Gytha Ogg

La Peur De La Nature

14 posts in this topic

Peut-être suis-je passée à côté, mais je n'ai pas vu mention, sur ce forum, de l'indispensable bouquin de François Terrasson, La peur de la nature. Pour moi, c'est un bouquin fondateur, à lire et à relire (la relecture peut être nécessaire bien que le bouquin ne soit pas écrit dans une langue compliquée). J'ai eu la chance de rencontrer François Terrasson qui a séjourné à l'arboretum du Chêne-Vert (Chabanais - France) à l'occasion d'une conférence. Humainement et intellectuellement, c'était quelqu'un de bien : empêcheur de penser en rond, bardé de connaissances multi-disciplinaires mais pas prétentieux pour deux sous, accessible et amical...

Il a écrit d'autres livres, mais La peur de la nature est le plus indispensable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Peut-être suis-je passée à côté, mais je n'ai pas vu mention, sur ce forum, de l'indispensable bouquin de François Terrasson, La peur de la nature. Pour moi, c'est un bouquin fondateur, à lire et à relire (la relecture peut être nécessaire bien que le bouquin ne soit pas écrit dans une langue compliquée). J'ai eu la chance de rencontrer François Terrasson qui a séjourné à l'arboretum du Chêne-Vert (Chabanais - France) à l'occasion d'une conférence. Humainement et intellectuellement, c'était quelqu'un de bien : empêcheur de penser en rond, bardé de connaissances multi-disciplinaires mais pas prétentieux pour deux sous, accessible et amical...

Il a écrit d'autres livres, mais La peur de la nature est le plus indispensable.

Bonsoir Gytha,

Peux tu nous en dire un peu plus please? De quoi parle le livre exactement? Que drôle de titre, je suis curieuse de te lire :=) moi que la dame nature appelle !

Merci, La bise

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Gytha,

Peux tu nous en dire un peu plus please? De quoi parle le livre exactement? Que drôle de titre, je suis curieuse de te lire :=) moi que la dame nature appelle !

Merci, La bise

Marie-Hélène, Miss Trixie, salut !  :flowers:

Comme je suis une authentique feignasse, je m'en vais recopier sauvagement une partie de la 4ème de couv., quoiqu'elle ne rende pas compte entièrement de l'intérêt du bouquin :

« Vivre en pleine nature, retourner à la nature, goûter la nature... voilà que nous aimons presque tous la nature. Et pourtant... Êtes-vous pleinement heureux la nuit suel au fond d'une forêt ? Frémissez-vous de volupté à la vue d'un serpent, d'une araignée, d'un rat ou d'une plante carnivore ? Êtes-vous vraiment à votre aise perdu dans un marécage ou en plein désert ?

Quelle que soit votre réponse, ce livre vous passionnera. Il vous plongera, par le texte et l'image, au cœur de la nature sauvage et des frayeurs qu'elle déclenche en nous. Il vous promènera au pays des émotions, des pulsions, des élans irraisonnés qui sont en nous la part de la nature et s'expriment souvent dans les rêves, les contes, les histoires de sorcières et de dragons. »

On croit souvent que la destruction de la nature par l'homme n'est due qu'à l'appât du gain et/ou au je-m'en-foutisme. François Terrasson met en lumière des racines bien plus profondes à cette destruction : la bonne vieille peur, la trouille du sauvage, du pas domestiqué, de l'échevelé...

Moi qui fréquente depuis de nombreuses années des jardiniers et des forums de jardinage (et le jardin est le lieu de rencontre privilégié de l'humain avec la nature), j'ai constaté jour à près jour à quel point les vues de Terrasson étaient justes, peut-être justement parce que, en plus d'être naturaliste, il connaissait aussi très bien les sciences humaines.

Quand on a lu Terrasson, on ne voit plus du même œil le gars qui ravage les haies au bord des routes avec son épareuse... Et pas seulement. Je ne sais pas si j'ai réussi à « faire passer » tout ce que j'ai trouvé de passionnant dans son approche, mais je pense que sur Eco-bio, pas mal de gens devraient être intéressés par les bouquins de Terrasson, et c'est pourquoi j'en ai parlé. Comme empêcheur de penser en rond, il se pose un peu là ! Dans La peur de la nature, le chapitre intitulé les fausses pistes est pour moi l'un des plus intéressants.

À lire aussi, dans un style différent, Le viol de la terre, par Clive Ponting. Ne vous laissez pas rebuter par ce titre ridiculement grandiloquent (en VO c'est A green history of the world, tout bêtement). C'est l'histoire du monde du point de vue de la nature et de sa destruction progressive par l'homme. Où l'on se rend compte qu'on n'a pas attendu l'époque contemporaine pour tout saccager. Je le trouve un peu optimiste sur sa description des populations nomades avant l'invention de l'agriculture, mais je n'ai pas d'avis autorisé sur le sujet. Pour moi, cela reste de toutes façons une référence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu nous mets un peu l'eau à la bouche...C'est vrai que de tout temps, l'homme ( par peur) a vénéré la nature, pour ne pas la courroucée, pour se mettre bien avec elle...Donc, en conclusion, faut-il en avoir peur ? ou faut-il considérer la nature comme une alliée?

Les fausses pistes : de quoi s'agit-il ? c'est se perdre en nature ?

bon, je vais essayer de le trouver...(mais, c'est sûr que c'est un bon bouquin?) :chapeau:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est au fond des bois, la nuit que je me sens le plus en Paix et en sécurité... je n'ai jamais compris cette Peur que j'appelle chez vous la Peur Fondamentale.

lorsque je vous parle de ma vie présente, souvent, ici et là, vous vous sentez critiqués et menacés et pourtant ...

lorsqu'un livre est publié , qui contient des recettes de vivre autrement, par un auteur ''officiel'', vous courez l'acheter !!? est-ce parce que la consommation est une validation de l,existence ? est-ce parce que vous y avez placé votre sentiment d'être vivant ? je crois que oui, en petite part, vous avez vendu une petite part de votre âme au dieu argent, et une autre petite part à la conformité.

:coeur-anime:

... comme si juste se parler entre nous n'avait pas assez de sens ...

Vous cherchez à vivre mieux, à vous rapprocher de la Nature de toute chose ? avec le sentiment de sécurité au fond des bois ? sous la tempête ? aux abords d'une rivière en furie ? ... il n'y a pas d'autre manière de le faire que de lui consacrer sa vie.

en espérant que ce livre vous rapproche pour toujours et dans la joie des esprits purs du Monde Vivant... et de leur enseignements.

louise élie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu nous mets un peu l'eau à la bouche...

J'espère bien ! :lol:

C'est vrai que de tout temps, l'homme ( par peur) a vénéré la nature, pour ne pas la courroucée, pour se mettre bien avec elle...Donc, en conclusion, faut-il en avoir peur ? ou faut-il considérer la nature comme une alliée?

Terrasson ne pose pas la question comme ça : il essaie de faire la part en le rationnel et l'irrationnel (déguisé parfois/souvent en rationnel). Par contre, si tu n'as pas peur face à un cobra ou à un volcan en éruption, ça peut être ennuyeux  ;)  

Les fausses pistes : de quoi s'agit-il ? c'est se perdre en nature ?

Non non, pas du tout  :siffle:

bon, je vais essayer de le trouver...(mais, c'est sûr que c'est un bon bouquin?) :chapeau:

Ma réponse est clairement oui, et c'est pourquoi j'en ai parlé ici, mais je ne peux bien sûr pas répondre à ta place (les goûts, les couleurs, machin-tout-ça...)  :original:

C'est aussi un bouquin qu'il ne faut pas hésiter à relire, contrairement à d'autres, je trouve qu'il se bonifie à la relecture !

On doit le trouver sans problème chez Am....n et autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé ce livre génial, il sort des sentiers battus. L'auteur pointe du doigt les personnes qui croient protéger la nature en faisant des parcs naturels .... C'est un livre profond.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé ce livre génial, il sort des sentiers battus. L'auteur pointe du doigt les personnes qui croient protéger la nature en faisant des parcs naturels .... C'est un livre profond.

Je ne comprends pas pourquoi, il faut montrer du doigt les parcs naturels ou les personnes qui s occupent de parc naturel ? explique un peu ? cela m interesse ?

De toute facon, il suffit actuellement de proteger la nature, la faune et la flore (biodiversite) pour etre montre du doigt...

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trouvé ce livre génial, il sort des sentiers battus. L'auteur pointe du doigt les personnes qui croient protéger la nature en faisant des parcs naturels .... C'est un livre profond.

Ta réaction me fait vraiment plaisir, Ptitanne ! Oui, c'est un livre profond, profondément intelligent et qui ouvre l'esprit sur bien des points ; il faut bien dire qu'il pose plus de questions qu'il n'apporte de réponses ! À chacun de se faire son idée : à partir des bouquins de Terrasson, il y a de quoi faire et sortir des sentiers battus, des idées toutes faites... Les parcs naturels font en effet partie des « fausses pistes » (et vrais alibis) évoqués plus haut dans ce fil de discussion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait Terrasson aborde la nature au sens large dans ce qu'elle a de plus profond. Il pose la question de ce qu'elle est et à partir de là pose un regard sur les espaces végétalisés qui nous entourent, sont-il des espace de nature au sens de naturel? Un parc naturel, avec des sentiers aménagés et dans lequel vivent des animaux choisis et comptabilisés par l'homme : est-ce cela la nature? Pour moi, non ça ne l'est pas.

Il y a aussi plein d'autres choses dans ce livre. Je l'ai passé à une amie qui fait des études de psycho et elle l'a trouvé vraiment intéressant.

Je rejoins Gytho Ogg, ce livre fait partie des indispensables. Le problème c'est que des TERRASSON on en verra plus dans le milieu au sein duquel il évoluait car ceux qui y sont maintenant sortent tous du même moule, ils sont tous recrutés sur critère de diplome et ont tous suivis le même cursus universitaire. TERRASSON c'était un empêcheur de tourner en rond, il avait sa vision des choses, particulière et non conforme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un parc naturel, avec des sentiers aménagés et dans lequel vivent des animaux choisis et comptabilisés par l'homme : est-ce cela la nature?

C'est la même question que l'on peut se poser lorsqu'on entend le mot "biodiversité" aujourd'hui utilisé à toutes les sauces (evasion, je ne parle pas pour ton message bien sûr), celle qu'on veut préserver, protéger, restaurer ... Le terme est devenu de plus en plus ambigu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Gytha, ça a l'air intéressant !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Gytha, ça a l'air intéressant !

Oh oui, très intéressant, je trouve ! C'est, enfin, c'était, un homme qui empêche de penser en rond.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now