simplement-naturelle

Usa : Monsento Voudrait Faire Main Basse Sur Les Potagers Particuliers

25 posts in this topic

voici l'info qu'on m'a transmise ce matin :

http://www.alterinfo.net/Etats-Unis-Monsan...ers_a31215.html

http://www.blogdei.com/index.php/2009/03/2...es-particuliers

etc. C'est tjs le même texte qui revient, à savoir :

De petites fermes ou des particuliers faisant pousser leurs légumes pourraient être placés sous la supervision directe du gouvernement fédéral grâce à une nouvelle législation présentée au Congrès.

La Résolution 875, a été présentée à la Chambre sous le nom de Acte de Modernisation de la Sécurité Alimentaire 2009 en février par Rosa DeLauro dont le mari, Stanley Greenburg, dirige les recherches pour la firme Monsanto - le leader mondial de la production d'herbicides et de semences génétiquement modifiées.

La nouvelle loi viserait à réduire les risques de contamination par la nourriture: bactéries, produits chimiques, toxines naturelles ou artificielles, virus, parasites, prions et autres agents pathogènes pour l'homme.

Elle concernerait les établissement qui produisent, stockent, font transiter ou vendent toute catégorie de nourriture. Fermes agricoles et aquacoles, ranches, vignobles seraient soumis à une stricte régulation gouvernementale.

Des experts de l'industrie alimentaire, mandatés par le gouvernement, pourraient venir demander de mettre au norme de petites exploitations, causant des mises en faillite nombreuses.

Je cherche plus d'infos, quelqu'un en a entendu parler ? Est-ce que cela va ou a été voté ? les conséquences réelles sur les particuliers ?

:( On en arrive vraiment à un point catastrophique, est-ce qu'on devra bientôt se passer des graines bio sous le manteau et faire de la contrebande de tomates non-ogm ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sur le fameux Bloçgdei que tu as mis en lien, il y a bien plus d'info : ici meme mais en anglais...

après l'avoir lu hier soir lorsque l'on me l'a envoyé, il semble que cela concerne surtout les petites fermes et les fermes bio, et non pas les potagers comme c'est faussement indiqué en premiere page. Cela dit, ça ne change rien à la dangerosité de la chose. Visiblement le décret a été proposé, mais rien n'est encore passé. Obama semble cependant jouer sur le registre "peur et démagogie" voir fin de l'article...ce qui ne laisser rien présager de bon. D'autant que le décret menace tout de même de plusieurs milliers de dollars d'amende tout contrevenant à la chose, et même de prison...Autrement dit, si le décret passe, adieu les petites fermes bio aux états unis.

a suivre de très pres... Cela ressemble cependant fort à ce qui s'est déja passé en Europe lors des demandes de mise aux normes sanitaires pour les petites exploitations...et qui a provoqué bien des catastrophes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement, vu la date du post, j'ai d'abord cru à un joyeux "Poiscail", (voir un sordide "Hoax" éventuellement destiné à jeter le discrédit sur les "niais "théoriciens du complots""), mais il semblerait bien que la réalité dépasse - une fois encore - la Farce...

http://www.dailymotion.com/relevance/searc...d=1239133414606

http://www.campaignforliberty.com/blog.php?view=12671

http://www.dailymotion.com/relevance/searc...ardinage-i_news

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai honte de faire partie de l'espèce humaine quand je regarde ces vidéos. C'est vrai que c'est très grave ce qu'il se passe. Le problème est que la quasi totalité des gens ne voit rien, pensant que tout ça n'est qu'un complot mondial issu d'esprits perturbés.

Il se passe tant de choses dans les coulisses de nos sociétés ; et une infime minorité seulement prend pourtant le temps de s'informer.

Comme la grenouille qui meurt ébouillantée sans se débattre quand la température a monté doucement, nous sommes en train de nous laisser tuer avec le sourire. Je ne sais comment on en est arrivé là.

Nos ancêtres, sans droits, se sont battus pour acquérir leur liberté ; et nous, dans notre confortable société (relativement à celle de nos ancêtres) où nous bénéficions de toute une panoplie d'outils pour faire valoir nos droits, nous ne nous battons même pas pour la conserver.

Les grenouilles que nous sommes se disent que la température ait montée d'un cran mais que c'est acceptable puisque nous sommes encore en vie : c'est ce qu'on appelle l'ignorance.

Je n'arrive toujours pas à me faire à ces discussions que parfois j'entends de ces individus qui rigolent à la moindre suspicion verbalisée au sujet d'intérêts obscurs qui remettent en cause nos libertés et notre santé (et qui s'exprime en plus avec mépris, condescendance et une science improvisée sur des sujets qu'ils ne connaissent pas pour la plupart).

Avant j'essayais de faire comprendre qu'il fallait se réveiller sans quoi on clouait nous même les clous de nos cercueils ; mais aujourd'hui, la résignation m'a gagné. J 'ai réalisé qu'on ne peut pas en quelques mots faire changer un individu sur sa façon qu'il a depuis toujours de voir le monde.

Il y a tellement de veaux qui ont brouté toute leur vie l'herbe qu'on leur a donné et qui se débattent de toutes leurs forces dès que certains sujets déstabilisateur pour leur confort psychique parviennent à leurs oreilles, que je me dis que nous sommes tout simplement foutus. Comment penser autrement puisque l'humanité en voulant rester dans son ignorance confortable, s'offre docilement sans résistance.

Je suis désolé pour ce message noir, mais ça me fait réellement déprimer sans jeu de mot que de lire et regarder ce genre d'actualité. Elle entre en résonance avec tellement d'autres qu'on ne peut pas ne pas en mesurer sa portée et le futur qui se dessine tout doucement... et dans lequel on sera ébouillanté avec le sourire.

Ouais, ces actualités me font vraiment déprimer, j'en suis malade.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J 'ai réalisé qu'on ne peut pas en quelques mots faire changer un individu sur sa façon qu'il a depuis toujours de voir le monde.

Il y a tellement de veaux qui ont brouté toute leur vie l'herbe qu'on leur a donné et qui se débattent de toutes leurs forces dès que certains sujets déstabilisateur pour leur confort psychique parviennent à leurs oreilles

Salut Frank, je suis souvent dans cet état d'esprit un peu déprimé mais il ne faut pas se résigner. La plupart des gens ont un réflexe de déni et c'est normal. Ils ont fait les mêmes gestes et mangé la même chose depuis tout petit (je pense surtout à la génération post révolution agricole et confort plus accessible, ceux qui sont nés après les années 70), et un jour on leur dit que non, c'est pas bien, c'est pas bon.

Je pense qu'on a tous eu ce réflexe soit de déni "ce que tu me dis là n'est pas possible" ou alors de minimisation "oui mais n'exagères-tu pas ?" pcq c'est trop douloureux de se remettre si brutalement en question, et d'ailleurs ça ne peut pas marcher de changer tout son mode de vie du jour au landemain.

Mais malgré cela, je constate que ce que je dis parfois reste dans un coin de cervelle de mes interlocuteurs. ils iront faire leur courses, ils verront peut-être un rayon "bio", ils ne savaient pas ce que ça voulait dire avant, mnt ils savent : la conscience les torture, la curiosité aussi. Ils achèteront, essayeront, trouverons peut-être ça trop cher et pas bon. Mais un pas après l'autre, (sauf certains irréductibles consommateurs acharnés) ils amorceront ce changement que nous espérons.

Ce qui frappe le plus les gens restent néanmoins les reportages à la télé : ça les fait bouger la plupart du temps. Ou en tout cas, ils y accordent plus de crédits qu'à notre parole.

Après doivent venir les actes, peut-être qu'ils viendront trop tard (je le pense, parfois) mais au moins, on aura essayé. Sinon alors, faisons comme tout le monde et à quoi bon nous entêter ? Mais je ne m'apperçois que l'écologie est un chemin sur lequel on ne peut pas revenir en arrière ... :rolleyes: Quand on a commencé à comprendre les choses et à les faire par choix, on ne peut plus ignorer, on ne peut plus acheter en fermant les yeux, on ne peut plus avaler quelque chose que l'on sait mauvais pour la santé, certainement pas en donner à nos enfants ...

C'est pourquoi il faut informer et informer sans cesses, et montrer l'exemple des alternatives : "regardez, nous on l'a fait et c'est parfaitement faisable"

Courage :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour tes encouragements. :) Je suis d'accord avec toi sur les changements qu'on peut impulser bien que tu sembles plus positive que moi sur la question ; mais là où je suis résigné c'est sur les résultats que l'on peut obtenir. C'est pourquoi je n'essaye meme plus parfois de m'opposer à des discours qui prônent l'immobilisme et la confiance naïve en nos dirigeants (si c'etait vrai, ça se saurait, lol c'est la théorie du complot...etc).

En d'autres mots, je pense qu'il est possible d'orienter les gens sur plus de conscience en rapport avec les enjeux environnementaux et de santé mais cette orientation reste trop faible à mon avis pour qu'il y ait une véritable opposition à des lois liberticides nous conduisant tout doucement à notre perte.

la preuve en est qu'il est totalement admis que nous sommes repérables géographiquement avec nos telephones portables tel un GPS. Les gens trouvent cela normal... Ils trouvent aussi normal que ce soit destructeur pour leur cerveau mais puisque tout le monde téléphone avec, pourquoi ne pas s'en servir.

C est un exemple parmi des dizaines d'autres mais il est révélateur que nous acceptons tout avec le temps.

Revenons 15 ans en arrière et demandons à quiconque s'il souhaite avoir une technologie lui permettant de faciliter ses appels telephoniques en payant de sa liberté individuelle par le reperage à qq metres de sa position et donc de ses déplacements + en payant de sa santé par l'agression de son cerveau (et tous les phenomenes physiologiques qui en decoulent) --> et bien personne jouissant d'un QI normal n'accepterait ça. Mais avec le temps aujourd'hui, c'est plutot presque personne qui n'accepterait qu'on leur prive de leur telephone...

Petit à petit, certaines choses avancent. Ca va encore quand je peux choisir ou non d'utiliser un portable bien que je me fasse maintenant inonder d'ondes électromagnétiques parce qu'il y en a qui veulent regarder le foot sur leur téléphone portable ; mais quand il s'agit d'autres sujets qui ont un impact direct sur ma vie telles que les infos qui sont données ici sur les lois issues des lobbies tentant de rendre illégale toute culture hors des graines autorisées et donc à terme non OGM, de plus cultivée sans pesticides ou autres produits chimiques ; je me dis alors que oui, puisque nous acceptons tout, il n'est pas objectivement concevable en considérant l'immaturité de notre espece, d'imaginer que l'evolution de la situation s'inversera.

Cette situation où ces lois liberticides se multiplient, où le vivant est systématiquement attaqué au profit des lobbies ne connait aucune opposition de force contraire. Oui, on peut consommer mieux et faire plein de choses à notre niveau... mais qu'elle est la force qui s'oppose à cette évolution ? Aucune puisque les lobbies ont pénétré les organismes décisionnels (politiques et autres).

Le codex alimentarius en est l'exemple type ; et Monsanto quant à lui est passé maitre dans l'art de l'infiltration du monde politique. Il commande des lois aux politiques qui sont parfois promulguées mot à mot... tout une multitude de lobbies a infiltré le pouvoir mais je dirais même plus; ce monde de pouvoir est un monde de lobbies où évoluent quelques rares hommes indépendants. Ce sont les lobbies qui sont au pouvoir, et la Guerre de L'Irak par exemple est là pour en témoigner.

Il est difficile d'expliquer cela à un sceptique car il faut avoir des centaines et je dirais meme des milliers d'infos pour se rendre compte qu'il y autant de chance de gagner 2 fois de suite au loto que de considérer comme un hasard le fait que toutes ces infos se lient dans la description d'un monde qui se dirige dans les coulisses où nos politiques ne sont que des figurants.

Le sujet dont on parle ici en est une illustration : quel est le citoyen qui veut de ces mesures au sujet des jardins particuliers ou fermes biologiques ? Aucun, mais un politique relié à Monsanto en est l'instigateur.

Et quelle est la force qui s'oppose à cela ? Aucune, si ce n'est quelques manifestations possibles... mais quand celles ci sont exceptionnellement gagnantes, le meme projet revient plus tard sous une forme déguisée (l'exemple de la constitution européenne en est un exemple frappant) --> car c'est au sein meme des organismes décisionnels qu'il n'y a pas de force contraire à ces projets de mort.

La seule force contraire véritable hors pouvoir serait une prise de conscience de tout le monde au sujet de cette évolution : que tout le monde dise un non ferme et manifeste jusqu'à renverser le pouvoir. Mais il a fallu des dizaines d'années pour que des gens encore non majoritaires aujourd'hui se remettent en question sur le bio où l'ecologie... et le chemin est long à voir les ordures qui sont balancées aux bords des routes. --> alors comment espérer qu'un chemin soit parcouru dans sa totalité (car il faudrait des positions fermes), concernant celui de la prise de conscience de ces projets, quand actuellement une infime partie de la population en a conscience ?

Quand on voit les années qu'il a fallu pour que l'on parle de l'ecologie ou du bio, il faudrait des décennies pour que la population prenne conscience de ces projets (et meme des décennies je n'y crois pas en raison de la dépendance des médias, de la puissante désinformation qui etait auparavant à une echelle moindre). Et des décénnies, nous n'en avons pas de toute façon car certains projets sont réalisables à brève échéance. Quand je vois par exemple que deja sont médiatisées les micro puces, que des jeunes (cons) sont tout fiers d'arborer devant la caméra la micro puce implantée sous le bras qui leur permet d'etre traité comme un VIP (ne pas faire la queue et payer ses boissons à distance sans carte) ; je me dis alors que oui, nous sommes des veaux, des proies très fragiles et très faciles. Dans un futur que nous verrons dans notre vie, on se demandera comment on pouvait vivre sans cette puce implantée qui nous facilite tant la vie.

Voilà, c'est ça qui me déprime, faire partie d'un groupe de proies faciles, qui, par son aveuglement marche avec entrain tout droit à l'abattoir, sans que je puisse faire quoi que ce soit pour que mon monde, mon futur, de moi et de ceux que j'aime soit différent de celui du groupe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour une fois, je suis d'accord avec Franck quasi du début à la fin ! ;)

Pour en rajouter une couche : http://www.dailymotion.com/related/x8wnwj/...d=1239198134213 (waouh ! c'est normal que le lien soit si grand ???)

Je pense que c'est un condensé qui a été mis en ligne : il y a manifestement pas mal de coupures, donc parfois les liens paraissent un peu grossiers, mais le tout se tient, et reprend pas mal de choses que nous savons déjà.

Je crois qu'il y a finalement deux aspects à considérer :

- la société dans laquelle on vit, dont les lois, gouvernements etc sont quasi-télécommandés par les lobbies, quand ce n'est pas directement noyautés par les Monsanto & co

-notre projet de vie, la façon dont on veut vivre

Après avoir milité pendant des années à Attac, animé conférences-débats, manifesté au contre-sommet du G8, fait les marchés le samedi matin en distribuant les tracts, fait du collage d'affiches, etc ... et en voyant le SI PEU de résultats pour autant d'énergie dépensée, j'ai vraiment beaucoup levé le pied sur ce genre d'actions. (je continue, mais à un rythme beaucoup plus cool, et je n'en fais plus le centre de ma vie).

Ma politique est la suivante : je VIS mes convictions, et je suis certaine que cela a un certain impact sur l'entourage. ("Ah bon, mais comment tu fais pour manger bio avec si peu de revenus ? Je croyais que c'était super cher !" "Tu peux m'emmener avec toi la prochaine fois que tu vas à la Biocoop ? / la prochaine fois que tu fais du camping sauvage ?", etc ...). J'ai aussi organisé un stage sur la nourriture avec les plantes sauvages, j'essaye de former un groupe pour "offrir" des abonnements à Silence !, etc ...

Mais au moins, on peut tirer un certains nombres de victoire de cette façon de voir les choses : il m'est encore possible de glaner, je peux choisir d'acheter une partie de mes vêtements chez Emmaüs et recycler, faire du neuf avec du vieux si je le veux, etc...

Mais évidemment, on finit par buter sur le premier aspect des choses : même si on essaye d'échapper au contrôle des multi-nationales (pas de téléphone portable, graines Kokopelli ...), on finit par se faire rattraper par ces dernières, ou les lois qui sont dictées par celles-ci.

Et même lorsqu'on réduit ses ambitions à sa propre vie, les choses sont bien compliquées : énormes difficultés à poser une yourte sur un terrain, flicage permanent par toutes les caméras de surveillance, les nano-machins et trucs, bientôt les paiements avec le téléphone portable (j'imagine bien que dans un futur proche, on paiera UNIQUEMENT avec le portable ...) OGM cultivés peut-être à proximité de son potager, pesticides et herbicides qui réduisent considérablement les possibilités de glâner, etc, etc ....

C'est vrai que certains jours, c'est complètement déprimant !!!! :crying:

POurtant, je veux encore y croire. Croire que dans certains lieux, on peut encore vivre différemment, et impulser d'autres choses. Les alternatives à la "normalité" n'ont jamais été aussi nombreuses, (les communautés Lanza del Vasto existent toujours, Longo Maï ausi, et il se créé plein d'éco-lieu, lieux collectifs et autres en ce moment) aussi imaginatives, et aussi accessibles (Silence ! Passerelle Eco, par exemple). Oui, le genre humain ressemble parfois à un troupeau de veaux, mais le genre humain arrive parfois quand-même à dire "non" fermement. Il faut parfois vraiment toucher le fond, sombrer, pour rebondir et repartir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien heureux que tu le sois :)

Ceci dit, j'ai juste peur que ces mouvements alternatifs dont tu parles qui n'ont certes jamais été aussi nombreux et toutes les initiatives et bonnes volontés en faisant partie disparaissent sous les nouvelles obligations légales " établies pour notre bien etre et notre protection " (rien que les motifs tellement grossierement mensongers me donnent la nausée)

Oui ce monde alternatif me donnait confiance en l'avenir avant (il y a encore peu)... mais aujourd'hui ma vision des choses a quelque peu changé, ou du moins a quelque peu basculé pour finalement changer totalement : avant je pensais que ce monde alternatif de conscience et de nouveaux comportements tant sur le plan de l'ecologie que de la santé gagnerait forcément du terrain sur l'ensemble de la population mondiale. Je pensais que tot ou tard, ce monde alternatif serait la norme de demain, la norme d'aujourd'hui reléguée justement à la marginalité. Je pensais que les vérités qu'il véhiculait ne pourraient ne pas se savoir avec le temps car comme un bon livre, elles se répandraient de bouches à oreilles. C'est ce qu'il se passe depuis des années, ces dernieres etant frappantes quant à la propagation de ces idées qui n'ont jamais été aussi populaires (réchauffement climatique oblige)

Mais aujourd'hui, je pense que ce monde alternatif pour l'appeler simplement avec exhaustivité a un peu moins d'influence que je ne lui attribuais... et surtout je pense que les forces s'opposant à l'émergence de ce nouveau monde sont un peu plus coriaces et puissantes que je ne le pensais. --> les rapports de forces ont quelque peu changé dans ma vision du monde mais il en découle un changement radical du coup pour moi : c'est à dire qu'au lieu que le monde fasse doucement sa révolution du bio et de l'ecologie sous les habituelles attaques des lobbies, et que dans un siecle il y en ait un totalement nouveau en bien, j'ai peur que durant cette lente progression nous connaissions un arret puis un retour de ces progres spirituels et comportementaux.

Il ne suffit pas d'aller bien loin pour en trouver un exemple : cette discussion sur monsento les potagers particuliers et les fermes biologiques en est la parfaite illustration --> si de nouvelles lois font mourir les trois quart des fermes bio pour en laisser le seul quart pret à se plier à toutes les regles absurdes pour survivre et finalement produire justement du non bio, alors tout ce combat des dernieres décennies qui consistait à éveiller les consciences sur la santé et l'ecologie pour que les agriculteurs se remettent en question, abandonnent leurs certitudes et leurs rassurantes habitudes pour se lancer dans une autre forme de culture respectueuse de nos corps et de celui de la terre __ que beaucoup ont su faire avec courage et succès __ aura été vain.

--> ce que je veux dire, c'est que toutes ces avancées sont fragiles et non acquises : il suffit d'un petit basculement pour qu'une reaction en chaine soit devastatrice nous ramenant 30 ans en arrière.

Effectivement, si réellement aux USA ces lois passent, alors les fermes bio disparaitront (avec les potagers particuliers bio) et en découlera une pénurie dans les stocks bio, d'où retour aux mauvaises habitudes alimentaires de ceux qui mangeaient bio et fermeture de toutes les structures bio alimentaires. Les cosmétiques bio seraient également condamnés à court terme et tout ceux qui avaient un mode de vie respectueux de la terre et de leur corps n'auront d'autres choix que de régresser à des habitudes de consommation dont il leur ont fallu tout un parcours pour auparavant arriver à s'en défaire.

Il ne suffit pas de grand chose pour que l'on perde tout ce que nous avons durement acquis ces dernières années. Je pensais que ce pas grand chose ne relevait que de phantasmes mais j'ai changé d'avis depuis peu. Je pense aujourd'hui qu'un "pas grand chose " peut tout à fait etre mis en place et la guerre législative de Monsanto dont il est question dans cette discussion envers les fermes bio, a définitivement scellé mes convictions.

Share this post


Link to post
Share on other sites
la preuve en est qu'il est totalement admis que nous sommes repérables géographiquement avec nos telephones portables tel un GPS. Les gens trouvent cela normal... Ils trouvent aussi normal que ce soit destructeur pour leur cerveau mais puisque tout le monde téléphone avec, pourquoi ne pas s'en servir.

C est un exemple parmi des dizaines d'autres mais il est révélateur que nous acceptons tout avec le temps.

Revenons 15 ans en arrière et demandons à quiconque s'il souhaite avoir une technologie lui permettant de faciliter ses appels telephoniques en payant de sa liberté individuelle par le reperage à qq metres de sa position et donc de ses déplacements + en payant de sa santé par l'agression de son cerveau (et tous les phenomenes physiologiques qui en decoulent) --> et bien personne jouissant d'un QI normal n'accepterait ça. Mais avec le temps aujourd'hui, c'est plutot presque personne qui n'accepterait qu'on leur prive de leur telephone...

Petit à petit, certaines choses avancent. Ca va encore quand je peux choisir ou non d'utiliser un portable bien que je me fasse maintenant inonder d'ondes électromagnétiques parce qu'il y en a qui veulent regarder le foot sur leur téléphone portable ; mais quand il s'agit d'autres sujets qui ont un impact direct sur ma vie telles que les infos qui sont données ici sur les lois issues des lobbies tentant de rendre illégale toute culture hors des graines autorisées et donc à terme non OGM, de plus cultivée sans pesticides ou autres produits chimiques ; je me dis alors que oui, puisque nous acceptons tout, il n'est pas objectivement concevable en considérant l'immaturité de notre espece, d'imaginer que l'evolution de la situation s'inversera.

Oui, tu as parfaitement raison et crois-moi que je partage doublement ses craintes; premièrement en tant qu'"écolo-bio" très attachée à mes libertés et au respect de la planète et de la santé humaine, ensuite en tant que chrétienne, puisque je ne peux pas perdre de vue les avertissements bibliques qui signalent qu'il y aura un jour un gouvernement mondial qui imposera un système de paiement unique, sans lequel personne ne pourra plus ni vendre ni acheter. :noexpression:

Je constate comme toi l'évolution des mentalités. C'est comme tu les dis, petit à petit, l'air de rien et les gens ne s'en rendent pas compte. Chaque pouce de terrain cédé sur nos libertés fait le lit d'une possible future "dictature" européenne ou mondiale, uniformisée, standardisée ou tous doivent se plier aux même règles (n'essaye-t-on pas de converger les lois des différents états membres de l'UE ?)

On pousse aussi à fond pour toutes les nouvelles technologies (qui en soi, n'étaient pas mauvaises et auraient pu avoir une utilisation intéressante) et ces technologies convergent entre-elles. On essaye ainsi que tous aient accès à l'internet, les fournisseurs (sous prétexte d'écologie!!!) refusent d'envoyer les factures par courrier mais veulent les envoyer désormais par mail, votre compte en banque devient gratuit si vous faîtes vos opérations par internet, vous pouvez payer avec votre gsm, recharger (en Belgique) votre carte pré-payée du GSM via celui-ci après y avoir relié votre compte bancaire... (Gsm avec lequel on peut vous localiser, de plus en plus précisément avec les système de GPS intégrés dans les nouveaux types d'appareils)

On nous fait des cartes à puces pour tout, des bases de données pour tout, qui ne demandent qu'à un jour fusionner et devenir ainsi le fichage le plus exaustif ayant jamais existé ...

Et que dire des ces mirochips implantables que certains testent en trouvant ça absolument exceptionnel ? Ha oui, c'est exceptionnel d'être marqué comme du bétail, c'est sûr ... et tellement plus sécurisant.

Personnellement, si tu veux mon avis (voilà que je déprime à mon tour), je suis persuadée que si je dois voir l'accomplissement de ces choses, (interdiction de faire son potager, d'échanger des graines, ou obligation de fichage, implantation de puces ...) je finirai un jour dans l'illégalité car je ne pourrai pas m'y soumettre (je fais déjà de la résistance avec la carte d'identité électronique en niant ma convocation de ma ville pour la recevoir, tant que celle que j'ai, l'ancienne, reste valide) et je souhaite qu'un grand nombre fasse pareil.

Mais ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas regarder à tout ça et baisser les bras, malgré mon pessimisme, je ne me sens pas le droit de participer à cette mascarade, et doive-t-elle arriver, au moins, je n'aurai pas précipité les évènements joyeusement avec la même inconscience complètement affolante que j'observe autour de moi.

C'est vrai que si on observe froidement l'évolution des choses, il est difficile de rester optimiste, mais bon, serrons les coudes les amis, et préparons nos stock de graines, si cette loi passe, on les enverra clandestinement aux américains qui voudront continuer des les cultiver :rolleyes:

Allô allô ici Londres, les carottes sont cuites .... :victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je passe tout vite parce que je suis fatiguée, mais le sujet m'interpelle :

toutes ces mesures se fondent toujours sur "la protection de l'individu"

toute ces mesures se fondent donc sur une société ou l'individu se sent le besoin d'être protégé (des terroristes, comme des virus du camenbert !)

elles se fondent donc sur une société qui s'appuie sur l'insécurité pour imposer ces lois : informations négatives, choisies et déversée en masse à tout heure du jour et de la nuit.

toute cette sappe détruirait le moindre élan de créativité

si on s'en abreuve, on baisse les bras, et on regarde la fin du monde arrivé, en suçant un cornet de fritte de chez macdosanto

notre meilleure défense face à ça, c'est de se faire confiance, c'est de croire dans l'intelligence humaine, c'est de montrer l'exemple, de recréer des liens et de rappeler à notre entourage, ne fut ce que par nos propres actes, que nous ne sommes pas démuni de pouvoir (ne fut ce que le fameux pouvoir d'achat q'on nous a gentillement conferé : c'est un vote au quotidien).

Quand on ne peut pas passer par une porte, on prend la fenêtre. We are the world, pas seulement monsanto et ses dirigeants.

Peace and a lot of love. :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je pense qu'il sera très difficile d'interdire. On nous pond des textes de lois a tour de bras qui se revele innapliccable, les uns allant a l'encontre des autres, trop de legislation a tuer la legislation.

Souvenez vous du texte sur les "vide-greniers" il n'est pas applique ,car trop contraignant ,facilement contournable ,allant a l'encontre d'un phenomene social.

Par contre il est vrai que pour certains lobbys industriels c'est la porte ouverte aux exces de monopole.

Restons mobiliser et continuons a cultiver nos petites graines!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé un site spécialisé "monsanto" sur le sujet :

http://www.combat-monsanto.org/

A diffuser auprès de vos cercles amicaux et autres qui n'ont pas forcément nos convictions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'entends vos appels à l'optimisme... bien que ce ne soit pas facile :( , je vais essayer d'être un peu moins fataliste...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rectification, je viens de voir ta vidéo en lien Alter : euh non, je ne vais pas essayer d'être un peu moins fataliste du coup ; pas possible là... J'ai juste envie de me jeter par la fenêtre pour échapper au monde dans lequel je vais être obligé de vivre. La vidéo ne parle pas de choses nouvelles mais elle synthétise bien le problème. C'est la cerise, elle m'a achevée... et l'assurance dans l'affirmation du mec qui dit qu'il y a peu de chance qu'on mange naturellement en 2020 m'a fait froid dans le dos. (et même 2030 ou 40 me glacerait aussi d'ailleurs)

Merde, faut que j'arrête de m'abreuver à longueur de temps de ce genre d'infos, je vais finir réellement par devenir fou.

Y'a de quoi, foutre nom de dieu : ça arrive, ça arrive doucement, mais ça arrive depuis des décennies sans faiblir et ça se rapproche. Aujourd'hui j'espère réellement que les prophéties parlant d'un bouleversement en 2012 se révéleront justes. J'espère surtout qu'il y aura un evenement qui detruira une bonne partie de ce monde au risque de faire partie des victimes ; car je ne vois plus d'autre moyen de voir émerger un monde juste où nous serions libres et heureux.

Je ne vois pas comment on peut espérer rester libre dans les décennies à venir et encore moins comment nous pourrions atteindre une certaine forme de bonheur. Quoi de plus normal d'être malheureux et victime d'un certaine forme d'esclavage dans une société dictatoriale qui fait tout pour te contrôler physiquement et psychiquement.

Un parallèle à faire est intéressant entre le fait que ces multinationales ont pour dessein de nous faire bouffer leurs merdes chimiques et manipulées génétiquement pour faire de l'argent et nous contrôler (une population mal nourrie et donc dans une santé précaire est une population affaiblie et donc facilement contrôlable) ; et une évolution qui s'est faite il y a suffisamment longtemps pour nous sembler aujourd'hui comme faisant partie de la normalité : il est admit aujourd'hui que le chimie est un extraordinaire progrès de la médecine, on a la période avant et après les médicaments... et bien on peu lire dans des livres du siècle 1800 qu'il est à craindre une montée de ces pratiques absurdes et criminelles que sont celles de bourrer les malades de produits chimiques et toxiques censés lutter contre le symptôme (mercure pour syphilis ...). Des auteurs alertaient la population pour prévenir qu'une très dangereuse évolution se faisait sournoisement et qu'elle risquait de devenir la norme de demain, qu'il fallait la combattre sans quoi ce serait un drame pour l'humanité.

Aujourd'hui, ce drame prédit constitue notre présent et il est pour la quasi totalité des gens considéré comme un progrès extraordinaire. Ben oui, ils sont nés dans ce monde.

Et bien ce que je veux dire, c'est que les soins chimiques qui se monnayent cher et rendent dépendant ont fait des soins naturels qui ne generent pas ce business une médecine à la marge (qu'on appelle d'ailleurs alternative). Le monde est dirigé en autre par les lobbies pharmaceutiques qui ne cessent d'attaquer les médecines douces. Je résume très grossièrement mais tout le monde le sait ici, il y a une médecine qui a le pouvoir et une autre constamment harcelée qui doit toujours justifier à la première les raisons de son existence. Il y a 2 siècles, elles coexistaient dans un rapport de force équilibré par rapport à aujourd'hui. Maintenant une des 2 seulement est puissante gérant des milliers de milliards de dollars et étant dans le pouvoir politique.

Et bien j'ai tout simplement une trouille monstre au regard des éléments qu'on évoque ici convergeant tous dans une seule et même direction, qu'il en soit de même pour la nourriture. --> Dans un avenir proche, on risque de nous faire passer une alimentation transformée pour un progrès luttant contre maladie et faim ou je ne sais quel autre argument fallacieux. Nous, on sera comme les auteurs de ces bouquins : on criera au scandale... et 50 ou 100 ans après, les nouvelles générations considèreront cette alimentation comme une formidable avancée pour le progrès de l'humanité n'ayant aucune conscience de ce qu'était notre époque où nous mangions une alimentation non ogm, sans nano adjonction et relativement saine ( saine par rapport à celle censée apparaitre). L'aspect providentiel de l'évolution technologique des aliments sera en effet enseigné à l'école dès la primaire à l'instar de ce que nous même avons appris sur Pasteur et la médecine en général quand nous étions à l'age où on nous expliquait le monde.

Il est évident que ce qui a été fait pour les thérapies est en train de se reproduire, de se replanifier pour l'alimentation ! Demandons nous pourquoi comme par hasard depuis quelques années toutes les especes de semences sont sauvegardées dans un bunker situé sur une ile perdue de l'océan arctique ? Pourquoi ceux qui ont dépensé des dizaines de millions de dollars pour mettre ça en place pensent ils qu il y a interet à tant investir ? Est ce de la philanthropie ?

Et bien je vous le donne en mille, ces gens sont ceux qui sont à la tête des lobbies pharmaceutiques __ils refont ce qu'ils ont fait avec la médecine__ et ceux à la tête des lobbies agroalimentaires. Un article pour ceux qui ne sont pas encore au courant : http://www.mondialisation.ca/index.php?con...va&aid=8211

Et on nous fait croire que ces mêmes lobbies agroalimentaires qui ont fabriqué il y a peu des armes de guerres chimiques extrêmement mortelles et qui se sont reconvertis dans l'alimentation, dépenseraient aujourd'hui des dizaines de millions de dollars pour aider l'humanité en cas de cataclysme qui mettrait à mal l'agriculture. On nous fait croire que ceux qui fabriquaient l'agent orange aujourd'hui dépensent des fortunes pour prévenir une hypothétique faim dans le monde.

Rien que ça, cela dépasse l'imagination ; mais si cette absurdité mérite un doute et donc une réflexion à ce sujet ce que bien sur je ne pense néanmoins pas un instant, alors pourquoi ne luttent-ils pas contre la faim présente ? Car pas la peine d 'attendre pour lutter contre une éventuelle famine. De la famine, en veux tu en voilà, ce n'est pas ce qu'il manque sur terre ! Et tous les indiens qui par dizaines de milliers se suicident parce que ruinés par les semences OGM ! Ils peuvent faire de l'humanitaire dès aujourd'hui s'ils le veulent, c'est pas le boulot qui manque et non plus leurs erreurs à rattraper !

C'est presque vexant de constater à quel point ils nous prennent pour de tels abrutis, à nous expliquer que ce bunker est destiné à des fins humanitaires. La simple existence de ce site retiré si loin qu'il est impossible de l'atteindre et de surcroit puissamment sécurisé devrait générer en quiconque toute une série de questionnement sur ce qu'il se prépare. Alors quand on rajoute d'autres éléments...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben oui y a des choses terrible et ignobles, mais il y a aussi des gens formidable. Ceux qui se battent contre le gros monsanto, ceux qui font leur potager en plein coeur des villes en semant la bio diversité et l'espoir

http://www.youtube.com/watch?v=mCPEBM5ol0Q&NR=1

http://www.pathtofreedom.com/urbanhomestead/garden.shtml

ben voui on est pas gros, mais on est plus nombreux

de plus en plus de pays se mettent au vert, entre autre des pas en voie de développement

Je comprend qu'on fasse des docu alarmistes, mais si on s'imagine qu'il résume tout on se gourre aussi. Il y a des assoc comme Kokopelli qui donne des solutions fasse au Monsoanto, tous les paysans d'indes se sont pas flingués, et heureusement que des solutions alternative existe.

Ces nouvelles lois existeront peut être dans un pays ou il sont tout puissant, mais c'est de ce même pays que nous viennent les raw foodist.

Les américains sont pas tous des idiots bouffeurs de vaches, ç bouge chez eux aussi.

bien sûr je ne suis pas béatement naïve, mais il faut de l'energie pour faire les choses, si je saute par la fenêtre, ça fera un humain motivé de moins.

Je vis dans un petit village, et quand je suis arrivé, j'avais l'impression d'être la seule bête verte du coin, dans un pays de chasseurs et de pollueur. Pourtant de plus en plus, maintenant je rencontre des gens sensibilisés, avec des idées, des bonnes pratiques, et petit a petit, on avance. Il y a du chemin à faire, oui, mais si on s'arrête avant d'avoir fait e premier pas : alors là on peut être sûr que Monsanto a gagné et qu'on ira nul part.

en résumé vive les happy news. On sait tous que c'est le brin dehors, mais tant qu'on est encore là pour ramasser, on a de l'espoir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un peu d'optimisme : regardons du côté des gens qui se battent :flowers:

Appel de Kokopelli,La campagne "Lutins, Mutins, dans les Jardins, Polleniseurs, Humuseurs et Convivialité"

- Les Autorités interdisent les variétés anciennes: disséminons-les par le don et l’échange.

- Les Autorités interdisent certaines plantes médicinales: faisons-les croître dans les jardins.

- Les Autorités interdisent les extraits fermentés, ou toute information les concernant: faisons circuler les recettes dans tous les foyers et faisons circuler les ressources génétiques (consoudes, orties, prêles...) nécessaires à leur élaboration.

Les Autorités, et leurs polices végétales, n’auront jamais la capacité de contrôler, de légiférer, de codifier, d’espionner des dizaines de milliers de jardins et autant de lutins à l’humus facétieux.

Disséminons des mutineries ludiques dans tous les jardins.

Multiplions les territoires d’insoumission.

Faites l’Humus et pas la guerre!!

Face à la grisaille de la mitraille verbale des bouffons pathétiques, soyons des Humuseurs fertiles, colorés et biodiversifiés.

(...)

D’aucuns nous rétorqueront peut-être, que "lutins, mutins, pollinnovateurs, humuseurs, et autres Kokopolleniseurs", cela ne fait pas très sérieux.

(...)

Magnifique: c’est bien, en effet, tout ce que nous demandons aux Autorités, c’est de ne pas nous prendre très au sérieux. Nous voulons juste jouer avec les vers de terre, les petites abeilles, le pollen des fleurs de tomates et de pommes de terre, avec le vent, les orties qui piquent et les lutins qui se cachent dessous les champignons ...

Des petits lutins clandestins, qui préparent les destins des clans et plantes à venir, des Tribus du Futur.

Mutins, ou Mutants, c'est aux peuples de choisir, maintenant.

:victory:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien lire vos appels à l'optimisme, vraiment. Si vous avez des infos positives allant dans le sens inverse de ce dont je parle je suis preneur. Prenez le temps de les mettre, ça me fera super plaisir.

Mais les infos dont vous parlez sont justement le combat de plusieurs citoyens (ce qui est super louable); mais j'aimerais entendre parler de nouvelles lois qui casseront les precedentes ou de nouvelles lois qui assureront un futur pérenne au bio et à l'ecologie en général.

Car le fruit durement acqui de tout ces comportements admirables pourrait etre balayé si de nouvelles obligations criminelles sont appliquées. A part une revolution, il n est pas possible d'esperer que des volontés de citoyens puissent faire une société inverse de ce que les lois décident pour elle depuis des décennies.

-->d'ailleurs j'ai parlé avec un gars de kokopelli cet hiver. tout le long de la conversation, il ne faisait que me repeter ses craintes en l'avenir. Il m'a parlé des condamnations et amendes de son assoce, il m'a parlé de l'harcelement dont ils sont victimes. Il me parlait aussi plus generalement de l'europe. C'etait quelqu'un de bien sur tres tres informé, c'etait un combattant --> et bien j'ai été surpris meme si je connaissais les deboires de l'assoce de la fatigue de cet homme. Je l'admirais : il se battait tant qu'il pouvait alors qu'il etait à bout psychologiquement et physiquement. Il me disait ne plus en pouvoir et ça se voyait.

Il m'avoua qu'il n'avait aucune confiance en l'avenir, que nous étions dans une impasse totale, que nous étions foutus. Il ne me parlait pas de climat mais bien de volonté politique. Il etait tres informé de ce que les institutions par des lois et reglements font depuis des années. Ce dont il etait informé l'amenait à considérer la société comme foutue. Il voyait que tout convergeait dans un seul but, de quelques institutions politiques qu'elles soient et il ne voyait pas de moyen de faire prendre un autre chemin à nos sociétés. Comment le contredire ? Comment considérer que des actions de citoyens puissent changer un monde qui se dessine selon des lois.

Je pense que le citoyen peut etre plus fort que la loi, j'en suis meme totalement persuadé ; mais seulement si le citoyen renverse le pouvoir en place et refonde un autre monde. Le probleme est que la population est à des annnées lumiere de ça : elle est angoissée par le vide -> d'accord on change tout mais avec quoi se dit elle ? nous sommes à des lustres d'un soulèvement, nos pseudo démocraties ont de beaux jours devant elles... et chaque jour, nous nous avançons un peu plus sur ce chemin que nos lois nous façonnent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien...si ça continue à ce rythme, on aura bientot plus rien à faire au sujet des ogm, ils vont s'autodétruire tous seuls comme des grands... :siffle:

labo indendant et semences ogm...un rendement catastrophique

et ici encore (désolé si cela a déja été posté pour celui ci, je ne me souviens plus) : des centaines d'hectares sans aucune production en afrique du sud

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Ferme en Vrille et son président Mr Raymond Santeau ne font pas rire la FDSEA ni la Chambre d'Agriculrure:

"J’ai le plaisir de vous annoncer qu’à notre demande, la Chambre d’Agriculture d’Ile-et-Vilaine, qu’est propriétaire de la marque La Ferme en Ville, vient d’assigner en référé les marioles qui avaient monté le fameux site La Ferme en Vrille pour se payer notre fiole en juin 2008, quand on avait eu cette idée géniale et super originale d’organiser un salon agricole à Bayonne, sur le mail Chaho Pelletier.

Cette bandes de gugusses avaient profité qu’on avait pas pensé à enregistrer le nom de domaine de notre site « La Ferme en Ville » pour l’acheter à notre place. Du coup ils avaient monté un site http://www.lafermeenville.fr/ qui mettait en ligne quelques propos qui nous avaient échappés dans notre hebdo Le Sillon et qui correspondaient pas vraiment à l’image qu’on souhaitait montrer au grand public avec ce salon qui nous avait coûté la peau des raballos."

http://www.lafermeenville.fr/

Mais "la Fermera pas (en ville)" !

http://www.onlafermerapas.info/

:D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonne ou mauvaise nouvelle?

C'est, pour moi, clairement la preuve qu'il ne faut pas se prendre pour Dieu et que la nature trouvera toujours un moyen de faire ce qu'elle veut. Mais je redoute la réponse de Monsanto à cette nouvelle!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour camarades,

J'arrive après la bataille mais c'est un peu normal, je me suis inscrite aujourd'hui seulement sur ce forum.

Deux petits messages visant à vous remonter le moral dans ces sombres affaires de complot mondial contre le bon sens alimentaire :

1/ Jugement tout récent contre l'accord du gouvernement US pour une nouvelle variété Monsanto aux Etats-Unis :

http://topnews.us/co...dup-ready-beets

Et pan. Moi je dis qu'après l'affaire des méchantes amarantes et l'amende (ridicule) sur le RoundUp, Monsanto est tout de même en train de perdre des miettes. Il y a un début à tout.

2/ Le documentaire-choc de l'été est un film qui dénonce sans ambages l'emprise éco-sanito-catastrophique des grands groupes alimentaires sur la société américaine (chez nous c'est devenu à peine mieux). On y découvre entre autres comment les sources caloriques les moins chères et les plus polluantes (notre ami le mais gm) ont envahi tous les secteurs alimentaires en quelques dizaines d'années, le scandale des élevages animaux, l'évolution de l'obésité et du diabète et corrélation directe etc.

http://www.foodincmovie.com/

En ces temps ou la réforme du système de santé est la grande affaire des débats publics aux USA, les accusations directes contre les monopoles de la malbouffe et l'agriculture toxique ne risquent pas de passer inaperçues.

J'espère que comme moi vous verrez une faible lueur d'espoir dans ces frémissements de révolte outre-atlantique...

;-)

Bien à vous,

Pissenlit

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now