Eric

Pour Comprendre La Crise : l'analyse d'un groupe pointu d'économistes

16 posts in this topic

En l'espace de 5 minutes, un ami me remet une information économique du GEAB ( Chaque mois le GlobalEurope Anticipation Bulletin apporte des analyses uniques sur les prochaines étapes de l'effondrement de l'ordre mondial créé après 1945. ) et je reçois, chez lui, comme j'étais avec mon portable pour travailler sur la migration d'Eco Bio Info un mail d'un autre ami relatant la même information.

Etant sensible à ce genre de signes, je vous invite donc à vous rendre sur ce site d'analystes économiques. Les bulletins complets sont destinés au gratin des chefs d'entreprise pour leur permettre d'anticiper leur gestion de leur affaire, mais les résumés sont d'une grande finesse qui nous change des couleuvres qu'on nous fait avaler dans les médias officiels.

Le début du dernier numéro commence comme cela :

A l'occasion de la parution du GEAB N°28, LEAP/E2020 a décidé de lancer une nouvelle alerte dans le cadre de la crise systémique globale car nos chercheurs estiment qu'à l'été 2009, le gouvernement américain sera en cessation de paiement et ne pourra donc pas rembourser ses créditeurs (détenteurs de Bons du Trésor US, de titres de Fanny Mae et Freddy Mac, etc.). Cette situation de banqueroute aura bien évidemment des conséquences très négatives pour l'ensemble des propriétaires d'actifs libellés en dollars US. Selon notre équipe, la période qui s'ouvrira alors deviendra propice à la mise en place d'un « nouveau Dollar » destiné à remédier brutalement au problème de la cessation de paiement et de la fuite massive de capitaux hors des Etats-Unis.

Si la suite vous tente c'est par là.

Je suis preneur d'autres sources de cette qualité si vous en disposez,

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je confirme le sérieux de ces analyses, personnellement je suis leur site et relaye leurs analyses dans ma newseltter depuis pas mal de temps (ils avaient bien prévu le début de la phase d'impact de la crise systémique pour cet été). Sinon dans le fil sur la crise j'ai donné d'autres sites comme contre-info ou la fin du capitalisme, il y a aussi la chronique agora d'un cynisme terrible (pour investisseur en bourse) mais tjs pertinent, le blog de paul jorion et le site de Telos, entre autre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien c'est impressionnant. je viens de lire le communiqué d'octobre et celui de novembre. j'attends celui de décembre avec impatience. j'avais déjà vu le reportage sur l'argent-dette de Paul Grignon.

Maintenant, je me demande ce que concrètement des gens comme nous peuvent faire. Sans doute pas grand chose, si ce n'est accélérer notre indépendance face à un système qui risque de s'effondrer encore plus vite que prévu. Comment rester optimiste ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vraiment bien la vidéo, encore un regard différent, qui permet de mieux se faire une idée de la crise et du rôle que nous avons à jouer là-dedans.

Peut-être bien que je vais m'intéresser à son livre du coup ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

... sans compter la multitude de réponses justes et vraies qui sont en nous lorsque nous scrutons notre conscience...

à laquelle répond notre instinct, notre intuition, et qui se manifeste et émerge en devenant vigilance...

... qui, selon moi, du moins de la "planète" dont je vous écris, sont suffisantes pour maintenir un habitat immédiat personnel et famillial sain, bon, beau, simple,heureux,fort,résiliant,confiant,autonome,habile, utile,généreux, adaptable,souple,écologiquement global dans son état d'esprit ...

soyez heureux... c'est la voie de l'Avenir

^_^

la dragonne louise élie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Il y a eu un récent débat télévisé sur France 24 concernant les analyses du GEAB sur ce site :

Le transmuteur

C'est tout en bas de la page,

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de regarder l'émission dans sa totalité (35 minutes environ).

A chaud, je reste perplexe. Dans le sens : qu'a-t-elle à nous apporter? (c'est une question, et peut-être qu'elle est mal posée, vu ce que je dis par la suite).

Selon nos croyances respectives, nous allons interpréter ce qui est dit par chaque interlocuteur à notre manière. Soit nous croyons les prévisions du LEAP, et prenons les deux-trois autres interlocuteurs pour des gens un peu foireux qui n'ont pas grand chose (arguments fondés et informations référencées) pour étayer leurs dires. Soit nous croyons les 3 autres interlocuteurs, et prenons les gens du LEAP pour des charlatans (ou en moins pire, des gens qui ne valent pas trop la peine d'être écoutés, même s'ils sont sérieux et de bonne foi). Et l'émission ne va pas changer grand chose à nos préjugés.

Bon, finalement je pense qu'ils n'ont pas tous raison ou tous tort. En fait, j'ai tendance à croire que le LEAP fait probablement du très bon travail, et en même temps je trouve que ce que disait le philosophe, si on retire son mépris, et son côté grande-gueule, était un message nettement plus porteur. Càd que de ce message-là, chacun peut tirer nettement plus de force pour agir dans le bon sens.

Prédire le pire nous met dans un état d'esprit qui permet de nous laisser envahir par le pire. A l'inverse, refuser le pessimisme, les prédictions paniquantes, et miser sur la solidarité, la fraternité, dont il parlait, pourrait amener à fausser les prévisions en question. Personnellement j'ai vraiment très envie de croire à cette possibilité-là.

Et je pense même qu'il vaut parfois mieux mettre les probabilités et statistiques de côté, et endosser une bonne dose d'optimisme, afin de tout simplement faire ce qu'il y a à faire, en évitant le découragement, la colère destructrice ou l'opposition stérile.

Car si on se sent piégé, si on se sent condamné, si on panique; cela nous mènera à nous agiter, à ruer dans les brancards, mais pas forcément à être efficace en allant dans le bon sens.

Et si on reste centré sur ce vers quoi on veut aller, sans se laisser déstabiliser par les "nouvelles", alors non seulement on fait sa part, on agit efficacement, mais on rayonne cet état d'esprit autour de soi, et il se peut qu'on puisse alors faire mentir les prévisions les plus sombres.

Tout à coup je me rends compte que ce que je dis ne vaut pas trop pour les gens qui sont très dépendants (et fidèles) de l'économie de la croissance.

Car ceux-là auraient sans doute tout intérêt à s'informer un peu plus via le LEAP. Mais il est probable que ce sont ceux qui le dénigrent le plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai vu aussi.

Ca me fait à l'arrêt sur images sur le 11 Septembre 2001 intitulé "3000 civils sacrifiés par le gouvernement américain ? Pour moi, c'est envisageable !", ce sont des débats sans fonds. Le titre est porteur mais on écarte soigneusement toutes les questions qui dérangent vraiment. Si l'on remarque bien, le seul à avoir fait vraiment son travail, c'est le gars du LEAP avec son rapport. Les autres, pour être convaincant dans leur dénis de ce rapport aurait dû contre argumenter ce rapport sur des points bien précis. Au lieu de ça, ils ont choisi le mépris avec des phrases bâteaux qui n'apportent rien. Comme dans le documentaire sur Arrêt sur images, ils ne remettent pas en cause les arguments apportés par le LEAP mais cassent systématiquement la conclusion du rapport. C'est un peu facile et surtout très énervant.

Calispera, je suis d'accord avec toi pour le message d'espoir (même si je pense que c'est un travail de longue haleine que d'y arriver) mais le philosophe avec son mépris, me donnait plus envie de ne pas écouter ses sornettes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ils ne remettent pas en cause les arguments apportés par le LEAP mais cassent systématiquement la conclusion du rapport. C'est un peu facile et surtout très énervant.

Ca leur enlève toute crédibilité. Cela dit, je ne pense pas qu'il faille se limiter aux arguments. Mais cela ne fait pas sens de dialoguer à deux niveaux : l'un qui argumente, et l'autre qui nie l'argumentation tout en omettant de contre-argumenter.

Calispera, je suis d'accord avec toi pour le message d'espoir (même si je pense que c'est un travail de longue haleine que d'y arriver) mais le philosophe avec son mépris, me donnait plus envie de ne pas écouter ses sornettes.

J'ai failli arrêter la vidéo en fin de première partie, quand le philosophe se met à couper le chercheur du LEAP, et qu'ils finissent par parler tous les deux en même temps, donc sans ni s'écouter, ni se respecter, ni permettre à qui que ce soit de suivre. Cela me rappelle les émissions "droit de réponse" d'il y a 30 ans, qui consistaient à polémiquer et non à débattre, pour le pur plaisir de faire du vent et gonfler les égos des interlocuteurs.

Ce qui est étonnant c'est que le philosophe tentait d'apporter un message de coeur (moins cartésien), et qu'il le faisait avec les tripes (émotions), sur le terrain cartésien (argumenté) de son adversaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs c'est la première fois que je vois un philosophe s'emporter comme ça. Son attitude n'était pas très philosophe. :yahoo:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le débat sur le fond était intéressant, sur la forme par terrible (c'est quand même de la télé).

On en retiendra finalement quelques éléments:

- Puisque c'est de la télé, il ne faut pas croire que les USA peuvent se disloquer, il ne faut pas alarmer les gens, il ne faut dire que les choses vont empirer.

- Les élites sont nos dieux: ils nous rassurent, ils savent, on peut dormir tranquille.

Les personnes du LEAP fonot un bon travail. Il ne dit pas "ça va arriver" mais "si on continue, ça va arriver", ce qui n'est pas pareil.

Il y a un an, qui aurait dit que General Motors pourrait être en faillite? Personne, et personne ne l'aurait cru.

Puis, on a parlé d'une mise en faillite (Chapitre 111) et qui aurait cru à un dépôt de bilan pur et simple (liquidation totale de GM)? Personne.

Mais maintenant, on parle bien d'une liquidation totale de GM.

Que de chemin parcouru en un an.

Alors... la télé, les philosophes à deux balles, les politiciens qui valent encore moins et les économistes... Mauvaise pioche!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tou(te)s

En ce qui me concerne, j'ai une démarche de prospective un peu particulière parce que je ne suis absolument pas un économiste et que je n'y connais rien en matière de géopolitique. Vous allez vous demander probablement à quel titre je me permets d'intervenir sur le sujet !!!

Ma spécialité c'est la perception des champs énergétiques, certains parleront de bio-champs. Mon outil (principalement radiesthésique) est des plus subjectifs, j'en conviens tout à fait mais je n'ai rien contre le fait de le confronter aux faits, bien au contraire.

C'est pourquoi je publie (entre autre) sur mon site des tendances mondiales mensuelles qui sont le résultat de simples mesures radiesthésiques mais qui sont une approche du réel, par le biais des champs. Ma philosophie est assez simple et consiste à penser qu'avant d'être des faits, les événements s'inscrivent naturellement dans le champ énergétique qui lie tout le vivant et qu'on peut déduire de ces mouvances sous-jacentes, des informations utiles et éventuelement même, quelques formes de prévisions selon qu'une tendance vient à se cristaliser fortement.

Si vous êtes curieux de cette approche, je vous invite à visiter ces pages :

http://www.gwelan.com/fr/tendances

Bien à vous

Gw

Share this post


Link to post
Share on other sites