Sign in to follow this  
Followers 0
elbereth

A Lma Recherche Désespérée D'un Suivi De Grossesse Naturel

11 posts in this topic

Voilà, j'ai accouché par césarienne pour ma première.

Pour cette grossesse-ci, je me suis dit "je prends les choses en main", j'ai été voir une sage-femme. Vu ma césarienne, elle m'a conseillé un docteur, m'indiquant d'y aller rapidement.

Voilà, le gynéco, ça a été, à 8SA seulement: écho endovaginale, toucher du col, frottis, tput cela alors que je m'étais décidée à ne pas me laisser faire :( Je m'en veux et je suis dégoûtée, je me demande si il y a des médecins vraiment pour une naissance naturelle. Avec cela, remarques sur ma "nervosité", scalpage parce que j'allaite toujours l'ainée, re scalpage parce que je refuse le triple test qui dépiste le mongolisme (ben oui, je n'avorterais de toute façon pas d'un enfant handicapé, pourquoi faire le triple test et l'amnioscenthèse en cas de positif, et les faux positifs sont nombreux!!!) Mon ancien médecin étant "moins pire", je suis déterminée à retourner chez lui et lui demander son attitude vis-à-vis d'un suivi naturel et d'un accouchement naturel. On va voir ce qu'il répond, mais j'ai vraiment l'impression de me retrouver à la case départ :(

Je me sens perdue, j'ai du mal à voir quelle bonne décision.

Enfin, voyons le principal, Bibounet n°2 va très bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Essaye de voir aussi qui dans ton coin, sage femme ou gynécologue, est connu pour des pratiques plus respectueuses et plus douces (s'il y en a).

Il est toujours temps de changer pour le suivi, surtout si vous allez bien tous les deux (pourquoi donc t'avoir fait un frottis ?)

Quand même ils sont marrants ces docteurs avec leur insistance pour le triple test. Le consentement au labo c'est nous qui le signons quand même !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon petit dernier est né en maison de naissance, parce que mon mari et moi étions totalement dégoûtés par le suivi "standard" par les gynécos les maternités.

Je ne voulais plus être un numéro, un cas, ou une casse-pied qui ne veut pas suivre la procédure (comme toi j'ai refusé le triple test puisque je n'envisageais pas une interruption de grossesse, idem pour l'écho des 12 semaines)

Le suivi s'est fait dans le respect total de mon corps, de mes sentiments, de nos sensations. Quelle sérénité, enfin!! :rolleyes:

Jamais un toucher vaginal (sauf quand je l'ai demandé, en toute fin de grossesse), pas d'échographie inutiles, un toucher plein de douceur et seulement avec ma permission, y compris pendant l'accouchement qui s'est fait finalement dans l'eau.

Ces sages-femmes étaient bien plus fiables et plus compétentes que n'importe quel gyné!!!

Nous sommes rentrés à la maison le soir même, une sage femme est venue chaque jour tranquillement à la maison. Le premier bain a été donné quand bébé avait 6 jours... :coeur-anime:

Tu peux sûrement trouver une maison de naissance avec qui prendre contact dans ton coin?

Courage, c'est tellement beau de choisir plutôt que de subir cette naissance!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis allée à 3 jours d'atelier animés par Michel Odent et Liliana Lammers, principalement pour les doulas, mais aussi pour tout qui était intéressé, future maman, etc.

C'était vraiment GENIAL.

Il a donné tellement d'infos que je suis à présent convaincue de l'inutilité d'aller à l'hôpital pour donner naissance (dans le cadre d'une grossesse qui se passe bien).

Il nous a dit maintes fois combien la principale information qu'il voulait nous faire passer, c'était qu'il faut que l'accompagnante garde LES MAINS DANS LES POCHES, attentive aux besoins de la mère, mais en ne la distrayant jamais de ce qu'elle est en train de vivre.

Quand il "assiste" à un accouchement avec Lilianna, ils s'assurent que tout se passe bien, puis ils se couchent, afin que la mère n'ait le regard de personne, pas de pression du tout. Soit elle va se coucher, si le travail ralentit, soit le travail accélère et elle le vit pleinement, rassurée par leur présence sous son toit.

Bref, à la fin de l'atelier, j'ai ressenti toutes mes peurs s'envoler... et l'envie irrésistible (et confiante) d'un jour attendre un bébé... seule à la maison!

Tout ceci ne répond pas vraiment à ta demande, à ta question... mais je voulais poser la question : pourquoi désires-tu être accompagnée? :flowers: Surtout après ces 2 tentatives que tu as faites et qui t'ont bien fait ressentir combien les interventions qui t'ont été faites étaient un genre d'agression inutile...

Est-ce que l'une des personnes présentes à ces 3 jours ne pourrait pas être une présence rassurante suffisante pour toi?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je souhaite être accompagnée car j'ai peur d'une rupture utérine à cause de la césarienne :(

Pour ce qui est de la toxoplasmose et du CMV, mon médecin traitant, une homéopathe en qui j'ai pleine confiance, suffirait à faire les prises de sang.

Pour la maison de naissance, la sage-femme que j'ai contactée en début de grossesse m'a dit qu'il est impossible d'accoucher chez moi ou dans une maison de naissance après une césarienne, puisqu'il faut une voie d'entrée pour une éventuelle perf. Comme son site parle de naissance naturelle, je me suis rangée à son avis... à tort car quand j'ai contacté l'association Césarine, ils disent qu'ils ont des témoignages d'AVAC en maison de naissance.

Je n'habite pas dans la région d'Ottignies depuis longtemps. Je suis Namuroise d'origine, tous mes contacts sont là-bas, et je vais voir un peu ce qu'il y a moyen de faire au niveau naissance naturelle. Il y a une maison de naissance notamment. Ma mère pense aussi que le médecin qui m'a fait la césarienne a un suivi "par défaut" pour tout le monde mais qu'il est très ouvert aux méthodes naturelles. Je sais en tous cas qu'il ne m'a jamais examinée sans ma permission, demandée chaque fois avec courtoisie (un minimum quand même!!!)

Enfin, mon mari et moi on a fait une liste de ce qu'on veut mordicus, on la met sous le nez de chaque personne qu'on va voir dorénavant. Mon mari viendra avec moi pour m'aider à dire non le cas échéant :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super, le coup de la liste! Ca évite de perdre les pédales aux moments importants...

J'ai une amie qui a accouché à la maternité de Namur et qui est rentrée tout de suite chez elle après.

Il y a aussi des maternités qui donnent accès à leur plateau technique pour les sages-femmes extérieures.

La maison de naissance, que l'on choisisse d'y accoucher ou non, c'est je pense un bon endroit pour glaner des infos personnalisées et respectueuses.

Oui, dans tout ça, j'ai l'impression que c'est le respect (du corps, des idées...) qui est difficile à trouver...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je souhaite être accompagnée car j'ai peur d'une rupture utérine à cause de la césarienne :(

C'est tout à fait légitime...

Je voulais juste rajouter une information, sortie de mes 14 pages de notes de ces 3 jours avec M. Odent , au sujet des AVAC :

Après un premier accouchement par césarienne, 75% des seconds accouchements par voie basse se passent aussi bien que si la première naissance s'était passée par voie basse. Ceci d'autant plus si la femme a subi une césarienne segmentaire (c'est à dire qu'on a incisé dans le segment inférieur du col de l'utérus [partie qui cicatrice très bien mais qui ne se développe qu'en fin de grossesse] et non dans le corps de l'utérus [partie qui cicatrise moins bien, mais dans lequel on incise lorsqu'il faut faire une césarienne pour un bébé prématuré]), on parle de césarienne corporéale. La césarienne segmentaire est tout à fait répandue à l'heure actuelle mais ce n'était pas autant le cas il y a 20-30 ans, où l'on faisait encore beaucoup de césariennes corporéales. Et donc, pour ces femmes-là, l'accouchement suivant était réellement risqué, étant donné que le corps de leur utérus avait été incisé et que la cicatrice était faible.

C'est l'une des raisons qui font qu'à l'heure actuelle, on a encore peur de la césarienne, c'est resté dans les histoires de familles et les peurs des équipes médicales, or la technique a changé et il n'y a plus du tout le même taux de risque.

A partir du moment où la femme a subi une césarienne segmentaire, il n'y a plus aucune raison, au jour d'aujourd'hui, de dire "vous n'accoucherez plus que par césarienne"!

(dixit Michel Odent)

Autre info :

La rupture utérine est rare (0,2 à 0,6%) et devient de plus en plus rare par diminution des manoeuvres obstétricales dangereuses et des cicatrices corporéales. La mortalité maternelle est de 0% actuellement.
Source

Est-ce que tu sais quel type de césarienne tu as eue pour ton premier accouchement?

Est-ce que tu sais d'où te viens cette peur de la rupture utérine?

PS : Ton projet d'être accompagnée est tout à fait juste, si c'est ton désir. Je ne dis pas tout ça pour t'ennuyer, juste pour t'informer. :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai eu une césarienne segmentaire.

En fait, je n'ai pas exagérément peur de la rupture utérine dans le sens où je sais qu'elle est peu probable. Je tiens juste à accoucher à l'hôpital ou proche d'un hôpital... ce qui est le cas de la maison de naissance de Namur. Je rencontre aujourd'hui une amie qui a accouché là, nous allons en discuter. Si c'est concluant, j'irai voir là-bas.

Ce qui s'est passé a eu le mérite d'affirmer notre projet de naissance. Nous savons ce que nous voulons, nous tenons à rester à la barre du navire. Heureusement que mon mari me soutient à fond là-dedans!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce qui s'est passé a eu le mérite d'affirmer notre projet de naissance. Nous savons ce que nous voulons, nous tenons à rester à la barre du navire. Heureusement que mon mari me soutient à fond là-dedans!

C'est ça l'important, quel que soit votre choix!!!

Nous avons tou(te)s un "faible" pour une ou l'autre manière de faire, mais l'important est que vous soyez en accord avec vous-même, je suis persuadée que le bébé le ressentira et que la grossesse comme la naissance en seront beaucoup plus sereine :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est ça l'important, quel que soit votre choix!!!

Nous avons tou(te)s un "faible" pour une ou l'autre manière de faire, mais l'important est que vous soyez en accord avec vous-même, je suis persuadée que le bébé le ressentira et que la grossesse comme la naissance en seront beaucoup plus sereine :flowers:

:gardecoe: :gardecoe: ah ben oui, alors! Vous sentir confiants l'un en l'autre, sûrs de vos choix, c'est idéal pour la suite. :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, suite du parcours du combattant: je contacte demain la maison de naissance dont je parlais car la conversation avec mon amie m'a convaincue que si c'est possible, accoucher là serait ce qui me conviendrait le mieux. Je vous tiens au courant. Merci en tous cas pour votre soutien, j'en avais bien besoin!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0