Sign in to follow this  
Followers 0
vermicelle

Imiter La Nature

14 posts in this topic

Dans ma banlieue, la plupart des jardins sont peu aménagés . Et la majorité de ce qui reste, surtout les plus beaux jardins, il y a beaucoup d'entretien mais aussi beaucoup d'intrants chimiques et d'actions agressantes pour l'environnement. :(

Mon objectif à long terme est d'avoir un jardin et un aménagement qui fait une large place au végétal, très peu à la pelouse mais surtout de démontrer qu'il est possible d'allier jardin aménagé et environnement sain ainsi que des pratiques de jardinage qui se rapprochent davantage de la nature, et ce, même en banlieue.

Je dois faire avec les contraintes "esthétiques" et les "règles" de la vie de banlieue. Mais en ce sens, j'agis bien différemment du voisinage. Je ne fais pas de "grand nettoyage" d'automne ou de printemps. Je redonne au maximum au sol de ce qui a poussé durant la saison. J'utilise beaucoup le paillage de surface grâce aux résidus de taille, aux feuilles mortes, aux petites branches et aux résidus du potager. Chez nous, pas de sol à nu. :27:

Quand une plante indésirable se pointe, plutôt que de l'arracher tout de suite, je la laisse pousser jusqu'au stade de la montée en graines, et juste avant, je la coupe et la remets au sol en guise de paillis. Ainsi je bénéficie d'un maximum de feuillage. Si sa racine n'est pas agressive, je coupe le plant simplement au niveau du sol. Ainsi, je ne dérange pas l'équilibre du sol.

Quand je dois élaguer les branches d'un arbre parce qu'elles menacent les fils électriques par exemple, j'utilise tout le feuillage récolté en paillis et je coupe le maximum de branches que je dépose de la même manière au sol. Un peu comme le ferait le cycle de la forêt.

Au printemps, les tiges de vivaces séchées qui sont restées debout pour l'hiver, on servit tour à tour à nourrir les oiseaux par leurs graines, à servir de perchoir, à protéger les plants en accumulant de la neige à leurs pieds, en protégeant des écarts de température par le feuillage retombé au sol à l'automne. Alors au printemps, quand vient le temps du nettoyage, plutôt que de tout arracher et de jeter le tout aux ordures, je coupe sur place les débris et je les laissent se décomposer directement au pied des plantes.

Je fais même exprès pour faire pousser des plantes vigoureuses qui produisent beaucoup de feuillage que je peux utiliser pour paillis mon jardin.

Dans l'ensemble, y'a pas de sol à nu à cause du paillage de surface, mais également parce que je plante des couvre-sols au travers.

Certaines de mes plates-bandes n'en sont pas réellement. Je n'ai fait qu'y planter des vivaces directement dans le sol sans préparation. J'ai toléré les "mauvaises herbes" ^_^ comme ils les appellent, et petit à petit, les vivaces, plus vigoureuses, ont pris leur place. Maintenant, ces plates-bandes sont non seulement attirantes pour les papillons, les insectes bénéfiques et le regard, mais elles peuvent également servir de compost géant, car je peux y jeter là mes résidus de cuisine sans que rien n'y paraisse car ça retombe au travers de la diversité des plantes et ça nourrit le sol et les insectes. Et ce type de plate-bande ne nécessite aucun entretien. Tout au plus, au printemps, je fouette les branches sèches restées debout avec un bambou et tout retombe sur place. Et quand je veux camoufler des débris pour éviter qu'ils ne partent au vent, ou simplement pour ne pas faire jaser les voisins :blushing: je les camoufle sous le paillis ou derrière une plante plus haute.

Je n'ai pas encore de potager. Certes, j'en ai eu par le passé, mais maintenant, je fais pousser mes légumes au travers de mes plantes, directement dans mes plates-bandes. À condition bien sûr de ne rien faire pousser à proximité d'une plante toxique, cela va de soi. Mais on peut très bien aménager des espaces pour les légumes au travers d'un aménagement, car leurs feuillages s'intègre parfaitement au décor, ni vu ni connu. Et ça confond les insectes nuisibles, contrairement à la monoculture. ;)

J'utilise une tondeuse manuelle. Je ne ramasse pas les débris de gazon, j'ai du trèfle et du thym de semé au travers, je les laisse sur place pour nourrir les vers de terre. Y'a tellement de vers de terre dans mon sol qu'au printemps, il y a des trous et des bosses à pleine main sur toute la surface :6: . Une grande diversité d'oiseaux viennent aussi. Et très bientôt, je voudrais installer des barils récupérateurs d'eau de pluie.

Le moins possible de lignes droites aussi dans mes aménagements. Dans la nature, il n'y a pas de lignes droites. Bien sûr, il y en a un peu, mais autant que possible, j'essaie de rendre le tout plus naturel.

Et curieusement, dans ma pelouse non traitée, y pousse plein de plantes surprises qui, une fois identifiées, s'avèrent être justement des plantes médicinales dont nous pourrions bénéficier pour des problèmes spécifiques. Alors je n'arrache rien et j'essaie d'identifier tout ce qui pousse sur mon terrain. Pour les encourager à se montrer, je laisse des parcelles de ma pelouse en friche, en ne tondant que l'espace nécessaire pour circuler. Ça, ça fait jaser! :siffle:

Je démarre beaucoup de petits arbres que je distribue autour de moi pour aménager les jardins de ma famille, de mes amis. Ou pour enrichir le mien. Des fruitiers pour attirer les oiseaux qui nichent volontiers à proximité et contribuent à l'équilibre entre insectes nuisibles et prédateurs. Et qui embellissent la vie de leurs chants. :wub:

Je pourrais en dire encore long sur ce qui se passe dans mon jardin. Mais je pense que vous avez déjà une bonne idée de mon approche. Vos idées sont également les bienvenues. Au plaisir de vous lire. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

A propos de tondeuses à mains est-ce que son utilisation est satisfaisante ,pas trop dure à pousser ?

j'ai envie de virer ma vieille tondeuse thermique ,trop destructrice d'insectes utiles (vous en voyez beaucoup des carabes sur les pelouses tondues?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre à ta question concernant la tondeuse manuelle, il faut pousser c'est sûr, mais si tu as un terrain pas trop accidenté et pas une trop grande surface à couvrir, c'est un bon excercice. Il faut le voir comme un programme d'entrainement gratuit ah! De plus, les nouveaux modèles ( je ne sais pas en France mais ici, au Québec ) ont évolué et ne sont plus comme les tondeuses de nos grands-parents.

Nous sommes si habitués au confort que même si on pousse avec la même intensité notre tondeuse à essence, c'est psychologique, on ne veut pas passer en mode manuelle.

Alors si au moins une fois sur deux ou deux fois sur trois on utilise la tondeuse manuelle, c'est déjà un effort dans la bonne direction, surtout quand on sait qu'une tondeuse à essence pollue autant que plusieurs voitures faisant plusieurs kilomètres.

Pour le reste, tout dépend de la forme physique et de l'endurance de chacun. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je veux bien, pourvu que le lien fonctionne...voici un apercu du jardin écolo... :rolleyes:

L'air de rien, quand même plein de secrets...

2007_08_15platebandecentre.jpg

2007_08_06platebandecentre1.jpg

Ma plate-bande compost:

2007_07_09platebandesauvage-1-1.jpg

Après ils viendront dire que y'a pas moyen que ce soit esthétique tout en étant écologique :langue: Ce ne sont que quelques photos mais je m'étale partout où je peux, petit à petit... :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super Vermicelle :victory:

Je suis tout à fait sur la même longueur d'onde que toi, j'avais l'impression de lire la description de ma manière de faire dans mon jardin de ville...

Par contre vu les photos j'en suis pas encore là (mon jardin à 3 ans, j'ai commencé terre nue et je ne peux faire autrement que peupler de 3/4 plants de vivaces par an et de laisser les autres venir ;) ) :rolleyes:

Pour les tondeuses manuelles, y'a déjà un sujet si vous voulez bien ;) -->

http://forum.eco-bio.info/index...?showtopic=2096 Perso j'en ai une, j'ai jamais rien eu d'autre, et je ne pense franchement pas que ce soit plus difficile qu'une nucléaire ou une pétrolifère ;)

J'en parle aussi là ;)http://raffa.grandmenage.info/post/2007/06...uses_%C3%A9colo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien félicitations Vermicelle !

C'est pas un jardin de banlieu ça, tu as un véritable petit paradis !! :rolleyes:

Bravo ! et chapeau pour tes efforts, tu es récompensée par ton magnifique écrin vert !! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est super classe, merci pour les photos !

C'est chouette aussi que dans tes massifs il y ait des petites plantes au bord, des moyennes ensuite et des très hautes au milieu ... Vous allez me dire que c'est le B-A BA mais j'y connais un peu rien en jardin et je suis dans le cas contraire de Raffa : déstructurer un jardin très bétonné et très ornemental pour en faire une jungle plus sauvage ...

Vraiment, merci pour toutes ces bonnes idées !

Ce topic et celui sur les mousses sont passionnants ! :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est chouette aussi que dans tes massifs il y ait des petites plantes au bord, des moyennes ensuite et des très hautes au milieu ... Vous allez me dire que c'est le B-A BA mais j'y connais un peu rien en jardin

Tu l'as dit je suis dans le même cas (ne connais rien au jardin, j'apprends sur le tas depuis 3 ans). Et même si je sais qu'il me faut effectivement des plantes de plus en plus grande en allant vers le fond (normal pour que tous le monde ait du soleil ;) )... je ne sais pas ce que MES plantes vont donner quand elles sont grandes, j'ai déjà du déplacer vers le fond 3 "petites plantes" (croyais-je) qui sont devenue assez monstrueuses (cèleri perpetuel --> plus de 2 m, Valériane et Millepertuis ;) ). Alors en général, si je pense que ça peut devenir grand mais que je ne sais pas de combien,, je commence par les planter en pot pour voir ce que ça donne ce qui me permet aussi de les déplacer (le soleil est une denrée rare dans mon jardin et je ne connais pas ou mal les besoins des plantes, pas ce problème là avec les spontanées qui se mettent où elles veulent). Une fois que je suis contente je plante en pleine terre.

D'ailleurs pour ce qui est des spontanées une fois qu'elles sont installés je dois souvent refaire ma disposition (elles ont le chic pour se mettre juste devant la bordure et non derrière ;) du coup je décale la bordure)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien merci tout d'abord pour vos commentaires :flowers:

Ce n'est pas bien difficile et avec un peu de pratique, on en arrive à créer des aires de jardin comme des oasis naturels. Ici, pas important de posséder la dernière nouveauté, la plante rare, ce qui compte, c'est de multiplier la vie et la diversité. Si on le fait en respectant les niveaux, c'est juste pour le plaisir des yeux :) Pour le reste, si on nourrit le sol et qu'on lui redonne de ce qu'on lui prend, il sera content et nous le rendra ;)

Un jour, je suis arrivée dans un village et fut enchantée de constater que contrairement à nos terrains bien alignés de haies uniformes :noexpression: il n'y avait là aucune clotûre, aucune ligne délimitant le territoire des uns et des autres. Il y avait même des partages de territoires en zones de jardin communes. Ce qui semble impensable ailleurs quand on sait combien les rapports entre voisins sont délicats. Mais bon. Faut faire avec ce qu'on a. Mais surtout, il y avait du végétal partout, une grande diversité, même les murs, les poteaux et les escaliers en étaient recouverts. J'y aspire dans mon propre jardin :wub:

En tout cas, si cela a pu vous inspirer, c'est tant mieux :fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

les photos de ton jardin sont magnifiques, tellement fleuri !!! On se croirait à la campagne. Ici à la Réunion les gens adorent les jardins fleuris c'est vraiment une bonne chose mais ils ne font pas toujours l'impasse sur les intrants. Quoique la plupart sont très écolo pour leur jardin perso et à fond chimique pour ce qui est à vendre (ils visent la rentabilité !!!!). C'est vraiment terrible.

En tout cas, je me demande souvent pourquoi des travaux comme ceux de Fukuoka (cf. la révolution d'un brin de paille...ça te plairait beaucoup Vermicelle) ne sont pas plus approfondis à grande échelle. A côté de ça, nos gouvernements s'acharnent dans la course aux OGM !!! :tete-cogne:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tou(te)s :flowers:

Bravo Vermicelle,(et :flowers: bienvenue :flowers: ) ton jardin est vraiment sympa

Bonne continuation

Share this post


Link to post
Share on other sites
En tout cas, je me demande souvent pourquoi des travaux comme ceux de Fukuoka (cf. la révolution d'un brin de paille...ça te plairait beaucoup Vermicelle) ne sont pas plus approfondis à grande échelle. A côté de ça, nos gouvernements s'acharnent dans la course aux OGM !!! :tete-cogne:

Je connais car j'ai son livre. Je connais aussi la permaculture ( pas en détails mais...) et je m'inspire de ces philosophies mais je suis loin de leur arriver à la cheville :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0