louise élie

Irene

6 posts in this topic

Bonjour à vous

y'a pas 36 manières de le dire... Les choses se passent comme elles doivent se passer au mieux lorsqu'on travaille dans le sens des Énergies, à partir du Coeur, à partir d'une pensée globale... j'en ai toujours été convaincue et j'ai agi et vécu en cohérence avec cette conviction... ---------------------------

J'étais sur le point de finaliser la vente du domaine, la maison est vidée des gros meubles et de la quasi totalité des accessoires et outils, tout vendu ou donné le superflu, restent les choses de base essentielles au fonctionnement ... à la dernière seconde, mercredi le 24, une irrégularité à mes titres de propriété a gelé la vente du domaine pour une période indéterminée... j'ai résisté à une proposition de location par l'acheteur ...

et puis... toute la journée, la soirée et dans la nuit de dimanche à lundi, du 28 au 29

Irene, ouragan devenu tempête tropicale, est montée jusqu'ici, vents violents et pluie torrentielles...

un coup d'eau sur la rivière

comme une déferlante qui s'est abattue sur le terrain, la cour, jusqu'au pied du côteau nous a tenu enclavés, mon copain jack, tite-chien et moi jusqu'au matin, la maison entourée par une rivière de boue et de débris

perte de courant et de communication, plus d'eau courante dans la maison, et une surprise au retrait des eaux, incroyable mais bien vrai... le pont a été emporté dans sa totalité, le pilier central est cassé net à sa base

la structure est échouée 500 pieds plus bas le long de la rive, tordue comme une maquette de fil de fer par la main d'un géant ...

la maison est un chateau fort , elle n'a subi aucun dommage, nous nous sentions en sécurité, à la lueur des chandelles attendant le petit jour

l'arbre gigantestque qui a ''tué'' le pont est resté accroché à la rive sur le roc et a ensuite dévié le courant protégeant la maison !

des milliers de gens dans des dizaines de villages et des villes ( 122 ) au québec sont sinistrés ...

<BR id=ecxFontBreak>nous allons bien

circulons par le petit sentier pédestre par l'arrière du côteau et nos voisines nous accordent un droit de passage sur une route carrossable où nous avons garé l'auto ... le quotidien se réorganise lentement avec sérénité... j'habite maintenant sur une sorte de presqu'île boisée , délimitée par la rivière sur 1/3

plus d'acheteur pour l'instant ,et c'est tellement mieux ainsi, je remercie que personne n'ait acheté tel que prévu ... mais... pourtant, je considère que ce terrain a gagné une certaine valeur du point de vue de l'intimité, et que j'ai l'occasion d'y construire un habitat encore plus ecologique... nous verrons, nous verrons si j'ai encore cette énergied'abord, nettoyé le terrain alentour qui est rempli de débris de toutes sortes, venant d'amont, asséché et vidé les caves, assurer des réserves de bois de chauffage... Je m'acheminais, après la vente, vers un mode de vie encore plus simple et encore plus sobre et autonome... c'est peut-être ici que je vais le construire... je ne planifie rien d'autre qu'une journée à la fois, et je conserve un état d'esprit serein ... ainsi que Miss Tite-chien ^_^ Prenez soin de vous tous ... on ne sait rien de l'avenir, on ne sait pas si un jour on sera éprouvé, mais il faut toujours être disposé à accueillir tous les évènements qui sont en train de survenir de causes humaines industrielles et climatiques que l'on sait, un point de non-retour a été atteint ... De tout coeur avec vous ....amitié

merci d'être au bout du fil p.s. vous comprendrez que mon temps passé au clavier et en communication téléphonique sera restreint

louise élie breton

ici et maintenant

Pour les personnes intéressées, la mise à jour de ce ''dossier'' , qui dépasse de loin un évènement personnel... se trouve dans le forum ami sur la simplicité volontaire au sujet ''loulie'' dans la rubrique nouveau membre.

post-10729-034441500 1314970343_thumb.jp

post-10729-031264700 1314970432_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Eh bien, que d'événements !

Irene, la paix en grec, drôle de nom pour un ouragan : je te souhaite qu'il inaugure un nouveau cycle plein de promesses et de sérénité.

Au milieu de toute cette impermanence, tu sembles tenir le cap, alors courage, santé et bonne adaptation dans cette vie semi-insulaire ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Loulie,

Je me suis permis de faire connaitre, sur le forum RIM, ton témoignage, que tu as la cordialité de partager ici :

(Désolé d'avoir du "sabrer" ton texte; mais les citations de plus de 12 lignes n'y sont pas acceptées...).

http://icietmaintenant.fr/SMF/index.php/topic,6840.msg202510.html#msg202510

Par ici (Paris - France), les saisons vont et viennent au gré de leurs humeurs changeantes...(certainement une bonne école pour découvrir Ce qui, en soi, demeure Stable...).

Vous souhaitant le meilleur, à toi, Jack, Tite-chien, et tous les habitants à feuilles, à plume ou à poil (et aussi les plus subtils), des alentours, dont je sais que vous prenez soin - et qu'ils vous le rendent bien (La preuve: l'arbre gigantesque ne s'est-il pas sacrifié héroïquement pour protéger ta demeure, en plongeant dans la rivière ?).

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un beau clin d'oeil qui t'est adressé. Un peu violent peut-être, mais si ta maison a été épargnée...Tu as sans doute encore des choses à faire là bas.

Bon courage!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

ce forum est devenu bien tranquille !

Juste pour mise à jour de la situation... si j'habitais dans un pays ''pauvre'' et soi disant sous-développé j'aurais retrouvé au moins une passerelle piétonne depuis longtemps MAIS je vis dans un pays civilisé et très organisé... alors ça prend un inspevteur, des téudes hydrologiques et environnementales un ingénieur et un entrepreneur accrédité ... ce qui donne un coût de remplacement d'environ 250,000 beaux dollars à la fin des travaux... pour négocier MA solution j'ai été bien obligée de faire sortir un estimé préliminaire ... vu la tournure de tout ça, je vais fort probablement être obligée de débâtir la maison ... mais comment s'y prendre pour faire débâtir, engager des ouvriers, faire venir des transports etc pour sortir les meubles, vendre les matériaux au recyclage et ce genre de truc ? la situation est absurde... pas le droit de demeurer dans une maison sur une zone désormais inondable, pas les moyens ( ni l'envie !) de faire construire un pont et collaborer avec l'industrie, tenue de démollir aux normes mais impossible de respecter les normes qui exigent machinerie lourde et engins de tout accabit pour démollir proprement et transporter par camion afin de les JETER les matériaux brisés !!! je crois pas que les autorités et les institutions prenantes au ''dossier'' s'en soient encore rendues compte... faudra-t'il que je passe à la télé ?? ^_^

bref... en attendant que ça se place j'ai une petite cuisine de plein-air, je me lave à la rivière, ramasse de l'eau de pluie et fini de nettoyer les hangars et leur contenus ..............

... et surtout je travaille fort sur moi pour garder le calme intérieur et l'équilibre utiles pour travewrser et conclure cette épreuve de la façon la plus élégante possible

Portez-vous bien tous , celles et ceux qui me liront...

Avec Vous dans la Lumière

louise élie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je peux venir me baigner tout nu dans ta rivière ?

Ton copain n’y verra pas ombrage ?

Ma copine voudra à tous les coups nous rejoindre !

Bises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now