Agnès

Reportage Sur "les Français Qui Ne Veulent Plus Consommer"

60 posts in this topic

Reportage de l'émission 66 minutes demain soir - Sur M6 Mardi 3 juin 2008

Environnement : ces Français qui ne veulent plus consommer - Régis Mardon

C'est une nouvelle tendance qui préfigure peut-être notre mode de vie dans dix ans : modestes ou aisées, de plus en plus de familles françaises ont décidé de consommer moins, pour polluer moins. Vincent n’a plus de voiture, il a résilié son abonnement de portable et désormais, il récupère tout ce qu’il peut dans les vide-greniers. Ce chef d’entreprise parisien de 32 ans ne cherche pas à faire des économies mais tout simplement à sauver la planète. Nathalie, elle, compte installer bientôt des WC où l'eau est remplacée par de la sciure de bois. Mais vit-on bien en n'achetant qu'un T-shirt tous les 6 mois et en se déplaçant à vélo? Qu'en pensent les enfants qui ne reçoivent à Noël que des jouets d'occasion? Plongée dans la France des "décroissants".

http://www.m6.fr/html/emissions/66minutes/index.shtml

Share this post


Link to post
Share on other sites

Humm, ça donne envie...

Je cours acheter une télé et une antenne, il ne faut pas manquer ça !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faites un beau compte rendu pour ceux qui comme moi ne reçoivent pas M6 !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais vit-on bien en n'achetant qu'un T-shirt tous les 6 mois et en se déplaçant à vélo?

Horreur, rien qu'un T-shirt en 6 mois, mais comment fond-ils ؟؟؟؟

Share this post


Link to post
Share on other sites
Horreur, rien qu'un T-shirt en 6 mois, mais comment fond-ils ؟؟؟؟

Cela fait bien plus d'un an que je ne me suis pas acheté du linge! Quand j'en ai besoin, je couds moi-même, mais vu que je suis en retraite et ne sors plus guère, je finis mes vieilles nippes!

Bon, quand je sors, je ne suis quand même pas en guenille!

Le linge bien entretenu dure longtemps.

La mode??? Ce n'est pas mon souci, je m'habille "classique" alors, ça peut durer !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sûr qu'on s'attend au pire vu le résumé. "vit-on bien en déplacant à vélo", elle n'est pas mal non plus. Je suis curieuse de l'image qui va être donnée par le reporter de ces personnes (qui auront sûrement été bien choisies). Mais si ça peut donner des idées à certains, pourquoi pas !

Pas la peine d'acheter une télé Pascal07, tu pourras visionner l'émission sur le site de la chaîne (chouette nouvelle, n'est-ce pas !) :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

super comme émission, enfin j'espere que ça sera pas orienté pour montrer que ces gens se privent ou je ne sais quoi.

Je fais un peu de pub pour le film documentaire "volem rien foutre al pais" qui traite des mêmes sujets (non au capitalisme, vie en communauté, autarcie...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais vit-on bien en n'achetant qu'un T-shirt tous les 6 mois et en se déplaçant à vélo? Qu'en pensent les enfants qui ne reçoivent à Noël que des jouets d'occasion?

mouais mouais mouais ça sent le jugement bien pensant et la catégorisation à plein nez votre histoire, imaginez ces pôôôôôvres enfants forcés à la "décroissance"...

rien à voir avec volem rien foutre al pais

c'est M6 hein n'oubliez pas !

Faudrait aussi un jour une émission pour nous expliquer (à nous) comment on vit "bien" en achetant plus d'un t-shirt tous les 6 mois :o (je vois pas du tout le rapport entre vivre, bien ou mal d'ailleurs, et la fréquence d'achat d'un t-shirt :P ) faudrait les inviter pour des fouilles archéologiques dans ma commode :lol: )

Share this post


Link to post
Share on other sites
faudrait les inviter pour des fouilles archéologiques dans ma commode :lol: )

Oh oui , oh oui! :clap_1: , j'invite aussi, j'ai même de supers modèles ajourés très mode! :w00t:

Malicorne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Effectivement sur M6 je reste sceptique. Ca sent la diabolisation.

pas sûr car l'écologie a le vent en poupe et M6 surfe sur toutes les modes.... Ceci dit, ça risque d'être mitigé, j'imagine bien que ce ne sera jamais entièrement positif envers la décroissance.... :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mouuuais...

Pas mal (j'avais peur également du discours qui serait tenu) mais... pourquoi montrer des ménages :

-soit aisés,

-soit aisés,

-soit totalement en dehors des normes (sous-entendu: "sont pô bien dans leur tête ces gens là...." avec la pôv gamine qui aimerait bien viv' comme ses potes! )

L'écologie et la "déconsommation" ne sont-elles réservées qu'aux "bobos" ou "babas"??

On peut aussi être fauché et écolo, non? :w00t:

Je n'ai carrément pas aimé ce point de vue :tete-cogne:

Ah, et une dernière question, êtes vous convaincus par l'efficacité de ces boules à céramiques? J'ai eu l'occasion de repasser du linge lavé avec ce gadget, et bon, ça fonctionne pour du linge propre, pas pour du linge porté par des petits qui vivent dehors ou un mari qui fait du bricolage ou de la mécanique...

Malicorne

Share this post


Link to post
Share on other sites

rien de bien étonnant donc...

je n'ai plus la télé depuis des décennies je ne suis donc pas très à même d'en parler, mais je ne vois pas comment une chaîne de télé qui vit de la pub pourrait faire l'apologie et se mettre du côté de "ceux qui refusent de consommer" ce genre d'émission est forcément orientée à la base.

le but est bien sûr d'informer mais aussi de faire entrer dans un certain "moule" une catégorie émergente, on en parle, on la fait "passer à la télé", on la réduit à quelques clichés et le tour est joué.

le positif, c'est que ça peut toujours donner des idées à des gens qui feront ensuite une démarche perso, donc on ne peut pas condamner en bloc ce genre d'émission, mais de là à en attendre davantage ?

mais peut-être qu'au fond on en espère une sorte de "reconnaissance", de prise en considération ?

pour moi c'est peine perdue toujours vouloir espérer quelque chose de vraiment positif de la part des médias.

ils "informent " mais ne vont quand même pas saborder leur fond de commerce...

ceux que j'ai du mal à comprendre c'est ceux qui acceptent que leur intimité soit exposée dans un reportage sur le montage duquel ils n'ont en général ( ou jamais ?) un droit de regard. Je les plains quand ils se voient ainsi réduits, voire ridiculisés sur écran.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quoiqu'il en soit il faut bien garder présent à l'esprit que pour faire n'importe quel reportage sur n'importe quel sujet il faut trouver des personnes qui acceptent d'exposer leur vie, perso je n'accepterai jamais qu'on vienne faire un reportage sur ma façon de vivre je ne suis pas une bête de foire, enfin si peut-être mais ça ne regarde pas la France entière.

Et je pense que quand on choisit de vivre la décroissance souvent aussi on sort de ce système où tout le monde s'expose, parle de sa vie ..., on n'a rien à prouver.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu peur d'un reportage avec un parti pris "bouh regardez ces marginaux" et en fait à part la famille dans la forêt, j'ai trouvé que ca allait...

On a présenté une manière de vivre, sans trop en rajouter, j'ai apprécié.

J'aime bien qu'on parle de ce genre de choses, cela permet de semer une graine chez des gens n'auraient pas eu la curiosité de la chercher eux-même....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quoiqu'il en soit il faut bien garder présent à l'esprit que pour faire n'importe quel reportage sur n'importe quel sujet il faut trouver des personnes qui acceptent d'exposer leur vie, perso je n'accepterai jamais qu'on vienne faire un reportage sur ma façon de vivre je ne suis pas une bête de foire, enfin si peut-être mais ça ne regarde pas la France entière.

Et je pense que quand on choisit de vivre la décroissance souvent aussi on sort de ce système où tout le monde s'expose, parle de sa vie ..., on n'a rien à prouver.

je ne suis pas complètement d'accord avec toi...

si mon témoignage peut faire avancer les choses, s'il n'est pas manipulé ou ridiculisé, et bien j'accepterai volontier ce genre de chose... Il faut informer, inlassablement, les gens, que d'autres manières de consommer, de vivre, sont possibles... Sans forcément perdre en confort !!!

Elle l'a dit la madame : la simplicité volontaire c'est avant tout se simplifier la vie !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas trouvé que ça sentait la diabolisation. C'était juste parfois bébête et mal renseigné (ex : confusion entre décroissance et développent durable, parfois par les sujets filmés eux-mêmes), mais comme je ne vois pas pourquoi l'ensemble des spectateur seraient des demeurés sans dicernement je pense que l'impact du reportage sera plutôt positif.

Pour la jeune fille qui enviait ses amis et désapprouvait le mode de vie de sa famille, quoi de plus universel à son âge ? Je me souviens que je passais mes heures de math au lycée à inventer des cabanes et dresser des listes de ce que je pourrais manger si je vivais toutes seule dans la pinède comme je le rêvais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mouuuais...

Pas mal (j'avais peur également du discours qui serait tenu) mais... pourquoi montrer des ménages :

-soit aisés,

-soit aisés,

-soit totalement en dehors des normes (sous-entendu: "sont pô bien dans leur tête ces gens là...." avec la pôv gamine qui aimerait bien viv' comme ses potes! )

L'écologie et la "déconsommation" ne sont-elles réservées qu'aux "bobos" ou "babas"??

On peut aussi être fauché et écolo, non? :w00t:

Je n'ai carrément pas aimé ce point de vue :tete-cogne:

Ah, et une dernière question, êtes vous convaincus par l'efficacité de ces boules à céramiques? J'ai eu l'occasion de repasser du linge lavé avec ce gadget, et bon, ça fonctionne pour du linge propre, pas pour du linge porté par des petits qui vivent dehors ou un mari qui fait du bricolage ou de la mécanique...

Malicorne

Même ressentiment.

Toujours des "bobos" ( comme ce terme m'énerve !!).

Alors on entretien le mythe "écolo=riche". Ben non. Ecolo ne veut pas dire manger bio non plus.

Et le papa était pas gai-gai quand même, comme si il en avait plein la conscience :noexpression:

La comédienne m'a beaucoup fait rire en revanche mais idem...pas une qui compte ses sous apparemment.

Mais bon, c'est déja pas mal de montrer certaines choses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne suis pas complètement d'accord avec toi...

si mon témoignage peut faire avancer les choses, s'il n'est pas manipulé ou ridiculisé, et bien j'accepterai volontier ce genre de chose... Il faut informer, inlassablement, les gens, que d'autres manières de consommer, de vivre, sont possibles... Sans forcément perdre en confort !!!

Bonjour Boucledor,

Je suis comme ptitanne à me dire que le côté exhibitionnisme voyeurisme de ces émissions, c'est propre à la société décadente de laquelle on tente de sortir, et je ne serais pas non plus candidate.

De plus, à partir du moment où de telles émissions sont données dans un but d'audimat (comme toute émission télé de masse, par définition - sinon la chaine ne survit pas), elles ne vont pas pouvoir se permettre de donner le témoignage non manipulé. On donnera le plus choquant, le plus étonnant, le plus risible, le plus alléchant, pas forcément le plus authentique.

Je ne pense donc pas que ce genre d'émissions sème les réelles graines pour mener les gens vers la simplicité volontaire (je précise que je n'ai pas vu l'émission, mais parle plus du phénomène télé qui n'éduque pas mais conditionne plutôt, sans mener à penser par soi-même)

Elle l'a dit la madame : la simplicité volontaire c'est avant tout se simplifier la vie !!

Et ben je pense qu'elle s'est lourdement trompée la madame ;) Presque tout le monde songe à simplification qui vient du mot simple. Simplicité vient aussi du mot simple mais les deux concepts sont fort différents, et parfois même en opposition. Vivre simplement ne veut que rarement dire se simplifier la vie. La simplicité volontaire c'est plutôt tenter d'aller vers l'essentiel. Quand on cherche à simplifier pour le faire, on est amené en général à ne pas être simple du tout : on achète, on fait faire, on ne se pose pas de question, on gaspille. Car simplifier c'est aussi se chercher la facilité. Et il est tellement plus facile de faire comme tout le monde, et surtout d'en faire le moins possible, etc : tout le contraire de la simplicité volontaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Elle l'a dit la madame : la simplicité volontaire c'est avant tout se simplifier la vie !!"

Effectivement, ce n'est pas se simplifier la vie que de chercher la simplicité volontaire... mais c'est une grande fierté que de pouvoir dire c'est moi qui l'ai fait, je ne depends de personne, etc.

Par contre se simplifier la vie = faire fumer la CB, et oui :tete-cogne:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi la simplicité volontaire c'est vraiment se simplifier la vie :

avoir moins de produits pour le ménage,

avoir moins de produits dans sa salle de bain

s'organiser autour du local (déplacement, achats)

choisir des produits simple pour manger simple ...

acheter bien moins de vêtement, donc perdre moins de temps dans les magasin, et perdre moins de temps devant l'armoire le matin...

La simplicité volontaire, ce n'est pas pour moi, se déposséder à tout prix... C'est se simplifier la vie. Je trouve plus simple de prendre les transports en commun que de posséder une voiture. Cela m'amène à prendre plus de temps pour mes trajets, mais j'ai, ce n'est que mon avis, moins de soucis.

Je ne suis pas parfaite, je n'achète pas tout bio, je fais encore la moitié de mes courses en supermarché, j'ai un téléphone portable, un baladeur mp3... Mais je me sers de tout cela, et ces appareils sont loin d'être dernier cri. Je les remplacerais, ou non, quand ils seront en panne.

Un truc très bête, qui pour moi c'est vraiment l'exemple même d'une simplicité qui simplifie la vie.

J'ai dans mon entourage, des gens qui ont le même salaire que moi (ou que mon couple), mais qui ont un train de vie supérieur : voyage à l'autre bout de la terre, matériels informatiques, électronique dernier cri, vêtements et accessoires de marques, esthéticienne, parfum, .... Bref beaucoup de dépenses que je ne fais pas, certaines par éthique, d'autre par désintérêt.

Et ces amis et collègues, rament dès qu'il faut payer ses impôts, une réparation imprévue sur la voiture, un frigo qui tombe en panne, obtenir un crédit minable sur 35 ans....

Alors que si mon frigo tombe en panne, j'ai l'esprit dégagé, je le remplace.

C'est pas se simplifier la vie ca ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve plus simple de prendre les transports en commun que de posséder une voiture. Cela m'amène à prendre plus de temps pour mes trajets, mais j'ai, ce n'est que mon avis, moins de soucis.

Mon mari va à la gare en vélo (réseau de bus pourri qui fait que les horaires bus/gare ne sont pas compatibles) puis il prend le train, puis le tram.

Le matin, c'est la course !

Il met 1H30 pour aller à son travail en transport en commun/vélo et 2 changements (la course pour ne pas rater le train/tram).

En voiture, il mettrait 30mn.

Mais il n'y va pas en voiture : Ecologiquement et économiquement pas intéressant.

Mais qu'est ce que cela lui simplifierait la vie. Et la mienne.

Ce qui simplifie la vie d'une personne ne simplifie pas forcément celle d'une autre ;)

Là mon mari change d'entreprise au mois de juillet.

Il sera plus près. Il y serait bien allé en bus...mais le bus ne va pas jusqu'a son travail (pourtant 15km) et des horaires farfelus.

Il ira donc en voiture :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas vu l'émmission, je le regrette. Elle repasse samedi, je vais essayer de la voir pour me faire une idée : vous avez éveillé ma curiosité.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour moi la simplicité volontaire c'est vraiment se simplifier la vie :

avoir moins de produits pour le ménage,

avoir moins de produits dans sa salle de bain

s'organiser autour du local (déplacement, achats)

choisir des produits simple pour manger simple ...

acheter bien moins de vêtement, donc perdre moins de temps dans les magasin, et perdre moins de temps devant l'armoire le matin...

La simplicité volontaire, ce n'est pas pour moi, se déposséder à tout prix... C'est se simplifier la vie. Je trouve plus simple de prendre les transports en commun que de posséder une voiture. Cela m'amène à prendre plus de temps pour mes trajets, mais j'ai, ce n'est que mon avis, moins de soucis.

Je ne suis pas parfaite, je n'achète pas tout bio, je fais encore la moitié de mes courses en supermarché, j'ai un téléphone portable, un baladeur mp3... Mais je me sers de tout cela, et ces appareils sont loin d'être dernier cri. Je les remplacerais, ou non, quand ils seront en panne.

Un truc très bête, qui pour moi c'est vraiment l'exemple même d'une simplicité qui simplifie la vie.

J'ai dans mon entourage, des gens qui ont le même salaire que moi (ou que mon couple), mais qui ont un train de vie supérieur : voyage à l'autre bout de la terre, matériels informatiques, électronique dernier cri, vêtements et accessoires de marques, esthéticienne, parfum, .... Bref beaucoup de dépenses que je ne fais pas, certaines par éthique, d'autre par désintérêt.

Et ces amis et collègues, rament dès qu'il faut payer ses impôts, une réparation imprévue sur la voiture, un frigo qui tombe en panne, obtenir un crédit minable sur 35 ans....

Alors que si mon frigo tombe en panne, j'ai l'esprit dégagé, je le remplace.

C'est pas se simplifier la vie ca ?

Je pense en effet que nous parlons de la même chose, et mettons des mots différents, à peu de nuances près.

Pour moi, la simplicité volontaire demande tout de même de l'énergie, du courage, de se poser des questions, qui peuvent pas mal nous compliquer la vie, etc. Car il s'agit beaucoup de réfléchir aux conséquences de tout ce que l'on fait. Et donc, quand ça complique, à mes yeux, ça ne simplifie pas ;)

Et à l'inverse, pour moi "simplifier", c'est faire plus vite, plus facile, sans réfléchir (acheter tout fait, utiliser des machines pour faire à notre place, acheter sans réfléchir, faire plus en faisant tout plus vite, etc.).

Si j'ai bien compris, pour toi, simplifier, c'est faire le nécessaire pour qu'on bout du compte les choses roulent, simplement. Ce que moi j'appelle "aller à l'essentiel".

Rem : si je dois remplacer mon frigo, je vais commencer à enquêter pour trouver une marque et un modèle de frigo fabriqué éthiquement, de préférence localement, qui consomme peu d'énergie, qui correspond le plus possible à mes besoins. Je me demanderai aussi s'il n'y a pas moyen de m'en passer, et dès lors je vais chercher toutes les combines (pas simples en fait) pour garder des produits au frais, même en été, quitte à changer de régime alimentaire, ou à faire des courses quotidiennes. Et une fois trouvé, je viendrais en parler ici, pour épargner ce boulot aux autres gens intéressés. Bref, compliqué comme tout ;)

Disons que derrière une simplification apparente ou finale, il y a souvent pas mal de complexité et de réflexion.

Le résultat est souvent simplifié, et le chemin est parfois bien compliqué. La nuance, c'est que pour la moi la simplicité volontaire c'est un chemin ;)

Maintenant que j'y réfléchis, je pense que ma réaction face à ce "mot" simplification, c'est que je crains que la simplicité volontaire soit comprise comme l'inverse de ce qu'elle est. En soi, ça n'est pas vraiment important, mais dans les échanges sur le sujet, ça donne un dialogue de sourds, et quand cela est publié vers l'extérieur, ça fait passer le concept pour ce qu'il n'est pas.

Voilà, tout ça pour dire que je pense bien que nous sommes d'accord :) (me compliquerais pas un peu la vie moi? ;) )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now