simplement-naturelle

Sucre, Céréales, Index Glycémique, Comment Démêler Les Informations ?

6 posts in this topic

Bonjour,

2-3 après une première tentative, j'essaye à nouveau de me sevrer du sucre, d'autant plus que ces derniers mois je suis retombée dans une consommation excessive de biscuits, chocolat à tout va.

J'ai commencé hier et j'en suis à mon 2 jour et jusqu'à présent ça va. J'essaye de voir comment mon corps réagit et je surveille la balance car hors de question pour moi de chuter de poid.

Cela dit, j'ai conscience que supprimer le sucre et continuer à manger des céréales raffinées (pâtes, riz blanc) ... est un non sens puisque l'effet de ces dernières sur la glycémie est le même que celui du sucre ou à peu-près.

j'essaye donc d'assimiler quelques données me permettant de faire des choix d'aliments moins destructeurs pour une approche plus globale.

Seulement les tableaux sont tellements vagues et contradictoires que je ne sais plus où donner de la tête.

Certains disent que même complet, le pain (je le consomme complet, demi-gris ou à graines depuis des années) à un impact négatif sur la glycémie.

selon d'autres sources (régime montignac) le mode de cuisson et conservation des aliments a une influence sur son index glycémique, ainsi certains aliments verrait leur glycémie augmenter ou diminuer durant la cuisson, en refroidissant et en étant réchauffé. Par exemple, ils pensent que du pain décongelé à un index moins élevé que du pain frais, que des spagetthis, même blancs ont un index moindre s'ils sont consommé refroidis et non chaud ...

Enfin il y a des tas d'autres paramètres qui entrent en compte lors que la digestion et qui modifie l'impact réel qu'aura cet index glyécmique (la charge glycémique réelle) : avec quels autres aliments le met est consommé, quels graisses, quand, dans quel ordre, etc.

Et là franchement je décroche de lire tout et son contraire.

Je me disais qu'il y avait peut-être des gens plus avisés par ici (nestor au secours :gardecoe: ) ou qui auraient de bons liens par ici ??

Au delà d'un tableau informatif, je me demandais comment limiter l'impact d'un aliment à fort IG lorsqu'on craque et on en consomme (exemple, une pâtisserie quand on visite des amis, des frites (exceptionnellement), des pâtes blanches (mon mari est italien pensez !!!!!!!) ... des idées ?

je veux pas verser dans la parano, juste avoir une approche globale cohérente.

:coeur-anime: Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
je me demandais comment limiter l'impact d'un aliment à fort IG lorsqu'on craque et on en consomme (exemple, une pâtisserie quand on visite des amis, des frites (exceptionnellement), des pâtes blanches (mon mari est italien pensez !!!!!!!) ... des idées ?

=> Il est exact que certains paramètres améliorent la charge glycémique. Mais on va simplifier.

Ce qui est déterminant, c'est la charge glycémique, et non pas l'index glycémique.

Donc 60 à 80 g de spaghetti al dente (pesé cru, sinon on multiplie par 2.5 à 3 selon l'aliment), avec des petits légumes (fibres) et une càs d'huile d'olive ne poseront pas problème.

Quand tu prends une part de pâtisserie, tu le fais à la collation, précédé d'une pomme ou de 5 à 6 oléagienux.

Surveille le magnésium (1 à 2 comprimés de D-stress de Synergia) et les w3 et ta "glycémie" appréciera (récepteurs à insuline).

Si tu bois un verre de vin, prends-le au milieu de repas. commence ton repas par les crudités (avec vinaigrette), suivi de la viande, de préférence. Quand je fais ça (s'il y a un féculent au menu), je mange la moitié de ma viande avant de poursuivre et d'alterner le reste, soit féculent + viande.

NB: Exemple de mon repas de midi, hier:

- 1/2 botte de cresson d'eau

- mâche 50 % (volume par rapport au cresson)

- 1/2 oigon rouge

- 1/3 ou 1/4 de concombre

- épices sans glutamate + sel de Guérande

- 1 càs de vinaigre de framboise et 1 bonne càs d'huile d'olive.

NB: J'ai coupé le concombre sur la longueur, puis en grosses demi-rondelles que j'ai épicées séparément sur une assiette, sinon c'est fade le concombre, puis je les ai incorporées.

J'ai accompagné de 200 g de poisson cuit à la vapeur. Un régal :coeur:

Dessert en option : mousse au chocolat ou 2 boules de sorbet au citron.

Tu observeras qu'il n'y pas de céréale, ni de légumineuse à ce menu du repas de midi.

=> Repas paléolithique.

Je t’invite à aller lire :

« Régime IG minceur »

http://forum.doctiss...et_158145_1.htm

PS: Allez au-delà de la notion de régime. Pensez équilibrage alimentaire, glycémie …

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Nestor, je suis en train de parcourir le post dont tu m'as donné le lien.

Effectivement, ce n'est pas le régime (perte de poids) qui m'intéresse, au contraire, je dois maintenir le poids que j'ai ou à peu près.

Par contre tu n'as pas de sources concrètes définissant exactement l'ig des aliments selon leur mode de cuisson par exemple ?

Commencer par les crudités, je retiens. Cela me fait penser que consommer une entrée (salade) n'est donc pas une mauvaise idée. Et que dire de la soupe ? Est-ce qu'elle aura un impact favorable sur la suite du repas ?

c'est pas facile d'y voir clair, surtout que les recommandations des "spécialistes" changent tout le temps (ex avec la carotte cuite qui a longtemps été diabolisée et maintenant réhabilitée).

y'a aussi un autre truc difficile à trancher (pour moi), on conseille généralement de consommer les produits à haut IG après un repas ou avec des matières grasses (exemple, beurre sur le pain) pcq les matières grasses ralentissent l'impact de la glycémie. Mais en même temps, la consommation de sucre ( ou aliment à IG haute) favorise le stockage de la graisse non? ) Et ceux qui pratique la dissociation des aliments ont tendance à dire de manger les sucreries ou les fruits hors des repas ou avant les repas car ils se digèrent plus vite que le reste.

Comment faire la juste part entre tous ces contradictions ?

Mici :original:

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Par contre tu n'as pas de sources concrètes définissant exactement l'ig des aliments selon leur mode de cuisson par exemple ?"

=> Cela n'existe pas, sauf pour qques cas courants, comme les pdt en chemise ou en purée. Il faut appliquer un facteur de correction (à la hausse ou à la baisse).

"Commencer par les crudités, je retiens. Cela me fait penser que consommer une entrée (salade) n'est donc pas une mauvaise idée. Et que dire de la soupe ? Est-ce qu'elle aura un impact favorable sur la suite du repas ?"

=> Ce sont le vinaigre et les fibres entières les facteurs intéressants.

"C'est pas facile d'y voir clair, surtout que les recommandations des "spécialistes" changent tout le temps (ex avec la carotte cuite qui a longtemps été diabolisée et maintenant réhabilitée)".

=> On s'en fout. Il y aura toujours des cas particuliers. Cela ne remet pas en cause le concept global.

"y'a aussi un autre truc difficile à trancher (pour moi).

On conseille généralement de consommer les produits à haut IG après un repas ou avec des matières grasses (exemple, beurre sur le pain) pcq les matières grasses ralentissent l'impact de la glycémie"

=> Le protéines et les lipides améliore la CG : les MG ralentissent le transit.

Un repas simple est digéré en 2 H, 3 H s'il y a assez bien de lipides (frites) ou des protéines maigres avec lipides (poulet).

"Mais en même temps, la consommation de sucre (ou aliment à IG haut) favorise le stockage de la graisse non? )"

=> Oui, si tu provoques un pic d'insuline. Chaque personne est un cas différent. Mais on peut donner des moyennes. On en revient donc à la CG et non pas l'IG.

Les spécialistes calculent la CG par journée. Perso, je le fais par demi-journée (matin – am et soirée). Des infos sur mon post (2ème partie: Le régime IG diabète – Maitrisez votre sucre sanguin avec l'index et la charge glycémiques – Dr Jacques Médart, nutritionniste, éditions Thierry Souccar, 19 €).

http://forum.doctiss..._10.htm#t295796

=> CG Charge de cavalerie

"Et ceux qui pratique la dissociation des aliments ont tendance à dire de manger les sucreries ou les fruits hors des repas ou avant les repas car ils se digèrent plus vite que le reste".

=> On s'en fout. L'approche n'est pas la même. Tout dépend du critère choisi: impact sur la glycémie, sur la dysbiose (fermentation), sur les triglycérides, sur la glycation (AGE). Il faut établir des priorités et neutraliser les inconvénients si possible dans une certaine mesure…

"Comment faire la juste part entre tous ces contradictions ?"

Ne pas se fier à internet, ou alors à une source scientifique qui n'est pas partielle.

Avoir un bon esprit de synthèse critique. Faire le tri et laisser décanter …

Ne pas croire qque chose si non argumenté, si non compris. Ou alors déléguer … :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Par contre tu n'as pas de sources concrètes définissant exactement l'ig des aliments selon leur mode de cuisson par exemple ?"

=> Cela n'existe pas, sauf pour qques cas courants, comme les pdt en chemise ou en purée. Il faut appliquer un facteur de correction (à la hausse ou à la baisse).

Dommage :(

"Et ceux qui pratique la dissociation des aliments ont tendance à dire de manger les sucreries ou les fruits hors des repas ou avant les repas car ils se digèrent plus vite que le reste".

=> On s'en fout. L'approche n'est pas la même. Tout dépend du critère choisi: impact sur la glycémie, sur la dysbiose (fermentation), sur les triglycérides, sur la glycation (AGE). Il faut établir des priorités et neutraliser les inconvénients si possible dans une certaine mesure…

Justement j'essaye de manger "sain" d'une manière générale (sans trop me prendre la tête toutefois enfin, si possible) et j'aime bien lire toutes sortes d'approche. Mais il semble impossible de faire un "mix" de tout apparemment, toutes les approches ne convergeant pas dans le même sens. :(

Ici je suis surtout sur l'IG pcq je trouverais ridicule de me passer de sucre si c'est pour manger des choses aussi conséquente en terme d'IG à côté. Et aussi pour savoir comment faire pour canaliser ça puisque je sais que tôt ou tard, je me trouverai face à l'entorse. Je ne mange pas toujours chez moi (repas de famille chez les parents / beaux-parents ... mari qui aime un peu trop la malbouffe, famille qui propose tjs des pâtisseries aux visites ... )

Là pour l'instant j'ai éliminé sucre, produits sucrés (gâteaux, biscuits...), et je privilégie les protéïnes (tartine au fromage plutôt qu'à la confiture etc). Quand j'ai faim ou quand une envie compulsive de grignoter me surprends, je grignote des oléagineux secs (amandes...) et je bois du jus de légumes.

Mais à côté, je mange des plats consistants "traditionnels". Par exemple, je mange encore des pâtes blanches (impossible de faire renoncer mon homme aux pâtes et les pâtes complètes il n'aime pas), des pommes de terre (impossible de m'en passer personnellement je les aime sous toutes leur forme, même si j'évite les frites bien entendu) ...

Du coup savoir comment limiter l'impact de ses écarts m'intéresse. (Je suis en train de lire et-d'essayer de comprendre- ton exemple de la pizza sur doctissimo)

:gardecoe: Merci monsieur le professeur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais il semble impossible de faire un "mix" de tout apparemment, toutes les approches ne convergeant pas dans le même sens. :(

Moi j'en suis venu à ça :

- Manger fruits et légumes bio, crus le plus possible.

- Manger des produits animaux bio, nourris en pâture, crus le plus possible.

Produits laitiers -beurre, crème et fromage au lait cru- (si supportés).

Poissons/produits de la mer non prédateurs ou d'élevage bio.

- Choisir des aliments concentrés en nutriment (abats des animaux, jus de fruit et légume frais pour limiter les fibres, plantes sauvages ...)

Évidemment je ne précise pas qu'il faut faire la chasse aux additifs aussi.

Pour les compléments, avec cette alimentation, je ne conseillerais que la vit D (sous forme d'huile de foie de morue) et le magnésium (sous forme de Nigari).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now