note positive: il y a un an, j'étais dans la même position que toi: mon mari, lui aussi amateur de bonne bouffe, avait du mal à se laisser convaincre. Plus d'une fois, il m'a dit que ce que je cuisinais n'étais pas bon, que c'était meilleur quand ce n'était pas bio...Etc... Bon, il est vrai qu'il a aussi fallu que je me mette à la cuisine et que j'ai raté de nombreux plats. j'ai dû batailler pied à pied avec lui, ruser, tricher même (mettre du sucre complet sans lui dire, et ensuite, une fois qu'il avait mangé, le lui dire pour bien lui montrer que cela ne faisait aucune différence au gout et qu'il était de mauvaise foi quand il prétendais que le sucre complet gâchait le gout), j'ai dû aussi m'adapter, trouver des compromis, ça n'a pas été simple. Mais maintenant, après 1 an, il est globalement content et il trouve qu'on mange mieux qu'avant. Si exceptionnellement, on ouvre une boite de conserve de supermarché (c'était notre quotidien il y a 3 ans), il fait la grimace. Bref, l'évolution a été positive, mais il faut sans cesse s'adapter, chercher, se battre, ne pas lâcher l'affaire...Etc...

Exact Mamykro t'a tout compris ils nous rendent accro à leur chimie c'est affolant de voir à quel point on a du mal à revenir au produit brut et surtout à l'apprécier

Bisou à toi :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve que quand on fait la démarche du bio on change non seulement de méthode de production mais aussi de produits.

Fini les produits préparés. On se concentre surtout sur les matières de base , donc économie .

Notre passage au tout bio et à l'alimentation santé a plutôt calmé les dépenses .

Les pizzas et autres hambugers me semblent plus onéreux que les choux et les carottes. Les produits laitiers bien plus aussi que les fruits de saison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour marie hélène

mais bien sûr que tu es prête le fait de te poser ces questions signale ta démarche le bio est un mode de vie pas plus difficile qu'un autre mais différent il est évident qu'en belgique il existe des biocoop (même 122 exactement) quant à la réticence financière euh... ! en remplaçant au fur et à mesure certaines choses et en s'alimentant avec des produits de saison judicieusement (les petits producteurs de marché sont idéaux pour les repères saisonniers ils ne vendent que leur production locale) et cela n'empêche que l'on mange bien quant aux goûts tu retrouvera dans le bio le vrai goût des aliments parfois différents il est vrai étant donné les exhausteur de goût fabriqués par l'industrie chimique et rajoutés aux plats cuisinés et autres. Mais un seul mot d'ordre santé, santé, santé nous absorbons en moyenne 1.8 KG DE PESTICIDE TRANSFORME PAR HABITANT !!!! dans nos aliments, rendez vous compte !! le cancer se marre au coin de la rue voilà un argument . Bisou tout plein à toi et à ton Om :gardecoe:

Bonjour sebsom,

Merci de tes encouragements, c'est super chic de ta part ! L'argument santé est effectivement un levier puissant ! Comme tu le conseilles, je vais y aller molo, produit par produit.... Bisous à toi aussi ! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mon mari, par exemple, prétend que certains produits non bio ont meilleurs gout que nos produits bio: c'est souvent le cas quand il compare les céréale ou les sucres raffinés (non bio) et non raffinés (bio, céréales complètes ou sucre complet). De plus, les produits non bio sont souvent bourrés d'additifs, comme les exausteurs de gout, qui nous rendent dépendants, et qui nous donnent la sensation qu'ils sont meilleurs.

Enfin, pour terminer sur une note positive: il y a un an, j'étais dans la même position que toi: mon mari, lui aussi amateur de bonne bouffe, avait du mal à se laisser convaincre. Plus d'une fois, il m'a dit que ce que je cuisinais n'étais pas bon, que c'était meilleur quand ce n'était pas bio...Etc... Bon, il est vrai qu'il a aussi fallu que je me mette à la cuisine et que j'ai raté de nombreux plats. j'ai dû batailler pied à pied avec lui, ruser, tricher même (mettre du sucre complet sans lui dire, et ensuite, une fois qu'il avait mangé, le lui dire pour bien lui montrer que cela ne faisait aucune différence au gout et qu'il était de mauvaise foi quand il prétendais que le sucre complet gâchait le gout), j'ai dû aussi m'adapter, trouver des compromis, ça n'a pas été simple. Mais maintenant, après 1 an, il est globalement content et il trouve qu'on mange mieux qu'avant. Si exceptionnellement, on ouvre une boite de conserve de supermarché (c'était notre quotidien il y a 3 ans), il fait la grimace. Bref, l'évolution a été positive, mais il faut sans cesse s'adapter, chercher, se battre, ne pas lâcher l'affaire...Etc...

Idem le mien par exemple il n'aime pas du tout la VRAIE mayonnaise maison, certes pas bio mais faite à l'ancienne façon Maman et la confiture, il n'aime pas du tout la BIO de ma mère qui ramasse elle même ses propres fruits sur ses arbres et donc confiote garantie sans sucres ajoutés !

Ben alors tu trouve que une année c'est positif ! Je ne sais aps si je vais tenir le coup !!!! C'est un dur à cuire le mien ! Bon, je vais essayé surtout que comme toi, la cuisine et moi c'est pas le mariage très harmonieux ! :furious: S'il faut se battre, je veux bien....c 'est pour la bonne cause ! Mile merci à toi en tous cas pour tes bons tuyaux ! :flowers: Amitiés, MH

Share this post


Link to post
Share on other sites

attends, le mien c'es pas un rigolo non plus, et question mauvaise foi, il peut en remontrer à nombre d'entre nous. :rolleyes: des fois, il faisait comme les enfants, il disait "j'aime pas sans gouter, juste en regardant et ensuite, quand il goutait parce que je le forçais, il disait "j'aime pas", de l'air de celui qui ne veut pas perdre la face. :rolleyes: Bref, ça n'a vraiment pas été simple, mais le deal était clair: c'est moi qui fait les courses, donc t'as pas le choix, ou alors tu fais les courses toi-même.

Un conseil: achète un bon livre de cuisine végétarienne (avec des recettes simples, pour tous les jours et pour cuisiniers débutants), moi, j'ai eu beaucoup de succès avec mes recettes végé. (livres: "la cuisine végétarienne" chez poche cuisine, très vieux bouquin, et "petits plats de printemps" de catherine Schiellein chez la plage éditeur, ça coute 5 euros). En plus, avec des plats végé, tu rentres facile dans le même budjet qu'en achetant du tout cuisiné non bio. ;)

Une autre astuce, je lui ai fait choisir les recettes, comme ça, il me disait ce qui le tentait, car si c'est moi qui choisissait les plats, un coup sur deux, j'avais droit au "j'aime pas". En choisissant lui-même, déjà, il pouvait me dire les trucs à vaiment éviter et ce qui lui semblait bon, et du coup, j'avais beaucoup plus de succès. :P

une dernière astuce, sois progressive: moi, au début, mon challenge, c'était de cuisiner moi-même une fois par semaine, avec un plat végé par mois. Après un an, cette semaine, on mange toute la semaine végé et c'est moi qui cuisine toute la semaine. Le pire, c'est qu'on prend gout à la cuisine, je te jure!! :D Je 'naimais pas ça, avant, ou plutôt, je croyais ne pas aimer, mais réchauffer une boite de conserve n'a rien à voir avec faire soi-même un plat, c'est une tout autre satisfaction, et c'est bien plus plaisant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi plutôt que de tergiverser sur le gout des chose je vous propose simplement de faire le test vous même.

Pour moi le gout du Bio et incomparable....

Alors pour ceux qui veulent tester, je vous propose de fire un site sur mon shop qui ouvrirat le 5 mai 08

On a besoin de vous pour débuter notre activité

XXXXXXXXXXXXXXXXX

A bientôt

Nanar

Edit modération : et nous, on n'a pas besoin de ta pub ! :flowers:

Ce forum obéit à une charte que nous te prions de relire. Si tu souhaites en revanche participer sans faire de pub, tu es le bienvenu.

Merci de ta compréhension.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le pire, c'est qu'on prend gout à la cuisine, je te jure!! Je 'naimais pas ça, avant, ou plutôt, je croyais ne pas aimer, mais réchauffer une boite de conserve n'a rien à voir avec faire soi-même un plat, c'est une tout autre satisfaction, et c'est bien plus plaisant.

C'est drôle de lire ça, car je suis exactement dans le même cas ! :flowers:

J'ai commencé à mettre le nez dans le bio un peu comme ça, et puis de fil en aiguille... si on m'avait dit plus tôt que je finirais par faire la pâte à tarte moi-même, des yaourts ou des conserves maison, je serais tombée sur le cul !

En plus je suis devenue hyper-rapide, ça ne me prends plus beaucoup de temps et ça m'amuse beaucoup.

Par contre côté "Goût" justement, ça m'a beaucoup éduquée, je dirais : il y a des aliments que j'aimais autrefois (ceux avec beaucoup de sucres raffinés notamment), je trouve ça vraiment écoeurant aujourd'hui, j'ai du mal à croire que j'ai pu apprécier un jour.:blushing:

Sinon au passage, astuce pour diminuer la viande : cuisiner "à la chinoise" en coupant tout en petits morceaux que l'on fait sauter avec des légumes, ce qui permet de diminuer les quantités.

Par ex : je coupe 2 côtes de porc en petit morceaux que je fais mijoter avec des oignons, carottes et des pruneaux pour mettre sur des céréales (boulgour par ex) dans un plat de 3 personnes... soit même pas 70g de viande chacun.

Un steack pour deux, cuisiné dans le même état d'esprit, ça le fait très bien aussi. :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par contre côté "Goût" justement, ça m'a beaucoup éduquée, je dirais : il y a des aliments que j'aimais autrefois (ceux avec beaucoup de sucres raffinés notamment), je trouve ça vraiment écoeurant aujourd'hui, j'ai du mal à croire que j'ai pu apprécier un jour.:blushing:

C'est à moi de me retrouver dans ce que tu dis! :D J'ai mangé des bonbons, il y a peu, et j'ai trouvé ça vraiment..... trop sucré! :P j'ai même eu des aphtes, ensuite. :huh: C'est vrai que le gout évolue quand on change de façon de se nourrir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rapport au goût , notamment des fruits et légumes, il est bon de savoir qu'il ne dépend pas (ou très peu) de la manière dont il est cultivé mais de la variété utilisée.

Or le problème actuel est l'appauvrissement du nombre de variétés proposées par les semenciers ... :furious:

On peut tout à fait manger bio et dégeu si la variété utilisée présente par exemple des qualités de conservation maximum, taille maximum, arrosage maximum. Elle présentera également un goût minimum.

Je cultive mon jardin en bio mais n'ai même pas le choix de la variété que je repique (je ne peux pas pour l'instant semer mes propres plants) deux seulement dans la seule jardinerie du coin ! :furious: Ben mes tomates n'ont pas le goût que je recherche, je les trouve plus parfumées que celles du commerce, mais je le trouve fade.

Si on peut, c'est vrai que s'adresser à des associations type Kokopelli est nettement préférable , non seulement pour le côté bio des emences , mais surtout ça permet de maintenir vivants de vieux cultivars qui eux n'ont pas forcément des qualités de folie, mais du goût!

Et pour l'accessibilité aux produits bio, c'est hard ici aussi, pas de "bio" avant Nice qui se trouve à 1h30 de route :tete-cogne: , là je manque de pas mal de choses , mais je ne "descendrai" pas uniquement pour ça car en ce moment je suis contrainte de limiter au max ma consommation de gasoil.

Et puis aller au centre ville , polluer un peu plus, payer le parking etc... non.

Je peux m'arrêter avant mais c'est la matraque pour le porte monnaie, et j'ai carrément du mal à demander à celles que je sais descendre de me dépanner :blushing:

Des fois je me demande si je ne vais pas carrément ouvrir un magasin bio, ne serait-ce qu'avec des produits type farine, céréales , légumineuses , bref, les produits de base..

:furious:

Malicorne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Malicore, si effectivement la variété à de l'importance pour le goût, la méthode de culture en a tout autant.

Je n'y connais pas grande chose (si ce n'est rien) en bio, mais j'ai toujours vu mon père faire son jardin en mettant très peu de produit et si possible le moins de produits chimiques (je ne pense pas qu'il y a quarante ans il en connaissait les méfaits mais pour lui ça ne paraissait pas normal de forcer la nature comme ça), Et bien pour la même variété de légume (le plant venant du même producteur) il avait des légumes bien plus savoureux (et plus petits aussi) que son voisin qui y allait à grand renfort d'engrais et pesticides (et souvent sous serre au lieu du soleil).

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai travaillé dans l'agricole (et ai même un passé comme expérimentateur phytosanitaire ), ai donc un peu trainé dans le milieu , et oui, je suis d'accord, les pratiques culturales ont un effet, ainsi que que le terroir...

Je n'ai pas insisté dessus car je pensais uniquement au cas "bio" ,c'est clair qu'il n'y a rien de comparable entre du bio et du "poussé aux phytos" ou de l'hydroponique (hors sol)

Il pourra y avoir certes des différences entre deux jardins bios l'un à côté de l'autre (fumure, arrosage, orientation, dates de semis etc ...) mais elles auront peu d'incidence sur le goût, sauf si par exemple un arrosage est excessif (rarement vu des légumes pleins de flotte avoir du goût)

Mais concernant les variétés, une variété trafiquée et hybridée à mort conçue pour se conserver ou résister aux maladies cumulera difficilement voire pas du tout super pouvoirs et goût , et ça aucune pratique culturale n'y pourra rien changer , bio ou pas.

Une variété sans goût sera toujours sans goût même si elle est cultivée bio , c'est surtout ça que je voulais dire ;-)

Malicorne

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai travaillé dans l'agricole (et ai même un passé comme expérimentateur phytosanitaire ), ai donc un peu trainé dans le milieu , et oui, je suis d'accord, les pratiques culturales ont un effet, ainsi que que le terroir...

Je n'ai pas insisté dessus car je pensais uniquement au cas "bio" ,c'est clair qu'il n'y a rien de comparable entre du bio et du "poussé aux phytos" ou de l'hydroponique (hors sol)

Il pourra y avoir certes des différences entre deux jardins bios l'un à côté de l'autre (fumure, arrosage, orientation, dates de semis etc ...) mais elles auront peu d'incidence sur le goût, sauf si par exemple un arrosage est excessif (rarement vu des légumes pleins de flotte avoir du goût)

Mais concernant les variétés, une variété trafiquée et hybridée à mort conçue pour se conserver ou résister aux maladies cumulera difficilement voire pas du tout super pouvoirs et goût , et ça aucune pratique culturale n'y pourra rien changer , bio ou pas.

Une variété sans goût sera toujours sans goût même si elle est cultivée bio , c'est surtout ça que je voulais dire ;-)

Malicorne

bonjour tout le monde,

En fait ce que tu veux dire Malicorne c'est qu'en achetant une variété de tomate hybride (résistante à certaines maladies) il est évident que l'on sacrifie le gout même en appliquant une culture bio ? j'ai décidé cette année de cultiver une variété de ces tomates car l'année dernière j'ai perdu toute ma récolte à cause de la pluie je n'avais quasiment que des variétés de tomates anciennes (andine cornue, tomate pêche et ananas etc..) qui n'ont pas survécu aux pluies incessantes de l'année dernière dans le nord. J'ai décidé de cultiver une variété hybride car je pense que cela vaut mieux que d'acheter mes tomates (surement poussées à l'engrais) au marché pour mes conserves.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Obligatoirement peut-être pas , mais il y a quand même de grandes chances qu'effectivement le goût soit moins sympa que les vieilles variétés .

J'ai entendu dire que la Saint Pierre était sympa, je vais la tester cette année (je ne peux qu'acheter des plants pour l'instant, grr, pas le choix...)

J'ai fait de la marmande et de la coeur de boeuf , c'est sûr elles avaient plus de goût que dans le commerce, mais bon je ne retrouve pas le goût "d'antan" .. le parfum, oui, mais pas le goût

Ma maman qui était en Normandie a elle aussi perdu tous ses plants pour la même raison (les même variétés que les miennes) , donc ce n'est peut-être pas tes variétés qui sont fragiles à l'excès ;il faut dire que les conditions de l'année dernière étaient franchement hors norme... gardes en quelques pieds quand même on ne sait jamais ;-)

Heu, je crois qu'on est vraiment en dehors du sujet cette fois ci ... :blushing: toutes mes excuses à la modération...

Malicorne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les tomates hybrides versus les non-hybrides, je suis sceptique quant à la résistance de la variété sous les conditions que tu décris Sepsom. C'aurait été intéressant de tester les deux dans les mêmes conditions. Il serait dommage de bouder une variété non-hybride sous cette seule expérience. Car hybride ou non, je crois que les deux auraient réagit de façon semblable sous ces conditions défavorables. Mais ce n'est qu'une supposition.

Pour ce qui est des arguments pour le bio, depuis que nous avons modifié notre facon de cuisiner et que nous avons ajouté au moins le tiers en produits bio, nous mangeons mieux et pour moins cher, simplement parce que nous avons réduit la viande ainsi que les produits importés chers en hiver. En mangeant plus souvent végétarien et en cuisinant davantage des plats qu'on peut étirer d'un repas à l'autre plutôt que des repas uniques où tout est avalé sans restants, nous avons réduit sensiblement notre facture mensuelle en épicerie. :victory:

Et pour ce qui est du goût, je peux dire qu'on peut comparer surtout quand cà fait assez longtemps qu'on ne mange que d'un type de produit bio et qu'on retourne au conventionnel. Par exemple, je consomme régulièrement du lait de riz parce que je ne tolérais pas très bien le lait de vache. Alors quand je vais en visite et qu'on me sert un verre de lait de vache régulier non-bio en plus, pouah! :sick: c'est dégoûtant. Cà goûte les antibiotiques, les médicaments, je sais pas comment vous décrire, mais c'est insipide. Et depuis que nous consommons du poulet bio élevé en liberté, dès que nous mangeons du poulet ordinaire, on voit tout de suite la différence, à la texture surtout et au goût. Et puis un poulet bio, quand tu le fait cuire, il conserve sa grosseur jusque dans l'assiette car il n'est pas rempli d'air et d'eau, sa chair est plus ferme, le grain plus serré. Tandis que le poulet régulier, une fois sorti du four, ressemble très souvent à une caille qu'à un poulet :18:

J'ai un ami qui a consommé des mets cuisinés bio pendant des mois et un jour, ce n'était plus disponible et il a dû se tourner temporairement vers les produits réguliers et il m'a confirmé la même chose. On détecte des goûts que nos sens avaient oublié à force d'être habitués à manger la nourriture habituelle.

Je ne suis pas encore entièrement au bio mais j'augmente petit à petit les produits les plus consommés.

Et finalement, quand on cherche un peu, on trouve aussi des producteurs et des produits moins chers et pour le reste il restera toujours le potager maison. :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

post-5735-1208328103_thumb.jpgBonjour malicorne

Bonjour Vermicelle bienvenue

J'ai quand même retenté des variétés anciennes de tomates on verra si l'année s'y prête mieux, la st Pierre est une variété de tomate très généreuse si tu veux malicorne je peux t'envoyer des graines tu as encore le temps de les faire pousser Je suis d'accord avec toi vermicelle pour les produits bio et le retour au classique après l'exemple le plus frappant est encore avec le riz. Prenez un riz de camargue en vrac à la biocoop et un riz en grand surface rien à voir. Par cntre j'ai vu que la biocoop vendait déjà de la tomate (europe bien sûr) mais elles est sans odeur et sans couleur et sûrement sans goût (je n'achète jamais de produit hors saison) quand on a celles du jardin difficile de retourner vers une denrée industrielle.....

bisous :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2007 ,hybrides ou pas ,les tomates ont toutes pris la maladie à part celles qui ont été traité à outrance ou celles qui étaient cultivées sous serre.Quant à aux gout du bio je suis d'accord avec un post précédent ,les varietes y sont pour beaucoup ,ainsi que l'arrosage et les conditions de culture , un fruit ramassé vert ne sera jamais bon qu'il soit conventionnel ou bio .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta proposition sebsom, ce n'est pas évident pour moi de faire des semis, je n'ai pas de serre et je vis en quasi studio .... j'ai tenté des semis l'année dernière , mais ça a été très très long à germer et les plants étaient trop petits quand j'ai dû les repiquer, donc j'hésite... j'ai peu d'expérience en matière de semis et suis plus habituée aux plants...

Ici on repique vers début juin penses tu qu'un semis puisse passer encore maintenant?

j'ai eu de la chance avec mes plants l'année dernière , mais ici c'était plutôt sécheresse que l'inverse... :unsure: La poignée d'orties au repiquage a peu être également joué en ma faveur...

Vermicelle, j'essaie aussi de me diriger de plus en plus vers le bio, mais ce n'est pas évident , ici c'est raide pour se fournir ou alors il fait se taper minimum une heure de route.

Après je raisonne comme toi et grenouille en réduisant la viande non seulement en fréquence mais en quantité ( je pratique aussi "les petits morceaux" ;-) ) et augmentant les légumineuses et autres sources végétales riches en protéines. Sus également aux fruits et produits de saison!

Par contre on ne me fera pas toucher , ou très peu au soja , j'ai un doute sur ma tolérance à cet aliment et savoir qu'on le fait venir de loin me chiffonne un peu...

malicorne

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now