amazen

Silence On Vaccine

20 posts in this topic

Super, on l'avait loupé, là on va essayer de voir si il n'y a pas moyen de le voir sur le net en direct comme on a pas la télé !

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai loupé moi aussi et je ne pourrai pas etre present pendant les rediffusions.

Donc si quelqu'un le trouve sur un site où il est possible de le visionner, ce serait sympa de donner l'info.

Merci :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de regarder ce reportage. C'est effectivement un très bon documentaire, sérieux et objectif, sur les effets secondaires négatifs des vaccins. Il fait parler aussi bien des victimes que des médecins et professeurs, aux Etats-Unis, au Canada et en France, et reparle de la campagne mensongère et manipulatoire de vaccination contre l'hépatite B en France.

On y apprend beaucoup de choses effarantes, comme par exemple que l'on met du mercure (thymérosal) et de l'aluminium dans les vaccins depuis les années 1930, et qu'aucune étude n'a jamais été effectuée depuis pour voir si c'était toujours fondé ou dangereux !

Bon, il ne remet pas en cause "l'utilité" des vaccins sur le principe, mais pose quand même bien la question de savoir si une société a le droit de considérer comme normal le fait que certains individus soient sacrifiés au nom de la santé publique générale. Lors d'extraits vidéos percutants d'une commission du Congrès américain sur les vaccins (totalement inenvisageable dans notre pays), il dénonce aussi le lobby des laboratoires pharmaceutiques sur les tests et accréditations, ainsi que sur les politiques.

Ce reportage est d'origine québécoise (coproduit par France 5), pas française... Ce qui permet que le vaccin contre la grippe d'Aventis Pasteur en prenne pour son grade (il contient du thymérosal) !

Bref, du très bon journalisme au final, que l'on aimerait voir plus souvent sur ce sujet, surtout chez nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La polémique concernant les risques accrus de développer une sclérose en plaques à la suite d'une vaccination contre l'hépatite B n'est pas morte. Illustré par des témoignages douloureux et étayé par des explications scientifiques, ce documentaire dérangeant propose de faire la lumière sur ces vaccins qui se transforment en poison dans un nombre croissant de cas.

Du mercure et de l'aluminium : ce sont les substances que l'on peut trouver dans certains vaccins administrés aux enfants de manière récurrente dès leur plus jeune âge. Même si ceux-ci ont permis aux sociétés occidentales de maîtriser des fléaux comme les hépatites, le tétanos ou la poliomyélite, ce film avance qu'ils ont probablement favorisé le développement de maladies neurologiques, dermatologiques ou rhumatologiques. A Québec, les parents du petit Alexis, 2 ans et atteint d'une encéphalite, en témoignent. Depuis qu'on lui a injecté six vaccins dans la même journée, Alexis « ne sait plus avaler, ne sait plus parler, ne sait plus marcher ». Des études épidémiologiques américaine, française et canadienne laissent penser que le mercure, présent sous forme de conservateur dans certains vaccins courants comme l'antitétanique ou les antigrippaux, entraînerait des troubles du comportement et du développement. D'autres vaccins à base d'aluminium cette fois, à l'instar des antihépatites, pourraient provoquer des maladies neuromusculaires (lire l'encadré). Aurélie, une jeune femme pleine de vie malgré sa maladie, explique qu'elle a manifesté les premiers symptômes de la sclérose en plaques à la suite d'une vaccination contre l'hépatite B.

Bien que le nombre de victimes augmente, notamment parmi les enfants, les associations ont du mal à les faire reconnaître et indemniser, car le lien de causalité entre les pathologies et le vaccin est difficile à prouver. Aux Etats-Unis, Dan Burton, un membre du Congrès, a ouvert une enquête parlementaire sur la nature des produits contenus dans les vaccins et leurs effets sur la population. L'élu républicain regrette la négligence des autorités américaines, qui ont avalisé la mise sur le marché de vaccins dont la toxicité n'a jamais véritablement été évaluée. Il explique en outre que l'industrie pharmaceutique constitue « le groupe de pression le plus puissant de Washington », ce qui rend toute évolution législative en la matière impossible.

S'ajoutent à l'hostilité des acteurs économiques et à l'immobilisme des politiques les réticences du monde médical à remettre en cause les bénéfices des vaccins. Des réactions alarmistes pourraient en effet mettre en péril l'enjeu de santé publique que constitue la vaccination. Barbara Loe Fisher, présidente du Centre national d'information sur la vaccination aux Etats-Unis, s'interroge sur le caractère « utilitariste » de ces politiques de santé publique : « Combien de personnes peut-on sacrifier pour le bien de la majorité ? »

Les victimes et les associations qui les défendent revendiquent le droit d'être informées des produits contenus dans les vaccins et des risques encourus à la suite de leur injection. Ils émettent des réserves concernant les contraintes légales de vaccination et réclament des indemnisations en cas d'effets indésirables invalidants. Rompre l'omerta qui règne sur la possible toxicité de certains vaccins permettrait d'améliorer leur innocuité. Ce qui profiterait, d'une part, à la santé publique et limiterait, d'autre part, les drames d'individus qui développent une maladie en ayant voulu en prévenir une autre.

Gaëlle Gonthier

Le thimérosal est un agent conservateur à base de mercure présent en quantité infime dans les vaccins antitétanique, antigrippaux, antidiphtérique parmi d'autres. Selon certaines études, il pourrait entraîner des troubles neurologiques, dont des comportements autistiques.

L'aluminium est un adjuvant présent dans les vaccins antihépatites qui permet de stimuler la réaction de l'organisme contre la particule virale injectée lors de la vaccination. Il favorise donc l'immunisation de l'organisme vacciné. Au demeurant, ce composant additionnel est soupçonné de favoriser le développement de maladies neuromusculaires.

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'aluminium est un adjuvant présent dans les vaccins antihépatites qui permet de stimuler la réaction de l'organisme contre la particule virale injectée lors de la vaccination. Il favorise donc l'immunisation de l'organisme vacciné. Au demeurant, ce composant additionnel est soupçonné de favoriser le développement de maladies neuromusculaires.

On retrouve des sels d'aluminium dans le muscle des personnes atteintes de Myofasciite à macrophages, au niveau du point d'injection du vaccin.

La Myofasciite à macrophages a été mise en évidence par le GERMMAD ( Groupe d’études et de recherche sur les maladies musculaires acquises et dysimmunitaires ), dont le Pr Patrick Chérin ( interrogé dans le documentaire ) est membre .

Sur cette page, il y a une conférence du Pr Patrick Chérin sur la Myofasciite à macrophages. ( c'est dans le chapitre : "association" du site ).

La partie "publications" du site apporte des infos sur les effets de l'aluminium , notamment le dossier du "Dr Pilette 2008".

Pour l'historique de ces recherches, voir le site de Association Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages ( ou : E3M ).

A mon avis, le nombre de cas est sous-estimé, car cette pathologie est encore mal connue des médecins en France, et il s'y ajoute parfois une maladie auto-immune, avec des symptômes proches.

La page de l'OMS sur le lien entre vaccin-aluminium et myofasciite

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les résultats sans appel d'une étude comparative entre enfants vaccinés et non vaccinés en Allemagne

http://www.dailymoti...bcam#from=embed

Trouvé ici:

http://icietmaintena...rdseen.html#new

Pour ce qui est de la scoliose, j'ai plutôt tendance à croire mon kiné quand il me dit que c'est une maladie congénitale (non transmissible), qui se produit pendant la formation du foetus. Le sujet m'intéresse (hélas pour moi).

Hormis les propos de cette dame (une traduction auto de l'article qui lui est consacré dans un Wiki allemand suffit à montrer qu'il faut pour le moins se méfier de cette brave dame), je ne trouve aucune trace de ces supposés résultats (j'ai cherché en français et en anglais), y compris dans le résumé en anglais (désolée, je ne parle pas allemand) de cette étude qu'on trouve ici.

Pour généraliser un peu plus, dans un style moins militant et plus objectif, j'ai trouvé un site d'information médicale que je ne connaissais pas jusque là et qui m'a l'air pas mal :

Vaccin contre la grippe

et, plus généralement :

Conflits d'intérêts

Le site dans son ensemble a l'air intéressant, à voir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Avez-vous déjà lu les nouvelles concernant les études liant autisme et vaccin ROR il y a une vingtaine d'année ?

Les chercheurs à l'origine de ces études ont été radié de l'ordre des médecins et il sembleraitque les dîtes études n'étaient peut-être pas si honnêtes que ça.

Voir ici par exemple : autisme et vaccination, histoire d'une controverse

Qu'en pensez-vous ?

Je n'ai pas eu le temps de creuser la question. Plutôt pas copine du tout des vaccins d'habitude, je reste perplexe quant à ces nouvelles infos. Selon ma mémoire, le reportage silence, on vaccine, est basé essentiellement là dessus (autisme)suite au vaccin. Il m'avait fort choqué quand je l'ai vu. Maintenant, je ne sais plus quoi penser.

Mais j'aime savoir la vérité qu'elle m'arrange ou non. :noexpression:

Aura-t-on un jour des infos fiables dans ce domaine si juteux pour les industrie qu'est la vaccination de masse ? Pas gagné hien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Avez-vous déjà lu les nouvelles concernant les études liant autisme et vaccin ROR il y a une vingtaine d'année ?

Les chercheurs à l'origine de ces études ont été radié de l'ordre des médecins et il sembleraitque les dîtes études n'étaient peut-être pas si honnêtes que ça.

Voir ici par exemple : autisme et vaccination, histoire d'une controverse

Qu'en pensez-vous ?

C'est intéressant ! Il me semblait bien que le prétendu lien entre autisme et vaccination avait été définitivement écarté, mais je ne connaissais pas du tout ces derniers développements.

Je pense qu'il faut se méfier à part égale des labos (leur propagande, leur lobbying auprès des autorités de santé, etc) et des intégristes anti-vaccination. Dans les 2 cas, ce sont des manipulateurs qui jouent sciemment avec la santé des gens, les uns pour le pognon, les autres pour imposer leur idéologie, car la peur est un instrument de pouvoir incomparable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout est dans la MODERATION!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, tout est dans la modération si on accepte qu'il y ait modérément des... MORTS

Les experts sont généralement licenciés pour ceux dont les travaux mettent en évidence des problèmes de santé liés aux vaccins ... Il y avait tout un tas de scientifiques Allemand ayant été licenciés il y a quelques années pour ça... j ai plus la référence car je ne m'intéresse plus au sujet des vaccins ; pour moi, mon choix est fait, je passe à autre chose....

Donc qu un scientifique se faisant discréditer et renvoyer à vie parce que ses travaux dérangent, c est d une banalité affligeante ; je conseille aux sceptiques de lire les livres : savants maudits chercheurs exclus ; il y a tout un tas d histoires similaires où les scientifiques sont écartés et calomniés pour ne pas dire plus lorsqu ils remettent en cause certains "gros poissons"

Lisez le texte ci bas et vous verrez que dans les infos de 20 H, nous n entendons généralement que des comptes pour enfants ; la réalité est tout autre...

PS : l intégriste anti vaccinal n'existe pas ; sauf dans l'esprit tordu des pro vaccinaux qui veulent caricaturer leurs détracteurs

je rappelle que d un côté il y a des lobbies et des milliards et milliards d euros en jeu... et de l autres des parents qui ne veulent pas nuire à leurs enfants ; des parents qui se questionnent... Il n y a pas d' idéologie derrière ça et tu le sais, inutile de nous caricaturer jusqu'à l insulte.

C est comme le lobby anti vaccinal que j ai entendu une fois... cette expression n'a pas de sens... Il n y a pas de lobby anti vaccinal, juste des parents qui aiment leurs enfants ou des journalistes qui font leur travail d'exposition de leurs recherches (mais trop peu de journalistes malheureusement)

Je finirais en ajoutant que de plus, qu' il ne s agit même pas de dire qu on veut l interdiction des vaccins, mais qu on veut juste ETRE LIBRE DE NOS CHOIX.

Après tout le monde fait comme il veut s il veut se faire vacciner ; s il ne veut pas prendre en compte les dangers auquel il expose sont enfant, ou s il est convaincu de leurs bienfaits, libre à eux, on ne les juge pas

On pourrait polémiquer pendant longtemps à savoir où se trouve le danger : dans la présence où l absence de vaccination ? Pour moi, celui qui connait le sujet n a plus aucun doute, ce n est plus possible... je ne vais pas exposer les arguments qui sont légions...

Mais ce que je veux dire, c'est qu'à partir du moment où un sujet est soumis à d'énormes critiques scientifiques, des effets secondaires entrainant la mort, et bien alors nous avons le droit au moins au doute ; nous avons le droit au moins à faire notre choix en toute liberté sans qu il ne nous soit imposé.

J'ai fais très simple, car les arguments en faveurs de la dangerosité des vaccins sont juste légions...

Pour imager ces propos, voici un texte ci bas, qui parle de cette tromperie (mais bon il s agit d un vaccin non obligatoire mais il renseigne sur le monde des vaccins néanmoins)

Vaccin Gardasil ( cancer col de l'utérus) : 16 nouveaux décès

2878107577_c1c4c04f65.jpgBy: Barbara Hollingsworth

Local Opinion Editor

09/29/10 3:15 PM EDT

Des documents provenant de la Food and Drug Administration obtenus par l'Association Judicial Watch en vertu du Freedom of Information Act (loi sur la liberté d'information) indiquent que le Gardasil, un vaccin « contre le cancer du col de l'utérus » fabriqué par Merck et précipitamment mis sur le marché par la FDA en 2006, pourrait ne pas être aussi sûr que ce que l'industrie et ses partisans gouvernementaux avaient affirmé au public.

Les données de la FDA montrent que 16 nouveaux décès (incluant 4 suicides) et 3589 effets secondaires liés au Gardasil ont été rapportés sur les 16 mois qui séparent Mai 2009 et Septembre 2010.

Les effets secondaires incluent 213 cas d'invalidité définitive. La FDA a aussi reçu 25 rapports de paralysie de Guillain-Barré chez des jeunes filles qui avaient reçu le vaccin.

Une jeune de 13 ans est morte 37 jours après avoir reçu une injection de Gardasil. « J'ai tout d'abord refusé qu'elle reçoive cette vaccination mais son médecin m'a assuré que ce vaccin était sûr. » a dit sa maman à la FDA.

En mars, j'ai parlé à deux familles du Maryland et de New-York dont les filles, des collégiennes, en pleine santé et athlétiques sont mortes de façon très soudaine après avoir reçu leur injection. Une autre fille du Maryland a souffert d'une attaque particulièrement invalidante dans les jours qui ont suivi sa seconde injection par Gardasil en 2008.

Emily Tarsell, dont la fille de 21 ans, Christina, est morte 18 jours après avoir reçu sa première dose de Gardasil, a accusé Merck de dissimuler le cas de sa fille dans le rapport que la compagnie pharmaceutique a envoyé au Système de pharmacovigilance vaccinale (VAERS) dépendant des Centres de Contrôle des maladies (CDC).

« Merck a dit dans son rapport au VAERS qu'un médecin a rapporté que ma fille avait une splénomégalie (= gonflement de la rate) causée par un virus qui était possiblement mortel. » a dit Tarsell au journal The Examiner. « Ca été fabriqué de toutes pièces. Le rapport d'autopsie a attribué le décès à une cause « indéterminée », un suivi du CDC n'a pas permis de trouver la moindre preuve d'une infection virale et le pathologiste ainsi que ses médecins ont nié avoir raconté cela. »

Plus tôt cette année, Tarsell a envoyé un questionnaire de 10 pages à 39 patients (ou à leurs familles) qui ont souffert d'effets secondaires après vaccination par Gardasil. Les réponses, dit-elle, ont montré une tendance. « Dans chaque cas, il y avait une surplus de symptômes non préexistants au départ et qui allaient en empirant après chaque dose supplémentaire de vaccin Gardasil. »

Six des 39 répondants au questionnaire sont mortes. Toutes les six se plaignaient de fatigue chronique associée à différentes combinaisons de vertiges, maux de tête, troubles cutanés et autres symptômes. Le statisticien James Garrett a découvert que le délai endéans lequel se sont produits les décès ne pouvait pas être une coïncidence, concluant que « l'hypothèse que le Gardasil ne soit pas lié au moindre de ces six décès n'est pas défendable. »

Le vaccin, qui protège contre le papillomavirus, est actuellement exigé pour toutes les filles de sixième à Washington D.C, au Maryland et en Virginie comme dans beaucoup d'autres Etats. Les parents peuvent choisir de ne pas le faire mais peu sont conscients des risques du vaccin.

« Le risque pour une femme de mourir d'un cancer du col est vraiment faible si elle passe un frottis de contrôle annuel. » dit Tarsell, mettant en garde les autres parents : « Personne ne vous dit de stopper la vaccination si vous manifestez ces symptômes. Si on nous l'avait dit, nous aurions refusé l'injection, parce que le risque n'en vaut pas la peine. »

Source: Washington Examiner

site de Sylvie Simon

http://www.sylviesimonrevelations.com/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reconnais qu'il est difficile d'avoir une opinion avec des tonnes d'info contradictoires.

Pour ma part : méfiance envers les nouveautés médicales. Trop de cas démontrés de recherches de profit sur la santé des gens.

Je pense que le terme de "modération" pourrait me convenir, dans le sens que j'accepte certains vaccins. Par contre, je refuse catégoriquement ceux qui me semble dangereux. Je crains d'ailleurs fort l'arrivée d'un vaccin contre le sida !

Je donne ici mon avis, sans prosélytisme aucun, en écoutant les arguments de chacun. Cet avis a été forgé sur l'observation, juste à mon niveau, et un raisonnement que je vous soumets.

Je suis contre le Gardasil : inutile puisqu'il faut de toute façon un frottis et que le papillomas virus évolue sur quatre ans. Soit il guérit spontanément en quatre ans soit il se cancérise, une simple conisation suffit alors pour s'en débarrasser. J'ai des doutes sur l'origine de ce virus, pour moi une maladie nosocomiale possible (je l'ai eu après une intervention...).

Contre les vaccins des maladies infantiles, pour la bonne raison que ces maladies vont se développer à l'âge adulte, avec l'oubli inévitable du carnet vaccinal des jeunes (et ouf !), avec beaucoup plus de force et de danger, durant des voyages, et en cas d'instabilité politique, qui va se rappeler de faire ses vaccins ??

Le vaccin de la coqueluche a été fourguée avec la polyo, donc difficile de dissocier les deux.

J'ai eu la coqueluche, enfant, un mois de maladie, c'est vrai, mais après je n'ai plus jamais eu de bronchites. Coqueluche, car la toux est comme le chant du coq, et provoque des vomissements.

J'ai eu aussi la rougeole, les oreillons, la varicelle, normal à l'époque. Nous faisions ça en série, les mamans visitaient avec leur ribambelle les petits malades, pour que tous l'attrapent bien :langue:, changement d'époque, n'est-ce pas...

La scarlatine est plus rare, seul un enfant sur dix en moyenne l'attrapait. Pas de vaccin. La seule à continuer à toucher les enfants actuellement.

Contre le vaccin de l'hépatite, et du tétanos (sauf pour certaines professions ?) faciles à éviter par bonne hygiène de vie et des soins (l'eau de javel sur la moindre écorchure). D'ailleurs, surprenant, en cas d'accident, le "sérum" antitétanique est administré même aux vaccinés.

Contre le BCG : je connais un médecin vacciné qui a attrapé la tuberculose, ainsi qu'une prof. Donc il ne sert pas à grand chose apparemment, juste à filer des allergies (entre autre). A savoir que la France a fini les stocks des pays d'Europe où il était interdit depuis longtemps, et maintenant, il n'est plus obligatoire ...

Pour le vaccin de la poliomyélite : j'ai vu dans mon école enfantine, un cas chaque année... sans traitement valable (il parait pourtant que le chlorure de magnésium pourrait enrayer, à vérifier). Des séquelles importantes aux membres, invalidité. Maladie très courante.

Pour le vaccin de la diphtérie : je connais une petite fille morte il y a quinze ans, non vaccinée. Un cas sur quatre s'en sort, seulement (dont un dans ma famille, avec séquelle normale de névrite), et les médecins ne savent plus diagnostiquer, et c'est peut-être là le danger. Maladie courante également, cela commence comme une angine.

Ces seuls vaccins sont restés obligatoires, il me semble. Avant 18 mois, donc pas obligé à la naissance, comme cela se fait maintenant ! Juste pour le confort des parents qui filent leur gamin en collectivité à deux mois et demi...

Je voudrais bien qu'on m'explique pourquoi il faut vacciner un bébé contre l'hépatite B, qui s'attrape par les relations sexuelles ou échanges de seringues contaminées ! La polyo, par de l'eau sale...

Bonjour les bronchiolites, gastro, toux, conjonctivite, allergies catastrophiques et si courantes maintenant, fatigue causant des retards moteurs et intellectuels. Ca m'énerve. Où sont les beaux bébés costauds de mon enfance ... à part les miens :applaus:

Savoir qu'un vaccin marche, c'est à dire confère une immunité, mais au détriment de l'immunité générale : c'est là que se régalent les méningites, et toutes autres vilainies. Quant aux cancers et leucémies...

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais guerson... la mort est inevitable et fait partie de la vie vacciner ou pas...les maladies(entre autres) provoquent la mort! et puis je l'ai deja dit on fait tout dire aux chiffres... si je te sors ceux d'afrique pour la polio où les catho acceptent la vaccination et les musulmans la refusent... là on voit bien qu'il y a pas photo: le vaccin protege. maintenant qu'il provoque autre chose, peut etre, surement...reste a savoir ce qui vaut le mieux... avoir peut etre des sequelles apres vaccination ou etre handicapé ou mort!

j'avouerai que pour moi le cancer ne peut provenir que de ca... on peut remercier la chimie, la pollution , la genetique... je suis vacciner pour l'hepatite de par mon metier... et heureusement...maintenant je dors bien la nuit... je ne pense ni a parkinson ou autres... :chapeau: !je me reitere je suis pour la moderation et pas pour les effets de masses ou de modes, voir au cas par cas selon les cartes epidemiologiques! les labos sortent des nouveautées dont l'efficacitée ne merite pas les millions engloutis et la pub autour du produit(vaccin contre l'herpes..)

autre point... a l'epoque lointaines de mes etudes un specialiste medicale nous a fait une reunion, je parle du papillomas et du fait qu'une sexualitée" tres libre" en fait la propagation.... huer de tout coté... mais il a "avouer" que c'etait le cas meme si les etudes disaient tout et son contraire(c'etait il y a 19 ans) et que les gens n'etaient pas pret a entendre cela ou a changer de comportement, que mettre un preservatif devait etre systematique et pas uniquement pour le sida... de plus en plus d'homme se font couper le prepuce car cela "semble "avoir une incidence quant aux maladies sexuelles(environ 20% de personnes non infectés) ce taux merite t il de se passer des preservatifs??est ce normal de camper sur des positions extremes quitte a risquer sa vie ou celle des autres?? ce raisonnement peut etre appliquer aux restes.... vaccins, sexualitée, conduites a risque....!

Share this post


Link to post
Share on other sites

La mort est inévitable bien sur ; je parlais des morts que provoquaient les vaccins ; ceux là ils étaient évitables.

Après on peut se fermer les yeux et ne pas vouloir lire ; mais je crois que le texte plus haut que j ai mis en copié collé est un exemple parmi d autres, que des enfants meurent après avoir été vaccinés.

Maintenant, tout le monde fait comme il veut ; tout le monde à sa propre logique

Moi je me dis que si vaccination égal mort d'enfant et milliers d effets secondaires sur quelques mois seulement, c'est que le procédé thérapeutique est trop dangereux pour le suivre les yeux fermé sous prétexte que c'est la coutume...

Je réfléchi par moi meme et j'arrive à mes conclusions ; c est ma logique et j en vois pas d autres

ceux pensant le contraire ont leur vérité ; pour moi ça ne me pose aucun problème de ne pas être d accord, d etre en total désaccord ....

Ce que je dis : ce n est pas : arrêtez les vaccins ! ce que je dis c est : arrêtons de parler des vaccins comme une thérapeutique parfaite donnant légitimité à imposer la vaccination

Que ceux qui veulent s injecter cet aluminium et toutes les autres cochoneries le fassent : ça ne me pose aucun problème et je ne polémique pas sur ce point

je dis juste qu en raison des morts et effets secondaires qu on ne compte plus tellement il y en a, le minimum de respect envers les citoyens serait de laisser la liberté de choisir, que chacun fasse comme il veut sans être contraint par la loi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien qu'on ne polémique pas tout en disant : ceux qui ne pensent pas comme moi sont des idiots et des inconscients qui ne veulent pas le bien de leurs enfants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors ne polémiquons pas...

Mais reconnaissez tout de même qu'avec tout ces morts et ces effets secondaires, ces témoignages de tromperie tel cette mère qui dit que son enfant a eu un faut diagnostic pour camoufler l'effet vaccinal dans les statistiques etc, qu'il est anti démocratique de nous imposer le choix.

Nous devrions avoir le choix, et ça c 'est indiscutable.

Même pour une thérapie parfaitement saine et positive sur le plan de la santé, il ne serait pas normal que les pouvoirs ont un droit légal sur nos corps qui je le rappelle est selon la loi notre propriété inaliénable... donc la loi n est pas respectée en ,matière de vaccin

Mais c'est donc inadmissible que ces pouvoirs en place nous imposent une thérapeutique et qui plus est, une thérapeutique faisant des morts qu'on ne compte même plus tellement il y en a, et des effets secondaires graves juste 100 fois plus importants ; et des tromperies pour camoufler les effets néfastes des vaccins nous laissant par la plus élémentaire des logiques, supposer qu'il y a tout un tas de gens non répertoriés comme ayant été tués ou affectés... Et tout scientifique mettant en évidence les effets négatifs sont renvoyés, et parfois renvoyés à vie du conseil de l ordre des médecins ; trouvez vous cela normal ?

J ai entendu que dans le sud, il y avait un chirurgien qui éjaculait dans la bouche de ses patients quand ils étaient sous anesthésie !!!! C est ouf !!!!! cela a fait grand bruit dans les médias régionaux. Et ben il a juste été muté à quelques dizaines de kilomètres !!!!! Pas de sanction....

Alors qu un scientifique mettant en évidence que les vaccins sont mauvais pour la santé est parfois radié à vie !!!

Bref, admettez tout de même que dans un tel contexte, il est anti démocratique, dictatorial que de nous imposer une telle thérapeutique sur nos corps dont nous sommes les propriétaires...

Même pour une thérapeutique parfaite... mais en plus ici, avec toutes ces magouilles et morts etc... c est pas admissible que l on nous impose cet acte.

Je ne demande pas l interdiction, mais le choix ; je demande la liberté

Ceux ne comprenant pas ça, ne comprenant pas que cette liberté nous est due sont aveuglés à mon sens par notre culture, nos habitudes, nos coutumes

Si on prend du recul, il devient évident que cette liberté nous est due ; la liberté de choix ou non de s injecter dans nos corps un produit pouvant tuer ou handicaper. ... Et pouvant soigner selon certains....

DONC SOYONS LIBRE, AYONS LE CHOIX

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now