Sign in to follow this  
Followers 0
Dauphine

Conseils Sur La Non-Vaccination

20 posts in this topic

Bonjour, mon enfant a 16 mois et a su passer entre les filets de la vaccination. Elle n'a jamais été vaccinée et je ne compte pas le faire. Ca allait jusque là tant qu'elle n'allait pas chez une nounou, puis chez une nounou ne demandant rien. Mais suite à mon déménagement, elle doit changer de nounou et la nouvelle demande la preuve de vaccinations. Je n'ai pas eu le courage de dire qu'elle n'est pas vaccinée (je passerai pour une mère indigne et surtout risque d'être refusée par cette nounou), alors j'ai dis que j'ai perdu son carnet de santé. Elle m'a dit que dans ce cas je dois faire une papier attestant qu'elle est vaccinée, pour au cas où elle aurait un contrôle. Es ce que je risque d'avoir des problèmes ? Merci de vos conseils

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Dauphine,

Tout d'abord, entre nous, tu n'a aucune raison de passer pour une mère indigne, je dirais même au risque de choquer certains que tu sauves ton enfant de l'empoisonnement en ne le faisant pas vacciner!

Saches que la seule vaccination obligatoire à ce jour en france est le DT polio, le BCG n'est plus obligatoire depuis l'année dernière si ma mémoire est bonne et les autres ne m'ont jamais été! Ta nourrice peut refuser ton enfant à titre personnel mais pas parce qu'il n'est pas vacciné contre la rougeole.

Pour plus d'information, je t'invite à lire le petit ouvrage de Jean Pierre Joseph :

VACCIN, mais alors on nous aurait menti ?

Ils sont inefficaces, nous rendent malades, détruisent notre immunité naturelle, mais… ils sont obligatoires

Edition Poche Vivez Soleil

Et le site de la ligue nationale pour la liberté vaccinale : http://www.infovaccin.fr/

Saches enfin que de nombreux médecins ou infirmières sont contre les vaccinations et peuvent t'aider.

Pour la petite histoire, je connais une infirmière dont la fille est soigneusement vaccinée d'après son carnet mais n'a jamais reçu une injection!

Pour ceux qui serait intéressés par la question, allez voir le film : Silence on vaccine

http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965#

Pour ma part j'ai 40 ans, ma mère a réussi à me faire passer au travers des vaccinations (grâce à un médecin qui nous a fait des certificats de contre indications pendant mon enfance). J'ai 2 enfants qui ne sont vaccinés ni l'un ni l'autre et je compte bien faire tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher quiconque de les empoisonner.

J'espère que ces quelques informations pourrons t'aider dans ta démarche. Bon courage (il t'en faudra car la propagande est très efficace)

L'obligation de subir nous donne le droit de savoir - Jean ROSTAND

vaccins-mais-alors-on-nous-aurait-menti.doc

Share this post


Link to post
Share on other sites

En France, 3 vaccins sont obligatoires : le vaccin antidiphtériquie, anti tétanique et anti poliomyélite, ils sont notamment exigés pour l'entrée à l'école et d'une manière générale en collectivité.

Il n'est pas impossible que tu soit très embêtée si ta fille à la suite d 'une plaie importante était conduite aux urgences par exemple.

Une fausse attestation délivrée par un médecin est une faute préofessionnelle grave.

En outre la France connait actuellement une recrudescence importante de cas de rougeole dont un pourcentatge non négligeable conduit à des hospitalisations pour pneumopathie sévère : ce vaccin est donc fortement conseillé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Clafouti Mais j'aimerai tant savoir où trouver un médecin qui veut bien "vacciner le carnet de santé" de ma fille.... Même pour la mettre à l'école à 3 ans, je vais être confrontée au même problème... alors si je ne trouve pas le médecin qui vaccine le carnet, je vais devoir le faire et mettre un cataplasme d'argile... au fait existe-t-il des cataplasme d'argile tout fait dans le commerce et si oui, où ? Et est ce vraiment efficace ? Et quel homéopathie à prendre et à quelle dose ? (je crois que c'est arnica et thuya) Merci  

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour le cataplasme, je te ferais moi-même un gros et grand (vu la marque que j'ai constatée sur certaines cuisses de bébés sans défenses).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, mon enfant a 16 mois et a su passer entre les filets de la vaccination. Elle n'a jamais été vaccinée et je ne compte pas le faire. Ca allait jusque là tant qu'elle n'allait pas chez une nounou, puis chez une nounou ne demandant rien. Mais suite à mon déménagement, elle doit changer de nounou et la nouvelle demande la preuve de vaccinations. Je n'ai pas eu le courage de dire qu'elle n'est pas vaccinée (je passerai pour une mère indigne et surtout risque d'être refusée par cette nounou), alors j'ai dis que j'ai perdu son carnet de santé. Elle m'a dit que dans ce cas je dois faire une papier attestant qu'elle est vaccinée, pour au cas où elle aurait un contrôle. Es ce que je risque d'avoir des problèmes ? Merci de vos conseils

Donc en clair tu veux de l'aide pour enfreindre la loi ?!

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc en clair gytha... les lois seraient donc toutes parfaites et faites pour le bonheur la santé et le bien-être ? sinon c'est la prison ? le gibet ? la honte et l'oprobe ?

:chris:

dans certaines situations débiles, il arrive qu'on doive enfreindre la loi des hommes pour suivre son chemin...

à moins qu'on suive le troupeau, ce qui est aussi un choix respectable ... que je ne favorise pas dans MES propres choix de vie mais si on me demande de l'aide, j'essaie d'aider !

Dauphine ... Je ne saurais pas mentir , j'ai assumé la non-vaccination de mon fils...de toute manière je ne mettrais pas mon enfant en garderie mais si j'étais dans ta situation... je présenterais à la nounou un papier signé de ma main qui dirait '' je, mère de cet enfant , atteste avoir pris mes responsabilités concernant la vaccination...'' ..

si la nounou l'accepte, elle se trouve dégagée de la responsabilité, mais il se pourrait que tu aies à rendre compte de tes actes et de ton choix un jour, c'est ça assumer la liberté...

si elle ne l'accepte pas... tu dois faire un autre choix , de nounou, de décision ... ou de mode de vie

Pour le cataplasme, je le ferais moi-même aussi, avec de l'argile fraîchement préparée selon les règles ( pas de métal ni plastic pour la préparation, voir les détails dans des sujets déjà élaborés)

En interne, il existe aussi des trucs qui se trouvent quelque part ailleurs sur ce forum si j'ai bonne mémoire, Nestor nous a mis des infos ... effectue une recherche dans les autres sujets concernant la vaccination ... et je sais qu'il y a aussi des post dans onpeutlefaire.com ( ''vaccination déjà faite, comment faire'') ... étant donné la complexité des composantes d'un vaccin, il faut que l,enfant prenne en interne plusieurs doses de différents éléments pour aider à les évacuer.

Et... si une mini-dose du vaccin a pénétré dans l'organisme, peut-être faire attention à ne pas surstimuler le système immunitaire qui sera sollicité par cette dose.

Je suis spécialiste de rien, mais je recoupe des expériences et des documentations diverses dans cette réponse qui n'est qu'un survol...

bonne chance

louise élie

Super HS

:zorro:

question pour gytha... la loi dit qu'il y a un couvre-feu...tu as un parent malade qui a absolument besoin de tes soins, mais tu n'as pas le laisser-passer et pas le temps d'en demander un, il fait nuit, le couvre-feu est tombé... tu fais quoi ? disons que tu pars quand même et en chemin tu fais face à un évènement troublant, une autre femme qui enfreint la loi comme toi se trouve en difficulté, agressée par un pas gentil '... si tu l'aides, ou si tu appelles au secours, tu prends un risque supplémentaire, mais si tu passes ton chemin, tu es en position morale de non-assistance à autrui... tu fais quoi gytha ?

la loi a dit aussi à une autre époque qu'il ne fallait pas aider les esclaves noirs qui s'évadaient... et même y'a pas si longtemps que c'était un crime d'aider les orphelins fugitifs de St-Ferdinand d'Halifax qui se sauvaient des sévices et viols à répétition qu'ils subissaient... on continue ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

donc en clair gytha... les lois seraient donc toutes parfaites et faites pour le bonheur la santé et le bien-être ? sinon c'est la prison ? le gibet ? la honte et l'oprobe ?  

Et blablabla, toujours confondre tout et n'importe quoi...

Que l'obligation vaccinale soit discutable, c'est possible, que certaines vaccinations obligatoires ou pas puissent être remises en cause, c'est possible... n'étant épidémiologiste  je n'ai pas d'avis sur la question.

Que répondrais-tu si quelqu'un demandait comment convaincre un médecin de faire un faux arrêt de travail ? Ou de falsifier des données pour faire interner une personne sans besoin ? C'est exactement le même genre de question qui est posé.

Tout ce que je sais, c'est que le médecin risque 5 ans de prison et 75.000 euros d'amende, sans compter les risques disciplinaires au sein de sa profession. Les parents aussi risquent plus ou moins gros, mais c'est leur problème. Celui qui risque le plus gros, c'est l'enfant, mais franchement, j'ai bien compris que c'était pas le sujet, puisqu'il n'est question que de croyance et d'idéologie.

Savez-vous que l'inoculation variolique fait partie de la médecine chinoise depuis 2000 ans environ ? Et oui, la variolisation, ancêtre directe de la vaccination, c'est une méthode médicale ancienne et traditionnelle, et non pas une invention des méchants labos. Voilà qui remet en cause pas mal d'idées reçues, même si la variole elle-même a disparu (grâce à la vaccination). Mais cette vaccination a eu du mal à s'implanter en Europe !

« Quiconque procède à la vaccination cesse d’être un fils de Dieu : la variole est un châtiment voulu par Dieu, la vaccination est un défit contre le ciel. » (Le pape Léon XII / 1760-1829)

En quel siècle sommes-nous, déjà ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dauphine, une remarque importante : tu es contre la vaccination (pour des raisons qui m"échappent...mais c'est ton choix) sache toutefois qu'une vacinnation protège également les très jeunes nourrissons (moins de 2 mois) quui sont encore trop jeunes pour être vaccinés.

la coqueluche par exemple, est en forte recrudescence , or une enfant de 16 mois non protégée pourra contaminer un de ces très jeunes enfants et mettre en péril son pronostic vital.

Autre remarque : affirmer que ce vacciner c'est s'empoisonner relève du délire... il me semble que, s'agissant des sources "d'empoisonnement" dans notre monde actuel elles ne sont ^pas à chercher du côté des vaccins mais du coté de l'air que nous resirons ou des aliments que nous ingurgitons.

Enfin, je confirme : un médecin n'a pas le droit de vacciner un carnet de santé : il s'expose à de graves sanctions (et pourquoi ne pas demander à son garagiste de certifier qu'une épave est OK pour le contrôle technique ! ou à un organisme agrée qu'un produit bourré de pesticides est bio.. des exemples comme celui là on peut en trouver à foison). Et que penseraient les parents d'un enfant de 2 mois en réa pour coqueluche sévère contacté auprès d'un enfant labellisé "vacciné" ???

Pour terminer xième remarque du même genre : certains parents peuvent se payer le luxe de ne pas faire vacciner leur enfant car la vaccination des autres enfants protège les leur ....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gytha Ogg, je comprends bien que tu es très préoccupée par les dangers d'épidémies pour les humains. Je pense que c'est aussi le cas pour ceux qui ne souhaitent pas recourir à la vaccination. Qui sont, en plus, inquiétés par les dommages collatéraux des vaccins. Est-ce que tu peux admettre que la décision de différer une vaccination voire de ne pas la pratiquer ne résulte pas forcément d'une soumission aux gourous ou d'un délire égoïste et inconscient ?

Certains de tes propos me blessent, car à la fois je me sens visée et à la fois je ne me reconnais pas dans ce que tu décris.

Je n'agis pas par conformité aux commandements des Messieurs Eglise ou de Mesdames les Lois. Si un jour je vaccine, ce sera parce que je serais convaincue que c'est judicieux et sans danger, pas parce que la loi le prévoit.

Savez-vous que l'inoculation variolique fait partie de la médecine chinoise depuis 2000 ans environ ? Et oui, la variolisation, ancêtre directe de la vaccination, c'est une méthode médicale ancienne et traditionnelle, et non pas une invention des méchants labos. Voilà qui remet en cause pas mal d'idées reçues, même si la variole elle-même a disparu (grâce à la vaccination).

1/ C'est ancien oui, mais qu'est ce que ça prouve ?

2/ En l'occurrence, j'aimerais bien que les labos inventent un procédé plus adapté et oublient un peu le commerce ?

3/ Evite de nous supposer des idées reçues, en général et ici particulièrement. Les personnes les plus éclairées sur les procédés, l'histoire et l'industrie de la vaccination que je connaisse sont celles qui l'évitent.

4/ Comment tu le sais pour la causalité vaccination/disparition de la variole ? (sources, pertinence des évaluations/recensements ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que ce soit dans mon air, dans ma nourriture, ou dans les vaccins, j'essaye d'éviter les intoxications aux métaux lourds et aux OGMs... :) et donc j'évite les vaccins.

La coqueluche est en recrudescence parce que la protection vaccinale ne dure que jusque l'adolescence, et les jeunes adultes se mettent donc à tomber malade. Pour palier à ce défaut de la vaccination on propose ... de vacciner encore plus. Pardonne moi de ne pas comprendre la logique.

Pour Gytha, quelques infos sur la variole (si ça t'intéresse de les lire) : http://www.infovaccin.fr/l-eradication-de-la-variole.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

change de nounou, pourquoi payer une collabo?

Ok je sors!! :siffle:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rremarque au sujet de la dernière réponse : qualifier de collabo une nourrice qui ne fait qu'appliquer (consciencieusement) un réglement c'est la porte ouverte à bien des abus (on peut donc en dire autant de ceux qui font respecter les limitations de vitesse ou qui font appliquer l'interdiction de vente d'alcool au mineurs en autre..)

En outre ce terme fait référence à une période peu glorieuse de notre histoire et il est difficilement admissible de l'utiliser dans le cas cité

La santé publique exige, pour protéger la population la mise en place un certain nombre de réglements, qui en effet peuvent être assimilés à une privation de libertés individuelles : interdiction de fumer dans un lieu public, interdiction de dépasser les limitations de vitesse, interdiction de conduire avec une alcoolémie supérieure aux seuils autorisés, limitation de la publicité sur l'alcool, dépistage des maladies virales avant don de sang ou d'organe et bien sur également obligation vaccinale (limitée.. à 3 vaccins avec un fortement recommandé en IDF et dans le DOM à savoir le BCG) mais c'est à ce prix que que l'état sanitaire des pays développés a tant progressé.

"permettre à la population d'accéder au meilleur état de santé possible"est l'objectif principal d'un politique de santé publique" mais je pense qu'ici on confond santé individuelle et collective.

Lorsque l'on utilise le système collectif , il ne faut pas en retirer que les avantages (aides à la garde d'enfant, scolarité gratuite, bonne couverture maladie.. ) mais se plier aussi aux contraintes que la mise en place de tels services Cependant, rien n'empêche les fan de la non vaccination de créer leur propre système de soins, leurs propres systèmes de garde et leur propre écoles...

Share this post


Link to post
Share on other sites

clafoutis... il n'y a pas de fan de la non-vaccination... c'est blessant et réducteur pour les personnes qui voient les choses d'un autre point de vue, qui sont aussi des gens qui ont droit à leur opinion, qui cherchent à faire pour le mieux mais autrement, ... c'est assez incroyable qu'on trouve ce genre de ''sectarisme moral'' sur un forum qui ouvre sa porte à la différence ! au hors norme et aux alternatives minoritaires ...

la pensée unique de droite serait donc partout ?? sous des masques eco-bio-logique ??

autre remarque...

si ce qui sort des laboratoires modernes , tout produit confondus, vaccins, médicaments, suppléments, etc... supposémment préparés pour la ''santé'' ne sont pas des poisons ... !! ... ce sont des produits fabriqués avec des bases extraites et dénaturées des ressources planétaires, de mollécules isolées, ce qui est un résumé très succint et imagé de la ''chose'' qui se passe dans ce type d'usine !

Une majeure partie de ces éléments NON médicinaux ne participant même PAS au principe actif, tels que les adjuvants et procédés de synthèse, de conservation, etc... sont méconnaissables, inutilisables, impossibles à métaboliser pour le système VIVANT que nous sommes.

Gytha ... j'ai eu à demander un faux un jour, et je l'ai obtenu et ça n'a nui à personne, je n'ai même pas reçu de prestations pendant mon ''retrait'' ... et si tu avais été dans ma situation, en danger, avec l'administration publique CONTRE moi, tu aurais fait la même chose, alors fait pas chier avec ta morale de mouton !!!! t'as pas dû en arracher encore assez, ni été confrontée à la méchanceté réelle ( sauf celle que tu nous sers toi-même!!) vu le ton que tu prends !! et pour ce qui est de ton mépris à l'égard de pas mal de gens sur ce forum, ça va te retomber sur le nez un jour... t'as bien semer la pagaille, tu dois être fière de toi ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

:gardecoe:

Et si on évitait de se taper dessus pour la 150ième fois à propos de la vaccination ?!

Paix... :4-bisou:

Nico. :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clafoutis, tu ne peux pas comparer des interdictions qui s'exercent dans un contexte et un espace particulier avec une obligation. La dynamique n'est pas la même :

Dans le cas d'une interdiction c'est un acte qui empiète sur la liberté des autres qui est sanctionné. La loi protège.

Rouler trop vite peut causer des accidents => sanction (les routes appartiennent à la collectivité)

Fumer peut indisposer les autres et causer des maladies => lieux non fumeurs et sanction si ils ne sont pas respectés.

Boire peut causer des accidents mortels => dose limité si on conduit et sanction si pas respecté.

A noter que quand la loi protège elle interdit dans un contexte bien particulier. On peut rouler en voiture mais pas trop vite, on peut fumer mais pas partout, on peut boire mais pas conduire soul etc ...

Dans le cas d'une obligation c'est très différent. La loi empiète sur notre liberté de choix et nous sanctionne si on obtempère pas. La loi aliène. L'obligation vaccinale est un exemple de ce type de loi. On pourrait citer aussi le service militaire ...

A noter que dans la plupart des pays européens il n'y a pas d'obligation vaccinale, il y a aussi beaucoup moins de publicité pro-vaccinale qu'en France ... mais l'état de santé général est aussi bon voir meilleur.

La question est surtout de savoir où un système collectif doit s'arrêter avant d'empiéter sur nos libertés... Pourquoi les non-vaccinés devraient être exclus de ce système? Parce qu'ils ne consomment pas de "soins"?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Le sujet est réouvert après fermeture temporaire de la modération.

Une partie des tout derniers messages restera invisible en zone grise, suite à un incident entre plusieurs membres ayant débouché sur des propos diffamatoires.

Les messages qui ont suivi le rappel de la modération et qui l'ont ignoré, tout en continuant à alimenter le HS dans l'agressivité, ont été déplacé vers un fil similaire fermé (même sujet, même non respect de la charte) : ici.

Pour la suite, merci d'éviter ici tout nouveau propos insultant ou agressif en sachant vous modérer individuellement.

Merci aussi d'argumenter votre position par de la réflexion, des connaissances ou des références plutôt que d'attaquer le ton et le style du contradicteur.

Merci enfin de respecter le sujet, et de vous y tenir :

Ce que ce sujet n'est pas :

Un débat sur faire vacciner ou non.

Un débat sur la légitimité de poser une telle question sur ce forum.

Ce que sujet est :

Une interrogation concrète sur ce qu'on risque en refusant la vaccination (santé, loi etc).

Une réflexion sur les meilleurs moyens de, soit éviter la vaccination, soit la rendre inoffensive.

Pour les débats pro-vaccinations vs anti-vaccinations il y a un sujet dédié, qui est le fil principal, ici :

fil vaccins (et tout plein d'autres fils ailleurs un peu moins généraux).

Pour approfondir un autre sujet dont il a été question, celle des "faux membres" dont c'est le travail d'intervenir sur le net pour le compte de tel ou tel groupe, c'est là qu'on poste à ce sujet : http://www.eco-bio.i...bre-expression/

En espérant que ce fil n'aura plus de raison d'être clos à l'avenir, je vous souhaite une belle journée ! flowers.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

tout d'abord un film pour se renseigner simplement => silence, on vacccine ...

Attention toutefois, ce film est canadien donc les questions de législation ne sont peut-être pas les même en france.

http://video.google.com/videoplay?docid=8503852033482537965#

En ce qui me concerne, j'ai bluffé la médecine du travail plusieurs fois et je recommencerais... pour dire que j'ai été vacciné il y a moins de 10 ans!

Si les vaccins n'était pas cotés en bourse, je pourrais éventuellement réfléchir autrement. Mais en attendant, on fait comme on peut...

Je vous propose ici [pour ce qui concerne la france], la liste régionale des collectifs FCO pour la liberté vaccinale:

(FCO = fièvre cathare ovine, mais ça vous permettra de vous rapprocher de gens qui pourront vous orienter pour vos élevage d'humains!!!)

http://www.bio-dynamie.org/programmes-en-formatpdf/actu_petitions/LISTE%20collectifs%20FCO%20090408-1.pdf

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce qui me concerne, j'ai bluffé la médecine du travail plusieurs fois et je recommencerais... pour dire que j'ai été vacciné il y a moins de 10 ans!

Si les vaccins n'était pas cotés en bourse, je pourrais éventuellement réfléchir autrement. Mais en attendant, on fait comme on peut...

Bonjour gba ; en fait on nous fait croire dans de nombreuses professions que tel ou tel vaccin est obligatoire (je ne sais pas si c'est ce que tu penses, je parle en général )... On croit que l'on doit bluffer justement pour s'en sortir ; c'était encore le sort d'un de mes amis cheminot qui devait se faire le "package".

Et bien il faut savoir encore une fois qu'il est de nouveau question de jouer sur les mots et la peur des gens pour leur faire croire qu'ils sont dans l'obligation de se faire vacciner sous peine de perdre leur travail ; oui car aucune loi n'oblige quiconque à se faire vacciner pour avoir le droit de travailler (sauf en hôpital ; pour plus de précision, une redite ça ne fait pas de mal, voire la ligue nationale pour la liberté des vaccinations http://www.infovaccin.fr/ ).

En fait ces soit disantes obligations viennent de règlements internes, mais ils n'ont pas force de loi. Seuls les obligations des premiers âges de la vie sont encadrées par des dispositions législatives ; toute obligation vaccinale (hors études de médecine et travail en hôpital) autre n'est que facultative et à notre bon vouloir... après ça n'empêche pas de se faire évincer si on refuse, mais ce que je veux dire est qu'ils ne peuvent prétendre se baser sur une obligation légale (et donc se faire évincer pour un tel refus est un ticket direct donc pour les prudhommes ; et un ticket gagnant qui plus est)

Voilà, on peut éviter donc ces pseudos obligations qui font croire à pas mal qu'ils n'ont pas le choix ; et question loi, on est gagnant si il y a recours devant le conseil des prudhommes... mais c'est exceptionnel, on ne se fait pas renvoyer pour refuser de se faire vacciner ; une fois que mon ami a dit ne pas vouloir se faire vacciner car il en avait pas l'obligation, les pressions (fortes demandes de le faire à répétition et avec fermeté) se sont envolées comme par enchantement... il suffit de leur dire qu'on est au courant qu'il n'y a pas d'obligation légale pour être tranquille...

Après il y aura toujours des histoires moins chanceuses que d'autres, des acharnements illégitimes, mais voilà pour la norme : pas d'obligation légale, donc, dans la plupart des cas pas d'ennuis en refusant la vaccination ; elle est évitable... si même la loi ne nous protège pas dans certain cas exceptionnel, alors il faut exiger qu'elle s'applique ; sinon c'est la porte ouverte à toute dérive...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ils ne peuvent prétendre se baser sur une obligation légale (et donc se faire évincer pour un tel refus est un ticket direct donc pour les prudhommes ; et un ticket gagnant qui plus est)

Intéressant... merci pour les infos que tu partages, Guerson. Il semble que Sylvie Simon et d'autres soient en partie à l'origine de la levée de l'obligation de se vacciner au "B.C.G." (contre la tuberculose)

je reprends les renseignement trouvés sur infovaccins.fr, qui est la ligne nationale pour la liberté des vaccination:

Attention !

Sur le site du ministère de l'Éducation nationale, dans la rubrique concernant les vaccinations, on peut lire :

« Pour être inscrits dans une collectivité (crèche ou école) école, les enfants doivent obligatoirement être vaccinés contre les maladies suivantes :

- diphtérie, tétanos, poliomyélite (souvent associés à la coqueluche) ;

- tuberculose (B.C.G.). »

Bien que cette page ait été mise à jour en août 2007, c'est-à-dire plusieurs semaines après la parution au Journal Officiel du décret qui en suspend l'obligation pour tous les enfants, le BCG y est abusivement présenté comme toujours obligatoire.

Si on exige le BCG pour votre enfant scolarisé, en vertu de cette information erronée, merci de nous le signaler.

*

Le décret 2007-1111 du 17 juillet 2007 suspend l'obligation de vaccination par le BCG pour les enfants de moins

de six ans accueillis en collectivité (crèches, garderies, écoles maternelles, chez une assistante maternelle, etc) et pour

tous les enfants à partir de six ans.

L'obligation est maintenue pour les adolescents et les jeunes adultes qui fréquentent un établissement préparant

aux professions de caractère sanitaire ou social, ainsi que pour les personnes exerçant les professions de caractère

sanitaire ou social définies à l'article R3112-2. Pour plus de détails, lire ce document .

*

11 juillet 2007 - Lancement du programme national de lutte contre la tuberculose.

- Dossier Tuberculose actualisé, et les nouvelles recommandations vaccinales

- Discours (fichier PDF) du ministre

- Le programme (fichier PDF) annoncé pour 2007-2009

* 8 juin 2007 : la Société Française de santé publique, qui avait organisé en novembre 2006 une Audition Publique sur la vaccination des enfants par le BCG, puis émis un avis favorable à la levée de l'obligation vaccinale par le BCG, demande au gouvernement de prendre une décision rapidement.

* Juin 2007 : procès vaccinal retentissant aux États-Unis. Près de 5 000 familles accusent le mercure (sous forme de thimerosal ou thiomersal) contenu dans certains vaccins d'être lié à l'augmentation importante des cas d'autisme.

Vous pouvez relire avec profit l'article que nous avions publié sur le sujet dans le n° de juillet 2006 de Réalités & Vaccinations et intitulé « La réunion de Simpsonwood ».

Sur le web, divers articles sur Radio-Canada, Agoravox, HSN-info, Medialibres. Pratiquement pas d'articles sur des sites de médias français.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0