BOB

Culture Du Blé Selon Méthode Fukuoka-bonfils

41 posts in this topic

c'est du kamut, son blé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien possible...je te répondrai avec certitude dés que je le revois ...cad très bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il sagit d'une race qui a été retrouvée dans des tombeaux égyptiens, qui a pu survivre plusieurs milliers d'années dans ces conditions ( entérrée dans un tombeau froid et sans une seule source de lumière ). Il a pu récupérée ce semis et commencer a replanter cette race d'abords en toute petites parcelles, ensuite de plus en plus grande.

C'est biensur le "kamut" ... il est commercialisé depuis un moment déjà...

En dehors de cette "légende" ce blé ancien est cultivé encore par les vieux ptits paysans au Maroc et cette année j'ai pu en trouver et en semer à Fes je viens de moissoner ma 1ere récolte; 3quintaux! c'est un ptit début! ;) !

Il serait plus riche qu'un blé dur courant et surtout digestible par les personnes allergiques au gluten!(14paires de chromosomes) L'épeautre serait encore + ancien (avec seulement 7 paires de chromosomes) et j'éssaye de le retrouver aussi ...(Si quelqu'un peut m'envoyer (contre remboursement) 50g ou moins avant l'automne?)..Et si quelqu'un devait venir cet été au Maroc ..m'en apporter une qté + gde ... :help: ce serait super pour la biodiversité sans frontière :bisou: Mon action s'inscrit dans la sauvegarde d'espéces anciennes et avec une éthique d'agroécologie... Suis entrain de constituer une association "oasis solidaires"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'épeautre se trouve dans les magasins de produits bios en France... si tu ne trouves pas je veux bien t'en envoyer un paquet de 500g.

Il semblerait qu'il ait l'inconvénient d'être difficile à décortiquer mais pourquoi pas essayer... c'est une céréale de montagne (c'est comment chez toi ?) pas très exigeante sauf en durée de croissance semble-t-il : semée tôt récoltée tard.

Dans un pays chaud, je ne sais pas ce que çà donne...

Et si kamut est du blé dur épeautre est je crois bien plus proche du blé tendre mais moins de gluten aussi que le blé habituel.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Salut à tous !

Je suis en contact avec une personne qui vit dans les pyrénées espagnoles (qui a reconstruit un château magnifique! ) et qui cultive une race de blé séculaire ! Il sagit d'une race qui a été retrouvée dans des tombeaux égyptiens, qui a pu survivre plusieurs milliers d'années dans ces conditions ( entérrée dans un tombeau froid et sans une seule source de lumière ). Il a pu récupérée ce semis et commencer a replanter cette race d'abords en toute petites parcelles, ensuite de plus en plus grande.

Attention, ce blé soit disant retrouvé dans les pyramides est une pure légende !

Certes le kamut existe bel et bien, et Lima qui a été le premier à vouloir commercialiser ces graines en a eu pour ses frais, car il comptait pouvoir garder cette population, (parce qu'il s'agit bien d'une population, ses caractères génétiques ne sont pas stabilisés) et en fait sa culture au canada a été pyratée et les graines ont été disséminées u peu partout dans le monde...

Une équipe de scientifiques et d'agriculteurs passionés l'ont retrouvé à l'état sauvage en Syrie. Les caractères et l'analyse du génôme sont entrain de se faire dans un labo Inra..., tout ceci pour contrôler la descendance avec le "kamut" que vous connaissez, parce que dans la botanique des triticum, il s'appelle "korajan" !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et  si quelqu'un devait venir cet été au Maroc ..m'en apporter une qté + gde ... :help: ce serait super pour la biodiversité sans frontière :bisou: Mon action s'inscrit dans la sauvegarde d'espéces anciennes et avec une éthique d'agroécologie...  Suis entrain de constituer une association "oasis solidaires"...

Viens faire un tour sur le site du Réseau Semences Paysannes !

:victoire:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour!

Alsace 22, sheriff squarehead, Rouge de Bordeaux, sont quelques-uns des noms de ces anciennes variétés de blé dénommées "Trés hiver", à différencier donc des "blés d'hiver" et des "blés de printemps".

J'ai eu la chance de suivre un stage de permaculture donné par Emilia Hazelip, il y a quelques années (1988 ?). Par la suite j'ai pû obtenir quelques graines de ces blés que j'ai cultivés dans mon jardin.

Je confirme que ces variétés peuvent taller énormément ( jusqu'à 80 épis pour ma petite expérience ), et monter jusqu'à 1,70 métre pour le plus grand pied.

Pour bien comprendre tous les tenants et les aboutissants, je vous conseille de lire aussi "la génétique du blé", toujours par M. Bonfils. Ce ne sont pas des "livres", mais plutôt des livrets.

Si ça intéresse quelqu'un ainsi que d'autres brochures sur le théme "permaculture", faites-moi signe car j'ai récemment repris contact avec un ami qui faisait partie de "Las Encantadas" et qui, je crois posséde toujours tous ces Trésors...

Mille-feuilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui ça tout ce qui concerne la méthode Bonfils m'intéresse car je n'ai pas trouvé le livret dont tu parles en le cherchant sur internet :noexpression: . Par contre j'ai the Harmonious Wheathsmith un petit livret de Mark Moodie sur la méthode de Bonfils dont une partie des recettes va à la Bonfils Research Fund.

Est-ce que Las Encantadas est en toujours en activité?

Share this post


Link to post
Share on other sites
( jusqu'à 80 épis pour ma petite expérience ),

c'est surtout ta petite expérience qui m'intéresserait... comment t'as fait ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour!

Alsace 22, sheriff squarehead, Rouge de Bordeaux, sont quelques-uns des noms de ces anciennes variétés de blé dénommées "Trés hiver", à différencier donc des "blés d'hiver" et des "blés de printemps".

J'ai eu la chance de suivre un stage de permaculture donné par Emilia Hazelip, il y a quelques années (1988 ?). Par la suite j'ai pû obtenir quelques graines de ces blés que j'ai cultivés dans mon jardin.

Je confirme que ces variétés peuvent taller énormément ( jusqu'à 80 épis pour ma petite expérience ), et monter jusqu'à 1,70 métre pour le plus grand pied.

Pour bien comprendre tous les tenants et les aboutissants, je vous conseille de lire aussi "la génétique du blé", toujours par M. Bonfils. Ce ne sont pas des "livres", mais plutôt des livrets.

Si ça intéresse quelqu'un ainsi que d'autres brochures sur le théme "permaculture", faites-moi signe car j'ai récemment repris contact avec un ami qui faisait partie de "Las Encantadas" et qui, je crois posséde toujours tous ces Trésors...

Mille-feuilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonjour!

Alsace 22, sheriff squarehead, Rouge de Bordeaux, sont quelques-uns des noms de ces anciennes variétés de blé dénommées "Trés hiver", à différencier donc des "blés d'hiver" et des "blés de printemps".

J'ai eu la chance de suivre un stage de permaculture donné par Emilia Hazelip, il y a quelques années (1988 ?). Par la suite j'ai pû obtenir quelques graines de ces blés que j'ai cultivés dans mon jardin.

Je confirme que ces variétés peuvent taller énormément ( jusqu'à 80 épis pour ma petite expérience ), et monter jusqu'à 1,70 métre pour le plus grand pied.

Pour bien comprendre tous les tenants et les aboutissants, je vous conseille de lire aussi "la génétique du blé", toujours par M. Bonfils. Ce ne sont pas des "livres", mais plutôt des livrets.

Si ça intéresse quelqu'un ainsi que d'autres brochures sur le théme "permaculture", faites-moi signe car j'ai récemment repris contact avec un ami qui faisait partie de "Las Encantadas" et qui, je crois posséde toujours tous ces Trésors...

Mille-feuilles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
c'est surtout ta petite expérience qui m'intéresserait... comment t'as fait ?

J'ai pratiqué en essayant de suivre la méthode "Fukuoka-Bonfils", adapté et revisitée par moi-même...

1) il s'agissait de jardinage, c'est à dire que j'ai voulu expérimenter sur des petites parcelles (+/- 1m²).

2) J'ai travaillé le sol (bêchage)

3) Semé du tréfle (blanc nain)

4) Comme je n'étais pas trés sûr de mon coup et que j'avais peu de graines, je les ai semées une à une en les enfonçant un peu dans le sol, au milieu du tréfle

5) Fauché le tréfle pour accentuer le couvert.

Certaines parcelles ont marché, d'autres moins, voir pas du tout (problémes de germination dûs à la mauvaise conservation/anciennneté des grains ?).

Facteurs importants pour la réussite de cette culture:

- Semis le plus précoce possible à partir du 21 juin - et suffisament avant les premiéres gelées...

- Semis TRES peu dense (Le blé étant considéré lui-même comme son pire concurent); il est évident qu'en semant trés "dru", (à quelques cms de distance en tout sens), comme cela se pratique en agriculture "moderne", un pied de blé n'a aucune possibilité de se dévellopper dans les proportions décrites ci-dessus...

Viser plutôt: 80 cms en tout sens vu le dévellopement espéré.

- Utiliser une variété "ancienne" ( variétés dites "trés hiver" et à priori introuvables dans le réseau de distribution "officiel").

Il est intéressant de se pencher sur la "génétique du blé" (nom d'un livret écrit par M. Bonfils) pour mieux comprendre les potentiels de cette plante. Je ne possede malheureusement plus cette brochure, mais pour l'avoir étudiée, il y a de cela quelques années en arriére, voici ce que j'en ai retenu:

- Le blé faisant partie de la famille des graminées, on peut avoir une bonne idée de la forme naturelle qu'il acquiert en observant un "simple" pied d"herbe...

- Les variétés "anciennes", c'est à dire cultivées communément jusqu'au début du 20éme siécles ont été croisées avec des variétés issues du moyen-orient, le but étant d'obtenir une récolte plus rapidement.

Une des conséquences de ces croisement a été une tendance à "verser". (La raison étant que le semis étant effectué plus tardivement dans l'année, les racines n'ont pas le temps de se dévellopper suffisament).

La parade trouvée par la recherche agronomique "Cours-devant-que-j't'attrappe", a été d'effectuer des croisements avec des variétés à "paille courte", (afin de réduire le risque de "verse").

NB: Ces transformations ont également été réalisées dans un contexte où la paille perdait peu à peu son intêret économique, social (artisanal), etc.

Voili donc comment partant d'une magnifique plante pleine de noblesse, on a réussi à crééer une céréale haute de 20 cms !

Veuillez m'excuser pour toute erreur ou omission. (Et pour le long délai de réponse)...

Paix Force et Joie en 2009

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci du témoignage... je n'ai pas semé de blé d'hiver cette année : loupé le coche mais surtout je n'ai pas encore résolu mon problème de campagnols qui attendent dans les starting blocks une fois que le grain est en lait, dès juin/juillet... mais je vais peut-être quand même faire un peu de blé de printemps pour en avoir un peu et pour essayer.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La rencontre d'Auch sur le maraîchage sur sol vivant à laquelle j'ai eu la chance de participer a été pour moi l'occasion de retrouver la trace de travaux de Marc Bonfils que je me fais un plaisir de partager ici:

Cours audio de Marc Bonfils en téléchargement

http://www.permacult...io-marc-bonfils

Retranscription de cassettes audio de la session de cours de Marc Bonfils, du 1er au 4 mai 1986. 10 heures de cours.

http://fr.scribd.com...our-les-legumes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now