Marie-Hélène

Produits Bio Et Budget

65 posts in this topic

si vous avez un climat "trop pourri" pour les tomates,pourquoi ne pas les mettre sous une petite serre?

le boulot du jardinier c'est aussi de semer les plantes adaptées au climat local(autrefois,il ne se plantait pas de tomates en Normandie)

l'an dernier,même chez nous dans le SO,tous ceux qui avaient des cornichons et des concombres "plein champ",dont moi,n'ont quasiment rien récolté,les nuits fraiches qu'on a eu en aout ne leur ont pas plu du tout!

alors que les collègues qui avaient des serres ont fait une récolte normale...

certaines plantes aiment bien leur petit confort!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit modération : sujet combiné.

Voir aussi le message 2 de Mireille avec des liens vers des sujets approchants. :flowers:

Quel est votre budget alimentation ?

Je parle bien sur approximativement ?

Achetez vous uniquement bio ou bien combinez vous avec des aliments industriels ?

En quelle proportion en % par rapport à vos revenus représente l'alimentation ?

Pour ma part j'avoue ne pas avoir grandement calculer, mais puisque le grand débat de nos jours est le pouvoir d'achat je vais faire des recherches via mes relevés de banque :blushing:

J'essaie aussi d'alléger ma note en légumes via mon potager (ouf j'ai cette chance) :victory:

Et vous comment faites vous ?

Merci par avance

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour,

Pour ma part je combine : bio, potager et industriels. Je voudrais faire moins d'industriels donc j'y travaille mais c'est pas facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites

salut paftequila,

mon budget bouff' (90%bio) est d'environ 1/3 de nos salaires par mois (nous sommes de bons mangeurs et ne faisons que du frais, nous recevons aussi très facilement les copains et famille à manger). Nous palions avec les jardin qui nous apporte des légumes (avec des échange de graines avec les copines du forum (n'est-ce pas Alter !), le trocs de denrées, l'achat de grosses quantités (de farine par exemple) à redistribuer entre copains et le direct producteurs pour le reste. Nous mangeons bcp de graines, légumineuses, céréales (pain, galette, pâtés végétaux...), très très peu de viande mais plutôt des fromages (très chers il faut dire !).

Nous n'avons pratiquement pas de budget ciné, resto... mais nous ratrappons lors des chèque-cadeau pour nos anniversaires, là on se fait de petits et gros plaisirs futiles !

nous faisons notre pain (de 1 kg) nous-même, avec plein de bonnes choses dedans, qui nourrissent énormément.

nous faisons attention à l'electricité (tarif de nuit) et le gasoil (un minimum d'aller/retours pour rien en espérant développer le co-voiturage).

voilà je pense avoir fait le tour.

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Budget alimentation: 500 à 600 euro par mois pour deux. Incluant un ou deux restaus.

On essaye d'acheter un max de bio en grande distribution... (pas frapper, hein!) et on complète avec ce qu'on trouve au Biocoop et chez le maraicher (qui a un rayon bio) du coin.

Trois "problèmes":

- Le pain. On n'a pas encore trouvé un pain bio à notre gout... Donc on continue avec du non bio. :-((

- La viande rouge. Idem. Pas satisfait de la "production" locale, quand on en trouve. Donc on en mange plus. :-((

- Le fromage. Gros consommateur!.. (normal avec le vin...) La aussi en recherche d'un fromager qui vend de bons fromages bios. :-(((

Share this post


Link to post
Share on other sites
- Le pain. On n'a pas encore trouvé un pain bio à notre gout... Donc on continue avec du non bio. :-((

Salut Bébert,

moi aussi je ne trouvais plus de bon pain alors j'ai acheté une machine à pain sur un vide-grenier (même pas sortie de son carton !), je l'ai eu à 5€ (elle fait des pains de 350gr). je l'ai essayée et ai récupéré celle de mon frère qui en fait des de 1kg. j'en fais tous les deux jours sans compter ceux que je file aux potes qui le trouve excellent (là, c'est rentable que pour le coeur !).

avec toutes les graines que je mets dedans + la farine type 110 bio + l'eau + sel + levure boulangère + électricité de nuit ça me fait un pain à moins de 2€ (faut compter 4/5 € en biocoop pour ce genre de pain de 500/600gr).

et voilà coment j'ai réglé le problème.

en plus tu changes tes ingrédients quand tu veux.

j'en ai fait un au tomates séchées et olives, un pur délice avec la salade du jardin et le pâté végétal !

béc à toi et à tous !

carot'

Share this post


Link to post
Share on other sites
Budget alimentation: 500 à 600 euro par mois pour deux. Incluant un ou deux restaus.

On essaye d'acheter un max de bio en grande distribution... (pas frapper, hein!) et on complète avec ce qu'on trouve au Biocoop et chez le maraicher (qui a un rayon bio) du coin.

Trois "problèmes":

- Le pain. On n'a pas encore trouvé un pain bio à notre gout... Donc on continue avec du non bio. :-((

- La viande rouge. Idem. Pas satisfait de la "production" locale, quand on en trouve. Donc on en mange plus. :-((

- Le fromage. Gros consommateur!.. (normal avec le vin...) La aussi en recherche d'un fromager qui vend de bons fromages bios. :-(((

Moi aussi j'avais déjà répondu sur un sujet semblable

Nous sommes entre 400 et 500 euros par mois, pour 2, moitié ( 40à 60 euros) en magasin bio (ce n'est pas une biocoop, mais une superette privée), pour du pain, de l'huile, du vinaigre des ceréales (en vrac), du Tofu, du fromage, du vin, de la bière

et moitié (40à 60 aussi) sur le marché local bio ou non, pour les fruits les légumes, la viande et le poisson en ne choisissant que les petits producteurs et chez artisans du monde pour le café le thé le chocolat, le riz les pates et le quinoa...

on fuit la grande distribution comme la peste, moi surtout, ma compagne y allant qq fois, pour des trucs comme le cocacola et autres saloperies quand ses petits enfants viennent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toujours intéressant de comparer...

Chez moi, le budget bouffe (95% bio) tourne là-dedans : 400 euros/mois si on est sobres, jusqu'à 600 si invitations à la maison et détour par mon super fromager-caviste (pas toujours bio, plutôt cher, mais des AOC terribles !).

Ceci pour 2 personnes faisant une 20aine de repas/semaine à la maison.

Ca ne représente pas une part importante de mon budget, mais j'ai souvent constaté que beaucoup de collègues de boulot qui ne mangent pas bio dépensaient plus ! :langue:

Je surveille simplement mes courses de près car j'adore bien manger et que j'ai horreur du gaspillage !

Donc du coup :

- j'achète essentiellement des matières premières (farine, céréales, lait, oeufs, sucre, graines à germer...) et confectionne beaucoup moi-même (soupe, seitan, pâte à tarte et à pizza par 1kg que je portionne et congèle, par ex).

- Pour les légumes j'ai 1/2 panier bio chaque semaine qui me coûte 39 euros/mois pour la provenance 100% locale, et je complète (pas mal!) en magasins bio. J'adorerais le potager, mais à Paris, hélas... !

- Pas trop de viande, 3 à 5 fois par semaine et plutôt des petites portions, style lardons ou morceaux de porc ou poulet mélangés avec des légumes, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

édit modération : sujet fusionné

bonjour,

je suis de plus en plus intéressé par la consommation alimentaire de produits bio car je suis persuadé que l'on nous fait avaler de véritables cocktails de poisons.

malheureusement et contrairement à ce que j'avais entendu autour de moi, je ne peux qu'être très désagréablement décu de constater qu'ils sont tout simplement inabordables du point de vue du cout !

je me suis rendu dans un magasin spécialisé bio de clermont ferrand et j'ai calculé que pour notre famille de 6 personnes, la consommation exclusive de produits bio entrainerait un surcout de l'ordre de 500 € par mois ! ce qui est tout simplement impensable ! et je ne parle que de l'alimentaire !

alors, existe-t-il des solutions réellement exploitables ? certains amis me disent que l'on peut commencer par quelques produits seulement. ok bien sur mais si l'on veut vraiment des produits naturels sans additifs chimiques, c'est toute l'alimentation qu'il faut changer et pas seulement les fruits et legumes par exemple.

merci de vos avis et idées !

pascal

Share this post


Link to post
Share on other sites
alors, existe-t-il des solutions réellement exploitables ?

Oui : changer de type d'alimentation... un surcout de 500 euros pour six correspond à presque 100 euros de plus par personne... J'ai beau consommer 100% bio, je ne dépense pas 100 euros par personne, chez moi.

Indices :

=> Pas de viande (ou moins...) ;

=> Pas de produits tout prêts ;

=> Que du local ;

=> Marchés ;

=> Jardin...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Pascal, bienvenue ! :flowers:

c'est toute l'alimentation qu'il faut changer

Oui ... en tout cas, comme dit Nico, toute la manière de s'alimenter !

L'erreur est effectivement de se dire qu'en passant au bio, on va acheter les mêmes produits tout préparés, mais en version "bio".

Ça dépanne parfois, mais au quotidien, quel est la cohérence ? C'est devenu tellement banal d'acheter ses repas tout prêts car on n'a plus le temps de les préparer. :( On paye le temps qu'on n'a pas passé à faire la cuisine. A la place, on a travaillé. Pourquoi ? Pour déléguer à un autre que soi son autonomie = le contenu de son assiette, et pouvoir se payer des plats préparés ... :wacko:

L'alimentation bio, c'est avoir les ingrédients en vrac dans son placard pour faire soi-même tout ce qu'on veut, au fil des saisons ... grande satisfaction :coeur-anime: ... et économies à la clé !

Je n'ai pas compris tes 100 euros par personne, Nico ... ?

Pour nous ça ne dépasse jamais 400 euros / mois pour 2 (edit : toutes dépenses courantes incluses - hygiène, nettoyage, petit bricolage etc + miam pour les chats, panier de l'Amap, filtre à eau, un resto par mois etc) ; on compte réduire cette somme au fil des mois grâce au récent potager, qui avance peu à peu.

Tout à peu près bio, sauf fromage blanc et autres laitages de l'homme de la maison qui en consomme beaucoup, et n'est pas encore résolu à changer.

Très peu de viande, un peu de poisson, en quantités "condimentaires" + essentiellement légumes, céréales et légumineuses en vrac, fruits, huiles, graines ...

Question budget et quantité, on l'a déjà dit, mais en mangeant des produits végétaux entiers et arrivés à maturité au bon moment sans tout un attirail de produits dégueus, on se sent bien plus vite rassasié, et du coup, on mange aussi des portions moins importantes ... ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Entièrement d'accord avec Nico.

Je consomme quasi exclusivement des produits bio et/ou locaux (qui n'ont pas forcément le label mais qui sont cultivés de la même façon qu'en bio), et je ne dépense pas plus, voir même moins !

En fait, il faut revoir toute l'alimentation: consommer moins, mais mieux, les produits étant de bien meilleurs qualité nutritive. Côté viande, idem: en consommer moins, ou plus du tout...

Par ailleurs, on trouve de plus en plus de produits bio en grande surface... Chacun en pense ce qu'il veut. Pour ce qui est alimentaire, il restent chers et ne sont pas forcément de bonnes qualité. Par contre, côté produits d'entretien par exemple, il y a pas mal de choix, à moins de préférer les faire soit même (voir le Grand Ménage de Raffa).

Et puis, pour les légumes, si tu possèdes un jardin, c'est l'occasion de se mettre au vert !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai pas compris tes 100 euros par personne, Nico ... ?

Pascal dit que le passage en bio coûte en gros 500 euros de plus pour la famille de 6, ce qui correspond à 500/6= 83 euros, que j'arrondissais à 100...

Or, 100 euros de plus par par personne pour l'alimentation bio me semble vraiment exagéré... Sachant que c'est +/- le prix que je mets dans la nourriture bio ici...

Mais c'est sûr qu'en achetant viande tous les jours + plats tout prêts + tomates en janvier, il y a de quoi monter vite !!

BàT,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je consomme quasi exclusivement des produits bio et/ou locaux (qui n'ont pas forcément le label mais qui sont cultivés de la même façon qu'en bio), et je ne dépense pas plus, voir même moins !

tout pareil (et je dépense moins c'est sûr ! )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut chercher un peu pour trouver de bons produits.

Nous, nous avons la chance d'avoir un jardin, c'est clair que pour la viande nous n'en consommons pas de grosse quantite, mais nous en trouvons (pas toujours en AB car certains producteurs estiment qu'il n'est pas supportable de de faire supporter le cout d'une certification au consommateurs, mais un bon producteur est toujours pret a vous faire decouvrir ses methodes de productions.)

Pour moi mieux vaut un bon produit local non certifie , qu'un AB venant de l'autre bout du monde.

Nous oublions les plats prepares, et autres produits elaborés

Pour le pain c'est reglé ,farine T80, farine complete, les mains dans la farine et bien moins cher qu'un pain de boulangerie meme industrielle.

Apres il y a tout les excedant du jardin, fruits ,legumes , confitures...que l'ont offre et troque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le pain c'est reglé ,farine T80, farine complete, les mains dans la farine et bien moins cher qu'un pain de boulangerie meme industrielle.

Pour le pain, c'est réglé : blé brut acheté à 0.30 euros le kilo au producteur (bio) du coin deux fois par an, le tout au moulin, et ça me fait de la farine bio et fraîche pour beaucoup moins cher que la farine premier prix industrielle (et sans emballage)...

Quant à l'électricité, ben le four tourne pour 4 pains en même temps, plus un ou deux dessert(s), un cake et un plat complet pour deux midis (ce matin, le gros souci a été de faire rentrer le dernier plat sur les deux grilles...)

Sans avoir calculé, je pense que mon pain me revient en gros 10 fois moins cher que ceux du commerce...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour le pain, c'est réglé : blé brut acheté à 0.30 euros le kilo au producteur (bio) du coin deux fois par an, le tout au moulin, et ça me fait de la farine bio et fraîche pour beaucoup moins cher que la farine premier prix industrielle (et sans emballage)...

Quant à l'électricité, ben le four tourne pour 4 pains en même temps, plus un ou deux dessert(s), un cake et un plat complet pour deux midis (ce matin, le gros souci a été de faire rentrer le dernier plat sur les deux grilles...)

Sans avoir calculé, je pense que mon pain me revient en gros 10 fois moins cher que ceux du commerce...

Bien à toi,

Nico.

Bonjour vous tous,

A 'heure de cette fameuse crise, onf ait les comptes et cet exemple de la farine bio me parle beaucoup ...et vais de ce pas le livrer tout chaud à mon cher mari comptable!!!! :rolleyes: Merci à vous tous pour les bons tuyaux... je crois que le secret c'est comme tout changement, il faut y aller molo, comme on le sent et tranquillement! Amitiés, MH

Share this post


Link to post
Share on other sites
A 'heure de cette fameuse crise, onf ait les comptes et cet exemple de la farine bio me parle beaucoup ...et vais de ce pas le livrer tout chaud à mon cher mari comptable!!!!

Attention...

Comme pour beaucoup de choses, cet exemple n'est valable que si tu consommes pas mal de farine, car il te faut rentabiliser l'achat du moulin...

Mais je pense qu'à partir du moment où on fait son pain, ça vaut vraiment le coup...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Edit modération : les 15 messages suivants qui se trouvaient sur ce fil de discussion ont été déplacés ici puisqu'ils tournent tous autour du budget.

Les fruits et légumes pour milliardaires, chez CARREFOUR ?

Relève de prix actuel : Celeri branche : 9,95€ le KG, poivrons rouge : 12 euros le KG, citrons environ 10€ le kg, pommes 4e le KG.

Rayon d'à côté, les mêmes pommes, en conventionnel : moins de 1 euros le KG....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les fruits et légumes pour milliardaires, chez CARREFOUR ?

Relève de prix actuel : Celeri branche : 9,95€ le KG, poivrons rouge : 12 euros le KG, citrons environ 10€ le kg, pommes 4e le KG.

Rayon d'à côté, les mêmes pommes, en conventionnel : moins de 1 euros le KG....

Le bio a forcement un cout, mais tes prix sont en gros multiplier par des par rapport a ceux que je peux observer dans ma biocoop, par contre des pommes conventionnelles (qui sont loin d'etre les memes) a moins de 1 euros c'est forcement un prix d'appel. En ce moment j'observe des prix identiques entre les pommes industrielles et celles vendues dans ma biocoop.

J'ai remarqué que sur beaucoup de produits bios les prix sont plus avantageux en biocoop.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Se poser la bonne question...

Est-ce le bio qui est trop cher... Ou le "conventionnel" qui est lamentablement peu cher (avec les dérives habituelles : arnaque des producteurs, pesticides à gogo, achat dans des pays à main d'œuvre exploitée, transports à outrance, produits lustrés, irradiés, sans aucun intérêt nutritionnel...) ?

Pour moi, c'est la seconde solution... On nous a habitué à des prix ridicules sur l'alimentaire, alors, dès qu'on a quelque chose d'une qualité un peu meilleure, et donc des prix plus "normaux", on trouve ça hors de prix...

Demandez-vous en substance quelle part de votre budget vous mettez pour l'alimentaire... Ça se joue à quelques pourcentages... A comparer au budget "loisirs" ou "automobile" (par exemple), qui, pourtant, sont bien moins importants...

Et puis, quel intérêt d'aller chez Carrouf... A part se dégoûter en voyant des prix d'appel ridicules et se créer des envies inutiles ?

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Se poser la bonne question...

Est-ce le bio qui est trop cher... Ou le "conventionnel" qui est lamentablement peu cher (avec les dérives habituelles : arnaque des producteurs, pesticides à gogo, achat dans des pays à main d'œuvre exploitée, transports à outrance, produits lustrés, irradiés, sans aucun intérêt nutritionnel...) ?

Pour moi, c'est la seconde solution... On nous a habitué à des prix ridicules sur l'alimentaire, alors, dès qu'on a quelque chose d'une qualité un peu meilleure, et donc des prix plus "normaux", on trouve ça hors de prix...

Demandez-vous en substance quelle part de votre budget vous mettez pour l'alimentaire... Ça se joue à quelques pourcentages... A comparer au budget "loisirs" ou "automobile" (par exemple), qui, pourtant, sont bien moins importants...

Et puis, quel intérêt d'aller chez Carrouf... A part se dégoûter en voyant des prix d'appel ridicules et se créer des envies inutiles ?

Bien à toi,

Nico.

Je le connais ce discours, je l'ai prodigué moi-même pendant des dizaines d'années !

Mais n'oublions pas que la moitié des salariés gagnent au maximum 1500€. Comment faire pour manger bio, là-dessus avec un couple et des enfants à charge ?

Perso, mon budget alimentaire pour une personne seule est limité à 150€/mens (5€/jour) sur une moyenne annuelle totale de 400€ (soient 38%), et dieu sait si je suis la reine de la sobriété !

J'ai même animé des groupes de personnes défavorisées pour tenter de faire cadrer leurs ressources avec une alimentation de prévention santé.

J'y ai renoncé depuis, car c'est mission impossible. la plupart des gens disposent d'environ 50€/jour/personne/mens.

Et passer du conventionnel au bio fait multiplier de 2 à 4 le coût....

Bien sur on peut supprimer les dépenses non indispensables, réduire les consommations d'énergie, mais en finale on arrive sur un montant non réductible et donc la seule dépense élastique se trouve l'alimentaire.

Moi c'est un luxe que je m'offre encore, mais je ne sais pas si je pourrai encore tenir longtemps.

Mais je peux témoigner que beaucoup ne peuvent pas ou plus.

C'est aussi pourquoi je dénonce les prix excessifs et les marges anormales entre producteurs et consommateurs.

Toutes les enquêtes font ressortir que les consommateurs sont prêts à augmenter leur part budgétaire d'environ 25%, mais pas de 400% !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bien sur on peut supprimer les dépenses non indispensables, réduire les consommations d'énergie, mais en finale on arrive sur un montant non réductible et donc la seule dépense élastique se trouve l'alimentaire.

Beaucoup de personnes modestes peuvent rogner sur des dépenses qui leur semble indispensables parce qu'elles ne se posent pas de questions (chauffage à 20°C, abonnements divers (téléphone fixe + portable, télé numérique + 150 chaînes...). Je ne dis pas que c'est le cas de tout le monde, mais je connais, par bon boulot, de nombreuses familles en grosses difficulté financière avec une voiture haut de gamme, un portable pour tous les enfants, une maison sur chauffée, qui ne se rendent pas compte que ces frais ne sont pas des fixes, mais qu'ils peuvent faire d'énormes économies...

Ce n'est évidemment pas le cas de tout le monde, et je ne prétends pas que les pauvres sont trop cons pour songer à ceci ou cela... Mais j'ai vu de nombreuses fois des situations telles que décrites plus haut, avec subvention pour la cantine des gamins et resto du cœur.

Malgré tout, l'alimentaire est un moyen de réduire ses dépenses de deux façons très distinctes :

=> En ne changeant rien de ses habitudes, mais en n'achetant que les premiers prix, avec, comme double inconvénient, qu'on perd sur la qualité et que la marge de manœuvre n'est pas énorme (sans parler de l'inconvénient global, qui est de favoriser l'agriculture intensive, avec ses intrants chimiques, l'importation à bas coûts, la perte de la bio-diversité, l'érosion des sols... Un petit résumé de 3 minutes ici) ;

=> En changeant ses habitudes : suppression (ou diminution drastique) de la viande, des plats tout prêts, des laitages, achat de matières "premières" principalement (légumes, céréales) de saison et les préparer soi-même.

Outre que, par ce biais, on fait de réelles économies (on peut se nourrir pour 50 euros par mois de façon correcte), on a l'avantage de manger sainement et de faire un geste civique énorme.

Mais rares sont les personnes ayant conscience de ce qui me semble être une évidence. Et, outre le fait qu'il faut savoir que c'est possible de manger autrement que ce que ta télé nous montre, c'est vrai que ça demande une implication et un travail vraiment différents...

En tout cas, une chose est sure : depuis que j'applique ces principes, je mange vraiment plus sainement, c'est aussi meilleur d'un point de vue gustatif et ça me fait faire de vraies économies par rapport au temps où je mangeais de la viande et où il m'arrivait d'acheter des surgelés...

Bien à toi,

Nico.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis à 100% d'accord avec Nico.

Je suis passé par la phase discount, et j'en suis revenu... En changeant d'état d'esprit, en cherchant une alimentation saine, notamment avec la naissance de ma fille, en en faisant évoluer mon alimentation : moins de viande, plus de fruits et légumes.

Aujourd'hui, tout ce que j'achète n'est pas bio, mais la quasi des produits alimentaires que j'achète sont frais et proviennent de producteurs ou éleveurs locaux qui respectent la nature (mais ne paient pas le label).

Pour ma famille, en alimentation, on dépense max 200 € par mois (dont un panier de fruits et légumes bio par semaine).

Oui, les fruits et légumes sont plus chers. Oui, la viande est plus chère aussi. Mais on en mange moins et on se porte mieux :D car ces produits sont nettement plus nourrissant.

On fait de même avec les produits d'hygiène et d'entretien que l'on achète bio ou que l'on fabrique soit même à base de vinaiigre blanc, d'huile essentielle, de bicarbonate de soude...

C'est un choix de vie que l'on a décidé ensemble, en famille, notamment à la naissance de ma fille.

Le bio est plus cher à l'achat. Mais comme tout achat, il s'agit de choix: celui de manger sainement ou celui de s'empoisonner.

Je ne dis pas que c'est facile pour tout le monde, notamment à l'heure actuelle. Mais il ne faut non plus dire que le bio est réservé à une certaine classe sociale. Pour ma part, je suis loin de faire partie, mais j'ai fait des choix (on sort moins, on n'a pas de vêtements de marques ou la dernière technologie...) et il faut dire que j'ai également la chance d'avoir un petit bout de jardin. Ca aide...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins les reponses de Nico et Rype, je suis entièrement d'accord avec eux; comme Nico, j'ai pu voir des gens qui se disent "fauchés", et qui pourtant chez eux ont l'ecran plat, canal sat, et d'autres conneries soit disant indispensables. Chez nous, avec des revenus moyens, on a réussit à mettre pas mal d'argent de côter pour réaliser un projet, et tout de suite, on se fait traiter de riches! c'est un comble, ou de la jalousie. Quoi qu'il en soit, on ne récolte que ce que l'on sème: pour l'alimentaire, c'est fait maison la plupart du temps, on achete pas un jean toutes les semaines, on se lave au savon et non au gel douche caca (et oui, ca fait des economies mine de rien!), je fabrique ma lessive... plein de petites choses qui pour beaucoup semblent d'un autre temps, ou de la radinerie... Je déteste les personne réagissant de cette façon, tous aveuglés par la télé et toute la pub dont on nous innonde. Et aussi quand on dit qu'on essaie de manger bio: "ah vous avez les moyens, vous êtes riches"... sans commentaire :sick:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now