D'jo

Les Couches Thermogènes

3 posts in this topic

Bonjours,

Je suis un ados de 17 ans, je m'intéresse de prêt à l'horticulture, et lors de stage d’horticulture j'ai rencontré une technique de chauffage traditionnelle pour chauffer les serres de mon entreprise. Il s’agit de couches thermogènes.

Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un moyen de chauffer grâce à la décomposition du fumier de cheval.

Je connais très bien la pratique de cette méthode mais je ne sais pas qu’elle est la réaction qui produit la chaleur de la décomposition du fumier.

Si une personne de bon cœur peut me l’expliqué j’en serais ravi.

Je n’ai pas l’occasion de beaucoup me connecter donc je vous pris par avance de m’excuser pour des absences de réponse de ma part.

C’est ma première connexion et je trouve se forum vraiment sympa.

merci par avance.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour D'Jo et bienvenue !

Comme tu as déjà posté le même message ailleurs sur le forum, j'ai supprimé ton précédent message car il vaut mieux éviter les doublons, et j'ai rétabli l'orthographe correcte de ton titre (therogène > thermogène). :flowers:

Je n'ai pas de réponse à t'apporter sur cette question, mais as-tu déjà fait des recherches sur internet ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben,il n'y a rien d'extraordinaire,la première phase de décomposition d'un tas de compost est aérobie et thermogène,c'est à dire qu'elle libère de la chaleur,la température du tas peut aller de 50 à 65°,selon les types de fumiers,le fumier de cheval est réputé le plus thermogène,et depuis longtemps les anciens maraichers qui n'avaient pas les techniques actuelles à leur disposition ont mis au point des techniques pour récupérer cette chaleur et ainsi hater la pousse de leur plants ou plantes en début de saison

moi,je serais plus partisan de coupler une petit unité de méthanisation avec un serriste,on pourrait ainsi avoir une serre chaude écologique même l'hiver sans gaspiller du pétrole comme le font allègrement certains qui ne pensent qu'au fric(mais ils se calment d'eux mêmes avec la flambée des cours du pétrole)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now