Guest Alain

Toilettes sèches

508 posts in this topic

Bonjour,

Nous utilisons des toilettes seches depuis plus de 6 mois.

Je trouve qu'il y a quelques inconvenients. Parfois, l'odeur désagréable et puis il faut vider souvent le seau : tous les 4-5 jours et nous sommes 2.

Concernant les odeurs, tout le monde dit que ça ne sent rien sur tous les forums de tous les sites écolos ??? Peut-être qu'on ne fait pas ce qu'il faut ?

On utilise de la sciure. On aère tout le temps...

Si vous avez une idée...

Je ne voudrais pas abandonner ce système mais aussi de pas en dégouter mes invités.

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

:fleurs: page 1 vous donne pas mal de détails, genre papier vaporiser avec un peu d'eau après chaque passage :sorcier:

bonne chance

Share this post


Link to post
Share on other sites

bilmaos écrit :

<<<Nous utilisons des toilettes seches depuis plus de 6 mois.

Je trouve qu'il y a quelques inconvenients. Parfois, l'odeur désagréable et puis il faut vider souvent le seau : tous les 4-5 jours et nous sommes 2.

vider tous les 4-5 jours me semble un minimum. Plus on mange viande et charcuterie (produits animaux putrescibles) ... plus çà peut sentir mauvais...

voir peut-être de ce côté là ?

pierre/geispe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je fais passer ici l'info que je viens de mettre en brève :

Enfin un livre très complet sur les toilettes sèches ! De solides références pour tous ceux qui se sont lancés dans l'aventure, des infos très pertinentes pour s'y mettre pour ceux qui hésitent encore.

Dans cet ouvrage vendu à compte d'auteur et sans bénéfices pour la somme de 10 Euros (2 Euros sont reversés à une association favorisant l'installation de toilettes sèches dans les pays pauvres).

unpetitcoin.jpg

Sans tabou ni détours vous saurez tout sur la façon la plus écologique de redevenir responsable de vos déjections, rendre à la terre ce qui lui appartient et ne plus contribuer à la pollution globale de l'eau et des sols par ce petit geste anodin de tirer la chasse d'eau.

Au programme : En plus de nombreuses illustrations humoristiques vous trouverez un historique complet sur les toilettes, les riques er la prévention des infections, le compostage des toilettes sèches, toilettes sèches en ville et dans le monde, modèles à construire ou à acheter, questions pratiques et fréquentes, aspects réglementaires, témoignages, adresses, contacts (www.eco-bio.info est cité !), bref une mine d'or sur le sujet.

Un petit coin (288 pages)est à commander, contre un chèque de 13 euros (frais d'envoi compris)à :

Editions Goutte de sable<br>

La Roussière

53 400 Athée

Tél : 02 43 12 24 94

email : gouttedesable@wanadoo.fr

Disponible en Bioccop

Sommaire complet sur demande à l'auteur

Share this post


Link to post
Share on other sites

:bravo: oui, moi aussi comme je l'ai déjà dit, j'ai été enthousiamée par ce livre. Mais il est vendu sans bénéfice et je ne peux m'empêcher d'être un peu étonnée qu'on le trouve en biocoop, à moins que ce soit une formule de dépôt ? est-ce dans tout le réseau ou que dans certains points de vente ?

bilmaos écrit :

<<<Nous utilisons des toilettes seches depuis plus de 6 mois.

Je trouve qu'il y a quelques inconvenients. Parfois, l'odeur désagréable et puis il faut vider souvent le seau : tous les 4-5 jours et nous sommes 2.

un truc dont on a pu tester l'efficacité, c'est de toujours mettre une couche de terre au fond du seau, et non pas directement de la sciure. et puis il vaut mieux un seau moyen de façon à pouvoir le vider tous les 2 jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous ,

ENQUETE TOILETTES SECHES

Nous réalisons actuellement une enquete auprès des utilisateurs de toilettes seches en partenariat avec les associations Eau Vivante (Anne Rivière), Heol (Patrick Baronnet de la maison autonome) et Empreinte ( promotion de l’habitat sain).

L'objectif est de rendre crédible notre démarche en s'appuyant sur un nombre important d'utilisateurs, d'établir une cartographie des utilisateurs, pouvoir montrer des photos de toutes sorte de toilettes seches existantes : autoconstruite, intérieures, exterieures …).

Je précise qu'aucune exploitation commerciale ne sera faite de ces données, et que vos coordonnées ne seront pas diffusées en-dehors de cette enquete.

En Belgique, Joseph Orszagh a pu rencenser ainsi plus de 600 foyers, nous comptons sur votre aide.

Nom:

Prenom:

Adresse:

Code postal:

Commune:

Tel:

email:

j'utilise des toilettes seches depuis: _ _ / _ _ / _ _ _ _

j'utilise aussi des toilettes à eau: oui / non

nombre de personnes à utiliser les TS:

minimum: / maximum (de passage):

type de toilettes seches: interieures / exterieures

utilisation du compost: arbres_fleurs / potager / non

type d'assainissement: phyto / fosses_drains / tout à l'égout / autres:

témoignage / commentaire: ...

Photos : joignez-nous des photos pour le book

Enquete à renvoyer:

- mail : mima.gales@laposte.net

- courier: Association Empreinte - Mima Galès - Lieudit Clédy - 35480 Messac

à diffuser largement

pour l' Association EMPREINTE

"promotion de l'habitat sain à faible empreinte écologique"

Lieudit Clédy - 35480 Messac

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme je l'ai précisé dans l'enquête, il n'y a aucune exploitation commerciale de prévue, ni même de diffusion des coordonnées des personnes qui répondrait.

Le but est de crédibiliser notre démarche à tous avant tout.

J'ai besoin des coordonnées postales pour positionner géographiquement tout nouveau foyer (mais la cartographie sera départementale, guere plus précise, ou alors ce sera des points sur une carte, mais jamais des noms).

L'info demandée concernant le système d'assainissement n'est pas indispensable. Je l'ai rajoutée car au départ l'enquete est partie d'une asso qui fait la promotion de système d'assainissement par phytoepuration et qu'il etait interessant pour nous d'avoir éventuellement cette vision.

Personnellement, nous somme bien conscient de l'éventuel prise de risque.. nous avons mis en place une phyto épuration malgré le tout à l'égout qui passe devant la maison. Cependant, je suis aussi pour que chacun se responsabilise face à ses choix. Nous utilisons ce système ainsi que les TLB en conscience, nous faisons des analyses régulièrement et nous serons prêt à expliquer et à argumenter notre cas si des comptes devaient nous etre demandés. C'est aussi parce que certains osent que les choses avancent. Et le reseau sert dans ces moments là, pour montrer qu'on est pas seul, que cela fonctionne, que c'est une alternative possible. ...

Alors n'hésitez pas à nous répondre, à nous poser des question, à diffuser l'enquete autour de vous, nous souhaitons que se creé un vrai reseau autour de cette demarche des toilettes seches.

A bientot,

Mima

pour l'association EMPREINTE

promotion de l'habitat sain à faible empreinte écologique

Share this post


Link to post
Share on other sites
oui, moi aussi comme je l'ai déjà dit, j'ai été enthousiamée par ce livre. Mais il est vendu sans bénéfice et je ne peux m'empêcher d'être un peu étonnée qu'on le trouve en biocoop, à moins que ce soit une formule de dépôt ? est-ce dans tout le réseau ou que dans certains points de vente ?

j'ai la réponse : l'éditeur idéaliste a voulu que le livre soit vendu juste pour payer les frais et pour la bonne cause... Mais il a dû réviser ses tarifs pour que le bouquin soit diffusé dans les magasins etc. ce qui est tout à fait normal ( et d'où mon étonnement par rapport au fait qu'il pouvait être vendu sans bénéfice, donc donné ! ) Il fait donc une remise de 15% aux libraires et revendeurs et encore plus à un diffuseur : normalement le libraire a une remise de 33% maxi, 15% c'est vraiment pas beaucoup, si en plus il faut payer les frais de port ? le réseau biocoop peut sans doute se le permettre, mais pas les petits libraires ou magasins... le mieux c'est de l'acheter directement à l'éditeur !

Personnellement, nous somme bien conscient de l'éventuel prise de risque.. nous avons mis en place une phyto épuration malgré le tout à l'égout qui passe devant la maison. Cependant, je suis aussi pour que chacun se responsabilise face à ses choix. Nous utilisons ce système ainsi que les TLB en conscience, nous faisons des analyses régulièrement et nous serons prêt à expliquer et à argumenter notre cas si des comptes devaient nous etre demandés. C'est aussi parce que certains osent que les choses avancent. Et le reseau sert dans ces moments là, pour montrer qu'on est pas seul, que cela fonctionne, que c'est une alternative possible. ...

Bravo Mima pour cette courageuse initiative, où en est-on depuis le début de l'enquête ? merci de nous tenir au courant :coeur:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Christophe m'a envoyé par courrier postal la réponse à la question de Mireille sur la présence de son livre en Biocoop,

La voici :

christophelain.jpg

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci beaucoup à vous ! :bisou: moi j'avais eu un mp de l'éditeur et ça concorde et le complète. et puis comme ça c'est clair pour tout le monde ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

j'aimerais le plus vite possible mettre en oeuvre des toilettes sèches chez moi, mais j'ai un tout petit jardin ! je cherche sur internet des exemples de réalisation de compostage sur un tout petit jardin, mais n'ai pas encore trouvé de solution claire et satisfaisante. Quelqu'un pourrait-il me dire (nous sommes deux) quelle solution adopter pour composter le produit de toilette sèche sur la surface la plus petite possible ?

merci d'avance

Cathy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour carlauane,

Petit comment ? comme ça

<.........>

ou

comme ça

<...........................................................................> ?

Plus sérieusement cela fait combien en m2 de terrain ?

Avec ou sans proches voisins ?

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Cela semble pas mal. J'utilise des toilettes seches fabriquées au Canada de la marque Envirolet et je suis très satisfait. La technique avec Separett est assez identique.

L'avantage de ces toilettes :

- tu vides le compost 1 ou 2 fois pas an

- pas d'odeur

- pas de mouche.

- tres propre et confortable.

Ces toilettes seches fonctionnent avec une turbine eolienne et une ventilateur. Le ventilo est sur batterie 12V et peut etre rechargé par un panneau solaire.

Les matieres sont assechées et les liquides evaporées. On utilise une cuillérée de tourbe blonde apres chaque usage pour accelerer le compostage. C'est bien plus efficace que la sciure. Tourbe blonde à ne pas confondre avec la tourbe noire comme j'ai vu sur le site onpeutlefaire

Pour dire la verité, je ne me vois pas utiliser une caisse avec une poubelle. J'ai même de gros doutes sur le caractère ecolo de cette solution,car deverser dans son jardin un espece de purin qui va inevitablement s'infiltrer dans le sol me laisse assez perplexe.

Avec des toilettes seches Envirolet ou separett, tu vides reellement du compost. Le seul inconvenient avec Envirolet est la capacité d'evaporer tous les liquides en usage intensif. J'ai vu que Separett, separait les liquides des solides. Cela semble une solution interessante.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Bon je n'y tiens plus, j'ai recommencé à vous lire en diagonale depuis quelques jours, j'arrive pas encore à me passer de vous!! Donc me voilà de retour...

Là je voudrais réagir à l'avis d'Ottokar, et plus précisément à ses gros doutes sur le caractère ecolo de la solution TLB (Toilette à Litière Biomaitrisée, c'est-à-dire toilette sèche toute simple).

Ces toilettes seches fonctionnent avec une turbine eolienne et une ventilateur. Le ventilo est sur batterie 12V et peut etre rechargé par un panneau solaire.

Une toilette qui ne consomme pas d'énergie sera toujours plus écolo qu'une toilette qui en consomme, même si c'est de l'énergie solaire (il a fallu produire le panneau et ça fait un déchet à la fin). Et encore faut-il que la possibilité d'utiliser un panneau solaire soit exploitée...

On utilise une cuillérée de tourbe blonde apres chaque usage

Je ne connais pas la différence entre tourbes blonde et brune, mais la tourbe est une ressource non renouvelable. Les tourbières sont asséchées alors que ce sont des écosystèmes précieux. Il ne faut pas acheter de tourbe!!

deverser dans son jardin un espece de purin qui va inevitablement s'infiltrer dans le sol me laisse assez perplexe.

Le contenu d'une TLB ne doit absolument pas avoir la consistance du purin : il ne doit pas être liquide. Si le fond du seau baigne dans du liquide, c'est qu'on n'a pas mis assez de sciure. Le processus de compostage ne peut alors pas se faire car il s'agit d'un processus aérobie (qui se fait dans l'air, pas dans l'eau).

Avec des toilettes seches Envirolet ou separett, tu vides reellement du compost.

Des déchets organiques desséchés ne sont pas du compost. A défaut d'être liquide, le contenu d'une TLB est effectivement très humide. Cela est nécessaire car le processus de compostage ne peut se faire qu'en milieu humide.

Share this post


Link to post
Share on other sites

>Une toilette qui ne consomme pas d'énergie sera toujours plus écolo qu'une toilette >qui en consomme, même si c'est de l'énergie solaire (il a fallu produire le panneau >et ça fait un déchet à la fin). Et encore faut-il que la possibilité d'utiliser un panneau >solaire soit exploitée...

J'ai pas vu le petit smiley pour dire que c'etait une plaisanterie.

A titre personnel, j'utilise l'hydro-electricité.

>Je ne connais pas la différence entre tourbes blonde et brune, mais la tourbe est >une ressource non renouvelable. Les tourbières sont asséchées alors que ce sont >des écosystèmes précieux. Il ne faut pas acheter de tourbe!!

L'or noir n'est pas nécessairement un métal. La tourbe blonde n'est pas nécessairement de la tourbe. On peut acheter sans problème de la tourbe blonde.

>Le contenu d'une TLB ne doit absolument pas avoir la consistance du purin : il ne >doit pas être liquide. Si le fond du seau baigne dans du liquide, c'est qu'on n'a pas >mis assez de sciure. Le processus de compostage ne peut alors pas se faire car il >s'agit d'un processus aérobie (qui se fait dans l'air, pas dans l'eau).

et même si tu mets des tonnes de sciure (pas très ecolo puisque issue d'une tronconneuse ou d'une machine a bois) :),tu vas répandre dans ton jardin des dechets qui vont ruisseler dans le sol à la première pluie. Il faut des mois pour fabriquer du compost. Mon systeme fabrique le compost a l'interieur des toilettes seches. J'habite dans une zone humide avec la nappe phreatique affleurante. Avec la tlb, le remede serait pire que le mal. En plus la tlb n'est pas sérieusement envisageable en appartement alors qu'avec un système Envirolet ou Separett, il n'y a pas de problème.

Chaqu'un fait comme il veux mais je reste avec mes doutes.

Je vais même aller plus loin,La tlb c'est ok pour un ecolo pure et dur mais cela ve etre un repoussoir pour la majorité des gens .

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai pas vu le petit smiley pour dire que c'etait une plaisanterie.

Euh... Ce n'en était pas une!! :)

Ca peut paraitre ridicule comme consommation électrique, je te l'accorde, mais je trouve aberrant cette manie moderne de foutre de la consommation électrique partout où il n'y en a pas besoin... et en tout cas pas très écolo sur le principe...

L'or noir n'est pas nécessairement un métal. La tourbe blonde n'est pas nécessairement de la tourbe. On peut acheter sans problème de la tourbe blonde.

Ok, j'aurais du faire la recherche Google avant de répondre...

Alors le premier lien de Google (http://www.plantes-carnivores.com/fiches_techniques/substrats/substrat_tourbe_blonde.php) donne ça :

Tourbe blonde

La tourbe est un produit fossile résultat de la décomposition de mousses (sphaignes) et d'herbes coupantes (carex) dans un milieu saturé en eau. Ce processus est extrêmement long puisqu'il ne faut pas moins de 1000 à 2500 ans pour que cette transformation s'opère.

C'est pour cette raison qu'une tourbière ne s'épaissit que de un à deux millimètres par an. L'environnement est riche en plantes remarquables, comme le rossolis (Drosera rotundifolia), espèce carnivore aux tentacules brillants. Les tourbes ont une capacité d'échange de cations (potassium, calcium, magnésium, oligo-éléments…) appréciable car elles les fixent sur leurs acides organiques. Elles contiennent jusqu'à 50 % de carbone et sont plus ou moins biodégradables, les tourbes blondes l'étant relativement peu.

La tourbe blonde est un matériau jeune qui constitue les couches superficielles de la tourbière.

La tourbe blonde est donc bien de la tourbe, et ce n'est pas très écolo d'en acheter.

tu vas répandre dans ton jardin des dechets qui vont ruisseler dans le sol à la première pluie.

C'est méconnaitre le principe du compost, qui a une exceptionnelle capacité de rétention en eau. Mais je ne me sens pas capable de t'en convaincre par internet, il faudrait que tu regardes un tas de compost qui marche bien, que tu vois la base du tas quand on le vide, pour comprendre.

Sinon pour info, j'ai emménagé dans une maison il y a un mois, avant j'étais en appart et j'avais déjà une TLB. Je comprend parfaitement que cette solution ne convienne pas à tout le monde.

Et hop je rajoute un petit lien sur le sujet... le site Eautarcie bien sûr!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

En fait je ne comprends pas le réel intérêt de la tourbe?

Quel est l'impact physico chimique recherché?

La tourbe jaune n'est ni plus, ni moins que de la matière organique minéralisée.

L'objectif écologique( émission Nox...) est de minimiser l'impact des matières organiques, alors pourquoi en ajouter?

Ajouter de la calcite pour neutraliser les acides et lixiviations polluantes de vos toilettes sèches, afin d'obtenir un compost et non un lisier, j'en comprends l'intérêt.

D'ici à exploiter des tourbières avec des biocénoses uniques, il faut que je comprenne.

Dans l'attente de vos réponses. Merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Nous venons d'inaugurer nos toilettes sèches de chantier. (Poubelle à couvercle de 25l avec verrouillage, pas d'autre aménagement).

C'est incroyablement top comparé à l'usage des toilettes chimiques du camping car. Pas d'odeur hormis celle de la sciure, beaucoup moins de maintenance, consommable gratuit.

Si j'avais su : je n'aurais pas attendu de finir la cave pour les mettre en route.

Le compostage ne va pas poser de problème car il fonctionne sans souci avec nos déchet ménager / verts depuis 1 an.

Pour l'apport carbone: nous utilisons des anas de lin et de la sciure de bois (75% 25%... proportion définie par la disponibilité locale !).

PS : Nous avions commandé le bouquin "un petit coin pour soulager la planète" et on a eu la drôle de surprise de devoir payer un supplément de 3,5€ au facteur.

Est ce que cela vous est arrivé aussi ??

Heureusement que le bouquin vaut le coup, car ça énerve un peu.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour!

Où peut on se procurer le bouquin "un petit coin pour soulager la planète"!Car nous sommes en plein travaux de rénovation d'une vieille maison de ville et je souhaiterais savoir si c'est possible de mettre des toilettes sèches alors que l'on n'a pas de terrain(mis à part une ptite coure!)????

Merci de me répondre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Nous allons faire construire et nous souhaiterions installer des toilettes sèches.

Vos conseils sont les bienvenus.

Merci d'avance

Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai fait réaliser une toilette sèche sur le palier dans une maison de 5 étages. Le WC communautaire étant en sous sol. Il s'agit d'une maison avec kot pour étudiant ou stagiaires. J'utilise une poubelle en plastique de 45litres. J'y mets un sac poubelle dedans pour ne pas devoir nettoyer par la suite et pouvoir le transporter plus facilement. J'y mets un fond de sciure de bois ou de copeaux comme le mentionne Mr Orzagh. Cette été la toilette est resté 1 mois sans être vidée vu qu'elle n'était pas pleine. Il n'y a eu ni mouche ni odeur malgré la semaine de 30°c. Une grande poubelle permet de la vider tous les 15 jours ou 1 fois par mois. Je n'ai ni cour ni jardin. Une fois pleine, je l'apporte au potager de ma maman pour son composte et en profite de l'occasion pour récolter quelques légumes frais. C'est le seul inconvénient mais une à 2 fois par mois, ce n'est pas trop. Je compte installer une 2ème toilette sèche dans un futur studio de la maison. L'expérience étant concluente. Bravo Mr Orzagh.

Share this post


Link to post
Share on other sites

boujour a tous

je suis un nouveau membre mais voila plusieurs mois que je consulte ce site.

apres plusieurs hesitations nous nous sommes lancés dans l'aventure des toillettes sèches.

ça faissait plusieurs années que j'en avait etendu parler mais sans trop de details notament technique sur le processus.

grace aux explication d'eric et aussi aux articles de Joseph Országh on a franchi le pas

et c'est SENSATIONNEL il n'y a vraiment pas d'odeurs et c'etait mes grandes craintes.

nous avons gardé les wc a eau par securité mais ma filles de 7 ans a posé un petit papier avec ecrit dessus " interdit" c'est dire que les toilettes fond l'unanimité dans la famille.

il y a vraiment pleins davantages au quotidien plus de bruit de chasse notement la nuit, c'est aussi une bonne façon d'aborder le sujet avec les enfant sur les geste ecologique aussi qu'avec les amis que je comtp bien convertir ;) .

un seul regret : ce de ne pas l'avoir fait plutôt.

a ceux qui hesite lancez vous vous ne le regreterai pas

j'ai fait des photos du montage je peus les transmetre a qui veux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Phil Loup,

Quel témoignage enthousiasmant ! Merci à toi.

Tu peux envoyer tes photos sur le forum suivant la technique expliquée par La chèvre ici. C'est intéressant de voir les réalisations des autres.

Dans le Consomm'action de ce mois ci (le magasine des Bioccop) il y a un article complet sur les toilettes sèches, et eco bio info a le plaisir d'être cité.

A bientôt,

Eric

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now