rené2

Sauvons Le Grand Hamster D'alsace

19 posts in this topic

Sauvons le Grand Hamster d'Alsace !!!!!!

Bonjour à toutes et à tous !

Je travaille dans une ONG de protection de la nature et je voudrais vous informer de la disparition d'une espèce : le Grand Hamster d'Alsace.

Le Grand Hamster (Cricetus cricetus) est un rongeur de la taille d’un cochon d’Inde originaire d’Alsace. Depuis 1990, cette espèce est en déclin au point qu’aujourd’hui elle fait partie des espèces animales françaises les plus menacées (1167 terriers en 2000 contre 161 en 2007).

Ses populations sont aujourd’hui estimées au nombre de 300 à 500 individus alors de que son seuil de viabilité est de 1500 unités. Malgré la mise en place d’un plan de sauvegarde en 2000-2004 par le ministère de l’écologie, l’espèce continue dramatiquement de décliner. Si personne n’agit le Grand Hamster disparaîtra d’ici à 3 ans.

Je constate que très peu de personnes sont au courant de ce drame pour la biodiversité française.

Afin de ne pas laisser mourir cet animal dans l'indifférence générale, copier/coller ce message et transmettez le à tous vos contacts.

Il s'agit de la survie d'une espèce !!!

Pour les plus déterminés d'entre vous, vous pouvez signer une pétition en ligne sur le lien ci-après :

http://www.mesopinions.com/detail-petition...2b44ccf5046cee2

Merci pour votre contribution à la sauvegarde du Grand Hamster...

685-3.jpg

post-6142-1210858836_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bel animal. Y a-t-il une raison spécifique qui accèlère sa disparition ? Pollution, urbanisation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

je transmets !

Linaigrette c'est à cause de la destruction de son habitat pour l'agriculture globalement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Linaigrette c'est à cause de la destruction de son habitat pour l'agriculture globalement.

Mais comment cela se fait que c'est maintenant qu'il disparait? La destruction de son habitat, il y a longtemps qu'elle est plus qu'entamée, non? :huh: C'est drôle que la population se mette à chuter maintenant, non? :huh:

enfin, quoi qu'il en soit, il faut absolument éviter sa disparition, je suis complètement d'accord avec toi. :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà la petite image que j'ai fabriqué pour mettre ne avant la pétition sur le blog

hamste10.jpg

Comme tu peux le voir sur le graphe la diminution de la population ne date pas d'hier... Seulement cela se passe dans l'indifférence générale (il est considéré comme nuisible, et protégé depuis 81)... Maintenant la population est quasi insuffisante pour assurer la survie de l'espèce dans la région (donc plus de hamster en France). SI cela va vite c'est parcequ'il n'existe plus que des petits noyau sans contact entre eux, sans brassage des populations donc.

Très honnêtement je pense que c'est foutu, un rongeur atteignant cet état de population... (les rongeurs se reproduisent vite comme tout le monde le sait ;) ) : les conditions ne sont plus là pour assurer sa survie. A moins d'un changement rapide de l'agriculture dans la région. Cela a été le même problème dans bien des cas... disparition de l'habitat, disparition de l'espèce.

Mais la pétition est là aussi pour faire ce qu'il reste possible de faire. Sur le site de la pétition, ils expliquent un peu la situation

http://www.hamster-alsace.fr/

Les menaces pesant sur le Grand Hamster d'Alsace

-la disparition des habitats suite aux modifications des pratiques agricoles (maïsiculture);

-la régression des surfaces fourragères pluriannuelles et des céréales d'hiver;

-l'urbanisation et la fragmentation du milieu lié aux développements des infrastructures linéaires;

-la prédation naturelle;

-l'isolement des populations

-la chute du succès reproducteur;

-l'impact des produits phytosanitaires (utilisation de rodenticides)

-les destructions volontaires (inondation des terriers) ou involontaires (circulation routière et travaux agricoles).

Un plan de restauration

Pour cette espèce en voie d'extinction en France, un premier plan de restauration (2000-2004) a vu le jour. Les campagnes d'information et l'indemnisation des dommages aux cultures ont contribué à une meilleure acceptation de l'animal par le monde agricole mais le plan n'a pas permis d'atteindre la viabilité de la population. Un nouveau plan de restauration est mis en place pour la période 2007-2010 avec pour objectif d'assurer à long terme la viabilité des populations de Hamster commun. Les actions porteront en priorité sur la préservation et la restauration des habitats, en concentrant les efforts sur des zones ciblées (soutien financier aux cultures de Luzerne par exemple), le suivi des populations, l'information du grand public, la conservation de la souche génétique alsacienne pour procéder à des renforcements de populations et le lancement de programmes de recherche en partenariat avec l'étranger.

J'aime bcp la phrase du président de l'association

Je sens qu'une forme de vie disparaît à côté de moi, victime de l'égoïsme, de la cupidité et de l'ignorance de certains hommes, et je ne peux pas m'y résoudre sans tenter quelquechose ou au moins m'opposer à cet état de fait. De plus ceci se passe ici et maintenant, témoin que l'homme vient de franchir un nouveau cap dans la rupture des équilibres.

A nous donc de tenter de corriger ce fait, ou de ne pas le corriger.

F. Burner

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelle tristesse :(

merci, je n'en avais jamais entendu parlé

je signe (c'est fait) et je fais passer................

Share this post


Link to post
Share on other sites

Signé :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

de rien... mais ça ne motive pas les foules, même pas une trentaine de signatures depuis que ce lien est dispo ici et sur mon blog. Souvent quand je relaie une pétition c'est des centaines de signatures qui affluent :( et ici ce doit être pareil...

Enfin il n'y a pas de raison que cela ait changé malgré la mode écolo, les micromammifères n'ont jamais intéressé grand monde. :noexpression:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mince j'avais pas vu ce fil ! Je signe...et en même temps j'apprend qu'il existe des hamster en Alsace, des hamsters sauvages quoi... :blushing: Pfffff...pourtant moi qui m'interesse aux bestioles !

Share this post


Link to post
Share on other sites

:rolleyes: :rolleyes: :rolleyes:

Pétition signée Monsieur Hamster !

Je vous souhaite courage et longue vie !

:rolleyes: :rolleyes: :rolleyes:

Beonard

Share this post


Link to post
Share on other sites

Article de l'AFP d'hier transmis par Chlorophylle :4-bisou: :

Le Grand hamster d'Alsace, pomme de discorde entre la France et Bruxelles

Par Yann OLLIVIER

Seul territoire français où survit encore le Grand hamster menacé d'extinction, l'Alsace peine à mettre en place un plan de sauvetage que Bruxelles juge "insuffisant" et qui pourrait valoir à la France une assignation à bref délai devant la Cour de justice de Luxembourg.

La Commission européenne a annoncé jeudi avoir adressé un "ultime avertissement" à la France, lui donnant deux mois pour décider des mesures "plus ambitieuses" en faveur de la sauvegarde du Grand hamster d'Alsace (Cricetus cricetus), faute de quoi l'affaire pourrait être portée à Luxembourg.

Autrefois considéré comme nuisible par les agriculteurs alsaciens, le Grand hamster ou Hamster d'Europe est protégé depuis 1993 et fait partie des "mammifères les plus menacés d'Europe", estime la Commission qui en veut pour preuve la chute drastique du nombre de terriers en Alsace, de 1.167 en 2001 à 161 en 2007. Adulte il mesure 20 cm.

D'autres spécialistes estiment qu'il reste encore quelque 400 terriers, ce qui reste en-deçà du seuil de 1.500 individus capables d'assurer la survie de l'espèce en Alsace.

Quelque 40 à 60 terriers viennent d'être dénombrés à proximité de l'une des infrastructures en voie d'achèvement, la Voie rapide du piémont des Vosges, ce qui a conduit l'association haut-rhinoise Sauvegarde Faune Sauvage à réclamer un moratoire du projet, en même temps que du Grand contournement ouest de Strasbourg.

Saisie de plaintes de la même association, la Commission européenne avait déjà adressé une première mise en demeure à la France en octobre 2007.

En novembre 2007, le comité permanent de la convention de Berne lui emboîtait le pas en plaçant la France sous surveillance à propos du hamster.

Mi-février, le ministère de l'Ecologie avait finalement annoncé la mise en place d'un plan de sauvegarde doté de 500.000 euros.

Il prévoit la mise en place de 22% de cultures favorables au hamster dans trois zones d'action prioritaire (deux dans le Bas-Rhin, et une dans le Haut-Rhin, pour un total de quelques milliers d'hectares).

L'impact des infrastructures routières sur les zones de présence historique du mammifère sera compensé à raison de deux hectares pour chaque hectare détruit, qui viendront renforcer les zones prioritaires.

Enfin, des contrats devraient être mis en place avec les agriculteurs en dehors des zones prioritaires.

Mais la Commission pense "que les mesures qu'il contient seront insuffisantes pour freiner le déclin" du hamster.

Cette dernière demande notamment que le plan prévoie "davantage de mesures de lutte contre les pratiques agricoles" (en particulier la culture intensive du maïs) et "l'expansion urbaine" qui détruisent l'habitat naturel de cet animal.

Dans un rapport de février 2008 dont l'AFP a obtenu copie, l'Inspection générale de l'Environnement avait déjà préconisé que soient proscrites certaines mauvaises pratiques agricoles. Ainsi, "la culture du maïs devrait être contingentée" et faire l'objet de "rotations pluriannuelles", alors que le hamster se complaît dans la luzerne et le blé.

Le rapport proposait aussi que soit défini "a priori" un "milieu particulier" correspondant aux quelques 70.000 hectares colonisés par le hamster en 1990, dans lequel tout projet de construction devrait être soumis à autorisation, une proposition susceptible de ne pas être du goût des aménageurs du territoire.

Dans les discussions en cours avec les associations et les collectivités locales sur le plan Hamster, l'Etat défendrait ainsi l'idée d'un milieu particulier de 50% moins important, selon une source proche des négociations.

source

post-4907-1212738963_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Signée.

Cependant j'ai reçu des réponses à mes mails me demandant si c'était une blague :noexpression:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, le titre fait un peu "chevaliers-paysans de l'an mille au lac de Paladru" ... (cf. le film "On connaît la chanson")

Mais justement eux, ils n'existent plus, et ce serait bien que ce hamster ne prenne pas la même voie ! ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now