veronik43

L'École À La Maison: Une Manière De Vivre

62 posts in this topic

Lorsque j’entends ce matin à France inter, la journaliste Olivia Gisbert s’insurger comme quoi : L’école est obligatoire, je me dis qu’il y a encore du travail pour cette année 2010 d’informations sur le sujet.

Depuis quelques temps, pourtant je "vivais " enfin mon école à la maison plus que je n’en parlais. D’ailleurs ce terme me déplait de plus en plus. Je ne fais pas ECOLE, je ne suis pas une instit, et mes enfants sont loin du chemin scolaire.

Le plus tôt possible j’apprend les bases à mes enfants, lire, écrire, compter. A partir de 10, 12 ans, mes enfants font des stages, s’imprègnent du monde autour d’eux et selon leurs passions, leurs penchants, apprennent. Le reste est de la culture générale qui est essentiellement transmise dans la discussion, la lecture, les films..etc...

J’entends certains me dire : et si il veut devenir médecin ?

Et bien, comme n’importe quel métier, il le fera. Je ne ferme pas la porte des écoles à mes enfants, s’ils ont besoin de ce tremplin pour faire un métier précis, ils le feront.

Exemple de ma fille de 15 ans, qui, l’année prochaine entrera à L’ITEM, école de lutherie pour y apprendre le métier de facteur d’instruments à vent.

Bien sur, cela demande une grande prise de responsabilité des parents. Mais je me sent dans mon rôle, je n’ai pas mis au monde des enfants pour en faire des petits clones consommateurs qui devront travailler plus pour gagner plus. Mes enfants sont au monde pour vivre "leur" vie au mieux et au plus proche de ce qu’ils sont intérieurement, ce qui devrait être le but de toute l’éducation.

Bien sur, cette une critique de notre société, mais en fin de compte, je ne demande que la liberté.

Cela ne me pose pas de problèmes que mon voisin mettent ses enfants à l’école, si moi qui choisit un autre mode de vie est respecté dans mon choix. Cela va bien sur plus loin que l’école et de plus en plus , dans notre vie de tous les jours, la liberté est grignotée petit à petit.

Mon dernier exemple : je dois avoir une boîte aux lettres normalisée !???? Ma boîte aux lettres elle est très bien ! Seulement, quand il y a un paquet un peu plus gros, ça force la brave factrice à venir toquer à ma porte et à me parler. Au moins 30s de perdu sur sa tournée !

Posons nous les vrais questions. Jusqu’où sommes nous prêt à devenir des moutons ? Quel est le sens de la vie qu’on nous propose ? Est elle en accord avec nos aspirations intérieures ? L’école, nos institutions vont mal, que fait- on pour y remédier ? Pourquoi un seul modèle d’école pour tous ? Pourquoi pas une multitudes de solutions pour une multitude d’êtres divers et riches d’eux mêmes. Qu’aurions nous à perdre de laisser les "talents" de chacun briller en plein soleil ?

Revenons à nos moutons. Un autre terme pour "école à la maison" : Apprentissage libre ? Education libre ? Ou vie, tout simplement.

L’école à la maison, une manière de vivre tout simplement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben oui, merci de l'écrire et le manifester.

... et par-dessus le marché, on conçoit en société que l'apprentissage doit être en fonction d'une chose à faire, un objectif de ''production'' encadré par une institution...mais l'apprentissage est LA grande affaire de toute une vie d'humain sur Terre !

l'être humain possède une faculté d'apprentissage autonome, il est avide d'apprendre, curieux et il apprend le mieux en exerçant ses habiletés intellectuelles ET manuelles dans un contexte de VIE, où il existe en être entier, pas uniquement en ''écolier'' qui doit suivre un programme, il n'apprend pas qui il est grâce au système éducatif...j'exagère ? mais non, je dis juste que les choses qui sont enseignées dans un cadre social sont utiles pour la société en premier, c'est l;eur raison d'être, et la raison d'être des institutions scolaires... peut-être, dans une société qui respire, ou un contexte familial aimant et équilibré, on y apprend des choses utiles à soi-même, mais ¸ça n'est PAS un lieu dévoué à l'épanouissement des âmes et des coeurs , qui sont, qui doivent , être libres et heureux pour apprendre utilement des choses libres et heureuses et les réaliser !

véronik, n'hésite pas à nous raconter comment ça se passe au quotidien, que le forum et ses lecteurs profitent de tes Lumières ! merci et bravo

lou dragonne

santé et sainteté pour tous de corps et d'esprit

Share this post


Link to post
Share on other sites

decidement ...je vous aime!!!!!coeur-anime.gifcoeur-anime.gif d'etre ainsi!!!moi mes fils sont scolarisés... je les emmene chaque matin( enfin quand mon planning le permet) avec le ventre nouer.. et meme si je suis heureuse de la diversitée d'enfants qu'ils y cotoient... je me dit qu'il manque aux instits pas mal de choses... entre autres le respect des enfants...que se soient dans leurs caracteres, leurs rythmes... et le recourt a l'humiliation trop systematique!!!

Je m'explique... mon fils de 9 ans etait tout heureux de participer aux olympiades de math(1 truc inter ecole)... aprés plusieurs jours ... je le sens tendu ,nerveux... et un soir ca finis par sortir...." tu sais maman , la maitresse elle fait des trucs je trouve que c'est pas gentil..." là je l'invite a continuer, l'air de rien... "he bien ,elle dit que cette année on va perdre... qu'on est la classe la plus nulle qu'elle ai eu, elle sort les controles des enfants de l'année derniere et les compares avec les notres.... en disant les noms des "nuls"... je vous jure j'en ai étais malade!!!! et ce genre de truc est habituelle dans le milieu scolaire...(j'y est eu droit toute ma scolaritée...) moi je repond lorsqu'il y a des reunions....mes enfants?? ils font du mieux qu'ils peuvent.. et je suis fiere d'eux et de leurs comportements, si les tables ne sont pas apprises par coeurs..??? ca les empecheras pas de vivre..et je vais pas les stresser si jeune juste pour ca, ya pire dans la vie !!!! et là ..la maitresse me regarde... comme une BREDINE!!blink.gifblink.gif et je parle meme pas des autres mamans qui sont horrifiées, stressées ... allez je vous raconte...vous allez rire... la maitresse de mon ainée a fait 3 enfants en 4 ans... bon c'est son choix!!!! et bien une des meres vient vers moi furax.. et me sort

elle:" t'ai au courant..?? elle en attend un autre!!!!"furious.gif

moi:"ha oui?? c'est bien ca!! c'est pour quand??!!"-bredine que je suis je vous ditblink.gif -!!!!!

elle" hein t'ai dingue elle sera en congé maternité 1 mois avant juin... y vont faire comment nos gosses,ca va les boulerverser d'avoir un autre maitre et en plus si il les fait pas bosser ??? elle connait pas la pilule?? mais je lui ai dit ma facon de penser!!!"

moi" ca s'est sur ... à ce rythme si ton gars a pas son bac(il avait 8 ans).. tu seras a qui t'en prendre!!!!! et en plus moi je dit que à l'education nationale on devrait faire comme en afrique avec les jeunes filles... les coudres dés leurs contrats signer... comme ca pas de gosses!!!"-second degré-

elle"decidement tu te fous de tout toi!!!!"

moi" non juste de ce qui est pas important!!!langue.gif

bref fermeture de la parenthese.. moi je me sens pas capable d'apprendre à mes enfants(enfin de la facon classique, scolaire) et puis le coté" toute puissante " que cela me donnerai(enfin l'impression)... m'effraie sans compter la responsabilitée... !!! Mais là encore je pense que si j'avais suivi mes envies, mes aspirations l'ecole n'aurait pas eu a citer à la maison... mais bon deja qu'on me regardeblink.gif (comme ca) quand je dis qu'il y a tellement de metiers et d'opportunitées que la scolaritée ne peut etre la reponse à tout...et qu'on est pas obliger d'aller a l'ecole jusqu'a 25 ans.... que là ça aurait été le pompomclown.gif....une bredine doubler d'une hippie !!!je serai contente de savoir comment se deroule tout cela....journées, echanges ....je suis curieuse de vos facons de vivre et de penser !!! allez pense a moi ... encore 2 jours et... je les ramene a l'ecole!!! mais comme disent mes fils :

"le mieux à l'ecole... c'est la recré!!!!!"yahoo.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le quotidien ?

Lors des journées dites "normales", je travaille avec ma petite de 5 ans au petit déjeuner, 10 mn, rarement plus, les sons, le commencement de la lecture...avec son frère de 8 ans, nous travaillons plus tard, 1h ou 2, calcul et français. Le reste du temps, ils jouent et assument les responsabilité de notre vie de famille, à leur mesure. Les autres "matières" ils les apprennent lors de conversations, d'échanges, d'ateliers, de bricolage....Mes autres plus grands sont autonomes, ils ont au début de l'année dite "scolaire" trouvés des projets qu'ils ont envie d'approfondir : l'histoire du saxophone, la musique, la vie de la rivière, l'apprentissage des touts petits avec la méthode montessori...tout ça avec des stages, en rapport avec le sujet....

Nous avons un jardin potager, une maison avec des travaux, des animaux...tout ça entre dans leur vie de tous les jours, ainsi que chacun, des activités extérieures, des amis....

A part un apprentissage basique au niveau scolaire, c'est leur vie et leurs envies qui "apprennent à mes enfants, comme elle me l'a appris à moi même.

Je me sent "libre" depuis que j'ai quitté l'école et j'ai plus appris après cette période qu'avant.

Mes ainés qui ont un parcours dit " normal" ont été anéantis par le scolaire et doivent retrouver à plus de 20 ans leur "goût" d'apprendre. Plus ils sont agés et plus il est difficile pour eux de rattraper ce temps perdu, car ils sont déjà projetés dans le système.

Si j'ai un conseil: n'attendez pas !

Certains vivent bien leur scolarité et tant mieux. Je ne suis pas pour descolariser tout le monde, même si je crois que l'école aujourd'hui ne correspond plus aux besoins de notre société.

Des instits m'ont reproché de ne pas me battre à l'intérieur du système. Mais c'est maintenant que mes enfants ont besoin de vivre autrement et je ne peux attendre que ce système change. j'ai essayé avec mes aînés et je m'en mord les doigts, même si j'ai l'espérance pour eux, comme je l'ai eu pour moi même.

Mon plus grand se cherche dans les voyages et nous essayons au maximum de l'y aider. Mon second est toujours au lycée, mais il a trouvé avec les pompiers une voie alternative. Ma troisième a pris la décision, elle même, de se déscolariser en 3ème, voyant les limites de ce qu'on lui proposait à l'école et se lance dans sa passion : la musique. Elle ira préparer un cap de luthier l'année prochaine et a pu cette année faire 5 ans de solfège en 1 an, ce qu'elle n'aurait pu faire en restant à l'école.

Voilà, le sujet est vaste, si vous avez d'autres questions....

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci véronik

c,est comme ça que je conçois aussi un ''lieu d'apprentissage''... mon fils est allé à l'école, la moitié du temps , à partir de l'âge de 7 ans seulement, il savait déjà lire, compter et écrire , bcp de travaux et jeux à la maison, quitté à 15, autonomie et souplesse, capacité d'adaptation sont une meilleure garantie de vivre sa vie et évoluer professionnellement et socialement dans divers domaines... comme tu dis, quelqu'un peut le trouver dans une école, mais l'école ne peut pas correspondre à tout le monde

bonne continuation

lou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le quotidien ?

Lors des journées dites "normales", je travaille avec ma petite de 5 ans au petit déjeuner, 10 mn, rarement plus, les sons, le commencement de la lecture...avec son frère de 8 ans, nous travaillons plus tard, 1h ou 2, calcul et français. Le reste du temps, ils jouent et assument les responsabilité de notre vie de famille, à leur mesure. Les autres "matières" ils les apprennent lors de conversations, d'échanges, d'ateliers, de bricolage....Mes autres plus grands sont autonomes, ils ont au début de l'année dite "scolaire" trouvés des projets qu'ils ont envie d'approfondir : l'histoire du saxophone, la musique, la vie de la rivière, l'apprentissage des touts petits avec la méthode montessori...tout ça avec des stages, en rapport avec le sujet....

Nous avons un jardin potager, une maison avec des travaux, des animaux...tout ça entre dans leur vie de tous les jours, ainsi que chacun, des activités extérieures, des amis....

A part un apprentissage basique au niveau scolaire, c'est leur vie et leurs envies qui "apprennent à mes enfants, comme elle me l'a appris à moi même.

Je me sent "libre" depuis que j'ai quitté l'école et j'ai plus appris après cette période qu'avant.

Mes ainés qui ont un parcours dit " normal" ont été anéantis par le scolaire et doivent retrouver à plus de 20 ans leur "goût" d'apprendre. Plus ils sont agés et plus il est difficile pour eux de rattraper ce temps perdu, car ils sont déjà projetés dans le système.

Si j'ai un conseil: n'attendez pas !

Certains vivent bien leur scolarité et tant mieux. Je ne suis pas pour descolariser tout le monde, même si je crois que l'école aujourd'hui ne correspond plus aux besoins de notre société.

Des instits m'ont reproché de ne pas me battre à l'intérieur du système. Mais c'est maintenant que mes enfants ont besoin de vivre autrement et je ne peux attendre que ce système change. j'ai essayé avec mes aînés et je m'en mord les doigts, même si j'ai l'espérance pour eux, comme je l'ai eu pour moi même.

Mon plus grand se cherche dans les voyages et nous essayons au maximum de l'y aider. Mon second est toujours au lycée, mais il a trouvé avec les pompiers une voie alternative. Ma troisième a pris la décision, elle même, de se déscolariser en 3ème, voyant les limites de ce qu'on lui proposait à l'école et se lance dans sa passion : la musique. Elle ira préparer un cap de luthier l'année prochaine et a pu cette année faire 5 ans de solfège en 1 an, ce qu'elle n'aurait pu faire en restant à l'école.

Voilà, le sujet est vaste, si vous avez d'autres questions....

je suis allez sur "pyjama..;;" trés interessant... ça met l'eau a la bouche!!!!!ENCORE!!! d'aprés ce que je comprend tes journées se deroulent... sans trop de stress... .. et les heures consacrer à l'etude ne sont pas bourratives .. quant on pense que c'est 6h/ jour a l'ecole normale et c'est pas pour ca qu'ils avancent...moi je m'y suis ennuyer..mais ennuyer... mes profs m'avaient surnommer "la lune" mon esprit divaguer vers le ciel bleu et les petits oiseaux du dehors!!!!!!

Comment en es-tu arriver (enfin vous car ca a l'air d'etre le cas d'autres!!..hein dragonne!!!!) a ce choix ???

Je crois que ce choix est mieux percus lorsque l'on met les metiers dits manuel à leurs justes places... car je n'entend que des "les etudes c'est primordial, macon, peintre... c'est pas des boulots on GAGNE rien!!"(ha bon??et si c'est ce que l'on veux faire??)car tout cela a été piétiner avec l'arriver des nouvelles technologies et l'avainement du travailler + pour gagner +(sarko a rien inventer!!)!!!

Mon fils ainée deteste l'ecole... depuis tout petit il voulait decouvrir "des momies" et bien maintenant il ne cesse de nous dire" moi j'arrete a 16 ans... j'en ai marre!!" de plus je trouve l'instruction" limite"( en histoire j'ai dit à mon fils dans 1 conversation que les origines de l'homme etaient en chine et/ou en afrique....il le met dans son controle et a eu 0... sa maitresse voulait juste afrique!!!! mais bon sa reponse etait pas fausse..il a été vexer(et moi donc!!)!!!

Ce doit etre agréable... doux comme vie.. pas l'impression de voire filer les années de ses enfants comme des rapides!!!(surtout que tu as testé les 2 types d'educations!!!)...; et pour le controle de l'education nationale ca se passe comment???!!!tu n'utilises pas de file conducteur(type ecole a distance??)

Je suppose egalement que ta vie est du meme type???!! clap_1.gif dis moi dragonne comment on peu faire moitie/ moitie??!!Quant a changer le systeme??!! la c'est une utopie tete-cogne.gif!!! a bientot!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le quotidien ?

Lors des journées dites "normales", je travaille avec ma petite de 5 ans au petit déjeuner, 10 mn, rarement plus, les sons, le commencement de la lecture...avec son frère de 8 ans, nous travaillons plus tard, 1h ou 2, calcul et français. Le reste du temps, ils jouent et assument les responsabilité de notre vie de famille, à leur mesure. Les autres "matières" ils les apprennent lors de conversations, d'échanges, d'ateliers, de bricolage....Mes autres plus grands sont autonomes, ils ont au début de l'année dite "scolaire" trouvés des projets qu'ils ont envie d'approfondir : l'histoire du saxophone, la musique, la vie de la rivière, l'apprentissage des touts petits avec la méthode montessori...tout ça avec des stages, en rapport avec le sujet....

Nous avons un jardin potager, une maison avec des travaux, des animaux...tout ça entre dans leur vie de tous les jours, ainsi que chacun, des activités extérieures, des amis....

A part un apprentissage basique au niveau scolaire, c'est leur vie et leurs envies qui "apprennent à mes enfants, comme elle me l'a appris à moi même.

Je me sent "libre" depuis que j'ai quitté l'école et j'ai plus appris après cette période qu'avant.

Mes ainés qui ont un parcours dit " normal" ont été anéantis par le scolaire et doivent retrouver à plus de 20 ans leur "goût" d'apprendre. Plus ils sont agés et plus il est difficile pour eux de rattraper ce temps perdu, car ils sont déjà projetés dans le système.

Si j'ai un conseil: n'attendez pas !

Certains vivent bien leur scolarité et tant mieux. Je ne suis pas pour descolariser tout le monde, même si je crois que l'école aujourd'hui ne correspond plus aux besoins de notre société.

Des instits m'ont reproché de ne pas me battre à l'intérieur du système. Mais c'est maintenant que mes enfants ont besoin de vivre autrement et je ne peux attendre que ce système change. j'ai essayé avec mes aînés et je m'en mord les doigts, même si j'ai l'espérance pour eux, comme je l'ai eu pour moi même.

Mon plus grand se cherche dans les voyages et nous essayons au maximum de l'y aider. Mon second est toujours au lycée, mais il a trouvé avec les pompiers une voie alternative. Ma troisième a pris la décision, elle même, de se déscolariser en 3ème, voyant les limites de ce qu'on lui proposait à l'école et se lance dans sa passion : la musique. Elle ira préparer un cap de luthier l'année prochaine et a pu cette année faire 5 ans de solfège en 1 an, ce qu'elle n'aurait pu faire en restant à l'école.

Voilà, le sujet est vaste, si vous avez d'autres questions....

je suis allez sur "pyjama..;;" trés interessant... ça met l'eau a la bouche!!!!!ENCORE!!! d'aprés ce que je comprend tes journées se deroulent... sans trop de stress... .. et les heures consacrer à l'etude ne sont pas bourratives .. quant on pense que c'est 6h/ jour a l'ecole normale et c'est pas pour ca qu'ils avancent...moi je m'y suis ennuyer..mais ennuyer... mes profs m'avaient surnommer "la lune" mon esprit divaguer vers le ciel bleu et les petits oiseaux du dehors!!!!!!

Comment en es-tu arriver (enfin vous car ca a l'air d'etre le cas d'autres!!..hein dragonne!!!!) a ce choix ???

Je crois que ce choix est mieux percus lorsque l'on met les metiers dits manuel à leurs justes places... car je n'entend que des "les etudes c'est primordial, macon, peintre... c'est pas des boulots on GAGNE rien!!"(ha bon??et si c'est ce que l'on veux faire??)car tout cela a été piétiner avec l'arriver des nouvelles technologies et l'avainement du travailler + pour gagner +(sarko a rien inventer!!)!!!

Mon fils ainée deteste l'ecole... depuis tout petit il voulait decouvrir "des momies" et bien maintenant il ne cesse de nous dire" moi j'arrete a 16 ans... j'en ai marre!!" de plus je trouve l'instruction" limite"( en histoire j'ai dit à mon fils dans 1 conversation que les origines de l'homme etaient en chine et/ou en afrique....il le met dans son controle et a eu 0... sa maitresse voulait juste afrique!!!! mais bon sa reponse etait pas fausse..il a été vexer(et moi donc!!)!!!

Ce doit etre agréable... doux comme vie.. pas l'impression de voire filer les années de ses enfants comme des rapides!!!(surtout que tu as testé les 2 types d'educations!!!)...; et pour le controle de l'education nationale ca se passe comment???!!!tu n'utilises pas de file conducteur(type ecole a distance??)

Je suppose egalement que ta vie est du meme type???!! clap_1.gif dis moi dragonne comment on peu faire moitie/ moitie??!!Quant a changer le systeme??!! la c'est une utopie tete-cogne.gif!!! a bientot!!!!

clair ! Quand je lis ça, ça fait trop rêver. J'ai pas encore d'enfants mais quand ce jour viendra ... bouh ! plus j'avance et moins j'imagine les mettre dans une école ... pas sûre que mon chéri soit d'accord ... :crying:

Share this post


Link to post
Share on other sites

coccinelle

on a fait moitié/moitité en allant à l'école seulement les jours où ça tente,

où bien incontournables comme les examens, les évènements spéciaux, les sorties, et dès que je sentais une baisse dans les notes et l'intérêt, on travaillais à la maison, genre géométrie en bricolant, géographie en dessinant la planète, en inventant des jeux avec le petit globe terrestre, une recherche sur les fruits...à la maison, il y a toujours eu un atelier d'outillage complet menuiserie, jardinage, et de tout pour faire tout, ça incluait aussi l'invention de repas, etc... moitié/moitié selon la température aussi, les jours trop beau au printemps et en été à la maison, pour pas manquer les pruniers en fleurs ou la récolte de framboises, ou les jours de tempête en hiver... et les états d'âme d'enfant du genre ''besoin de rester au foyer en toute tranquilité'' ...

il y a eu aussi une fin d'année totalement à la maison à partir de mars, ses notes avaient chuté complètement hors champ ! j'ai été ''faire un deal'' avec le directeur ( en fait il n'a pas eu le choix ) mon fils a étudié et travaillé à la maison et été passé ses examens malgréles règles établies ! ses notes ont été largement au-dessus de la moyenne.

il est arrivé à plusieurs reprises que je doive aller ''défendre'' ce mode de vie qui n'était pas du tout courant à l'époque, déjà qu'il n'était pas vacciné ni suivi par l'infirmière de l'école ! et moi même pas née par ici !ça n'a pas toujours été rigolo non plus ... mais qui connaît une existence où tout est ''rigolo'' tout le temps ?

Je me souviens aussi de cette ''période'' pénible où l'école voulait le transférer dans une école pour mésadaptés sociaux ! à défaut de comprendre les gens qui ne se conforment pas n'est-ce pas ! je me suis battue, bien battue et démontré surtout que nous avions une vie saine et équilibrée...compris pas compris, il n'en a plus été question ensuite.

lorsqu'est venu le temps de l'école de niveau ''secondaire'' ( à 12 ans, 1989 ) j'ai pris un apart en ville ( en plus de la maison en campagne) pour qu'il puisse connaître la ville au quotidien aussi et choisir..

il a choisi et arrêté l'école à 15 ans, commencé à travailler et était autonome à 17, il a ensuite pris des cours plus tard pour se perfectionner en ceci ou cela et fait maintenant ce qu'il souhaite, après avoir évolué et travauillé dans divers domaines.

Il a choisi un mode de vie à l'opposé du mien, c'est SA vie... j'ai jamais considéré que je devais orienter ses choix, juste être la mère pourvoyeuse, protectrice de sa sécurité et son intégrité, et l'aider en lui procurant mon soutien.

en gros... c'est ça

j'ai fait avec ce que j'avais; mono-parentale, pas bcp de sous, et pas trop de soutien familial. Je regrette rien.

lou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qu'est ce qui nous a poussé à çà ?

L'école était devenu un furoncle dans nos vie.

Tous les jours 2h de devoirs, des enfants fatigués, se faisant tabasser par les "copains". Des instits pédants et qui en une année ont été 7 a se succéder sans regarder ce que les précédents avaient déjà entrepris. Après plusieurs essais de conciliation avec les instits, j'ai chercher ailleurs...celà fait 5 ans. Bien sur, au début, j'ai tenté de suivre le programme et de me conformer par des cours par correspondance. Mais après deux ans, on a sauté le pas et d'année en année on a laché prise et pris notre propre rythme de croisière.

Je n'ai jamais été controlé pour l'instant, mais je suis prête maintenant à me battre pour défendre ce que je crois être bon.

Je ne juge pas les gens de l'éducation nationale, mais je ne me laisserais pas juger par eux. Ils sont tous de bonne foi, ils croient à ce qu'ils font, mais sont sur des rails et beaucoup sont en souffrance de leur métier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette école à la maison, nécessite que le ou l'un des deux parents ne travaille pas... :noexpression:

Share this post


Link to post
Share on other sites

J"e n'ai jamais été controlé pour l'instant, mais je suis prête maintenant à me battre pour défendre ce que je crois être bon."

Veronik43, si tu es controlée, sur quoi vont ils se référer????!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J"e n'ai jamais été controlé pour l'instant, mais je suis prête maintenant à me battre pour défendre ce que je crois être bon."

Veronik43, si tu es controlée, sur quoi vont ils se référer????!!!

En règle générale ils se basent sur le programme de l'éducation nationale : tel âge, telle classe. Prenant rarement en considération le fait que nous ne suivions pas les même chemins. Un parent desco disait en gros : c'est comme si on devait se rendre tous à Paris et que la plupart prennent l'autoroute et que certains prennent des petits chemins...sauf que s'il y a contrôle au bord de la route, nous seront jugés moins efficaces, alors que nous aurons vu des choses plus intéressantes et enrichissantes en prenant ces petits chemins....

Nivau collège, ils demandent aux enfants de se faire une après midi de contrôle à des enfants qui connaissent rarementles notes et les épreuves. Les assos nationales se battent pour l'arrêt, dans l'absolu de ces contrôles, voir une plus grande liberté de forme d'instruction.

voilà, mais il y a des fois aussi on l'on tombe sur de bonnes personnes qui pigent et nous accompagnent dant notre démarche. Rare !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J"e n'ai jamais été controlé pour l'instant, mais je suis prête maintenant à me battre pour défendre ce que je crois être bon."

Veronik43, si tu es controlée, sur quoi vont ils se référer????!!!

En règle générale ils se basent sur le programme de l'éducation nationale : tel âge, telle classe. Prenant rarement en considération le fait que nous ne suivions pas les même chemins. Un parent desco disait en gros : c'est comme si on devait se rendre tous à Paris et que la plupart prennent l'autoroute et que certains prennent des petits chemins...sauf que s'il y a contrôle au bord de la route, nous seront jugés moins efficaces, alors que nous aurons vu des choses plus intéressantes et enrichissantes en prenant ces petits chemins....

Nivau collège, ils demandent aux enfants de se faire une après midi de contrôle à des enfants qui connaissent rarementles notes et les épreuves. Les assos nationales se battent pour l'arrêt, dans l'absolu de ces contrôles, voir une plus grande liberté de forme d'instruction.

voilà, mais il y a des fois aussi on l'on tombe sur de bonnes personnes qui pigent et nous accompagnent dant notre démarche. Rare !

Si j'ai bien compris, s'ils peuvent te controler, c'est que tu dois etre dans un fichier mentionnant que tes enfants font 'école a la maison??

Share this post


Link to post
Share on other sites

La loi oblige à dire ,chaque début d'année scolaire, à l'inspection d'académie et à la mairie de son domicile si nos enfants sont scolarisés à la maison.

Ensuite il y a un contrôle par an de l'inspection d'académie. Tous les 2 ans on peut avoir un contrôle de la mairie pour connaitre nos raisons et voir si les enfants ne sont pas mis dans un placard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps il faut bien qu'ils vérifient que l'enfant n'est pas lâché dans la nature sans instruction aucune.

Par contre, vous ne pouvez pas travailler si vous descolarisez vos enfants, vous faites comment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps il faut bien qu'ils vérifient que l'enfant n'est pas lâché dans la nature sans instruction aucune.

Par contre, vous ne pouvez pas travailler si vous descolarisez vos enfants, vous faites comment ?

Il ya autant de réponses que de familles desco.

Chez nous, nous nous contentons du salaire de mon mari, mais celà, depuis que nous avons eu notre premier enfant. Donc ce choix n'avait rien à voir avec la desco.

Je vous met à la suite quelques liens d'articles déjà écrits sur la question :

devons nous avoir les moyens pour faire école à a maison

Et quelques témoignages :

témoignages

Je vous recommande aussi le numéro hors série de "grandir autrement"sur l'instruction en famille, il est très complet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je voudrais répondre en général concernant les questions de ''détail'' et de circonstances ( contrôles, examens, légalité, etc...) qui peuvent toutes être présumées ''possible'' voire ''probable''...

On les résoud au fur et à mesure qu'elles se présentent SI elles se présentent.

Une démarche sincère et une vie équilibrée qui n'ont rien à cacher se ''défendent'' aisément devant des personnes de bonne volonté. Et les critères et niveaux scolaires sont facilement atteint à la maison avec un minimum de discipline, ou plutôt de routine sans pression, adaptable.

Pour moi c'était clair que je devais rester à la maison la majeure partie du temps.

Le salaire du père suffisait au courant ( en coop d'alimentation bio)

Je travaillais très peu à l,extérieur mais je faisais un immense potager pour auto-suffisance en tout ce qui pouvait pousser + la cueillette sauvage intensives , j'occupais mon temps à ''ne pas avoir besoin de beaucoup d'argent''.

je prenais du travail à la pige quand il se présentait et je montais sur des petites scènes occasionnellement 1-2 soirs fins de semaine ou mini-tournée l'été.

... et forcément, moi aussi j'ai pu apprendre toutes les choses de base concernant mon propre habitat pendant ces années, dans la jeune vingtaine. Ça m'est encore très utile pour assumer l'auto-suffisance dans les domaines qui touchent à mon ''âge avancé et ma carcasse usée'' B) bref...

Cette auto-suffisance légumes fruits de la semence à la conserve je l'ai maintenue pendant 5 ans et j'étais donc très disponible pour répondre aux besoins de mon fils dans ces premières années de découvertes.

Elles sont les plus importantes pour la question de l'apprentissage et surtout de l'auto-apprentissage, en étant moins encadré, moins dirigé surtout, on se découvre notre manière personnelle d'explorer le monde .

bien entouré, un enfant y gagne son propre petit programme personnel d'apprentissage acquis pour toujours.

L'École fonctionne surtout en considérant qu'il existe pratiquement UN seul programme pour tous .

j'avais moi-même quitté l'école à ma majorité.

Je n'ai jamais cessé d'apprendre... en écrivant ça, je me fais le commentaire que ça aussi c'est bien dommage, cette idée que l'apprentissage ça commence tel jour et ça finit un autre.

en espérant que mon témoignage soit utile

lou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Decidement que de bonnes ondes!!!!.. mais ce choix doit se faire à 2.. et se serrer les coudes!!!moi mon mari est horrifier par l'idée( par la plupart de mes idées d'ailleurs!!!24.gif ) mais bon ce choix de vie ne peut que renforcé les liens de la famille ( si mis à mal de nos jours)!!!!... c'est clair qu'il faut 1 des parents hyper dispo!!! mais bon on arrive a vivre avec 1 paie... moi je trouve qu'on vivait meme mieux quand je travaillait pas à plein temps(je parle de qualité de vie!!!). par contre l'ouverture sur l'exterieur vient d'ou??? je parle des amis...j'aurai peur (connaissant mon caractere.... solitaire) de rester/ d'etre tenter de rester en vase clos... c'est assez drole les différences.. les 3/4 des personnes que je connais attendent avec impatience de se debarasser des gosses a l'ecole!!!

Vers chez moi PERSONNE n'a pris de telles decisions!!!! alors je vous raconte pas la mairie et la pmi( deja que la puericultrice est coincer 37.gif !!! ca voudrait chauffer!!! )je vais regarder les temoignage avec interet!!!!...

Mais sincerement ca doit etre chouette de pas les sortir du lit le matin,de stresser face aux devoirs de pas etre obliger d'expliquer pourquoi le catch c'est debile(meme si killian lui il ADORE!!!) ... allez ou on veut quand on veux.... GENIAL!!!(pas de queue à Versaille ou au musée.....) avoir le temps de prendre son tempsking.gif !!!bye!!!.

Share this post


Link to post
Share on other sites

coccinelle

on a fait moitié/moitité en allant à l'école seulement les jours où ça tente,

où bien incontournables comme les examens, les évènements spéciaux, les sorties, et dès que je sentais une baisse dans les notes et l'intérêt, on travaillais à la maison, genre géométrie en bricolant, géographie en dessinant la planète, en inventant des jeux avec le petit globe terrestre, une recherche sur les fruits...à la maison, il y a toujours eu un atelier d'outillage complet menuiserie, jardinage, et de tout pour faire tout, ça incluait aussi l'invention de repas, etc... moitié/moitié selon la température aussi, les jours trop beau au printemps et en été à la maison, pour pas manquer les pruniers en fleurs ou la récolte de framboises, ou les jours de tempête en hiver... et les états d'âme d'enfant du genre ''besoin de rester au foyer en toute tranquilité'' ...

il y a eu aussi une fin d'année totalement à la maison à partir de mars, ses notes avaient chuté complètement hors champ ! j'ai été ''faire un deal'' avec le directeur ( en fait il n'a pas eu le choix ) mon fils a étudié et travaillé à la maison et été passé ses examens malgréles règles établies ! ses notes ont été largement au-dessus de la moyenne.

il est arrivé à plusieurs reprises que je doive aller ''défendre'' ce mode de vie qui n'était pas du tout courant à l'époque, déjà qu'il n'était pas vacciné ni suivi par l'infirmière de l'école ! et moi même pas née par ici !ça n'a pas toujours été rigolo non plus ... mais qui connaît une existence où tout est ''rigolo'' tout le temps ?

Je me souviens aussi de cette ''période'' pénible où l'école voulait le transférer dans une école pour mésadaptés sociaux ! à défaut de comprendre les gens qui ne se conforment pas n'est-ce pas ! je me suis battue, bien battue et démontré surtout que nous avions une vie saine et équilibrée...compris pas compris, il n'en a plus été question ensuite.

lorsqu'est venu le temps de l'école de niveau ''secondaire'' ( à 12 ans, 1989 ) j'ai pris un apart en ville ( en plus de la maison en campagne) pour qu'il puisse connaître la ville au quotidien aussi et choisir..

il a choisi et arrêté l'école à 15 ans, commencé à travailler et était autonome à 17, il a ensuite pris des cours plus tard pour se perfectionner en ceci ou cela et fait maintenant ce qu'il souhaite, après avoir évolué et travauillé dans divers domaines.

Il a choisi un mode de vie à l'opposé du mien, c'est SA vie... j'ai jamais considéré que je devais orienter ses choix, juste être la mère pourvoyeuse, protectrice de sa sécurité et son intégrité, et l'aider en lui procurant mon soutien.

en gros... c'est ça

j'ai fait avec ce que j'avais; mono-parentale, pas bcp de sous, et pas trop de soutien familial. Je regrette rien.

lou

a nous de leurs donner les cartes ... pour choisir justement et qu'ils ne soient prisonnier ni de notre mode de vie ou de penser!!!!! leurs ouvrir les yeux , l'esprit .... pour l'ecole... moi... on m'envoie illico presto les assistantes sociales!!!! Ca a pas du etre rose tout les jours loulie....(ma maman m'a elever seule moi et mon frere) !...chapeau.gif bas dragonne!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

les 3/4 des personnes que je connais attendent avec impatience de se debarasser des gosses a l'ecole!!!

Et la plupart des enfants sont impatients d'aller à l'école, comme quoi, le monde n'est pas si mal fait que ça ^_^ . C'est une sorte de premier « rite de passage », on n'en a plus guère dans notre société. Je trouve que c'est bon d'avoir de nouveau du temps pour soi, de ne plus être seulement une mère 24 h / 24, de permettre à nos enfants de ne pas dépendre exclusivement de nous.

Mais sincerement ca doit etre chouette de pas les sortir du lit le matin,de stresser face aux devoirs

À se demander pourquoi il faut faire plusieurs années d'études spécifiques pour pouvoir enseigner, y compris en maternelle :rolleyes:

de pas etre obliger d'expliquer pourquoi le catch c'est debile(meme si killian lui il ADORE!!!) ...

Euh... honnêtement, crois-tu mettre à l'abri ton enfants de certaines débilités en l'en éloignant, comme autrefois on éloignait les jeunes filles du « vice » en les collant au couvent ? Mais bien au contraire, si tu crées de l'interdit, tu rends cet interdit fascinant, donc désirable. Et ce qui ne sera pas rentré par la porte rentrera par la fenêtre, plus tard peut-être, mais plus fort et plus sournoisement.

allez ou on veut quand on veux.... GENIAL!!!(pas de queue à Versaille ou au musée.....) avoir le temps de prendre son tempsking.gif !!!bye!!!.

... échapper à un tas de découvertes...

NB : je m'étonne du mépris affiché sur ce forum pour l'Éducation Nationale. Celle-ci est malade, subit les coups de boutoirs destructeurs du libéralisme, subit aussi des réformes étatiques souvent incohérentes, contradictoires, de plus, on lui demande non seulement d'instruire mais aussi d'éduquer (puisque de nombreux parents ont renoncé à le faire), de dépister les dysfonctionnements des enfants, de faire l'assistante sociale, de leur enseigner un tas de technologies (qui seront obsolètes quand ils seront sur le marché du travail), d'apprendre aux enfants à vivre ensemble, à respecter l'autre, à respecter la nature etc ; l'école aurait grand besoin d'être réformée grâce à des méthodes pédagogiques alternatives plus respectueuses de l'enfant, c'est incontestable, mais si j'avais une solution toute prête, je la donnerais. Je ne suis pas enseignante, mais je travaille depuis peu dans 2 écoles maternelles et primaires, et je vois le boulot des enseignant(e)s, je vois le stress des enseignantes et des enfants face à tous ces impératifs contradictoires, mais aussi la chance unique, l'ouverture d'esprit, l'opportunité de découvertes que l'école apporte à des enfants.

Share this post


Link to post
Share on other sites

NB : je m'étonne du mépris affiché sur ce forum pour l'Éducation Nationale. Celle-ci est malade, subit les coups de boutoirs destructeurs du libéralisme, subit aussi des réformes étatiques souvent incohérentes, contradictoires, de plus, on lui demande non seulement d'instruire mais aussi d'éduquer (puisque de nombreux parents ont renoncé à le faire), de dépister les dysfonctionnements des enfants, de faire l'assistante sociale, de leur enseigner un tas de technologies (qui seront obsolètes quand ils seront sur le marché du travail), d'apprendre aux enfants à vivre ensemble, à respecter l'autre, à respecter la nature etc ; l'école aurait grand besoin d'être réformée grâce à des méthodes pédagogiques alternatives plus respectueuses de l'enfant, c'est incontestable, mais si j'avais une solution toute prête, je la donnerais. Je ne suis pas enseignante, mais je travaille depuis peu dans 2 écoles maternelles et primaires, et je vois le boulot des enseignant(e)s, je vois le stress des enseignantes et des enfants face à tous ces impératifs contradictoires, mais aussi la chance unique, l'ouverture d'esprit, l'opportunité de découvertes que l'école apporte à des enfants.

Lorsque j'ai lancé ce post, le but n'était pas de "mépriser" l' EN. Par contre, comme tu le dis toi même, l'EN va mal et comme je le dis plus haut, je ne vais pas attendre qu'elle aille mieux pour mes enfants. C'est la seule solution que nous avons pu envisager à l'époque, qui est devenue un mode de vie à part entière par la suite.

Je suis d'accord avec toi qu'on ne peut se baser sur des clichés que tu cites pour faire école à la maison. J'ai dit aussi plus haut que les premières victimes sont les profs et les instits, que je rencontre beaucoup et qui font partis du tiers des parents faisant école à la maison. Et même ceux qui ne le font pas ne sont pas tous contre ce choix.

Il y a du bon dans l'école, mais ce n'est pas pour cela quelle offre à elle seule la possibilité de découverte, de socialisation....etc...

La plupart des parents qui font le choix de la non-sco, sont avant tout des personnes qui veulent s'occuper de leurs enfants et qui ne démissionnent pas de leur rôle d'éducateur et qui en règle générale n'aiment pas que l'état se substitue à eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les 3/4 des personnes que je connais attendent avec impatience de se debarasser des gosses a l'ecole!!!

Et la plupart des enfants sont impatients d'aller à l'école, comme quoi, le monde n'est pas si mal fait que ça happy.gif . C'est une sorte de premier « rite de passage », on n'en a plus guère dans notre société. Je trouve que c'est bon d'avoir de nouveau du temps pour soi, de ne plus être seulement une mère 24 h / 24, de permettre à nos enfants de ne pas dépendre exclusivement de nous.

Mais sincerement ca doit etre chouette de pas les sortir du lit le matin,de stresser face aux devoirs

À se demander pourquoi il faut faire plusieurs années d'études spécifiques pour pouvoir enseigner, y compris en maternelle rolleyes.gif

de pas etre obliger d'expliquer pourquoi le catch c'est debile(meme si killian lui il ADORE!!!) ...

Euh... honnêtement, crois-tu mettre à l'abri ton enfants de certaines débilités en l'en éloignant, comme autrefois on éloignait les jeunes filles du « vice » en les collant au couvent ? Mais bien au contraire, si tu crées de l'interdit, tu rends cet interdit fascinant, donc désirable. Et ce qui ne sera pas rentré par la porte rentrera par la fenêtre, plus tard peut-être, mais plus fort et plus sournoisement.

allez ou on veut quand on veux.... GENIAL!!!(pas de queue à Versaille ou au musée.....) avoir le temps de prendre son tempsking.gif !!!bye!!!.

... échapper à un tas de découvertes...

NB : je m'étonne du mépris affiché sur ce forum pour l'Éducation Nationale. Celle-ci est malade, subit les coups de boutoirs destructeurs du libéralisme, subit aussi des réformes étatiques souvent incohérentes, contradictoires, de plus, on lui demande non seulement d'instruire mais aussi d'éduquer (puisque de nombreux parents ont renoncé à le faire), de dépister les dysfonctionnements des enfants, de faire l'assistante sociale, de leur enseigner un tas de technologies (qui seront obsolètes quand ils seront sur le marché du travail), d'apprendre aux enfants à vivre ensemble, à respecter l'autre, à respecter la nature etc ; l'école aurait grand besoin d'être réformée grâce à des méthodes pédagogiques alternatives plus respectueuses de l'enfant, c'est incontestable, mais si j'avais une solution toute prête, je la donnerais. Je ne suis pas enseignante, mais je travaille depuis peu dans 2 écoles maternelles et primaires, et je vois le boulot des enseignant(e)s, je vois le stress des enseignantes et des enfants face à tous ces impératifs contradictoires, mais aussi la chance unique, l'ouverture d'esprit, l'opportunité de découvertes que l'école apporte à des enfants.

bjr!!!comme je l'ai signaler je ne choisirais pas l'ecole a la maison pour + raisons: d'abord je pense que ca a un coté"toute puissance" sur ces enfants, qui me gene..... et si moi je suis plutot sauvage et j'ai tendance a aimer me retrouver en vase clos....je ne le veux pas pour mes enfants!!!...mais c'est vrai que tout depend de l'ecole et de l'enseignant... parfois mon fils a été loin d'etre gater(ya meme eu des violences...) mais bon je gere... il n'y a aucun mepris dans ses conversations juste... (pour moi) la curiosité de la vie de l'autre!!!.. et je ne pense pas que se soit a l'ecole "D'EDUQUER " les enfants(les instruires... oui, c'est tout!!!!) et si il y avait moins de parents demissionnaires, l'ecole serait peut etre un lieu plus "sain"!!!... je ne cache rien a mes enfants... ils ont eu des cartes pok.m.n.. et tout le tintouin(car toute les semaines une nouveauté!!!) je freine c'est tout ......mais bon je trouve dommage et dommagable que l'ecole soit devenue un lieu de propagande pour les lobies de toutes sortes!!!!(habits, jeux, ..) et accentuer ainsi les differences sociales et oui je refuse que mes enfants regarde n'importe quoi a la tv... contrairement a la plupart de mes amies... je leurs explique toujours le pourquoi du comment... je viens d'une famille ou aucune communication n'existait.. alors j'ai pris le plis contraire... maintenant la scolaritée est le choix de chacun.... et ce n'est pas parce que l'on a fait des etudes que "l'on est aptes a..."!!! tu peux en croire mes experiences personnelles!!!!!!chapeau.gif l'ecole ne fait pas tout ..mais créer souvent des egos surdimentionnes.. car là encore la societe a fait de l'instruction et de la culture... une arme pour se sentir au dessus des autres... mais un eboueur ou 1 pilote de ligne sont tous les 2 des humains!!!!!!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

l'école moderne fait elle-même sa promotion, sa gestion, ses réformes, grand bien lui fasse..

mais ici on peut témoigner d'autres avenues, qui sont des expériences uniques et originales, créatives, et chacune dans un contexte différent... si on ne peut plus le faire en toute bonne foi sans se crèper le chignon en présumant que ce sont des critiques et du mépris ça va PAS faire avancer de nouvelles et bonnes choses ............ et je ne crois pas que c'est la mission d'origine du forum non plus.

ça n'est pas un lieu de débat ''alternatif VS système''

Gyttha Ogg ... y'a pas mal de choses que les membres de ce forum ne font pas comme les autres, c'est une sorte de réservoir d'expérimentation et de chemins uniques en un certain sens. Et ça ne reflète pas le mépris pour la société au sens psychologique du terme, ça reflète tout simplement les préférences et les valeurs que nous souhaitons favoriser et encourager de nos actions, ouvrir sur d'autres options.

et c,est une belle occasion pour dire Grands Mercis à Éric pour garder et entretenir cet espace

:chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme d'habitude....chapeau.gif toujours dans le "juste" !!!!!car c'est vrai... quelle bouffée d'air pur ce site.... TOLERANCE et Ecoute....!! alors encore des experiences de vies differentesapplaus.gif !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
bjr!!!comme je l'ai signaler je ne choisirais pas l'ecole a la maison pour + raisons: d'abord je pense que ca a un coté"toute puissance" sur ces enfants, qui me gene..... et si moi je suis plutot sauvage et j'ai tendance a aimer me retrouver en vase clos....je ne le veux pas pour mes enfants!!!...

Je suis entièrement d'accord avec toi ! J'ai un peu cette tendance moi aussi !

mais c'est vrai que tout depend de l'ecole et de l'enseignant... parfois mon fils a été loin d'etre gater(ya meme eu des violences...) mais bon je gere... il n'y a aucun mepris dans ses conversations juste... (pour moi) la curiosité de la vie de l'autre!!!..

Excuse-moi si je t'ai blessée en parlant de mépris : ce n'était pas le but. Mais c'était plutôt une impression d'ensemble qui ressortait très (trop) nettement de plusieurs fils de discussion sur l'école à la maison. Je plains ton fils d'avoir eu à affronter tout ça.

et je ne pense pas que se soit a l'ecole "D'EDUQUER " les enfants(les instruires... oui, c'est tout!!!!) et si il y avait moins de parents demissionnaires, l'ecole serait peut etre un lieu plus "sain"!!!...

Là encore, je ne peux être qu'archi-d'accord avec toi ! On demande trop, beaucoup trop à l'école. Dans un autre fil, j'ai lu que l'école avait « confisqué » aux parents le rôle d'instruire leurs enfants. Outre que sociologiquement et historiquement se soit faux, l'école se porterait bien mieux si les parents étaient impliqués davantage dans l'éducation et le suivi de leurs enfants. Les enseignants ne demandent pas mieux ! Rien n'interdit aux parents de faire découvrir plein d'activités culturelles ou autres à leurs enfants. Pour certains, c'est difficile, voire impossible, souvent parce que les parents n'ont pas eux-mêmes conscience de l'importance de l'école, ou parce que les difficultés de la vie quotidienne les submergent. Mais pour certains, il s'agit juste de démission, de laxisme, de je-m'en-foutisme.

je ne cache rien a mes enfants... ils ont eu des cartes pok.m.n.. et tout le tintouin(car toute les semaines une nouveauté!!!) je freine c'est tout ......mais bon je trouve dommage et dommagable que l'ecole soit devenue un lieu de propagande pour les lobies de toutes sortes!!!!(habits, jeux, ..) et accentuer ainsi les differences sociales et oui je refuse que mes enfants regarde n'importe quoi a la tv... contrairement a la plupart de mes amies... je leurs explique toujours le pourquoi du comment...

Ce qui prouve que tu joues ton rôle de parent, quelle que soit la façon dont sont scolarisés tes enfants. Tu éduques, tu expliques, tu mets des limites. Ma fille est toute heureuse si on lui offre un vêtement du commerce équitable ou artisanal, elle n'en a rien à f... des marques, que ce soit pour les fringues ou le matériel scolarie. Et quand elle était petite, fallait quasiment insister pour qu'elle regarde parfois la télé... :) Expliquer aux enfants la différence entre être et avoir, c'est primordial.

je viens d'une famille ou aucune communication n'existait.. alors j'ai pris le plis contraire... maintenant la scolaritée est le choix de chacun.... et ce n'est pas parce que l'on a fait des etudes que "l'on est aptes a..."!!!

C'est tout à fait vrai, et je suis persuadée que certaines personnes sont tout à fait aptes à enseigner à leurs enfants sans les couper du monde. Simplement, je pense que cela ne s'improvise guère. Mon père était un bricoleur plus que talentueux qui pouvait faire plein de trucs aussi bien voire mieux que des pros. Mais il connaissait aussi ses limites, et quand il fallait appeler un artisan, il le faisait.

tu peux en croire mes experiences personnelles!!!!!!chapeau.gif l'ecole ne fait pas tout ..mais créer souvent des egos surdimentionnes.. car là encore la societe a fait de l'instruction et de la culture... une arme pour se sentir au dessus des autres... mais un eboueur ou 1 pilote de ligne sont tous les 2 des humains!!!!!!!!!!!

Là encore, je suis tout à fait d'accord avec toi : j'ai fait moi aussi des études (pas d'enseignante), et j'y ai rencontré un nombre de c..s extraordinaire !

J'admire les enseignants qui malgré tout croient encore en leur métier (voire, en leur mission), et qui luttent contre l'état d'esprit libéral (pour lequel tout est marchandise) et contre la compétition exacerbée qui empoisonnent notre société.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now