simplement-naturelle

Sucre : Vous Aussi Vous Essayez D'Arrêter ? Partageons Nos Expériences.

54 posts in this topic

Bonjour,

(notre modération : si mon post est mal placé, n'hésitez pas à le déplacer)

Je suis en train d'essayer de me sevrer du sucre et je me demandais si j'étais la seule sur ce forum car je n'ai pas trouvé de sujet spécifiquement dédié au sucre ni aux moyens de s'en passer.

Avant il existait un forum sur un autre site internet mais j'ai constaté qu'il a disparu, faute de participants certainement.

Aussi j'ai eu l'idée de créer ici un post où nous échangerions nos expériences relatives aux sucres, nos trucs pour nous en passer, et nous soutenir pour ceux qui tentent de s'en sevrer définitivement.

Qu'en pensez-vous ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'ai une question ...qu'est ce qui te pousse à te sevrer (donc totalement si je comprends bien ,) de sucre ? Il te cause des soucis physique ?

ici, un kilo de sucre intégral...met de trèèèès long mois à disparaitre. Il sert occasionnellement pour des gateaux...c'est tout. Ah si. le premier café du matin de l'homme de la maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou !

De quel sucre te sevres tu? Sucre blanc? complet? Sucre des fruits? Amidons des féculents? ...

Du sucre on en a besoin pour vivre et si certains sont très nefastes et doivent être supprimés (sucre blanc en ligne de mire ^^) d'autres sont utiles et même nécessaires (le sucre des fruits par ex).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello.

Le sucre ne me cause pas de soucis majeurs actuellement, à part peut-être (à vérifier) des accès de fatigue inexpliquée, et de soucis de peau si j'en abuse (chocolat).

Pour l'heure je n'en consomme plus pour voir si ma santé, ou plutôt disons ma forme (fatigue récurente) s'améliore quand je m'en passe.

Je précise que je mange déjà pas mal bio depuis des années, que j'utilise déjà du sucre de canne non raffiné quand j'en ai besoin (patisserie...) et que je n'ai pas l'habitude de sucrer outre-mesure (café ou tisane sans sucre, pas de sucre dans les plats etc...)

Néanmoins j'ai des phases de sur-consommations exagérées (ex : le choco-noisette à tartiner, même bio, qui finit par me donner des boutons) et je mange parfois une crasse industrielle (type barre de chocolat ou gauffre au sucre).

J'ai décidé d'essayer suite à la lecture du livre "sugar blues" qui m'as fortement impressionnée et qui lie la plupart des problèmes de santé modernes à la (sur)consommation de sucre. Il est clair que le sucre tel que nous le consommons n'existe pas dans la nature, et donc théoriquement il est possible de s'en passer.

J'ai donc décidé d'essayer d'arrêter d'en consommer et de voir un peu ce qu'il se passera...

Plus tard, je n'exclus pas un écart de temps à autre (difficile de faire autrement avec la famille hélas !) mais pour l'heure j'ai pris la décision de faire une cure "radicale" totalement sans sucre, afin de casser la dépendance et l'habitude du goût sucré.

Je parle bien évidemment du sucre ajouté (sucre blanc, sucre complet...) ... Bien évidemment, le sucre des fuits, l'amidon des féculents (complets), je continue à les consommer, même si j'essaye actuellement de limiter les aliments à IG haut, par soucis de cohérence.

Mais comme je le dis, je suis dans la phase d'attaque de mon "régime".

Voilou :gardecoe:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je suis en train d'essayer de me sevrer du sucre et je me demandais si j'étais la seule sur ce forum car je n'ai pas trouvé de sujet spécifiquement dédié au sucre ni aux moyens de s'en passer.

Avant il existait un forum sur un autre site internet mais j'ai constaté qu'il a disparu, faute de participants certainement.

Aussi j'ai eu l'idée de créer ici un post où nous échangerions nos expériences relatives aux sucres, nos trucs pour nous en passer, et nous soutenir pour ceux qui tentent de s'en sevrer définitivement.

Je suis actuellement dans une phase similaire.

Mais j'ai un angle d'attaque plus large : je vise le sevrage des produits raffinés : sucres, farines et dérivés.

Ca parait peu, mais au final, ils sont nombreux.

J'ai déjà supprimé le pain blanc, et je ne consomme plus beaucoup de produits sucrés.

Mais au niveau des féculents, c'est pas encore gagné (difficile de trouver riz et pates complètes, et malheureusement pas le temps de les faire).

Je remarque que notre perception du gout est très malléable, et nous devenons accros de manière très rapide aux sucrés/salés.

Je le remarque particulièrement avec ma femme, pour qui certains produits sont immangeable natures (pates, yaourts, riz, ...).

Je suis passé aux farines complètes afin de compenser une diminution de la viande.

Et aux sucres complet car, il est bien meilleur pour la santé (et pour les dents) que le sucre blanc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben...les pâtes sans rien c'est un peu triste non ????

Le riz et les pâtes complet, faut pas être en souci côté estomac et colon...à long terme, ne manger que ça c'est aps terrible non plus. le 1/2 complet suffit largement. Et ça se trouve dans n'importe quel mag bio en vrac.

Par rapport à ce que disait simplement naturelle, je me demande si ce n'est pas spécifiquement les sucres raffinés qui appellent le sucre dans le corps. Il y a des années que je ne sens plus d'appel vers le sucre alors que j'en utilise très occasionnellement en sucre intégral...

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben...les pâtes sans rien c'est un peu triste non ????

Le riz et les pâtes complet, faut pas être en souci côté estomac et colon...à long terme, ne manger que ça c'est aps terrible non plus. le 1/2 complet suffit largement. Et ça se trouve dans n'importe quel mag bio en vrac.

Par rapport à ce que disait simplement naturelle, je me demande si ce n'est pas spécifiquement les sucres raffinés qui appellent le sucre dans le corps. Il y a des années que je ne sens plus d'appel vers le sucre alors que j'en utilise très occasionnellement en sucre intégral...

Je suis ,d'accord que les pâtes sans rien c'est bof bof. J'aime la cuisine, les épices, les saveurs donc loin de moi de me retrouver à manger tous sans condiments. Ce n'est pas le but.

Par contre, moyennement d'accord pour les céréales complètes. Pendant longtemps (avant que le raffinage ne devienne la norme), l'homme a consommé essentiellement des produits complets, et jusqu'encore récemment le riz complet était la base de la nourriture asiatique. Pour ceux qui ont des soucis de côlon c'est pas génial mais je pense que pour la majorité d'entre nous, on doit pouvoir digérer ça sans trop de problème. Je n'ai pas de problème avec le pain complet ou le riz complet ou demi complet. (je varie les types de pains par exemple) Les pâtes je les fait le plus souvent blanches car mon mari n'aime pas les pâtes completes, et moi même j'avoue que je suis fan fan.

Bonne question concernant l'appel du sucre. ça dépend peut-être aussi de la fréquence de consommation ?

Je suis actuellement dans une phase similaire.

Mais j'ai un angle d'attaque plus large : je vise le sevrage des produits raffinés : sucres, farines et dérivés.

Ca parait peu, mais au final, ils sont nombreux.

J'ai déjà supprimé le pain blanc, et je ne consomme plus beaucoup de produits sucrés.

Mais au niveau des féculents, c'est pas encore gagné (difficile de trouver riz et pates complètes, et malheureusement pas le temps de les faire).

Je remarque que notre perception du gout est très malléable, et nous devenons accros de manière très rapide aux sucrés/salés.

Je le remarque particulièrement avec ma femme, pour qui certains produits sont immangeable natures (pates, yaourts, riz, ...).

Je suis passé aux farines complètes afin de compenser une diminution de la viande.

Et aux sucres complet car, il est bien meilleur pour la santé (et pour les dents) que le sucre blanc.

Comme je le disais, Gunday, il y a déjà longtemps que j'ai fait cette démarche (pain complet, riz complet, sucre non raffiné). J'essaye d'avoir une démarche globale comme je l'expliquais également dans ce topic, concernant l'IG des aliments (mais sans en faire une obsession, lç par exemple ma belle mère est en train de cuire les pastas :langue: )

Je pense aussi qu'il faut éviter les éléments raffinés (farine et riz blanc), car ils vont de pairs avec le sucre. Les farines raffinées par exemple ont impact notable sur la glycémie, comme le sucre, ils déminéralisent, acidifient, comme le sucre, n'apporte aucun éléments nutrifs (calories vides) comme le sucre ...

Je pense qu'un sevrage au sucre doit inclure une diminution des autres éléments raffinés (c'est mon avis) pour accompagner et soutenir ce sevrage.

Sinon, comme le dit Nomade, on trouve du riz complet (ou semi-complet) dans tous les magasins bio, ou à défaut dans les grande surfaces il y a le riz pré-cuit (type oncle b***, il existe aussi en complet. Pour le pain, on en vend du complet, demi-complet, etc, dans toutes les bonnes boulangeries mais pas bio (en belgique du moins), ou sinon pour le faire soi-même on peut utiliser une machine à pain. Ce que je vais faire, car j'avais refusé d'en acheter une, en me disant que c'était un achat "inutile" car je pouvais très bien le faire moi-même à la main, mais je me rends compte que je ne le fais jamais donc... :pinch:

Je vais manger mes pâtes, bonne soirée ! :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les céréales (et les légumineuses) sont des aliments contenant de nombreux principes anti-nutritionnels et manquant de vitamines/minéraux assimilables. Ils n'ont pas d'effets aussi explosifs que le sucre mais je ne les conseillerais pas, ou alors fermentées, 4x100g par semaine pas plus.

Les céréales à gluten sont les pires, riz/millet/quinoa ça va.

Il faut arrêter avec les asiatiques ! Traditionnellement ils mangeaient plus de fruit et de légume que nous. Et on mange/mangeait au moins autant de pain qu'eux de riz.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

ça tire dans bcp de directions ... :nono:

Attention aux excès de phytates ! C'est le cas du riz complet et du blé complet (pas les autres céréales). Prenez du 50 % complet.

Ce conseil s'applique si vous en consommez 2 fois au moins par semaine (chélation des oligo-éléments, besoin accru de Vit D et de vitamine B .

Même remarque s'il y a des amateurs réguliers d'amandes (cosse brune).

Le sucre raffiné brûle pas mal de nutrtiments nécessaire à son absorption. Cela SNat. en est consciente (Le sucre est un tueur silencieux). Pq? un petit rappel pour le lecteur lambda:

Dans un article paru dans Nexus, le docteur Martin a classé le sucre raffiné dans la catégorie des poisons parce qu’on l’a dépourvu de ses forces vitales, de ses vitamines et de ses minéraux.

Un métabolisme incomplet du glucide provoque la formation de métabolite toxique comme l’acide pyruvique et de sucres anormaux possédant cinq atomes de carbone. L’acide pyruvique s’accumule dans le cerveau et le système nerveux et les sucres anormaux s’accumulent dans les globules rouges. Ces métabolites toxiques entravent la respiration des cellules. Elles ne peuvent pas obtenir suffisamment d’oxygène pour survivre et fonctionner normalement. A la longue, certaines cellules meurent. Ceci entrave le fonctionnement d’une partie du corps et c’est le début d’une maladie dégénérative.

Le sucre raffiné est mortel pour les êtres humains qui l’ingèrent parce que les seules choses

qu’il apporte sont ce que les nutritionnistes décrivent comme des calories vides ou

dépouillées . Il lui manque les minéraux naturels qui sont présents dans la betterave à sucre

ou la canne à sucre. De plus, prendre du sucre est pire que de ne rien prendre, parce que le

sucre vide et prive le corps de vitamines et de minéraux précieux, en raison des exigences

que sa digestion, sa désintoxication et son élimination imposent à notre système tout entier.

L’équilibre est si important pour notre corps que nous avons plusieurs façons de compenser

le choc soudain d’une importante absorption de sucre. Des minéraux tels que le sodium

(issu du sel), le potassium et le magnésium (issus des légumes), et le calcium (issu des os)

sont mobilisés et utilisés lors de la transmutation chimique; on produit des acides neutres

qui tentent de ramener le facteur d’équilibre entre les liquides acides et alcalins du sang à

un niveau plus normal.

La consommation quotidienne de sucre produit un excès permanent d’acidité, et il est

nécessaire de puiser de plus en plus de minéraux au plus profond du corps pour tenter de

corriger ce déséquilibre.

(...).

Un excès de sucre a un effet très nocif sur le fonctionnement du cerveau. La clé d’une

fonction cérébrale bien réglée est l’acide glutamique, composé vital que l’on trouve dans de

nombreux légumes. Les vitamines B jouent un rôle majeur dans la décomposition de l’acide

glutamique en composés antagonistes complémentaires qui provoquent une réaction de

continuation ou de contrôle dans le cerveau. Les vitamines B sont aussi fabriquées par des

bactéries symbiotiques qui vivent dans nos intestins. Lorsque l’on consomme du sucre

raffiné tous les jours, ces bactéries s’affaiblissent et meurent, et notre réserve en vitamines

B descend très bas. Trop de sucre nous rend somnolents; nous perdons nos facultés de

calcul et de mémoire.

(...)

Lorsque vous associez des glucides à des protéines, il se produit des dérivés très toxiques pour le cerveau : Advanced Glycation Endproduct (AGE).

Pour les neutraliser, je vous invite à approfondir 2 pistes:

- Modifier le régime en essayant de manger moins de céréales. Par exemple avec une crème Budwig "adaptée" à vos goûts au petit déj, avec un repas paléo à midi (poisson ou vande blanche + légumes à volonté, dont 2/3 à 3/4 verts). Composition du repas +/ libre le soir, afin d'éviter les frustations.

- Prendre une couverture anti-oxydante adaptée. Dans ce cas, ce sera l'acide-alpha lipoïque et surtout la L-carnitine.

L'association acide alpha-lipoïque et N-acétyl-carnitine : le professeur Bruce Ames, de l'université de Berkeley en Californie, a montré que cette association antioxydante puissante est capable d'exercer un remarquable effet protecteur sur le cerveau (d'autres études ont obtenu des résultats similaires avec le jus de myrtille).

Infos supplémentaires sur cette combinaison :

http://www.nutranews...sujet.pl?id=504

Nestor

Pour palier un coup de pompe, il y a aussi la piste des suppléments d'enzymes. Je viens d'en commander aux USA. Mais le prix, pour avoir un dosage ad hoc, n'est pas donné.

:flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention aux excès de phytates ! C'est le cas du riz complet et du blé complet (pas les autres céréales). Prenez du 50 % complet.

Oui enfin n'oublie pas les légumineuses :)

Et puis si les autres céréales sont moins riches en phytates ça n'empêche pour le gluten, les saponines, les lectines ... qui sont d'autant plus présents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

ça tire dans bcp de directions ... :nono:

Attention aux excès de phytates ! C'est le cas du riz complet et du blé complet (pas les autres céréales). Prenez du 50 % complet.

Ce conseil s'applique si vous en consommez 2 fois au moins par semaine (chélation des oligo-éléments, besoin accru de Vit D et de vitamine B .

Même remarque s'il y a des amateurs réguliers d'amandes (cosse brune).

:ermm: J'ai peur de ne pas comprendre. C'est quoi les phytates ? Pourquoi un aliment complet, le plus proche de son état naturel serait anti-nutritif ? Et les amandes qu'on conseille pourtant de consommer régulièrement :pinch:

Le sucre raffiné brûle pas mal de nutrtiments nécessaire à son absorption. Cela SNat. en est consciente (Le sucre est un tueur silencieux). Pq? un petit rappel pour le lecteur lambda:

Dans un article paru dans Nexus, le docteur Martin a classé le sucre raffiné dans la catégorie des poisons parce qu’on l’a dépourvu de ses forces vitales, de ses vitamines et de ses minéraux. Un métabolisme incomplet du glucide provoque la formation de métabolite toxique comme l’acide pyruvique et de sucres anormaux possédant cinq atomes de carbone. L’acide pyruvique s’accumule dans le cerveau et le système nerveux et les sucres anormaux s’accumulent dans les globules rouges. Ces métabolites toxiques entravent la respiration des cellules. Elles ne peuvent pas obtenir suffisamment d’oxygène pour survivre et fonctionner normalement. A la longue, certaines cellules meurent. Ceci entrave le fonctionnement d’une partie du corps et c’est le début d’une maladie dégénérative.

Le sucre raffiné est mortel pour les êtres humains qui l’ingèrent parce que les seules choses

qu’il apporte sont ce que les nutritionnistes décrivent comme des calories vides ou

dépouillées . Il lui manque les minéraux naturels qui sont présents dans la betterave à sucre

ou la canne à sucre. De plus, prendre du sucre est pire que de ne rien prendre, parce que le

sucre vide et prive le corps de vitamines et de minéraux précieux, en raison des exigences

que sa digestion, sa désintoxication et son élimination imposent à notre système tout entier.

L’équilibre est si important pour notre corps que nous avons plusieurs façons de compenser

le choc soudain d’une importante absorption de sucre. Des minéraux tels que le sodium

(issu du sel), le potassium et le magnésium (issus des légumes), et le calcium (issu des os)

sont mobilisés et utilisés lors de la transmutation chimique; on produit des acides neutres

qui tentent de ramener le facteur d’équilibre entre les liquides acides et alcalins du sang à

un niveau plus normal.

La consommation quotidienne de sucre produit un excès permanent d’acidité, et il est

nécessaire de puiser de plus en plus de minéraux au plus profond du corps pour tenter de

corriger ce déséquilibre.

(...).

Un excès de sucre a un effet très nocif sur le fonctionnement du cerveau. La clé d’une

fonction cérébrale bien réglée est l’acide glutamique, composé vital que l’on trouve dans de

nombreux légumes. Les vitamines B jouent un rôle majeur dans la décomposition de l’acide

glutamique en composés antagonistes complémentaires qui provoquent une réaction de

continuation ou de contrôle dans le cerveau. Les vitamines B sont aussi fabriquées par des

bactéries symbiotiques qui vivent dans nos intestins. Lorsque l’on consomme du sucre

raffiné tous les jours, ces bactéries s’affaiblissent et meurent, et notre réserve en vitamines

B descend très bas. Trop de sucre nous rend somnolents; nous perdons nos facultés de

calcul et de mémoire.

(...)

Nestor, l'article que tu cites est mot pour mot, le texte d'un chapitre du livre sugar blue ! :noexpression: Qui a copié sur qui ? :glare: (Le livre a été publié la première fois en 1975)

Lorsque vous associez des glucides à des protéines, il se produit des dérivés très toxiques pour le cerveau : Advanced Glycation Endproduct (AGE).

Parles-tu des glucides au sens large ? (c-a-d aussi contenus dans les céréales, le pain, les pommes de terre) ?

Merci Nestor et tous.

Bonne après-midi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ben...les pâtes sans rien c'est un peu triste non ????
La question essentielle reste celle du dosage.

Si on mange systématiquement des pâtes avec du gruyère, les 2 en deviennent associés, au point que pas de gruyère = pas de pâtes.

Ce n'est malheureusement pas une exagération, j'ai déjà vu ma moitié ne pas manger de pâtes (alors que c'était le repas) simplement pour une absence de gruyère. Réaction que je trouve simplement disproportionné pour une personne adulte.

Sinon, comme le dit Nomade, on trouve du riz complet (ou semi-complet) dans tous les magasins bio, ou à défaut dans les grande surfaces il y a le riz pré-cuit (type oncle b***, il existe aussi en complet. Pour le pain, on en vend du complet, demi-complet, etc, dans toutes les bonnes boulangeries mais pas bio (en belgique du moins), ou sinon pour le faire soi-même on peut utiliser une machine à pain. Ce que je vais faire, car j'avais refusé d'en acheter une, en me disant que c'était un achat "inutile" car je pouvais très bien le faire moi-même à la main, mais je me rends compte que je ne le fais jamais donc... :pinch:
Par chez moi, le bio c'est en paquet de 500g, donc pas vraiment bio. J'ai d'autres angles de recherche, je pense trouver en plus grosses quantités.
:ermm: J'ai peur de ne pas comprendre. C'est quoi les phytates ? Pourquoi un aliment complet, le plus proche de son état naturel serait anti-nutritif ? Et les amandes qu'on conseille pourtant de consommer régulièrement :pinch:
Les phytates sont très présentes dans les céréales bio. Par contre ne serait pas très solide : la levée du pain au levain les neutralise par exemple. De même que le trempage des céréales dans une eau un peu acide (citronné par exemple)

Les phytates empêchent absorptions des minéraux par l'organisme. Le danger est donc un manque de minéraux en particulier de fer.

Par contre, les études sont relativement critiqués, car si les phytates diminuent l'absorption de minéraux, les produits contenants des phytates ont tendance à contenir davantage de minéraux.

Donc à faire attention par sécurité.

Suis je bon dans mon raisonnement?

Lorsque vous associez des glucides à des protéines, il se produit des dérivés très toxiques pour le cerveau : Advanced Glycation Endproduct (AGE).
D'après ce que je trouve (http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=722) c'est un poil plus compliqué, car il s'agit de la cuisson des protéines à hautes températures associés à une forte glycémie qui provoquerai cette association.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simplement_naturelle dit:

"J'ai peur de ne pas comprendre. C'est quoi les phytates ? Pourquoi un aliment complet, le plus proche de son état naturel serait anti-nutritif ? Et les amandes qu'on conseille pourtant de consommer régulièrement".

=> La nature a bien fait les choses. L'acide phytique (ou phytate) est contenu principalement dans la cosse des graines, ce qui les rend amère et peu digeste si manger en quantité. C'est un moyen de défense des plantes contre les attaques de prédateurs herbivores…

L'acide phytique est lié principalement au phosphore des graines et possède une forte capacité de liaison et peut donc constituer des complexes / amalgames, sorte de savon, avec des protéines et des oligo-éléments (cations multivalents).

+ d'infos sur ces liens.

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/acide-phytique-dans-graines-germees-noix-et-haricots-t11413.html#p228873

http://www.westonaprice.org/food-features/living-with-phytic-acid

Simplement_naturelle dit:

"Nestor, l'article que tu cites est mot pour mot, le texte d'un chapitre du livre sugar blue ! Qui a copié sur qui ? (Le livre a été publié la première fois en 1975)".

=> C'est la même source

LE SUCRE RAFFINE : LE PLUS DOUX DES POISONS

Par William Dufty. NEXUS N°7 mars-avril 2000

http://www.nexus.fr/magazines_nexus.php?bornedebut=7&bornefin=2&nbanciens=55&nomag=7

Cet article a été réalisé à partir d’extraits du livre Sugar Blues (Le Blues du sucre), écrit en 1975 par William Dufty. Le livre est actuellement épuisé et l’auteur, William Dufty, est décédé.

Simplement_naturelle Rapporte:

"Lorsque vous associez des glucides à des protéines, il se produit des dérivés très toxiques pour le cerveau : Advanced Glycation Endproduct (AGE)".

Simplement_naturelle demande:

"Parles-tu des glucides au sens large ?"

=>Oui, tous les glucides. Mais c'est particulièrement toxique lors de la cuisson (croûte du pain par exemple).

Le phénomène est important à partir de 100 ° C, et aigu au-delà de 180 ° C. Mais cela commence déjà lors de l'ingestion à la température du corps. A ce stade, c'est un processus normal. Le corps ne sera pas débordé s'il n'y a pas excès ou s'il ne souffre pas déjà de pathologie(s) inflammaoire(s).

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=571

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/la-glycation-et-la-lipoxidation-amplifie-l-inflammation-t13450.html

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/la-glycation-un-phenomene-meconnu-du-vieillissement-t9678.html#p212254

http://www.supersmart.com/fr--Glycemie-Glycation--Anti-Glycation-Formula--0604 (Médoc => site pour achat).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Simplement_naturelle dit:

"J'ai peur de ne pas comprendre. C'est quoi les phytates ? Pourquoi un aliment complet, le plus proche de son état naturel serait anti-nutritif ? Et les amandes qu'on conseille pourtant de consommer régulièrement".

=> La nature a bien fait les choses. L'acide phytique (ou phytate) est contenu principalement dans la cosse des graines, ce qui les rend amère et peu digeste si manger en quantité. C'est un moyen de défense des plantes contre les attaques de prédateurs herbivores…

L'acide phytique est lié principalement au phosphore des graines et possède une forte capacité de liaison et peut donc constituer des complexes / amalgames, sorte de savon, avec des protéines et des oligo-éléments (cations multivalents).

+ d'infos sur ces liens.

http://www.lappart-d...13.html#p228873

http://www.westonapr...ith-phytic-acid

Simplement_naturelle Rapporte:

"Lorsque vous associez des glucides à des protéines, il se produit des dérivés très toxiques pour le cerveau : Advanced Glycation Endproduct (AGE)".

Simplement_naturelle demande:

"Parles-tu des glucides au sens large ?"

=>Oui, tous les glucides. Mais c'est particulièrement toxique lors de la cuisson (croûte du pain par exemple).

Le phénomène est important à partir de 100 ° C, et aigu au-delà de 180 ° C. Mais cela commence déjà lors de l'ingestion à la température du corps. A ce stade, c'est un processus normal. Le corps ne sera pas débordé s'il n'y a pas excès ou s'il ne souffre pas déjà de pathologie(s) inflammaoire(s).

http://www.nutranews...sujet.pl?id=571

http://www.lappart-d...ion-t13450.html

http://www.lappart-d...78.html#p212254

http://www.supersmar...n-Formula--0604 (Médoc => site pour achat).

Merci pour tes liens toujours très complets (et complexes ;-))

Je vois que tu es actifs dans de nombreux forums, tu m'as donné en lien un surtout relatif au régime Signalet.

J'en ai entendu parler mais je n'ai jamais creusé cette piste,

par contre je connais un peu le Kousmine et de mémoire, ce qui m'avait frappé et que j'ai le plus retenu dans le bouquin (un des premiers que j'ai lu sur le thème alimentation et santé) ;

c'est justement l'importance de : huiles vierges pressées à froid, céréales (pain) complètes non raffinées, oléagineux ... Ce qui est devenu mon premier pas vers une alimentation plus saine et la base encore aujourd'hui de ma réflexion (produits non raffiné le plus proche de son état naturel) ....

Du coup tu comprendras que j'ai un peu de mal à entendre autre chose et à ne pas me noyer entre toutes ses informations. il y a vraiment de quoi perdre la tête :tete-cogne:

A quel point cette "dénutrition" est-elle active (balance bénéfice/ maléfice ?). Autrefois nos anciens mangeaient surtout du pain complet (il y a fort longtemps maintenant mais bon, je veux dire le pain blanc est très moderne) ... :ermm: ? Et comme le dit Zaou, on mangeait sûrement autant de pain que les asiatiques de riz, mais dans les deux cas il s'agissait de produits non raffiné donc complet ou à la rigueur semi-complet. Et c'était la base de l'alimentation (en tout cas, le pain pour nous).

du coup je ne comprends pas trop, (même si ton explication me paraît pourtant logique en même temps).

Est-ce que le pain au levain est différent que celui à la levure (ce n'est pas la première fois que j'entends ça) ?

Pour l'autre phénomène donc tu parles (glucides + protéïnes + cuisson), est-ce que ça concerne les aliments cuits ensemble ou aussi le fait de manger au cours d'un même repas des glucides et des protéïnes ? Exemple d'un repas "classique" : viande + pomme de terre. Ou encore, pain + jambon, filet de poulet etc... Ou encore que dire d'une sauce tomate avec viandes qui vient napper des pâtes ? Voilà pour les exemples habituels qui me viennent à l'esprit.

Nb: Vous voyez que je suis -encore- très loin d'une alimentation végétarienne, crue, ou frugivore hien. Je veux bien m'inspirer des ces modes de vie pour améliorer la mienne et changer en douceur certaines mauvaises habitudes de mon alimentation, mais sûrement pas prête à tout changer d'un coup (surtout si je ne suis pas intimmement convaincue du bénéfice encouru), d'autant que je ne suis pas seule à la maison et que je tiens pas à faire des repas séparés et que tout cela dégénère en source de conflit. C'est déjà vraiment assez pénible d'expliquer aux autres (la famille) que je ne mange plus de sucre, ou de chips sans que ça ne tourne en vinaigre alors hien ...

Cela dit, merci pour les liens, je les trouve très intéressants :original:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les céréales (ou légumineuses) apportent des glucides en quantité et c'est bien. Malheureusement elles apportent peu de minéraux/vitamines pour assimiler/exploiter ces glucides et c'est mal.

Les céréales complètes apportent un peu plus de vitamine que les raffinés mais ca reste minime.

Les céréales complètes fermentées apportent plus de vitamines et de minéraux, c'est non negligeable. Le pain au levain est fermentée au levain (sauf quand ils font lever avec des levures et du levain juste pour le goût ... courant).

Traditionnellement la consommation de céréales (via le pain principalement) ne posait pas "trop" de problème étant donné qu'elle était accompagnée de nombreux légumes et fruits.

Aujourd'hui on mange beaucoup moins de légumes et fruits mais beaucoup plus de produits transformés à base de farine, avec des additifs alimentaires, avec des pesticides ... ce qui accentue de beaucoup l'effet des céréales causant des carences et avitaminoses.

Bref pour être en bonne santé (~éviter les carences et avitaminoses <= grosse simplification :P) :

1) manger plein de fruits et de légumes (en jus sans les fibres c'est super).

2) éviter les pollutions (pesticides, tabac, alcool, parabens ...), additifs alimentaires et céréales/légumineuses.

3) Cuisson la moins forte et la plus courte possible (la cuisson détruit les enzymes, les vitamines en partie, et créée des composés toxiques qu'il faut éliminer en utilisant nos minéraux/vitamines).

Par ailleurs (je détaillerais pouquoi si demandé) je conseille les graisses animales bio plutôt que les huiles végétales (trop riches en w6 et souvent oxydée, sauf coco et, à la rigueur, olive si pas cuite).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est du levain, je te mets un lien qui explique ça très bien en bas de page...il y a une énorme différence entre le levain naturel et les levains dits fermentescibles ou levures boulangères...donc ça a forcément une incidence différente sur les corps.:

http://painbio.com/spip.php?article52

Share this post


Link to post
Share on other sites

simplement naturelle dit:

"Merci pour tes liens toujours très complets (et complexes ;-))

Je vois que tu es actifs dans de nombreux forums, tu m'as donné en lien un surtout relatif au régime Seignalet". J'en ai entendu parler mais je n'ai jamais creusé cette piste …"

=> Je suis animateur (modo) sur l'appart (régime hypotoxique SCSG).

Seignalet : Explication simplifiée

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/seignalet-explication-simplifiee-t11262.html#p227323

"Par contre je connais un peu le Kousmine et de mémoire, ce qui m'avait frappé et que j'ai le plus retenu dans le bouquin (un des premiers que j'ai lu sur le thème alimentation et santé) ;

c'est justement l'importance de : huiles vierges pressées à froid, céréales (pain) complètes non raffinées, oléagineux ... Ce qui est devenu mon premier pas vers une alimentation plus saine et la base encore aujourd'hui de ma réflexion (produits non raffiné le plus proche de son état naturel) ....

Du coup tu comprendras que j'ai un peu de mal à entendre autre chose et à ne pas me noyer entre toutes ses informations. il y a vraiment de quoi perdre la tête"

=> Oui, c'est une des 1ères à ouvrir la voie. Elle a saisi l'importance de ne pas "forcer" un organisme dénutri et affaibli. Pour faciliter la détox, c'est plus facile de partir d'un terrain nettoyé de ses toxines (nettoyage du colon + instillation d'huile vierge) avec des aliments "vivants".

Sur le tard, elle a évolué et conseillé l'huile de lin, en combinaison, alors qu'au début c'était uniquement l'huile de tournesol (riche en w6, pas de w3). Or on sait depuis fin des années 2.000 l'importance des eicosanoïdes.

Oméga-3 : AJR des Acides Gras Essentiels

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/omega-3-ajr-des-acides-gras-essentiels-t14205.html#p263709

=> 2,5 à 3 g d’EPA/DHA en cas d'arthrose pendant au moins 12 semaines.

Un ratio de 2–3/1 supprime l'inflammation chez les patients avec de l'arthrite rhumatoïde, et un ratio de 5/1 a des effets bénéfiques sur les patients asthmatiques, tandis qu'un ratio de 10/1 a des conséquences contraire (ratio des oméga-6 sur oméga-3).

"A quel point cette "dénutrition" est-elle active (balance bénéfice/ maléfice ?)".

=> Tout est dans la dose. Si tu manges 4 ou 5 amandes entières de temps en temps, cela ne posera pas de problème sur un terrain équilibré, non surchargé par les excès en tout genre.

Autrefois on ne mangeait pas 4 fois par jours, en travaillant assis et en regardant la TV. On ne vivait pas non plus jusque 80 ans. Il y avait des période de relative disette (…).

Cela dépend aussi si tu dois te complémenter ou pas, si tu souffres d'une pathologie ...

Liens intéressants:

Le sucre, ami ou ennemi ? Un facteur d'oxydation ?

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/post262210.html?hilit=r%C3%A9gime%20ancestral#p262210

"Est-ce que le pain au levain est différent que celui à la levure (ce n'est pas la première fois que j'entends ça) ?"

=> Oui, le levain "prédigère" l'acide phytique. Pas de problème alors.

"Pour l'autre phénomène donc tu parles (glucides + protéines + cuisson), est-ce que ça concerne les aliments cuits ensemble ou aussi le fait de manger au cours d'un même repas des glucides et des protéines ? Exemple d'un repas "classique" : viande + pomme de terre."

=> Oui, mais nettement moins fort. Le corps pourra gérer des pâtes avec une sauce tomate. Il y a nettement moins de toxines comme déjà expliqué.

Le summum de la toxicité, ce sont les meringues !

La glycation à la température du corps explique les dégénérescences que finissent par subir les diabétiques : ce sont les dégâts causés par leur hyperglycémie chronique, le glucose sanguin attaque les protéines (et même les lipides) dans l'organisme.

http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/la-glycation-un-phenomene-meconnu-du-vieillissement-t9678.html#p212254

Quand une protéine se lie à un glucide (=> glycation) , le corps ne sait plus rien en faire. c'est un déchet (encrassage).

A+

Nes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pour faire simple, Simplement Naturelle, j'ai lu les livres dont tu parles et j'ai expérimenté de suite, il y a ... 25 ans.

J'en suis très heureuse, et avec le recul, je peux voir que tout s'est avéré parfaitement juste. En autre l'inutilité des sucres industriels et leur nocivité. Si j'en consomme occasionnellement, l'attrait revient très fort et les jours suivants, j'ai des douleurs et gonflements aux articulations. Je parais plus jeune que mon âge, peu de cheveux blancs, bonne santé relative, pas de cancer...

Je continue à penser que l'effort intense à faire pour le sevrage est vraiment rentable !

Ce qui m'avait motivée à l'époque était la découverte de caries chez ma fille de 3 ans, ainsi qu'un début de surpoids.

J'ai dû alors débarrasser tous mes placards, et je tournais en rond sans le faire exprès à la maison en cherchant du sucre... tout comme un sevrage tabagique. J'ai utilisé du miel, comme préconisé dans "le livre noir du sucre blanc" ou "sugar blues".

Voilà mon témoignage, pour t'encourager sur cette voie !

De plus, j'ai fait récemment la rencontre d'une femme de 68 ans pratiquant la même diète, souple, vive, en pleine forme.

Bien sûr c'est tout un ensemble, manger bio, activité physique équilibrée, pas ou peu de médicaments, etc etc Mais je pense qu'on ne peut pas avoir ce résultat en continuant à manger des sucres industriels, ni salaisons d'ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Par contre je connais un peu le Kousmine et de mémoire, ce qui m'avait frappé et que j'ai le plus retenu dans le bouquin (un des premiers que j'ai lu sur le thème alimentation et santé) ;

c'est justement l'importance de : huiles vierges pressées à froid, céréales (pain) complètes non raffinées, oléagineux ... Ce qui est devenu mon premier pas vers une alimentation plus saine et la base encore aujourd'hui de ma réflexion (produits non raffiné le plus proche de son état naturel) ....

=> Oui, c'est une des 1ères à ouvrir la voie. Elle a saisi l'importance de ne pas "forcer" un organisme dénutri et affaibli. Pour faciliter la détox, c'est plus facile de partir d'un terrain nettoyé de ses toxines (nettoyage du colon + instillation d'huile vierge) avec des aliments "vivants".

Sur le tard, elle a évolué et conseillé l'huile de lin, en combinaison, alors qu'au début c'était uniquement l'huile de tournesol (riche en w6, pas de w3). Or on sait depuis fin des années 2.000 l'importance des eicosanoïdes.

Oméga-3 : AJR des Acides Gras Essentiels

http://www.lappart-d...05.html#p263709

=> 2,5 à 3 g d’EPA/DHA en cas d'arthrose pendant au moins 12 semaines.

Un ratio de 2–3/1 supprime l'inflammation chez les patients avec de l'arthrite rhumatoïde, et un ratio de 5/1 a des effets bénéfiques sur les patients asthmatiques, tandis qu'un ratio de 10/1 a des conséquences contraire (ratio des oméga-6 sur oméga-3).

Oui, oui, ça je sais, les omégas 3 vs 6 , je connais. A la maison j'utilise essentiellement de l'huile d'olive (cuisson ou assaisonnement), exceptionnellement de l'huile de tournesol (assaisonnement) ou alors un mélange d'huile (lin, germe de blé et colza) mais malheureusement mon mari n'aime pas le goût. Soit.

Je me référais à Kousmine pour le principe de manger les céréales complètes et des oléagineux. Je ne me souviens pas si elle parlait de les faire tremper, il faudrait que je relise le bouquin.

"A quel point cette "dénutrition" est-elle active (balance bénéfice/ maléfice ?)".

=> Tout est dans la dose. Si tu manges 4 ou 5 amandes entières de temps en temps, cela ne posera pas de problème sur un terrain équilibré, non surchargé par les excès en tout genre.

Autrefois on ne mangeait pas 4 fois par jours, en travaillant assis et en regardant la TV. On ne vivait pas non plus jusque 80 ans. Il y avait des période de relative disette (…).

Cela dépend aussi si tu dois te complémenter ou pas, si tu souffres d'une pathologie ...

Je mange pas spécialement des amandes tous les jours, mais en ce moment pour compenser l'envie de grignoter, j'en mange facilement quelques unes (disons une dizaine ?)

Pour le fait qu'on ne mangeait pas 4 fois par jour avant, je nuance : je connais des personnes âgées, et quand il étaient jeunes, ils travaillaient au champs du matin au soir, et ça mangeait énormément : petit dej conséquent le matin, dîner apporté à midi dans les champs, dîner au retour des champs ... bref madame passait toute la journée dans la cuisine. A chaque repas, c'était des plats chauds et cuisinés C'était de la cuisine évidemment plus naturelle qu'aujourd'hui (faite maison) mais cependant quand même riche et grasse (pommes de terre, lard etc.) ! Ces personnes sont très âgées aujourd'hui, et sont encore dans une santé plutôt bonne ! Bien sûr, il faut mettre dans la balance l'activité physique intense qui accompagnait ces repas mais je trouvais que cet exemple appelle à réflexion.

"Pour l'autre phénomène donc tu parles (glucides + protéines + cuisson), est-ce que ça concerne les aliments cuits ensemble ou aussi le fait de manger au cours d'un même repas des glucides et des protéines ? Exemple d'un repas "classique" : viande + pomme de terre."

=> Oui, mais nettement moins fort. Le corps pourra gérer des pâtes avec une sauce tomate. Il y a nettement moins de toxines comme déjà expliqué.

Le summum de la toxicité, ce sont les meringues !

La glycation à la température du corps explique les dégénérescences que finissent par subir les diabétiques : ce sont les dégâts causés par leur hyperglycémie chronique, le glucose sanguin attaque les protéines (et même les lipides) dans l'organisme.

http://www.lappart-d...78.html#p212254

Quand une protéine se lie à un glucide (=> glycation) , le corps ne sait plus rien en faire. c'est un déchet (encrassage).

Au fait si j'ai bien compris, quoi que l'on fasse, il y a une glycation très qu'on ingère des protéïnes ? c'est bien ça ?

Actuellement, pour me passer de sucre, je mange d'avantage de protéines (c'était les recommandations que j'avais lues je ne sais plus où), et j'augmente les quantités pour ne pas perdre de poids.

Donc en gros actuellement je procède comme suit : le matin je vais plutôt manger du pain avec du fromage frais (type ricotta), un fruit (pomme ou poire) et un yaourt si il y en a(entier fait maison)

le midi je vais volontier me faire une omelette, ou encore je finis les "restes" de la veille (s'il reste du riz par exemple que je réchauffe avec des légumes.), sinon je me fais du pain soit avec de la viande (filet de poulet, jambon) ou encore "à l'italienne" : je fais griller légèrement le pain, je nappe d'huile d'olive et je frotte avec une gousse d'ail, d'est absolument :langue: :langue: , bref.

Le soir, je fais un repas "normal", viande + pomme de terre+légumes ou crudités (2/3 fois semaine) ou pâtes (sauce tomate ou autres, aux oignons, à la ricotta.. ) facilement 2x / semaine aussi, parfois du riz ou une recette inhabituelle que j'essaye. J'essaye d'éviter tout aliment qui contiendrait du sucre (plus de sauce industrielle), la purée et les frites, je me contente de "goûter" c'est tout. Et bien sûr, pas de désert pour moi s'il y en a.

2-3 fois semaines, je mange chez mes parents ou beaux parents et là je n'ai aucun contrôle sur ce qu'on mange :crying:

Quand j'ai envie de grignoter c'est fruits sec (amande / noisettes / cacahuètes...) + jus de légume bio du commerce. Parfois une banane (je suis pas une grosse mangeuse de fruit).

J'apprécie le jus de fruit / légume fait maison, mais ça me prend longtemps à faire puis nettoyer la machine alors j'avoue que je n'en fait pas tous les jours alors que c'était mon intention en achetant mon extracteur :fear:

y'a sûrement bcp d'erreur dans ce que je fais ... mais pour l'instant ça me permet de tenir sans sucre. Je m'habitue et j'en ai de moins en moins envie. Les produits sucrés me sembles trop sucrés (si je me hasarde à utiliser du sirop d'agave pour sucrer quelque chose, exeptionnellement), et des produits non sucrés me parraissent subitement incroyablement doux et sucré (comme une tasse de chicorée par exemple !)

vous voyez je tatône, j'expérimente ... et je lis tes liens Nestor, merci bcp :flowers: :flowers:

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as un régime sans sucre, mais pas sans viande à ce que je vois...ça ne fait pas beaucoup de viande ( 2 fois par jour ?) et d'oeufs dans la semaine tout ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Nomade,

Je ne mange pas systématiquement de la viande 2x par jour, (sauf si je met de la dinde dans mes tartines.) Sinon c'est plutôt du fromage frais.

Les oeufs je n'en fais pas tous les jours, mais une ou deux fois sur la semaine disons.

Et en fait, je ne suis pas une grande mangeuse de viande, le soir la plupart du temps, le reste de mon morceau de viande va dans l'estomac de mon mari ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi c'est clair que si je recommençais à mettre de la viande tous les jours, je serai carrément malade ! C'est d'ailleurs pour ça que j'ai presque arrêté...et ça va rudement mieux depuis. Je ne pourrai pas remplacer le sucre par la viande dans un choix de régime sans sucre...Je le vois quand je suis en pension dans la famille, qui eux sont des viandards quotidiens...au bout de deux jour, je commence à être mal. On a vraiment humainement des différences incroyables dans la capacité à digérer tel ou tel truc, ça me surprend toujours ! Pour ça que je trouvais la théorie d'Adamo sur les génotype alimentaires interessantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si vous ne mangez pas bio je déconseille carrèment la viande ! Les animaux sont malades de trop de céréales et on se récupère pesticides et compagnie ... si vous voulez vraiment en prendre => viande blanche (moins grasse = moins de pesticides et co, de plus la volaille digère très bien les céréales donc animaux en meilleur santé par comparaison).

En revanche si vous pouvez vous payer de la viande bio élevée en pature alors là c'est une autre affaire. On trouve plus de vitamines/minéraux dans la viande rouge (et les abats), elle est plus énergétique grace à la (bonne) graisse qu'elle contient etc... cela dit personnellement je reste à 1x/jour. Ce qui est intéressant dans la viande c'est plus les gras/vitamines/minéraux que les protéines (dont on a des besoins assez faibles).

Pour les oeufs (s'ils sont bio) normalement c'est tout bon aussi (faire cuire le blanc, garder le jaune cru => 50% d'assimilation de protéines et de folates au lieu de 10% blanc cru).

La génétique joue pour beaucoup dans plein de trucs mais Adamo je trouve ça trop simplifié ... à mon avis il y a un peu plus que le groupe sanguin dans toute cette histoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n'ai pas dit qu'il avait tout juste, le bonhomme. (D'ailleurs, à y voir de près c'est pas si simple que cela , avec son histoire de génotype historique. En tout cas, c'est rigolo, parceque ça correspondait à ce que j'avais éliminé et ajouté d'instinct pour aller mieux. Mais je l'ai fait bien avant d'avoir jeté un oeil à ce bouquin chez une amie.) Je suis de toute façon totalement réfractaire à tout type de régime issu d'un bouquin : tous se contredisent allègrement dans la plus grande cacophonie. Donc je préfère largement faire avec mes ressentis après essai erreur... Pour l'instant, pas de fausse note.

Et si on supporte la viande en masse, oui, la bio c'est carrément plus que recommandé. Ne serait-ce que pour tous les antibiotiques et tourteaux de soja ogm dont sont nourris les autres sans compter les vaccins ! Mais bon, je pense que sur ce forum tout le monde en est conscient.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now