Agnès

Reportage Sur "les Français Qui Ne Veulent Plus Consommer"

60 posts in this topic

Je me gourre peut-être mais la simplicité volontaire, à la base, ce n'est pas une démarche écologique non ?

Juste comme tu le dis "aller à l'essentiel"....

Je pense que c'est l'écologie et le soucis d'éthique qui peuvent amener la simplicité volontaire, mais que la simplicité volontaire n'amène pas forcément à l'éthique et à une conduite respectueuse à 100% de l'environnement....

Mais je me trompe peut être...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi c'est lié.

Voir la définition du Réseau Québécois de la Simplicité Volontaire.

Pour le RQSV, la simplicité volontaire, c’est :

* une façon de vivre qui cherche à être moins dépendante de l’argent et de la vitesse, et moins gourmande des ressources de la planète ;

* la découverte qu’on peut vivre mieux avec moins ;

* un processus individualisé pour alléger sa vie de tout ce qui l’encombre ;

* un recours plus grand à des moyens collectifs et communautaires pour répondre à ses besoins et donc un effort pour le développement d’une plus grande solidarité ;

* le choix de privilégier l’être plutôt que l’avoir, le « assez » plutôt que le « plus », les relations humaines plutôt que les biens matériels, le temps libéré plutôt que le compte en banque, le partage plutôt que l’accaparement, la communauté plutôt que l’individualisme, la participation citoyenne active plutôt que la consommation marchande passive ;

* la volonté d’une plus grande équité entre les individus et les peuples dans le respect de la nature et de ses capacités pour les générations à venir ;

* un courant social important qui, bien au-delà du RQSV, tente de répondre à des problèmes de société de plus en plus pressants (course folle de la vie moderne, endettement excessif, insatisfaction malgré une consommation débridée, épuisement professionnel, gaspillage et épuisement des ressources naturelles, désintégration du tissu social, etc.).

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, la simplicité volontaire n'est pas une marque déposée, un brevet ou quoique ce soit. C'est juste une expression, qui devient un réel concept quand on la pratique. D'ailleurs énormément de gens pratiquent la simplicité volontaire sans connaître même l'expression. C'est plutôt l'expression qui a été placée sur quelque chose qui n'a pas vraiment de nom. Pierre Rabhi l'appelle la sobriété heureuse. Je préfère d'ailleurs le terme sobriété, car il renvoie au côté humble, modeste du terme "simplicité". Alors que le terme simplicité peut être compris non pas sous la forme de la sobriété, de l'humilité, ou de la modestie, mais sous son aspect de simplification, qui est pour moi un raccourci.

Les gens commencent à s'intéresser à la simplicité volontaire pour les raisons les plus diverses. Et la compréhension du concept peut varier assez fort parmi les gens qui débutent. Ce que j'ai observé en côtoyant pas mal de gens qui sont dans ce registre, que ce soit sur le net, ou dans la vie réelle, et puis aussi via les articles et livres qui ont été écrits là-dessus, c'est que plus on s'implique dans cette direction, plus le concept se précise. En fait, il s'élargit, mais la direction se précise. Et c'est en effet en général dans la direction de l'écologie et de l'éthique qu'elle va, mais sans règle définie, puisque ce sont les gens eux-mêmes qui vivent cela, qui choisissent et définissent ce qu'ils vivent.

Le fait de s'impliquer en simplicité volontaire amène en fait à se poser des questions, et ça force à s'intéresser à l'écologie et l'éthique, même dans pas mal de cas à la psychologie et la spiritualité.

J'ai écrit un texte de présentation de la simplicité volontaire, basé sur le contenu de plusieurs articles écrits dans le domaine, principalement Duane Elgin, un des premiers à avoir écrit dans le domaine dans les années 70s. Les idées ne viennent donc pas de moi, même si je les partage ;)

http://www.simplepratique.net/textes/Simpl...e_articles.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

coucou

moi je me réjouis que de tels reportages passent à la télé car je pense qu'il y a des réflexions, des idées que les gens "normaux" n'ont pas forcément au quotidien, et ça peut les aider à changer d'état d'esprit. rien que le fait de montrer qu'on peut choisir d'acheter d'occasion quand on a les moyens d'acheter du neuf, je trouve que c'est une bonne chose.

le reportage n'était pas trop mal fait j'ai trouvé. j'ai un peu regretté qu'ils choisissent de montrer un couple qui à deux reprises s'est pris le bec devant la caméra (à propos d'un siège bébé d'abord puis à propos du lave vaisselle). ils auraient pu montrer un couple dans lequel les deux étaient d'accord, non? du coup le plus "écolo" des deux passait pour un extrémiste et leurs débats autour de l'achat d'un siège bébé n'avaient je pense aucun sens pour les gens qui n'ont pas d'opinions écolos, et là dessus du coup, ça pouvait friser la caricature (en gros le mari était encore énervé à cause de l'achat d'un siège auto pour enfant qui semblait remonter à plusieurs semaines... c'est limite si le couple n'allait pas se disputer à l'écran! et idem pour le lave vaisselle).

ensuite, il est vrai qu'on voyait des gens aisés (école privée, nourriture bio, pavillon avec jardin à Monteuil/ ou grand appartement à paris, apparence vestimentaire très "mode") ou des gens qui ont choisi une vie très différente de la majorité (ex soixante-huitarde qui vivait avec sa fille dans une yourte dans la forêt, avait un four solaire, pas d'eau ni d'électricité courante mais de savants montages avec des capteurs photovoltaïques et de l'eau de la rivière voisine).

entre les deux, on aurait aimé voir des personnes plus modestes et plus "normales" dans leur mode de vie (donc ni dans un immense appartement haussmanien de paris, ni dans une yourte au fond d'une forêt) mais en même temps, il faut également être honnête, ces écolos là sont ils si nombreux? je ne veux pas déclencher de polémiques en disant cela, mais j'ai rarement rencontré des écolos qui vivaient dans des HLM près du périphérique parisien... il faut un certain niveau d'éducation pour s'intéresser à l'écologie...

bref, moi j'ai trouvé les personnages du reportage sympatiques et je pense que ça peut donner des idées à ceux qui ne baignent pas dans cet environnement écolo et qui aimeraient bien faire un peu plus pour la terre. je n'aurais certainement pas fait ce reportage de la même manière, j'aurais voulu quelque chose de plus didactique mais après tout, pour intéresser les "non écolos" (je n'aime pas les étiquettes mais je ne sais pas comment dire), il fallait bien que ce soit rapide et distrayant (au détriment du couple qui se disputait presque à l'écran... mais après tout personne ne les a obligés à exposer leurs crispations...).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je n'ai pas trouvé que ça sentait la diabolisation. C'était juste parfois bébête et mal renseigné

je suis de cet avis aussi !

mais c'est deja bien que la tv en parle, ca peut donner envie a des gens à s'y interesser.

il y a encore 1 ou 2 ans de ca, personne n'avait entendu parler de ce genre de mouvement , décroissance, simplicité volontaire ect ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Malheureusement les gens ont trop tendance à coller des etiquettes dès qu'on sort de "la norme", je vais prendre mon experience personnelle, bien que je sois encore assez loin de la simplicité volontaire: rien que le fait d'acheter un truc d'occasion et on se fait étiquetter de radin par le reste de la famille (qui gagnent sensiblement la même chose), on a même l'impression que c'est une tare de se preoccuper de la planete, là je parle pour mon "beauf" qui a deux gosses et qui consomme à outrance, qui jette tout et critique nos bonnes intentions, ça me revolte, il ne pense même pas à l'avenir de ses gosses, ça me depasse. Pour ses gens là, les faire moins consommer ou faire plus attention, c'est comme les punir! et des gens comme ça il y en a beaucoup, donc même s'il n'etait pas parfait, ce reportage en fera peut etre reflechir quelques uns.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien sur je plaisantais, je n'ai pas acheté de télé, je ne supporte plus de perdre mon temps devant un écran, même l'ordi (et pourtant j'aime venir sur ce forum) commence à me prendre de l'énergie.

Alors c'est bien que la télu montre des gens qui sont pas des voisins du journaliste, qui est payé pour poser des questions et n'est pas impliqué dans ce qu'il filme. Mais lorsque l'on passe du temps devant cette machine à décerveler, on ne fait pas autre chose de constructif, comme méditer, faire pousser des plantes, lancer des graines dans les espaces en friche (pour ceux qui habitent la ville), apprendre à faire son pain, rencontrer ses voisins (et pas pour s'affaler sur le canapé, mais pour COMMUNIQUER), bref, changer son monde pour que l'énergie de ceux qui s'y emploient à temps plein soit relayée.

Voilà, c'est dur de passer pour un râleur, d'autant plus que je ne suis pas en colère, mais je ne trouve pas juste que certains ici se contentent de lire et d'écrire, et ne mettent rien en pratique, ou si peu.

C'est en se réformant au quotidien que la vie évoluera, on ne peut se satisfaire de simplement vivre, ni de vivre simplement. La Terre a besoin de notre capacité à nous dépasser, à toujours aller de l'avant, quelles que soient les difficultés qui se présentent à nous. Et le chemin se fait à petits pas, en contemplant la beauté qui nous entoure.

Amour n'est pas un vain mot...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Voilà, c'est dur de passer pour un râleur, d'autant plus que je ne suis pas en colère, mais je ne trouve pas juste que certains ici se contentent de lire et d'écrire, et ne mettent rien en pratique, ou si peu.

Pas compris ???!!! :wacko:

Je pense qu'on n'est pas là pour juger, mais au contraire se soutenir mutuellement dans nos démarches. :group:

Chacun avance à son propre rythme, comme il le peut, en lien avec son vécu, ses contraintes, ses peurs à dépasser, etc. Le fait d'être sur ce forum témoigne déjà d'une belle ouverture d'esprit, ensuite, il faut parfois du temps pour que les choses fassent leur chemin.

Juger ne permettra à personne d'avancer, parce que le jugement est enfermant. :zero:

Au contraire, l'amour, :coeur-anime: justement, c'est d'accompagner les personnes là où elles en sont, tout en continuant à montrer les possibles, c'est tout. :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas vu le reportage. D'ailleurs regardez M6, çà me ferait mal aux yeux. Mais on m'en a parlé et j'avoue que j'en ai un peu marre car:

- "Tiens, Alain, hier j'ai regardé M6 et j'ai pensé à toi".

Pensez à moi? pourquoi penser à moi? Bizarre que les gens ne pensent pas à eux mais à ceux qui leur expliquent que faut se réformer.

- 'tiens, Alain, t'as regardé M6 hier soir?" me dit-on pour entamer la discussion... Non, je n'ai pas regardé. T'as vu quoi? des gens qui disent que tout est foutu, que c'est la merde partout, que vous consommez comme des ânes et que vous voulez que çà change sans que cela ne change rien pour vous? Non, pas besoin de regarder une émission qui dit ce que je sais déjà.

"Alain, t'as vu, hier sur la3? Le futur est pas beau". Le futur? quel futur? le monde qui passe dans ta lucarne c'est le monde d'aujourd'hui. Pas la peine de croire que c'est le futur qui est naze, c'est aujourd'hui que çà se passe... Société aveugle!!!

Hier, c'était la fête du vélo. A Tours, on vélorutionnait comme chaque premier samedi du mois et tu vois quoi? Tu vois des motos qui s'amusent à vrombir, des quads qui font des acrobaties, des 4x4 gros comme des camions. Rien ne change en fait. On fonce dans le mur tête baissée, mais tant que la gars a un truc qui fait vroom-vroom et que la fille a le string qui dépasse, tout va bien. On fait des vélorutions mais en réalité, on devrait dynamiter les récepteurs TV. Ca serait plus efficaces.

Nus sommes égoîstes et bientôt fascistes

Dans ce monde purulent, c'est l'échec permanent.

Bérurier noir

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec ma famille, la pierre d'achoppement est que je n'ai pas de TV. Ils me disent souvent que la TV n'est pas ce qui pollue le plus et qu'il ne faut pas se braquer. Il y a plusieurs raisons pour ne pas avoir de TV

- Mon mari a un boulot très prenant et rentre souvent tard. Que nous resterait-il comme temps ensemble avec ce bouffeur de temps à la maison?

- Chaque fois que je veux voir une émission, je vais chez une connaissance, on en discute, on regarde à plusieurs... et bien souvent, je suis déçue de la qualité.

- Qui dit TV dit TV distribution pour avoir plusieurs chaînes, les chaînes publiques laissant à désirer. Cela coûte 20 euros par mois pour quelque chose dont on ne sait pas encore si on va avoir besoi ou non. Par comparaison, louer un film et le regarder sur l'ordi nous côute 3,75 euros. Il faudrait regarder plus de 6 films/émissions par mois pour que ça devienne rentable

- La pub est de plus en plus envahissante (ou c'est moi qui y suis de plus en plus sensible?)

Bref, je ne sais pas si la TV pollue plus que nous avec nos PC, mais une chose est certaine, elle lobotomise.

La simplicité volontaire, c'est aussi refuser d'abandonner sa condition humaine et d'arrêter de penser.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hier, c'était la fête du vélo. A Tours, on vélorutionnait comme chaque premier samedi du mois et tu vois quoi? Tu vois des motos qui s'amusent à vrombir, des quads qui font des acrobaties, des 4x4 gros comme des camions. Rien ne change en fait. On fonce dans le mur tête baissée, mais tant que la gars a un truc qui fait vroom-vroom et que la fille a le string qui dépasse, tout va bien. On fait des vélorutions mais en réalité, on devrait dynamiter les récepteurs TV. Ca serait plus efficaces.

Je te sens un peu pessimiste, aujourd'hui, Alain !!?

Ce n'est qu'une impression, tu crois ?

:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi elbereth !! La tv lobotomise ça oui mais il faut juste savoir la gérér : pour ma part j'ai une tv ( et pas une par pièce comme chez certain mais juste une pour toute la famille c'est bien suffisant: idem pour l'ordi). Elle n'est pas tout le temps allumé : mes enfants ne la regarde pas la semaine, juste une heure le mercredi au moment du déjeuné et idem le W.E mais c'est tout.

Dès que le temps le permet on est dehors et on fais pas mal de jeux de société avec les enfants. Mais je reconnait qu'en hivers lorsque les enfants sont au lit j'aime bien ne rien faire devant la télé (car en général il n'y a pas besoin de bcp réfléchir) ça me détend.

Pour les gens qui habite la ville (et notemment certains immeubles) je reconnais que la tv est un échappatoire facile : la vie n'y est pas interressante (je le sais pour y avoir vécu) et je me suis vite pris au jeux de la tv non stop ou presque. Heureusement pour moi nous avons déménagé pour la campagne mais je pense qu'une fois que tu t'es pris au jeux de la tv c'est dur de s'en sortir pour ses gens là. (je ne sais pas si je me fais bien comprendre, c'est un peu flou) Ces personnes là s'évade avec la tv et peuvent rêver un peu. Mm si ce n'est qu'illusion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi elbereth !! La tv lobotomise ça oui mais il faut juste savoir la gérér

Bonjour Wyve,

Je ne pense pas qu'en gérant la tv, on l'empêche de lobotomiser. Je comprends qu'on puisse vouloir se délasser devant la télé, mais je pense aussi que se délasser de cette manière c'est pareil que choisir l'alcool, la drogue. La télé n'est pas quelque chose d'anodin. Même les émissions que l'on pense valables, vont nous réintégrer un peu de lobotomie. Surtout quand elles mentent. Et si on ne connait pas le sujet au préalable, on ne peut pas savoir si elles vont nous mentir. Donc s'offrir à intégrer ces mensonges, même en ayant l'esprit critique, c'est décider de se faire potentiellement manipuler, même sur les chaînes réputées les plus sérieuses. La télé étant un mass-média, elle n'a pour but que de se vendre, et tous les moyens sont bons dans ce domaine.

Je ne dis pas par là que toutes les émissions sont mauvaises par définition, ou qu'elles ne sont qu'un amas de mensonges, c'est beaucoup plus insidieux que cela, l'influence se fait aussi au compte-goutte, et souvent là où on ne s'y attend pas, là où on fait justement confiance. Et rien, absolument rien ne peut nous faire savoir à l'avance si une émission ment (peu importe le genre), tronque la réalité, manipule, influence négativement, ou toute autre dérive. Et bien souvent on ne le sait pas après non plus, sauf coup de chance si on est informé par ailleurs, ou si la manip est mal faite, donc visible.

Sauf exception, tous les gens qui ont relégué la télé depuis plusieurs années, ont un discours similaire : ils en sont dégoûtés, et ne voudraient pour rien au monde en ravoir une. Tout simplement parce qu'ils se sont réveillés de l'hypnose-fascination qu'elle opérait sur eux. Ils ont recommencé à penser par eux-mêmes, et non plus en fonction des experts ou idoles qui les influençaient.

Et si je me trompe, qu'ils viennent vite le dire ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour calispera.

Pour répondre un peu d'après ce que j'ai compris de ce que tu as écrit : bcp d'émmission mentent !

Dans ces conditions ne doit-on pas non plus se méfier des journaux, d'internet : car là aussi il faut savoir faire la part des choses et ne pas tout prendre pour argent comptant, car eux aussi sont là pour faire du chiffre.

quand je dis que les gens se prélasse devant la tv je ne parle mm pas d'emmision mais plutôt de tout le reste : séries policière,film divertissements divers. Ils regardent ce genre de série pour se divertir, penser à autre chose que leur vie dans ces immeubles peu attrayants. Je ne dis pas que c'est légitime mais je sais que l'on tombe vite dans le piège de la tv en habitant là dedans.

Pour ce qui est de l'indépendance à l'alcool ou la drogue : à la télé tu peux rajouter, l'ordi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une télé je la regarde environ une heure par jour, je ne compte pas m'en débarrasser, et c'est pas très plaisant de lire que je suis en phase de lobotomisation ;)

Je pense que pour tout, il faut garder un oeil critique... Ne pas tout prendre pour argent comptant vaut pour tous les domaines, que ce soit ce forum ou le jt de tf1 ....

Croiser les sources d'information me semble indispensable toujours et partout. Et c'est cette gymnastique qu'y est difficile et de plus en plus innacessible... Vu que TF1 = bouygues = plein de journaux....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais lorsque l'on passe du temps devant cette machine à décerveler, on ne fait pas autre chose de constructif, comme méditer, faire pousser des plantes, lancer des graines dans les espaces en friche (pour ceux qui habitent la ville), apprendre à faire son pain, rencontrer ses voisins (et pas pour s'affaler sur le canapé, mais pour COMMUNIQUER), bref, changer son monde pour que l'énergie de ceux qui s'y emploient à temps plein soit relayée.

Voilà, c'est dur de passer pour un râleur, d'autant plus que je ne suis pas en colère, mais je ne trouve pas juste que certains ici se contentent de lire et d'écrire, et ne mettent rien en pratique, ou si peu.

C'est en se réformant au quotidien que la vie évoluera, on ne peut se satisfaire de simplement vivre, ni de vivre simplement. La Terre a besoin de notre capacité à nous dépasser, à toujours aller de l'avant, quelles que soient les difficultés qui se présentent à nous. Et le chemin se fait à petits pas, en contemplant la beauté qui nous entoure.

Amour n'est pas un vain mot...

C'est après avoir regardé un reportage télé sur les ingrédients nocifs des produits de toilette et de cosmétique que j'ai vraiment viré écolo. Vilaine télé. Vilaine, vilaine, vilaine.

Il y a toujours eu une télé dans ma maison et ça n'a jamais empêché mon père de me raconter des histoires, de m'apprendre à cuisiner, faire le pain, chanter, coudre, modeler la terre. Ca ne m'a jamais empêchée de construire des cabanes et de monter haut dans les arbres, d'écrire, de faire du théâtre, d'étudier, de confectionner des habits pour ma soeur, mon chéri, mon petit et d'autres. Ca ne m'a jamais empêché de sourire autant que j'ai souri aux autres et de leur ouvrir mes bras et mon coeur. J'ai pas attendu qu'on le prône sur un forum pour le faire. Je suis bien loin d'être la seule à vivre et avoir vécu ainsi.

Et j'ai aussi regardé la télé, "machine à décerveler". Merci d'insinuer que je suis décervelée.

Diffuser Les Ailes du désir de Wenders , Molière de Mnouchkine, Les Enfants du Paradis de Carné, c'est du poulet, sans doute ?

Permets-moi de te dire, toute décervelée que je sois que la difficulté qui se présente à toi en l'occurrence, c'est le manque de nuance, et la sous-estimation des autres. Un objet comme la télé n'est pas en soi le mal absolu. Ce qu'il faut examiner, c'est la façon dont on l'utilise, le rapport qu'on a avec. Il y a de multiples façons de regarder la télé et, contrairement à certains, je gage que tous ceux qui en possèdent une ne sont pas lobotomisés ni en voie de l'être.

Comment peut-on avoir la prétention de changer le monde et se poser en exemple quand on garde en soi du mépris pour "les autres", ceux qui ne font pas comme nous ?

Amour n'est pas un vain mot, dis-tu. Tu dis aussi "je ne trouve pas juste que certains ici se contentent de lire et d'écrire, et ne mettent rien en pratique, ou si peu." Moi je dis que charité bien ordonnée commence par soi-même. Ecologie, décroissance, oui, mille fois oui, mais avec respect, s'il vous plaît. Fais attention à tes mots, à tes pensées, ne me blesse pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bonjour calispera.

Pour répondre un peu d'après ce que j'ai compris de ce que tu as écrit : bcp d'émmission mentent !

En fait, ce n'est pas du mensonge pur, c'est toute une gamme d'influences inconscientes qu'elle a sur nous. Le mensonge fait partie du registre, mais il y a tout le côté identificatin aussi (aux personnages de films, aux vedettes de télés ou d'autres domaines qui sont présentés) il y a le côté violence, l'omniprésence de certains sujets, l'absence d'autres. C'est toute une sphère de pensée qu'on aborde, et qui est présente dans à peu près tout : les émissions de diverstissement, les émissions d'information, les séries, films et téléfilms, et que sais-je encore.

Ah oui, et il faut ajouter aussi, que cette influence n'est, dans la plupart des cas, pas intentionnelle chez ceux qui réalisent les films/émissions etc. Ils sont eux-mêmes pris dans le système, tente de faire au plus vite, obéissent à des ordres qui viennent d'en haut, etc. Et dans le cas de l'information, parfois ils relaient tout simplement de l'info qu'ils n'ont pas eu le temps de vérifier.

Dans ces conditions ne doit-on pas non plus se méfier des journaux, d'internet : car là aussi il faut savoir faire la part des choses et ne pas tout prendre pour argent comptant, car eux aussi sont là pour faire du chiffre.

Oui, je ne l'ai pas mentionné clairement, mais pour moi cela concerne tous les mass-medias : radio, télé, journaux de masse. Principalement ceux qui sont payés par la pub en fait. Cependant l'influence de la télé est plus forte que les autres, pour son côté fascination, et pour le nombre d'heures qu'on passe devant elle. La radio m'intéresserait volontiers pour la musique, mais les chaînes qui passent de la musique à mon goût sont bourrées de pubs, d'interventions pour infos de tous genres, et ça ne me convient pas du tout, c'est aussi du bourrage de crâne, mais là, c'est carrément énervant.

Et les journaux/magazines, j'avoue être déçue, même pour les filières alternatives. Les rédacteurs choisissent pour nous les sujets qui vont nous intéresser. Et moi, désolé, mais quand j'ai un magazine en mains, ben je ne suis intéressée (sauf exception) que par environ 10 à 30% de ce qu'il propose (je parle des articles, pas de la pub, qui de surcroît pollue). A ce compte-là, je ne vois pas la nécessité de me les procurer, surtout que je trouve l'information qui m'intéresse sur internet, dans des livres, via des conférences etc.

Et comme pour la télé, il y a la recherche de vente, ce qui donne souvent un choix de sujet et une manière de les traiter qui ne me convient plus.

En fait, quand on arrête de côtoyer les mass-médias, on se rend mieux compte de quels sont nos réels intérêts, et on se dirige de ce côté-là. On ne consomme plus ce que d'autres ont décidé de nous faire avaler.

Internet pour moi c'est différent, on choisit soi-même les sites que l'on va visiter. Et ça c'est déjà énorme. Le côté dépendance est le même que pour la télé, fascination, sans doute aussi, mais en venant par exemple sur un forum comme celui-ci, je pense en gros pouvoir écarter le côté manipulation/influence négative. De plus il y a interactivité, ce que les autres mass-médias ne permettent pas. Ce que j'apprends ici, je ne pense pas que j'aurais pu l'apprendre ailleurs.

quand je dis que les gens se prélasse devant la tv je ne parle mm pas d'emmision mais plutôt de tout le reste : séries policière,film divertissements divers.

Pour moi, tout ce qui passe à la télé peut-être soumis à la même critique. Depuis récemment, j'ai même cette impression pour le cinéma. Les périodes où je retourne voir quelques films au cinéma, ou me regarde quelques dvd chez moi, je me ressens happée par ce phénomène, comme je l'étais par la télé. Il y a une sorte d'influence qui nous fait nous conformer au mode de pensée ambiant. Et ce que je voudrais aussi ajouter, c'est que l'influence ne se fait que très rarement consciemment. C'est parce qu'on en voit le résultat qu'on peut en prendre conscience. Et donc, c'est surtout en arrêtant qu'on peut voir l'impact inverse se réaliser.

Ils regardent ce genre de série pour se divertir, penser à autre chose que leur vie dans ces immeubles peu attrayants. Je ne dis pas que c'est légitime mais je sais que l'on tombe vite dans le piège de la tv en habitant là dedans.

Pour moi c'est tout à fait légitime. Je voudrais à tout prix éviter le jugement. Mon opinion étant assez radicale, c'est difficile de croire que je ne juge pas. En tout cas, ce n'est pas du tout mon intention. Pour moi c'est un peu comme la cigarette. Il ne s'agit pas du tout de juger les gens qui fument, mais de déplorer le phénomène et ses conséquences.

Pour ce qui est de l'indépendance à l'alcool ou la drogue : à la télé tu peux rajouter, l'ordi.

Entièrement d'accord, et là je fais clairement partie du lot des dépendants, même si j'essaie d'en faire un usage constructif, et que j'ai des raisons personnelles qui m'isolent souvent chez moi.

J'ai une télé je la regarde environ une heure par jour, je ne compte pas m'en débarrasser, et c'est pas très plaisant de lire que je suis en phase de lobotomisation ;)

Je suis d'accord avec toi Boucledor. Les mots lobotomisation et décervelage sont lourds de sens. Juste après avoir posté mon précédent message, je me suis dit que mes propos étaient tout de même durs à entendre quand on est encore téléspectateur. Et pourtant j'ai du mal à m'exprimer autrement. En fait, en ce qui me concerne, je pense en général que la télé fait plutôt un effet d'hypnose. Comme si, sous l'influence de la télé on n'était pas dans un état de conscience bien éveillé. L'hypnose étant réversible, c'est un peu moins lourd, même si je l'admets, ça ne doit pas être flatteur à entendre ;)

C'est le fait de m'en éloigner qui m'en a fait prendre conscience. Et je vois à quel point cela est vrai, quand j'entends régulièrement les gens dire qu'ils regardent la télé et ne se sentent pas mal influencés par elle parce qu'ils sont critiques (presque tous le disent). Or la manipulation (consciente ou pas, intentionnelle ou pas) se joue de l'esprit critique. Si elle est bien faite, on n'y voit que du feu. Et la télé a justement a cet immense pouvoir de nous influencer en nous laissant croire que nous gardons la maîtrise sur nos pensées.

Je pense que pour tout, il faut garder un oeil critique... Ne pas tout prendre pour argent comptant vaut pour tous les domaines, que ce soit ce forum ou le jt de tf1 ....

Croiser les sources d'information me semble indispensable toujours et partout. Et c'est cette gymnastique qu'y est difficile et de plus en plus innacessible... Vu que TF1 = bouygues = plein de journaux....

A force de croiser les sources d'information, en effet, on finit par comprendre que la télé est mieux éteinte qu'allumée. Encore faut-il aller voir les sources d'information qui ne soient pas des mass-médias, sinon on tourne en rond.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a de multiples façons de regarder la télé et, contrairement à certains, je gage que tous ceux qui en possèdent une ne sont pas lobotomisés ni en voie de l'être.

J'aurais tendance à dire que c'est faux. La quasi-totalité de ceux qui ont une télé sont lobotomisés. D'ailleurs, le système l'a bien compris. Pourquoi la télé ment-elle si bien? Pourquoi la télé ne dit que très rarement la vérité? Parce qu'elle nous maintient ainsi à sa merci. Pour une émission correcte, y'a 99% de temps de bêtise. Et pour l'émission correcte, y'a si peu de gens qui regardent (par rapport à la masse) que si faut attendre la télé pour que le monde change, autant se suicider tout de suite: parce que la télén 'est pas un outil pour que le monde change, mais pour qu'on reste bien aliéné à la regarder. La pub contrôle le petit écran. La télé, c'est fait pour consommer entre deux divertissements foireux. C'est votre dernier mot, jean-pierre?

Il y a de multiples façons de regarder la télé. Mais malheureusement, la masse ne la regarde que d'une façon. Sais-tu que dans ma ville (Saint Pierre Des Corps), ma mairie a passé une charte avec des opérateurs téléphoniques lors de poses d'antennes relais. Dans la charte, il est précisé que l'opérateur s'engage à ne pas perturber les ondes télés. C'est te dire l'importance qu'à la lucarne pour le contrôle des masses. Par contre, cherche le mot cancer dans la charte, et tu ne trouveras rien. Ha si... si quelqu'un se plaint de maux de têtes, l'opérateur s'engage à venir pour expliquer aux populations qu'il n'y a pas de danger.

J'extrapole: A Tours, y'a une antenne relais sur le toit d'une école qui émet au dessus des normes admissibles (remarque que c'est fréquent). J'ai pris contact avec les verts. Et bien... Rien n'a bougé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juste pour dire que je crois me souvenir que les ondes émises par la télé agissent sur notre cerveau et le font entrer d'office (quoiqu'on fasse pour resister) en espèce d'hypnose oui, les ondes du cerveau sont alors proches de celle de l'endormissement. Je ne sais pas si c'est valable avec les écran plat géant.

Sinon je confirme un peu... après avoir passé des années sans télé, que quand on l'a retrouve on a définitivement l'impression de vivre dans un autre monde, beaucoup plus riche et plus vaste que celui présenté par le petit écran et on se demande bien comment font les gens pour ne pas s'en rendre compte en tout cas oui on ne s'y intéresse plus (d'autant que les extrêmements rares émissions qui valent la peine sont visibles sur le net).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec Raffa : après avoir remisé la télé (et pourtant, je la regardais peu, et je ne m'estimais pas influencée par la télé), j'ai eu l'impression d'avoir quitté une paire de lunettes roses. On tend à intégrer (même pas penser, c'est plus subtile que ça) que la norme, c'est ce qu'on voit à la télé.

Je caricature, mais soudain, on se rend compte que : tous les intérieurs ne sont pas super bien rangés comme dans les séries télé, tous les vêtements ne sont pas en super état, et qu'on n'est pas les seuls à porter des pulls boulochés, et puis qu'il y a d'autres personnes que nous-mêmes qui ont les cheveux gras !!!

Ce que je veux dire, c'est que la télé ne montre qu'une façon d'envisager le monde : les gens sont toujours sur leur 31, tout ce qu'on montre est justement "déguisé" pour l'occasion, coupé, remagouillé et ne reflète pas la réalité.

Quand je suis maintenant chez quelqu'un qui a la télé, je trouve que c'est très agressif, en particulier la pub.

Je pourrais en écrire encore des pages sur "l'avant-après télé" : alors pour faire court, je pense que tant qu'on n'a pas fait une expérience conséquente sans télé (plusieurs mois), on a du mal à mesurer l'impact que ce petit objet a sur notre vie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juste pour dire que je crois me souvenir que les ondes émises par la télé agissent sur notre cerveau et le font entrer d'office (quoiqu'on fasse pour resister) en espèce d'hypnose oui, les ondes du cerveau sont alors proches de celle de l'endormissement. Je ne sais pas si c'est valable avec les écran plat géant.

Je me suis souvent demandé s'il n'y avait pas un truc de ce genre car j'ai remarqué plus d'une fois que mon etat pouvait changer brusquement quand j'etais pres d'un poste télé, en la regardant immobile mais aussi parfois en etant actif vacant à mes occupations sans meme la regarder. Je ressentais une somnolence. Je me disais que la télé par son rayonnement devait influencer les ondes cerebrales mais je n'ai pas cherché plus loin. Je suis donc interessé par ce que tu dis. Si tu retrouves tes sources, peux tu les donner ici ?

Merci

PS : par contre pour les ecrans plats a cristaux liquides, il ne devrait pas à mon sens se produire le meme phenomene puisqu il n y a pas de flux d electrons

Share this post


Link to post
Share on other sites

En dehors de toute théorie plus avancée, c'est le mouvement du vivant ou d'un mécanisme qui attire l'oeil, qui ne veut pas en perdre une miette (humain qui parle, caméra qui se déplace, train qui passe ...). Si vous regardez une image fixe en écoutant un texte, ça ne produira absolument pas le même effet. C'est bête mais c'est vrai. :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
La quasi-totalité de ceux qui ont une télé sont lobotomisés.

:rolleyes::huh:

J'ai une télé, et je ne suis pas lobotomisée. Je la regarde peu et jamais de variétés ni de divertissements, mais toujours des reportages choisis d'après critiques sérieuses. Je trouve qu'en cela, la télé est un outils merveilleux, j'y ai appris des tas de choses, et je parle souvent avec d'autres de ce que j'ai vu dans tel ou tel reportage, cela me permet d'avancer et d'apprendre. La télé est un OUTIL, à nous de l'utiliser correctement.

Parmi mes connaissances et mes amis, il y a de nombreuses personnes qui regardent énormément la télé, dont certaines ont une télé quasi allumée en permanence. Perso, cela m'effraie et je déteste ça, mais je suis bel et bien forcée de reconnaitre que ces personnes-là ne sont pas lobotomisées pour autant, qu'elles savent réfléchir et argumenter, bien qu'elles pratiquent la télé à outrance depuis de nombreuses années. Je n'envie pas leur style de vie et en règle générale, je les trouve surtout bien stressée (si je dois absolument leur trouver un point commun), mais le fait est que je n'ai pas l'impression d'être plus intelligente ou meilleure qu'elles juste parce que je regarde peu la télé.

Moi aussi, il m'est arrivé de vivre de nombreuses semaines sans télé, et même si j'en ai une, il m'arrive d'être longtemps sans la regarder (comme en ce moment, par exemple, car c'est la coupe d'europe et mon mari regarde tous les matchs, donc je ne peux y avoir accès, même si je le voulais :P ). Quand, à la suite d'une longue coupure, j'allume à nouveau la télé, ce qui me frappe, c'est surtout l'agressivité déployée dans les pubs, et aussi la maigreur des mannequins. Je n'ai absolument pas la sensation de retomber "accro" à une drogue dure. Je n'ai pas non plus l'impression que la télé m'oblige à voir les choses autrement qu'elles sont, et encore moins qu'elle me lobotomise. :huh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moi aussi, il m'est arrivé de vivre de nombreuses semaines sans télé,....

Apparemment oui, quelques semaines ne suffisent pas, selon moi, quelques mois non plus. Le sevrage demande bien plus que ça. C'est un chemin, on en sent les premiers effets après quelques semaines ou quelques mois, mais plus le temps passe, plus l'effet est grossissant, au point d'arriver à ne plus pouvoir retourner en arrière..... comme la cigarette. Et comme pour la cigarette, le sevrage doit être complet pour fonctionner durablement. Et sans doute que comme pour elle, on peut replonger ;)

La différence entre la télé et la cigarette, c'est que la télé n'est pas reconnue publiquement comme une drogue, donc très peu de gens songent à s'en sevrer.

Je ne pense pas non plus que les gens qui regardent beaucoup la télé ne soient plus capables de réfléchir et d'argumenter. Elles sont en général assez actives dans ce domaine. Cependant les réflexions et arguments qu'elles donnent ne sont pas les leurs, mais ce qu'elles ont assimilé de ce qui est donné à la télé. C'est cela que j'ai découvert moi-même quand j'ai arrêté la télé, je ne resservais plus ce qu'on m'avait inculqué par écran interposé, je recommençais à penser vraiment par moi-même, en fonction de ma propre expérience, de ma propre observation, de ma propre logique, et j'obtenais soudain des raisonnements bien différents de ce que j'avais dans le passé.

Pour l'effet hypnotisant. Je n'avais pas pensé à l'effet que décrit Raffa, car je pensais vraiment au côté conditionnement, habitude, influence, mimétisme, baisse de la pensée autonome, etc. Mais ce que tu dis Raffa me parle aussi en effet.

Encore ce soir. Je vais manger dans un resto, je suis seule à une table, et m'étonne que les serveurs et d'autres personnes qui sont au bar, regardent tous dans ma direction de façon assez scotchée. Je me rends bien compte que ce n'est pas moi qu'ils regardent, mais quelque chose derrière la fenêtre qui me fait dos. Mais j'ignore ce qui se trouve dans la rue qui les scotche à ce point. (me disant justement, ya pas de télé dans la rue, ou visible de cette fenêtre). Quand j'ai appelé la serveuse pour commander, elle regardait donc quasi dans ma direction : j'ai dû m'y prendre par trois fois en bougeant le bras pour la déscotcher.

Quand je vais payer...au bar, je regarde dans la direction en question : le café d'en face a installé une télé grand écran (foot du moment oblige). Du bar en question, on voit la moitié inférieure de l'écran : du vert avec quelques lignes blanches qui circulent. Bref, ces gens étaient scotchés aux images tronquées d'un terrain de football déjà lui-même tronqué par la caméra. Ils ne pouvaient donc même pas vraiment suivre le match, juste voir une partie des pions circuler.

J'en reste coi ;) Et pourtant je sais que j'aurais eu exactement la même réaction qu'eux, malgré mon dégoût pour le foot de masse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec Raffa. D'ailleurs, la télé hypnose et endors pour mieux faire passer son message. La télé agit sur les ondes Alpha du cerveau. La télé rend égoiste et irritable. Tout cela est bien démontré dans un reportage suisse que je n'ai pas pu retrouvé que j'avais dégoté sur Dailymotion.

Une étude canadienne montre ces aspects. C'est édifiant. La télé, c'est fait pour vendre de la pub.

Je suis franchement désolé de n'avoir pu retrouver ce reportage. Ca saute aux yeux, si je puis me permettre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now