Guest Alain

Toilettes sèches

508 posts in this topic

Bonjour à tous,

Ca fait une paie que j'ai pas posté!! :huh:

Je reviens faire coucou pour dire que l'ouvrage "Un petit coin pour soulager la planète " à fait le tour de mes amis et ils se l'arrachent tous (d'ailleur j'ai du mal à le reprendre :D )

Certain se sont même décidé à en instaler chez eux.

Je voudrais dire que ce livre est un pont extra-ordinaire qui mène de l'ignorance à la connaissance et à l'instalation réelle de toilette sèche.

Bravo à Christophe Elain, Aux édition "Goutte de sable" et à Eric qui fait rayonner ces infos.

Bye :accolade:

Roudou

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Je travail le bois en amateur et

je propose aux heureux détenteurs de TLB,

Un approvisionnement relativement régulier de copeaux (Un sac de 300 litres par mois environ)

J'habite à ANNEYRON dans la Drôme, si ça interresse quelqu'un: poubmail2005@yahoo.fr

Biensur tout ceci est gratuit!

A+ :accolade:

Roudou

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai la reponce au sujet des tanins du chêne.j'ai poser la question a joseph Orszàgh

le plus ce que je vous fasse un copier coller de ça reponse.

Certains bois et même des feuilles, comme celles du noyer, contiennent des huiles essentielles qui stérilisent le sol. Lorsqu'on les introduit dans le compost, le compostage peut même s'arrêter à cause du caractère bactéricide de ces huiles essentielles. On déconseille donc aux jardiniers de composter des feuilles de noyer, mais aussi des copeaux de chêne ou de la sciure de sapin.

La situation est complètement différente au moment où ces bois ou feuilles sont imprégnés d'urine. L'urée contenu dans l'urine neutralise rapidement ces huiles essentielles qui perdent leur propriétés bactéricides. L'expérience montre que n'importe quelle matière végétale peut facilement être compostée après imprégnation par l'urine.

Toutefois, lorsqu'on utilise pour litière dans la TLB des déchet de chanvre ou des copeaux de certains bois tropicaux (de couleur rougâtre), l'imprégnation par l'urine provoque une odeur désagréable. Cette odeur n'empêche cependant pas le compostage.

Bien à vous,

Joseph Országh

Share this post


Link to post
Share on other sites

voici mes wc extérieurs terminés d'hier mais en fonctionnement depuis deux mois

une assise en briques de récupération et une planche avec charnière pour le dessus

250995-0024.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous :)

Certains bois et même des feuilles, comme celles du noyer, contiennent des huiles essentielles qui stérilisent le sol. Lorsqu'on les introduit dans le compost, le compostage peut même s'arrêter à cause du caractère bactéricide de ces huiles essentielles. On déconseille donc aux jardiniers de composter des feuilles de noyer, mais aussi des copeaux de chêne ou de la sciure de sapin.

Je suis un peu etonnée :blink: j'ai utilisé les copeaux, ecorces, sciures du bois chauffage l'année derniere.. et j'en ai recuperer un compost bien mure en 1 an :P symple coup de chance.... certe il y avait du charme, du chene, surement un peu de pin parceque ça petait bien dans la poelle et surement plein d'autre essence de bois... c'est donc peut etre la mixte qui fait que le compost a pris :sorcier:

Donc pour vos wc ecolo la solution est peut etre de varié les essences de bois pour etre sur d'avoir un compost de bonne qualité :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour la chèvre,

C'est la conclusion de terre vivante de Mens (38). La variété de l'apport carbone est la clé pour un bon démarrage du compostage donc l'absence d'odeur.

Ils utilisent un mix copeau de bois et écorces assez grossier qui permet l'aération en tas.

Est ce que quelqu'un a la possibilité d'essayer dans une TLB les broyats de branche et de feuilles obtenu à partir d'un broyeur Jean Pain ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En discutant avec quelqu'un, je ne sais plus comment il me dit que la sciure de bois est cancérigène. Ah bon? Les petites poussières iraient dans les poumons. Apparemment il n'en sait pas plus. Donc de retour chez moi, je cherche un peu sur internet, il n'y a pas grand chose. La plupart des résultats parlent en fait de sciures de bois traité (on s'en serait douté que c'était pas bon, du bois traité à l'arsenic et autres...). Un site dit en passant que la sciure de bois dur est cancérigène (en déduire que celle de bois tendre ne l'est pas?). Un autre dit que des souris élevées sur de la litière en sciure de tel bois, développent un cancer, et des souris élevées sur une litière en sciure d'un autre bois sont en bonne santé (désolée, j'ai pas retenu les liens, mais c'était une simple recherche Google avec "sciure bois cancérigène").

Le seul lien directement sur le sujet que j'ai trouvé, c'est celui-là :

http://www.machinabois.com/conseil_pratiqu...ssiere_bois.htm

Et là ils citent le peuplier comme dangereux, alors que c'est un bois tendre, non?

Bon apparemment c'est pas l'amiante non plus, mais difficile de savoir si quand je remplis mon seau de sciure je suis à une concentration de 12g/m3 (certainement bien plus), et ce qu'il en est dans ma salle de bain (où est installée ma TLB). Je ne vais pas me mettre à paniquer pour ça (d'autant que je viens de recevoir ma facture d'eau, et là je réalise que la TLB est non seulement écolo, mais aussi très économique!), mais mieux vaut savoir quelle sciure on utilise (être bien sûr que le bois n'est pas traité!), et peut-être privilégier si on a le choix du broyat du jardin.

Vous en pensez quoi?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le dernier numéro de la gazette des jardins , il y a un article sur le sujet pas trop mal .

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout a fait d'accord avec david et la chevre que rien n'est mieux que la diversité.

mais le probleme c'est que pour le moment je n'ai que de la siure d'un ebeniste qui utilise que du chêne.nous sommes 5 à la maison donc faisons une grande cosomation de siure.

au fait la chevre que met tu dans tes toilettes seches?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Suis en train de rénover en partie ma maison, et pense depuis un moment au TLB, ce forum (nouvelle venue) tombe à pic. J'envisage de les construire dehors (comme colza), difficile à faire dedans sans tout casser, ce que je n'ai pas les moyens de faire aujourd'hui.

Avant de me lancer, j'ai encore quelques interrogations.

On nous dit depuis longtemps que les matières sont polluantes, chargées de méchantes bactéries, pas vrai ? Le mélange matières/ copeaux neutralise tout risque ?

J'ai lu, qu'on pouvait récupérer la litière pour la mettre sur le compost (si pas méchantes bactéries), mais peut-on facilement utiliser tout le volume quand on a un minuscule jardin de ville de 80m² et déjà les déchets habituels maison/jardin, ou que fait-on du surplus ?

Merci à tous des conseils passés présents et à venir que j'ai trouvé dans les forums.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Macoudub, et bienvenue parmi nous.

Si tu penses te lancer dans les TLB (je t'y encourage vivement!), je ne peux que te conseiller la lecture du site Eautarcie. Bon ok on l'a déjà dit 100 fois, mais c'est la base...

Le mélange matières/copeaux est évidemment au départ chargé de méchantes bactéries, il faut respecter des règles d'hygiène quand tu le manipules (il passe directement du seau en inox au tas de compost et tu le recouvres aussitôt de sciure ou autre pour éviter d'attirer les mouches. Il faut au strict minimum se laver les mains, il est conseillé de porter des gants. Enfin il me semble que ce n'est que du bon sens). C'est le phénomène de compostage qui va le stériliser, avec les actions conjointes essentiellement du temps et de la chaleur (il y a aussi la concurrence des gentilles bactéries du compost, plus fortes car mieux adaptées au milieu). Plus la température monte au coeur du tas de compost, plus vite il sera stérilisé. On conseille d'attendre 2 ans avant de l'utiliser au potager.

Pour quoi faire du compost à la fin, ça on trouve toujours (tes plantes seront contentes d'une petite gaterie non?) ou s'il y en a vraiment trop on peut en donner à des gens qui en achèteraient sinon.

Pour moi qui ai un jardin encore plus petit que toi, le problème est plutot le volume du tas de compost en train de se faire : il faut prévoir un fut suffisamment grand au départ.

Claire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci claire pour tes conseils et je vais de ce pas visiter ce site.

Je me lance de toutes façons bientôt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu as raison, mais comme c'est fichu chez moi, les wc actuels sont dans une minuscule salle de bain, il faudrait que je modifie toute la pièce pour le caser.

Et pour être tout à fait sincère, mes parents, amis... ont déjà mis beaucoup de temps à accepter mes idées "farfelues" d'écolo (je m'y suis mise sur le tard, ça n'avait pas trouvé le cerveau avant), alors là... :???: mais je ne désespère pas, j'ai rallié mon fils de 22 ans, le reste de la tribu suivra bien un jour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu verra quand tu aura des tlb tu sera emballé et tu trouvera la solution.

moi je trouve que ça ouvre pleins de persecvtives.j'envisage d'en faire une plus petite a coter de la premiere pour mes petites filles.nous sont 5 et ça ce bouscule souvent pour aller aux toilettes. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me suis penchée sur la question toute l'après-midi, et je pense pouvoir en caser sous un escalier en réduisant un peu les dimentions. comme quoi, quant on veut, on peut. Merci phi_loup :fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Il faut quand même penser à ventiler la pièce, les odeurs ne sont pas détruites par miracle. Mais il y a peut être une ouverture sous l'escalier ?

Alain

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

ben non !

Mais par contre l'escalier se trouve contre un mur mitoyen derrière lequel se trouve la cave d'un immeuble. Mon assainissement actuel s'écoule dans cette cave, dans une cuve avec une pompe de relevage et j'y ai une servitude. Si je fais passer un tuyau de ventilation (qui sera forcément horizontal) à coté de la canalisation d'assainissement qui passe aussi sous l'escalier, ça pourrait marcher ? ou faut-il une ventilation verticale comme pour les fosses toutes eaux ? :fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est possible, mais tu a quelques point à vérifier avant de te lancer :

1/ Tu as une servitude, ça ne veux pas dire que tu peux refaire un percement, placer une grille et faire une reprise d'enduit. Renseignes toi avant.

2/ Vérifie l'épaisseur du mur. Vérifie également que cette cave ne sera jamais un atelier de bricolage ou un lie de répetition d'un groupe de rock : car tu vas créer un fameux pont phonique avec ton trou !!

3/ Dans quel sens va se faire la ventilation ?

C'est con de le redire, mais les fluides se déplacent dans une direction définie par des lois physique... pas en fonction de ce qui nous arrange.

Exemple : Si tu as une VMC, il y a toutes les chances pour que la ventilation du salon ne se fasse plus... et que les odeurs (si il y en a) sortent du local par dessous la porte pour se retrouver à la cuisine.

Si 1 et 2 sont OK : Je te conseillerais une ventil haute et basse dans le local avec une bonne étanchéité du local (bas de porte), afin de crée une ventilation naturelle par convection. Si la cave est plus froide que le local l'air rentre par le bas et sort par le haut.

Tu peux mettre un PETIT ventilo type accélérateur de gaine branché sur minuterie et l'éclairage pour ventiler pendant 5 min après chaque mise en route de la lumière.

Par expérience : ce n'est pas le contenu de la TLB qui sent (matières recouvertes et apport carbone suffisant). le pic d'odeur correspond au moment entre la "sortie" des matières et le recouvrement par la sciure.... Bref : comme dans des toilettes à chasse: il se passe 2 secondes avant que la matière soit dans l'eau (blocage des odeurs), mais ça suffit à polluer l'air pendant 20 minutes.

Note: Prevois également l'emplacement du seau de secours. C'est une bonne idée que l'on ma donné pour éviter d'avoir à sortir à minuit pour vider / nettoyer le seau. Un tour de passe passe et c'est reparti.

Note 2: à propos d'odeur la ventilation naturelle ou forcée par l'interieur de la TLB procure un énorme avantage: Les odeurs sont aspirées à la "source".

Dans le cas des toilettes à chasse, la VMC "tire" les odeur dans la pièces et il faut 20 minutes pour renouveler l'air et supprimer les odeurs.

a+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci David de ces précieux renseignements.

Si je n'ai pas de soucis avec la servitude et la cave (plutôt un vide d'1,20m de hauteur) je vais avoir problème à réaliser une ventilation efficace. Ma seule possibilité est pratiquement au ras du sol sous l'escalier 2 1/4 tournant, la partie haute de l'autre côté donne directement dans la cuisine (dans les placards). Et comme je n'ai pour l'instant qu'une chambre salle de bain et une cuisine, je n'ai pas d'autre endroit à l'intérieur.

Je vais quand même en construire dehors. Dans un avenir pas très lointain, je vais rénover une autre partie de la maison et là j'aurai plus de possibilités.

A + :fleurs:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, je te propose 2 options:

Comme 1/ et 2/ OK : tu prévois de faire le trou au fond avec un petit ventilo sur minuterie. (extraction de l'air intérieur sans apport ext, mais c'est pas un problème).

Mais ne commence pas par faire le trou. Il faut d'abord vérifier si l'endroit est confortable, pas bruyant quand les gens montent et descendent que la poussière ne passe pas entre les vieille marches...... bref : il faut verifier pas mal de choses avant de sortir le perforateur, à commencer par essayer 1 fois une TLB.

Trouves donc un seau avec couvercle, un sac de sciure et un fond de paille puis planques tout cela dans la partie en rénovation.

D'après ce que j'ai compris, la famille n'est pas encore trop motivée... donc le mieux est de ne pas les prévenir que tu commences, car ils vont chercher des odeurs et te casser à la première occasion... et il se peut qu'il y en aie au début (odeur d'amoniaque si tu manques d'apport carbone).

donc : Quand tu est seule, tu t'essaies à la TLB la plus rustique qui soit : Un seau sans caisse ni abattant. C'est pas confort, mais tu as tellement de plaisir en te disant que celle là ne polluera pas l'eau que ça excuse le manque de confort.

Recouvre de sciure et "laisse mûrir" 7 jours. puis retoure y de plus en plus souvent. Pour ma part : J'ai fais comme cela sur le chantier de la maison jusqu'au jour ou j'ai proposer à ma femme d'essayer. Le seau était à moitier plein et il n'y a pas eu d'odeur à l'ouverture , si ce n'est celle de la sciure de sapin : Elle a donc accepter... puis elle en veut maintenant à l'appart.

note : Au début, je n'utilisais pas la TLB pour uriner seulement afin de limiter le risque d'odeur jusqu'a ce que je comprenne bien comment ça fonctionne.

Quand tu seras au point, Bouge le seau sous l'escalier et met juste un rideau. Si personne ne s'appercoit de la présence du seau au bout d'un mois : Tu fais tranquilement ton trou de ventilation, tu met une porte et tu leurs annonce qu'il y a une TLB sous l'escalier depuis 1 mois, qe cela n'a déranger personne, que cela ne va donc pas les déranger que tu continues à l'utiliser.... et que si il veulent savoir comment ça marche : que tu veux bien leur expliquer (L'affiche comme chez Eric est aussi une super idée qui motive les gens tout seul.

A +

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

C'est sur, la famille ne comprend pas que je veuille revenir 40 ans en arrière (jusqu'en 63, nous avions des TLB dehors et un "pot de chambre" à l'intérieur, on y mettait du sable, sa neutralisait bien les odeurs). Et tout était revalorisé dans le jardin. J'avais oublié ça aussi.

Je ne suis pas trop pour l'extracteur, je cherche aussi à limiter le plus possible l'utilisation de l'électricité.

Je vais dans un premier temps, reprendre mes vielles (et bonnes) habitudes d'antan, et arrêter de me créer des problèmes où finalement il n'y en a pas. Et ca me laisse effectivement le temps de faire accepter à dose homéopatique.

Merci David :fleurs:

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Une question : j'habite dans les environs de Bruxelles et nous disposons pour nos déchets ménagers d'un grand contenaire qui est vidé tout les 15 jours. Seuls les déchets provenant de végétaux peuvent y être déposés (épluchures légumes, fruits, herbes, feuilles, ....). Est-ce que l'on pourrait envisager d'y vider le contenu de la toilette sèche ? (Je suppose, au vu de ce que l'on peut y jeter, que ce tri est destiné à être composté.... ) Je dispose moi aussi d'un très petit jardin (environ 50 m2 et occupé déjà en partie par 2 poules). Merci d'avance aux spécialistes ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now