Zet

Perdue Dans L'Alimentation De Mon Bébé De 8 Mois

36 posts in this topic

A priori il faut éviter les farines de blés avec gluten jusqu'à l'âge d'un an...pour éviter les éventuelles allergies. Qu'est vous avez contre les farines de millet ? C'est bon le millet ! Même pour les adultes...c'est d'allieurs relativement récent dans l'histoire humaine européenne qu'on ne mange plus de millet. C'était un gruau courant au moyen âge. En Bretagne, on trouve encore des fêtes locales avec la "bouilie" de millet comme repas de fête ! Donc pas de raison de priver le petit bout de chou de millet si le gout lui convient bien.

Sinon,il y a encore le quinoa, l'amarante, le sarrazin, le riz, l'avoine, l'orge et le maïs en farine qui peuvent petre utilisées...Sarrazin et quinoa sont particulièrement riches en protéines...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que dans mon coin (Vendée), on retrouve le millet dans un dessert traditionnel donc j'ai eu l'habitude d'en manger très tôt. C'est facile à digérer et ça cale tout de même son homme.

Mais le millet reste tout de même apparenté aux graines à oiseaux :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vrai que dans mon coin (Vendée), on retrouve le millet dans un dessert traditionnel donc j'ai eu l'habitude d'en manger très tôt. C'est facile à digérer et ça cale tout de même son homme.

Bon, je comprends pourquoi les Charentais ont l'habitude de rigoler de ce que mangent les Vendéens :24:

Plus sérieusement, si c'est encore consommé dans ta région, y a pas de raison que ton homme trouve ça bizarre.

Mais le millet reste tout de même apparenté aux graines à oiseaux :rolleyes:

Cui ? :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le lait de chèvre, pas étonnant que ça ne passe pas, le goût est vraiment violent (même quand on adore le fromage de chèvre comme c'est mon cas).
J'ai comme toi le souvenir de laits bien corsés qui dépotent, mais j'ai eu l'occasion de goûter récemment en Auvergne un lait de chèvre très doux, presque sucré, ça m'a bien surprise ... en fait selon le terroir et la race des chèvres, il y a pas mal de différence.
Mais le millet reste tout de même apparenté aux graines à oiseaux :rolleyes:
Ça vient peut-être aussi du fait qu'il y a une espèce qui s'appelle "millet des oiseaux". En tout cas oui, je me rappelle que quand j'avais fait des recherches assez fouillées sur l'alimentation des Gaulois (et des Romains), ça semblait une plante incontournable au menu ... et c'est vrai que la semoule de millet c'est super bon ! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai comme toi le souvenir de laits bien corsés qui dépotent, mais j'ai eu l'occasion de goûter récemment en Auvergne un lait de chèvre très doux, presque sucré, ça m'a bien surprise ... en fait selon le terroir et la race des chèvres, il y a pas mal de différence.

Étant Auvergnate d'origine, ton témoignage me touche ! :)

Quand j'étais môme, je n'aimais pas les chèvretons que ma grand-mère achetait (c'était en Haute-Loire), et puis un jour, j'ai découvert que je manquais vraiment quelque chose ! Heureusement, je suis maintenant dans une région où le fromage de chèvre est très présent, même s'il devient très difficile de trouver du fromage de chèvres poitevines. Oui, le terroir, l'alimentation, la race des chèvres, tout ça est important.

Ça vient peut-être aussi du fait qu'il y a une espèce qui s'appelle "millet des oiseaux". En tout cas oui, je me rappelle que quand j'avais fait des recherches assez fouillées sur l'alimentation des Gaulois (et des Romains), ça semblait une plante incontournable au menu ... et c'est vrai que la semoule de millet c'est super bon ! :)

Sûr qu'on a perdu le goût de certaines plantes depuis cette époque, et c'est parfois dommage. Mes voisins cultivent du millet (il y a un champ juste au dessus de la maison, et le gag, c'est qu'il est parsemé de quelques pieds de chanvre, mais personne n'est venu tester...), il me semble qu'il est destiné à l'alimentation animale, mais je ne sais pas s'il diffère de celui destiné à l'alimentation humaine. Il est vrai que j'ai perdu l'habitude de ce genre d'expériences car mon homme ne digère pas les graines (même le couscous, il le regarde de travers...), surtout pas entières, donc pas de quinoa, d'amarante ou de trucs comme ça. En plus, si je tente de servir ça, il dit « coooooooooooot ? » :lol:

Je me demande pourquoi la maladie cœliaque est tellement répandue de nos jours : est-ce parce que les hybrides modernes de blé contiennent trop de gluten ? Les gens de la génération de mes parents et même de la mienne n'envisagent pas de manger sans pain : moi qui n'en mange pas avec tous les plats, j'ai toujours fait figure d'originale dans ma famille.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je n'aimais pas les chèvretons que ma grand-mère achetait (c'était en Haute-Loire)
Le lait dont je parle vient de pas très loin d'Yssingeaux (où j'avais aussi ma gd-mère). ;)

(fin du HS, désolée Zet !)

Je me demande pourquoi la maladie cœliaque est tellement répandue de nos jours : est-ce parce que les hybrides modernes de blé contiennent trop de gluten ?
Certains sauront mieux répondre mais j'ai cru comprendre qu'il s'agit non pas de la quantité mais surtout de la qualité du gluten en question ... ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le lait dont je parle vient de pas très loin d'Yssingeaux (où j'avais aussi ma gd-mère). ;)

(fin du HS, désolée Zet !)

Moi c'était à Langeac (oui, c'est vrai que tout ça est HS, pardon Zet !)

Certains sauront mieux répondre mais j'ai cru comprendre qu'il s'agit non pas de la quantité mais surtout de la qualité du gluten en question ... ?

Ce serait bien de savoir, oui ! J'ai cherché sur quelques sites ouaibe, mais je n'ai rien trouvé de probant, pas d'explication sur les causes.

Enfin bon, pour ce qui est du bébé de Zet, si elle donne une bonne variété de céréales, avec et sans gluten, ça devrait aller (ou alors elle s'en apercevra vite, je pense).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là, ne vous excusez pas! J'adore les souvenirs :gardecoe: Et c'est toujours instructif

J'ai aussi fait des recherches sur le net mais rien de probant non plus...

Bon, de toute façon j'ai décidé de lâcher un peu de lest car je me prends la tête à un point!!

Mais je trouve important de se poser des questions et d'essayer de sortir des chemins tout tracés lorsqu'on se rend compte que ceux-ci ne nous conviennent pas. Et ça, c'est valable pour tous les domaines finalement :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors là, ne vous excusez pas! J'adore les souvenirs :gardecoe: Et c'est toujours instructif

J'ai aussi fait des recherches sur le net mais rien de probant non plus...

Bon, de toute façon j'ai décidé de lâcher un peu de lest car je me prends la tête à un point!!

Mais je trouve important de se poser des questions et d'essayer de sortir des chemins tout tracés lorsqu'on se rend compte que ceux-ci ne nous conviennent pas. Et ça, c'est valable pour tous les domaines finalement :rolleyes:

Je ne peux que t'approuer ! :4-bisou:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour répondre sur la question du gluten, que je connais, étant concernée, je peux dire que depuis Tchernobyl, il y a une véritable "épidémie" d'intolérants.

La radioactivité provoque -selon des scientifiques bien informés -! des dégradations enzymatiques.

Alors des fois faut pas chercher midi à 14 heures ! Mais ça vous ne le trouverez pas dans les grands médias, c'est bien caché, pourquoi on se le demande :menteur:.

Sinon, pour les gens "normaux", le gluten est digéré à partir de 6 mois environ. Donc bon pain pour les bébés, c'est ok, pas trop salé, bouillies diverses etc.

Les signes d'intolérance sont un ventre ballonné, un amaigrissement, des selles plâtreuses et abondantes, de l'anémie. Pas de fièvre, beaucoup de douleur. Le bébé "ne profite" pas comme on disait autrefois...

Le souci depuis quelques années est que cette intolérance (mon cas) n'est pas détectable par le procédé de dosage des anticorps antigliadine. Une nouvelle sorte de malades pénibles qui ne font rien comme prévu pffff... Donc mieux vaut être averti pour son enfant et prendre les devants en cas de souci.

Car le médecin qui met si bien en garde contre l'abstention de viande ne va pas forcément y penser et les effets de l'irradiation "modérée" ne sont pas beaucoup enseignés en fac je crois savoir pour l'instant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai déplacé la suite de vos messages autour des livres sur le fil dédié :

http://www.eco-bio.i...dpost__p__77302

;)

+ je laisse ici cet extrait du message de Monoar (la suite est sur le fil cité) :

J'ai lu de superbes bouquins de Aletha Solter.Elle est géniale.

Elle propose ceci : proposer pleins de mets devant le bébé. Et il choisi lui même. :)

Tu propose au bébé divers légumes, féculents et il choisis lui même ce qu'il préfère. S'il n'est pas "dévié" il choisira ce qui est le mieux pour lui au moment x.

Il pourra choisir diverses choses comme il choisira de ne manger qu'un seul type d'aliment. C'est selon ses besoins.

S'il est dévié alors il choisira des sucreries par exemple pour refouler ses sentiments. Alors il faudra accompagner bébé pour qu'il s'exprime au lieu de refouler (tout est expliqué dans le bouquin)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now